Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Le MLF a 40 ans !

Le MLF a 40 ans !

2010, quarante ans après, les femmes gagnent 27 % de moins que les hommes. Concernant la représentation politique, on ne compte encore que 18,5 % de femmes à l’Assemblée et 21,8 % au Sénat. En moyenne, les femmes consacrent près de 3h30 par jour aux tâches domestiques contre 2 heures pour les hommes. La liste est longue, vous le savez, mais mérite toujours d’être rappelée. L’observatoire des inégalités, entre autres, vous fournira de nombreuses statistiques à ce propos.

Aujourd’hui, « place des droits de l’homme » à Paris, rebaptisée pour l’occasion « place des droits de l’homme et de la femme », elles n’étaient pourtant que quelques centaines pour commémorer le lancement du mouvement, le 26 août 1970, lorsqu’une dizaine de femmes déposaient sous l’Arc de triomphe une gerbe à la femme du Soldat inconnu.

Cette date de 1970 est d’ailleurs controversée et Antoinette Fouque revendique le lancement du mouvement dès après les évènements de mai 1968. Là n’est pas mon propos, et je serai bien mal placé, en tant que mec, pour intervenir dans ce débat quand les hommes étaient interdits de séjour dans les réunions MLF.

J’ai plutôt choisi de fouiller sur le net et dans un tas de revues militantes que j’ai chinées il n’y a pas très longtemps, pour ressortir quelques couvertures bien d’époque !

« Partisans, libération des femmes année zéro » est la première publication du mouvement, à ma connaissance.

J’ai retrouvé, et avouez que ça vaut son pesant de cacahuètes, la couverture de la revue « le torchon brûle » « menstruel à 1,00F » (sic !).

Comme tous les mouvements de l’époque, les tendances diverses et les écoles s’affrontent. Ainsi « les pétroleuses« , « tendance lutte de classes du mouvement de libération des femmes » « ont fait de leur jupon un drapeau rouge« . Le décor est planté ! La rubrique cinéma du n°1 est succulente ; elle traite « des valseuses« . Je ne résiste pas à vous livrer la conclusion de la fiche signalétique :
« Leur liberté sexuelle y apparaît comme le label de LA libération, alors qu’elle n’est rien de plus que :
- femmes baisées,
- femmes qui attendent que le viril voyou leur montre le chemin du sexe« . Signé Célestine. Joli, non !

Autres recherches, autres trouvailles, du côté des chansons militantes. Sur l’air du « Chant des marais » l’hymne du MLF est chanté à la manifestation du 20 novembre 1971 :

Nous, qui sommes sans passé les femmes,
nous qui n’avons pas d’histoire,
depuis la nuit des temps, les femmes,
nous sommes le continent noir.

refrain :
Levons nous, femmes esclaves
Et brisons nos entraves,
Debout ! Debout !

Asservies, humiliées, les femmes
Achetées, vendues, violées ;
Dans toutes les maisons, les femmes,
Hors du monde reléguées
(refrain)

Seules dans notre malheur, les femmes
L’une de l’autre ignorée,
Ils nous ont divisées, les femmes,
Et de nos sœurs séparées.
(refrain)

Reconnaissons-nous, les femmes,
Parlons-nous, regardons-nous,
Ensemble on nous opprime, les femmes,
Ensemble révoltons-nous.
(refrain)

Le temps de la colère, les femmes
Notre temps est arrivé
Connaissons notre force, les femmes
Découvrons-nous des milliers

Malheureusement, je n’ai pas pu trouver un enregistrement à télécharger pour vous le faire écouter. J’ai par contre trouvé une vidéo dans laquelle Josy Thibaud raconte comment les femmes créaient leurs chansons

Autre trouvaille, enfin, ce « carnet de chant du mouvement des femmes » qui nous est présenté par Marie-Christine Moulier. Elle nous donne à voir, et c’est bien agréable, « une facette trop peu connue du mouvement des femmes, celle de la joie et de l’humour ravageur ».

Des luttes qui n’ont pas perdu de leur actualité, malheureusement.


Moyenne des avis sur cet article :  3.25/5   (16 votes)




Réagissez à l'article

108 réactions à cet article    


  • Catherine Segurane Catherine Segurane 28 août 2010 10:01

    Merci pour cet excellent article, qui nous montre que les progrès en matière d’égalité homme/femme sont lents, difficiles, incomplets, fragiles. 


    Ne laissons pas des irresponsables les mettre en danger.


    • apopi apopi 28 août 2010 11:40

       En 40 ans nous sommes passés du « MLF » aux « Chiennes de garde » c’est un formidable progrès non, du moins sur le papier, parce que dans la « vraie vie » c’est pas encore tout à fait çà.

       Rassurez vous les filles votre revanche est proche, en 2012, au second tour ce sera Marine contre Martine.

       Comme disait un certain Sacha G..... : je suis contre les femmes, tout contre.


      • adam0509 adam0509 28 août 2010 12:43

        On croirait entendre SOS Racisme.

        L’homme a toujours été « celui qui va chasser », du fait de sa force physique. La femme a d’autres qualitée.

        Je ne suis pas contre les tâches ménagères ou les femmes a des postes a hautes responsabilités, bien entendu, mais ce serait contre nature de vouloir a tout prix l’égalité pour quelquechose qui a la base n’est pas égal.


        • Causette Causette 28 août 2010 13:35


          La lutte continue contre l’obscurantisme des superstitieux de toutes sortes qui refusent tout progrès et s’opposent au savoir, à la science et aux idées nouvelles et progressistes.

          Women in Art, by Philip Scott Johnson (2007)
          http://www.artgallery.lu/digitalart/women_in_art.html


          • Tall 28 août 2010 16:05

            Moi je remarque que les féministes sont de farouches anti-islamistes

            Et elles n’ont pas tort, c’est le moins qu’on puisse dire... allez les filles ! smiley

            • dereck 28 août 2010 16:50

              2010, quarante ans après, les femmes gagnent 27 %

              ==>40 ans après la misandrie a explosé pour devenir le sexisme le plus répandu :

              http://www.inegalites.fr/spip.php?article330

              on ne compte encore que 18,5 % de femmes à l’Assemblée et 21,8 % au Sénat.

              ==>Et on ne compte que 5% de personne faisant plus de 1m85 et ne parlons même pas des représentations ethniques.

              Ha mais oui au fait on vote pour une personne pour ses idées ou pour son genre sexuel ou ethnique ?


              En moyenne, les femmes consacrent près de 3h30 par jour aux tâches domestiques contre 2 heures pour les hommes.

              ==> Et les hommes consacre 4 heures de plus au bricolage que les femmes et 2 heures de plus au travail professionnel.

              Et la liste est encore longue.


              • tmd 28 août 2010 16:59

                Et les prisons sont remplies à 96 % d’hommes contre 4% seulement de femmes. Là aussi il faut réclamer la parité !


              • pigripi pigripi 28 août 2010 18:20

                et 30% des hommes incarcérés dans nos prisons ont été condamnés pour délits ou crimes sexuels....

                Rassurant quand on pense à tous ceux qui passent à l’as, les mineurs en particuliers ;-((((


                • anty 28 août 2010 21:04

                  Je ne connais pas les statistiques mais de très nombreuses femmes ne sont pas emprisonnées du fait qu’elles sont femmes (les tueuses d’enfants ont souvent un régime de faveur elles sont condamné souvent à des peines très légères là où un homme recoltrait la perpétuité)

                  pas très rassurants pour notre démocratie


                • pigripi pigripi 28 août 2010 19:16

                  @Tall
                  pour moi, la + grande, c’est elle
                  ---------------------------------
                  Désolée, les plus grande ce sont toutes celles qui se sont battues pour leur émancipation, sans effusion de sang, qui ont fait progresser l’humanité, et non l’hommanité, et qui n’en ont pas forcément retiré honneur, argent et célébrité.

                  L’hsitoire du féminisme, c’es pas le livre des records.

                  Et que je sache, Marie Curie s’est battue pour sa propre cause, que je sache elle n’était pas féministe comme Simone de Beauvoir, Flora Tristan, Olympe de Gouges ou moi-même smiley)))

                  Toutefois Marie Curie reste un modèle pour les jeunes filles autrement plus intéressant que Claudia Schiffer ou Carla Bruni smiley


                  • Tall 28 août 2010 20:06
                    pigripi

                    Tout en n’étant pas militante, et malgré que ce n’était pas son but premier, Marie Curie a fait un bien énorme pour la cause des femmes, car elle a su gagner le respect et l’estime des hommes dans un milieu et une époque particulièrement machistes. Ce genre d’exemple sert toutes les femmes au bout du compte.

                    Pour illustration, regarde cette photo de 1911, où l’on voit tous les grands physiciens de l’époque réunis à Bruxelles, et compte les femmes qu’il y a sur la photo....

                    Le compte est vite fait .... il n’y en a qu’une !

                  • anty 28 août 2010 20:47

                    Marie Curie était une grande à mes yeux

                    Elle détestait les féministes rétrogrades


                  • pigripi pigripi 28 août 2010 19:23

                    @adam
                    Je ne suis pas contre les tâches ménagères ou les femmes a des postes a hautes responsabilités, bien entendu, mais ce serait contre nature de vouloir a tout prix l’égalité pour quelquechose qui a la base n’est pas égal.
                    ------------------------------
                    C’est ^^ûr qu’il faut de gros bras pour conduire des engins de chantier, des camions, utiliser des ordinateurs, conduire un tracteur ou effectuer des actes chirurgicaux.

                    C’est sûr que la force physique est aussi nécessaire aujourd’hui qu’il y a 4000 ans.

                    C’est sûr qu’il faut des petites mains délicates pour faire la vaisselle, passer l’aspirateur, repasser, tenir une caisse, faire le ménage, changer des couches, donner le biberon, tenir la comptabilité domestique, coudre sauf lorsqu’il s’agit de grande couture, diriger une entreprise, gouverner.


                    • pigripi pigripi 28 août 2010 19:27

                      @apopi
                       En 40 ans nous sommes passés du « MLF » aux « Chiennes de garde »
                      -------------------------------------------------------------
                      1-MLF est une marque déposée par la gourou Fouque
                      2-les gens qui connaissent le féminisme parlent du « Mouvement » ou du mouvement de libération des femmes. Le MLF c’est pour les ignorants qui pensent que c’est une marque comme Nike ou MacDo.
                      3-« Chiennes de Garde » n’est pas plus comique de « Black panthers » ou « Tamil Tigers » ou « une chatte sur un toit brûlant »...


                      • Pie 3,14 28 août 2010 20:57

                        à Anty,

                        Vous dites vraiment n’importe quoi !!

                        Quelles sont vos sources ?

                        Cette obsession anti-homo que vous professez à tout bout de champ est vraiment très étrange.


                      • pigripi pigripi 28 août 2010 19:38

                        @auteur
                        Cette date de 1970 est d’ailleurs controversée et Antoinette Fouque revendique le lancement du mouvement dès après les évènements de mai 1968.
                        -----------------------------------------------
                        Il est exact que les premiers groupes de femmes se sont réunis dans la foulée de mai 68 sur le modèle des américaines qui étaient déjà très actives, avaient publié des ouvrages comme « La femme eunnuque » de Germaine Greer qui se référait « Au deuxième sexe » de Simone de Beauvoir que les universitaires américaines vénéraient.

                        Mais le Mouvement des femmes, rien à voir avec un parti centralisé mais un ensemble de petits groupes rassemblées autour d’idées, d’action ou de travail commun.

                        Le féminisme existe depuis des siècles dans tous les pays du monde avec des poussées ça et là, la dernière en Europe étant le suffragisme avant le « Mouvement ».

                        Antoinette Fouque a été effectivement des premières réunions mais non seulement elle ne les a pas initiées, elle n’y était pas seule, de nombreuses femmes participaient à ces réunions mais Antoinette Fouque grâce à des fortunes réelles et symboliques diverses a pu tirer la couverture à elle, en particulier en déposant le sigle« MLF » au mépris du mouvement féministe. C’est une réalité facile à vérifier, pas une opinion.


                        • boris boris 28 août 2010 19:44

                          Pourquoi toujours chercher l’égalitarisme à tous prix, l’homme et la femme sont profondément différent, si notre société est de plus en plus bancale, une des causes de ce déséquilibre est la recherche de la parité dans des domaines bien souvent antinomiques, le dernier exemple la bouffe hallal pour les fouteux.


                          • anty 28 août 2010 21:58

                            2010, quarante ans après, les femmes gagnent 27 % de moins que les hommes.

                            C’est faux

                            d’après l’INSEE

                            l’écart de salaires H/F n’est que de 19% tous les métiers confondus


                            • pigripi pigripi 29 août 2010 00:04

                              @anty

                              Marie Curie était une grande à mes yeux

                              Elle détestait les féministes rétrogrades
                              --------------------------------------------
                              Marie Curie était une grande ni n’avait ni le droit de vote, ni le droit de travailler ou d’ouvrir un compte en banque sans l’autorisation de son mari....

                              Merci de me dire où et quand Marie Curie a déclaré qu’elle « destestait les féministes rétrogrades ».


                              • pigripi pigripi 29 août 2010 10:40

                                Inégalités de salaire entre hommes et femmes, elle est de 30% chez les cadres, 10% dans les emplois non qualifiés.
                                La moyenne, tous emplois, type de contrat, temps de travail et catégories confondus est bien de 27%

                                Détails ici
                                http://www.inegalites.fr/spip.php?article972&id_mot=104


                                • anty 29 août 2010 11:12
                                  Salaire net annuel moyen selon le sexe et la catégorie socioprofessionnelle dans le secteur privé et semi-public en 2008, en euros courants * Y compris les chefs d’entreprise salariés. Champ : Salariés à temps complet du secteur privé et semi-public. Source : Insee, DADS 2008 (fichier définitif).

                                  L’ecart des salaires entre homme et femmes est bien de 18%


                                  Femmes HommesRapport des salaires femmes/hommes (en %) Cadres*39 94450 29079 Professions intermédiaires23 56626 50289 Employés17 35818 19395 Ouvriers15 49918 76583 Ensemble21 35826 12682

                                • anty 29 août 2010 11:15

                                  Le tableau n’est pas apparu
                                  mais l’écart des salaires H/Fen 2008 est bien de 18% selon INSEE
                                  donc il est impossible qu’il evolue vers 27%en 2010


                                • anty 29 août 2010 12:50

                                  Il faut vraiment se référer à l’INSEE seule source d’information crédible en france


                                • pigripi pigripi 29 août 2010 10:44

                                  Chiffres des inégalités, y compris les inégalités hommes/femmes, consultez l’Observatoire des inégalités, un excellent site avec des chiffres et des références.
                                  http://www.inegalites.fr/index.php

                                  Ainsi, vous ne raconterez plus n’importe quoi Messieurs qui affirmez sans sources ni quelconque preuve ;-(((((


                                  • anty 29 août 2010 11:18

                                    Il faut se réferer à quelque chose de sérieux pas à un torche-cul soir


                                  • pigripi pigripi 29 août 2010 10:51

                                    @auteur
                                    Merci pour cet article bien documenté et factuel. Double merci à l’homme qui ne prétend rien prouver mais simplement dire les faits et à l’individu honnête.

                                    Les féministes historiques comme moi aimeraient qu’il y ait davantage d’hommes comme vous.
                                    Pourriez vous créer un club où nous pourrions venir vous draguer en tout respect et toute fantaisie bienveillante ?????

                                    Tenez-moi au courant smiley))

                                    PS Vous avez de la chance d’avoir retrouvé ces magnifiques documents, j’avais moi-même participé à l’élaboration du « Torchon brûle », le choix de la couverture et du sous titre en particulier. Nous nous étions follement amusées. Nous créions dans la joie, l’amitié et l’humour.


                                    • COLRE COLRE 29 août 2010 10:56

                                      Bonjour pigripi,

                                      Toujours sur le pont… smiley Merci pour toutes et tous.

                                      Tiens ! je suis tombée par hasard, hier soir à la télé, sur un docu sur Benoîte Groult. En pleine forme, dis-donc… Beau parcours et belle évolution personnelle.


                                    • pigripi pigripi 29 août 2010 10:54

                                      @Boris

                                      Au lieu d’écrire sans savoir, lisez donc cette interview de la sociologue Irène Théry sur le thème égalité-parité :
                                      http://www.inegalites.fr/spip.php?article1278&id_mot=27


                                      • boris boris 29 août 2010 11:32

                                        De lire cet interwiew ne me fera pas changer d’avis, l’homme est la femme ne sont pas égaux, attention je ne sous entend pas que la femme est inférieure où vice versa, non je maintiens la différence. Et c’est cette différence qu’il est justement important de na pas gommer.

                                        Si c’est juste pour une parité salariale, ça fais belle lurette que je suis dans ce cas précis « féministe » l’ayant appliquée rigoureusement au sein de mon entreprise.


                                      • pigripi pigripi 29 août 2010 11:00

                                        @Tall
                                        droit de vote des femmes : 1945
                                        suppression de l’autorité paternelle et maritale sur les femmes : 1970

                                        Marie Curie n’a pu passer outre qu’avec le soutien de son mari et prouver qu’elle pouvait faire mieux que les mecs.
                                        rien qu’à ce titre, elle est indiscutablement une héroïne.

                                        Comme l’ont été après la Révolution la veuve Cliquot et ses semblables qui n’ont pu devenir chef d’entreprise que parce qu’elles étaient veuves, d’oû la mention aujourd’hui ridicule et incomprise de leur statut familial.


                                        • anty 29 août 2010 11:33

                                          Marie Curie se méfia des féministes tout au long de sa vie
                                          C’est sa fille (une militante communiste ) ,qui après la mort de sa mère essaya de lui forger un passé féministe


                                        • Tall 29 août 2010 16:28

                                          pigripi


                                          Ben voilà, montrer votre savoir-faire aux mecs, c’est une excellente méthode
                                          La preuve par 40-45 notamment où les femmes ont un joué un rôle décisif dans l’effort de guerre américain, et donc dans la victoire alliée.
                                          D’où le droit de vote en 1945 ...
                                          Et maintenant si vous nous aidez à faire reculer cette saloperie médiévale venue d’ailleurs et qui bafoue les Lumières, vous allez encore prendre du galon ! smiley

                                          On peut négocier le contrat à une station de métro si tu veux ... mot de passe : une main aux fesses suivie d’une prise de roustons smiley

                                          ex-hasta-la-vista

                                        • pigripi pigripi 29 août 2010 11:08

                                          Salut Colre smiley

                                          Je n’ai pas regardé ce doc car j’avais une invitée qui me parlait de...Benoite Groult smiley

                                          J’étais morte de rire lorsque j’ai lu « Ainsi soit-elle ».

                                          J’avais bien aimé aussi « Et encore je me retiens » d’Isabelle Alonso.

                                          Et quand j’étais dans le Mouvement des femmes, j’étais morte de rire aux sorties de Christine Delphy qui avait un humour incroyable et qui est à l’origine (avec quelques autres) de nombre de slogans et chansons.

                                          Il y en avait un surréaliste qui me faisait rire : « une femme sans homme, c’est comme un poisson sans bicyclette ».


                                          • COLRE COLRE 29 août 2010 11:16

                                             smiley smiley c’est qu’il en faut, de l’humour pour une femme et encore plus une féministe… et sûr qu’elles en avaient. C’est vrai qu’elle est super la couv du Torchon brûle

                                            J’apprécie aussi bcp Alonso que j’ai en plus trouvé d’un beau courage à répondre toujours présente dans les milieux hostiles des plateaux télés quand on lui collait toujours un gros misogyne pour le spectacle…


                                          • COLRE COLRE 29 août 2010 11:31

                                            v’là l’autre détraqué… smiley

                                            On imagine le pauvre gâteux qui parle tout seul derrière son p’tit écran et qui ressasse ses vieilles frustrations cuites et recuites en radotant ses 50 mots de vocabulaire.
                                            Ah là là… quelle chtouille… smiley


                                          • pigripi pigripi 29 août 2010 11:42

                                            Les livres qui ont marqué le renouveau féministe des années 70 (essais, romans, études, biographies, témoignages) :

                                            Le deuxième sexe de simone de Beauvoir

                                            Toilettes pour femmes de Marilyn French

                                            La planche de Salut d’Erica Jong

                                            La femme eunnuque de Germaine Greer

                                            Le fait féminin d’Evelyne Sullerot

                                            Histoire et sociologie du travail féminin par Evelyne Sullerot

                                            Du côté des petites fille d’Elena Biagotti (ou Belloti ?)

                                            La condition de la française d’aujourd’hui par André Michel et Geneviève Texier

                                            Of Woman born par Adrienne Rich

                                            The first sex par Elisabeth Gould Davis

                                            Les aventures de Wonder Woman, bande dessinée rééditée par Gloria Steinem

                                            Les femmes s’entêtent, recueil de textes de militantes parus dans les Temps modernes avril mai 74 et réédité en livre de poche idées/Gallimard

                                            The new women of wonder édité par Pamela Sargent, recueil de nouvelles SF écrites par des femmes sur les femmes

                                            Madame Bovary de Gustave Flaubert

                                            Back street de Fanny Hust

                                            Une chambre à soi de Virginia Woolf

                                            Les enfants de Jocaste de Christiane Olivier

                                            La vie et l’Oeuvre de Flora Tristan par Jules-L. Puech

                                            Des ouvrages de Colette, Christiane Rochefort, George Sand, Alexandra Kollontaï.

                                            La collection femmes chez Denoël Gonthier avec de magnifiques biographies de femmes comme Rosa Bonheur. La collection a disparu.


                                            ETC.


                                            • rocla (haddock) rocla (haddock) 29 août 2010 11:45

                                              Comment on va bander si c’ est trop compliqué  ?


                                              • rocla (haddock) rocla (haddock) 29 août 2010 11:46

                                                Phrase interrogative en forme de clin d’ oeil ..... smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès