Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Le projet Hadopi : un constat qui fait honte

Le projet Hadopi : un constat qui fait honte

L’idée d’interroger les possibles de la création artistique bouleversée par l’internet était pertinente. En faire une lutte contre le vol de produits artistiques était un non-sens. Avoir persisté et persisté encore relève d’une incroyable gabegie.
 
Surveillance de notre vie privée sans contrôle judiciaire
 
Oeil En légalisant une procédure de répression par une autorité administrative, le projet instaure une surveillance de la vie privée qui ne garantira pas le respect de nos droits. Imaginez la possibilité donnée à des vigiles de lire vos courriers et d’agir en conséquence de leur propre chef ! Pour mémoire, accéder au contenu d’un ordinateur exige l’autorisation d’un juge qui doit délivrer une commission rogatoire aux policiers chargés de l’enquête.
 
Un pré-appel d’offres est d’ors et déjà lancé pour décider du prestataire le mieux habilité à fournir le prototype de surveillance prévoyant jusqu’à 10 000 méls, 3 000 lettres et 1 000 suspensions d’accès à internet par jour. Qui contrôlera cette machine répressive et selon quels critères objectifs ?
Cet aspect du projet fait dire à beaucoup : la Chine en a rêvé la France l’a fait. De quoi être fiers !
 
Bénéfices marchands préservés sur le dos des contribuables
 
Au nom de quelle supériorité établie des vols de biens culturels relèveraient-ils d’une procédure spéciale qui va coûter plusieurs millions d’euros ?
 
Il est déplacé, si un appareil répressif spécifique doit être financé, qu’il le soit au nom de la protection des biens et non des personnes.
Déplacé de voir organisée à nos frais la prévention des pertes financières de producteurs et artistes causées par l’avancée technologique, quand ceux-ci ont largement bénéficié de cette même avancée qui nous a contraints à racheter plusieurs fois les mêmes produits (cire/cd -vidéo/dvd).
Déplacé de financer alors que nous payons plus chers ordinateurs, clés usb, disques dur, cd et dvd vierges à cause de taxes qui compensent déjà le manque à gagner de la copie informatique.
Déplacé de voir le retour en force de majors et producteurs qui, après avoir déjà essayé (la loi précédente DADVSI) mais avec des moyens anticopies qu’ils finançaient (les DRM), reviennent en force avec l’idée géniale de faire supporter ce coût par les contribuables.
 
Déplacé le sentiment d’internautes de payer déjà suffisamment pour s’autoriser à copier ?
 
Fumisterie de la caution des artistes
 
On commence par évacuer ce qui pose problèmes : les artistes découverts grâce au "vol" de leur œuvre sur internet (Aaron, Grégoire,...), les artistes qui créent sur le net, qui n’ayant aucun droit n’ont donc pas à être aidés, les artistes comme les photographes, dont les œuvres sont par essence volées pour être vues !
 
Reste les seuls "vrais" artistes. Soit, au regard de la liste des 10 000 artistes arborée par la ministre de la Culture, beaucoup d’employés de maisons de production et d’artistes liés par contrats avec ces mêmes maisons de production. Vous imaginez la popularité au sein de sa maison de production de celui qui va reconnaître qu’il est contre le projet ? Vous iriez désavouer en public votre patron ? Dire, par exemple, qu’il vous alloue le même pourcentage toujours aussi minime quand lui s’est considérablement enrichi depuis des années ?
 
Mépriser les artistes qui innovent avec difficulté et lever les autres contre leur public s’appelle en France aider la création !
 
Députés à la botte du gouvernement
 
Assemblée nationale Selon le règlement de l’Assemblée nationale, « Les votes émis par l’Assemblée sont valables quel que soit le nombre des présents si [...] le Bureau n’a pas été appelé, sur demande personnelle du président d’un groupe, à vérifier le quorum en constatant la présence de la majorité absolue du nombre des députés ». Les présidents des groupes de la majorité n’étaient pas présents dans l’hémicycle pour demander à vérifier le quorum. Le vote devait avoir lieu.
 
La loi est donc votée. De quel droit il est décidé de procéder à un nouveau vote ? Pourquoi les autres lois votées avec un nombre réduit de députés n’ont pas fait l’objet d’une telle procédure d’exception ?
 
Il faudrait également croire à l’absence de conscience professionnelle d’autant de nos députés pour une loi controversée et largement débattue dans les médias ? Sachant que le vote n’est pas secret et que tout un chacun saura qui a été le mauvais élève qui a voté contre ou s’est abstenu, quelle possibilité reste-il à ceux – dont certains connaissent largement mieux le sujet qu’aucun membre du gouvernement – qui en conscience et après avoir écouter leur électeurs – ce que ne peut faire le gouvernement – sont défavorables au projet de loi, mais ne veulent pas payer le prix de leur "désaveu" ?
 
Le gouvernement ordonne, les députés s’exécutent. Incroyable offense pour les représentants de la République élus par le peuple français.
 
 
Que de gâchis pour une répression qui existe déjà ! (Procureur de la république, sociétés d’édition vidéo, sociétés de production et autres / Axel F., Julien D. et autres).
 
La ministre de la Culture a mis sa démission sur la table en cas du non vote de la loi. Qu’elle n’ait pas su en son temps arrêter cette bouffonnerie et s’entourer de professionnels qualifiés en considération de sa totale ignorance du sujet justifieraient déjà largement son départ. Mais une telle démission relèverait d’une grandeur dont on doit apprendre à faire son deuil. Ou pas.
 
Affiche de la manifestation Une manifestation contre Hadopi est organisée le 25 Avril 2009 à 13 heures. Pour des questions de logistique (rassemblement ou défilé), il est demandé de confirmer sa présence.
 
 
 
Plus
 
Des artistes s’élèvent contre la loi Création et Internet qu’ils jugent purement répressive. Merci à eux. Lettre ouverte aux spectateurs citoyens parue dans Libération.
 
Sur les 10 000 signataires de la pétition pro-Hadopi : le décorticage de la liste par la Quadrature du Net, dont le travail d’investigation est à saluer.
 
Pétition toujours : 50 000 signataires pour la pétition anti-Hadopi du magazine SVM.
 

Moyenne des avis sur cet article :  4.91/5   (45 votes)




Réagissez à l'article

47 réactions à cet article    


  • Deneb Deneb 21 avril 2009 10:40

    Ce n’est pas avec de l’argent que l’on crée, mais avec des idées. L’Histoire n’aura pas de pitié pour ceux qui essayent de prétendre le contraire.


    • Canine Canine 21 avril 2009 21:53

      @ Arthur Mage.

      J’ai rarement vu une comparaison (parce que j’hésite à parler de métaphore en l’occurrence) aussi nulle, avec un image aussi loin de l’objet. Même d’un point de vue culinaire, il existe d’autres... disons méthodes que les matières grasses pour faire cuire des légumes et des fruits.
       Essayons de refaire l’exercice : Arthur Mage est à cette discussion ce que Hadopi est à l’avenir de la culture sur internet, inutile.


    • chria chria 21 avril 2009 11:34

      51007 signataires à l’heure actuelle


      • shadow shadow 21 avril 2009 12:37

        où peut-on signer la pétition ??

        Merci

      • Varsass 21 avril 2009 12:14

        Si je vole la mobilette d’Albanel, moi j’ai une mobilette, et elle, elle n’en a plus.
        Si je télécharge un mp3 de Johnny, moi j’ai le mp3 et celui sur qui je l’ai téléchargé l’a encore :
        télécharger ça n’est pas, ça n’a jamais été, et ça ne sera jamais du vol !!!!

        Je ne supporte plus d’entendre parler de vol, Pascal Nègre et Miss Anéfé le savent très bien, mais ils préfèrent mentir pour marquer les esprits, et ça marche, vu que même dans un texte anti-hadopi, on nous explique en quoi c’est pas bien de vouloir combattre le vol d’oeuvres « culturelles ».

        Le téléchargement c’est de la contrefaçon qui est en fait une exception de copie privé pour laquelle on paye des taxes sur les CD vierges, les DVD vierges, le disques dur externe, les clés USB, les téléphones portables .....

        Donc vous tous rédacteurs de tous bords, arrêtez de parler de vol, c’est un albanelerie de bas étage.

        Et madame la ministre, il faudrait voir à choisir entre les taxes et la répression : soit une paye une taxe et du coup on a le droit, soit on a pas le droit et dans ce cas on paye pas de taxe !

        Mais en Sarkozye on commence à être habitué à avoir le beurre, l’argent du beurre, et le cul de la cremière, pour peu qu’on invite le roitelet au Fouquet’s.


        • Sandrine Muller sodfra 21 avril 2009 14:01

          Bien d’accord sur le mot qui n’est pas approprié. Mais c’est un des travers de la communication d’aujourd’hui qui sait parfaitement utiliser les mots accrocheurs et vendeurs pour faire valoir de faux droits et fonder de fausse légitimité. Soit tu expliques et tu es alors soupçonné de vouloir noyer le poisson ou de « jouer sur les mots » pour ne pas voir la réalité des choses, soit tu joues le jeu et démontre avec le mot qui fait peur que la chose est fausse et non justifiée.
          Cela dit, j’aurais effectivement dû mettre des guillemets pour tous les « vols ».


        • Sandrine Muller sodfra 21 avril 2009 17:06

          « Nous affirmons que ce projet de loi respecte la liberté des internautes tout en protégeant celle de créer. »

          On n’arrête pas de vous prouver le contraire. On attend toujours que vous fassiez de même : « affirmer » ne suffit pas.

          On notera la publication de la lettre dans le Nouvel observateur, dirigé par Denis Olivennes initiateur du projet en qualité de haut fonctionnaire (enarque), ancien conseiller d’un ministre de l’économie et des finances et ancien directeur général de la Fnac. Grand créateur et expert en nouvelles technologies donc.


        • Bulgroz 21 avril 2009 12:48

          Le Code de la Route a été crée le 27 mai 1921. Soit quelques temps aprés l"apparition des premiers moteurs à explosion.


          Cela s’appelle la CIVILISATION.

          • RilaX RilaX 21 avril 2009 12:56

            Bien vu, mais le code de la route a été créé pour proteger les personnes, pas pour pérenniser un modèle économique qui ne marche plus suite a une avancée technologique majeure..

            A t’on interdit l’imprimerie pour sauver les moines copistes ? Non.
            A t’on interdit l’électricité pour sauver les vendeurs de bougies ? Non.


          • Emile Red Emile Red 21 avril 2009 14:29

            Le code de la route n’a pas été créé pour protéger les fiacres et les charettes à mules...


          • RilaX RilaX 21 avril 2009 17:31

            Arthur, je ne faisais que répondre a burgloz.
            Et donc non je n’ai jamais dit ce que tu prétends. Je ne le pense même pas. Je dirai même qu’une loi est nécessaire pour encadrer le téléchargement illégal.

            En effet, les lois font que la civilisation se tiens et perdure,et je ne le nie pas.
            Mais pas n’importe quelles lois. Et en l’occurrence, la loi création et internet c’est du n’importe quoi : ça créé des problème et ça ne réponds pas a la problématique.

            Merci de ne pas déformer mes commentaires.


          • TimeLord Wetz25 21 avril 2009 13:14

            La volonté du gouvernement ; rester en arrière, et espionner tout le monde (ben oui, avec un tel logiciel sur votre ordinateur, rien n’interdit le gouvernement de regarder ce que vous faites, et de cette manière, en cas d’opinion contraire, allez hop ! Vous êtes taxé de terroriste/pirate (rayer la mention inutile) et on vous vaporise...

            Il serait temps d’évoluer un peu ! La mise en ligne « légale » d’œuvres en tout genre, de téléchargement payant, représente un marché que les majors semblent négliger ! Mais non, restons en arrière...


            • pendragon 21 avril 2009 13:57

              La loi passera le 29 avril parce que le peuple et ses représentants en ont décidé ainsi.


              • Sandrine Muller sodfra 21 avril 2009 14:12

                Pour ce qui est des représentants du peuple, encore faudrait-il qu’ils le représentent dans sa diversité et qu’ils trouvent un compromis satisfaisant effectivement cette diversité, et pas les seuls intérêts de quelques-uns.
                Pour ce qui est du peuple, il faudrait un référendum.


              • pendragon 21 avril 2009 14:17

                Ne jamais évoquer ici la condamnation de Pirate Bay c’est vouloir se cacher les événements à venir.


              • pendragon 21 avril 2009 15:48

                Pas un seul article...


              • pendragon 21 avril 2009 22:42

                Un article ? Une brève dans la rubrique « téléchargeurs et chiens écrasés » ?


              • pendragon 21 avril 2009 23:01

                Exposer votre frustration ne fait que l’exalter.


              • souklaye souklaye 21 avril 2009 14:12

                1- D’un côté, nous avons une industrie culturelle déclinante n’assumant pas le proxénétisme économique et la pandémie infantilisante qu’elle exerce sous le regard de son débiteur. Celui-ci est à la fois une fondation philanthrope de gestion nationale et une entreprise d’import/export.

                2- De l’autre côté, nous avons une infinité de niches de population n’ayant rien à voir les unes avec les autres, mais faisant front par principe de précaution. Nous prouvant par la même occasion à quel niveau de léthargie se trouvent nos sociétés occidentales pour qu’un luxe devienne une lutte nécessaire.

                3- Au centre, se trouve le gros du troupeau qui n’a pas d’avis et fait preuve d’intelligence situationniste ou d’indifférence banale sur ce combat qui est à la fois d’avant-garde et d’arrière-cour.

                4- Dans toutes les batailles, il y a des pertes acceptables. Mais comme nous ne prenons plus plaisir à nous salir les mains avec une de ces barbaries ancestrales, les invectives servent de nos jours de courroux médiatique ou de Hit Combo virtuel pour le bonheur des voyeurs générationnels et des lâches éternels.

                5- Quand on pratique l’affrontement constant ou la paix commémorative pour occuper son temps, c’est que l’on est plus en mouvement. Alors la guerre civile des flux a-t-elle un sens ?

                La suite ici :

                http ://souklaye.wordpress.com/2009/03/13/creation-internet-et-insultes-gratuites/

                 

                 


                • Login Login 21 avril 2009 15:53

                  Le droit européen concède des droits et impose des obligations non seulement aux États membres, mais aussi aux citoyens et aux entreprises auxquels un nombre de règles s’appliquent directement. Il fait partie intégrante du système juridique des États membres qui sont avant tout responsables de la mise en œuvre de ces règles et de leur application correcte. Vous êtes donc en droit d’attendre des autorités nationales sur l’ensemble du territoire de l’Union européenne qu’elles appliquent correctement vos droits européens.

                  Toute personne peut mettre en cause un État membre en déposant une plainte auprès de la Commission européenne pour dénoncer une mesure (législative, réglementaire ou administrative) ou une pratique imputable à un État membre qu’elle estime contraire à une disposition ou à un principe de droit communautaire. Vous n’avez pas à démontrer l’existence d’un intérêt à agir ; vous n’avez pas non plus à prouver que vous êtes principalement et directement concerné par l’infraction que vous dénoncez. Cependant, pour qu’une plainte soit jugée recevable, il faut qu’elle dénonce une violation du droit communautaire par un État membre ; elle ne peut donc pas concerner un litige privé.

                  http://ec.europa.eu/community_law/your_rights/your_rights_fr.htm




                  • Pinpin 21 avril 2009 16:10

                    Non mais c’est sûr, faudrait pas que les pauvres aient accès à la culture, imaginez qu’ils réfléchissent !!!

                    Il y a certes un problème de distribution des revenus créés sur internet aux artistes, mais verrouiller internet est-elle la solution ?

                    Le problème principal que je vois dans l’interdiction sur le piratage, c’est de savoir avec quel argent les smicards et autre bougres de la classe moyenne vont ils se payer leur téléchargement, vu qu’ils dépensent déjà tout leur argent. A la limite, si ceux qui téléchargeaient, au lieu de rémunérer les artistes, brulaient les billets, je comprendrais qu’il y ait grogne. Mais on a déjà du mal à payer notre abonnement internet.
                    Mais non, les non-riches vont devoir se contenter de la télé, de façon à ce que la lobotomie collective soit efficace.

                    Et donc parce que je suis pauvre, je n’ai pas le droit d’avoir ma propre musique ?

                    Et ce n’est pas comme si les salles de cinéma étaient désertées, alors s’il te plaît Besson, arrête de te plaindre, et quand t’auras du mal à boucler une fin de mois, tu pourras revenir te plaindre.

                    Les show men de la télé, qui par peur de voir leur statut de néo-noblesse actuelle mise en péril (coûte cher une villa en Corse), et alors que depuis 10 ans ils gagnent toujours autant de pépètes malgré tous ces téléchargements sauvages, cautionnent l’avènement de Big Brother, me dégoûtent profondément.


                    • roquetbellesoreilles roquetbellesoreilles 21 avril 2009 17:23

                      D’un autre côté, il ne faut pas confondre Culture et show-business.

                      La loi HADOPI ne défend, que le show-business qui est loin de représenter la Culture au sens noble du terme.

                      L’art Libre, la vraie culture existe, elle est faite par des gens passionnés par leur art, et non pas comme les acteurs du show-business qui ne sont motivés que par le pognon.

                      C’est cette Culture la, la culture libre qu’il faut encourager, et le show-business dans son intégralité qu’il faut boycotter massivement.

                      Quelques site ou l’on peut se procurer de l’Art Libre de grande qualité, même si on est pas riche :

                      http://www.dogmazic.net/index.php?op=edito
                      http://rezal404.org/wikini/wakka.php?wiki=Mp3Legal
                      http://www.jamendo.com/fr/albums


                    • pallas 21 avril 2009 16:57

                      je ne vois pas le probleme avec la loi Hadopi enfin de compte.

                      Beaucoup trop de monde, ici sur internet a fui la realité, il suffit de regarder les geek et les nolifes.

                      La loi Hadopi a une seule chose qui est bonne, ont ne s’echappent pas de la realité.

                      La plupart des gens sont des dégénerés congenitaux, qui sur internet s’inventent une soit disante personnalité, déchiré se pitoyable voile d’illusion et qu’ils se sachent qu’ils ne peuvent pas fuir la realité, arretera peut etre cette fuite en avant.

                      Je ne suis pas pour la loi Hadopi, mais vu le contexte social, imposé une marque rouge, fera soit reagir ceux qui se sont enfui lachement du monde réel, soit ils s’ecraseront definitevement.

                      De toute maniere la Loi Hadopi une autre loi la remplacera sous un nom different, c’est un fait, internet n’est plus libre de droit.

                      Internet a la base est un marché financier, maintenant sa devenir regenté par les services gouvernementaux, sa fait penser a la crise actuel, auquel nous assistons au retour de l’Etat sur tous les secteurs, tel que la Finance.


                      • RilaX RilaX 21 avril 2009 17:40

                        Tout d’abord tu devrais te relire avant de cliquer sur « Méssage définitif » : sa devenir dur de te comprendre.

                        Ensuite, tu ne m’as pas l’air de très bien connaitre internet qui n’est pas un marché financier a la base

                        Ce qui du coup, décrédibilise quelques peu ton discours très aimable envers les dégénerés congenitaux

                        Mais tu as raison sur un point : De toute maniere la Loi Hadopi une autre loi la remplacera sous un nom different


                      • Deneb Deneb 21 avril 2009 18:45

                        Pallas : « La plupart des gens sont des dégénerés congenitaux »

                        Faut pas vous offusquer, mon vieux, mais tout le monde n’est pas à votre image.


                      • pallas 21 avril 2009 17:01

                        Internet est deja verouillé par les marchands de reve divers et variés, qui vendent leurs sous cultures, tel que le Geek actuellement, ou bien la rencontre amoureuse.

                        Donc actuellement internet n’est pas du tout un lieu de rencontre et d’echange mais plutot un lieu de l’extreme Neo Liberalisme. Des le depart a ete pervertie par les Porcs qui se sont servi de la misere affective et intellectuel des gens pour leurs vendre tout et n’importe quoi.

                        Donc nom, internet n’a jamais ete quelque chose de libre, ou plutot il a ete libre de droit pour des individues peut scrupuleux. Je tien a remettre les choses dans l’ordre.

                        Maintenant la Loi Hadopi n’est que la suite logique du forcing des marchands, surtout a l’heure de la crise economique, faut pas se leurrer, sa a toujours ete comme sa.


                        • roquetbellesoreilles roquetbellesoreilles 21 avril 2009 17:02

                          Un site intéressant qui recense les députés godillots qui ont « participé » aux « débats » sur l’HADOPI.

                          Il est intéressent de lire leurs comportement inacceptable, durant les « débats », pour des représentants du peuple, grassement payés pour une piètre prestation...

                          http://www.deputesgodillots.info/

                          http://www.deputesgodillots.info/les-deputes-godillots

                           


                          • pallas 21 avril 2009 17:22

                            Et alors ? oui ils sont grassement remunerés, c’est bien beau de dire que c’est pas bien, mais personne ne manifeste. Ils sont malins, ils profitent, le scandale peut aller jusqu’a les Hauts Fonctionnaires, dont leurs enfants auront un boulot, la societe est totalement inegalitaire.

                            Comment somme nous arrivé a cette situation d’injustice social ? la passivité du peuple, l’egoisme de tout a chacun. Ce n’est pas les gens de ma generation qui ont 30 ans elevé au club dorothée qui vont reagir, et encore moin les momes de 20 ans qui ont l’esprit totalement pervertie.

                            Nous vivons une epoque de total injustice, de corruption, ou le mec qui tappe dans un ballon gagne des millions, applaudi par des simard.

                            Le peuple est stupide et s’abbreuve de stupidité sans arret, alors les elites financieres et politiques en profitent, pourquoi ils ne le feraient pas ?. Ce n’est pas un Geek qui passe son temps a jouer a la console, n’y un fan de football, qui va l’arreter et lui dire que ce qu’il fait n’est pas bien.

                            Les gens intelligents, qui avaient de l’amour propre, un fond d’honneté, ont ete rejeté par tout le monde, remis au rencard, donc la, il n’y a personne, et donc ils en profitent, point barre.

                            La loi hadopi va etre adopté, ainsi que d’autres lois, personne n’a gueuler contre la loi anti fumeur. Faut assumé ces choix, c’est tout.


                            • pallas 21 avril 2009 18:13

                              Mon cher Ami Rilax, ici tu est dans la cours des Grands, et donc Geek et Nolife, sont pris tel qu’ils le sont.

                              Si tu veux debattre de l’idéeologie du Nolife et Geek, je veux bien, alors se sont des consommateurs Extremistes, qui achetent tout et n’importe quoi, donc la Culture Geek et Nolife, c’est la culture de la Consommation a Outrance.

                              Je suis désolé, mais la tu n’a pas a faire a des Gamins, ici les differents intervenant connaisse le systeme.

                              Ne va pas me faire croire qu’un Geek ou Nolife, ferai quoi que se soit contre la Loi Hadopi, ne fait pas croire qu’il a des idées pour lutter contre la deforestation en Afrique, ne me fait pas croire qu’il n’aime pas les Financiers, alors qu’il achete lui meme ces jeux.

                              La mon Cher Ami tu est sur mon Terrain, tu defend une sous culture qui en verité, n’est que l’achat compulsif du dernier joujou promu par la television et la publicité. Ce sont des etres totalement abrutisé, autant que le fan de football. Le probleme mon Cher Alix, c’est que chacun est devenu un Consommateur, d’ailleur la television dans les journaux, je ne sais pas si c’est pas Cynisme, disent le mot « consommateur », au lieu de « citoyen ». Rien que sa, sa veut tout dire.

                              La loi Hadopi va etre adopté et ce n’est pas elle, sa en sera une autre sous un nom different, peut importe, mais ne t’attend pas Alix que des « Con-Sommateurs » disent Non, ils sont trop abrutisés pour reflechir et trop infantilisé pour remettre en question le monde qui les entourent.


                              • Sandrine Muller sodfra 21 avril 2009 18:16

                                Ne mets pas tout le monde dans le même bain. Beaucoup de gens pensent comme toi et il est vrai ne bougent pas. Mais ils restent passifs parce qu’ils tiennent justement le discours du « ça sert à rien de toute façon, tout est pourri ».

                                L’égalité républicaine est malmenée par des phénomène de castes très françaises qui instaurent une chape de plomb sur nos têtes et installent une médiocrité que nous payons tous. C’est décourageant et frustrant. Mais cela à toujours exister. Il s’agit juste d’agir pour faire suffisamment peur quand il faut. Et si internet est aussi, (pourquoi serait-il épargné ?), une nouvelles niche à médiocrité, il est aussi un renouvellement et une ouverture comme jamais. Un moyen de faire savoir que certaines bornes sont dangereuses à dépasser.

                                Il y a le « tous pourris ». Mais il y a aussi l’interdiction de pouvoir le formuler un jour. Pour ça il faut rester vigilant et surmonter de temps en temps son découragement ;)


                                • pallas 21 avril 2009 18:23

                                  Faut arreter de dire de ne pas mettre tout le monde dans le meme Bateau.

                                  J’en suis Désolé, mais vraiment désolé, mais si, « nous sommes tous sur le meme Bateau ».

                                  Vous voulez vous enfermer dans votre petit monde Parfait !!!!!!!!!!!!!!!!!!!! allez y, si vous aimez tant que sa de vivre dans l’illusion c’est bien, je dit bravo, vous voulez crée une culture Geek, tres bien, vous aimez le football en trouvant normal qu’un type qui a 3 neurones tappe dans un ballon et gagne des millions alors c’est ok.

                                  Donc ne vous plaigniez pas que les Politiques et les Elites financieres vous prennent pour des debiles mentaux, car c’est se que vous etes.

                                  La Loi Hadopi va etre adopté, c’est tout, c’est un fait, point barre.


                                  • maharadh maharadh 21 avril 2009 18:25

                                    Dans la même veine des droits des citoyens bafoués tous les jours, sur mon blog un lien pour une pétition nationale là http://life-in-the-dead.over-blog.com/article-30330745.html


                                    • maharadh maharadh 21 avril 2009 18:29

                                      Le Siècle
                                      « Le Siècle » est un « club de réflexion » (ou « think tank ») qui réunit les membres les plus puissants et influents de la classe dirigeante française. On y retrouve des politiciens de droite et de gauche, les patrons des plus grandes entreprises françaises, des journalistes de premier plan dans les médias qui « font l’opinion », et quelques universitaires. Le Siècle compte un peu plus de 500 membres choisis par cooptation, auquels s’ajoutent 200 invités renouvelés chaque année.

                                      Nous vivons depuis dix ans un changement radical du type de régime politique dans les pays occidentaux, avec l’avènement d’un nouveau pouvoir, celui des réseaux économiques et financiers. Voici les raisons pour lesquelles nous pouvons dire que nous ne sommes déjà plus tout à fait en démocratie.
                                      http://www.assvictimescreditmutuel.com/1514.html


                                      • pallas 21 avril 2009 18:38

                                        Nous ne pouvons pas etre en démocratie avec un Peuple qui ne vie que dans l’abrutissement.

                                        La menagere de moin de 50 ans va regarder son emission preferé de television ou ces series adictives, tel que « les feux de l’amour ».

                                        Celui qui a 30 ans va regardé les mangas, et aller un peut sur le net, pour jouer en reseau, mais surtout regarder le football.

                                        Le mome qui a 20 ans, lui va etre plongé a fond dans le jeu video, se croyant Geek.

                                        Quoi qu’ils en soient, chacun vie dans son monde d’illusion permanente qu’il se perfuse sans arret.

                                        Pour les momes a l’ecole, vu la degradation du milieu scolaire, ils n’ont pas grand chose a apprendre de réel, juste des programmes et des programmes sans arret.

                                        Les gens quelque soient leurs ages sont plus que des machines passives, bouffant l’ecran, televiseur ou ordinateur, il ne manque plus que la connection directement branché au cerveau.

                                        Les elites le disent eux meme que le Peuple est abruti, sa touche l’ensemble du monde occidendal comme phenomene, apres faut assumé ces choix, c’est aussi simple que sa.


                                        • Deneb Deneb 21 avril 2009 18:53

                                          Pallas : « ..Les elites le disent eux meme que le Peuple est abruti... »

                                          Nous n’avons pas les mêmes elites. Toutefois, faire partie d’une elite, ça se merite, etre au pouvoir, ça s’achete , hélas . J’ai l’impression que vous confondez les deux.


                                        • Sandrine Muller sodfra 21 avril 2009 20:21

                                          Que l’élite soit distinguée des autres lui confère d’office un pouvoir. Le problème réside dans le fait que cette distinction soit justifiée par une compétence réelle.


                                        • pallas 21 avril 2009 18:46

                                          Mon ami Rilax tu est ou ???? hello tu ne repond pas ??.

                                          Viens nous expliquer a nous c’est quoi la culture Geek ??? hummm ???

                                          Allez vien me parler, tu ne dit rien ? tu ne dit plus mot qui suive ?.

                                          Vien expliquer a la communauté Agoravox que les Geek ne sont pas des consommateurs compulsifs ? qu’ils ne sont pas abrutisé par la television ?? hein, allez vien, dit nous ce que tu en pense, j’attend mon ami Rilax ta maniere de pensée.

                                          Tu veux 70 euros pour t’acheter le dernier jeu video a la mode ou le dernier manga peut etre ? il est sur que tu va faire tache d’huile face a ceux qui lutte contre la pauvreté, allez mon Petit Rilax, c’est la Cours des Grands, vien nous expliquer ce qu’un consommateur frenetique et abrutisé a outrance par la societe de consommation pense . Tu est sur mon Terrain Rilax.


                                          • pallas 21 avril 2009 18:56

                                            Vien Rilax, montre moi se dont tu est capable, ce n’est pas un Jeu Video, ici tu est dans la cours des grands, Argument contre Argument.

                                            Pour Deneb, je suis désolé, mais la plupart des gens sont des dégénerés mentaux, si nous vivions dans un monde ou les etres seraient intelligents, alors notre societe ne serai pas autant inegalitaire. Les Elites profifent que les Proletaires soient abrutis, le Monde Réel se suffit a lui meme.

                                            La Loi Hadopi sera adopté sous une forme ou d’une autre, nous passons d’un monde ultra marchand a un monde ultra etatique, une sorte de nouvelle forme royaliste pseudo socialisante, ou les classes socials deviendront definitives, ou le proletaire restera proletaire, ou la classe Moyenne se deteriore et deviendra l’actuel classe proletarienne et ou les Riches seront encore plus riche.

                                            Au Rythme ou nous allons, il y aura la classe des tres pauvres, la classe proletaire et la classe des riches, et la classe moyenne n’existera simplement plus, donc Deneb il serait bien que tu explique ton point de vue a se sujet.


                                            • pallas 21 avril 2009 19:04

                                              Parcontre Deneb, je ne critique pas les Elites, ils sont intelligents, ils savent ce qu’ils veulent. Contrairement a ce que pense les individues ici sur agoravox, l’elite n’est pas un corrompu, il n’y a pas de complot mondial pour abrutir le peuple. Le peuple s’abruti de lui meme, il est normal que les elites financieres et politiques en profite. J’en ferai de meme en toute honneté.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès