Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Le son des castagnettes

Le son des castagnettes

Face à la présence de Ségolène Royal dans le panorama politique français, un son nouveau se fait entendre dans les chaumières. Comme un roulement de tambour discret, proche de l’ultrason, audible uniquement pour l’oreille sensible. On pourrait croire à des dents qui claquent, mais c’est plus bas dans l’anatomie que cela se situe : il s’agit du claquement des castagnettes dans les pantalons.

Oui, Ségolène Royal fait peur.

Que ceux-ci en aient conscience ou non, les hommes ont peur. Eux qui sont installés dans leur domination sociale depuis des millénaires craignent que la dame puisse venir bousculer leurs vies confortables, et ça s’entend.

Jusqu’à maintenant, les choses étaient faciles pour eux : reconnaître et distribuer au compte-gouttes quelques droits aux femmes, de temps en temps, histoire que la ménagère reste à ses fourneaux sans trop se plaindre (c’est vrai quoi, maintenant elles peuvent éduquer les gamins, faire les courses, le ménage, la bouffe,et travailler, tout ça dans la même journée, de quoi se plaindraient-elles ?).

Mais là, avec leur représentante à la plus haute fonction de l’Etat, c’est qu’elles seraient capables de réclamer une réelle et totale égalité !

Fini le beau rôle, fini les avantages salariaux, fini les réunions entre mecs dans les conseils d’administration, fini les soirées pantoufles devant les matchs à la télé, fini la pêche, les champignons ou le bistrot pendant que bobonne est à la maison... Vous allez voir que les injures, les humiliations et les coups seront même passibles de poursuites judiciaires ! Ca fait peur, hein ?

Cette peur est retentissante, du peuple jusqu’aux personnalités médiatiques, et elle est plus forte que tout. Plus forte que les tendances politiques, ainsi entend-on de la bouche de l’un des plus grands amis de feu François Mitterrand qu’elle « n’est pas outillée pour » la présidence ; ou de celle d’une personnalité du Parti socialiste qu’une campagne électorale « n’est pas un défilé de mode ». Plus forte aussi que la raison et l’intelligence, je vous passe les « cruches, gourdes » et autres récipients qui, par je ne sais quel mystère, ont l’air d’être assignés aux femmes. Je vous passe aussi les mots en « asse », en « ette » et en « onne » qui apportent sur les forums de discussion cette touche de raffinement propre au riche vocabulaire masculin.

A croire qu’il existe un système de vases communicants entre les parties génitales de l’homme et son cerveau et que l’exacerbation des premières vide le second de sa substance active (c’est sans doute l’origine de l’expression « tête de nœud »)...


« Je ne dis pas ça parce que c’est une femme, hein ! » Ben voyons. Mais pourquoi, alors, tout axer autour du sexe ?

Voyez les blagues qui circulent sur le Web, même quand elles ne se veulent d’aucun parti pris, c’est toujours sur le genre qu’on parodie madame Royal (on la représente en pin-up, en string, sur une affiche de Basic Instinct, etc.).

Quand elle compatit à la peine d’une personne handicapée, on l’appelle "l’infirmière"  ; quand elle donne des leçons de bon sens, on l’appelle "la maîtresse"  ; quand elle parle de projets humanistes, on l’appelle "la madone" ou "la sainte vierge" ; etc.

Outre le fait qu’on l’affuble de tout l’éventail de panoplies des fantasmes masculins, il reste en tout cas qu’on attaque sa condition de femme avant toute autre chose.

La première arme utilisée est celle qui est la plus accessible au commun des mortels, la plus dénuée de raisonnement, d’intelligence, c’est celle qui s’axe sur la différence primaire, en l’occurrence le sexisme.

Le premier réflexe n’est pas de critiquer l’esprit, l’idéologie, mais de critiquer la femme.


La femme, c’est bien connu, n’est pas capable d’assumer les hautes fonctions et les tâches à responsabilités.

Même si ce n’est pas dit textuellement, le doute plane encore.

Dans son émission « A vous de juger  » sur France 2, Arlette Chabot a légèrement nuancé sa première question d’usage aux candidats à l’élection présidentielle. A monsieur Sarkozy elle a dit :

- D’abord je vais vous demander : c’est dur une campagne présidentielle ?

Et à madame Royal :

- J’ai d’abord envie de vous demander : est-ce que vous aviez bien mesuré la difficulté d’une campagne présidentielle ?

La subtilité est édifiante : elle demande humblement au premier son avis sur l’éventuelle difficulté d’une campagne, et elle met en doute la capacité de la seconde à en mesurer le poids...

« L’argument ne tient pas la route, me direz-vous, puisque madame Chabot est une femme ! » Mais si, vous répondrai-je. Ne croyez pas que des milliers d’années de patriarcat ne laissent pas de traces. Tout comme les hommes, beaucoup de femmes sont conditionnées, formatées, insidieusement programmées à réagir en conformité avec la tendance masculine en vigueur.

On la taxe donc couramment d’incompétence. Et concernant ceux que la peur n’a pas littéralement fait basculer vers un bord politique adverse, on se rassure comme on peut : « Vive Ségolène Royal ! C’est l’héritière spirituelle de François Mitterrand, elle lui doit tout. C’est lui qui l’a mise sur les rails, qui l’a portée, qui lui a insufflé le souffle vital ». On y croit, sinon ça reviendrait à admettre qu’elle ait pu parvenir là où elle est grâce à sa seule aptitude de femme, ce qui est inconcevable. Finalement, Ségolène Royal n’est que la réincarnation de François Mitterrand, son enveloppe charnelle, mais c’est lui qui se présente aux présidentielles de 2007, ouf, nous voilà rassurés !

Elle ferait mieux de rester à « sa place » pensent encore beaucoup d’hommes, tout comme le pensaient ceux de l’époque d’Olympe de Gouges, auteure de la « Déclaration des Droits de la Femme et de la Citoyenne  », exécutée en 1793 pour avoir « oublié les vertus qui conviennent à son sexe ».

Comparaison déplacée ? Non non, certainement pas. La société est moins encline au machisme de façon générale, certes, beaucoup d’hommes soutiennent par exemple la candidature de Ségolène Royal, chose purement impensable au XVIIIe siècle. D’une façon générale, la situation a évolué. Mais d’une façon moins générale, la mentalité de beaucoup d’hommes n’a pas évolué d’un pouce. "La femme doit rester à sa place" : si la plupart des hommes ne le disent pas aussi ouvertement, beaucoup le pensent encore, et beaucoup expriment cette pensée de manière violente en mots ou, pire, en actes.

Oui, l’humiliation violente de la femme a encore lieu : on injurie, on frappe, on viole, on tue encore pour rappeler au sexe dit faible que l’homme n’a pas l’intention de partager sa confortable condition d’ayant-droits.


Mais que craignez-vous, au juste ?

Jamais les femmes ne vous ont réclamé d’inverser les rôles, de prendre le dessus, de passer du niveau de dominées à celui de dominantes ; il n’en a jamais été question. Il s’agira simplement de partager les rôles, d’égaliser les droits, voire d’arrêter de passer pour des crétins en se comportant comme des bêtes... Est-ce si terrible que ça ?

Quoi qu’il en soit, il va bien falloir vous y faire un jour, messieurs. Et même si ce n’est pas pour cette fois, vous y aurez droit, tôt ou tard. Vous aussi, vous évoluerez. Vous ne pourrez freiner encore longtemps le passage naturel de l’homo erectus à l’être humain doué de raison, et croyez-moi, vous aurez tout à y gagner.

Quant à vous, mesdames, ne les ménagez plus !

Sur le même sujet :

L’article d’Isabelle Alonso « Ségolène à Macholand... » :

http://www.isabelle-alonso.com/article.php3?id_article=196

Et celui d’Annick Kojean « La Rage des Chiennes de garde »

http://www.chiennesdegarde.org/article.php3?id_article=47

Documents joints à cet article

Le son des castagnettes Le son des castagnettes

Moyenne des avis sur cet article :  3.55/5   (143 votes)




Réagissez à l'article

54 réactions à cet article    


  • RemiZ (---.---.178.10) 5 avril 2007 11:56

    Perso, je trouve cet article interessant (et je suis le seul pour l’instant :) )

    Ce que je trouve affligeant, c’est effectivement ce regard des femmes sur Royal qui peut etre extremement dur et machiste (! !). Mais je dirais que la situation est plus complexe en verite.

    D’abord, tout le monde l’a taxee d’incompetente parce que c’etait une femme et qu’elle avait gagne ses primaires grace aux sondages et au « tout sarkozy ».

    Ensuite, c’est cette image d’incompetente, totalement fabriquee par ses opposants, qui est restee. On ne sait plus tres bien pourquoi, mais Royal est incompetente. Le travail de la droite de debut de pre-campagne, montrant du doigts moult « bourdes » qui n’en etaient pas, porte encore ses fruits aujourd’hui. Certes, ce premier travail a fonctionne du fait que Royal est une femme, ce qui derangeait meme au sein du PS, mais aujourd’hui, c’est plus cette image d’incompetente que celle de femme qui la penalise.

    Je tenais a apporter cette precision a mes yeux, mais j’appuie totalement dans le sens de vos propos.


    • meridien meridien 6 avril 2007 08:20

      remi2 d’accord avec vous mais il ’suffit’ de prendre la peine de l’écouter pour se rendre compte qu’elle est tout sauf ’incompétente’ Mais les « mals-disposés » qui sont très actifs et donc paraissent nombreux 1/ ne l’ont jamais vue ni entendue et portent un« jugement ?? » à priori sans valeur 2/ sont des fondus du gourou Sarkovy qui exerce sur eux une ascendance inversement proportionnelle à la fragilité de leur neurones Pauvre électeurs !!! meridien


    • meridien meridien 6 avril 2007 08:41

      non vous n’êtes pas le seul à apprécier cet article

      même si les connards fleurissent en ce beau printemps

      électoral. je suis frappé par le nombre de commentaires

      sommaires et surtout malveillants :Les gens ont beaucoup de rancoeur à exprimer alors ils l’expriment à contre sens ça doit les soulager Et pourtant !! meridien


    • PernL (---.---.212.69) 5 avril 2007 14:40

      A lire également cet excellent article => http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3232,36-891731,0.html

      Merci le monde ! smiley


      • Poutounk (---.---.179.137) 5 avril 2007 15:31

        Curieux effectivement qu’il n’y ait pas davantage de réactions à cet excellent article qui est à la fois vrai et amusant dans sa rédaction. Mais je suis tout à fait d’accord avec RemiZ. Ségolène brille non parce qu’elle est femme mais par son incompétence à briguer ce poste suprême. Et, quelque part, elle est tellement « fabriquée » désormais qu’elle n’en est plus femme.


        • RemiZ (---.---.178.10) 5 avril 2007 16:27

          J’ai du mal a voir si vous etes ironique ou si vous m’avez mal lu. Cette image d’incompetente a ete fabrique sur le fait qu’elle est une femme. L’image est restee, non la cause.


        • Algunet 5 avril 2007 17:03

          à Remiz,

          Je ne partage pas du tout votre point de vue sur le fait que Ségolène fait peur parce que c’est une femme, mais tout simplement parce que je la juge, comme beaucoup d’autres électeurs, incompétente. Nicolas lui me ferait peur car c’est un homme ! Ridicule il me fait peur car tout simplement sa personnalité me fait peur, ce n’est pas lui qui donnera à la France la sérénité dont elle a besoin...


        • sonja (---.---.113.204) 5 avril 2007 18:28

          par RemiZ (IP:xxx.x12.178.10) le 5 avril 2007 à 16H27 J’ai du mal a voir si vous etes ironique ou si vous m’avez mal lu. Cette image d’incompetente a ete fabrique sur le fait qu’elle est une femme. L’image est restee, non la cause. «  »

          hihihi ! vous y croyez vraiment ou vous le faites exprès ? L’image de son incompétence repose sur les bourdes multiples ,les reponses fausses et les rires inappropriés de segolene ,voyez michele alliot marie ou simone veil ce sont des femmes aussi ,ont t’ elles une image d’incompétentes ?


        • machinchose machinchose 6 avril 2007 08:05

          algunet, Sarkozy est responsable d’une énorme augmentation de notre endettement, il a échoué à l’interieur, il a risqué des incident diplomatiques graves avec le japon, la russie, aujourd’hui l’allemagne. Il ment souvent. Il s’est trompé sur la part de smicards en France ce qui est tout de même le tissus social du pays qu’il prétend gouverner, il a des idées en matières génétiques dangereuses, et arrièrées, il a des tendances à l’usage facile des terminologies racistes...

          non vraiment je ne sais pas ce qu’il vous faut.

          mais c’est vrai que lui a une presse aux ordres. Un des électeurs pas très critiques.


        • machinchose machinchose 6 avril 2007 08:11

          je voulais dire « et des électeurs pas très critiques »... mais le « un » vous ira très bien.


        • meridien meridien 6 avril 2007 08:24

          poutouk vous vous entortillez si tant dans votre ’raisonnement qu’un chat n’y trouverait pas ses petits Allons ,allons un peu d’objectivité... !


        • RemiZ (---.---.178.10) 6 avril 2007 09:32

          Je n’ai jamais dit que Royal faisait peur. Ce que je dis, c’est que les premieres attaques de la droite sur la personne de Royal tenaient du fait qu’ils avaient affaire a une femme. Ils l’ont ainsi completement decridibilisee. Toutes les bourdes que vous evoquez n’en sont en fait pas. Ce ne sont que des phrases hors contexte montees en epingle par des medias proches du pouvoir.

          Un petit exemple : on parle de scandale avec le Hamas. Elle aurait laisse passer je ne sais plus quelle phrase honteuse. Scandale en France. Pourtant, 2 jours plus tard, elle est recus comme une chef d’etat en Israel... Il n’y a qu’en France, et sous pression de commentateurs influences que les bourdes en sont vraiment.

          Et ce que je dis, c’est que maintenant que cette image de faiseuses de bourdes lui colle a la peau, la droite a gagne. Rappelez vous pourtant que cette image a pu passe car elle est une femme...


        • meridien meridien 6 avril 2007 09:33

          ah ma pauvre sonja et toi aussi BRUTUS et allez tous dans le même panier anti-Ségolène-sommaire

          ah pcq vous trouvez M.A.M compétente, ou plutôt onséquente,quand elle danse la danse du ventre devant Sarko,après l’avoir honni ,et tout cela pour obtenir un poste comme nombre de ralliés (mais attendons les déconvenus d’après élection ) quant à S. Veil après son passé son ralliement à Sarko du fait de sa haine perso contre Bayrou : c’est triste ..... meridien


        • SYL20 (---.---.212.69) 5 avril 2007 16:07

          Permettez-moi de rectifier un oubli, en invitant le plus de monde possible à signer la pétition « 1 million de femmes s’énervent » : http://1mf.ras.eu.org/appel/ (Le nombre de signataires est pour l’instant ridicule, comparé à l’importance du sujet.)


          • sonja (---.---.113.204) 5 avril 2007 18:23

            hihihi si le nombre de signataires est ridicule c’est qu’il ne fait que traduire l’inconsistance du sujet Quand on vous voit obligés d’en arriver là pour pousser en avant segolène quelle misère smiley


          • N-Y (---.---.183.164) 5 avril 2007 16:48

            Marie-Ségolène est la candidate la plus populiste de toute la cinquième ; certainement pour ça qu’elle veut passer à la sixième : pour remettre les compteurs à zéro !


            • N-Y (---.---.183.164) 5 avril 2007 16:53

              non seulement elle est populiste mais en plus d’une arrogance folle, d’un mépris que l’on dirait inné, d’une agressivité refoulée effrayante, d’une mauvaise foi inconcevable. par ailleurs, elle dit oui à tout le monde, change du coup tout les jours de politique ... elle me fait l’effet d’un folle hystérique. Cette femme est particulièrement dangeureuse !


            • meridien meridien 5 avril 2007 17:25

              et vous vous êtes le plus c.. de toutes les républiques passées..... et à venir

              meridien pour vous servir vous et les commentateurs du même ’acabitte’ qui vous tient de pensée... .


            • machinchose machinchose 6 avril 2007 08:12

              « folle hysterique »... oui oui oui... archetype du discours mysogine. Aprrenez à argumenter avant de dire ce genre d’anerie.


            • Emile Red Emile Red 6 avril 2007 14:03

              Ca colle parfaitement à Sarko le nabot cette description...


            • Calmos (---.---.245.252) 5 avril 2007 16:56

              Pourquoi cette « image » d’incompétante lui est restée ??? "

              C’est simple ;

              ELLE EST INCOMPETANTE .

              Pourquoi si peu d’intervenants ??

              C’est simple aussi :

              DE SEGO : TOUT LE MONDE S’EN FOUT.....

              Maintenant que vous en tenez un qui l’a écrit : pliez ; pliez tant que vous voulez :cela ne la rendra pas plus compétante et tout le monde s’en foutra aussi , moi en premier..


              • Emile Red Emile Red 6 avril 2007 14:05

                L’incompétence d’un con pétant ?...


              • Emile Red Emile Red 6 avril 2007 14:27

                Article de très bonne tenue et plaisant.

                Encore une fois la vindicte machiste de droite (extrème ?) est venue cracher son fiel tirant à vue sur tout ce qui bouge, n’est pas petit, n’a pas une matraque, ne parle pas comme un gougnaffié.

                Il faut plaider pour qu’Olympe de Gouze soit panthéonisée au plus vite, Sego l’a promis.

                Quant au premier tour franc3704 émet de bons arguments, il y a bien d’autres femmes pour éviter le vote conformiste, on verra au second.


              • meridien meridien 5 avril 2007 17:21

                je vous tire mon chapeau même si vous êtes un mâle

                blague à part j’ai apprécié votre article sous toutes ses coutures et je le diffuse à des amis/es ... meridien (féministe de la première heure )


                • la meduze (---.---.86.209) 5 avril 2007 17:40

                  C’est donc bien vrai qu’on les entend d’ici vos castagnettes...


                  • pommelette (---.---.9.188) 5 avril 2007 17:51

                    très bien écrit.... avec des idées fortes.... la compétence... c’est féminin... la polyuvalence ... aussi... l’efficacité ??? mais aussi FEMININ !!! Pour une fois qu’ une femme arrive à ce stade de la compétition politique , pas de croque en jambe !!!!!


                    • SegFault (---.---.67.62) 5 avril 2007 18:00

                      Erf, dans les premiers paragraphes, j’ai sentis mes nerfs se tendrent. Comment souvent quand j’entend (ou lit) certaines catégories de discours féministe. (Les discours du type « Alonso » en particulier)

                      J’ai l’impression que si je dis « les femmes ... » suivit de quelque chose de négatif, les personnes tenant votre discours vont me tomber dessus au minimum pour sexisme. D’ailleurs pour éviter tout sexisme, si je dis « les femmes ... » suivit de quelque chose de positif, j’espère me faire engueuler de la même manière.

                      Il serait honteux en effet de faire une généralisation, y compris si celle ci se base sur le sexe du groupe de personne. Alors que dire de : « les hommes ont peur[...] » ? un peu facile non ?

                      Mais pire : « A croire qu’il existe un système de vases communicants entre les parties génitales de l’homme et son cerveau et que l’exacerbation des premières vide le second de sa substance active (c’est sans doute l’origine de l’expression « tête de nœud »)... »

                      Hum dois-je ici évoquer la poitrine ou les cycle mensuels pour dire que le cerveau des femmes manque d’irrigation ? Ce serait con, non ? puis un poil insultant non ? Enfin, personnellement, je corrigerai volontier une personne évoquant cette possibilité. Mais alors que faites vous vous ?

                      « ’La femme doit rester à sa place’ : si la plupart des hommes ne le disent pas aussi ouvertement, beaucoup le pensent encore » Hum, bien. Erf, j’essais de faire une réciproque masculine, mais, j’avoue avoir du mal a penser aussi bas. « L’homme doit ramener de l’argent » : si la plupart des femmes le pense.. etc... Non, c’est nul.

                      J’arrête la. Je trouve que votre discours véhicule une violence symbolique à l’encontre des hommes qui partage la nature sexiste et parfois machiste d’autre discours dont vous savez reconnaitre la bassesse.

                      Sachez qu’il y a des hommes qui s’en foute que le président soit une femme ou un homme tant qu’il fait ce qu’il y a de mieux pour les citoyens. Et dans la vie quotidienne, il y a des hommes qui font le ménage, la cuisine, la vaisselle. Il y a des hommes qui adhère pleinement à l’égalité homme femme dans la vie publique comme dans la vie privée, prenez garde que la violence de vos propos ne les dégoutes de vous aider dans le combat au quotidient d’une égalité concrète.


                      • Aldoo (---.---.43.7) 5 avril 2007 18:06

                        Je ne pense pas qu’il faille voir du machisme dans la manière dont est traitée Ségo par les médias.

                        Qu’on l’interpelle sur sa condition de femme se justifie pleinement parce que c’est la première fois qu’une femme est en aussi bonne position pour obtenir la magistrature suprême en France. C’est donc un fait inhabituel, donc digne d’être discuté. De plus l’égalité des sexes est un sujet chaud.

                        De la même manière, on « embête » Bayrou sur sa condition d’outsider centriste (ce qui n’est pas très courant non plus).

                        Bref bref, rien de malsain à ce qu’on ne pose pas les mêmes questions à tous les candidats. De plus, tout compte fait, le fait que Ségo soit une femme reste malgré tout très secondaire dans les sujets abordés.

                        Quant aux accusations d’incompétence... elles sont indéniables, mais de là à les imputer directement au patriarcalisme ambiant... ça manque un peu d’arguments. Ok, il est logique que le patriarcalisme mène à cela, et c’est une hypothèse tout à fait raisonnable. Ce que je veux dire, c’est qu’aucun fait concret rapporté dans l’article ne l’illustre. Donc léger problème épistémologique ici. Il aurait fallu développer.

                        Quant à moi, je ne vais pas prendre ma décision par rapport au sexe du candidat, de son groupe sanguin ou de son signe astrologique, mais plutôt par rapport au projet défendu. Mais je dois être un extra-terrestre.


                        • meridien meridien 6 avril 2007 08:30

                          non vous ête un fondu extra-réalité....meridien


                        • maxim maxim 5 avril 2007 18:31

                          dans l’illustration de votre article,les tours representées ont une forme phallique ,y a il un message à decrypter ????

                          peut etre que la Madonne montée sur un beaudet ,s’appretant en castratrice à renverser le pouvoir seculier des hommes est partie pour faire effondrer ces arrogants attribus .....tout un symbole.....

                          pour l’instant ,elle fait surtout peur aux mâles de son camp,et les plus malins d’entre eux qui la manipulent ,l’envoient au casse pipe ,ce qui va leur permettre ,suivant les resultats ,de voir où en est le PS ,et au besoin ,de donner l’occasion à DSK de briguer pour 2012......


                          • roumi (---.---.74.206) 5 avril 2007 22:25

                            madame vas bien ?

                            as t’elle acces à l’ordinateur ? ou vis t’elle avec une Brute Tres Prude .

                            cognac pour tout le monde .


                          • machinchose machinchose 6 avril 2007 08:14

                            aaah la manipulation... bien sur une femme est forcemment trop conne, elle doit être manipulée... oui oui oui.


                          • meridien meridien 6 avril 2007 08:34

                            réaction sommaire et votre âne s’écrit baudet...encore

                            del’anti-féminin...meridien


                          • chantecler (---.---.146.2) 5 avril 2007 18:57

                            Voici un bel article qu’il fallait écrire...

                            Le sujet commence à être évoqué un peu partout : Politis (Bernard Langlois), Marianne, etc...

                            C’est vrai que rien n’a été épargné à Ségolène Royale, beaucoup de bassesse. Mais je pense que les gens quelque peu intelligents s’interrogent sur leur propre mode de pensée...

                            Cela dit Margaret Thatcher était-elle une femme ? Je ne fais ici aucun amalgame...La « Dame de fer », intransigeante avec les salariés, les membres de l’IRA en prison, et trés sentimentale avec son fifils perdu au cours d’un rally dans le désert...

                            Peut-être fait-on porter le chapeau à Ségolène de certaines contradictions internes au PS : à défaut de les avoir abordées et réglées, dénigrer la femme...

                            Puisqu’on parle de SR, ce qui m’importe c’est son positionnement par rapport au courant antilibéral : soit elle compose avec à un moment m, et c’est son intérêt d’avoir une gauche à sa gauche, si elle veut mener une politique de gauche, soit elle et le PS s’enfoncent dans le déni et l’isolement...Et je ne donne pas cher de la pérennité de ses promesses...

                            Voyons si l’intuition va la guider.

                            NB : ces propos n’engagent que moi.


                            • lolokerino (---.---.41.177) 5 avril 2007 19:22

                              Deuxieme tour, cela s’organise a droite !

                              J Pierre raffarin est chargé de garder le contact avec les ministres proche de Bayrou, Begag et Goulard

                              Dimanche dernier , dans le departement de la Loire,le front unis Udf/ump a oeuvré pour repousser la gauche lors d’election partielle pour preserver ce departement dirigé par le ministre de la Justice du gouvernement Villepin ,Mr Clement

                              Valery Giscard D’Estaing prepare son soutient à Sarkosy tout en ayant negocié pour le camarade Bayrou , un accord de sarkosy pour introduire une dose de proportionnelle aux legislatives..

                              Tout va bien à droite ,

                              Peut etre même que les electeurs socialistes, decidement bien masochiste contribueront à transformer le deuxieme tour des presidentielles en primaire à droite que Bayrou n’a pas pu obtenir ces dernieres années et dont il rêve tout haut !

                              Ce serait quand même un comble !

                              Apres 2002, encore une perte de temps pour la France que constiturait l’absence du choix necessaire et clair pour l’avenirde notre pay


                              • roumi (---.---.74.206) 5 avril 2007 21:50

                                il faudrais faire une interview croisé de mam et de edith cresson , pour avoir un point de vue .


                              • Aldoo (---.---.118.122) 6 avril 2007 01:10

                                Commentaire complètement hors-sujet !

                                De plus, il me semble déjà avoir vu ce message quelque part. Lolokerino, colleur d’affiches ? Ce n’est pas avec une attitude pareille que nous allons la gagner cette élection ! Remarque, ils font pareil en face chez Sarko... ce qui n’excuse rien, bien au contraire ! Après on s’étonne que les sympathisants socialistes votent Bayrou !


                              • meridien meridien 6 avril 2007 08:59

                                chanteclerc je suis d’accord avec vous et surtout

                                sur le désolant spectacle apporté par ce que j’appellerais

                                les« fragiles-de-la-pensée-objective » ou les « gros malveillants envoutés » par la pensée du gourou Sarko..

                                meridien


                              • Gerardhy (---.---.48.57) 5 avril 2007 23:19

                                Quel article ridicule !

                                « Cette image d’incompétente a été fabriquée sur le fait qu’elle est une femme ».

                                Pas du tout ; elle s’est fabriquée toute seule, comme une grande, cette image d’incompétente donneuse de leçons, façon instit’ 1910, et qui lui colle à présent à la peau.

                                Plus cette posture de victimisation permanente : « me poseriez-vous cette question si j’étais un homme ? » - Bien sûr, il n’est que de voir les questions incroyablement tendancieuses et partiales adressées à Le Pen ou à Sarko par les « journalistes » des chaînes publiques.

                                Plus que d’être une femme candidate, Marie-Ségolène est une mauvaise candidate. Point final.

                                Que fiel et d’accusations de machisme en perspective, lorsqu’elle se sera pris la gifle du siècle, le 22 avril...¨->


                                • sonja (---.---.153.138) 6 avril 2007 10:37

                                  que le ciel t’entende ! il n’est pire aveugle que celui qui ne veut pas voir et ceux qui votent pour elle sont de ceux là Chaque fois qu’elle ne connait pas le dossier ou la reponse à une question elle accuse son interlocuteur de machisme et appelle les feministes à son secours

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès