Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Le Taser, une nouvelle gégène ?

Le Taser, une nouvelle gégène ?

Comme vous le savez peut-être, notre police va bientôt être largement équipée en Taser, mais me direz-vous, qu’est-ce donc qu’un Taser, eh bien c’est une charmante petite chose projette des aiguillons ou des hameçons, dans le corps et électrocute à hauteur de 50 000 volts. C’est réputé selon la société qui le fabrique pour être sans aucun danger pour le coeur, on appelle ça une arme non létale, c’est-à-dire non mortelle. Or j’ai trouvé sur le site de l’INRS, l’Institut national de recherche et de sécurité cette affiche :



On sait que ce n’est pas seulement le voltage qui détermine la puissance du courant, c’est aussi et surtout le nombre d’ampères. L’ampérage du Taser est selon son site de 2 milliampères, tandis que ce qu’on a dans nos maisons est de 10 ampères. C’est pour cela que le Taser n’est théoriquement pas dangereux.

Pourtant, le Taser est impliqué dans 250 décès aux Etats-Unis depuis sa mise en service. Vous allez me dire, c’est toujours mieux que de tirer sur quelqu’un et donc, pour le coup, d’avoir 100 % de chances de le tuer. Oui, c’est sûr, mais dans ce cas, le taser ne devrait être utilisé que dans des cas extrêmes où la seule alternative aurait été l’arme à feu. Seulement, ce n’est pas le cas comme le montre cet extrait de l’émission 66 minutes de M6 :


Taser et bavures de la police de Sarkozy

Voilà à ce titre un article pris sur le site d’Amnesty International (qui soit dit en passant classe la France comme pays pratiquant la torture policière cocorico !).

Les pistolets Taser sont des armes à induction électrique capables d’envoyer des décharges électriques de 50 000 volts qui paralysent instantanément les personnes touchées.

Les impulsions électriques provoquent des contractions des muscles qui paralysent la personne et la font s’effondrer au sol.
Ces armes de poing projettent à une distance de 6,4 mètres deux fléchettes acérées, conçues pour pénétrer jusqu’à cinq centimètres à travers les vêtements ou la peau, qui infligent à la cible un électrochoc, une décharge électrique à haute tension et à faible ampérage, par l’intermédiaire d’un câble conducteur relié aux projectiles.
Ces pistolets paralysants peuvent également être utilisés à bout touchant, "par contact", ou à titre dissuasif (menace à l’aide d’un faisceau pointeur).

Mis sur le marché par Taser International dans les années 70, le nombre d’armes de ce type en circulation a augmenté au cours de ces dernières années avec l’apparition d’une nouvelle génération de pistolets paralysants comme le M26 et le X26.
Aux États-Unis, ces armes sont utilisées par plus de 7 000 des 18 000 services chargés du maintien de l’ordre.
Le nombre d’utilisateurs ne cesse de croître aux Etats-Unis, au Canada et partout dans le monde.
En 2004, Amnesty International notait que certains pays utilisaient ou testaient les pistolets paralysants : l’Allemagne, l’Argentine, l’Australie, le Canada, les Émirats arabes unis, l’Espagne, la France, Israël, la Malaisie, le Mexique, le Royaume-Uni et la Turquie.
En France, le Taser était à l’essai depuis deux ans. Il équipe désormais les forces de police en plus du Raid, le GIGN, les GIPN et certaines Bac. La Commission nationale de déontologie et de sécurité a relevé, en France, au moins un cas d’usage abusif du Taser.


En novembre 2004 , nous avons publié un premier rapport sur l’utilisation du Taser aux Etats-Unis et au Canada. Nous y avons détaillé les différents cas d’usage excessif et disproportionné de la force ainsi que nos préoccupations quant aux risques d’utilisation de ces pistolets paralysants.
En 2006, nous notons que plus de 260 personnes sont mortes aux États-Unis et au Canada après avoir été touchées par le Taser - l’année 2005 ayant fait à elle seule plus de 60 victimes -, et les chiffres continuent de croître.
La plupart des personnes décédées avaient reçu des décharges multiples ou prolongées.
Bien que, dans la plupart des cas, le décès ait été attribué à des facteurs autres que l’utilisation d’une arme envoyant des décharges électriques, dans plus de trente cas, le coroner [médecin légiste] a mentionné l’utilisation du pistolet paralysant comme cause principale ou secondaire du décès.

Nos recommandations :

Nous demandons un moratoire sur tous les transferts et utilisations de pistolets paralysants et autres armes à décharges électriques en attendant les conclusions d’une enquête rigoureuse, indépendante et impartiale.

Il s’agit d’évaluer avec rigueur la doctrine d’emploi et les risques relatifs à la santé des personnes touchées, au regard des normes internationales relatives aux droits humains et l’utilisation de la force et des armes à feu.

L’enquête doit recommander l’adoption de règles, garanties et procédures de surveillance strictes afin d’empêcher l’utilisation abusive de tout matériel générant des décharges électriques et pouvant être considéré comme légitime pour le maintien de l’ordre.

Plus d’infos sur le site d’Amnesty, si ça vous intéresse bien sûr.
J’ai moi-même un dégoût à peu près total pour les armes électriques, qui pour moi sont des armes de torture. Vous allez me dire, on peut torturer avec n’importe quoi, une matraque, un coupe-ongles ou simplement ses poings. Oui, mais la différence, c’est que les armes électriques ont été spécifiquement conçues pour la torture, depuis la première et artisanale gégène de fabrication française (oserai-je un autre cocorico ??)
http://f3wm.free.fr/sciences/gegene2.jpgBon, OK, c’est moins classe que le Taser, mais ça marchait bien pour torturer du fellaga. D’ailleurs, même l’armée américaine en Irak s’en est inspiré, c’est dire ! (voir les photos d’Abu Grahib).
Donc voilà ce qui va équiper nos braves pandores, au QI de bigorneau pour certains, mais avec une arme à la main pour notre, bien entendu, sécurité. Dormez braves gens !!


Moyenne des avis sur cet article :  4.03/5   (58 votes)




Réagissez à l'article

71 réactions à cet article    


  • jako jako 16 janvier 2008 12:08

    Bonjour courageux article que je plusse le plus vite possible.

    merci d’avoir écrit gros pour mes vieux yeux

     


    • ThatJazz ThatJazz 16 janvier 2008 12:29

      Merci !


    • thanatosB 16 janvier 2008 12:53

      C’est vrai que ça m’inquète tout ça. Combien d’abus seront encore commis en invoquant la sécurité ?

      En 97 ou 98, j’avais déjà lu un article sur le taser à projectiles donc faut croire qu’ils ont du ressortir le dossier poussiéreux. A l’époque, ça semblait d’avantage être destiné au particuliers (je pense que si c’était sortit en 2005-6 ça aurait eu plus de succès que l’Ipod.

      @That Jazz, reste idéaliste car il n’y a que comme ça que l’on peut inspirer le changement.

      Dans l’attente de te relire.

      Un étudiant idéaliste.


      • Traroth Traroth 16 janvier 2008 13:24

        Oui, le Taser facilite le passage à l’acte, comme le Flashball, puisqu’il s’agit d’armes "non-mortelles" (enfin théoriquement). Les policiers les emploient donc dans des circonstances où ils n’auraient pas osé utiliser une arme à feu, et ça, c’est la porte ouverte à toutes les dérives.


        • jaguar jaguar 16 janvier 2008 13:44

          Pourtant, le Taser est impliqué dans 250 décès aux Etats-Unis depuis sa mise en service.

          Je suis un peu sceptique tout de même, quel est ta source ?


          • Djanel 16 janvier 2008 15:09

            La panthère rose


          • Lil_Pims 16 janvier 2008 15:12

            lol il suffit de chercher a peine 1 min pour trouver differentes sources. Le seul pb etant que la compagnie hyper puissante qu’est Taser (monopole mondial oblige) a dors et deja prevenue qu’elle porterait plainte contre quiconque oserait pretendre que ses armes sont mortelles meme si les videos affluents, les cas se multiplient (encore au Canada episode assez embarassant pour la police montee) les chocs mulitiples sont vraisemblablement la cause principale des deces.


          • Gus 20 janvier 2008 09:15

            Au 1er octobre 2007, Amnesty International recensait 291 personnes décédées après avoir reçu une (ou souvent des) décharge de Taser X26. La plupart de ces morts se sont déroulées aux USA, et 14 au Canada. La relation de cause à effet n’est pas prouvée pour tous les décès. Il y a eu bien sûr de nouveaux décès depuis, notamment un polonais tasé à l’aéroport de Vancouver et qui a été filmé.

            Le rapport d’AI http://www.amnestyusa.org/document.php?lang=e&id=ENGAMR511542007

             


          • LaEr LaEr 16 janvier 2008 13:52

            Merci pour cet article.

            Petit info : le nouveau projet de la société Tazer va encore plus être appécié par la milice de l’état. Il s’agit de cartouche de calibre 12 (fusil à pompe) contenant un module Tazer indépendant propulsé sur la victime lors du tir. L’avantage pour l’état est qu’il n’a pas besoin de matériel supplémentaire (hormis ces munitions), étant donné que la plupart des services de Police et de Gendarmerie sont équipé de fusil à pompe...

            Cela va faire encore plus drôle de se faire tirer dessus par un fusil à pompe, surtout si le flic se gourre de cartouche... 

            Bien entendu, je suis aussi absolument contre ce type d’arme, et j’aurai même tendance à dire que je me méfie plus des armes dites "non létale" que des armes traditionnelles. Un flic hésite toujours avant de sortir son 9mm. Il va préféré dialoguer avant de prendre le risque de tuer quelqu’un. Avec ces armes dîtes "non létale", pas besoin de recourir au dialogue, il suffit de tazzer. Comme la justice française n’est pas prête à poursuivre un flic pour usage abusif du tazzer, il faudra bien garder votre calme lorsque vous serez contrôlé la prochaine fois. On finira par craindre la police autant que la gestapo...

             


            • roOl roOl 16 janvier 2008 14:44

              Si vous aimiez les plantes vertes autant que moi, vous auriez deja fais l’amalgamme.

              "Attrapez le !!! Il a un sachet de plante dans la poooooooche !"


            • Traroth Traroth 16 janvier 2008 16:01

              Oui, j’ai vu une vidéo où un flic "tasait" à plusieurs reprises une femme, en plein commissariat, juste pour qu’elle cesse de s’agiter, alors qu’elle n’agressait personne. Si le flic l’avait ne serait-ce que *menacé* avec son arme de service, il aurait sans doute eu des ennuis, mais un Taser, ça passe. Pour les interrogatoires, je n’ose même pas imaginer. C’est le retour de la gégène, en effet.


            • tvargentine.com lerma 16 janvier 2008 13:55

              Pourquoi reprenez vous les arguments d’Oliver Becencenot ?

              Quel est l’opinion du PS ?

              Quel est l’opinion de l’UMP ?

              Quel est l’opinion du MODEM ?

              Voila de l’information que vous auriez pu apporter !

              Au lieu de cela ,nous avons une reprise copier-coller des arguments de steevy-Becencenot !

               

               

               


              • ThatJazz ThatJazz 16 janvier 2008 14:01

                Commentaire automatique lerma ? Je comprends pas ce que vous voulez dire là...

                Pour Jaguar, cet article est issu de mon blog et il est un peu ancien...je ne me rappelle donc plus où j’ai trouvé le chiffre, mais si ça peut vous rassurer, il ne vient pas d’un site conspirationniste ou quelque chose du genre ! Enfin bon ça m’apprendra, la prochaine fois je le noterai. Le chiffre vous paraît énorme, mais dites-vous que c’est le chiffre des décès où le taser est impliqué, mais pas forcément responsable.


              • Gazi BORAT 16 janvier 2008 14:33

                Une source canadienne qui décompte 270 décès depuis 2001 liés à l’utilisation du Taser :

                http://www.radio-canada.ca/nouvelles/societe/2007/12/07/003-Taser.shtml

                ... et une autre sur ce qu’encourrent ceux qui osent semer le doute sur un produit si lucratif :

                http://www.lefigaro.fr/france/20070720.FIG000000189_besancenot_poursuivi_po ur_diffamation_par_la_societe_taser.html

                Rappelons aussi que les laboratoires Bayer avant 1914 menaçaient des tribunaux ceux qui dénonçaient la dangerosité d’un de ses deux produits phares de l’époque : l’héroïne... particulièrement recommandée pour la toux tenace du tuberculeux...

                http://www.druglibrary.org/schaffer/heroin/heroin.gif

                Dans nos systèmes démocratiques, il est moins risqué de critiquer l’état et ses administrations que les compagnies privées et leurs produits..

                gAZi bORAt


              • SANDRO FERRETTI SANDRO 16 janvier 2008 14:37

                @THat Jazz,

                Ne perdez pas votre temps à répondre à une machine destinée à faire grimper les commentaires d’AV.

                Le sus-dit Lerma est un éjaculateur précoce du commentaire automatique, qui écrit sur tout en mions de temps qu’il n’en faut à l’éjaculateur précoce pour prendre congés d’Ornella Mutti ( P.Desproges. Si tu me lis, on t’embrasse, Pierre).

                Sur le fond, évitez d’écrire sur des sujets que vous ne connaissez pas. Les pseudos polémiques sur les accidents de Taser (comme des "flash ball" à l’époque) sont sans fondement en France, du moins.

                C’est une arme non létale, où les rares incidents constatés étaient dus à des pathologies antérieures de l’individu ( pbs cardio-vasculaires, diabète, etc).

                Bref, comme lorsque vous passez sous un portique de sécurité...


              • thirqual 16 janvier 2008 14:57

                @sandro : le problème n’étant pas l’arme (dont l’utilité est potentiellement énorme, même avec tous les dangers qu’elle représente) mais bien l’utilisation qui en est faite aux USA et au Canada.


              • roOl roOl 16 janvier 2008 15:01

                Le fond du probleme, c’est qu’il ya deja des derives... peut etre pas en France, mais l’arrivé du tazer est encore recente.

                J’ai pour souvenir une video canadienne, dans un aeroport, ou un touriste attend l’avion de sa femme. Manifestement il ne parle pas la langue du pays, et semble etre tres contrarié par le retard de l’avion, ainsi que par le manque d’information.

                Perdant patience, la discussion avec le personnel de sécurité dérappe, et voila notre homme, sous les coup multiples du tazer, qui perd connaissance.

                Quelques coup de tazer plus tard, il ne bouge plus. On apprendra par la suite qu’il est mort.

                Probablement une "insuffisance cardiaque", mais bon, sans tazer, il vivrait surement encore.

                Plus encore, a t’on substitué le tazer aux armes à feu ? La réponse dans ce cas est evidente. Le tazer a servit ici a remplacé matraque et bombe lacrimogene. Ce qui montre sans doute possible que les forces de l’ordre seront bien plus encline a utilisé leur tazer dans des situations ou il n’auraient jamais utilisé d’armes a feu auparavant...

                Quand on voit la façon dont certaines interpellations se déroule dans les zones sensibles (coup divers, humiliation, violence sur des hommes a terre... ) ou meme l’attitude des forces de l’ordre rapport a la sécurité des individus (incident des electrocutés de Clichy sous bois), on est en droit d’etre dans l’expectative...

                Police partout, justice nulle part...


              • ThatJazz ThatJazz 16 janvier 2008 15:15

                C’était un touriste polonais qui venait voir sa mère je crois. Il est mort presque instantanément.

                 


              • Lil_Pims 16 janvier 2008 16:01

                les policiens (au nombre de 5) ont pris le temps de juger que l’homme etait dangereux et ont utilise leur taser suivant le protocole.

                24 secondes leurs ont suffit pour avoir recours a leurs tasers, ils l’ont choque a minimum 2 reprises en moins de 10 sec, il est mort non pas sur le coup, l’agonie a duree une bonne minute mais evidemment le taser n’est pas responsable. Pour info, l’homme en question venait de passer 10h a l’aeroport (en plus du voyage) coince au service de l’immigration, la video le montre visiblement fatigue, a bout de nerf, ne comprenant rien a la situation et pleine prise de nerfs/panique. Voila qui a suffit a le juger dangereux. Les policiers n’ont pas ete inquietes.


              • 5A3N5D 16 janvier 2008 16:02

                Son cas était-il vraiment du ressort de la police ??? Voir :

                http://www.youtube.com/watch?v=K6nx0Cx3uMk

                On voit également (à la fin de la vidéo) qu’il est frappé à terre (à 7 mn 15 s.) Normal, quoi !

                 


              • Traroth Traroth 16 janvier 2008 16:46

                Dès qu’il y a une mauvaise cause à défendre, lerma est là. Vous militez pour un monde plus horrible ?


              • LaEr LaEr 16 janvier 2008 18:07

                @Traroth

                C’est sûr, il y en a certains que l’on aimerait pouvoir taser smiley ...

                 

                 


              • fb 16 janvier 2008 14:40

                Si sur le fond l’article est intéressant, en revanche il y a suffisamment d’inexactitudes pour que cela nuise à sa crédibilité. Pour information « voltage » n’existe pas en français il s’agit de tension de même que « l’ampérage » est en fait l’intensité. Ensuite comparer la dangerosité du courant EDF avec « l’injection » de courant directement dans le corps est réducteur, en effet le corps humain présente une résistance (au sens électrique et mesurée en ohms) qui fait que la plupart du temps une électrocution accidentelle avec le courant domestique n’a pas de suite. Toutefois, un courant de quelque milli ampères qui viendrait à traverser le coeur peut être mortel.

                Ne pas aborder le problème posé par la généralisation probable de ce type d’armement me semble être une erreur alors que c’est certainement le fond du problème...


                • ThatJazz ThatJazz 16 janvier 2008 15:13

                  Merci pour ses précisions, mais j’avoue qu’en sciences...je fais ce que je peux !

                  C’est vrai que je parlais plus spécifiquement de l’utilisation du taser par les autorités, mais il vrai que la société française SMP technologies propose une version du taser qu’on peut acheter moyennant un test psychologique et une formation...c’est vrai que c’est très inquiétant.


                • morice morice 16 janvier 2008 15:36

                  Le taser obligatoire dans les entreprises pour ceucx qui rechignent à travailler plus ?


                  • roOl roOl 16 janvier 2008 16:13

                    Un clavier electrifié qui se chargent pendant les heures passé sur agoravox smiley


                  • Lil_Pims 16 janvier 2008 16:09

                    Plusieurs commentaires font etat de la difference entre la France et les USA car notre hexagone vient seulement de permettre aux forces de securite l’utilisation de cette arme.

                    Erreur. Plusieurs villes avaient deja acquis des tasers en France bien avant qu’ils soient autorises par les autorites. Notamment dans cette belle ville paisible et metissee ouverte a la culture et dirigee par un homme de lettre qu’est Levallois-Perret.


                    • jakback jakback 16 janvier 2008 18:52

                      Combien de morts ou de bléssés a levallois depuis que la policie tease ?????


                    • Max 16 janvier 2008 16:19

                      Il y a un petit truc qui me gène dans ces chiffres. Il est admis que la résistance du corps humain est comprise entre 3000 et 6000 Ohms dans des conditions normales.

                      En appliquant la loi d’Ohm (U=R.I), on se rend compte que l’intensité est comprise entre 8 et 16 ampères... soit bien plus que les 2 milliampères indiqués par le fabricant et même plus que l’intensité du courant EDF.

                      Si quelqu’un a une explication, je suis preneur.

                       

                      PS : Fait un coucou à FJ The Jazz.

                       


                      • fb 16 janvier 2008 17:23

                        « En appliquant la loi d’Ohm (U=R.I), on se rend compte que l’intensité est comprise entre 8 et 16 ampères... soit bien plus que les 2 milliampères indiqués par le fabricant et même plus que l’intensité du courant EDF. »

                        Euh... je pense que vous méprenez : 8 à 16 ampères directement dans le corps c’est la mort assurée ; quant à la résistance (électrique) du corps humain elle est nettement plus élevée que quelques kohms. Vous confondez, je pense, la puissance avec la loi d’ohm.


                      • Thoth 5 avril 2008 19:41

                        D’accord avec vous pour la loi d’Ohm. On sait qu’un courant d’un ampère peut être mortel pour l’homme. Alors les chiffres annoncés me laissent rêveur. Pour ma part, je propose aux forces de l’ordre de réutiliser les pistolets à bouchons qui nous servaient lorsque nous étions gosses, dans les années 40. Laissons les armes mortelles aux mains des truands et autres salopards, ce sera plus légal.


                      • ThatJazz ThatJazz 16 janvier 2008 16:24

                        Ouhlà c’est pas moi qui pourrait vous répondre !!

                        fb on a besoin de vos lumières !


                        • fb 16 janvier 2008 17:37

                          C’est fait en revanche je me suis peut être mal exprimé dans mon commentaire précédent c’est la banalisation qui me semble extrêmement dangereuse : utiliser le taser plutôt que le dialogue pourrait être plus facile et plus déterministe ce qui est terrifiant...


                        • Trashon Trashon 16 janvier 2008 16:39

                          Et pour mieux vous servir cette merveilleuse société qu’est Taser vous propose le Taser peau de léopard avec la house MP3 pour faire vos barbecue en musique

                           

                          store.nexternal.com/shared/StoreFront/default.asp

                           

                          C’est pas beau le progrès


                          • jakback jakback 16 janvier 2008 17:09

                            Vous m’avez devançé, bientôt en vente libre le AK47 larme qui a rendu célèbre Mr Kalachnikov. A tout prendre puisque ces armes existent, je les préfèrent dans les mains de professionnels assermentés et contrôlés,que dans les paluches des " youxvo "


                          • jakback jakback 16 janvier 2008 16:59

                            Perso, je crains plus pour les dabistes et autres transporteurs de fonds, le Teaser me parait fait sur mesure pour les braqueurs. Sinon, que du vieux CRS/SS, Police/Fasciste, pas très original le discours droits l’hommiste, malgré les efforts de nos policiers ,qui ont majoritairement élus des représentants du syndicat de gauche lors de leurs dernières élections professionnelles.

                             


                            • Trashon Trashon 16 janvier 2008 17:24

                              Ha mais ne vous inquiétez pas pour les CRS et l’armée ils nous ont ponduent le grille pain mutli tranche (homme)

                              www.lelezard.com/actu/3041/une-arme-a-micro-ondes.html

                              www.reseauvoltaire.net/article11844.html

                              www.dailymotion.com/video/x2w857_arme-microonde

                               

                              Ca va sentir le cochon grillé lors des futures manifs


                              • Paul M 16 janvier 2008 17:28

                                 

                                Très trés fort ça, il faut oser l’écrire :

                                 « On sait que ce n’est pas seulement le voltage qui détermine la puissance du courant, c’est aussi et surtout le nombre d’ampères. L’ampérage du Taser est selon son site de 2 milliampères, tandis que ce qu’on a dans nos maisons est de 10 ampères. C’est pour cela que le Taser n’est théoriquement pas dangereux. » 

                                 Pour les 250 décès ils sont à comparer avec quoi ? Avec le nombre de décès qu’il y aurait eu si toutes les fois que les tasers ont été utilisés on avait mis à la place un 38 spécial ?

                                 Quand à la gentille petite demoiselle qui est venue pleurer qu’on avait tenté de l’électrocuter : Elle était là par hasard, au milieu, tranquille alors que trois méchant flics se sont jetés sur elle pour le plaisir. C’est très crédible. Pas de provocation, rien. Elle a voulu jouer à un jeu dangereux et maintenant elle pleure.

                                 @max

                                 Les 50Kv c’est à vide, c’est-à-dire sans victime au bout des électrodes. Le but de l’engin n’est pas de faire rôtir les cibles.

                                 Concernant les abus, liés à la facilité et à la « non dangerosité » des tasers, il y en aura d’autres, les flics c’est comme pour le reste, il y a des bons et des méchants.

                                 

                                 


                                • ThatJazz ThatJazz 16 janvier 2008 17:47

                                  Si je vous comprends bien Paul, une ado qui traite un policier de con mérite de se faire électrocuter ?

                                  Mais c’est super votre vision de la société parce que dans le même genre on peut dire que si elle s’était fait casser le nez elle l’aurait mérité aussi ? Sans compter que ça voudrait dire que les policiers sont génétiquement des boeufs incapables de dire "Mademoiselle attention vous allez avoir une amende pour injure" ?

                                  La prochaine fois qu’on m’insulte, je tape à la matraque téléscopique, cest ça l’idée ?


                                • Paul M 16 janvier 2008 18:07

                                   

                                  @ ThatJazz

                                   Vous m’avez mal compris. J’ai seulement voulu dire que la demoiselle sciemment a joué avec le feu et s’est brûlée, c’est tout.

                                   Quand à traiter les flics de cons je vais vous décevoir, mais je pense que cela ne se fait pas.

                                   « Mais c’est super votre vision de la société parce que dans le même genre on peut dire que si elle s’était fait casser le nez elle l’aurait mérité aussi ? Sans compter que ça voudrait dire que les policiers sont génétiquement des boeufs incapables de dire "Mademoiselle attention vous allez avoir une amende pour injure" ? »

                                  Ce sont des bœufs maintenant !…

                                  Je n’y étais pas (et vous ?) mais je suis prêt à parier que le "Mademoiselle attention vous allez avoir une amende pour injure" n’a pas suffit à dissuader la petite sauvageonne.  

                                   « La prochaine fois qu’on m’insulte, je tape à la matraque téléscopique, cest ça l’idée ? »

                                   Ça vous arrive souvent ?

                                   

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

ThatJazz

ThatJazz
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès