Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Le vote blanc : On nous prend pour des nuls

Le vote blanc : On nous prend pour des nuls

Aujourd'hui si vous voulez voter blanc vous glissez dans l'urne une enveloppe vide. Ce geste citoyen considéré comme un non choix entre les candidats en présence ne devrait plus dans l'avenir être additionné aux votes nuls qui sont une autre forme d'expression, tout comme l'abstention. Une proposition de loi UDI va dans le sens d'une reconnaissance très timorée du vote blanc. Mais de quoi ou de qui ont peur nos élus.

La proposition de loi examinée par les députés ce jeudi n'entrera probablement en vigueur qu'après les élections municipales voire même les Européennes. Une astuce des socialistes qui ont déposé un amendement pour en reporter l'application et cela pour d'après eux une simple question d'organisation. 

Jamais un candidat à la présidentielle avec des chances sérieuses de la gagner n'a proposé dans son programme que le vote blanc soit pris en compte comme un suffrage exprimé. La démocratie serait-elle en danger. Certes non, mais la Constitution prévoit que le Président de la République soit élu avec la majorité absolue et si les votes blancs étaient validés cela ne serait plus toujours le cas. Que faire alors, modifier la Constitution ? 

Pour changer notre Constitution il faut que les 3/5 du Parlement votent en faveur de cette modification. Inutile d'y penser et d'ailleurs personne n'y pense, surtout pas les hommes politiques, les femmes non plus ne soyons pas sexistes. Enfin il y a peut-être des exceptions, des gens discrets ou hypocrites. Soyons clairs, on prend les blancs pour des nuls et les noirs avec pour ne pas être soupçonné de discrimination.

Vous allez encore crier que nos élus et ceux nombreux qui voudraient un siège au chaud dans un palais ou une mairie, manquent de courage politique. Vous oseriez ! Allons donc, ils n'ont pas peur voyons, ce n'est finalement qu'une simple question d'organisation. 

Et puis imaginez un instant que le vainqueur d'une élection obtienne moins de 50% des suffrages exprimés, où serait sa crédibilité. Encore un effort d'imagination et mettez-vous à la place des nuls. Qui sont-ils d'abord ces électeurs qui n'élisent personne ou un candidat qui ne l'est pas, comme le Pape François par exemple, ou un autre qui a déjà été éliminé. Quel est ce personnage étrange qui s'introduit dans un bureau de vote pour déposer un bulletin sur lequel il aura gribouillé tout un tas de monstruosités, insultes, obscénités, dessins évocateurs etc... Et bien c'est un vrai nul tout simplement, pour ne pas dire autre chose et personne n'est à l'abri d'un moment d'égarement.

Mais si le bulletin blanc était valable, le quidam pourrait changer son fusil d'épaule et exprimer son insatisfaction différemment. Tout comme l'abstentionniste, qui est-il celui là ! C'est un nul qui s'ignore ! Non bien sûr que non, en fait ses motivations pour ne pas se déplacer sont nombreuses et variées. Tous ne sont pas des pêcheurs à la ligne, caricature imbécile qui fait bondir le vrai abstentionniste, le pur ! Celui qui pense que la démocratie n'est qu'une comédie et que le votant est un dindon qui comme toute les dindes a pour vocation de se faire plumer. Mais là encore, qui sait, peut-être que le vote blanc pourrait l'inciter à prendre ses responsabilités. 

Reste à réfléchir sur l'utilité de l'arme blanche et sur la crédibilité de nos élus si mal élus.

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.5/5   (40 votes)




Réagissez à l'article

55 réactions à cet article    


  • LE CHAT LE CHAT 28 novembre 2013 14:16

    Et puis imaginez un instant que le vainqueur d’une élection obtienne moins de 50% des suffrages exprimés, où serait sa crédibilité ?

    ça serait le cas du Normal , et même pas 40% par rapport aux inscrits !


    • claude-michel claude-michel 28 novembre 2013 17:15

      heu...en règle générale c’est le K a chaque élection sauf rares exceptions...

      Hollande 38% des voix des électeurs inscrits....idem pour Sarkozy...

    • Fergus Fergus 29 novembre 2013 09:21

      Bonjour, Hervepasgrav.

      Non, l’utilité du vote blanc ne se résume pas à cela, ou du moins ne se résumerait pas à cela si ce vote était comptabilisé dans les exprimés car alors, il jouerait un rôle direct sur le résultat des élections : d’une part, en modifiant les données de qualification au 2e tour des élections législatives et locales ; d’autre part, en invalidant les vainqueurs de la présidentielle : ni Sarkozy ni Hollande n’auraient été élu, ce qui obligerait les partis à élargir leur base électorale de 1er tour afin de plus rassembler au 2e tour.

      Pour toutes ces raisons, ô combien dérangeantes pour les partis en place, ce n’est pas demain que le vote blanc sera pris en compte dans les exprimés. Bref, on assiste là à une mascarade de plus, de celles dont les caciques ont le secret pour tenter de nous faire prendre les vessies pour des lanternes.


    • doctorix doctorix 28 novembre 2013 16:00

      Le vote blanc est le refus du système electoral tel qu’on nous le présente, et qui est à jamais perverti, définitivement irrécupérable, et auquel nous devons renoncer.

      C’est le refus d’avoir à donner carte blanche à un quidam, parce qu’on sait qu’il ment pour se faire élire, et qu’il mentira quand il sera élu.
      C’est reconnaître qu’on est élu aujourd’hui non sur un programme (qui ne sera pas tenu), mais uniquement en fonction de l’argent qui a été investi sur une candidature en fonction d’objectifs inavouables. Les USA en sont la caricature.
      La seule solution est l’anarchie (qui n’est nullement le bordel), associée à la démocratie participative : pas de dirigeants, mais des assemblées locales, et des votations par exemple, comme en Suisse. Contrairement à ce qu’on croit, les élus ne servent pas à grand-chose, et font rarement ce pour quoi on les a élus.
      Cette solution implique la reprise de l’information médiatique par le peuple, et de ne plus la confier ni à des élites auto-proclamées ni aux puissances d’argent. Parce qu’aujourd’hui, et vous le savez tous, l’information, c’est à 95% le mensonge au service des puissances d’argent.
      Alors, dans un premier temps, oui au vote blanc. C’est un premier pas vers la véritable démocratie, manifestant un désir de changement de système. Et je suis bien d’accord pour penser que les abstentionnistes ne sont pas des pêcheurs à la ligne, mais des gens qui ont compris qu’il n’y avait rien à esperer du système électoral.
      Il faut donc leur donner ce moyen de s’exprimer.

      • Fergus Fergus 29 novembre 2013 09:27

        Bonjour, Doctorix.

        Sympathique mais irréaliste et utopique, votre système. Il suffirait que les élus ne puissent faire carrière en politique pour que les choses soient radicalement changées dans le bon sens, autrement dit que soient mis en place une stricte interdiction de cumul des mandats et une limitation à 2 mandats dans un même poste de responsabilité.


      • PrNIC PrNIC 29 novembre 2013 10:42

        @fergus

        Tout à fait d’accord pour le non cumul , mais que réponds tu à la question : Si deux candidats non cumulards ne me conviennent pas , comment je vote pour manifester cette double opposition ? ( je dis viens « voter » ....pas rester chez soi ! )


      • Fergus Fergus 29 novembre 2013 11:29

        Bonjour, PrNic.

        Quel que soit le système, y compris en démocratie directe, il y aura toujours des cas où l’offre ne conviendra pas, et donc pas d’autre solution que voter par défaut pour l’un des candidats ou voter blanc.


      • urigan 2 décembre 2013 09:46

        A Fergus,

        Si, il y a une autre solution : faire une triangulaire au 2ème tour, et le consensus pourra se faire sur le troisième larron.........

         smiley


      • gonzales gonzales 28 novembre 2013 16:00

        j’ai été de nombreuses fois assesseurs lors de différents votes et j’ai toujours pas compris pouquoi les votes blancs sont comptabilises a part .j’ai toujours tenu le raisonnement suivant :a partir du moment que la carte d’electeur a été verifiee que celle ci a été tamponnee du jour du vote et que la personne a emmarge face a son nom sur le registre pour moi cette personne a vote .il estcertain que nos politiques de tout bord manque encore de courage car je ne vois pas en quoi cela changerai la donne puisque de toute facon il y aura un gagnant et un perdant.la seule chose qui peut changer c’est qu’un president peut etre elu a la majorite relative .


        • Fergus Fergus 29 novembre 2013 09:30

          Bonjour, Gonzales.

          Sauf que cette majorité relative ne dépendra toujours pas du vote blanc puisque celui-ci ne sera pas comptabilisé dans les suffrages exprimés. Le vote blanc restera donc un proche cousin du vote nul et un cousin éloigné de l’abstention. Rien de plus. Une fois de plus, les élus nous prennent pour des décérébrés !


        • urigan 2 décembre 2013 09:49

          @ Fergus,

          Ton parti pris t’aveugle. Les votes blancs doivent être comptabilisés.


        • Ruut Ruut 28 novembre 2013 16:14

          Si majorité de vote blanc, un citoyen Français tiré au sort , parmi l’ensemble des citoyens, devient président.
          Ce serait logique.


          • Job Morro Job Morro 28 novembre 2013 16:59

            VOTE Blanc, une expression démocratique de refus des « guignols » qui quasiment tous des professionnels de la politique, donc TOUS corrompus jusqu’à la moelle.

            C’est bien pour cette raison que la démocratie athénienne interdisait le renouvellement des mandats qui étaient définis par tirage au sort (Pas une perfection non plus pcq les citoyens (une trentaine de mille ? ) ce n’étaient ni les femmes, ni les esclaves, ni les enfants, ni les métèques ou étrangers, donc ceux qui bossaient !)
            Donc le vote blanc a la majorité absolue :
            1) on recommence avec d’autres candidats, tous ceux du premier tour sont éliminés. 
            2)  On recommence après une période de « blanc » comme ont connue les Belges, un élu en place genre ministre ou autre, désigné, par la constitution, comme expéditeur des affaires courantes... Ne pas rire les Belges l’ont fait et le pays ne s’est pas désintégré !
            3) quel que soit le mode de deuxième scrutin le résultat sera toujours plus satisfaisant que ceux aux quels nous assistons depuis des années !

            Total INTERDIRE toute professionnalisation de la politique. 
            Job.

            • claude-michel claude-michel 28 novembre 2013 17:17

              Le vote blanc....Encore une trouvaille des racistes qui sévissent au gouvernement.. ?


              • OMAR 28 novembre 2013 18:04

                Omar33

                Parce que là aussi, un black ne peut pas voter blanc ?


              • ykpaiha ykpaiha 28 novembre 2013 17:40

                Je subodore une petite manip bien dans l’air du temps

                Puisque on ne peux pas gagner faisons en sorte que le camps d’en face soit a minima.

                UMP/PS tous unis pour une grosse campagne de dénigrement ou de catastrophisme, juste avant tiens par hasard ....les Europeennes, histoire se diaboliser les extremes qui risquent de remporter le jack-pot
                Bingo !!! les peureux se réfugient vers le blanc plutot que le bleu-marine et le rouge-vif, « pasequeux c’a n’a ete pas bien (je parle TF1 premiere langue) » et poupouf on se maintient dans le suspens.

                POV Cons. !


                • doctorix doctorix 28 novembre 2013 20:35

                  Pov cons, c’est de trop. Ca peut se retourner contre l’auteur.

                  Je pense qu’on ne passera pas au travers d’un bref passage au pouvoir de l’extrême droite, qui aura quelque loisir de montrer toute l’étendue de son incompétence.
                  Ainsi, tout le monde pourra la constater à ses dépens, et on pourra l’oublier pour 50 ans.
                  On aura donc ainsi prouvé que tout vote était une foutaise, quelqu’il soit, et on pourra enfin aborder la démocratie à l’athénienne.

                • ykpaiha ykpaiha 29 novembre 2013 01:58

                  Le pov cons est a prendre a plusieurs niveaux y compris le mien puisque dans les filets.

                  Par contre je ne limite pas le bref passage au FN comme ultime mais comme un révélateur.
                  Non pas révélateur de sa capacité ou non a gouverner, ce qui au fond n’a guere d’importance, mais surtout a notre capacité de nous renouveler.
                  Ce qui en découlera risque vite de nous dépasser, mais comme salvation, puisqu’ensuite rien se sera ’comme avant’.

                  Ensuite la gouvernance a l"athenienne, il suffit de lire l’histoire pour voir ses vicissitudes et son impact, je parle ici non pas du reve ému que certains en ont mais de ses réalités bien éloignées de la publi-mode qu’on lui fait.

                  Et pour illustrer mes propos je citerai Platon dans la république et son allégorie de la caverne( finalement pas si loin de la psychologie des foules de Lebon).
                  Puis encore Platon et sa république des sages que l’on essaie de nous imposer, comme si il était possible de choisir le type de sagesse qui gouvernerait le monde.

                  Nous sommes donc dans un monde platonicien mais est il sage pour autant ?


                • La râleuse La râleuse 28 novembre 2013 17:46

                  Bonjour gruni,


                  Excellent article - Bon, ne nous le cachons pas. Si je trouve cet article excellent c’est parce que c’est un peu... Euh disons que c’est totalement ce que j’aurais pu écrire si je l’avais rédigé.
                  Bien sûr que les politiciens ne veulent surtout pas d’un vote blanc qu’ils ne pourraient ignorer comme c’est le cas avec les abstentions.
                  Parce que les abstentionnistes, comme chacun le sait, ce sont des gens qui n’ont aucun esprit civique, des gens qui préfèrent aller à la pêche ou au cinéma plutôt que s’intéresser à l’avenir de leur pays, des « gens foutre » égoïstes alors que des gens qui déposent un bulletin blanc dans l’urne sont des votants qui émettent une opinion, un jugement.

                  Cette triste constatation ne m’empêchera bien sûr pas de continuer à lutter pour la légalisation du vote blanc mais c’est normal, je suis une râleuse.

                  Amicalement


                  • gruni gruni 28 novembre 2013 18:10

                    Bonsoir la râleuse


                    Nous avons tout de même un point de désaccord la râleuse. Les abstentionnistes ne sont pas tous des « gens foutre ». Il est d’ailleurs difficile de les cibler car les raisons de l’abstention sont multiples. 
                    Comme je l’écris le vote blanc pourrait peut-être inciter certains d’entre eux à s’exprimer.



                  • Ricquet Ricquet 28 novembre 2013 17:50

                    Voter blanc, c’est encore trop, car c’est exprimer un non choix parmi des glands qui nous prennent pour des cons en nous manipulant à toutes les sauces et à qui mieux-mieux....

                    Je veux ci-aprés citer un homme qui n’a de cesse d’éveiller et s’adresser à l’intelligence des hommes, en résumant ainsi sa prestation (lien ci-après) :
                    Retenons bien la « grande manip » de TOUS les opposants bidons au système européiste :
                    (FN, FdG, DLR, ...)

                    Phase 1 de la manip :
                    • ils font tous un diagnostic cinglant de la construction européenne
                    • ils en imputent tous la responsabilité aux autres partis UMPS, et non pas aux intérêts nationaux divergents qui rendent intrinsèquement non viable le projet européen.
                    Phase 2 de la manip :
                    Ils proposent TOUS de « changer cette Europe » sans jamais expliquer comment ils vont convaincre l’unanimité des 27 autres états d’approuver leur projet.


                    Résultat ?
                    Les électeurs ne peuvent choisir que parmi des individus cooptés pour leur aptitude au mensonge et à la fourberie mêlée de félonie.
                     il va falloir trouver autre chose que la démocratie larvée et baveuse qui ne nous sert même pas de bulletin de vote, puisque les financements, les désinformations médiatiques et les parrainages font obstacle à émergence de la vérité.

                    Reste donc internet et la possibilité de visionner (voir cette vidéo) qui s’adressent à l’intelligence des hommes (ça change non ?)
                    Phase 2 de la manip

                    • Jelena XCII 28 novembre 2013 18:04

                      Mis à part écrire des insultes sur le billet, je n’ai jamais compris l’intérêt du vote blanc, autant rester chez soi.


                      • gonzales gonzales 28 novembre 2013 19:07

                        ne pas confondre vote blanc c’est a dire enveloppe vide ou avec un papier blanc vierge de tous signes distinctifs et vote nul c’est a dire bulletin pour un candidat avec signes distinctifs sur le bulletin (insultes ou autres ......

                        je pense avoir pu repondre a votre interrogation quant a la difference entre vote blanc ou nul

                         


                      • Jelena XCII 28 novembre 2013 19:52

                        Aux dernières présidentielles en Serbie au 2ème tour, seuls 40% des électeurs se sont déplacés, ce qui veut dire que l’actuel président est élu avec seulement un peu plus de 20% des voix... Ca change quoi ? Rien.

                        Ecrire « Mickey Mouse » sur le billet ou rester chez soi, c’est du pareil au même, tant que le peuple ne se révoltera pas, ils en ont rien à f**tre du résultat des urnes.


                      • doctorix doctorix 28 novembre 2013 20:48

                        Il y a bien un moment où un élu sera ridicule et devra se retirer au non de la décence.

                        Ce sera peut-être à 15 ou à 10%.
                        Alors, comme le roi nu, apparaîtra l’évidence que le système electoral ne vaut rien.
                        Alors, on commencera à s’interesser à la déprofessionalisation de la fonction.
                        Alors, l’intérêt financier de la fonction ayant disparu, on verra poindre les véritables élites charismatiques dont ce pays est très certainement rempli, qui oeuvreront pour le bien de tous.

                        Le pire n’est pas de paraître rêveur : le pire est de ne plus savoir rêver, ou de ne même plus savoir qu’on peut le faire.
                        Car rien ne se contruit qui n’ait été rêvé auparavant.

                      • JP94 28 novembre 2013 22:05

                        Justement je croyais qu’en Serbie ,en deçà d’un certain seuil de participation , l’élection était invalidée ? 


                        Ecrire des insultes sur le billet c’est un vote nul , pas blanc .
                        Mais certains maires ont trouvé la parade contre les votes nuls : la machine électronique ! coûteuse , gérée par une entreprise privée , évitant le dépouillement manuel par les citoyens mais limitant l’alternative au vote blanc .

                        Supposons une élection invalidée , on pourrait espérer qu’un débat naisse de cette invalidation .

                        De fait il y a eu des invalidations : par exemple le vote contre le TCE en 2005 . Le Peuple a voté NON à 55% puis c’est revenu par la petite porte . Et le vote NON est devenu pour les Ouiouistes un vote blanc .

                        Je pense qu’il serait légitime que ce soit au peuple de pouvoir invalider une élection- mais comment ? - , et non pas aux instances qui nous gouvernent .

                        Il arrive qu’au sortir de l’élection on se dise "si j’avais su ... le problème est qu’on ne vote pas pour ses idées mais en fonction d’’une anticipation des résultats , influencée par la propagande médiatique . 

                      • Jelena XCII 30 novembre 2013 21:21

                        @Doctorix Je comprends votre point de vue, mais me concernant je ne rêve plus, je ne crois plus en l’homme depuis... bien longtemps.

                        Que ce soit au début du 20ème siècle ou aujourd’hui, il est en fin de compte toujours aussi facile de manipuler les masses.


                      • Le421 Le421 28 novembre 2013 18:41

                        Avant la reconnaissance du vote blanc, le vote obligatoire serait beaucoup plus logique.
                        Ensuite, afin d’éviter la « professionnalisation » des politiques, il faut limiter le cumul et le renouvellement des mandats. De tous les mandats quels qu’ils soient.
                        Hélas, on est plutôt dans la cosmétique que dans l’action réelle.
                        Mieux, le système est verrouillé du fait que nos élus sont accrochés aux « plaçous » bien payés et ne voteront jamais contre leurs intérêts.
                        Ils seraient capables de faire une loi pour des mandats à vie, ça oui !!
                        Un élu sachant qu’il va devoir quitter son poste n’a plus d’intérêt à faire plaisir aux copains... Quoique le « pantouflage » est une spécialité bien connue. Janvier, je suis Ministre de la Santé, Juillet je quitte le poste et je rentre chez Sanofi pour « services rendus » quand j’étais d’active !!


                        • doctorix doctorix 28 novembre 2013 20:50

                          Le vote obligatoire verrait la majorité absolue des votes blancs.

                          Suprême humiliation pour l’élu...

                        • eau-du-robinet eau-du-robinet 28 novembre 2013 21:26

                          Bonjour Gruni

                          Ce soir j’ai attendu dans le informations que le vote blanc à été voté et adopté.

                          Par contre la loi ne s’applique pas aux élections municipales qui auraient lieu en 2014 mais le vote blanc sera pris en compte pour les élections européennes.

                          Le vote blanc ne serra plus mélangé avec les votes nulles et sera comptabilisé à part.

                          Un amendement socialiste l’a repoussée au 1er avril 2014. Il invoque des délais trop courts pour le scrutin de mars : « Concernant les élections municipales, le développement de l’application [informatique de comptage des votes] est déjà clos et les formations aux agents des préfectures ont commencé. source

                          Je regrette que cette nouvelle loi ne prévoit aucune mesure d’invalidation du scrutin quand un certain seuil est franchi !

                          Et à étranger comment ça ce passe t-il ?

                          Pérou : Le vote blanc est pris en compte dans les résultats avec pouvoir d’invalidation du scrutin si plus de 2/3 des bulletins sont blancs.

                          Je deux propositions à faire pour l’invalidation des scrutins pour le futur .... :

                          1. Il aura invalidation du scrutin si 50% voire plus du nombre des votants se prononcent ainsi !

                          2. Le scrutin sera invalidité si les nombre des votants blancs arrive en tête de liste c’est à dire avent les candidats au les parties politiques !

                          J’ai une forte préférence pour l’option 2. smiley


                          • gruni gruni 28 novembre 2013 22:03

                            Bonjour eau-du-robinet


                            Là nous sommes déjà dans la fiction et si dans une fiction tout est possible, dans la réalité rien ne changera vraiment en tout cas pas dans l’immédiat. Changer de Constitution et copier la Suisse serait mon option privilégiée. Les nuls ont bien le droit de rêver.

                          • eau-du-robinet eau-du-robinet 28 novembre 2013 23:05

                            @Bruni

                            Oui les nuls ont bien le droit de rêver de la démocratie, la véritable démocratie !

                            Nous vivons actuellement dans un système oligarchique.


                          • Fergus Fergus 29 novembre 2013 11:42

                            Bonjour, Eau-du-Robinet.

                            Notre système est plutôt une démocratie dévoyée, les députés privilégiant leur carrière à leur mission de représentation du peuple dans l’enceinte législative, ce qui en fait des godillots n’assumant pas leur rôle de contrôle de l’exécutif.

                            Ce qui devrait être réformé est par conséquent le statut de ces députés via notamment l’interdiction totale du cumul des mandats et la limitation à deux du nombre des mandats. Quant aux élus condamnés pour quelque chef que ce soit au titre de leur activité élective, ils devraient être invalidés définitivement.


                          • Ruut Ruut 28 novembre 2013 23:03

                            Pourquoi ne pas considérer l’abstention comme un vote blanc.
                            Si 50 % d’abstentions ou de vote blanc, tous les partis sont dissous avec interdiction pour les élus qui se sont présentés de se représenter avant 2 ans.


                            • eau-du-robinet eau-du-robinet 28 novembre 2013 23:17

                              Bonjour Ruut,

                              Pour moi voter est un devoir civique, un devoir pour lequel beaucoup de gens ont payé avec leur vies.

                              Donc les gens qui ne veulent pas se présenter au bureau de vote, c’est leur problème !

                              La prise en compte du vote blanc tel il à été adopté aujourd’hui n’est pas suffisant !

                              Il manque l’essentiel, la possibilité de ’’ l’invalidation du scrutin ’’

                              Je propose de compléter le vote blanc par la mesure suivante :

                              Le scrutin sera invalidité si les nombre des votants blancs arrive en tête de liste c’est à dire avant les candidats ou les parties politiques !


                            • gruni gruni 29 novembre 2013 09:48

                              Bonjour Hervépasgrav


                              Oui il est évident que voter blanc c’est pour beaucoup refuser de choisir entre ce qu’on appelle souvent la peste et le choléra.

                              A noter qu’au premier tour 2012 le vote blanc et nul était de 1,91%, c’est aussi comme l’abstention un rejet de toute la classe politique.
                              Au deuxième tour c’était 5,8% sans doute que des électeurs ont suivi certaines directives politiques et que d’autres ont considéré que les deux finalistes étaient trop loin de leurs idées.

                            • PrNIC PrNIC 29 novembre 2013 10:45

                              toujours d’actualité sur le fond  !

                              http://www.petitions24.net/moindre_mal__vote_blanc


                              • PrNIC PrNIC 29 novembre 2013 11:11

                                Citation fausse dans le sous titre
                                Aujourd’hui si vous voulez voter blanc vous glissez dans l’urne une enveloppe vide.

                                NON ....jusqu’à présent , il faut y glisser un bulletin blanc fabriqué par soi même !

                                Symbolique reprise par les sénateurs ( chapeau pour eux ) , et devoyée par les députés qui se contenteraient bien d’une enveloppe vide dans les prochaines élections .


                                • gruni gruni 29 novembre 2013 11:31

                                  En 2005, les « Services du Conseil constitutionnel » s’exprimant sur le site Internet du Conseil constitutionnel« à titre informatif » sans« engager le Conseil constitutionnel »4 estimaient que « dans certains cas, on peut hésiter quant à la qualification la plus appropriée (par exemple (...) enveloppes de scrutin sans bulletin de vote) »


                                  Perso je n’ai voté qu’une fois blanc avec une enveloppe vide. Mais comme maintenant le vote blanc sera séparé des nuls il vaudrait mieux effectivement préparer un bulletin blanc.

                                • Jason Jason 29 novembre 2013 11:50

                                  Entendu à la radio : il y aurait eu 2 millions de votes blancs aux dernières élections. Forts de ce chiffre, est-ce que cela n’inviterait pas d’autres électeurs à voter blanc aussi. Et donc de faire réfléchir les partis, et par là de proposer une autre politique ?

                                  Cela, ajouté au non cumul des mandats, aurait peut-être pour effet de redessiner l’échiquier politique. En plus, mais je rêve, quand obligera-t-on les élus à rendre compte de leurs actions régulièrement devant leurs électeurs ?

                                  Et quand supprimera-t-on l’élection des sénateurs par une soixantaine de milliers de ’grands électeurs’, et permettre d’abolir un clientélisme déplorable ?

                                  Il serait temps de mettre fin à une démocratie de façade.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès