Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Lefebvre relâché après usage par les « Anonymes » anti-scientologues

Lefebvre relâché après usage par les « Anonymes » anti-scientologues

La fin, pour les « Anonymes » consacrés par You Tube, justifie des moyens dont l’inélégance n’a pas empêché des centaines d’internautes de les applaudir et d’en rajouter. La cause était juste, on leur pardonne. On les approuve.

Faute de l’indispensable relais médiatique à leur dénonciation de l’Eglise scientologue, nos camarades ont jeté l’anathème sur la première tête à claques en vue : Frédéric Lefebvre. Comme d’autres se servent d’une émission people pour faire passer leur message politique, ils ont promené au bout d’une pique la tête du porte-parole de l’UMP. Coup risqué, car on aurait pu les coincer avant démenti, mais coup payant : enfin on parle de ces énergumènes qui se glissent partout, déguisés en clowns pour attirer l’attention, dénoncent inlassablement les exactions des scientologues, distribuent leurs tracts jusque dans les manifs antigouvernementales...

Une prise d’otage inédite

Leur vidéo, annonçant avec une pompe épouvantable le harcèlement dont Lefebvre devait faire l’objet, empruntait au langage et au ton des gourous. Elle reprenait presque mot pour mot une de leurs vidéos précédentes, où les militants déclaraient une cyberguerre à la scientologie : Pour le bien de l’humanité, nous allons vous bouter hors du réseau Internet et systématiquement contrer vos propos. Sachez que nous sommes (...) prêts pour une longue, très longue lutte. Vous ne pourrez plus vous cacher, nous serons partout, etc.

Sens de la pub sine qua non ?

Leur démenti, maintenant : Les Anonymes se sont servis de vous et du buzz que vous générez pour attirer l’attention des médias. Le 18 avril dernier, des dizaines de milliers d’anonymes sont descendus dans les rues du monde entier pour dénoncer les crimes et la dangerosité de l’Eglise de scientologie. Comme à chaque fois, pas un mot dans les journaux, à la télé, ni à la radio. Grâce à la vidéo vous ciblant, les grands médias ont enfin parlé au grand public de l’existence du mouvement des Anonymes contre l’Eglise de scientologie. Reste à espérer qu’on en gardera plus que le souvenir d’un canular. Et que l’on puisse agir sur l’opinion sans être un génie de la pub.

Soulagée d’apprendre que la mise en scène n’avait pas pour objectif une curée, mais d’ouvrir les yeux du plus grand nombre sur la florissante secte qui continue sous nos yeux de ruiner des vies en toute impunité, on reste néanmoins mal à l’aise d’avoir vu, sur des forums - avec quelle unanimité ! - la foule emboîter le pas aux harceleurs. Emettiez-vous un bémol, un rappel au débat et au droit, vous étiez censurée. Une fascination qui ferait presque autant peur que celle qu’exerce la scientologie.

Nous n’avons pour notre part pas attendu ce coup d’éclat pour donner du poison des sectes un aperçu (avril 2008)

Source : Rue 89


Moyenne des avis sur cet article :  4.2/5   (30 votes)




Réagissez à l'article

13 réactions à cet article    


  • Lisa SION 2 Lisa SION 2 24 avril 2009 11:23

    Après l’Eglise, l’école, l’Etat, les banques, la santé :

    " 3 000 médecins adeptes, d’après l’Ordre national . Fait relativement nouveau et inquiétant : l’emprise sectes des sur la santé et le paramédical. Ils seraient 3000 médecins, d’après l’Ordre national, à utiliser en traitement une “méthode” dispensée par un mouvement sectaire. Leur relation privilégiée avec les patients et paramédicaux en fait d’excellents prosélytes. Ils peuvent aussi conseiller des stages de remise en forme, des substances ou lectures commercialisées par la secte, qui leur verse une commission. "

    « ...Le docteur Burr démontrait qu’une cellule normale en train de croître possède une certaine électricité et cette charge est différente quand il s’agit d’une cellule cancéreuse. Ses expériences, faites sur des souris, lui réservait une grosse surprise. A plusieurs reprises, certaines souris jugées parfaitement saines présentèrent les mêmes effets électriques que des souris atteintes de tumeurs. Burr vit des tumeurs se développer chez les souris saines qui paraissaient échapper à la règle. Loin d’être douteux, le procédé électrique avait prédit la naissance d’un cancer. Burr et Langman l’appliquèrent alors à des centaines de femmes, en limitant leurs recherches, pour commencer, au cancer de la région génitale. Les résultats furent impressionnants... »

    http://www.agoravox.fr/actualites/sante/article/mieux-que-les-bonnes-reponses-les-48871


    • souklaye souklaye 24 avril 2009 11:29

      La polémique enrichit ses promoteurs autant que ses clients qu’elle distrait.

      L’offre du scandale idéologique est indexée sur le taux d’ignorance des masses et le niveau de fascination des médias.

      Il y a quelque chose de fantasque d’avoir la possibilité d’injecter du burlesque dans une pratique démocratique ubuesque.

      Le système narratif de la polémique est basé sur la multiplication à l’extrême des apartés.

      La suite : http://souklaye.wordpress.com/2009/04/21/note-de-service-la-polemique-virale-pleonasme/


      • LE CHAT LE CHAT 24 avril 2009 11:36

         Qui aurait envie de jouer à la baballe plutôt que de lui donner un coup de pied au cul ?


        • Trashon Trashon 24 avril 2009 13:51

          Il me semble qu’il n’est ni tatoué ni tenu en laisse il est donc, pour des raisons de sécurité national, impératif de le piquer !!!


        • caramico 24 avril 2009 11:50

          Vous le dites vous même, il a une belle tête à claque.

          Donc une petite claque, ça fait pas de mal.


          • Uluter 24 avril 2009 14:01

            "on reste néanmoins mal à l’aise d’avoir vu, sur des forums - avec quelle unanimité ! - la foule emboîter le pas aux harceleurs. Emettiez-vous un bémol, un rappel au débat et au droit, vous étiez censurée. Une fascination qui ferait presque autant peur que celle qu’exerce la scientologie.« 

            Ca montre bien le climat ambiant, peut-être que les gens en ont tout simplement marre d’être pris pour des cons sous le joug d’une oligarchie qui fait honte à la France.

            Loin de moi l’idée d’encourager la violence quelque soit sa forme, mais j’en viens à être soulagé de cette »unanimité" que vous dénoncez. Cela veut dire que les Français ne sont pas encore tous transformés en moutons inoffensifs.

            Un jour il faudra bien que la nain à talonnettes et ses amis payent.


            • Julie Dep Julie Dep 24 avril 2009 14:49

              Je pense que la forme garde une certaine importance dans une société civilisée. Le ton théâtral de la vidéo évoquait plus une fatwa qu’une critique argumentée. On sait maintenant qu’ils ont voulu frapper fort, non contre un type isolé, mais contre une institution. Ca change tout.

              Entre les « moutons inoffensifs » et le troupeau prêt à suivre le premier discours haineux il n’y a peut-être qu’un pas, risqué pour la liberté future du débat.


            • Céline Ertalif Céline Ertalif 25 avril 2009 10:56

              @ Julie
              Moi aussi je suis soulagée. J’approuve totalement de ton de l’article et spécialement l’avant-dernier paragraphe. Soulagée d’un côté, mais affligée de l’autre par les comportements de meute.


            • Anto 24 avril 2009 14:14

              j’avais dit le début que c’était un hoax. Terrible internet...


              • Τυφῶν בעל Perkele winkiesman 24 avril 2009 14:39

                Une fascination qui ferait presque autant peur que celle qu’exerce la scientologie.

                Nan. La scientologie est une machine de guerre extrêmement organisée, alors qu’Anonymous est précisément l’inverse : une entité chaotique, protéiforme.

                Typhon


                • krolik krolik 25 avril 2009 00:25

                  Qui est-ce Lefebvre ?

                  @+


                  • infiny 25 avril 2009 12:24

                    Sous couvert de « bonnes actions », vérifiez d’abord la vérité...

                    A bon entendeur

                    * En novembre 2007, Pekka-Eric Auvinen, membre d’Anonymous, a ouvert le feu dans le Lycée Joleka en Finlande, tuant sept élèves, une infirmière et un professeur avant de retourner l’arme contre lui. Avant de passer à l’acte, Auvinen avait déclaré sur un site web utilisé par Anonymous qu’il ferait tout cela “au nom d’Anonymous.” Il a été immédiatement encouragé par les autres membres du groupe à mettre ses menaces à exécution.

                    * En juin 2008, Jake Brahm, membre d’Anonymous, a été condamné à six mois de prison pour menace d’attentats à la “bombe sale” dans les stades de football de sept villes américaines différentes.

                    * En juillet 2008, Jarrad Willis, membre d’Anonymous, s’est suicidé la veille de son procès pour diffamation en liaison avec ses menaces sur internet.


                    • Ann O’Nymous 27 avril 2009 10:05

                      L’origine de ce copycat est loin d’être claire. Anonymous est un mouvement très fragmenté sans structure autre que la cohabitation sur des sites Internet. C’est pourquoi les attaques contre Anonymous du type de celle du dernier message n’ont pas grande signification (exemples cités ad nauseam par les scientologues).

                      Relativement impliqué dans ce mouvement - du moins de sa composante oeuvrant contre la scientologie - je n’ai pas entendu parlé de l’opération avant sa médiatisation. Ce n’est pas une preuve, maisune indication que la source pourrait être externe à Anonymous.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Julie Dep

Julie Dep
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès