Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Les décérébrés de la place de la république

Les décérébrés de la place de la république

 "...les occupants de la place de république n'ont rien dans le crâne." N. Sarkozy

 

C'est une bande de jeunes sots qui pensent qu'un autre monde est possible. Qu'une société plus égalitaire moins liberticide et plus solidaire est la solution. Et, c'est cela qui fait d'eux des sots.

Le plan est pourtant simple, formation, consommation, exploitation. 

Quelle bande d'ingrats ! Nous qui avons tant fait pour vous, et aujourd'hui vous osez venir nous parler de vos rêves de grandeur, de justice, d'équité. Savez vous les trésors d'efforts déployés pour bâtir vos misérables quotidiens ? Les calculs harassants que nous avons mis en place pour amputer du capital, le nécessaire à la paix sociale ? Les numéros d'équilibriste que nous devons exécuter pour laisser à la masse l'illusion de la liberté et du bonheur ? Mais non, pas le moindre respect pour notre travail.

Pour des gens qui n'ont de cesse de réfléchir sans relâche à la manière de vous aidez à vous passez de ce qui est nécessaire.

Alors de grâce laissez-nous en paix. Et si vous avez été assez intelligents pour analyser le système, alors c'est qu'il y à une place pour vous. Voyez comme il est possible de passer de l'UNEF à la mairie de Paris, de SOS Racisme au gouvernement. Vous voyez que le système n'est pas si méchant.

Il faut s'y faire, la seule révolution qui vaille c'est celle qu'on exécute d'un poste de député à ministre pour redevenir député. Oh vous ne le deviendrez pas tous, vous êtes si nombreux sur cette place, mais vous aurez besoin de conseillers ;-)

Alors convaincus ? SUPER 

Ouf on a eu chaud, pendant un moment nous avons pensé que vous iriez au bout du combat.

Alors bienvenue chez les gens qui ont quelque chose dans le crâne... mais rien dans le coeur.

Toute vérité franchit trois étapes. D'abord, elle est ridiculisée. Ensuite, elle subit une forte opposition. Puis, elle est considérée comme ayant été une évidence. A. Schopenhauer

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.52/5   (27 votes)




Réagissez à l'article

80 réactions à cet article    


  • alinea alinea 29 avril 09:42

    Bravo ! 


    • l'Ane Artiste l’Ane Artiste 30 avril 19:37

      @alinea

      Il semble que « la convergence des luttes » commence à converger. Il y a même un CRS qui appelle à la révolution !!!
      https://www.youtube.com/watch?v=9nWyLxLjrmw

      Je me sens obligé de joindre également ce petit extrait de film
      https://www.youtube.com/watch?v=zIDCNRQYs4A


    • @alinea

      sarko est CUIT son avis n’a aucune valeur DEBOUT LA REPUBLIQUE SANS RIPOUX NATIONAUX ELUS !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


    • sarcastelle 29 avril 10:12
      @ l’auteur

      Vous avez peut-être raison, mais la citation finale de Schopenhauer est décidément trop employée un peu partout. 

      Schopenhauer était épris de logique (lire en ligne son art d’avoir toujours raison) et à ce titre vous ferait peut-être observer qu’il parle des vérités établies, une fois passées les trois étapes qu’il énumère.

      Car en effet, tant qu’on en est qu’à l’étape de la ridiculisation, il n’est pas possible d’affirmer que l’idée ridiculisée sera reconnue vraie un jour (ne faisons pas implicitement écrire à Schopenhauer que toute idée paraissant ridicule sera vérité un jour). 

      • Taverne Taverne 29 avril 16:08

        @sarcastelle
         
        Et bien moi, je ne connaissais pas cette citation de Schopenhauer. Je la trouve excellente. Personne ne veut admettre qu’on lui révèle une vérité qu’il ignore ou qu’il occulte.


      • sarcastelle 29 avril 21:18

        @Taverne

        .
        La citation est bonne a posteriori quand l’idée initialement décriée a été reconnue vraie ensuite.

        Mais la citation est sans valeur quand on la brandit pour affirmer que ce qu’on dit de décrié aujourd’hui sera reconnu vrai demain... puisqu’on ne sait pas encore si ce sera le cas : plus d’une idée décriée aujourd’hui l’est à juste titre. 

      • Milla (---.---.51.77) 29 avril 10:13

        Diviser pour mieux régner ! Vous ne faites que servir les intérêts des élites.


        • fred.foyn Le p’tit Charles 29 avril 10:24

          bof...sont de gauche..donc rien à attendre d’eux..des « glandeurs »...


          • jaja jaja 29 avril 10:30

            Comment cet abruti plein de tics de Sarko pourrait-il comprendre les discours tenus à Nuit Debout ?

            Pour ma part j’ai bien aimé ce que dit Lordon qui évidemment ne peut éveiller les sens du couple milliardaire Sarkozy :

            « On ne tient pas éternellement une société avec BFM, de la flicaille et du Lexomil ! »

            « Le salariat est un rapport social de chantage qui ne laisse le choix que de plier ou de se mettre en danger...alors il faut mettre fin à l’ordre social qui arme le chantage...mettre fin et constitutionnellement à l’empire des propriétaires !
            je ne vois qu’un moyen d’y parvenir : la grève générale
             »

            « Vient inévitablement un moment où les têtes se redressent et redécouvrent pour leur propre compte l’immémorialité de l’insoumission et de l’affranchissement... Ce moment c’est le nôtre ! Ce moment c’est maintenant ! »

            https://www.youtube.com/watch?v=AopddTyjVnU

            C’est assez amusant de voir le consensus quasi général des politiciens professionnels et du patronat contre ND... Du PS au FN en passant par la droite, le centre, le Médef et les groupuscules de la droite dure, soi-disant « anti-système, tous y vont de leur vomi contre le mouvement de lutte contre la loi travail du gouvernement Hollande.


            • Milla (---.---.51.77) 29 avril 10:32

              @jaja

              Excellent !


            • Aristide 29 avril 10:40
              Si Lordon l"a dit. C’est beau comme un discours de Mao, snif, snif ... L’envolée sur l’affranchissement et tout ça, c’est ... fantastique.

              Enfin, bon ,maintenant va falloir mettre cela en actes, enfin essayer que toutes ces grandes idées géniales ne se retrouvent pas dans les poubelles de l’histoire.



            • jaja jaja 29 avril 10:50

              @Aristide

              En actes cela veut dire grève générale, blocage du pays... et autodéfense du mouvement ouvrier contre la répression...

              Rien de nouveau sous le soleil... Quand aux poubelles de l’histoire c’est plutôt votre PS qui va s’y retrouver... Quoi qu’il arrive j’ai fait le serment de ne plus jamais voter PS et j’invite chaque électeur de gauche à en faire de même et virer définitivement ce parti, meilleur allié du Médef, hors de la scène politique...


            • colere48 colere48 29 avril 11:24

              @jaja

              Oui et dont la « modernité » et le « progressisme » affiché est de ramener la condition des salariés à celle que subissait mon grand-père , tâcheron, journalier, précarité absolu !  smiley


            • Aristide 29 avril 18:18

              @jaja


              En actes cela veut dire grève générale, blocage du pays... et autodéfense du mouvement ouvrier contre la répression...

              Vous confondez foutre le bordel et trouver les solutions. Quand je parlais d’actes, il s’agissait d’autre chose que des manifs, des réunions du soir ou des rêves du matin.

              Quelques décisions quoi ... de quoi, changer la vie des gens, oh, pas grand chose, parce que la révolution 

              J’ai cru voir sur le site de ND que par exemple il s’agissait de ne pas améliorer le système mais d’en mettre un autre à la place. C’est assez ambitieux, mais bon, avec quelques réunions sur la Place de la République, on devrait y arriver.

              Anticapitaliste, antiraciste, ... mais bon pro quoi ? 



            • jaja jaja 29 avril 18:27

              @Aristide

              Le bordel pour le moment ce sont vos amis qui s’en chargent !

              Pour moi premières mesures : socialisation de toutes les banques et annulation de la dette permise par le monopole du Crédit ainsi assuré..
              Socialisation des secteurs de l’énergie, des transports et de la Santé.. pour commencer...


            • jaja jaja 29 avril 18:32

              @jaja

              Au plan politique suppression du Sénat et de la Présidence de la République... Deux mandats maximum au cours de sa vie pour les représentants, révocables à tout instant par la base, et payés au salaire moyen de la population, pas plus... Et après, retour au boulot !


            • Aristide 29 avril 18:48

              @jaja


              Mes amis ? Vous connaissez mes amis ? Quant à la socialisation, la novlangue pour éviter de parler de nationalisation, concept tellement marqué et qui a démontré son inefficacité. Mais c’est du pareil au même, la collectivisation entraînant une apathie généralisés, un effondrement de la productivité, l’abandon de tout progrès, le nivellement de tous dans une médiocrité assez désespérante, ... Et conséquence, le remplacement des capitalistes par une nomenklatura.

              En tant que permanent syndicaliste, vous savez ce que c’est que faire son chemin pour atteindre le sommet, de l’entreprise à la confédération, le chemin est assez dangereux, c’est pas les armes de l’efficacité et du profit, mais celle des alliances et des compromissions.

              La socialisation est un concept assez creux, d’ailleurs il est impossible de trouver sur vos sites du NPA, un seul exemple de mise en oeuvre du machin.


               



            • Aristide 29 avril 19:00

              @jaja


              Pour les modifications constitutionnelles, nul besoin de constituante, trop fort les NPA, ils savent ce qu’il faut faire pour tout ... On va pas s’emmerder à demander son avis à d’autres, des fois qu’ils penseraient autrement ... 

              Deux mandats maximum au cours de sa vie pour les représentants, révocables à tout instant par la base, ...


              Vous avez été délégué du personnel et représentant syndical pendant combien de temps ?

              Et pour le NPA, rassurez moi Besancenot va arrêter et retourner au boulot, parce que depuis 2000, il est là et bien là. Bon il a abandonné le giron de Krivine en tant qu’attaché parlementaire pour prendre ses quartiers à la LCR puis au NPA, un vrai apparatchik, 20 ans déjà dans le circuit politique au niveau national. Mais, c’est vrai qu’il est gentil ...

            • jaja jaja 29 avril 19:04

              @Aristide

              « En tant que permanent syndicaliste ».... ??? Je n’ai jamais été permanent d’aucune organisation durant ma vie active... Pour débattre il n’est pas nécessaire d’inventer...

              La différence entre socialisation et nationalisation porte justement sur le fait que la socialisation n’est pas la gouvernance de l’État et des apparatchiks sur l’entreprise mais celle des travailleurs eux-mêmes ! Et bien entendu les socialisations ne peuvent exister que dans une société socialiste débarrassée de l’exploitation capitaliste... ce qui explique, comme vous le dites : « qu’il est impossible de trouver sur vos sites du NPA, un seul exemple de mise en oeuvre du machin »

              L’article ci-dessous pourra éclairer certains... pour vous Aristide je pense que c’est foutu, vous êtes de l’autre côté de la barricade  smiley
              « Notre programme : La socialisation de l’économie, pas son étatisation »
              https://npa2009.org/node/37130


            • jaja jaja 29 avril 19:10

              @Aristide

              je n’ai jamais été représentant syndical, seulement délégué du personnel... Par ailleurs il vous a échappé que Besancenot travaille toujours à la Poste, ce qui d’ailleurs surprend beaucoup de gens qui tombent sur lui au guichet (il n’est plus facteur) tellement habitués à ingurgiter le type même de calomnies que vous sortez sur lui disant que c’est un faux postier....

              C’est ridicule, ça ne tient pas la rampe mais hélas ça marche souvent !


            • Aristide 30 avril 10:37

              @jaja


              J’ai pas dit qu’il n’était pas postier !!! Vous savez lire. J’ai simplement noté que vos préconisations sur l’obligation de limiter le nombre de mandats ne s’appliquait pas à votre petit guichetier. J’ai un grand respect pour les fonctionnaires, cette manipulation incessante de Besencenot anciennement avec son vélo, est d’un ridicule assez impressionnant.

              Que Besencenot travaille n’est pas une raison de rester LE représentant du NPA pendant des décennies sauf à ne pas faire ce que vous préconisait pour les autres. Il y a de nombreux députés, sénateurs, élus qui ont une profession, médecins, avocats, enseignants, fonctionnaires,... il ne se mettent pas tous en disponibilité et conservent leur boulot et bossent vraiement. Tous les mandats électifs sont en général occupés par des personnes qui « sacrifient » une grande part de leur vie privée et qui travaillent en même temps. 

              C’est encore une petite manipulation pour expliquer le « faites ce que je dis, pas ce que je fais ». la ficelle était trop grosse pour les élections, on sort Poutou tous les cinq ans, à parier que la prochaine fois, ce sera un autre militant qui s’y collera, pour faire croire que la tête du NPA est renouvelée.


            • jaja jaja 30 avril 10:56

              @Aristide

              La tête du NPA ? Mon pauvre on voit que vous ne connaissez rien de ce parti... Tout d’abord un mandat de député ou autre fait de vous un professionnel de la politique ce qui n’est pas le cas d’OB qui travaille...et qui reste donc un militant. qui ne vous coûte pas un rond...

              Je ne vois pas en quoi il serait obligé de ne plus militer... Quand à la tête du NPA, constitué de 3 tendances principales qui sont loin d’être d’accord sur tout elle est multiple... Chez-nous tout se discute en Assemblée générale et c’est toujours le vote des militants qui tranche et la majorité n’est d’ailleurs pas celle de la tendance d’OB... pour vérifier le dicton « nul n’est prophète en son pays » smiley


            • Aristide 30 avril 11:07

              @jaja


              La différence entre socialisation et nationalisation porte justement sur le fait que la socialisation n’est pas la gouvernance de l’État et des apparatchiks sur l’entreprise mais celle des travailleurs eux-mêmes ! Et bien entendu les socialisations ne peuvent exister que dans une société socialiste débarrassée de l’exploitation capitaliste... ce qui explique, comme vous le dites : « qu’il est impossible de trouver sur vos sites du NPA, un seul exemple de mise en oeuvre du machin »
              En fait, la socialisation, c’est une idée, un concept, ... bon, ce doit être encore le résultat de réflexions les plus poussées, de celles qui aboutissent dans le mur quand elles ne se confrontent jamais à la réalité.

              Maintenant quand vous ajoutez qu’il faudrait que « la société soit débarrassée de l’exploitation capitaliste » pour que cela soit possible, c’est la poule et l’œuf votre affaire. S’il faut que le capitalisme disparaisse pour qu’apparaisse la socialisation, mais que pour que la socialisation apparaisse il faut que le capitalisme disparaisse, on n’est pas sorti de l’auberge.

              PS : Votre lien est le seul et je l’avais déjà visité. Je vous propose ce lien. Il me semble que le vrai problème est posé clairement, pléonasme à lire le titre du blog. 

            • Aristide 30 avril 11:29

              @jaja


              Il ne s’agit pas de son rôle de militant. quand vous ne voulez pas admettre qu’il est le SEUL représentant visible du NPA, le LEADER mis en avant à chaque occasion, ... Toujours membre du comité exécutif.

              Poutou, fantôme comme il avait dit , en son temps avait eu un éclair de lucidité «  Au NPA, nous subissons aussi l’opportunisme individuel, l’ambition personnelle, la prétention,
le sentiment de supériorité ou encore
l’aspiration à prendre la place (sa place) et à vouloir la garder.  »  »

              Voilà, voilà ... Votre tendance à essayer de vous faire passer pour des saints laïques et révolutionnaires, hors des contingences et autres caractéristiques assez communes est d’un ridicule impressionnant.

            • jaja jaja 30 avril 11:41

              @Aristide
               Je n’ai plus le temps je dois y aller... Cependant sur le fait qu’il soit le « SEUL représentant visible du NPA » il faut vous plaindre aux médias qui exigent de n’interviewer qu’OB ou alors personne d’autre, même pas Philippe Poutou la plupart du temps...

              Mais je suis d’accord sur le fait qu’il est anormal que ce ne soit pas notre candidat qui passe sur les ondes... et la starisation d’OB regrettable et qu’il a bien raison de ne pas se présenter aux Présidentielles.... même si son score serait bien supérieur à celui de Philippe !

              « Voilà, voilà ... Votre tendance à essayer de vous faire passer pour des saints laïques et révolutionnaires, hors des contingences et autres caractéristiques assez communes est d’un ridicule impressionnant. »

              Si on voulait le faire, jamais Poutou n’aurait fait une telle déclaration qui recoupe bien toutes les études sociologiques de l’Organisation en général et la tendance lourde à la création d’une oligarchie au sein de tout groupe humain...
              Voir la loi d’airain de l’oligarchie de Robert Michels, incontournable sur ce point...


            • Aristide 1er mai 15:40

              @jaja


              Quelle hypocrisie, OB est à la fois sur les médias mais aussi au CE de votre organisation, il préside de nombreuses réunions publiques, .... Il est au comité exécutif, c’est clair ... c’est pas les médias qui choisissent qui est au comité exécutif du NPA.

              Pour le reste c’est votre affaire de présenter un fantôme pour illusionner les naïfs. Mais faire croire que le NPA ne serait pas une organisation avec des dirigeants, un comité exécutif et des petits soldats militants est assez ridicule. Et un pantin pour faire « peuple ».

              Sur la déclaration de Poutou vous êtes assez gonflé, réclamer que les élus changent sans s"appliquer cette règle et pire vous essayer sans y parvenir de dissimuler l’omniprésence de OB avec un pantin Poutou que vous sortez à chaque élection.




            • julius 1ER 2 mai 08:32

              @Aristide


              sauf que toi mis à part le servage ...tu ne proposes pas grand-chose !!!

            • julius 1ER 2 mai 08:50
               Il y a de nombreux députés, sénateurs, élus qui ont une profession, médecins, avocats, enseignants, fonctionnaires,.

              @Aristide

              décidément pour sortir des tas d’inepties tu es toujours présent même Sarkosy qui est avocat il y a longtemps que tu l’as vu travailler comme avocat ????
              tu es un vieux réac de Droite, toujours à stigmatiser les pauvres où les gens issus de la classe moyenne qui n’en font jamais assez....... 
              mais par contre je ne t’ai jamais entendu allez reprocher aux héritiers de chez Peugeot (par exemple)quoique ce soit , eux qui n’ont jamais rien branlé hormis le fait d’être bien né dans une bonne famille.... c’est l’arrière grand-père qui a tout fait, et derrière toute la dynastie qui encaisse les dividendes et ils sont nombreux !!!!
              mais çà ... çà ne te choque pas vraiment pour toi les pauvres çà doit rester pauvre !!!

            • Aristide 2 mai 15:03

              @julius 1ER


              Ou vous avez vu que je stigmatisais les pauvres et la classe moyenne. 

              Un message sans grand interet, invectives et bêtise associés à des mensonges ou des jugements téméraires. Enfin.



            • @jaja

              EXCELLENT !!!seule une vraie GAUCHE « SANS PS AVEC FRONDEURS » PEUT LE FAIRE !!!!!!!


            • Milla (---.---.51.77) 29 avril 10:33

              Tout comme le PS, on voit que l’UMP et le FN fustigent les manifestants de Nuit debout qui s’opposent à la loi travail du gouvernement. On a ainsi une nouvelle preuve du fait que les trois partis PS, UMP et FN sont unis pour défendre la même politique au profit des élites, du MEDEF et de la finance. De même, les sites crypto-sionistes d’extrême-droite comme ER-Israël (de Soral), méta tv, agence info libre, cercle des volontaires, réseau Voltaire... ont descendu ce mouvement : paradoxal pour de soi-disant dissidents dont les fans sont des pauvres qui seront concernés par cette loi qui touchera prioritairement les gens peu diplômés et les jeunes. Cela prouve qu’il s’agit de faux dissidents qui travaillent pour l’Etat et contre le peuple. La droite et l’extrême-droite ont beaucoup oeuvré (ici aussi) pour détruire ce mouvement. Ces manifs sont infiltrées par des casseurs d’extrême-droite liés à l’Etat qui décredibilisent le mouvement. Rajoutons à cela la présence de flics casseurs dans les manifs qui sont généralement habillés comme des jeunes pour ne pas être reconnus. Une manifestation décidée par les syndicats le 28 avril alors que les étudiants sont proches de leurs examens et de la fin des cours, c’est clairement une façon de faire en sorte que les jeunes se mobilisent nettement moins. Cela montre que les syndicats sont alliés au gouvernement pour affaiblir le mouvement à l’approche de l’été. En plus de cela, un casseur (sans doute d’extrême-droite et/ou payé par l’Etat) qui jette un parpaing sur un flic, c’est clairement intentionnel en vue de tuer le flic et de casser le mouvement. Bref, l’Etat s’en sort toujours gagnant et est beaucoup aidé par l’UMP, le FN, les sites crypto-sionistes de faux dissidents et la fachosphère. Ils ne font que dresser les français les uns contre les autres : fonctionnaires contre salariés du privé, jeunes contre vieux, blancs contre immigrés, fachos contre antifas... A croire que ce n’est pas le même peuple qui est face à son ennemi commun qu’est la finance et l’élite. C’est à devenir fou !


              • Olivier Perriet Olivier Perriet 29 avril 11:27

                @Milla

                Salut Oriane, ça gaze ?


              • Olivier Perriet Olivier Perriet 29 avril 10:44

                c’est une blague ?
                « Voyez comme il est possible de passer de l’UNEF à la mairie de Paris, de SOS Racisme au gouvernement. »

                Je vois plutôt les continuateurs de l’UNEF et SOS Racisme dans Nuit Debout que l’inverse !!

                Et nous ramener encore le fantôme de Sarko, c’est plus que grotesque :
                décidément il vous manque tant que ça ?

                C’est vrai que tant qu’il était là, on ne pouvait se rendre compte que le parti socialiste était aussi pitoyable (voire plus !!) que lui


                • Milla (---.---.51.77) 29 avril 10:49

                  Nuit Debout, Frédéric Lordon s’est couché

                  Frédéric Lordon tient de ses amis des réseaux libertariens de dire « néolibéralisme » au lieu de « libéralisme » tout court.

                  A-t-on entendu Lordon dénoncer Jacques Sapir comme jouet de John Laughland (Institut pour la Démocratie et la Coopération) ?

                  John Laughland, grand thatchérien de la première heure et aujourd’hui agent du Ron Paul Institute en Europe et en Russie.

                  Lordon a, comme d’autres (Soral, Chouard, Sapir) était approché par les réseaux libertariens, là où les autres ont pris le wagon en route, Lordon avait envoyé bouler Contrepoints (de vue de Washington).

                  Mais le mouvement de Démocratie Directe, autre moyen d’action internationale des libertariens, aura eu raison du Haut Commercial.

                  Tout déstabilisateur de l’Etat, qu’il vienne de l’extrême-gauche à l’extrême-droite en passant naturellement par les Ni droite Ni gauche Moins d’Etat, est un flanqué de la véritable extrême-droite internationale dont l’objet est l’expansion du libéralisme pur, et pour qui ce qui reste de France est à abattre.

                  Vous avez des tas d’opposants au libéralisme ou prétendus opposants, qui luttent contre, mais tout contre.

                  Et ils parlent tous toujours de « néolibéralisme », pour expliquer que le véritable « libéralisme » n’a pas encore été adopté, le libéralisme actuel, si on leur accorde qu’il n’est pas encore entièrement poussé à son paroxysme, est encore trop bridé par l’Etat pour être considéré par eux, comme non liberticide.

                  Ils ne se rendent parfois pas compte qu’ils ont été cooptés, ou comme Chouard, sont au courant (je lui ai mis cent fois le nez dedans, pareil pour Soral, qui lui, a au moins reconnu devant moi que c’était son business), mais préfèrent prendre les gens pour des cons en prenant un air de benêt innocent, et ça marche pas mal. Demandez à Ruffin.

                  La démocratie directe est le paradis des libertariens, c’est le royaume des lobbies et des puissances d’argent.


                  • JL JL 29 avril 11:00

                    @Milla

                     je savais bien que Milla était une taupe : le post ci-dessus en apporte la preuve pour tous ceux qui ont suivi le parcours de Frédéric Lordon, lu ou écouté attentivement ses discours.

                  • Milla (---.---.1.10) 29 avril 11:14

                    @JL

                    FREDERIC Lordon est juste un infiltré pour casser le mouvement Nuit Debout ! 

                    Tous les meneurs de ce mouvement travaillent pour l’état, leur but est que ce mouvement ne mène à rien .


                  • jaja jaja 29 avril 11:24

                    @Milla

                    En tous cas les forces de répression ne font aucun cadeau aux participants de ND... La violence d’hier soir était bien palpable à République...où la flicaille s’est lâchée sur les manifestants comme le montre cette vidéo en lien...

                    Par ailleurs parler de casseurs comme tu le fais souvent, alors que le mouvement fait face aux provocations policières, n’est pas sympa du tout. Il est inévitable que certains réagissent aux violences policières et les condamner tout comme le font les fachos est stupide...

                    http://videos.leparisien.fr/video/evacuation-musclee-de-nuit-debout-place-de-la-republique-a-paris-29-04-2016-x47o7k2


                  • Milla (---.---.51.77) 29 avril 11:20

                    • Milla (---.---.51.77) 29 avril 11:24

                      https://youtu.be/qP184m8o86Y

                      Flics déguisés en casseurs .


                      • jaja jaja 29 avril 11:34

                        @Milla

                        Note que les flics, déguisés en manifestants (on en a encore filmé un avec un autocollant de la CNT) ont pour but essentiel d’arrêter ceux qu’ils jugent être des éléments perturbateurs au sein des manifestations...
                        Note aussi que le Service d’Ordre des manifs sait bien qu’ils sont là... aussi sont-ils toujours ou presque infiltrés auprès de groupes informels et mal organisés de jeunes qui se placent devant la manif officielle...
                        Et ce sont ces mêmes jeunes qui subissent leurs assauts, souvent au hasard, et se retrouvent devant les tribunaux accusés d’avoir jeté des projectiles sur les flics...
                        Des « casseurs » condamnés injustement on en connait un paquet !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

le.commandeur


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès