Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Les départements de droite emploient-ils moins de fonctionnaires (...)

Les départements de droite emploient-ils moins de fonctionnaires ?

A l'approche des élections départementales, on entend toutes sortes d'arguments avancés par les uns et les autres. La droite pointe du doigt l'inflation du nombre de fonctionnaires dans les départements dirigés par la gauche. Vérification.

Les départements dirigés par la gauche sont-ils moins bien gérés, et en tous cas emploient-ils plus de fonctionnaires territoriaux que ceux dirigés par la droite ? C'est en tout cas l'affirmation de certains à droite, qui promettent de grande économies en réduisant le nombre de fonctionnaires.

Il est facile de retrouver sur le site web de l'INSEE les effectifs de la fonction publique territoriale au 31 décembre 2012, par département. En rapprochant ces effectifs des organismes régionaux et départementaux avec la population de chaque département, on obtient facilement le nombre de fonctionnaires territoriaux pour mille habitants. Il suffit ensuite de retrouver (sur Wikipedia par exemple) le parti d'appartenance du président du conseil général.

Le graphique ci-dessous montre la moyenne du nombre de fonctionnaires territoriaux par parti politique, pour les départements de la métropole. Ces chiffres incluent celui des fonctionnaires employés par les régions. Ces derniers influent de la même manière sur les effectifs des départements de la région quel que soit le parti politique.

 

Il montre qu'en moyenne, il y a 7 fonctionnaires territoriaux pour mille habitants. Si dans les départements de l'ensemble de la gauche il y en a un peu plus - 7,07 - et un peu moins - 6,92 - dans les départements de droite, on s'aperçoit qu'il y a une assez grande disparité.

Les départements dont les effectifs par habitant sont les plus importants sont ceux dirigés par le PRG ou les divers gauches. Ces départements ne sont que 5 sur les 96 départements métropolitains. A droite, ce sont les départements divers droite qui sont les moins pléthoriques : 5,21 ; seuls 4 départements sont dans ce cas.

 

Quand on compare les 2 grandes formations politiques, PS et UMP, on s'aperçoit que... c'est l'UMP qui emploie le plus de fonctionnaires pour mille habitants : 7,14, soit plus que la moyenne, contre 6,99, moins que la moyenne, pour le PS. Les 11 départements de l'UDI font à peine mieux : 7,05.

Contrairement aux idées reçues et aux discours repris ici et là, l'UDI emploie plus de fonctionnaires que la gauche dans son ensemble, et l'UMP en emploie plus que le PS ou le PCF.


Moyenne des avis sur cet article :  4.2/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

54 réactions à cet article    


  • moizaussi 17 mars 2015 09:03

    Correction de la dernière phrase de conclusion : l’UMP emploie plus de fonctionnaires (7,14) que la gauche dans son ensemble(7,07), et l’UDI en emploie plus (7,05) que le PS (6,99) ou le PCF (6,78)


    • Michel DROUET Michel DROUET 17 mars 2015 09:21

      @moizaussi
      Le nombre de fonctionnaire devrait être mis en perspective avec les politiques menées ou les conditions sociales des populations, ce que votre article ne fait pas.
      La bonne question à se poser, ce n’est pas forcément le nombre de fonctionnaires mais le nombre de contractuels politiques employés par les collectivités territoriales (chef de cabinet, directeurs généraux, chargés de communication, journalistes, collaborateurs de groupes,...) recrutés sur leur simple appartenance et non selon leurs compétences.
      Dans ce domaine il y a des économies énormes à faire. Cela passe en premier lieu par la suppression du conseil départemental, refuge parmi d’autres de ces personnels dévoués avant d’être compétents et qui sont là pour préparer la relève politique et non le bien-être des citoyens des collectivités.
      Nous avons de plus en plus de politiques « hors-sol » qui n’ont jamais travaillé : ça vient de là !


    • moizaussi 17 mars 2015 09:52

      @Michel DROUET
      Je ne connais pas de données permettant de confirmer ou d’infirmer vos hypothèses.


    • Michel DROUET Michel DROUET 17 mars 2015 11:13

      @moizaussi
      Lors des municipales, environ 1200 socialistes s’étaient retrouvés sur le sable (cf article du canard enchaîné du 11/03).
      Imaginez le plan social qui va avoir lieu après les départementales...Mais ne soyez pas inquiets, ils seront remplacés par les mêmes avec des étiquettes différentes
      S’agissant de données, j’ai travaillé suffisamment longtemps dans un département pour être sûr de ce que j’avance et si vous cherchez un peu vous devez pouvoir trouver les données concernant ces emplois. Le bilan social des collectivités devrait pouvoir vous faciliter la tâche.


    • Armelle 17 mars 2015 09:34
      Moizaussi

      C’est en effet intéressant mais je ne pense pas que là soit le problème

      Nous avons le plus grand pourcentage (24 %) de fonctionnaires (avec statut) par rapport à la population active de tous les pays membres de l’OCDE (en moyenne, 15 %)
      . En France, il y a 90 fonctionnaires pour 1000 habitants alors qu’il y en a seulement 50 pour 1000 en Allemagne 

      C’est plutôt cela qui interpelle !!! Il va être grand temps pour nos élites de se poser les bonnes questions mais surtout y apporter les bonnes réponses...
      ...Mais QUE FONT TOUS CES GENS ?!!!????

      • moizaussi 17 mars 2015 09:56

        @Armelle
        Il y a plusieurs types de fonctionnaires : (au moins) état, territoriaux, hospitalière. L’article ne s’intéresser qu’au 2eme type, en se focalisant sur les département, du fait de l’actualité, en donnant des éléments pour le débat droite-gauche.
        Il faut également prendre en compte les spécificités françaises, le fait par exemple que les soignants soient très largement fonctionnaires, ce qui n’est pas le cas dans la plupart des autres pays.


      • Robert GIL Robert GIL 17 mars 2015 09:57

        @Armelle
        et oui :
        .
        fonctionnaires par ici
        .
        fonctionnaires par la
        .
        de toute façon taper sur les fonctionnaires, ça defoule et c’est devenu un sport national !


      • Armelle 17 mars 2015 11:17

        @Robert GIL bonjour


        En l’occurrence je ne « tape » pas sur les fonctionnaires, je « tape » sur la fonction. Celle-ci est en décalage total avec les difficultés que nous vivons tous

        Et puis quand bien même, un sport national de ce type ne naît pas comme ça par hasard !!! Il naît inévitablement d’un fond de vérité

      • gerard5567 17 mars 2015 17:47

        @Armelle
        En 2011, l’Allemagne comptait 4,9 millions de fonctionnaires pour 82 millions d’habitants soit grosso modo 6 % La France : 5.2 millions de fonctionnaires pour 65 millions d’habitants soit 8 % Nous sommes loin du rapport de 1 à 2, qui ne vaut que pour une comparaison des fonctionnaires d’État. Il semble que les Länder aient été oubliés.

        Que font ces fonctionnaires ? Par exemple, ils s’occupent des appels d’offre de travaux publics. Supprimez-les et les entreprises du bâtiment licencieront ou disparaîtront. C’est si vrai que, tout récemment, ces entreprises du bâtiment ont organisé des opérations escargot dans l’est de la France pour protester contre l’insuffisance de travaux publics. De même, supprimons le fonctionnaires qui gèrent les dossiers d’aides publiques aux entreprises et beaucoup d’emplois ne se créeront pas ou disparaîtront. Et ainsi de suite.

        Je ne parle même pas des fonctions régaliennes. Supprimer les policiers et les gendarmes ? Pourquoi pas ? Les milices du Front National devraient suffire.

        Question gabegie, ils seraient plus intéressants de laisser interpeller par les délégations de service public ou les partenariats public-privé conclus à l’unique profit de grand groupes tels que Bouygues et au détriment de l’intérêt général. En ce domaine, le copinage règne en maître, quelque soit la couleur du parti, droite ou gauche.


      • gerard5567 17 mars 2015 17:49

        @Armelle
        Il faudrait distinguer en hauts fonctionnaires et « petits » fonctionnaires. Si vous limitiez votre propos aux hauts fonctionnaires, je vous suivrai ,sans peine. Une réforme majeure à effectuer sans délai, c’ets la suppression de l’ENA que le monde entier nous envie mais que personne ne copie.


      • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 22 mars 2015 09:58

        @Armelle

        n importe quoi UMP =PS = MILLE FEUILLES ADMINISTRATIFS DE NOTABLES

        le record du monde 650000 ELUS 36500 COMMUNES

        LE COQ FRANCAIS PEUT CONTINUER A CHANTER LES PIEDS DANS LA GROSSE MERDE OU NOS SOMMES LE FRANCAIS AIME AUSSI FOUTRE LA MERDE AVEC L IUMP F HAINE PS
        IL VA ETRE SERVI !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


      • agauchtoute agauchtoute 2 mai 2015 10:29

        @Armelle


        OUI  mais a l UMPFN ce sera 2 fois plus !!!! freres soeurs cousins cousines fils de voisins et meme

         LES MAITRESSES jusqu’au DIRECTEUR

        EN DESSOUS LES FRAIS DE DEPLACEMENTS ET DE REPAS SERONT DOUBLES !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

      • Gnostic Gnostic 17 mars 2015 10:18

        Absolument dé-bor-dée ! : le Paradoxe du fonctionnaire, affublé d’un bandeau pour le moins accrocheur : « Comment faire 35 heures… en un mois ! »

         

        http://www.amazon.fr/Absolument-d%C3%A9-bor-d%C3%A9e-Ou-paradoxe-fonctionnaire/dp/2757822586/ref=sr_1_1?ie=UTF8&qid=1426583759&sr=8-1&keywords=zoe+shepard

        Un régal

         smiley


        • Michel DROUET Michel DROUET 17 mars 2015 11:07

          @Gnostic
          Juste une fonctionnaire qui a voulu se faire de l’or en crachant dans la soupe et qui enfile les clichés comme des perles.


        • Armelle 17 mars 2015 11:27

          @Michel DROUET


          DES « CLICHETS » dites vous ???
          Vous pouvez bien avancer n’importe quel argument qui vous fera plaisir, la pensée des gens qui triment dans le privé dans le cadre d’un emploi soumis aux lois du marché, ne risque pas de changer avec ce genre de propos
          C’est rigolo !!!
          Et même si cette femme a voulu « faire du fric », sont sujet ne manque pas de vérité pour autant.
          Même la cour des comptes en convient, mais sans doute, à vous seul, disposez de plus d’éléments que cette institution. Un nouveau messie chez Agoravox...
          La prétention ne tue pas, heureusement...

        • Michel DROUET Michel DROUET 17 mars 2015 11:40

          @Armelle
          Pas des « CLICHETS », mais des CLICHES
          Vous, vous avez forcément tout lu....


        • Armelle 17 mars 2015 12:36

          @Michel DROUET

          Non je n’ai pas tout lu cher monsieur mais avant de parler d’un sujet, je m’informe et en l’occurrence, je lis régulièrement les rapports de la cour des comptes
          Alors si vous souhaitez vous documenter un peu sur le sujet, lisez celui de fin 2012, relatant l’immense scandale des « agences d’état » au nombre de... heu seulement 1000, plus de 1000 même (qui pour la plupart servent à quoi ? On se le demande bien). Et ce genre de chose ne relève pas d’une opinion mais bien de faits, 
          Alors croyez bien que vos prétendus clichés ne pèsent pas bien lourds, mais en même temps, il est assez rigolo de constater que des gens n’y voient pas d’abus particuliers et pensent naïvement que la petite histoire pourra alors perdurer éternellement... C’est trop drôle
          Tant que la vache à lait qu’est le secteur marchant, alimente ce monumental organigramme c’est tant mieux mais si vous, n’avez pas encore perçu que celui-ci finira rapidement par ne plus pouvoir assumer ces dépenses astronomique, ce n’est alors plus la sieste que vous avez entamé mais un sérieux coma.

          Bien à vous 

        • Michel DROUET Michel DROUET 17 mars 2015 15:25

          @Armelle
          Il faut dissocier la création d’agences qui est le fait d’élus pour leur prestige personnel et les agents qui y exercent leurs fonctions et ne pas sombrer systématiquement dans un discours anti fonctionnaires général.


        • Armelle 17 mars 2015 16:35

          @Michel DROUET

          Mais !!! Vous me lisez au moins Monsieur Drouet ?
          Je n’ai rien, encore une fois, à l’encontre de ces gens qui font leur boulot, Je critique le STATUT, le STA-TUT, vous comprenez ?
          par définition, un emploi dont le bien fondé et la rémunération ne dépendent pas du travail effectué et financé DE TOUTE FACON via des pélèvements obligatoires engendre inévitablement une dérive, c’est humain, c’est comme ça et ne pas le reconnaître s’apparente à de la mauvaise foi Monsieur Drouet.
          L’état n’adapte pas sa structure en fonction de ces recettes ; il fait l’inverse et cela quelque soit le service à rendre. Alors tant que nous étions dans une croissance assurée et significative, l’équation était viable, aujourd’hui, NON !!!
          Une famille qui ne dispose que de 1000 euros par mois pour se nourrir n’en dépense pas 1400,00, (lui n’a pas la main sur ses augmentations de salaire) et n’emploie pas un jardinier pour entretenir sa pelouse, qui ne constitue pas un bien vital dans une période aussi difficile économiquement

          On marche sur la tête mais malheureusement il n’y aura que la fin de triste

        • gerard5567 17 mars 2015 17:50

          @GnosticJ’ai lu ce livre. Il comporte beaucoup d’invraisemblances.


        • Alren Alren 17 mars 2015 18:16

          @Armelle

          Le secteur marchand (avec un « d », féminin « marchande ») n’est pas « la vache à lait » du secteur public puisque celui-ci est alimenté par les impôts dont la plus grosse part est représentée par la TVA, cet impôt injuste, « ancien régime », qui est payé par les consommateurs, c’est-à-dire par la majorité sociale que constituent les salaries du privé et du public !

          J’ai bien compris que vous visez les fonctionnaires « bureaucrates » et non les policiers, les enseignants, les infirmières qui sont parmi les moins bien lotis de l’OCDE en matière de conditions de travail. 
          Mais c’est oublier que les entreprises privées ont aussi une part de leur personnel affecté à un travail de bureau : vous connaissez le quartier de la Défense et les immeubles de bureaux dans Paris et ailleurs. Ce ne sont pas des fonctionnaires qui y travaillent !

        • TSS 18 mars 2015 00:54

          @Gnostic

          Elle a depuis,je crois,été réembauchée dans la fonction publique !!ils ne sont pas rancunier... !!


        • Armelle 17 mars 2015 12:10

          Dans l’idéologie républicaine, il serait logique qu’une fonction publique ne dure pas toute une vie !

          Elle devrait constituer un temps d’investissement de 5 à 10 ans MAXI accessible pour TOUS les citoyens sans exception, en tous cas pour ceux qui le désirent, sans condition de concours, et suite à une expérience OBLIGATOIRE dans le secteur privé, qui, on le sait, donne largement les capacités d’occuper ces fonctions...
          Et puis cette disposition permettrait de réguler cette gigantesque masse salariale en fonction des réels besoins, ce qui est loin d’être le cas



          • Pere Plexe Pere Plexe 17 mars 2015 17:11

            @Armelle
            Vous êtes dans la caricature et le simplisme démagogique.
            Ayant connu les deux , privé et public, je peut affirmer que certes il y a des différences mais que l’incompétence et la gabegie ne sont pas d’un seul coté.
            De ce que j’ai put observé ces fléaux sont le plus concentrés à la croisé de ces deux mondes que constitue les PPP.
            Pour ce qui est du passage du privé au publique ou l’inverse c’est très délicat.
            L’exemple des inspecteurs des finances qui se retrouvent à aider des entreprises ou des personnes peu scrupuleuses au travers des mailles, de par leur connaissances du fonctionnement de la maison est symptomatique.Et cela vaux aussi pour les douanes la polices la sécu l’urbanisme la répression des fraudes... Cette pratique délictueuse à un nom :le pantouflage


          • gerard5567 17 mars 2015 17:53

            @Armelle
            Le secteur privé n’est pas forcément l’exemple à suivre, tant y sont nombreux les cas de dysfonctionnements. Si le fonctionnaire devrait avoir obligatoirement une expérience du privé alors les salariés du privé devraient avoir obligatoirement une expérience du public, ne serait-ce que pour comprendre la nécessité de ne pas frauder.


          • P-Troll P-Troll 17 mars 2015 12:10

            le clientélisme n’a pas de couleur


            • Armelle 17 mars 2015 15:24

              Tenez, pour les ignarants ou les gens de mauvaise foi, lisez donc cela ;



              Michel DROUET nous dira s’il s’agit d’un cliché....

              • bourrico6 17 mars 2015 15:32

                @Armelle

                le Bigaro .... comment vous dire, si vous sort le monde diplomatique comme source vous allez le prendre comment ?


              • Armelle 17 mars 2015 15:43

                @bourrico6 Bonjour


                Le dernier posté vous mettra d’accord, il n’émane pas de la presse écrite, il s’agit d’un rapport établi par l’IGF, il n’y aura donc là aucun soupçon de conflit d’intérêt

              • Pere Plexe Pere Plexe 17 mars 2015 17:14

                @Armelle
                Les organismes cités par le Figaro n’emploient pas de fonctionnaires !


              • gerard5567 17 mars 2015 17:57

                @Armelle
                Je ne sais pas si je suis ignare ou de mauvaise foi mais ces organismes n’emploient pas de fonctionnaires. C’est le cas de Pôle Emploi et cet article me paraît plutôt poser le problème du management directorial.


              • Armelle 17 mars 2015 15:29

                Et celui-ci qui n’est pas mal non plus ;;



                Décidément tout le monde abuse du « cliché » Monsieur DROUET

                • Armelle 17 mars 2015 15:38

                  Et puis un petit dernier, rien que pour Monsieur DROUET, qui lui évitera peut être la noyade dans les clichés, et lui rendra la vue s’il veut bien se donner la peine de lire en laissant de côté ses certitudes fantaisistes



                  • Crab2 17 mars 2015 15:44
                    L’obscurantisme politique

                    «  Il y a tant de mortels qui vivent étrangers à la vérité et à la justice, et qui s’en tiennent à la gloriole et à la démesure de leurs opinions, à cause de leur mauvais entendement. Mais moi, parvenu à l’oubli de toute méchanceté et de la démesure de l’envie qui me poursuit, et fuyant l’arrogance d’une situation élevée, je ne viendrai pas en Perse, je me contente de peu et je m’en tiens à mon bon sens. » (Diogène, L. IX, 14)

                    Suites :

                    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/03/lobscurantisme-politique.html

                    ou sur

                    http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/03/17/l-obscurantisme-politique-5584960.html


                    • Armelle 17 mars 2015 16:12

                      Mais enfin moi je dis ça, vous faites comme vous voulez, si les français sont satisfaits d’être soumis à autant de prélèvements pour faire vivre des structures qui ne servent à rien, ma foi, il n’y a alors pas grand chose à rajouter...

                      Allez ! Au taf, vous devrez encore bosser jusque fin juillet, pour qu’enfin ce que vous gagnez puisse être réservé à vos dépenses personnelles, car tout ce que vous gagnez avant est pour votre cher état providence...le pro de la gestion !!!


                      • Alren Alren 17 mars 2015 18:26

                        @Armelle
                         Les Français (avec une majuscule car c’est un nom propre) aimeraient bien, ceux qui connaissent les rouages de l’économie du moins, que le capital parasite moins le travail pour engraisser des « actionnaires » qui pour le coup, eux s’enrichissent sans travailler !


                        Ils ont sorti tant d’argent des boucles économiques pour ensuite spéculer follement (la bourse monte, monte !) que ce phénomène est responsable réel de la crise qui ne s’arrêtera plus sans révolution.

                      • Armelle 18 mars 2015 09:44

                        @Alren
                        Analyse bien puérile....

                        Sans capital il n’y a pas de travail donc déjà votre échafaudage bancale d’arguments communistes ne tient pas fort !!! Le problème n’est pas au niveau de l’actionnaire mais plutôt du législateur 
                        Quant à votre hypothétique révolution, laissez moi rire, c’est une grosse blague, le printemps arrive, les Français moyens vont submerger les routes pendant ces beaux we, en direction des stations balnéaires, vont remplir les restaurants et consommer sans se soucier une seconde d’une population qui , elle, ne mange pas tous les jours.... Mais où voyez vous en France une misère susceptible de générer une révolution vous ? La misère en France n’est pas suffisamment grande pour ça, réveillez vous !!!
                        Les seuls sursauts de mécontentement se voient sur ce genre de site, où les frustrés qui jalousent l’argent des autres piquent des colères et fustigent à tout va les riches, le patronat...
                        Votre combat, dont les fondements vont « limite » à l’encontre de principes naturels fini par faire rire
                        Vous avez ou avez eu un livret A Alren ???


                         

                      • leypanou 17 mars 2015 16:55

                        " Allez ! Au taf, vous devrez encore bosser jusque fin juillet, pour qu’enfin ce que vous gagnez puisse être réservé à vos dépenses personnelles " : tiens, cela ressemble à un tract des Contribuables en colère ou de l’IFRAP.

                        Cela fait pitié de lire un raccourci pareil de la part de quelqu’un supposé avoir un minimum de sens de jugement !!!


                        • moizaussi 17 mars 2015 17:53

                          Merci pour tous vos commentaires. Merci aussi si possible de rester dans le sujet : l’emploi public dans les départements de différentes majorités

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès