Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Les déserteurs fiscaux sont-ils Français ?

Les déserteurs fiscaux sont-ils Français ?

Qu'est-ce qu'être Français ? Telle est la question que tout le monde doit absolument se poser en France depuis que cela a été décidé unilatéralement par l'UMP de Copé et de Jacob, et bien sûr par l'Elysée.

 Même si cette question m'indiffère au plus haut point, car est-ce vraiment le sujet aujourd'hui alors que la classe ouvrière souffre de plus en plus, je la trouve cependant pertinente, car elle semble s'adresser tout particulièrement aux déserteurs dont je parle dans ce papier.
 
Le pays les a élevés ces déserteurs fiscaux, les a torchés, biberonnés, vaccinés, nourris, éduqués, formés, soignés, décorés, honorés, respectés et surtout enrichis et médiatiquement respectabilisés, eux, qui souvent au départ n'avaient rien.
 
Alors :
 
- que Jean Reno, ami intime de Nicolas Sarkozy, président du pays, aurait envisagé dit-on de déserter le fisc de la France pour se réfugier chez un autre plus attractif que celui de sa mère patrie,
- que le pays va très mal,
- que les caisses de l'Etat manquent d'argent,
 
Faut-il encore accepter que tous les exilés, fuyards et autres évadés fiscaux soient considérés comme de bons, voire même souvent comme d'excellents Français ?
 
Qui sont-ils ces Français honorés par tous les médias du pays : Aznavour, Delon, Johnny, Forget, Loeb, Prost, Tsonga et bien d'autres par centaines (lien)… qui ont tous grandi grâce à la soupe française achetée avec les impôts des Français, dont je fais partie à mon petit niveau, quand eux n'en payé pas, car ils étaient trop pauvres à une certaine époque ?
 
Beaucoup d'entre eux parmi ces centaines d'exilés fiscaux, à de rares exceptions près, se sont nourris sur la bête pendant de nombreuses années. Puis, quand ils n'ont plus eu besoin d'elle s'en sont enfuient, à l'image des rats qui quittent un bateau en perdition prenant leur courage à deux mains, mais laissant leur honneur au fond de la soute.
 
Quelle honte de voir sur nos médias, ces gens-là se pavaner comme des bons Français vainqueurs d'une guerre et surtout revendiquer continuellement la nationalité qui est la nôtre mais plus vraiment la leur !
 
Oublient-ils qu'une fois retournés en Suisse, pour la plupart, ils diront sur les médias helvétiques qu'ils sont Suisses ! Exit alors le beau pays de France !
 
Eh oui, pour eux être Français, c'est d'abord être Suisses ! Et bien sûr, comme tous les Suisses, payer normalement ses impôts en Suisse.
 
Voilà la réponse qu'ils font au gouvernement de Nicolas Sarkozy qui leur pose la question, devenue absurde par la force des choses : "qu'est-ce qu'être Français pour vous qui êtes Suisses ?".
 
Oubliée la France ! De vrais caméléons. Suisses un jour. Français le lendemain.
 
Alors, je comprendrais qu'un pauvre, parti de rien pour arriver pauvre encore aujourd'hui, quitte la France, car le maigre impôt qu'il paie est encore trop lourd pour lui. Mais un pauvre devenu riche grâce à nos propres impôts, quelle infamie !
 
Je comprendrais qu'on fuie le pays en cas de guerre pour sauver sa pauvre loque de carcasse peureuse même de sa propre ombre, mais pour sauver 2 ou 3 millions, parfois beaucoup moins, alors qu'on en a plusieurs dizaines, quelle drôle de façon de se déclarer Homme d'honneur ! 
 
Alors, au lieu de s'occuper de l'identité française pour chasser en réalité le Musulman ou le Rom, l'ami intime de Jean Reno devrait plutôt s'occuper de tous ces présumés coupables qui continuent insidieusement de tuer notre fisc à petit feu.
 
Alors, face à cette couardise, je pense que nous pourrions voter des lois qui s'intéressent à ces gens-là. Il y a tant de lois dérogatoires fiscalement, pourquoi ne pas en avoir quelques-unes de très simples, pour punir ces comportements antifiscaux et par nature antifrançais :
 
- mettre un ISF dès 50 000 euros sur tout ce que possède un déserteur fiscal en France : logements, villas, comptes bancaires, chevaux, tableaux, etc.,
- ne plus admettre qu'il se présente comme Français sur nos médias, alors qu'il est d'abord Suisse,
- ne plus permettre qu'il puisse être entraineur d'une équipe de France,
- ne plus faire retentir la Marseillaise quand il gagne quelque chose,
- ne plus pouvoir le décorer d'une médaille jadis réservée aux Grands Français,
- ne plus l'inviter à des galas et autres fêtes payés par le contribuable de France,
- etc.
 
Cela n'est bien sûr pas exhaustif, mais montre bien qu'il y a des choses à faire si on en a la volonté politique.
 
Aujourd'hui, il n'est plus tenable de présenter encore nos déserteurs fiscaux comme de bons Français ! Plus tenable non plus, que nos politiques continent à les chouchouter et nous les montrer comme des exemples à suivre en matière de réussite sociale, à nous qui payons nos impôts, en France bien sûr et jusqu'au plus petit centime !
 
Alors, être Français, c'est d'abord payer ses impôts en France !
 
 
Photo : Wikipédia.

Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (24 votes)




Réagissez à l'article

18 réactions à cet article    


  • Polemikvictor Polemikvictor 7 mars 2011 10:20

     

    Pourquoi être coercitif ? Pratiquez le ridicule :

    A Roland Garros chantez « ricolaaaaa !! » chaque fois que le champion du Kinder Bueno passe sur le cours.

    Organisez un concours de Yodle en parodie de Johnny Halliday, allez à ses concerts avec des drapeaux Suisse.

    Faites pratiquer la gymnastique suisse à Sébastien Loeb " ouvreezzz une paupière….. Puis l’autre……)

    Etc….

    Le ridicule tue les contrats publicitaires c’est la meilleure arme dont nous disposons


    • Vilain petit canard Vilain petit canard 7 mars 2011 10:57

      Je suis bien d’accord, Polemikvictor, on n’utilise pas assez le ridicule. et on devrait, puisque c’est la seule chose dont ils ont vraiment peur...


      • jesuisunhommelibre jesuisunhommelibre 7 mars 2011 11:41

        Peut-être faut-il se demander pourquoi ces gens là s’en vont ?

        Une des réponses, c’est qu’au lieu d’honorer ceux qui s’enrichissent, preuve que leur activité a satisfait de nombreuses personnes, on les conspue.

        Etre riche, en France est honteux ! D’où, des impôts confiscatoire, voire vexatoires.

        Un impôt proportionnel est en accord avec la Déclaration des Droits de l’Homme, en revanche, un impôt progressif est totalement injuste et anti-constitutionnel.

        En faisant la chasse aux riches, ceux-ci, bien évidemment fuient. D’où l’absence de création de nouvelles entreprises, d’où chômage, d’où misère pour les plus faibles.

        Je ne sais pas ce que veut dire bon ou mauvais français. En revanche, je comprend que des individus qui ont fait des efforts et qui ont aussi eu de la chance, lorsqu’ils deviennent du gibier, n’aient, comme seule solution, la fuite.


        • j-p. bédol 7 mars 2011 12:07

          est-ce qu’on conspue : Johnny, Azenavour, Tsonga, Adjani, Auteuil, et tous les autres sportifs et chanteurs ???

          Non ! une fois s’etre enrichis en France ils partent comme des mals propres. Comme si nous sentions subitement mauvais. Est-ce que cela est respectable ? NOn !!!


        • Michel DROUET Michel DROUET 7 mars 2011 19:07

          Non ,non, ils partent bien avant d’être conspués

          Etre riche en France n’est pas honteux, mais se revendiquer de nationalité française et aller payer ses impôts en Suisse, ça l’est carrément !

          Ces braves « Suisses » pensent tout simplement qu’ils sont immortels ou, à tout le moins que leur coffre-fort suivra leur enterrement.

          C’est le dégré zéro de la réflexion : tout pour ma gueule, rien pour les autres !


        • Dolores 8 mars 2011 21:47


          Bâtir sa fortune en France en faisant payer les Français pour une quelconque prestation,
          penser ensuite qu’on ne leur doit rien,
          croire que la solidarité ne les concerne pas,
          mais venir en France pour se faire soigner et bénéficier de la solidarité à travers la S.S,

           n’en fait pas des Français, mais des profiteurs.

          jesuisunhommelibre, vous avez raison de plaindre tous ces pauvres riches(!) qu’il faudrait honorer ... en leur donnant plus d’argent ? pris sans doute aux pauvres ?

          Ce que désire les riches, ce n’est pas créer des emplois mais exploiter au meilleur prix les plus faibles pour s’enrichir encore ...et payer leurs impôts à l’étranger pour augmenter leur profits .
          Vous n’avez pas remarqué qu’actuellement le chômage est au plus haut mais les profits aussi.

          En somme de bons Français qui devraient perdre la nationalité en toute logique.


        • Vilain petit canard Vilain petit canard 7 mars 2011 11:55

          Ils fuient, ils fuient... Enfin, depuis qu’on confisque honteusement les revenus de ces pauvres riches, en leur piratant savagement plus de la moitié de leurs maigres revenus (ce qui est faux, c’est à partir d’une certain e tranche de revenus seulement, mais tout le monde y croit), Neuilly ne s’est toujours pas vidée de ses habitants... et la Cité Montmorency est toujours aussi pleine.

          Le scandale, qu’on ne dit pas assez, c’est qu’en fait les riches, en fait, ils ne paient quasiment pas d’impôt, proportionnellement, par rapport à nous, pauvres cloches.


          • titi 7 mars 2011 13:44
            « - que les caisses de l’Etat manquent d’argent, »

            Lorsqu’on manque d’argent on a deux possibilités :
            - Soit augmenter ses recettes ;
            - Soit diminuer ses dépenses.

            Que l’état soit plus vertueux et moins prodigue avec l’argent du contribuable.
            Que les administrations fonctionnent et ne servent pas de planque aux incompétents notoires qui y officient.
            Que la solidarité nationale reste nationale.

            En suite, et seulement ensuite, pourra être posée la question de l’optimisation fiscale, et donc du traitement des évadés fiscaux.



            • COVADONGA722 COVADONGA722 7 mars 2011 13:49

              devriez etre content titi le gus qui a été elu pour moins d’impots et de fonctionnairs est au pouvoir depuis un moment ya déja moins de fonctionnaires « allez faire un tour a l hostau l’ecole ou la tole » heu pour le moins dimpots si vous etes pas millionnaires ben faudra attendre un peu !
              tout ça pour vous dire que votre discour est ecoutable sauf qu il sert de bouclier
              a ceux qui ne veulent rien payer alors qu ils en ont les moyens


              cordialement
              asinus ouvrier qualifié


            • titi 7 mars 2011 13:56

              Turlututu...

              Sarko a inventé quasiment une taxe par mois pendant ses 6 premiers mois de présidence.

              Il diminue la fonction publique d’Etat, mais ne prend aucune mesure pour limiter la fonction publique territoriale.

              Sarko ne sert à rien. Comme ceux d’avant. Comme ceux d’après.


            • titi 7 mars 2011 13:58

              « tout ça pour vous dire que votre discour est ecoutable sauf qu il sert de bouclier
              a ceux qui ne veulent rien payer alors qu ils en ont les moyens »

              C’est pas une question de moyen.
              Tant que vous n’arriverez pas à transcender ce point de vu vous continuerez à aboyer pour rien.


            • COVADONGA722 COVADONGA722 7 mars 2011 13:46

              yep il y a un innénarable skecth de canal plus ou un groupe d’acteurs se deguisent en supporters suisses et vont dans un authentique tournoi soutenir l’equipe de"france’ tennistique si vous pouviez voir le regard merdeux de ces millionnaires qui pour la plupart
              on été formé par les federations sportives françaises avec leurs dévoués bénévoles et nos deniers !


              • Jean d'Hôtaux Jean d’Hôtaux 7 mars 2011 15:10

                Cher auteur,

                Dans votre article vous confondez causes et effets me semble-t-il ...

                Je n’ai pas de sympathie particulière pour les « vedettes » énumérées ici, mais peut-être serait-il plus objectif de se poser quelques questions sur les raisons qui motivent ces stars honnies à quitter - fiscalement seulement faut-il le préciser - le giron ô combien protecteur de la République pour s’en aller humer l’air pur chez le voisin ?

                Mais enfin cher auteur, voudriez-vous priver les gens de s’établir - même fiscalement - là où bon leur semble en ce début de XXIème siècle, alors que la liberté d’établissement est reconnue à tous en démocratie et que la fiscalité relève de la souveraineté nationale ?

                Durcir davantage encore la fiscalité pour taxer les plus riches les fera d’autant plus fuir cet enfer fiscal et vous ne pourrez pas les contraindre à rester de force, sauf à vouloir établir en France un régime digne de ce qu’a connu l’URSS dans les années 1930 à 1950, en surveillant les allers et venues, faits et gestes des citoyens par des fonctionnaires ... supplémentaires ?

                Et puis pourquoi vouloir amalgamer patriotisme et fiscalité ?

                Pensez-vous sérieusement pouvoir endiguer cet exode d’évadés fiscaux en les privant d’interviews devant les médias, en les privant de décorations ou en les empêchant de chanter la Marseillaise ?  smiley

                Dans l’immense majorité des pays, la fiscalité n’est pas liée à la nationalité, à une exception près à ma connaissance, le cas des États-Unis qui taxent leurs ressortissants établis à l’étranger. Voudriez-vous que la France procède de même ?

                Je vous rejoins toutefois sur un point, celui d’une détestation commune de ces stars honnies. Mais qui les a faites reines ou rois, sinon les médias eux-mêmes ?

                Et puis parmi toutes les stars ayant pris le chemin fiscal helvétique, une seule à ma connaissance peut revendiquer la nationalité suisse, c’est Alain Delon qui est double national. Tous les autres que vous citez sont de bons Français. Donc pas la peine de les présenter comme Suisses.
                Quant à Alain Delon, emmené dans les bagages de la délégation française qui accompagnait Sarkozy à l’exposition universelle de Shangaï pour y représenter la France, je me souviens qu’il avait fait une crise d’enfant gâté pour n’avoir pas reçu à temps - selon lui - son carton d’invitation. Alors oui, je pourrais dire avec vous Delon serviteur de deux maîtres, la France et ... son porte-monnaie, mais pas la Suisse en tant que telle ...

                Cela étant, il faut tout de même rappeler que 200’000 Français sont établis en Suisse et que l’écrasante majorité d’entre eux ne sont pas des « exilés fiscaux », ces gens travaillent dans tous les secteurs économiques et bon nombre d’entre eux sont d’ailleurs double nationaux. Taxeriez-vous ces gens de « traitres à la Patrie » ?

                Par ailleurs si 200’000 Français vivent en Suisse, sachez qu’il y a autant de Suisses qui vivent en France et qui y paient des impôts.

                Alors ne pensez-vous pas que ce patriotisme fiscal, ce protectionnisme frileux, est un combat d’arrière-garde dans notre petite Europe ?

                Helvétiquement vôtre !


                • fredleborgne fredleborgne 7 mars 2011 18:46

                  Oui, On ne peut pas être français seulement 6 mois moins un jour.
                  Il n’est pas difficile de les emm... Il suffit de ne plus consommer leurs produits, de changer de chaine quand on voit un exilé fiscal à la télé et de le faire savoir

                  Aujourd’hui, on peut créer un groupe Facebook qui emmerde en bloc les exilés fiscaux...et.ou les amis à Sarko


                  • titi 8 mars 2011 07:19

                    IL serait interessant de créer en parallèlement le groupe de ceux qui voudraient s’exiler mais qui n’ont pas encore suffisamment les moyens pour interesser la confédération...

                    En gros le groupe de ceux qui emmerdent, ceux qui emmerdent les exilés.


                  • jujubes 7 mars 2011 21:04

                    tous ces sportifs qui pleurent sur les podiums quand on joue la marseillaise sont tout simplement odieux . pourquoi ne pas les boycotter, saboter les spectacles des artistes, ou brandir des banderoles bien explicites ? ou bien les déchoir de leurs droits aux soins médicaux : pourquoi auraient-ils droit aux meilleurs soins en france, à l’heure où les pauvres sans-papiers malades sont renvoyés dans leur pays ?.... et encore je me retiens, car me passent par la tête des mesures plus radicales .


                    • Alexis_Barecq Alexis_Barecq 7 mars 2011 22:34


                      Les être humains sont libres.

                      Seuls les nationalistes appartiennent à une nation.

                      Comme le chien à son maître.


                      • COVADONGA722 COVADONGA722 7 mars 2011 23:35

                        La nation, c’est le seul bien des pauvres !


                        jean jaures !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès