Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Les dirigeants des syndicats et de l’opposition sont contre les (...)

Les dirigeants des syndicats et de l’opposition sont contre les salariés...

Les dirigeants des syndicats et parlementaires demandent en vain le retrait de lois qui démantèlent les services publics et le droit du travail. Mais aucun groupe parlementaire ne met une proposition de loi en faveur du référendum d’initiative citoyenne à l’ordre du jour du Parlement alors pourtant que cette procédure leur permettrait de soumettre au peuple devenu souverain, les lois jugées indésirables et leurs propositions alternatives.. Il faut leur demander POURQUOI...

En Italie, qui a un peu plus d’électeurs que nous, si l’on réunit 500.000 signatures de soutien, on peut imposer un référendum d’initiative citoyenne (RIC) pour tenter d’abroger une loi.
Le même jour il y a eu jusqu’à 12 lois soumises à abrogation avec 5 abrogées et un autre jour 8 soumises avec 8 abrogées.

En Suisse, après avoir par exemple refusé en 1996 une loi sur la flexibilité jugée inéquitable pour les salariés, refusé en 2002 la privatisation de l’électricité , les citoyens viennent de dire NON ( 73%) le O7 mars 2010 à une loi de décembre 2009 qui aurait entrainé une baisse des pensions. Le gouvernement devra revoir sa copie.

Les Français voudraient bien évidemment pouvoir - eux aussi - se défendre s’ils estiment par exemple qu’il y a démantèlement des services publics et du droit du travail. Les sondages sont très clairs.

- 82 % des Français souhaitent « pouvoir lancer des référendums sur les sujets de leur choix.. » ( Sofres pour « Lire la politique » du 12 mars 2003). http://www.sofres.fr/etudes/pol/310303_particpol_r.htm

 - 88 % des Français pensent « qu’il faudrait faire un Référendum si un nombre élevé de gens le demandent » p. 112 dans « La Démocratie à l’épreuve » Gérard Grunberg (Presse de Sc-Po)

- 68% des Français sont pour « Le référendum d’initiative populaire, qui pourrait être demandé par 500 000 signatures de citoyens » (BVA du 11 07.2007 pour le Figaro/LCI ) http://tinyurl.com/5dp896
Il y a une baisse car la modalité est précisée et que le chiffre de 500.000 a pu écarter des oui qui le considère trop élevé et d’autre faible. Cette modalité est mauvaise. Mais c’est le seuil en Italie.

Depuis des années le Rassemblement pour l’initiative citoyenne demande – sans succès – aux syndicats de prendre position sur le RIC.
Il demande également – sans succès – à l’opposition parlementaire de mettre à l’ordre du jour du parlement une proposition de loi en faveur du RIC qui LUI permettrait de pouvoir en appeler à l’arbitrage de la population quand elle n’est pas entendue à l’ assemblée nationale.

Vu le niveau très élevés des sondages en faveur du RIC, on voit mal comment l’UMP pourrait voter contre, alors que de plus il avait proposé le RIC dans l’année 93, (N.SARKOZY s’est fait élire en 93 sur cette 4ème de 20 promesses !) et que surtout dans son discours d’investiture .N.SARKOZY a évoqué ce « peuple français qui ne veut pas que l’on décide à sa place, et qui par-dessus tout ne veut plus que l’on pense à sa place…“ ( Voir extrait vidéo http://www.ric-france.fr/videos/ns.wmv ).
Le 27 mai 2008 sur RTL, N.SARKOZY a déclaré à propos de retraites. http://www.rtl.fr/fiche/122952/nicolas-sarkozy-sur-rtl-l-interview-en-son-et-en-video.html
« Les Français sont râleurs, parfois bougons. Mais en même temps ils sont lucides, intelligents et responsables. Ils sauront reconnaître qu’il n’y a pas d’autre alternative à nos réformes ».

Dans ce cas, si les Français sont bien « lucides, intelligents et responsables »,pourquoi ne pas instaurer le référendum d’initiative citoyenne et donner aux citoyens la possibilité de reprendre la parole ? Sans RIC, il n’y a pas de « démocratie irréprochable » préconisée par N.SARKOZY.

En Suisse, où l’âge légal de la retraite est à 64 ans pour les femmes et 65 ans pour les hommes il n’y a jamais eu de RIC pour demander l’abrogation de ces dispositions. !

Pour l’opposition les citoyens sont justes bons à donner tous les 5 ou 6 ans un chèque en blanc mais sans qu’ils puissent reprendre la parole, par RIC, pour décider de ce qui pourtant les regarde entre deux scrutins de même niveau. L

Les médias vont-ils enfin poser le problème de la Démocratie en France ?

Yvan Bachaud , porte parole du Rassemblement pour l’initiative citoyenne www.ric-france.fr


Moyenne des avis sur cet article :  4.5/5   (16 votes)




Réagissez à l'article

8 réactions à cet article    


  • dupont dupont 10 septembre 2010 13:22

    Moi je suis bien d’accord avec vous, revenir aux fondamentaux de la démocratie mis en place par ce remarquable Clisthène :
    - l’ecclésia
    - l’héliée
    - l’ostracisme
    Par contre je crois que les centaines de milliers de bénéficiaires du système actuel ne nous suivrons pas. Allez savoir pourquoi ?


    • YVAN BACHAUD 10 septembre 2010 17:03

      Il y a plus de quelques milliers de gens contre le RIC. !. Ce sont des « ennemis du peuple » ! vous en avez la liste sur le site. à http://www.ric-france.fr/Democrate.php

      La France se compose d’au moins cinq catégories de citoyens...

      Nous devons caractériser et distinguer quelques catégories de personnes avec prudence et circonspection pour notre démonstration.

      Ainsi, nous considérons que, quant au fonctionnement de notre société, les français peuvent être répartis dans cinq grandes catégories : les voleurs du Pouvoir ; les valets des voleurs du Pouvoir ; les complices des voleurs du Pouvoir ; les non informés et les Démocrates.
      Evidemment les spécialistes trouveront que cette classification est insuffisante. Notre but n’est pas de faire de la sociologie, mais de chercher à créer une prise de conscience massive des dysfonctionnements de notre société.

      1° Définition des " voleurs du Pouvoir« .

       » Ce sont des « zhommes politiques » de niveau national, qui ne font pas tout ce qui est en leur pouvoir pour obtenir que les citoyens disposent – eux aussi et en toutes matières – de l’initiative et du vote de la LOI, comme les Parlementaires)"

      En violation de l’article 3 de notre Constitution, ils se sont « attribués l’exercice de la souveraineté nationale » qui appartient au Peuple.

      On peut les estimer à quelques milliers.

      2° Définition des« valets des voleurs du Pouvoir ».

      "Ce sont des personnes qui ont quelques responsabilités et qui servent les "voleurs du Pouvoir« car ils en tirent des avantages ou espèrent en avoir un jour. »
      On peut les estimer de l’ordre de UN million.

      3° Définition des « complices des voleurs du Pouvoir  ».

      "Ce sont des citoyens qui, informés des promesses de 1993 de tous les partis en faveur le Référendum d’initiative citoyenne et des sondages à plus de 82% pour son principe, ne font « rien »- pour obtenir son instauration dans notre Constitution. Ce sont des gens qui espèrent, un jour, avoir des avantages en retour de leur silence."

      Ce qui n’est pas  « rien » :

      - Adresser une lettre - dispensée de timbrage - au Président de la République - « exigeant » l’instauration du RIC en lui rappelant qu’il a été élu député en 93 avec en 4ème de 20 promesse le ric dans l’année 93.. Et surtout qu’a la fin de son discours d’investitureil a évoqué : « Ce peuple français qui ne veut pas que l’on décide à sa place et qui par-dessus tout ne veut plus que l’on pense à sa place.(Voir extrait vidéo http://www.ric-france.fr/videos/ns.wmv  

      - Ou soutenir les candidats du RIC aux élections…,

      - Ou adhérer au RIC, totalement « apolitique », comme « membre sympathisant » dispensé de cotisation.
      - etc.

      On peut être « complice » par conviction politique ou par une négligence vraiment coupable après 30 ans d’échec des "voleurs de Pouvoir".

      On peut les estimer entre 10 à 15 millions sur 44 millions d’électeurs inscrits +environ 3(?)millions de non inscrits.

      4° Définition des " non informés« .
       » Ce sont des citoyens désabusés, peu ou pas informés qui ne lisent pas les programmes des « voleurs de Pouvoir », et pour cause .., n’écoutent pas les médias porteurs de la pensée unique et, quand ils sont inscrits sur les listes électorales ! Ils « pensent » qu’ils ne doivent pas participer aux simulacres d’élections qui leur sont proposés." (Aux Européennes moins de 40% des inscrits ont exprimés un vote.)

      On peut les estimer entre 16 et 22 millions sur les 44 millions d’électeurs inscrits+environ 3 (?) millions de non inscrits.

      5° Définition des « démocrates »..
      " Ce sont des citoyens qui dénoncent la violation de l’article 3 de notre Constitution et des l’article 3 et 6 de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789 qui fait partie de son préambule. Ils souhaitent que les citoyens disposent- en toutes matières - du référendum d’initiative citoyenne afin de pouvoir exercer « la souveraineté nationale » qui appartient au peuple. La réalité nous montre que ce n’est seulement qu’une théorie."
      Pour les élections ils peuvent voter blanc ou nul, ou pour des candidats atypiques dénonçant les « voleurs de Pouvoir », ou même faire un vote protestataire plus ou moins tactique, mais dans leur grande majorité, écœurés, ils s’abstiennent.

      On peut les estimer entre 3 et 5 millions sur les 44 millions d’électeurs inscrits +environ 3 (?) millions de non inscrits. .

      Article 3 de notre Constitution  :
      "La souveraineté nationale appartient au peuple qui l’exerce par ses représentants et par la voie du référendum.
      Aucune section du peuple ni aucun individu ne peut s’en attribuer l’exercice. (...)"

      Article 6 de la DDHC de 1789  :
      " La loi est l’expression de la volonté générale. Tous les citoyens ont droit de concourir personnellement ou par leurs représentants à sa formation.(...)"

      + Un sondage très encourageant..

      Extraits de l’enquête SOFRES des 12-13 mars 2003 pour « Lire la politique »
      http://www.sofres.fr/etudes/pol/310303_particpol_r.htm

      82% des Français souhaiteraient lancer des référendums sur un sujet de leur choix.

      Si vous êtes un «  Démocrates »il faut immédiatement nous aider à :

      - Informer les Français, surtout par Internet sur le double langage des « voleurs du Pouvoir » et sur leurs « valets ».
      - Et donc permettre à des millions de citoyens « non informés » de devenir des « démocrates » et non des « complices des Voleurs » .
      - En motiver quelques dizaines puis centaines et milliers de mettre la pression :
      ° Sur la prétendue « représentation nationale » afin de lui faire respecter sa promesse de 1993 d’instaurer le référendum d’initiative citoyenne souhaité par plus de 82% des Français
      °Sur le Président de la République pour qu’il fasse instaurer le RIC , seul outil lui permettant de « décider lui même » !!
      Sur les médias par des courriels et des commentaires d’articles sur leurs sites et forums.
      - Nous attendons vos idées d’actions pour informer un maximum de citoyens à : direction@ric-france.fr


    • Peretz Peretz 27 septembre 2010 12:56

      @Dupont. Oui mais Platon, sauf erreur, n’était pas d’accord. On voir en effet que l’oligarchie a remplacé la monarchie. En fait, ce que déplore Yvan Bachaud, c’est qu’en France on aime bien se laver les mains, en donnant à des petits malins un pouvoir facile à conquérir. Et surtout pas de contre-pouvoir .www.citoyenreferent.fr


    • Laury 10 septembre 2010 18:53

      Bien oui 100% avec l’auteur cela fera peut-être bouger un peu nos députés et parlementaires !!
      Cars toutes ses personnes parle au non du peuple mais contre lui !!!


      • Daniel Roux Daniel Roux 10 septembre 2010 20:17

        Les Français se sont laissés plumés petit à petit de leurs droits de citoyens.

        Ils ont approuvés la Constitution de la V ème république comme des enfants apeurés demandant protection.

        La gauche arrivée au pouvoir a trahi ses électeurs en ne modifiant pas immédiatement cette Constitution pourtant dénoncer pendant des années par Mitterrand comme un coup d’état permanent.

        Maastricht, promu par le PS a porté un rude coup à notre indépendance.

        L’adoption du traité de Lisbonne par des hommes politiques dévoyés a été fatale et à signifier la fin de l’illusion démocratique.

        Aucun homme politique n’a eu le courage d’appeler le peuple à une juste révolte contre ce forfait et aucun rassemblement spontané n’a eu lieu.

        Ayons au moins le courage de notre lâcheté. Reconnaissons que nous avons les hommes politiques que nous méritons.

        Rien n’a jamais été obtenu sans un dur combat contre la classe dominante.


        • YVAN BACHAUD 11 septembre 2010 09:39

          Réponse à Daniel ROUX qui écrit :

          Ayons au moins le courage de notre lâcheté. Reconnaissons que nous avons les hommes politiques que nous méritons.

          Rien n’a jamais été obtenu sans un dur combat contre la classe dominante.

          °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

          Pas d’accord du tout..

          Car nous ne disposons pas en France du « vote préférentiel » qui existe dans 18 pays de l’Union sur 27 qui permet par exemple aux électeurs de modifier les N° d’ordre sr la liste de leur choix et de placer en positions éligibles les candidats de leur choix.

          Il faut se battre pour cela et par exemple pour les élections en présentant des candidats proposant l’instauration en France de la Démocratie ! C’est ce que fait le Rassemblement pour l’initiative citoyenne sur un programme uniquement institutionnel et qui regroupera « administrativement » tous ceux qui sont favorable au référendum d’initiative citoyenne que le reste de leur programme soit de gauche ou de droite..

          Nous en reparlerons mais ceux qui veulent retenir une circonscription peuvent le faire.. C’est le er occupant notre règle.. !

          Les bulletins étant mis sur le site à imprimer.. Il n’en coute donc rien..

          Cordialement


          • LE CHAT LE CHAT 12 septembre 2010 16:51

            le référendum d’initiative populaire est absolument indispensable !
            je n’ai aucune confiance dans les politicards , c’est au peuple que doit revenir le dernier mot concernant les sujets de société importants !

            si on demandait aux français si les roms doivent rester ou retourner chez eux en Roumanie , le résultats ferait pleurer les bobos bienpensants !!


            • YVAN BACHAUD 13 septembre 2010 08:40

              Dans quelques jours sur la page d’accueil du site www.ric-france.fr vous aurez des extraits d’une seconde émission TV de la chaine LCPAN dans laquelle je suis intervenu.
              La position de MG.BUFFET est édifiante.Mon commentaire le dénonce..

              Si vous êtes pour le RIC adhérez en ligne c’est gratuit.. ! et faites connaitre le site
              Cordialement.

              Yvan Bachaud

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès