Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

 Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Les Indignés bruxellois marchent vers le Parlement Européen

Les Indignés bruxellois marchent vers le Parlement Européen

Aujourd'hui, la démocratie est dans le rue !

Un millier de citoyens bruxellois se sont mobilisés pour rejoindre la place Flagey, au coeur de de capitale, vers 14h cet après-midi. Progressivement rejoins par de nombreux autres, ils ont entamé une marche vers la Place du Luxembourg où doit se tenir une assemblée populaire à 19h.

Parmi les nombreuses revendications du mouvement, l'Euro-Pact, son caractère anti-démocratique et ses conséquences dramatiques sur le futur des citoyens européens est en ligne de mire. Tout le long du parcours, les forces de l'ordre bloquent tout les accès aux rues avoisinantes, contenant et balisant ainsi la foule qui il faut le noter, est on ne peut plus pacifique. "Une façon de comprimer la liberté d'expression populaire à l'étroitesse d'une rue", d'après un citoyen sur place. Les slogans sont repris énergiquement par la foule : "Dans la rue, avec nous !", "Solidarité avec les peuples du monde !". Néanmoins, les participants ont choisi de ne pas désobéir, faisant face à la police, qui elle est très déterminée à empêcher la marche à prendre de l'ampleur dans les quartiers de la ville, poussant l'absurdité jusqu'à par exemple bloquer le passage à un enfant tenant une pancarte destinée à défendre le maintien du potager créé sur la Place du Carré de Moscou.
 
Des images et des témoignages sont actuellement retransmis depuis le coeur de la mobilisation, voici le lien : http://www.ustream.tv/channel/les-indigné-e-s-bruxelles

"Ce n'est pas un rêve, c'est un réveil !"

Les informations provenant de la mobilisation seront rajoutées au fur et à mesure de la journée.

15h30

15h40

Du haut de la rue Malibran, on peut se rendre compte de la foule qui s'étend jusqu'à la Place Flagey. Les roulements de tambours et les appels à descendre les rejoindre dans les rues se multiplient. De nombreux riverains sont à leur fenêtre et applaudissent l'initiative du mouvement. 

Le lien vers les images enregistrées à Bruxelles.
http://www.ustream.tv/recorded/15485016
 
Au même moment, à Madrid :
 
15h45 :


Sur la Place Neptune, à Madrid :


16h30 :
Une retransmission streaming devrait débuter dans quelques minutes depuis Barcelone :
http://www.ustream.tv/channel/acampadabcn
 
16h40 :
Voici la carte des manifestations du jour à travers le monde :
http://www.thetechnoant.info/19j/

16h45
Voici des nouvelles en direct du rassemblement de Liège :
https://bxl.indymedia.org/articles/1849

17h00
Une assemblée populaire se tient actuellement à Bruxelles à l'intérieur de la gare du Luxembourg, au pied des institutions européennes. Des personnes prennent l'initiative de traduire ce qui s'y dit en Néerlandais et en Français. Des comptes rendus sur l'actualité du mouvement en Grèce et en Espagne sont présentés :
http://www.ustream.tv/channel/les-indigné-e-s-bruxelles 

Les issues de la gare du Luxembourg sont bloquées par les forces de l'ordre. D'après les personnes présentes sur place, une seule issue est disponible. C'est à se demander quel est l'intérêt des autorités d'encercler et de cadenasser ce rassemblement populaire, d'autant plus que ce dernier se déroule dans le pacifisme le plus général ? Provocations ? Volonté de contrôler et de neutraliser cette prise de conscience citoyenne ?

17h25
Des indignés parisiens se seraient fait arrêtés par la police.

17h45
Les avocats du mouvement auraient été prévenus et seraient en marche vers le commissariat.

17h46
D'après la RTBF, la police aurait fait usage de gaz lacrimogène dès le départ de la marche :
http://www.rtbf.be/info/belgique/detail_indignes-la-police-fait-usage-de-gaz-lacrymogene-apres-15-minutes?id=6313933


D'après le quotidien Le Soir :
http://www.lesoir.be/actualite/belgique/2011-06-19/les-indignes-manifestent-a-bruxelles-846491.php

17h50
En direct de l'Acampada del Sol à Madrid :
http://www.livestream.com/spanishrevolutionsol
On peut entendre scander : "Television : manipulacion !"

18h35
Les violences policières seraient importantes et les arrestations se compteraient par dizaines à Paris.

18h50
L'appel global aux rassemblements semble avoir été entendu. Des centaines de milliers de citoyens se sont mobilisés à travers la planète. Cette journée et les échos non négligeables dont elle aura été le théatre contribueront sans nul doute à alimenter les espoirs de ce mouvement dans les jours et les semaines à venir.

19h
Voici des images prises lors de l'assemblée populaire qui s'est tenue dans la gare du Luxembourg à Bruxelles : les personnes qui s'y expriment et les actions qu'elles proposent et qui je pense se profilent sont constructives, profondes et positives.
http://www.ustream.tv/recorded/15487950

19h10
Illustration du pacifisme et de l'intelligence du mouvement depuis l'Espagne :





19h30 :
Dans La DH :
http://www.dhnet.be/infos/belgique/article/357944/des-centaines-d-indignes-disent-non-au-pacte-pour-l-euro-plus-a-bruxelles.html

20h, Plaza Catalunya à Barcelone :


21h30 :
Voici le lien vers le communiqué publié sur la plate forme Facebook du Mouvement Democracia Real Ya ! Paris :
 
ainsi que les images de l'intervention de la police à Paris :


21h45 :
L'assemblée populaire, Acampada del Sol à Madrid :


Badi BALTAZAR


Sur le même thème

La Guerre d'Espagne aura bien lieu
Mehdi Nemmouche et le fléau du prosélytisme salafiste en prison
Anatomie du pouvoir politique - partie 1
Au procès du gendre de Ben Laden, on repasse... par Bruxelles !
Mons, capitale européenne de la culture 2015, également zone de non-droit ?


Les réactions les plus appréciées

  • Par PaGlop (---.---.---.219) 20 juin 2011 00:56

    Ne croyez pas tout ce que vous dit la presse.
    Estimation a Madrid : 200.000 selon les organisateurs- 37000 selon la police
    Estimation a Barcelone : 260.000 selon les organisateurs-50000 selon la police
    Si on se base sur les nombreuses videos qui commencent a tomber, je mets serieusement en doute les chiffres de la police..
    Pas encore de chiffres des autres grandes villes, mais on parle déjà du million de personnes dans tout le pays.
    A Paris, entre 200 et 450 manifestants, 127 arrestations... c’est pire qu’en Syrie dit donc.. que fait l’OTAN ?
    Désolé pas de lien en Français vu l’omerta totale.
    http://politica.elpais.com/politica...

  • Par filendrick (---.---.---.253) 20 juin 2011 01:08

    Groupusculaire ? carrément ? et dans une question que j’irai presque jusqu’a qualifié de rhétorique.

    si l’on suppose que tout ces citoyens engagés vont en parler a leur famille et leurs amis, et qu’ils se rejoindront certainement sur une majorité des thêmes abordés.

    et si l’on ajoute la fréquence des rassemblements (et la multitude d’assemblée cityoenne qui se rassemble dans un nombre de plus en plus important de villes.

    http://reelledemocratie.fr/
    -Les dates, les contre-rendus, et bien plus dont la google map-

    Groupusculaire, Je trouve ce mot péjoratif et tellement négatif, portant même une connotation sectaire.

    Ce mouvement fédérateur ne vous rassure t-il pas quand a l’avenir ?

  • Par filendrick (---.---.---.253) 20 juin 2011 00:19

    Merci beaucoup pour ces informations.

     ---

    « Est démocratique, une société qui se reconnaît divisée, c’est-à-dire traversée par des contradictions d’intérêt et qui se fixe comme modalité, d’associer à parts égales, chaque citoyen dans l’expression de ces contradictions, l’analyse de ces contradictions et la mise en délibération de ces contradictions, en vu d’arriver à un arbitrage ».

    Définition de la démocratie selon le philosophe Paul RICOEUR

  • Par nilasse (---.---.---.152) 20 juin 2011 09:53
    nilasse

    @ eric


    on peut constater a chacun de vos commentaire une avalanche de mépris (et accessoirement de connerie) totalement sidérante. votre situation est elle si confortable que vous aillez a ce point besoin de défendre le système. dieu n’a jamais nourri personne,les mouvements sociaux,oui. ces belges ont au moins le mérite de se bouger pour autre chose qu’une obscure croyance religieuse et ils le font pour le bien commun.

Réactions à cet article

  • Par filendrick (---.---.---.253) 20 juin 2011 00:19

    Merci beaucoup pour ces informations.

     ---

    « Est démocratique, une société qui se reconnaît divisée, c’est-à-dire traversée par des contradictions d’intérêt et qui se fixe comme modalité, d’associer à parts égales, chaque citoyen dans l’expression de ces contradictions, l’analyse de ces contradictions et la mise en délibération de ces contradictions, en vu d’arriver à un arbitrage ».

    Définition de la démocratie selon le philosophe Paul RICOEUR

    • Par PaGlop (---.---.---.219) 20 juin 2011 00:56

      Ne croyez pas tout ce que vous dit la presse.
      Estimation a Madrid : 200.000 selon les organisateurs- 37000 selon la police
      Estimation a Barcelone : 260.000 selon les organisateurs-50000 selon la police
      Si on se base sur les nombreuses videos qui commencent a tomber, je mets serieusement en doute les chiffres de la police..
      Pas encore de chiffres des autres grandes villes, mais on parle déjà du million de personnes dans tout le pays.
      A Paris, entre 200 et 450 manifestants, 127 arrestations... c’est pire qu’en Syrie dit donc.. que fait l’OTAN ?
      Désolé pas de lien en Français vu l’omerta totale.
      http://politica.elpais.com/politica...

    • Par filendrick (---.---.---.253) 20 juin 2011 01:08

      Groupusculaire ? carrément ? et dans une question que j’irai presque jusqu’a qualifié de rhétorique.

      si l’on suppose que tout ces citoyens engagés vont en parler a leur famille et leurs amis, et qu’ils se rejoindront certainement sur une majorité des thêmes abordés.

      et si l’on ajoute la fréquence des rassemblements (et la multitude d’assemblée cityoenne qui se rassemble dans un nombre de plus en plus important de villes.

      http://reelledemocratie.fr/
      -Les dates, les contre-rendus, et bien plus dont la google map-

      Groupusculaire, Je trouve ce mot péjoratif et tellement négatif, portant même une connotation sectaire.

      Ce mouvement fédérateur ne vous rassure t-il pas quand a l’avenir ?

    • Par PaGlop (---.---.---.219) 20 juin 2011 10:26

      Bein tiens.. pour le coup, la manipulation, c’est surtout le fait de la police, d’ailleurs à Barcelone les chiffres sont à la hausse, 100.000 selon les autorités, eux aussi ont dû voir les vidéos hihihi, d’ailleurs, alors même que les manifestants n’ont pas donnés de nouveaux chiffres, une télé catalane avance le chiffre de 500.000 presonne rien qu’a Barcelone !

      Quand la décision de lever le campement de Madrid pour se répartir dans les quartiers a été prise, il n’a pas fallut attendre 2 heures pour que les médias français s’écrient en coeur « les indignés s’éssoufflent ! ! »

      Là, proche du million de personnes dans tout le pays dimanche... et lundi toujours pas de nouvelles dans nos médias classiques... de plus, à Paris, 127 arrestations de manifestants, assis et non violents, c’est effrayant, peu importent vos idées politiques, cela devrait inquiéter toute personne douée de raison et pourvue de valeurs démocratiques.

      Pour les revendications précises du mouvement, si vous attendez l’info sans aller la chercher, vous risquez de ne jamais être au courant.

      Hier c’était le pacte sur l’euro qui était visé.(à Barcelone, les méthodes fascistes du gouvernement qui a infiltré un groupe de policiers en civil pour semer la violence le 15 juin dernier, puis évacués sous la protection des robocops a multiplié l’indignation)

    • Par Croa (---.---.---.117) 20 juin 2011 15:02
      Croa

      « Ne croyez pas tout ce que vous dit la presse. » Tout à fait Paglop !

      J’ajouterais « et encore moins la télé ! » smiley

      Ici une excellente analyse sur leurs manières.

    • Par Peachy Carnehan (---.---.---.24) 20 juin 2011 15:25
      Peachy Carnehan

      @ Croa

      Excellent, ce lien.

      +1

    • Par Peachy Carnehan (---.---.---.24) 20 juin 2011 15:26
      Peachy Carnehan

      @ Croa

      Excellent ce lien. Merci.

      +1

    • Par PaGlop (---.---.---.219) 20 juin 2011 16:00

      Oui merci pour le lien, je ne vis plus en France, donc la télé je ne sais pas trop, en plus je n’en ai pas, mais pour ce qui est "presse d’actualité« c’est terrible vu de l’extérieur ! en tout cas pour les  »classiques« accessibles sur le net. Le pire je crois que c’est »libé", qui fait son petit dissident pour mieux servir la soupe.

      Je n’ai rien vu sur les 127 arrestations à Paris, lors de la manifestation pacifique des « indignés », alors qu’en Espagne, la plupart des quotidiens y consacrent un article, même les plus « mainstream ».

    • Par sisyphe (---.---.---.90) 20 juin 2011 16:50
      sisyphe

      Oui ; extrait du lien fourni par Croa : 


      Celui-ci n’avait fait qu’exprimer une « loi » qui gouverne les journaux télévisés, renvoyant à la place qu’ils occupent dans le champ médiatique et à la fonction qu’ils exercent, parfaitement décrite par P. Bourdieu : « Une part de l’action symbolique de la télévision […] consiste à attirer l’attention sur des faits qui sont de nature à intéresser tout le monde, dont on peut dire qu’ils sont omnibus – c’est-à-dire pour tout le monde. Les faits omnibus sont des faits qui, comme on dit, ne doivent choquer personne, qui sont sans enjeu, qui ne divisent pas, qui font le consensus, qui intéressent tout le monde mais sur un mode tel qu’ils ne touchent à rien d’important » [4].
    • Par Willma Kalu. (---.---.---.53) 20 juin 2011 23:51

      Mr. Marc Gelone, vous avez tort de voir dans ce mouvement, des frissons sans avenir. Prenez soin de voir plus loin.

  • Par eric (---.---.---.104) 20 juin 2011 06:08

    Le même jour a Bruxelles, plusieurs dizaines de milliers de protestants évangéliques se sont réunis pacifiquement sans déranger personne pour louer le seigneur et personne n’en parle. Cette omerta médiatique est scandaleuse. D’autant que le mouvement et mondial. A Mulhouse, la seule paroisse de la porte ouverte a réunit ses habituels 4000 participants ! A Kiev, le pasteur nigerian avec ses 15 000 assistants, et j ’en passe. Rien qu’en France, 400 000 adultes baptises cotisant, occupaient pacifiquement leurs églises comme chaque dimanche depuis quelques dizaines d’année. Des millions dans le monde unis dans une action concrète a pratique, louer Dieu.

    Parce que Dieu, on n’est pas sur qu’il existe, mais il y a une possibilité, au moins un doute possible. Mais que le parlement belge soit desert un Dimanche, il y a pas mal de chance que ce soit une certitude.

    Peut être serait il temps de s’intéresser aux vrais mouvement sociaux qui agitent le pays en profondeur, au moins autant qu’aux loisirs dominicaux de quelques centaines de promeneurs ?

    • Par sisyphe (---.---.---.90) 20 juin 2011 09:22
      sisyphe

      le dénommé eric, en bon ultra-libéral, petit télégraphiste des banksters, et des exploiteurs, commence à manifester............... sa trouille, par son déni ; c’est très bon signe ! smiley 


      Le rassemblement des peuples est en marche, contre la dictature des mafias financières, et les valets qui dirigent les états auront beau envoyer leurs polices, ils n’empêcheront pas le mouvement de s’étendre. 

      Résistance, mobilisation, solidarité, révolte. 
    • Par nilasse (---.---.---.152) 20 juin 2011 09:53
      nilasse

      @ eric


      on peut constater a chacun de vos commentaire une avalanche de mépris (et accessoirement de connerie) totalement sidérante. votre situation est elle si confortable que vous aillez a ce point besoin de défendre le système. dieu n’a jamais nourri personne,les mouvements sociaux,oui. ces belges ont au moins le mérite de se bouger pour autre chose qu’une obscure croyance religieuse et ils le font pour le bien commun.
    • Par sisyphe (---.---.---.90) 20 juin 2011 10:16
      sisyphe

      le dénommé éric est un chargé de mission des think tanks ultralibéraux, chargé de la propagande ; pas la peine de lui répondre ; il ne fait que dans le déni, la désinformation, et, surtout le trollage, pour venir pourrir les fils, en parlant d’autre chose. 


      Il est un petit télégraphiste des mafias financières, et fait, à chaque intervention, la démonstration de son pouvoir de nuisance ; donc, l’ignorer totalement est la meilleure solution pour empêcher son parasitage nuisible. 

      Next. 
    • Par eric (---.---.---.104) 20 juin 2011 12:39

      A nilasse, 1 000 personnes dans la rue, ce n’est pas un mouvement social, c’est une promenade de digestion après un samedi soir trop arrose. C’est vous qui êtes d’un profond mépris pour le « peuple », quand vous le confondez avec cette poignée d’activistes professionnels.
      Je rapelle que : dans un autre article, un temoin signal qu’il tiennent des AG tous les jours ouvrables a 17heures trente, ce qui exclu absolument qu’ils appartiennent en tous cas a la frange travailleuse du « peuple ». e ne sais pas si c’est une connerie de confondre 1000 gugus avec le peuple, la « rue » avec la « démocratie », et la légitimité avec le fait de crier plus fort que les autres, mais je suis sur qu’il ne suffit pas de se decreter défenseur du bien commun pour que cela soit nécessairement vrai. Je sais aussi que tous les fachisme ont commence avec des groupuscules dans la rue expliquant qu’ils etaient le peuple.

    • Par sisyphe (---.---.---.90) 20 juin 2011 13:01
      sisyphe

       Je sais aussi que tous les fachisme ont commence avec des groupuscules dans la rue expliquant qu’ils etaient le peuple.


      Ce que tout le monde peut voir, surtout, c’est que le véritable fascisme ; celui de la dictature internationale des mafias financières, n’a besoin d’aucun rassemblement dans la rue (et les craint plus que tout) ; il se déroule dans les bureaux feutrés des spéculateurs, des directions de banques, des hedge funds, des paradis fiscaux, des officines de l’ultra-libéralisme. 

      Les peuples, qui sont de moins en moins dupes, commencent à se soulever contre ce fascisme rampant et tentaculaire ; c’est une excellente nouvelle. 
      Les représentants étatiques de la dictature internationale des mafias financières vont leur envoyer leurs polices, pour faire régner la loi du plus fort, mais le mouvement légitime de révolte est enclenché ; on va tout faire pour qu’il aille jusqu’au bout. 

      Désolé pour les petits soldats de l’oppression...
       smiley 
    • Par vinvin (---.---.---.149) 26 juin 2011 14:21

      (@ Éric).


      Oui, mais c’ est quoi la paroisse de la porte ouverte a Mulhouse ?....

      Moi ce qui m’ il m’ interresse ce n’ est pas les paroisses de « défonceurs de portes ouvertes », mais plutôt l’ ensemble de la population qui descend dans les rues de différentes villes de France, de Belgique, de l’ Espagne, etc, etc....

      Et c’ est tout cet ensemble de populations confondues qui représente l’ ensemble du ras-le-bol des peuples soumis a l’ oligarchie, (voir la dictature,) de ce monstre qu’ est en train de devenir l’ UE.

      J’ espère que cette population va continuée de se rebeller, et je les y encouragent fort.

      Un GRAND BRAVO a tous ses PEUPLES !




      Viva los Indignéros ! 




      VINVIN. 
    • Par eric (---.---.---.104) 26 juin 2011 17:29

      A vinvin « cet ensemble de populations confondues » quand cela représente, pour la capitale de la Belgique, un quart de l’assistance au culte d’une paroisse évangélique de base d’une ville moyenne comme Mulhouse, on peut dire en gros qu’il ne se passe rien et que cela ne concerne personne hors quelques journalistes desoeuvres en période estivale et quelques pro du militantisme politique qui d’ennuis chez eux et vont se promener le dimanche.
      L’inexistence de ce mouvement a même presque quelque chose de surprenant vu un contexte porteur. Pour être aussi peu mobilisateur, il faut sans doute que l’encadrement du mouvement soit particulierement rebutant pour les badauds

  • Par BA (---.---.---.142) 20 juin 2011 07:54
    Lundi 20 juin 2011 :

    La zone euro a renvoyé dimanche soir la balle dans le camp de la Grèce en refusant de débloquer la cinquième tranche de l’aide à Athènes et de valider un second plan d’aide au pays tant que le Parlement grec n’aura pas voté un nouveau programme d’austérité. 

    Alors que la date de ce vote n’est pas encore arrêtée, les ministres des Finances de la zone euro, qui se sont réunis huit heures durant à Luxembourg, se sont donné jusqu’à début juillet pour prendre une décision sur ces deux dossiers, faute de quoi la Grèce ferait défaut sur sa dette dans les jours suivants.

    Ils ont, en revanche, d’ores et déjà clarifié la manière dont les créanciers privés seraient associés à un second plan de soutien. Il s’agira d’une participation informelle et volontaire, correspondant à ce que Nicolas Sarkozy et Angela Merkel avaient décidé à Berlin vendredi. « Les ministres des Finances de la zone euro ont décidé de définir d’ici début juillet les principaux paramètres d’une stratégie de financement pour la Grèce », peut-on lire dans un communiqué d’une page publié à l’issue de la réunion.

    « Les ministres des Finances de la zone euro sont d’avis que tout financement supplémentaire pour la Grèce sera de source publique et privée. (...) Une participation du secteur privé à un second plan d’aide à la Grèce se fera sur une base volontaire et informelle via un roll-over d’obligations grecques arrivant à maturité », est-il encore indiqué. Cette modalité est connue comme « l’initiative de Vienne », par laquelle des banques privées avaient accepté en 2009 de ne pas se désengager d’Europe centrale au plus fort de la crise.

    Après la valse-hésitation au cours de la semaine sur l’opportunité de débloquer la cinquième tranche d’aide de 12 milliards d’euros prévue dans le cadre du plan de 110 milliards approuvé en mai 2010, les ministres ont décidé de rester fermes. Ils ont de nouveau appelé à une unité politique nationale en Grèce « compte tenu de la longueur, de la magnitude et de la nature des réformes requises ».

    Surtout, ils « (ont) rappelé avec force au gouvernement grec que, d’ici la fin du mois, il doit faire en sorte que tous soient convaincus que tous les engagements pris par les autorités grecques soient remplis », selon les mots du président de l’Eurogroupe, Jean-Claude Juncker, à la sortie de la réunion. « Vous ne pouvez pas imaginer une seconde que nous nous engagions à financer sans savoir si le gouvernement grec a endossé les obligations qui sont celles de la Grèce », a-t-il encore indiqué aux journalistes.

    Le ministre belge des Finances, Didier Reynders, a confirmé que les fonds ne seraient pas débloqués pour le moment, même si des discussions s’engageront entre les départements du Trésor des principaux États membres et les créanciers privés de la Grèce. 

  • Par le journal de personne (---.---.---.222) 20 juin 2011 08:20
    le journal de personne

    19 Indignés et motivés

    Désolée mais certains matins, je me lève sans la moindre envie de respirer l’air frais… juste d’un café sans sucre et d’une bouffée de fumée !
    Indignez-vous ! Indignez-vous !
    S’indigner oui, mais à un moment ou à un autre il faut frapper… frapper vite… frapper fort… frapper juste…
    et à la bonne porte même s’il n’y a rien derrière…

    http://www.lejournaldepersonne.com/2011/06/indignes-et-motives/

  • Par Razzara (---.---.---.7) 20 juin 2011 10:43
    Razzara

    Il est temps que ça bouge ! J’espère que tous ces mouvements vont prendre de l’ampleur et que les peuples vont se lever en masse pour se tenir debout, enfin. Débarrassons nous de toutes ces engeances pseudo-élitistes qui nous laminent, renvoyons les aux oubliettes de l’histoire. Nous n’avons aucunement besoin d’eux, ils ne servent à rien et n’existent que par nous, par notre complaisance.

    Pour information, les taux obligataires explosent :

    Portugal 2 ans : 13,074%
    Portugal 10 ans : 10,870%
    Irlande 2 ans : 12,952%
    Irlande 10 ans : 11,553%
    Grèce 2 ans : 29,691%
    Grèce 10 ans : 17,947%

    (Vu sur le blog de Jovanovic : http://www.jovanovic.com/blog.htm )

    Notre nombre et notre détermination auront raison sans difficulté de ces pourritures, car ils ne sont grands que parce que nous sommes à genoux.

    Basta Ya ! No pasaran !

    Razzara

  • Par djonzs (---.---.---.106) 20 juin 2011 10:47

    Tant que les indignés rêveront d’un autre monde, rien ne changera, ni pour eux, ni pour le monde.

    « Chie dans une main, fais un voeu dans l’autre et tu verras laquelle est la plus pleine »

    L’indignation est un sentiment féminin proche de l’hystérie, c’est approprié pour les bonnes femmes qui ont une moralité vite effarouchée. Que ces hippies s’occupent d’abord de mettre de l’ordre dans leurs propres vies et arrêtent d’attendre que la solution viendra d’en haut. La seule solution d’en haut qu’ils méritent est un coup de pied dans le cul.

    La société leur paie des études pendant des années, durant lesquelles l’utilité sociale est le moindre de leur souci, ayant été inculqué que la valeur suprême était l’épanouissement personnel. Confronté à la dure réalité du marché du travail, ils se découvrent une conscience sociale. Si les études leur garantissaient un emploi privilégié, fut-ce aux dépens de la vraie classe ouvrière, on n’en verrait pas un seul dans la rue. Combien de fois n’ai-je pas vu des diplômés, enfants de bonnes familles, rester des années au chômage sous prétexte qu’ils ne trouvaient pas d’emploi à leur mesure ? Ce sont les même qui aujourd’hui, sans vergogne, s’indignent, tandis que d’autres personnes (ouvriers, immigrés, sans papiers), font le vrai travail à leur place.

    Le réveil est et sera dur pour ces doux rêveurs, mais jusqu’ici ils sont encore bien douillets.

  • Par Néo-Résistant (---.---.---.103) 20 juin 2011 10:58
    Néo-Résistant

    Petite info pour les indignés qui ne la connaîtraient pas encore, la Radio Libre Citoyenne c’est ici :

    http://radio.les-nrv.fr

    Le réveil des citoyens est en cours, rien n’est gagné, mais rien n’est encore perdu !

    @ BA

    Effectivement, l’UE pilotée en sous-main par les banksters se méfie, la population Grecque n’est pas aussi docile que prévu et le gouvernement Grec est beaucoup plus en difficulté, politiquement et socialement, que ce qu’affirment nos « médias bien pensants » !

    S’ils ne s’attaquent pas au système de production et d’échange du libéralisme, les partis politiques qui nous promettent le respect de l’environnement et le développement social ne sont que de vulgaires opportunistes !

  • Par Néo-Résistant (---.---.---.103) 20 juin 2011 11:03
    Néo-Résistant

    @ djonzs

    Votre tentative est amusante, gardez les yeux fermés sur ce qui se passe mais surtout sans rêver !

    • Par Razzara (---.---.---.7) 20 juin 2011 11:15
      Razzara

      Bof, ce djonzs est un pauvre aigri de la vie, la sienne. Il suffit de lire ses trois malheureux commentaires depuis son inscription pour s’en convaincre : sexiste, anti jeunes, hippies, étudiants, arabes, etc ... Préconisant à tous les coups de pied au cul qu’il à du recevoir en grand nombre dans sa triste enfance comme pour se convaincre que ce fut là une bonne méthode éducative. Un pauvre type de plus qui en trois commentaires réussit à prendre une bonne place dans le peloton de tête des abrutis d’agoravox.

      Bravo le djonzs, belle performance !

      Razzara

    • Par djonzs (---.---.---.106) 20 juin 2011 11:26

      Continuez à rêvez ; cela vous permettra d’attribuer la pauvreté de votre réalité à autrui. Attendez que votre rêve se réalise avant d’entreprendre quoi que ce soit : vous n’échouerez jamais. Contentez-vous de croire que ce sont les autres qui vous gâchent la vie ; cela facilitera votre quotidien et vous permettra de continuer à rêvasser. Continuez à croire que vos « compagnons » et « camarades » sont meilleurs que vos « ennemis », cela vous permettra de continuer à rêver parmi eux en paix. Continuez à croire que vous partagez le même rêve ; vous ne vous sentirez plus seul. Un jour peut-être votre rêve se réalisera et vous pourrez cesser d’être indigné, finalement, car le monde sera devenu un bel endroit peuplé de rêveurs.

    • Par djonzs (---.---.---.106) 20 juin 2011 11:37

      Oui, des coups de pied au cul, j’en ai reçus, non seulement dans mon enfance mais aussi à l’âge adulte. Parfois je m’en inflige moi-même pour me réveiller de ma torpeur, quand j’estime que je le mérite. Je n’attends rien de personne - c’est une des premières leçons que j’ai apprise dans la vie, une des seules qui n’a jamais été invalidée. Vous avez apprécié mes commentaires, mais vous vous étonnez moins des réactions qu’ils ont inspirées, qui sont toutes en dérision et mépris : ici, on entre gens qui se comprennent, on aime se taper dans le dos et se conforter dans ses certitudes. Allez, je vous laisse entre amis, compagnons rêveurs, et cesserai de vous agiter dans votre sommeil !

    • Par nilasse (---.---.---.152) 20 juin 2011 11:54
      nilasse

      vous devriez avoir l’humilité de reconnaître qu’on ne fait pas grand chose tout seul dans la vie et que vous ne détenez en rien la vérité universelle. libre a vous de croire en l’immuabilité de la condition humaine et au fait que rien n’ai changeable,mais je remercie les révolutionnaires de 1789 de ne pas avoir vu les choses comme vous,sinon le monde n’aurait guère évolué. vous qui sembliez tempêter contre ces gens a qui on aurait payé des etudes,n’ont pu le faire que parce qu’un jour des gens comme les indignés se sont battus et parfois en sont morts.

    • Par djonzs (---.---.---.106) 20 juin 2011 12:12

      Vous avez un sens de l’histoire très univoque et plein de certitudes, encore une fois. Forcément, vous avez 1789 de votre côté, ainsi que la Commune et la Libération. Cela ne fait aucun doute à vos yeux. Mais si vous osiez vous remettre un peu en question et avoir un peu d’esprit critique : et si c’était vous la classe privilégiée ? Et si cette « indignation », que vous valorisez tellement, n’était pas une manifestation d’un privilège bourgeois contrarié ? Je vous le demande : où se situe l’injustice dont vous vous sentez victimes ; comment avez-vous été lésés, quelle est votre réelle souffrance - comment osez-vous vous comparer à ceux qui ont mis leur vie en jeu pour défendre leur dignité primaire d’homme ? Comment votre dignité à vous a-t-elle été froissée ? Par la baisse de votre pouvoir d’achat, le gel de votre salaire, le manque d’opportunité d’ascension sociale ? Où étiez-vous pour vous indigner des crimes dans des pays très lointains de ceux où vous cultiver votre indignation lorsque les choses allaient bien pour vous. Depuis quand avez-vous découvert votre indignation ?
      Comme en toute période de grande incertitude, les solutions simples sont les plus satisfaisantes, surtout pour sa propre paix d’âme. Les solutions simples et de préférence des solutions radicales, si simple à mettre en oeuvre. « L’heure est arrivée ; personne ne sera épargnée ». Bravo, et le doux rêveur se transforma en assassin, car il sut qu’il que sa cause était juste...

    • Par nilasse (---.---.---.152) 20 juin 2011 12:39
      nilasse

      qu’est ce qui vous permet de me dire que je suis de la classe bourgeoise ? vous vous permettez de transposer vos fantasmes sur des interlocuteurs que vous ne connaissez pas et étant donné ma situation,il n’y a pas lourd a parier que vous devez certainement être bien plus privilégié que moi. d’ailleurs cela expliquerait votre attitude pleine de suffisance et d’agressivité a l’encontre de gens qui ne demande que plus de dignité. oui,de notre coté,nous avons des références historiques,et vous,quelles références avez vous ? que cela vous plaise ou non,c’est bien parce que dans l’histoire il y a eu des indignés que vous pouvez venir faire grand déballage de votre aigreur sur ce site.

    • Par djonzs (---.---.---.106) 20 juin 2011 13:00

      Nous sommes tous de la classe bourgeoise, nous vivons dans une société bourgeoise, nous ne nous préoccupons de l’injustice que quand nos privilèges sont menacés. Réveillez-vous, vous n’êtes pas une victime, vous avez de la chance de vivre dans un état de droit qui offre un parachute social à tout le monde. Les indignés ne sont pas victimes. Notre société s’appauvrit, va falloir s’y faire ; on ne pourra continuer notre train de vie actuel, va falloir s’y faire aussi. Toute cette turbulence sociale n’est que cela : les conditions socio-économiques qui changent. Toute cette agitation, cette indignation, c’est celle d’une société bourgeoise en faillite. Un autre monde est en naissance, mais faut plutôt regarder du côté de l’orient. Nous, nous sommes en déclin, vieillissant, à ressasser des vieilles théories comme des vieillards séniles. Les indignés c’est un des derniers soubresauts de la société civile bourgeoise, faites-vous une raison.

    • Par filendrick (---.---.---.253) 20 juin 2011 22:29

      charité bien ordonnée commence par soi meme, comme dit l’autre.
      encore du commentaire telecommandé ?

  • Par JMK66 (---.---.---.99) 20 juin 2011 11:04
    JMK66

    Merci à toi Babi de nous tenir informé.
    Paix sur Toi.

  • Par Frederis (---.---.---.134) 20 juin 2011 11:29
    Frederis

    Je suis content de l’ampleur que ces mouvements prennent. Enfin, prennent... en Espagne et en Grèce. Dans ces pays, la situation est très mauvaise. En France et à Bruxelles on n’en est pas encore là. D’ailleurs 1000 manifestants à Bruxelles, franchement, cela ne m’impressionne pas. Il en faudra 100 fois plus pour que les médias en parlent et que les politiques tremblent. Alors, pousser des cocoricos, à ce stade...

  • Par Lisa SION 2 (---.---.---.68) 20 juin 2011 12:42
    Lisa SION 2

    Bonjour BB,

    question, pourriez vous inclure vos liens sous un texte ou vers les bas de pages, car avec le mode readspeaker, c’est inaudible, merci L.S..

    merci pour votre solide travail fait pour rappeler aux oligarques milliardaires qu’ils ne sont que mille + toute la cour de lèche bottes du roi à genoux devant sa majesté qué trop bonne et nous six milliards.

  • Par djonzs (---.---.---.106) 20 juin 2011 13:00

    Nous sommes tous de la classe bourgeoise, nous vivons dans une société bourgeoise, nous ne nous préoccupons de l’injustice que quand nos privilèges sont menacés. Réveillez-vous, vous n’êtes pas une victime, vous avez de la chance de vivre dans un état de droit qui offre un parachute social à tout le monde. Les indignés ne sont pas victimes. Notre société s’appauvrit, va falloir s’y faire ; on ne pourra continuer notre train de vie actuel, va falloir s’y faire aussi. Toute cette turbulence sociale n’est que cela : les conditions socio-économiques qui changent. Toute cette agitation, cette indignation, c’est celle d’une société bourgeoise en faillite. Un autre monde est en naissance, mais faut plutôt regarder du côté de l’orient. Nous, nous sommes en déclin, vieillissant, à ressasser des vieilles théories comme des vieillards séniles. Les indignés c’est un des derniers soubresauts de la société civile bourgeoise, faites-vous une raison.

    • Par sisyphe (---.---.---.90) 20 juin 2011 13:07
      sisyphe

      Par djonzs (xxx.xxx.xxx.106) 20 juin 13:00

      . Notre société s’appauvrit, va falloir s’y faire 


      Ah bon ! 

      Pourtant, le PIB n’a jamais été aussi élevé dans l’histoire, et ce qui nous « plombe », c’est uniquement la dette, due aux lois scélérates ayant confié le pouvoir de création monétaire et de prêt aux états aux banques privées. 

      Non ; la société ne s’appauvrit pas ; elle n’a jamais créé autant de richesses  ; le seul problème, c’est leur accaparement par les banques, organismes financiers, et spéculateurs, au détriment des citoyens, précarisés de plus en plus, alors qu’ils n’ont jamais rapporté autant. 

      Il est temps que les citoyens se réapproprient ce qui leur appartient, et qui leur est volé par les mafias financières. 

      Résistance, mobilisation, solidarité, révolte. 

      Soutien à tous les peuples en lutte. 


    • Par Actias (---.---.---.34) 20 juin 2011 16:31
      Actias

      +1 pour Djonzs.

      Sys, que se soit par les banquiers ou la nature, la société va s’« appauvrir » (sauf si on change les valeurs de la société mais ca serait une révolution, pas une « indignation »).
      Les PIB augmentent peut être, mais aujourd’hui il faut partager avec les milliards de chinois et d’indiens, donc au final ca diminue les richesses individuelles.

      C’est insoluble, on ne vivra jamais a 9 milliards de consommateurs.

    • Par sisyphe (---.---.---.90) 20 juin 2011 16:57
      sisyphe

      Par Actias (xxx.xxx.xxx.34) 20 juin 16:31


      Les PIB augmentent peut être, mais aujourd’hui il faut partager avec les milliards de chinois et d’indiens

      N’importe quoi. 

      Le PIB français serait « à partager avec les Chinois et les Indiens » ? 

      On ne vous a pas appris à l’école, qu’on n’additionnait pas les pommes avec les poires ? 


    • Par djonzs (---.---.---.106) 20 juin 2011 17:21

      C’est quoi cette richesse dont tu parles ? Toute la production, l’industrie s’est barrée en Chine et dans les pays émergeant. La seule richesse que nous créons actuellement est due à la spéculation et ne concerne plus qu’une petite catégorie de gens. Le problème est que la spéculation génère du profit à nos propres dépens. En bref, nous nous bouffons nous-mêmes, car c’est peut-être bien la dernière chose qui nous reste à faire, la dernière source de profit que nous avons : nous voler nous-mêmes.

    • Par sisyphe (---.---.---.90) 20 juin 2011 19:02
      sisyphe

      Par djonzs (xxx.xxx.xxx.106) 20 juin 17:21

      C’est quoi cette richesse dont tu parles ? 


      Tu ne sais pas lire ? 

      C’est LE PIB : les richesses produites par le pays, en augmentation chaque année ; excepté en 2009 (baisse de 2,5%) . . 

  • Par Yohan (---.---.---.14) 20 juin 2011 13:10
    Yohan

    Cette épidémie d’indignation se soigne à coup de plage et de sable chaud. Bientôt, tout le monde sera miraculeusement guéri smiley)

  • Par Le péripate (---.---.---.66) 20 juin 2011 13:15
    Le péripate

    Les professionnels sont à l’œuvre. Quelque centaines de militants, toujours les mêmes, multicartes, mégaphones, etc...
    Et quelques cons pour suivre.

    • Par sisyphe (---.---.---.90) 20 juin 2011 13:33
      sisyphe

      C’est bon de voir sortir de leur tanière, tous les défenseurs de la dictature financière internationale, dans toutes tentatives de déni ; ça prouve qu’ils commencent à baliser vraiment. 

       smiley 

      Soutien à tous les peuples en lutte pour leurs droits. 
       smiley 
    • Par yagiu (---.---.---.123) 20 juin 2011 15:23

      Peut-être, mais sur ce coup je crois qu’il y auras que les cons qui suivront pas, parce que
      continuer à laisser aller...........n’est pas la solution

      pour peripate

    • Par Actias (---.---.---.34) 20 juin 2011 16:25
      Actias

      En lutte pour leurs droits à avoir des déficits chroniques et leur droits à passer la facture aux générations suivantes (d’ailleurs c’est pour ça qu’ils manifestent, c’était pas prévu que ce soit eux qui s’en prennent plein la gueule.... faut les comrpendre, ils sont dégoutés de pas pouvoir faire comme papa maman).

    • Par sisyphe (---.---.---.90) 20 juin 2011 16:43
      sisyphe

      Il faudra répéter combien de fois que les « déficits » ne proviennent UNIQUEMENT que du fait qu’on ait obligé les états à emprunter aux banques privées, autorisées à la création monétaire ex-nihilo ; avant 1974, il n’y avait pas de déficit ; aujourd’hui, ils s’étendent à l’ensemble des pays de la planète ; curieuse coïncidence, n’est-ce pas ? 


      Un des rares pays qui ne soit pas en déficit, bien au contraire, c’est la Chine ; où tout le secteur bancaire et financier est entièrement sous le contrôle de l’état ; résultat, ils sont en train de racheter la planète (ils possèdent déjà la moitié de la dette US) ; ça ne vous questionne pas non plus ? 

      La dette doit être entièrement imputée aux banques et organismes financiers ; si leurs emprunteurs n’étaient pas solvables, il n’avaient qu’à ne pas prêter ; c’est leur entière responsabilité ; à eux, et à eux seuls d’en assumer les conséquences. 
      Seulement, la spéculation sur la faillite des pays, leur rapporte aussi, d’un autre côté ; c’est pratoc de pouvoir jouer sur tous les tableaux, dans un schéma ; pile tu perds, face je gagne, pas vrai ? 

      Faisons comme l’Argentine en 2001 ; refusons de rembourser la dette, recouvrons notre souveraineté de création monétaire, et les « générations futures » ni nous n’aurons plus rien à payer aux usuriers. 

    • Par djonzs (---.---.---.106) 20 juin 2011 17:10

      @sys

      T’as déjà oublié la crise des crédits ? Le bon, le brave peuple qui emprunte à n’en plus finir, se vautre dans la consommation, croyant qu’il suffit d’être né américain ou européen pour jouir indéfiniment ? Les banques ont indéniablement leurs torts, mais les individus aussi. Tant que le système tournait, il n’y avait pas de problème, l’indignation était inexistante, personne ne demandait de comptes. Je connais pas trop les chiffres exactes mais les pays où le déficit est le plus problématique sont aussi ceux qui ont la plus grande dette privée (Grèce, Espagne, Italie, etc.) Personne n’est innocent, et faire l’indigné c’est un peu pareil que de faire l’innocent (« moi, j’ai rien volé, Monsieur, ça a glissé tout seul dans ma poche »). Il y a eu rupture ; clairement le système s’est cassé net, et maintenant tout le monde accuse l’autre.

    • Par sisyphe (---.---.---.90) 20 juin 2011 17:23
      sisyphe

      Oh que non, je n’ai pas oublié la crise des subprimes ! 

      D’autant moins qu’elle a été provoquée ENTIÈREMENT par les banques, avec leurs actifs pourris, saucissonnés, et....... que c’est les états (donc les citoyens, qui n’y étaient pour rien) qui ont été obligés de les renflouer.... pour qu’elles puissent reprendre leur petit jeu de casino, exactement comme avant ; avec, en plus, désormais, la spéculation sur la faillite des pays, et sur les matières premières et les produits alimentaires : alors qu’1 milliard d’humains crève la faim ! 

      Mais c’est toi qui semble ne pa avoir compris comment ça s’était passé.... 

      De plus, quand tu dis (je cite) : 
      Je connais pas trop les chiffres exactes mais les pays où le déficit est le plus problématique sont aussi ceux qui ont la plus grande dette privée (Grèce, Espagne, Italie, etc.) 

      NON : LE pays où le déficit est le plus problématique et avec la plus grande dette privée, et de très, très, très, loin, c’est ................ les Etats Unis d’Amérique ; et eux, personne ne les emmerde ; ça ne t’intéresse pas de savoir pourquoi ? 

      Faut essayer de raisonner un peu plus loin que ce que t raconte la propagande des médias, mon vieux.... 

      Allez ; au boulot ... 

    • Par djonzs (---.---.---.106) 20 juin 2011 17:26

      Je citais les pays de l’UE. Mais bon, puisque tu parles des Amerloques : personne les emmerdent ? T’es bien sûr ? T’as pas bien regardé les derniers films de Michael Moore ? C’est précisément vers une société à l’américaine que nous tendons. Un pays où personne n’emmerde personne. LOL.

    • Par Le péripate (---.---.---.66) 20 juin 2011 17:29
      Le péripate

      Au lieu de vous énerver sur cette dette, réfléchissez : ce n’est pas votre dette.

      Démonstration : je quitte le pays, je ne dois plus rien. Enfin je crois. Personne ne va venir vous courir après. Individuellement, la question me semble réglée.

      Ensuite à qui, ou à quoi ont servi les montants empruntés ? Comme les bénéficiaires sont nombreux et variés, et que ce sujet plus qu’un autre fâche, disons simplement que ça a servi à faire grossir l’État, le para état et les courtisans.

      Comme il est hors de question d’aller récupérer chez le rmiste, le capitaliste monopoleur et le syndicaliste pour ne citer que ceux là les sommes perdues, il faudra bien que ceux qui resteront dans ce pays acceptent de payer s’ils veulent conserver leurs institutions.

      .

    • Par Le péripate (---.---.---.66) 20 juin 2011 17:31
      Le péripate

      D’ailleurs, on ne dira plus « cure d’austérité », mais « cure de joie ».

      Comme on dit, on est mal payé, mais on rigole.

      Allez, au boulot.

    • Par PaGlop (---.---.---.219) 21 juin 2011 02:26

      Vous dites : « Le bon, le brave peuple qui emprunte à n’en plus finir, se vautre dans la consommation, croyant qu’il suffit d’être né américain ou européen pour jouir indéfiniment ? »

      Dans le cas de l’Espagne, c’est la politique d’accès à la propriété organisée autour de la bulle immobilière par le gouvernement, les banques et les promoteurs, c’est cette politique qui est responsable de la dette privée. Pas un « vautrage » dans la consommation pure et dure.. dire cela, c’est soit participer a la campagne de culpabilisation, soit être victime de cette propagande et ne pas voir plus loin que le bout de son nez.

      Les Espagnols sont conscients de leurs erreurs, ils ne veulent même pas se dédouaner de la dette qui leur correspond, ils demandent seulement qu’elle soit partagée par tous.. par eux ok, mais aussi par ceux qui ont organisé tout cela, les politiciens et les banques.. De plus, ces mêmes politiciens ne montrent aucun signe de vouloir changer cette politique basée sur la consommation et l’endettement qui ne mène à rien de bon.

      Cela vous paraît réellement un « caprice de petits bourgeois » de vouloir prendre un autre chemin ?

      N’oubliez pas qu’en Espagne, cela fait beaucoup moins longtemps qu’en France qu’ils sont plongés dans le système de consommation du capitalisme libéral, même pas une génération, eux sont encore tout à fait capable d’imaginer qu’une autre société qui reposerait sur de nouvelles valeurs est possible..

    • Par PaGlop (---.---.---.219) 21 juin 2011 11:44

      pas du tout (encore que des vieux nostalgiques surement)- seulement souligner le fait que leur esprit est plus apte a comprendre que tout ne se résume pas cette façon de vivre, que quelqu’un qui y est plongé depuis 30 ou 40 ans.

  • Par Yvance77 (---.---.---.51) 20 juin 2011 14:07

    Salut,

    Je suis surpris que nous n’entendions plus notre brave « lerna » ardent défenseur de la Sarkozye et de sa politique criminalo-libérale.

    Il nous expliquait que nous ne comprenions rien aux charmes de cet homme et de ses réformes à coups de hache que la France a subies.

    Or c’est dans de nombreux pays d’Europe que désormais le climat est non plus tendu - ce stade est dépassé - mais proche de la révolte citoyenne. Et ne nous y trompons pas c’est bien contre les ravages du libéralisme que les peuples se mobilisent ici et là.

    Alors mon petit lerna pas un mot ? Je veux bien que les Français soient cons et ignares mais dorénavant cela comprend bien des peuples d’Europe, et en soi, ce n’est plus une coincidence.

  • Par preeventualist (---.---.---.3) 20 juin 2011 15:24
    preeventualist

    Est-ce que les beaux messieurs en redingote, aux manières pédantes et à l’esprit sarcastique qui font tapage dans ce salon, daigneraient expliquer aux « cons » les solutions qu’ils préconisent pour améliorer la situation ?
  • Par Actias (---.---.---.34) 20 juin 2011 16:22
    Actias

    Je me souviens quand j’étais en stage (non payé) au Parlement Européen à Bruxelles, il y a une super vue sur les manifestations à l’étage de la cafet (prix imbattables) et on peut admirer les manifestants, grands comme des fourmis, se friter avec la police tout en savourant son café avec des super-fonctionnaires (tous de « gôches » et probablement aussi « indignés » (tm) aujourd’hui).

  • Par Bulgroz (---.---.---.169) 20 juin 2011 17:45

    Ces mouvements d’indignés sont impressionnants.

    Test grandeur nature : En Espagne, au lieu de rester le cul par terre, les glandus de la Puerta del Sol auraient mieux fait d’aller voter s’ils avaient réellement quelque chose à dire.

    Aux dernières élections du 22 Mai, la gauche s’est pris une raclée monumentale.

    Avec une participation de 66%,

    le PP fait 37,5% des voix (557956 de plus par rapport aux dernières élections), avec la Droite Unie cela fait 43% des voix.

    Le Parti Socialiste au pouvoir fait 27,8% (1 484 778 de voix en moins par rapport à 2007)

    Les autres parties font rien. : 4 parties se partagent en tout 8%

    Vous vous rendez compte, 1,5 millions de voix de moins à gauche sur 22 millions de votants !!!

    Où ils sont les glandus ? Ont ils la prétention de représenter les 22 millions d’électeurs qui se sont déplacés pour voter ?

    • Par filendrick (---.---.---.253) 20 juin 2011 18:09

      Croyez-vous encore aux chiffres ?

      Croyez-vous encore en la démocratie de représentation ?

      66% de participation dit vous, et vous laissez supposé que le reste est dans la rue ? mais ils auraient deja tout brulé si 34% de la population etaient dans la rue

    • Par yagiu (---.---.---.123) 20 juin 2011 20:12

      On peut analyser ces chiffres comme ont veux. Pour ce qui est de l’Espagne, l’abstention a été massive
      abstention = contestation populaire

      Les elections legislatives Portugaises : 

      10 millions d’électeurs (chiffres arrondis )

      41% d’abstentions = + de 4 millions de personnes
      partis de gauche , hors PS : - de 10% , soit environ 800 000 personnes

      Rien qu’à ce stade on arrive à la moitié de la population, qui a contesté la politique
      menée et doute d’ etre en démocratie (je l’analyse comme ça)

      Le reste a voté sociaux démocrates et PS

    • Par PaGlop (---.---.---.219) 21 juin 2011 03:14

      @Bulgroz

      c’est des foutaises imaginées dans votre canapé les conclusions que vous tirez de vos statistiques, moi j’y vis en Espagne et le sentiment inspiré par le mouvement du 15M est généralisé, pratiquement tous les gens que je connais l’appuient, sans pour autant aller aux manifs. La classe politique est perçue comme corrompue et sans idées,  la dessus croyez le ou pas, beaucoup de monde de tous les horizons sont parfaitement d’accord.

      En plus on parle des grandes villes, mais les manifs sont partout, la grande ville la plus proche d’où je vis n’a que 300.000 habitants et ils y avait 20.000 personnes selon la police.

      C’est vrai que le mouvement ne représente rien de vraiment clair comme solution, mais il est tout jeune et sa dynamique ne fait que commencer, en tout cas, c’est toujours plus « esperanzador » que l’immobilisme de l’endoctriné qui se laisse projeter droit dans le mur.

  • Par spartacus (---.---.---.12) 20 juin 2011 18:14
    spartacus le vrai pas l'autres !!!

    Déjà on a jamais demandé à un flic de savoir compter, on lui demande juste d’avoir son système de motricité assez développer pour savoir se servir d’une arme , d’un tonfa, d’un flash-ball ou d’un lance-grenade.
    Pour un flic penser, c’est déjà commencer à désobéir !!!!

    Le probléme est qu’en France les RG où autres flics infiltre les mouvement pour les détruire de l’intèrieur ou les faire dégénérer....

    La propagande et l’omerta tourne à plein tube !!!

  • Par Bulgroz (---.---.---.169) 20 juin 2011 18:31

    Le déficit commercial de la zone Euro avec la Chine tourne autour de 19 Milliards d’Euro/mois.

    La zone Euro ne couvre ses importations avec la Chine qu’à 46%.

    Ce qui est surprenant est que les pays qui ont le plus faible taux de couverture avec la Chine sont exactement là où il y a le plus d’indignés.

    Grèce : 5%
    Espagne : 17%
    Portugal : 16%

    Il est donc urgent que les dettes soient annulées pour qu’enfin on puisse redémarer à zéro.

    Il y a du mou dans les achats de TV 3D, les stocks s’accumulent, les Chinois sont impatients de livrer les containers pour lesquels ils ont beaucoup travaillé.

  • Par preeventualist (---.---.---.126) 20 juin 2011 18:57
    preeventualist

    « Le dernier pas vers l’indifférence est la destruction de l’idée même d’indifférence. »

    Cioran - De l’inconvénient d’être né
  • Par BA (---.---.---.142) 21 juin 2011 00:29
    Grèce : la zone euro donne un ultimatum de deux semaines à Athènes.

    La zone euro a donné lundi deux semaines à la Grèce pour adopter un nouveau plan d’austérité très impopulaire si elle veut obtenir l’argent frais dont elle a besoin pour éviter une faillite qui provoquerait une onde de choc mondiale.


    Cet ultimatum de la zone euro à la Grèce est inadmissible.

    La zone euro dit au gouvernement grec : « Privatisez, privatisez encore, privatisez toujours, augmentez les impôts, baissez les retraites, baissez les salaires ... sinon nous ne vous prêterons plus d’argent. »

    La zone euro donne un ultimatum de deux semaines à la Grèce.

    C’est un diktat.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

ECRIVEZ UN ARTICLE !





Les thématiques de l'article


Palmarès







Partenaires