Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Les Indignés marchent sur Paris

Les Indignés marchent sur Paris

La reconquête de l'espace public face à la tolérance zéro

Arrivée des marches à Paris les 17,18,19 et 20 septembre

Il nous tardait de pouvoir plaquer ces mots sur vos murs. Un buvard imbibé des couleurs feu de notre escapade parisienne. Car l’expérience humaine que nous avons vécue ensemble, avec bien d’autres qui avaient aussi fait le voyage vers Paris, est tout sauf anodine. Nul besoin de nous torturer pour que l'on vous livre ce morceau de vie. En vous confiant que nous y avons vu une lumière que les yeux ne peuvent voir.
 
Partis samedis de la Place Flagey à Bruxelles sur le coup de 6h du mat’, nous étions équipés du matériel nécessaire et résolument décidés à couvrir l’arrivée à Paris des marches espagnoles et française. Une étape importante avant l'objectif final : Bruxelles, du 8 au 15 octobre. Cette première journée parisienne du 17 septembre coïncidait avec l’Anti-Banks Day. Nous apprendrons d'ailleurs quelques heures plus tard la mobilisation simultanée de plusieurs dizaines de milliers de personnes de l’autre côté de l’Atlantique, au cœur même de Wall Street. Quasi au même moment chez nous, plus de 2000 personnes se réunissaient à Thiange pour dénoncer la politique belge en matière de nucléaire ainsi que l’omerta qui règne sur la catastrophe humaine de Fukushima...
 
Mise en jambes 
 
Mais peu avant tout cela, nous voici donc enfin parvenus au point de rencontre annoncé par les protagonistes parisiens du Mouvement, la Cité Universitaire, dans le 14ème arrondissement. Durant plus de 4 heures, nous avons pu discuter, faire connaissance et préparer ensemble banderoles et pancartes, certains n'hésitant pas à se faire maquiller comme des guerriers avant la bataille. Pendant ce temps, un buffet de fortune était dressé sur une des allées de la Cité U, posé sur des cartons eux même posés sur des poubelles publiques. Il est à noter qu’après le départ des Indignés, l’endroit était aussi propre qu’à leur arrivée.
 
Les participants n’étaient autres que des femmes, des hommes et des enfants, citoyens venus d’Espagne, de Grèce, de Belgique et d’ailleurs. Ils n’étaient autres que l’aveugle qui marchait vers la Bastille parmi les voyants ; ils n’étaient autres que des inconnus unis, en marge d’un monde déshumanisé et désuni. De la Cité Universitaire à la Bastille, à la reconquête de l’espace public, nous avons pu resentir dans les jambes et les tripes ce qui faisait l’essence de cette longue Marche. La journée était belle, ensoleillée, jalonnée de rencontres et de bonne humeur. De place en place, d'une banque à l'autre, les marcheurs ont su marquer leur passage intelligemment. Un véritable happening. Les uns rebaptisaient les rues - "rue du Capitalisme", puis "rue de la Vraie Liberté", ou encore "place de la Dignité" - les autres recouvraient les vitrines des banques de messages à la craie, barraient les distributeurs de billets par des bandes adhésives, tandis qu'autours d'eux les autres marcheurs pointaient un doigt accusateur en scandant : "coupables, coupables !". Devant eux, des groupes de gendarmes se postaient systématiquement devant chaque banque sur le parcours, démontrant symboliquement à quel point leur rôle de gardiens de la paix s’était étrangement transformé en celui de défenseurs des banques. Un des moments les plus surréalistes de la journée fut marqué par une course-poursuite absolument étonnante. Dans un moment d'hilarité générale, les Indignés se sont mis à courir derrière les CRS qui tentaient d’atteindre la banque suivante avant l'arrivée du cortège. Exquis, pour un peu on en redemanderait. Ces heures de marche à travers Paris étaient rythmées à la guitare, au sax ou au chant par de joyeux musiciens saltimbanques, certains affublés d’un nez rouge. Une marche pour les 7 à 77 ans, tous indignés, tous anonymes.
 
Paris gagné
 
Autour d’une centaine de marcheurs principalement venus d’Espagne mais aussi de Toulouse, l’affluence internationale de ce 17 septembre a démontré qu’il était possible de mobiliser un nombre important de citoyens sans pour autant déployer les calicots traditionnels des organisations syndicales et partisanes. Non pas que leurs adhérents ne soient pas les bienvenus, que du contraire ! Mais l’heure n’est décidément pas à la défense des intérêts d’un groupe particulier, il s'agit aujourd'hui d’appeler ensemble à une convergence générale de tous les acteurs de la société civile.
 
Tout va bien se passer...
 
Après cette traversée de la Ville Lumière, de la Banque de France aux Halles en passant par Notre-Dame, nous voici arrivés place de Bastille, peu après 20h, sous une pluie battante. Et là il y eut comme un froid. Le comité d’accueil était particulièrement impressionnant. Un dispositif répressif composé d'au moins 300 CRS et gendarmes, spectaculairement alignés devant les fourgons tels des soldats prêts à intervenir au moindre clignement de paupière de leur supérieur hiérarchique. Emmurés dans leur harnachement façon Robocop, ils nous apparaissaient soudainement comme de sinistres exécutants décérébrés à la solde du Ministère de l’Intérieur. De dialogue il ne pouvait être question. "Tout va bien se passer" qu'ils disaient... Il ne nous a pas fallu longtemps pour comprendre que le but de la manoeuvre consistait tout simplement à nous encercler sur une recoin de la place. Ainsi rassemblés sur les pavés ruissellants de la place, certains des Indignés se sont assis en un groupe compact, accrochés les uns aux autres, les coudes serrés, conscient que leurs sorts individuels étaient liés au sort du groupe. L'un de nous deux était alors lui-même au beau milieu de ce petit groupe d'irréductibles et peut témoigner de l’émotion et de la force qu’une telle union a généré en lui. Nous avons vu des femmes et des hommes pleurer. Certains chantaient alors que d’autres se faisaient traîner par terre, dans les flaques, comme de vulgaires sacs de sable.
 
Ces confrontations, sous la drache de surcroît, ont empêché une grande Assemblée Générale sur la place. Elle a néanmoins pu se tenir le lendemain après-midi, au même endroit, sous la surveillance étroite de nombreux gendarmes postés comme des épouvantails sur les marches de l’Opéra Bastille.
 
Contrastes
 
Certains médias traditionnels ont relayé ces évènements, le plus souvent en les minimisant. Ce positionnement nous semble révélateur de l’intérêt disons sélectif de ces bourreaux de la médiation. En revanche, du côté des réseaux de renseignement citoyens, des millions de tweets et des centaines de retransmissions en streaming depuis les différents théatres d’opération ont permis aux internautes du monde entier de suivre les faits en direct.
 
Vous avez dit non-violence ?
 
Lundi 19 septembre vers 20h, plus de 200 marcheurs qui parcouraient ensemble les rues de Paris (sans bloquer la circulation, se limitant à marcher sur les trottoirs) se sont fait littéralement agresser par la police, sans avertissement, à coup de flashballs et de gaz lacrymogènes, pris en étau sur le boulevard Saint-Germain, alors qu’ils se dirigeaient vers l’endroit où ils comptaient camper et tenir une Assemblée Populaire. Une personne est tombée inconsciente et des blessés sont à déplorer, ils ont été emmenés en ambulance par les pompiers. Habilement mis à l'écart, isolés des regards extérieurs par les fourgons de police, une centaine de marcheurs ont ainsi été molestés, arrêtés puis entassés dans un bus, drivés à toute allure vers un poste de police où ils ont été parqués plusieurs heures comme des animaux, faisant l'objet d'une vérification d'identité, pour ne pas parler d'un fichage en bonne et due forme. Malgré la violence policière, il est à noter que l'attitude non-violente des Indignés n’a jamais été prise en défaut. Ils ont ensuite été relaxés au compte-gouttes jusqu'aux petites heures du matin, seuls ou par petits groupes, sans doute pour éviter qu’ils ne se rassemblent à nouveau. C’est cependant mal les connaître, car il y a de grandes chances que ces porteurs de dignité soient encore plus nombreux la prochaine fois !
 
Ils ont le coeur sur la main
 
Nous sommes encore marqués par les images de ces coeurs dessinés au marqueur rouge sur les paumes de nos mains, ouvertes vers le ciel. Et par ces messages adressés sur le bitume de Paris aux forces de l’ordre gouvernemental : "Ceci est notre seule arme !" ou encore "Libérez nos camarades !". La disproportion des effectifs policiers déployés et leur contreproductive inutilité expriment mieux que des mots l'attitude crispée des autorités face à la tentative des marcheurs de se réapproprier l’espace public. Cette attitude porte pourtant un nom : la tolérance ZERO.
 
Autorisation de respirer
 
Mardi 20 septembre, 22h - toujours à Paris. Dernières infos. Les marcheurs ont décidé de poser leurs tentes à Bercy. Une quinzaine de tentes ont été installées à l'heure qu'il est. D'après des sources fiables sur place, un représentant de la police est passé les voir lors de l'assemblée qui se tenait là, pour leur signifier oralement qu'ils avaient l'autorisation de passer la nuit à cet endroit. Après lecture de la presse espagnole, qui ce matin se faisait largement l'écho des événements de Paris, il y a de quoi se demander si ce revirement de situation n'est pas le signe de la crainte des autorités de voir les multiples bavures se retourner contre elles, sur le plan médiatique.
 
Bruxelles : du 8 au 15 octobre
 
Au regard de ce que nous avons vécu ici à Paris ces quatre derniers jours, nous ne pouvons que vous encourager à nous rejoindre et à participer à cette extraordinaire aventure humaine. Soyez avec nous tous, à Bruxelles, pour l'arrivée des marcheurs le 8 octobre. Femmes, hommes et enfants de tous bords, avec ou sans emploi, avec ou sans papiers, ouvriers, employés, fonctionnaires, indépendants, artistes, féministes, humanistes et activistes, pères ou mères de famille, retraités ou étudiants, que vous soyez syndiqués, membres d’une association ou même d’un parti. Car aujourd’hui les choses sont claires : c’est à tous mais donc à chacun qu'il revient de joindre les actes aux paroles.
 
 
Littéralement,
Badi Baltazar & Roland Nasky
 

Montage vidéo de la journée du Samedi 17 Septembre par Vincent Laurent (BX Art)


Les images de la soirée du Lundi 19 Septembre : 
 
 
 

 
Twitter : 
 
#marchabruselas
#parisnofear
#acampadaparis
#17s
#18s
#19s
#occupywallstreet
#walktobrussels
#takewallstreet
 
Ils en parlent : 
 

La policía disuelve una manifestación de los 'indignados' en París

RTVE - ‎hace 7 horas‎
La policía francesa ha cargado este lunes por la noche en París contra una manifestación improvisada de los indignados en su marcha desde España a Bruselas, y al menos dos han resultado heridos, según diversos testimonios. Además, varias decenas han ...
 

Los 'indignados' denuncian detenciones y altercados con la policía ...

El Mundo.es - ‎hace 8 horas‎
Simpatizantes del Movimiento 15-M han denunciado este lunes el arresto de 80 compañeros en unos altercados con la Policía gala registrados en París, en el transcurso de los cuales al menos otras tres personas habrían resultado heridas. ...
 

La policía francesa retiene en París a decenas de 'indignados'

20minutos.es - ‎hace 11 horas‎
Intervención policial durante la marcha de miembros del Movimiento 15-M en París. (15M : Marcha Bruselas / Facebook) La mayoría fueron puestos en libertad una vez identificados. Los 'indignados', entre ellos, muchos españoles, realizan una marcha a ...
 

La policía retiene para identificación a indignados en París

ABC.es - ‎hace 11 horas‎
París, 19 sep (EFE).- La policía francesa condujo esta noche a varias comisarías de la capital a unos sesenta participantes en una manifestación de miembros del movimiento de "indignados" que se habían concentrado en el céntrico Boulevard Saint Germain ...
 

La policía francesa detiene en París a un centenar de 'indignados'

Rioja2.com - ‎hace 28 minutos‎
Entre el centenar de personas desalojadas y detenidas dos han resultados heridas graves, su intención era trasladarse al parque Campo de Marte para celebrar una asamblea. Como sucediera ayer en la Bolsa de Barcelona , la policía francesa condujo en la ...
 

París : dura represión policial contra la marcha de indignados a ...

Diario Granma - ‎hace 2 horas‎
PARÍS, 19 de septiembre. — Bajo la excusa de que se trataba de una "manifestación ilegal" y que habían entorpecido la circulación en la zona, la policía francesa rodeó la marcha indignada hacia Bruselas y cargó contra más de un centenar de personas que ...
 

Represión policial a la Marcha Popular Indignada en París

Rebelión - ‎hace 2 horas‎
Indignados españoles y franceses caminaban por el Boulevard Saint Germain en busca de un lugar donde acampar cuando, aproximadamente a las 21 horas, han llegado varios furgones de la policía y, sin previo aviso, han cargado con gases lacrimógenos y ...
 

París : dura represión policial contra manifestantes e integrantes ...

Aporrea.org - ‎hace 7 horas‎
Según las peronas que se encontraban allí y que iban relatando como se desarrollaba la situación, la policía estaba muy agresiva y atacaba con porras, gas pimienta y gases lacrimógenos. Se llevaron a cabo detenciones y hay personas heridas una en grave ...
 

La policía francesa detiene y reprime en París a varios miembros ...

La República - ‎hace 10 horas‎
La policía francesa detuvo este lunes a unos sesenta participantes en una manifestación de miembros del movimiento 15-M que se habían concentrado en el céntrico Boulevard Saint Germain. La intención de los 'indignados' era trasladarse al parque Campo ...
 

La Policía francesa detiene a más de un centenar de indignados en ...

Lainformacion.com - ‎hace 11 horas‎
Según fuentes policiales, el número de detenidos sería de 60. El movimiento 15-M llegó el pasado viernes a la capital gala en su periplo hacia Bruselas. Alrededor de 130 indignados, componentes de la marcha popular que tenía previsto llegar el 8 de ...
 

Apertura 2011 ofrece tres jornadas de puertas abiertas al arte en ...

20minutos.es - ‎15/09/2011‎
Tienen un papel fundamental en la difusión del arte contemporáneo, muchas veces ofrecen oportunidades a artistas que no pueden acceder al circuito oficial y, sobre todo, nos dejan mirar sin tener que pagar entrada. Las galerías de arte inician una ...
 

Al menos 60 retenidos tras una marcha de indignados en París

El País.com (España) - ‎hace 6 horas‎
La policía francesa ha conducido en la noche del lunes a varias comisarías de París a unos sesenta participantes en una manifestación de miembros del movimiento de indignados que se habían concentrado en el céntrico Boulevard Saint Germain. ...
 

Represión policial a la Marcha Popular Indignada en París

Diagonal (Suscripción) - ‎hace 7 horas‎
La Marcha Popular Indignada a Bruselas ha sido abordada en el Boulevard Saint Germain por la policía francesa. En torno a 120 personas han sido detenidas y hay tres heridos. Indignados españoles y franceses caminaban por el Boulevard Saint Germain en ...

gulli.com : http://www.gulli.com/news/17148-occupy-wall-street-tausende-demonstranten-in-der-wall-street-2011-09-17
The New York Times : http://cityroom.blogs.nytimes.com/2011/09/17/wall-street-protest-begins-with-demonstrators-blocked/
CBS News : http://www.cbsnews.com/stories/2011/09/17/national/main20107772.shtml
NY1 : http://www.ny1.com/content/top_stories/147351/protesters-begin-to—occupy—wall-street
WorldNetDaily : http://www.wnd.com/index.php?fa=PAGE.view&pageId=345861
Death+Taxes : http://www.deathandtaxesmag.com/143091/occupy-wall-street-dispatches-day-1/
straight.com : http://www.straight.com/article-461321/vancouver/anticapitalist-protesters-descend-new-york-city-wheres-coverage
The Nation : http://www.thenation.com/blog/163462/occupywallstreet-searching-hope-america
Rue89 : http://www.rue89.com/2011/09/17/les-indignes-se-font-entendre-de-new-york-a-paris-222433
Bloomberg : http://www.bloomberg.com/news/2011-09-16/wall-street-protesters-vow-to-occupy-lower-manhattan-for-months.html
Ahram Online : http://english.ahram.org.eg/NewsContent/2/9/21537/World/International/Hundreds-of-demonstrators-march-in-Wall-Street.aspx
Boston.com : http://www.boston.com/news/source/2011/09/protesters_desc.html
CBS New York : http://newyork.cbslocal.com/2011/09/17/demonstrators-descend-on-wall-street-from-across-nation-saturday/
AFP : http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5jwB_zy0tcSXCUegKjGvlfkRmt7UA?docId=CNG.77b84336cea698f00a40b5ac55207970.de1
AFP (2) : http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5jauka1QdrS_wIvmtVWUqgsOYO2Ww?docId=CNG.990fbf30c98bcd9d33cd56b0e3acddf8.201
My Fox New York : http://www.myfoxny.com/dpp/news/day-of-rage-protest-on-wall-street-20110917-gjw
My Fox New York (video) : http://www.youtube.com/watch?v=Qfjyafm05WM
Business Insider : http://www.businessinsider.com/anonymous-occupy-wall-street-2011-9
Blue Jersey : http://www.bluejersey.com/diary/19442/trouble-across-the-river-occupy-wall-street-protests-launched-in-nyc
NY Daily News : http://www.nydailynews.com/ny_local/2011/09/17/2011-09-17_even_on_a_sat_protesters_cant_shut_wall_st.html
SFGate : http://www.sfgate.com/cgi-bin/article.cgi?f=/g/a/2011/09/17/bloomberg_articlesLRORB20UQVI9.DTL
DNAinfo : http://www.dnainfo.com/20110917/downtown/protesters-occupy-wall-street
Ology : http://www.ology.com/politics/day-rage-protestors-descend-upon-nyc-occupy-wall-street
The Economic Voice : http://www.economicvoice.com/occupy-wall-street-demonstration-starts-today/50023735
The Voice of Russia : http://english.ruvr.ru/2011/09/18/56328509.html
The Raw Story : http://www.rawstory.com/rs/2011/09/17/live-video-globe-protests-of-wall-street/
PoliticsUSA : http://www.politicususa.com/en/media-blackout-us-day-of-rage
MSNBC : http://www.msnbc.msn.com/id/44564317/
RT : http://rt.com/news/wall-street-protest-system-811/
RT (video) : http://www.youtube.com/watch?v=cG_TKAJyV6k
Bikya Masr : http://bikyamasr.com/42669/occupy-wall-street-protest-continues-in-new-york/
OpEdNews : http://www.opednews.com/articles/Occupy-Wall-Street—Day-O-by-Chaz-Valenza-110918-503.html
Christian Post : http://global.christianpost.com/news/protesters-occupy-wall-street-to-rally-against-corporate-america-55853/
Forbes : http://www.forbes.com/sites/erikkain/2011/09/18/protesters-occupy-wall-street/
Fox News :
http://www.foxnews.com/us/2011/09/17/demonstrators-occupy-wall-street-to-protest-influence-money-on-us-politics/?test=latestnews#comment
ThinkProgress : http://thinkprogress.org/economy/2011/09/18/321844/why-people-protest-wall-street/
Daily Mail : http://www.dailymail.co.uk/news/article-2038700/US-Day-Rage-Protestors-try-Wall-Street.html
Huffington Post : http://www.huffingtonpost.com/2011/09/18/occupy-wall-street-protesters_n_968589.htmlTruthout : http://www.truth-out.org/live-stream-protesters-occupy-wall-street/1316354502
RIA Novosti : http://en.ria.ru/world/20110918/166931181.html
AGI News : http://www.agi.it/english-version/world/elenco-notizie/201109180713-cro-ren1004-police_stop_700_us_indignados_marching_toward_wall_st
Gothamist : http://gothamist.com/2011/09/18/photos_anonymouss_occupation_of_wal.php
WPIX : http://www.wpix.com/news/wpix-wall-street-protesters-corporate-greed-story,0,608840.story
Examiner.com : http://www.examiner.com/net-buzz-in-national/organizers-expected-20-000-for-day-of-rage-march-on-wall-street-300-attended
New York Post :http://www.nypost.com/p/news/local/manhattan/sparse_day_of_rage_MrTG7UDAV9u29hAGGWNHpO
Long Island Press : http://www.longislandpress.com/2011/09/18/us-day-of-rage-video
Sky News : http://www.skynews.com.au/businessnews/article.aspx?id=662961&vId=
Salon.com : http://www.salon.com/news/politics/feature/2011/09/18/wallstreet
 
Rendez-vous le 8 Octobre à Bruxelles...

Moyenne des avis sur cet article :  4.13/5   (32 votes)




Réagissez à l'article

28 réactions à cet article    


  • Robert GIL ROBERT GIL 21 septembre 2011 09:06

    Le mouvement des indignés fera-t-il tache d’huile ou l’été mettra-t-il fin à sa
    construction ? Ce mouvement plutôt sympathique et spontané rassemble tous ceux
    et celles qui en ont marre de cette société injuste, génératrice de richesses
    exorbitantes d’un côté et d’une pauvreté impitoyable de l’autre. Ce mouvement se
    méfie des partis politiques et ne veut pas qu’ils s’affichent dans les rassemblements
    par des signes ostentatoires. Il est évident que la méfiance à l’égard du monde
    politique est grande, et que les indignés les mettent tous dans le même sac....

    http://2ccr.unblog.fr/2011/06/23/les-indignes-jen-suis/


    • Kalki Kalki 21 septembre 2011 15:12

      Pour des habitants totalement autonomes, il ne manque plus que a) de l’énergie renouvelable , et b) des fertilisants et engrais, biologiques, ou produit à partir d’un écosystème … les algues par exemple pour obtenir l’équivalent pétro chimique naturel. c) Soit de la conscience, et de la conscience politique : pas de la décroissance, mais du partage inconditionnel de la sur abondance ! le pouvoir d’achat conditionne la prospérité réelle d) des échanges d’informations sur un réseau respectant à jamais la neutralité du net e) Une mobilité ‘verte’ garantie, f) De la justice, et une intégrité des données / entités / individus

      Ce n’est pas tant, ou pas seulement les moyens de productions qu’il faut se réapproprier, mais bien plus le droit au dividende sur les ressources – qui surabondent  : et donc ni une taxe, ni un pouvoir d’achat basée sur le travail. Espérons que vous comprenez comment fonctionne l’économie basée sur les ressources : prenons l’exemple du pétrole ou son prix est arbitraire, sa quantité en stock truquée … « pour des raisons politiques et économiques », il n’y a pas que le pétrole … l’énergie est abondante. L’effet de COMPRENDRE ICI ET MAINTENANT l’économie de l’abondance, et de l’infinité des ressources, et le passage psychologique vers celle ci permet une « ‘explosion’ de croissance économique » … ou sinon tout du moins une vie bien remplie, pour tous.

      Les hackers / citoyennistes doivent donc prendre le pouvoir politique, suivant eux mêmes les règles des pirates : partage – celui qui a besoin assouvi son besoin, la communauté et le bien commun avant tout, et le chef n’a pas plus que deux fois la part de celle d’un autre. A l’abordage !!!


    • Patrick Samba Patrick Samba 21 septembre 2011 21:09

      Extrait de : Accueil | paris.reelledemocratie.fr

      Les marcheurs ont campé à Bercy.
      Assemblée Populaire ce soir 19H sur le parvis de Notre Dame.

      Dans un contexte de violence policière croissante débutant dès samedi par un accueil musclé à Bastille (sur une marche pourtant déclarée en préfecture), nous assistions lundi soir à un dérapage des « forces de l’ordre » dans la continuité répressive que connaît le mouvement depuis mai : blocage sur la voie publique sans motif, gazage et matraquage puis arrestation d’une centaine d’indigné(e)s et 3 blessés graves ...
      Face à cela, la mobilisation citoyenne en France et à l’étranger a joué en faveur des marcheurs : les autorités ont proposé hier soir leur non-intervention à la condition d’un campement circonscrit jusqu’à 10 heures ce matin. Merci de votre soutien, et tout particulièrement à ceux et celles qui ont cherché activement des solutions d’hébergement.

      Rejoignez-nous à l’Assemblée Populaire ce soir 19H sur le parvis de Notre Dame.



    • Patrick Samba Patrick Samba 22 septembre 2011 00:14

      Ainsi los Indignados et les Indignés sont parvenus à Paris, et plus précisément à Bercy ce qui sur le plan symbolique n’est pas rien, à camper sur un espace public. Certains d’entre vous n’imaginent peut-être pas à quel point cela représente pour eux une très grande victoire.

      Pour le comprendre il faut savoir que pour eux la réappropriation de l’espace public est essentiel. Ils ont en effet le sentiment profond que les citoyens européens en sont dépossédés. Que cet espace n’est plus perçu par les Pouvoirs comme le lieu de la convivialité, mais comme celui de la subversion sur lequel aurait donc toute légitimité à s’imposer de manière permanente, y compris par la violence, les représentants de la Force et de la surveillance. Il n’est pas anodin en effet de constater l’expansion du nombre de caméras dans les rues des villes. Et vous n’aurez pas été sans noter que les Autorités tentent désormais de masquer ce processus en faisant évoluer la sémantique. On ne parle plus de vidéo-surveillance, mais de vidéo-protection...

      Et c’est pourquoi les Indiqués furent intimement réjouis d’avoir pu camper sur la place centrale d’Orléans, une ville qu’on leur avait présenté, à tort ou à raison, comme la ville pionnière en terme de vidéo-surveillance, pardon protection. Ce qui leur fut d’une certaine manière confirmé par la réaction du maire UMP d’Etampes, qui lui s’est déplacé comme bien d’autres maires de communes et de villes traversées, afin de les accueillir. Il leur confia sa surprise qu’ils aient pu y parvenir. « Vous êtes sacrément forts » leur aurait-il même dit en substance.  


    • Mr.K (generation-volée) Mr.K (generation-volée) 22 septembre 2011 00:30

      50 euro de matériel pour produire votre nourriture, ca ferait un bon slogan politique


      Je vous voit insister sur cette affirmation fausse depuis des mois.Une bonne fois pour toute cessez de mentir ou de propager le mensonge d’un autre,50€ de materiel de culture suffisent à peine à produire quelques salades ou quelques tomates et c’est sans compter les frais.Pour produire assez pour nourrir un foyer de une personne vous devrait compter au moins 1000€ d’investissement et je suis dans le devis très tres bas et puis une centaine d’€ pas mois en eau et consommables.Et encore je ne parle que de légume,oubliez le fromage,les œufs,les féculents.Drôle de régime.


    • Mr.K (generation-volée) Mr.K (generation-volée) 22 septembre 2011 00:32

      *pas une mais 4 personne,j’etais pressé


    • Cyril Cyril 25 septembre 2011 17:05

      ha ha ha

      en effet, on met les laitues sur le Balcon, si on a la chance d’en avoir un....
      Les concombres, dans la chambre, les tomates dans les WC, quelques poules dans la cuisine, les haricots dans le salon


    • foufouille foufouille 21 septembre 2011 12:31

      c’est bon, les lacrymos ?


      • Cyril Cyril 21 septembre 2011 12:43

        le mouvement des indignés VS Lobby militaro/industriel

        D’un coté des manifestants type pèlerin de ST Jacque, pacifistes et qui nettoient tout sur leur passage,
        De l’autre des puissances militaires et financières qui provoque des guerres et des famines afin de s’enrichir toutjour plus...

        L’idée pourrais me faire sourir si :

        Je ne la trouvais pas inutile !
        En effet, l’exemple de la révolution pacifiste a déjas été expérimantée en Inde, cela n’empèche pas le suicide de milliers de paysans, ruinés par Monsantos, ou bien l’asèchement des nappes phréatiques pompés par les usines Coca-cola.

        Je ne la trouvais pas dangereuse !
        Car cette marche où s’unissent grecques, espagnoles, italiens, belges, francais, dans une meme indignation, c’est au final une pierre de plus lancée dans la construction d’une identité européenne dont bénéficie justement notre si chère lobby


        • miha 21 septembre 2011 13:37

          Vous devriez lire Gene Sharp... il nous apprend que, justement, ce sont les révoltes pacifiques qui ont bien plus de chances de réussir que les révolutions violentes.

          Il a aussi édité une méthode dans laquelle il donne plein de conseils très utiles (toujours en insistant sur la non-violence).

          C’est d’ailleurs de cette méthode que se sont inspirés les Egyptiens et les Tunisiens... avec succès.

          Je ne vois pas en quoi le fait que les indignés soient de plusieurs pays européens « lance une pierre dans la construction d’une identité européenne »... je ne comprends pas votre argument, là.

          Je ne comprends pas non plus en quoi tout cela vous donne envie « de sourire ».

          Des blessés parmi des manifestants pacifistes, des citoyens n’ayant rien à se reprocher embarqués dans des postes de police... et vous avez envie de sourire ?


        • Cyril Cyril 21 septembre 2011 14:23

          Il n’y a aucune ironie dans mon message, oui l’idée pourrait me donner envie de sourir, car je suis contant que les gens se reveillent et s’indignent.

          Je n’ais pas besoin de lire un politologue d’autant plus made in USA, pour constater que malgres une révolution pacifiste, l’inde est mise en esclavage par les lobby.

          vous dites : Je ne vois pas en quoi le fait que les indignés soient de plusieurs pays européens « lance une pierre dans la construction d’une identité européenne »
          en effet je me suis mal exprimé, je ne voulais pas dire : lance une pierre, mais : participe à la construction d’une identité européenne.

          Pour le petit groupe qui a été brutalisé et séquestré par la police, en effet, c’est choquant et inaxeptable.
          je ferais deux commantaires à ce sujet :
          - si l’on considère que ce mouvemant est contreproductif, alors taper sur quelques manifestant, celà ne peu que faire grossir, ces marches pacifistes.
          Donc faire grandir le sentiment d’identité européenne, et au passage ficher et surveiller les plus exités.
          - deusièment , il est claire et cela se ressent dans les post, beaucoups d’indignés attendent LA bavure des forces de l’ordre afin de passer d’une révolte pacifique à une autre plus violante.

          Il faut des actions concrètes, comme celle du Bankrun (facile, éficace et non violante)


        • Jean-paul 21 septembre 2011 14:43

          Si on compte les espagnols,les Italiens ,les Grecs ,les Belges ,il reste combien de Francais dans les indignes ? Quelques dizaines .


        • Patrick Samba Patrick Samba 21 septembre 2011 12:48

          Bonjour,

          vous avez rédigé là un magnifique article Badi. Avec des mots, une sensibilité qui traduisent parfaitement ce que j’ai moi-même ressenti tout au long de cette journée mémorable du 17 septembre 2011 passée avec nos ami(e)s indigné(e)s. Votre récit des évènements reproduit très exactement cette réalité que nous avons vécue, une réalité par moment presque surréaliste, ainsi que vous l’indiquez. Et qui chez vous n’altère aucunement une objectivité sur les faits. Bravo.
          Cette marche, ces marcheurs cosmopolites, expriment une force étonnante, inhabituelle. Il est est certain qu’il s’y passe quelque chose qui ne s’éteindra pas de sitôt.


          • robin 21 septembre 2011 13:18

            L’heure de vérité n’est plus très loin où nos soit-disant démocraties vont commettre l’irréparable : tuer un indigné par exemple, à moins que les merdias aux ordres de l’oligarchie dégénérée n tente de cacher le coup.

            le plus probable et donc le plus dangereux est cependant un acte de violence grave d’un infiltré voire un attentat sous « faux drapeau » pour le mettre sur le dos des alignés, comment se protéger de ce genre de saloperies BADI ?


            • Alexis_Barecq Alexis_Barecq 21 septembre 2011 13:24


              Bravo !
              Et Merci !

              Ce n’est que le début...


              • miha 21 septembre 2011 13:27

                Merci pour cet article !

                Les médias, en France, parlent très peu des indignés français, l’omerta volontaire est flagrante.

                Il y a encore des passants pour s’étonner et demander « c’est quoi les indignés ? » !!!!!!!

                Et il faut expliquer, expliquer encore.

                A ceux qui disent que nous ne sommes pas assez nombreux en France : rejoignez-nous !

                ------------

                Chanson sur l’air de « gare au gorille » de Georges Brassens :

                On nous bassin’ avec la dette

                qui n’est rien d’autre que du racket

                de ceux qui reçoiv’ des mallettes

                avouez que c’ n’est pas très net.

                « tous pourris » est leur étiquette *

                on en vomit plein la cuvette

                tire la chasse d’eau, relève la tête

                tous ces gens-là, faut qu’on les jette.

                 

                Démocratie i i i e !

                 

                Tous ceux pour qui la République

                c’est un moyen de s’ fair’ du fric

                rendent le peuple allergique

                heureusement pas amnésique.

                Bien qu’on soit encor’ pacifique

                on veut virer ces maléfiques

                s’approprier la politique

                c’est notre droit démocratique.

                 

                Démocratie i i i e !

                 

                L’oligarchie, c’est pas nouveau

                nous ment et nous joue du pipeau

                s’en prend à nos acquis sociaux

                sont insatiables, ces zozos.

                Mais le capitain’ du bateau

                c’est le peuple, faut l’ dir’ bien haut

                ne vous faites plus traités de veaux

                rejoignez les indignados.

                 

                Démocratie i i i e !

                 

                Rejoignez les indignados !

                Démocratie i i i e !!!!

                ------------

                * FN compris, bien sur.


                • babadjinew babadjinew 21 septembre 2011 13:37

                  Les tempêtes commencent toujours par une faible brise.......


                  Triste de croire ou penser que face au NWO, le tchit coq à la moindre once de capacité de changement......

                  La seules réponse possible au NWO serait l’avènement des citoyens du monde.

                  Alors certes doucement, mais surement cela s’amalgame et prend corps ! Même en Inde.

                  Merci de relayer cette minuscule mais somptueuse lumière en ce monde de ténèbres.

                   

                  • Cyril Cyril 21 septembre 2011 14:33

                    heu moi les mots « citoyen du monde » ca me fait un peu peur, ca me rappel le dicour de Jacques Attali.

                    Citoyen du monde, dans un gouvernement mondiale, et installé à Jérusalem.....


                  • babadjinew babadjinew 21 septembre 2011 15:23

                    Formatage bien frenchi que cette remarque......


                    Un citoyen de monde ou changeons ce terme un citoyen de l’univers rêve simplement de pouvoir traverser cette petite sphère nommé terre sans être em.... par de stupide barrière idéologiques.....

                    Les ptits quidams de partout sont des êtres emplient de lumières qu’il est toujours enrichissant de rencontrer. En Europe, en Israël, en Iran au Pakistan en Inde en Chine.......................................................

                    C’est faire le jeu du NWO que de rester cantonner à des frontières, car pour les popettes master elles n’existent déjà plus, hormis dans nos esprits réduits. Ils tirent une grande puissance des sentiments Nationaux. Dixit 11/09 !!!!



                  • Zobi Aldo Rifort 21 septembre 2011 22:48

                    Si on attend que la révolution soit télévisée, c’est qu’elle sera une fausse révolution...

                    http://www.youtube.com/watch?v=gXVV12-B3EU


                    • Patrick Samba Patrick Samba 21 septembre 2011 23:42

                      Il faudrait tout d’abord s’entendre sur le terme « révolution ». Il y a révolution et révolution. Avec le mouvement des Indignés nous avons à faire apparemment à un changement de paradigme. Leur « révolution » semble prendre une forme inédite, marquée par une confrontation non-violente dans le sens définit par Gandhi, autrement dit une non-violence physique, qui n’en comporte pas moins une certaine dimension de confrontation d’ordre psychologique.

                      Ensuite ils « n’attendent » pas que leur mouvement fasse l’objet d’un traitement télévisuel. Ils espèrent que les journalistes finiront par faire leur travail sans attendre que la situation résultant de toujours possibles manipulations ou provocations diverses ne les y invitent.

                      Enfin seriez- vous en train de tenter de nous faire comprendre qu’il n’existe aucun journaliste de télévision soucieux d’une évolution démocratique de la situation de crise actuelle ?

                      Le rétablissement de la démocratie est en général un évènement révolutionnaire ou du moins d’évolution vigoureuse, mais pas forcément violent. Or il faut bien constater que les Indignés sont de plus en plus convaincus, de manière peut-être excessive, que notre société ne s’irrigue de démocratie que d’une manière formelle...


                    • Zobi Aldo Rifort 22 septembre 2011 00:39

                      Cher Patrick, c’est tout le problème avec des phrases si synthétiques, je vais essayer de mieux m’expliquer. ;)
                      Je n’ai absolument rien contre ce mouvement, je le trouve même naturel et sain. Je suis moi même un adepte convaincu de la non violence et il est vrai qu’à de multiples points de vue, on ne peut qu’être que révolté de par la vision de ce monde. Mais cette vision de ce monde se fait par l’intermédiaire d’un cadre, à travers des filtres, hérités et créés et savamment entretenus. Ce que je veux dire c’est que la vraie révolution se trouve hors des cadres, donc de tout contrôle médiatique, politique et même social. Comme dit Gill Scott Heron, « elle ne n’est pas sponsorisée ». Elle doit les transcender en quelque sorte... Si elle s’établit dans le cadre, alors on repart pour un tour... J’espère que ce que je dis a un sens ;D


                    • beo111 beo111 21 septembre 2011 23:20

                      Si c’est pour financer des violences policières, autant ne plus payer d’impôts.


                      • Patrick Samba Patrick Samba 22 septembre 2011 01:02

                        De : Accueil | paris.reelledemocratie.fr

                        Ce soir, sous prétexte de « menace à la sécurité intérieure » les autorités ont ordonné l’arrestation d’environ 70 marcheurs de nationalité espagnole (!) place de la Bourse.


                            • fn2009 26 septembre 2011 01:49

                              si je me souviens bien, ils ont été fouettés par la poliice, etensuite amené en taule.
                              on appelle cela la democratie

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès