Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Les Indignés veulent occuper la Défense

Les Indignés veulent occuper la Défense

Des centaines d'Indignés ont répondu à l'appel et se sont réunis ce vendredi 4 novembre en fin d'après-midi sur la parvis de La Défense, à Paris, siège des plus grosses multinationales du CAC40 et centre névralgique de la finance française. 

 Bien que les forces de l'ordre aient tenté de virer les premières tentes qui avaient été plantées, ils ont finalement du faire marche arrière, la préfecture ayant autorisé le rassemblement jusqu'à 21h. 
 
Une vingtaine de tentes ont été installées dans la foulée et une assemblée populaire a pu se tenir dans des conditions acceptables. Les citoyens qui le souhaitaient ont pu prendre la parole à tour de rôle pour exprimer les raisons de leur présences et partager publiquement leurs indignations et leurs aspirations.
 
Les CRS, les policiers et les gendarmes ne se sont pas eclipsés pour autant. Ils ont attendu bien sagement que l'heure fatidique arrive et que les ordres d'intervenir leur soient donnés par leurs supérieurs hiérarchiques. 
 
Comme ils l'avaient pressenti et annoncé lors de l'assemblée populaire et après deux longues heures de pressions policières, de replis et de charges successives, les Indignés encore sur place ont appelé à se remobiliser de plus belle le lendemain. Notons que des manifestants présents ces derniers jours à Nice et à Cannes contre le sommet du G20 et son illégitimité ont annoncé qu'ils seraient présents, eux aussi, demain dès 14h, sur la parvis de la Défense. 
 
Par ailleurs, de nombreux messages de soutien ont été envoyés depuis les Etats-Unis et divers pays européens.
 
Sur les prompteurs, la dernière édition du Soir 3 relaie ceci : "Quelques Indignés avaient entrepris d'occuper la Défense ce soir, mais ils ont rapidement été délogés". Je vous laisse seul juge de la pertinence de cette dépêche. 
 
23h10 : Les lumières de l’Arche viennent de s’éteindre. Indignés et gendarmes sont dans le noir. 
 
2‎3h15 : Les indignés chantent "la lumière c’est nous !"
 
Vers minuit, le dispositif des forces de l'ordre s'est allégé. On pouvait encore dénombrer quelques 200 citoyens sur place, groupés, déterminés et encore bien vivants. D'après les fils de tweets, des arrestations auraient eu lieu. 
 
On ne sait pas encore s'ils passeront la nuit sur place, mais ils ont d'ors et déjà annoncé qu'ils seraient là demain.
 
En ce qui me concerne, ma position est claire : si les Indignés veulent arriver à cristalliser les consciences, ils doivent continuer. Encore et encore. Ils doivent être visibles. Et leur visibilité doit être bien choisie. Pour que le plus grand nombre puisse enfin voir les vrais visages de leurs bourreaux. Je me réjouis de constater que suite à de multiples tentatives avortées, les Indignés parisiens ont manifestement réfléchi et ont changé leur fusil d'épaule. OWS n'y est certainement pas étranger. A la Défense, ils touchent le coeur de la Bête. Et ils doivent continuer à appuyer sur ce point sensible, encore et encore, jusqu'à ce qu'il s'arrête de battre et de pomper le sang des peuples.
 
L'action d'aujourd'hui, c'est le spectre d'Occupy Wall Street qui plane sur Paris. Et ça, les oligarches feront tout pour l'éviter. Les prochaines heures s'avèrent donc cruciales et nul doute qu'elles devraient donc nous donner la tendance quant à la pérennité de cette plus que légitime occupation citoyenne. 
 
Vous l'aurez compris : ils n'ont pas dit leur dernier mot et ils reviendront demain, dès 14h.
 
Et vous ? Vous serez là ?
 
Pour suivre le déroulement de l'action "Occupons La Défense" : voici les principaux hachtags : #occuponsladefense #occupyladefense #parisnofear #tousaladefense 
 
Notons que le hachtag #occupyDefense était en tête des tendances Twitter en France. C'est bon signe !
 
 
Littéralement,
Badi Baltazar
 
 

Moyenne des avis sur cet article :  4.7/5   (40 votes)




Réagissez à l'article

47 réactions à cet article    


  • L'Oeil qui court L’Oeil qui court 5 novembre 2011 09:26

    Merci pour ce récit. Je cherche depuis ce matin des nouvelles de la nuit complète au pied de l’Arche, sans succès. Le site du Nouvel Obs propose de relayer les vidéos. Je ne sais pas si ça peut intéresser le mouvement.
    Oui, il faut continuer jusqu’à ce que chacun comprenne qu’il est possible d’obtenir la démocratie et l’égalité, qu’il y a assez de production agricole pour nourrir tout le monde sur la planète plus puisqu’actuellement la nourriture produite est gaspillée pour son tiers, qu’il y a des richesses incommensurables en monnaie ( pas en matières premières) qui devraient impérativement être utilisée pour donner des conditions de vie dignes à chacun : un toit, la scolarisation, ...
    NON, le monde ne va pas s’écrouler si l’on rétablit des valeurs de justice. Le monde va retrouver des bases solides qu’actuellement les financiers, les très grosses entreprises, les riches et les politiques sont en train de miner complètement.


    • eric 6 novembre 2011 12:26

      L’oeil qui court : fantastique bonne nouvelle ! Le nouvel obs. propriétaire Perdriel, 180 ème fortune de France, ( estimée à 150 millions d’Euro) qui un temps finança son titre grâce aux bénéfices des messagerie rose, fût associé à Edmond de Rotshild dans des affaires immobilières,et qui aime tellement le journalisme citoyen qu’il vient de racheter une partie de Rue 89 donne des gages !

      http://fr.wikipedia.org/wiki/Claude_Perdriel

      http://www.ouest-france.fr/ofdernmin_-Le-proprietaire-du-Nouvel-Observateur-entre-au-capital-de-Rue89_6346-1855705-fils-tous_filDMA.Htm

      Décidément,le « système » tremble sur ses bases !

      Dites ? Vous n’en avez pas marre de tirer les marrons du feux pour les apparatchiks de la gauche de gouvernement ? Ou alors c’est en toute connaissance de cause ?

      http://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/partager-a-gauche-pour-degonfler-54982


    • eric 6 novembre 2011 12:28

      PS, A tout prendre, je me demande si je ne préfère pas me taper la pub de la poste sur AVOX....


    • Robert GIL ROBERT GIL 5 novembre 2011 09:39

      Les indignés, ne veulent pas politiser leur mouvement,pour disent-ils ne pas etre recuperer. Perso je pense que ne pas vouloir politiser le mouvement est le plus sûr moyen de se faire manipuler, le plus sûr moyen de crier et de ne pas faire entendre sa voix !Faire de la politique doit être un acte citoyen et ne doit pas être réservé à une minorité de spécialistes qui en a fait un métier. La politique doit être l’affaire de tous.Ensuite il y a un choix a faire......

      http://2ccr.unblog.fr/2011/10/24/je-ne-moccupe-pas-de-politique/


      • ma pomme 5 novembre 2011 09:45

        tous ces mouvements participent à la réflexion.
        marchés financiers, multinationales, medef...U.E, euro nous emmènent droit dans le mur avec la complicité idéologique de l’ump et du ps qui ont signé tous les traités servant le libéralisme mondialisé.
        bientôt les élections, présidentielle et législatives.
        un moment fort pour la démocratie
        mais...étes vous inscrit, prêts à voter ? 


        • Roosevelt_vs_Keynes 5 novembre 2011 11:27

          « Un moment fort pour la démocratie »

          Encore faut-il que ce concept soit défendu contre les puissances de chantage du fascisme financier.


        • Robert GIL ROBERT GIL 5 novembre 2011 11:49

          Je suis trés content qu’un tel mouvement existe, preuve que des choses sont peut-etre en train de changer, mais je persiste a dire que ne pas vouloir politiser le mouvement est le plus sûr moyen de se faire manipuler ! Faire de la politique ne doit pas être réservé à une minorité de spécialistes qui en a fait un métier.


        • anarcococo 5 novembre 2011 10:01

          Comme Bush et son autosatisfaction sur l’Irak et l’économie mondiale, nous avons maintenant Obama et Sarkozy et leurs autosatisfactions sur la Libye, l’Afghanistan et l’économie mondiale ...

          Le changement Sarkozy -> Hollande sera de même nature que le changement Bush -> Obama.

          Les présidents changent, l’indignation est toujours là !

          http://www.france24.com/fr/20111104-indignes-francais-veulent-occuper-defense-occupy-wall-street-paris-manifestations-rassemblement-capitalisme-finances



          • ATTENTION LE CHEVALIER JEAN S AVEC PEUR ET REPROCHE...fait des patrouilles avec ses gros bras...tous les samedis soirs.
            .
            camarades boutez les hors de PARIS


          • Roosevelt_vs_Keynes 5 novembre 2011 10:12

            Que faisaient les Indignés en 1995  ?


            • Patrick Samba Patrick Samba 5 novembre 2011 11:17

              Pfffff.... quelle tristesse....

              En 1995, beaucoup d’entre eux n’avaient même pas 5 ans....

              Actualutte – LIVE : Occupation de la Défense à Paris ! - Actualutte 


            • Roosevelt_vs_Keynes 6 novembre 2011 17:16

              C’est bien ce que je dis : leurs parents n’étaient déjà pas à la hauteur.



            • n’importe quoi..parents pas a la hauteur...les parents en sont a nourrir et loger leurs enfants de 30-35 ans ...qui ne trouvent pas de travail.meme bardés de diplomes..ou alors stagiaire a vie ou vigile..

              je vous rappelle mr l ’antijeune...qu’en Tunisie ca a pèté pour cette raison...et votre ami l’empereur de poche... on lui coupera quequechose ou il ira acexc ses amis ministres senateurs et députés vèreux ...faire un long stage au BAGNE DE CAYENNE

              ET IL AURA DU MONDE AVOCATS D AFFAIRES...GERANTS DE SCI.. BANKSTERS....MARCHANDS DE BIENS PRETS DU POUVOIR...DES AFFAIRES


            • @roosevelt vs keynes


              oui...de la provoc...monsieur l’antijeunes........facho ???


            • Roosevelt_vs_Keynes 7 novembre 2011 20:26

              « n’importe quoi..parents pas a la hauteur...les parents en sont a nourrir et loger leurs enfants de 30-35 ans »

              Je ne parle pas de ça et la critique que j’émets me concerne également.

              Il aura fallut la crise systémique actuelle pour qu’on commence à s’intéresser à ce qu’est un produit dérivé, un hedge funds ou des assurances sur l’effondrement d’un pays (CDS).

              Or, ces choses là existaient déjà dans les années 90 et forgeaient alors déjà notre avenir... mais à part un sonneur d’alarme, qui s’y intéressait à l’époque ?


            • BA 5 novembre 2011 11:20
              Vendredi 4 novembre 2011 :

              Le mouvement Démocratie Réelle Paris, Indignés de la Bastille, Uncut France, Occupy Paris, et les Pas de Noms l´avaient annoncé : « le 4 novembre à Paris, nous, les Indigné-e-s nous occuperons la Défense ». 

              Le lieu avait été choisi en tant que symbole de l´oligarchie financière et du fait de sa localisation entre Paris et sa banlieue. Occuper la Défense c´était symboliquement reprendre le pouvoir sur la finance pour un monde équitable, durable et fraternel, de partage, de justice, de paix et d’épanouissement pour tous.

              Le rendez-vous était fixé à 17 heures, dès 16 heures 45, 8 fourgons de la gendarmerie et 5 camions de police attendaient déjà sur place formant un « comité d´accueil ». Les médias aussi étaient au rendez-vous : depuis Mai 2011, on n´avait pas vu autant de caméras sur une action des Indigné-e-s à Paris.

              17h, des Indigné-es sont déjà sur place. Rapidement un stand d’accueil est installé pour informer les nouveaux venus et les curieux. Peu à peu, les gens commencent à arriver, et, vers 18h, une centaine de personnes s’organisent en Assemblée populaire. 

              Un groupe d’Indigné-e-s se présente à la tribune ; ils annoncent leur intention de camper. Des tentes sont déployées sur place. Elles ne restent en place que 5 minutes... La police les arrachent et les confisquent aussitôt montées. 

              Suite à cette intervention de la police (qui avait oublié de demander son tour de parole) les Indigné-e-s, loin de s’affoler, poursuivent le déroulement de leur assemblée durant laquelle ils décident de rester camper la nuit même à la Défense. Au vu de cette décision, une dizaine de tentes sont installées au pied de l´Arche de la Défense. Beaucoup de gens arrivent à partir de 19h30 et, de quelques centaines on passe à un peu plus d´un millier de personnes sur la place avec encore une vingtaine de tentes dressées. 

              Aux alentours de 21h, alors que les forces de police commencent visiblement à se mobiliser à nouveau, les participants de la tribune de l´AG rappellent aux assistants leurs droits vis-à-vis de la police notamment les trois sommations avant une charge et réinsistent sur les consignes de non violence.

              Vingt minutes plus tard, les forces de police se mettent en mouvement.

              La première charge a lieu à 21 heures, neuf autres suivront. Les charges sont violentes, avec poussées, coups de matraques, bousculades à coups de bouclier...

              Progressivement les forces de l´ordre, sous les huées et les flashs, arrachent, détruisent les tentes dans une grotesque chorégraphie de « on avance, on recule, on avance, on recule »... 

              A 23 heures, l´éclairage sous l´Arche s’éteint, les Indigné-e-s chantent Joyeux Anniversaire, et 200 personnes environ, assises, continuent à partager, dans la bonne humeur.

              Toutefois le déploiement des forces de l’ordre aboutira à deux blessés transportés à l´hôpital dont un jeune homme de 21 ans dans un état grave. Au moment de la rédaction de ce communiqué les deux blessés ont été pris en charge.

              Vers minuit et demi, dernière tentative de « charge » de la police. Une fois le calme revenu, loin d´être découragés, les Indigné-e-s annoncent : 

              RENDEZ-VOUS DEMAIN SAMEDI 5 NOVEMBRE À 14H #OCCUPYDEFENSE CONTINUE ! 


              • Innsa 5 novembre 2011 11:31

                « A la Défense, ils touchent le coeur de la Bête »

                Le coeur de la Bête ne se trouve pas du tout à la défense, mais au palais Élysée et dans les ministères. Ce ne sont pas les banques ou les entreprises du CAC40 qui fixent les règles de la finance internationale. Ce sont les politiques pour qui vous votez et voterez en 2012.

                Occuper la Défense pointe du doigt un seul problème : la crise actuelle.

                Si vous luttez contre la corruption qu’allez vous occuper
                Si vous luttez pour la parité en politique qu’allez vous occuper
                Si vous luttez contre le racisme ou allez vous aller
                Si vous luttez pour le droit au logement ou allez vous aller
                Si vous luttez contre la guerre en Afghanistan ou en Libye ...
                Si vous luttez pour une meilleur répartition des richesses...
                Si vous luttez pour un emploi pour tous ...

                Le peuple doit allez occuper l’Elysée ... « le coeur de la Bête ».
                Pouvoir au peuple.


                • Roosevelt_vs_Keynes 5 novembre 2011 11:34

                  Ne nous trompons pas de cible.

                  Pour une fois que la télévision publique a fait son boulot, profitons-en !


                • J-J-R 5 novembre 2011 21:14

                  L’Elysée est le centre du pouvoir politique mais pas du pouvoir réel. C’est la ploutocratie, les financiers qui détiennent aujourd’hui une grosse part du pouvoir. La Défense est un bon symbole, c’est le 92, le fief historique du Président, le centre névralgique des siège français des banques d’affaires et multinationales.  


                • chantecler chantecler 5 novembre 2011 12:14

                  Faudrait demander aux Tunisiens leur savoir faire ! Parce que le notre date un peu .
                  Cr.


                  • eric 5 novembre 2011 12:50

                    Tous cela est bien rassurant pour les parents.
                    On sait ou ils sont, ils sont sous la surveillance de la police et ils s’amusent gentiment s’en trop embêter personne. Ils n’encombrent plus les centres villes et au moins en l’absence de circulation automobile, ils ne courent pas le risque d’un accident.
                    Il m’en aura fallut des posts pour vous convaincre que les centres cela fait un peu trop touriste et qu’il vaudrait mieux aller à la rencontre des travailleurs.

                    Évidemment choisir la défense ou Wall street, c’est confirmer l’éternel problème de toutes les gauches (mêmes apolitiques) elles détestent pus les riches qu’elles n’aiment les pauvres.

                     Le principal bug, c’est que, réveil tardif ou nécessité de retourner à leurs écran pour faire du bruit et donner l’impression qu’ils existent sur le net, cela laisse quand même toute la matinée « libre ». Quand les travailleurs vont au boulot, où les « indignés » ne peuvent pas faire passer leur « message ».
                    Mais, et cela rejoint ma remarque précédente, ce n’est pas très grave. Au fond l’essentiel de ceux qu’ils auraient pu croiser sont eux même des employés de banque, donc des « complices objectifs ».

                    Encore un effort, quelques kilomètres : quand vous « occuperez » les cités à problèmes pour vous entretenir avec prolétaires et chômeurs de leurs vrais problèmes, vous aurez enfin atteint un minimum de cohérence entre vos proclamations et vos comportements.
                    Cerise sur le gâteau, la présence policière inhérent à toute manif permettra d’accroître la sécurité dans ces banlieues.


                    • djanel Le viking- djanel Le viking- 5 novembre 2011 14:00

                       ;

                       ;

                      Le premier des indignés le plus beau et le plus courageux est un chanteur engagé né en 1872.

                      On dit de lui qu’il fut un enfant de la commune mort en 1952 dans l’oubli. Aujourd’hui il est toujours resté cet inconnu pour la grande majorité du public. Hélas !!!!!!

                      Vous les Indignés vous devriez vous pencher un peu plus sur le répertoire des chansons de Montéhus pour vous en inspirer ainsi vous y pourriez y découvrir cette admirable chanson «  gloire au 17ième  » qui est l’histoire véridique de ce régiment qui refusa de tirer sur la foule lors d’une manifestation de viticulteurs dans le midi de la France.

                      Il faut impérativement la chanter chaque fois que les CRS s’apprêteront à vous charger dans l’espoir de les travailler moralement.

                      Pour atteindre ce but, il faut que la signification des paroles de cette chanson soit connue..... des CRS ainsi que du grand public. Il faudra donc la chanter en permanence durant vos manifestations sans bouffer les mots pour que chacun s’en imprègne.

                      Le slogan « gloire au 17ième » est moins agressif que « CRS.. SS.. SSS »et aura une portée affective nettement plus efficace puisqu’on suggère aux policiers de désobéir aux ordres comme cela à déjà était fait à la plus grande gloire de ce régiment qui refusa de charger sur les manifestants.

                      Voici donc les premières paroles de la chanson. Cliquez sur le lien pour l’entendre dans sa version originale. Lien

                      « Salut, salut à vous,

                      Braves soldats du 17ème ;

                      Salut, braves pioupious,

                      Chacun vous admire et vous aime ;

                      Salut, salut à vous,

                      À votre geste magnifique ;

                      Vous auriez, en tirant sur nous,

                      Assassiné la République »


                      • kot begemot kot begemot 5 novembre 2011 14:08

                        merci, j’aime bien les paroles !


                      • Walid Haïdar 5 novembre 2011 15:51

                        Vous touchez un point essentiel !


                        Un américain avait d’ailleurs théorisé le jeu d’influence que les révolutionnaires peuvent entreprendre vis à vis des forces de l’ordre. Il bossait pour la CIA, et avait développé ça bien entendu dans l’optique des révolutions colorées, et en particulier dans les mouvements subversifs en Europe de l’Est, et en Yougoslavie.

                        Il recommandait un certain nombre d’actes et d’attitudes, comme par exemple offrir des cadeaux aux flics, des gâteaux faits maison etc.

                        Mais ce chant que vous évoquez est vraiment pertinent, et ferait un putain de sacré effet s’il était chanté en choeur à la défense face à une charge de CRS, le tout filmé et retransmis sur internet !

                        Nous disposons avec un peu d’imagination d’énormes armes psychologiques.

                      • Montagnais Montagnais 5 novembre 2011 15:39
                        Bien ! Vous lâchez pas le morceau, vous continuez à suivre OWS.. Vos articles précédents en témoignent. Moi non plus.. Moi aussi.. 



                        Vous dites : « Encore et encore. Ils doivent être visibles. »

                        Oui, visibles dans la rue les OWS.

                        Mais l’essentiel, c’est bien de déserter l’Oligarchie et ses modèles.

                        On veut plus jouer comme eux. Qu’ils aillent se faire F.. les Banksters, les publicitaires, les mega-corp de l’amusement publique, leurs valets politiques..

                        Désertion. Révolution.

                        Nous sommes les 1 % de déserteurs qui, très facilement, vont les priver de leur croissance à laquelle ils sont addicts, et qui si elle fait défaut, fout tout par terre, finance, crédit, industrie de la réclame, orgie.

                        • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 5 novembre 2011 16:20

                          Un peuple qui ne s’indigne pas n’est pas digne et ne pas avoir une quelconque dignité !

                          ALLONS VERS LA RÉVOLUTION MONDIALE, LA PREMIÈRE QUE L’HUMANITÉ N’AVAIT JAMAIS ENVISAGÉE : DÉMYSTIFIONS LE POUVOIR POLITIQUE OBSCUR ET APPLIQUONS LA VRAIE DÉMOCRATIE QUI SIGNIFIE L’OBÉISSANCE AUX LOIS ET NON AUX HOMMES !

                          Mais donner du spectacle comme le font régulièrement les « altermondialistes » n’est pas rentable !

                          Il faut s’indigner vraiment en mettant les pouvoirs pourris dans une réelle contrainte : Au lieu d’occuper les espaces publics, il est préférable de déserter les institution et entamer un refus de travail jusqu’à ce que les administrations capitulent !

                          Seule la persévérance paie. Mais seule l’union de tous permet d’entretenir la persévérance !

                          INDIGNES DU MONDE ENTIER, FAITES UN APPEL POUR LES INDIGNES DE TOUS LES PAYS ET EXIGEONS TOUS ENSEMBLE LA VRAIE DÉMOCRATIE !


                          Mohammed MADJOUR.


                          • Deneb Deneb 5 novembre 2011 16:34

                            M.M. « INDIGNES DU MONDE ENTIER, FAITES UN APPEL POUR LES INDIGNES DE TOUS LES PAYS »

                            ça attaque fort, la moquette ....


                          • Annie 5 novembre 2011 16:35

                            Les indignés de Londres viennent d’ouvrir une section spéciale dans leur campement pour aider les sans-abris en détresse psychologique. Ils ont fait appel à toutes les bonnes volontés et surtout à des experts pour venir les aider. Ils accueillent aussi tous les sans-abris qui se présentent à leurs « portes ». Un article là-dessus de l’Independent qui n’était pas au départ très favorable aux indignés :
                            http://www.independent.co.uk/news/uk/home-news/homeless-get-tent-of-their-own-at-st-pauls-6257565.html

                            Nous marquons aujourd’hui la troisième semaine « d »occupation" des Indignés de Londres.


                            • Jean-Paul Foscarvel Jean-Paul Foscarvel 5 novembre 2011 16:43

                              Nous serons tous touchés.

                              Déjà, le gouvernement prévoit de supprimer encore un jour férié et de le faire travailler gratuitement. J’appelle cela de l’esclavage.

                              Le problème fondamental est un excès de la productivité du travail qui génère pauvreté chez las salariés/chômeurs, et accumulation de richesse chez les hyper-riches qui spéculent sur la banqueroute des états.

                              Toutes leurs mesures ne font qu’accroitre la crise qui sert de justification à la prise de mesures encore plus graves et antisociales.

                              Nous serons tous touchés et nous tomberons tous un jour ou l’autre. C’est pourquoi je pense qu’il faut y aller. Pas forcément tout le temps, mais au moins un soutien réél.

                              J’y étais hier, j’ai assisté aux débats, j’ai dit ce que je pensais, je ne suis pas resté jusqu’au bout, certes, mais je crois que si chacun apporte sa pierre à son niveau, comme il l’entend, comme il le peut, les choses avanceront. Certains iront plus loin, d’autres moins, mais l’essentiel est d’avancer. C’est ce que je crois.

                              Car chacun de nous à son niveau, est et sera touché. Et chacun de nous à son niveau, peut apporter une part de connaissance et de résistance.

                              La chose importante est de réfléchi à ce qui arrive, et de faire en fonction avec cela.


                              • Roosevelt_vs_Keynes 6 novembre 2011 09:25

                                Il n’y en a pas beaucoup qui ont tiré la sonnette d’alarme avant Attac, avant les alter-mondialistes.

                                Quitte à y rester, autant y aller :)


                              • eric 5 novembre 2011 18:29

                                Indigné ! Que je suis par cette absence de transparence démocratique citoyenne....

                                On nous ment, et on défigure la langue française !

                                http://tempsreel.nouvelobs.com/economie/20111105.OBS3919/occupons-la-defense-des-indignes-toujours-mobilises.html
                                La photo fait foi : il fait jour, on voit bien combien il y a de participant. Peu. Ils n’occupent rien du tout, et ils ne s’indignent guère, ils sont assis sur le parvis.
                                Ce n’est d’ailleurs pas une occupation mais un évènement autorisé par la préfecture de police.

                                Quand à ce qui c’est passé après, cela s’appelle une transgression de la loi républicaine démocratique avec occupation illégale de l’espace public. Cela commence souvent comme cela.

                                Bon, d’accord, il y a peut être 200 personnes et vous me direz que c’est insignifiant, mais à Munich dans la brasserie au début, ils n’étaient pas beaucoup plus nombreux. Quel rapport ?

                                Eux aussi cherchent la violence

                                On est sur un trend de 3000 manif par an à Paris, soit 10 par jour, avec parfois des gens beaucoup moins « apolitiques » que les indignés. http://owni.fr/2010/10/02/le-nombre-de-manifestations-en-hausse-de-100-depuis-2007/

                                Or, il n’est quasiement pas une manif « indignée » qui ne se termine par un communiqué « d’indignation » contre « d’indignes » violences policières, là ou pour 99% des autres, il ne se passe rien de tel.

                                Ne nous y trompons pas, ces gens cherchent la confrontation.

                                Hommage aux forces de l’ordre qui font respecter la loi républicaine en évitant à peu prêt de tomber dans le panneau.


                                • Frabri 5 novembre 2011 20:00

                                  Quand est-ce que les indigné-e-s vont passer du stade de l’indignation au stade des revendications valables pour la majorité des indignées ? ? ? Et pour sortir de la « multicrise »

                                  Sinon on va continuer a se demander comme dans rue 89 « pourquoi le mouvement des indignées ne prend pas en France »

                                  http://www.rue89.com/2011/11/04/pourquoi-le-mouvement-des-indignes-ne-prend-pas-en-france-226139


                                  • bzorglub 5 novembre 2011 20:08

                                    Vous vous trompez de cible...
                                    Occupez les datacenters, coupez les fibres optiques et tout ce cirque s’arrete, plus de comms, plus rien ne marche... Hihhihihihi...


                                    • Defrance Defrance 6 novembre 2011 16:32

                                        Enfin quelqu’un qui a compri !

                                           Mais il y a mieux que couper les câbles qui sont facile a réparer dans ce cas ! 

                                          Hcl H² SO 4.........................


                                    • Artzamendi Artzamendi 6 novembre 2011 02:23

                                      Rappelons que Daniel Cohn-Bendit, (dit dany le rouge, puis dany le vert), soutient de toute la fougue de sa prime jeunesse smiley smiley les Indignés.

                                      Voici par ailleurs les dernières activités du bouffon du Roi (bien rémunérées, n’en doutez pas, chers Indignés) : 

                                      http://www.facebook.com/notes/fran%C3%A7ois-asselineau-union-populaire-r%C3%A9publicaine/-daniel-cohn-bendit-lance-le-programme-european-young-leaders-/10150347739517038

                                       


                                      • Montagnais Montagnais 6 novembre 2011 12:02

                                        Merci pour le lien,


                                        Dire qu’il y en a qui, 43 ans après, voit encore pas que Dany le Bouge est un condé.. 

                                      • eric 6 novembre 2011 11:25

                                        Rappelons que grace à un article récent d’Olivier Cabanel sur Agoravox, on commence à savoir un peu qui finance, soutient et diffuse en sous main ce mouvementicule au sein de la« gauche de gouvernement », au moins dans le cas de la France. Il ne doit pas être difficile de le retrouver.

                                        Un détail amusant dans les interview : un « qui ne porte pas la parole collective » (puisque c’est complètement démocratique et que personne n’a le droit de s’approprier le mouvement) prof entre deux âges exerçant à... Neuilly sur Seine.....

                                        Décidément, la jeunesse des damnés de la terre est dans la rue...


                                        • Marc JUTIER Marc JUTIER 6 novembre 2011 11:32

                                          La révolution non violente est en marche !

                                          La prise de conscience des peuples est inéluctable.

                                          Nous vivons une révolution paradigmatique, un changement de civilisation, c’est indéniable.

                                          Je dis ce que je pense partout et tout le temps depuis des années et

                                          la victoire des peuples contres les banksters ne fait aucun doute à mes yeux.

                                          L’oligarchie (Bilderberg, trilatérale, etc) et leurs serviteurs (technocrates, économistes et journalistes) sont en train d’être démasqués.

                                          Chers concitoyens, j’ai rassemblé ici quelques articles, vidéos et documents qui vous permettront d’avoir une vision plus claire de la situation.

                                          http://www.lepost.fr/article/2011/11/05/2630758_la-revolution-non-violente-est-en-marche_1_0_1.html

                                          10 bonnes raisons de faire à nouveau la Révolution

                                          http://www.syti.net/Revolution.html

                                          merci de partager

                                          Marc JUTIER


                                          • Jean-paul 6 novembre 2011 14:53

                                            Hier soir on etait 41 ,donc plus nombreux au cafe du commerce que les indignes qui ont dormi a la Defense .

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès