Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Les manquements de l’éducation française

Les manquements de l’éducation française

Il y a des manquements conséquents dans le système éducatif actuel. Cela va de la maternelle au lycée, mais c’est aussi dans les filières cruciales de notre économie.

Au lieu de dissocier à l’école il faut associer les idées entre elles. Les grecs ont fait évoluer la Science en définissant et associant. Nous ne faisons qu’associer des éléments ou des personnes entre elles. Nous ne faisons que transformer, excepté sur l’énergie.

L’humain et l’élève détestent faire des choses trop faciles. Cela décourage car il n’y a rien à prouver. L’européen n’aime pas montrer qu’il ne sait pas. Il n’aime donc pas les cours trop abstraits, où il est difficile de se rapprocher de son quotidien. Il aime par contre résoudre un problème qui lui semble difficile, parce qu’il aime montrer qu’il sert à quelque chose.

Selon le film "Ce n’est qu’un début", on pourrait apprendre à l’élève de maternelle à philosopher sur des thèmes du quotidien. En effet l’enfant a un jugement dès six mois. Il peut donc discuter avec un adulte dès qu’il sait parler. L’institutrice, quant à elle, peut lui apprendre à devenir un citoyen en philosophant avec eux, ce que notre oligarchie redoute.

L’enfant aime entendre de la musique. Il peut facilement retenir des paroles. Il peut être possible d’apprendre le chant mais aussi un petit instrument de musique dès la maternelle. Le travail manuel associé à l’apprentissage permet de transformer un esprit, afin de le rendre intéressé, constructif et sociable.

Enfants jouant de la musique à la Cantoria, Florence

En primaire il est possible d’apprendre la réflexion scientifique telle que l’a conçue Platon. En effet la Science est la seule matière pour laquelle on ne peut choisir, juste découvrir et expérimenter, afin de définir pour associer. On peut devenir un génie avec la réflexion scientifique, en cherchant sur les limites de l’humain.

En primaire il serait possible de commencer à apprendre l’économie réelle. Il ne s’agit là aucunement de l’économie monétaire, qui est faite pour croire que l’argent est but. Il s’agit d’apprendre à l’élève comment fonctionne sa société, selon les principes sociaux scientifiques énoncés par Henry Charles Carey. Par exemple, on pourrait apprendre pourquoi il y a des écoles, quels sont les métiers cruciaux comme les métiers techniques ou scientifiques, quels sont des métiers pouvant parasiter notre économie, notamment les métiers dont le but est de nous individualiser. On peut citer le trading, le broking, les métiers de la voiture, la politique financière.

On pourrait aussi apprendre en fin de primaire la géométrie par les pliages. La géométrie permet de comprendre jusqu’à l’infiniment petit. La géométrie par les pliages permet aux élèves de concevoir en architecture. On peut commencer à intéresser l’élève à concevoir quotidiennement la société qu’il a autour de lui, en petit ou en grand.

Il faut enseigner les limites de l’humain au collège voire au primaire. L’élève se demande le pourquoi à cette époque. Le pourquoi c’est la recherche de vérité. Le pourquoi c’est la démarche scientifique. Le pourquoi c’est comment construire une société, selon l’architecture.

En collège, certains cours d’ingénierie, notamment en communication, en économie physique, pourraient permettre à l’élève de s’organiser à l’écriture. Il faut que l’élève évolue grâce au professeur avec ses écrits. Cela nécessite des classes de 15 élèves, pour ne pas surcharger de travail le professeur. L’élève comprend les mots qui vont sur ses limites, pas les notes, souvent arbitraires.

On pourrait au collège commencer à apprendre au collège les démarches les grands scientifiques et industriels, ceux qui ont changé radicalement notre vie, en augmentant notre niveau de vie pour augmenter la démographie, selon le potentiel de densité démographique relatif. En effet certaines inventions permettant d’améliorer notre niveau de vie ont été cachées. Actuellement il s’agit toujours du thorium-uranium, permettant des centrales stables brûlant les déchets de l’uranium. Il s’agit aussi du silicium organique, qui permet de régénérer nos tissus et os. Il nécessite une bonne hygiène de vie. Le potentiel a été mal utilisé. Les lobbies nous individualisant sont intervenus.

Au lycée, la géométrie est trop délaissée. On pourrait terminer l’étude des limites de l’humain, avec de la pratique. On pourrait apprendre à gérer un état industriel, à protéger facilement les industries. Cela ferait monter l’esprit patriotique. On ne parlerait plus de licences libres, nécessaires pour diffuser dans une récession. Mais on parlerait réellement du domaine public, qui n’existe que si un État-Nation se développe. On étudierait pourquoi les lobbies ont cassé notre potentiel de densité démographique relatif.


Moyenne des avis sur cet article :  3/5   (6 votes)




Réagissez à l'article

10 réactions à cet article    


  • bakerstreet bakerstreet 30 avril 2014 14:54

    On pourrait donner déjà donner à notre Emile un substrat de bases conséquentes : Revenir à la méthode de lecture syllabique, et abandonner une fois pour toutes cette méthode globale qui nous fait des handicapés, et assure une clientèle aux orthophonistes.

    Pour le reste, comme disait Shakespeare,
     « On ne fait pas de bons esprits en les dégouttant de l’étude ». 
    Ca, on le sait depuis si longtemps qu’il semble qu’on l’ai un peu oublié. 

    • matthius matthius 30 avril 2014 19:35

      Oui c’est facile de passionner un élève. Il suffit de répondre à sa recherche de vérité, afin qu’il trouve dans ce qu’il va faire le moyen de répondre aux questions qu’il se pose.


    •  C BARRATIER C BARRATIER 30 avril 2014 22:55

      L’école française, du primaire au lycée, fait déjà cela. Les capacités des enfants sont stupéfiantes dès 8 ans. Et les enseignants savent apporter ces éclairages.Une pratie des critiques vis à vis de l’école est voulue par ceux qui veulent la détruire pour privatiser.Connaissez vous la méthode de l’OCDE pour casser les services publics ? D’abord baisser la qualité pour qu’on les aime moins


      En table des news
       !OCDE, conseils pour casser les services publics et privatiser http://chessy2008.free.fr/news/news.php?id=231


      • ALEA JACTA EST ALEA JACTA EST 1er mai 2014 08:38

        On peut reprocher beaucoup de choses à l’ école mais il faut lui reconnaître qu’ elle est à l’ image de notre société...nous la voulons avant-gardiste mais elle est notre parfait miroir.Vos propositions sont démagogiques et très dangereuses...C’ est avec de tellles idées « globalisantes » qu’ on a créé une génération d’ analphabètes.Je ne sais pas ce que l’ on peut y gagner mais je sais parfaitement ce que l’ on va perdre : toute la rigueur basée sur des décennies d’ éducation et d’ apprentissage, toute cette construction de savoirs patiemment bâtie sur des bases solides et structurées...on risque de mettre la charrue avant les boeufs...et à la fin il n’ y aura ni charrue ni boeufs.Vos idées sont déjà mises en application dans certains programmes éducatifs avec des résultats complètement factices qui ne satisfont que leurs promoteurs.
        Regardez comment J.S. Bach apprenait la musique et l’ harmonie à ses enfants il y a quelques siècles, et demandez-vous si vous êtes capable d’ en faire autant avec le même degré d’ exigence dans un système public ouvert à toutes et à tous, et la réponse est définitivement NON si vous ne disposez pas de moyens conséquents comme dans certains pays nordiques comme la Finlande qui possède l’ un des meilleurs systèmes d’ instruction publique au monde.
        Vous allez donc réinventer une école très peu rigoureuse et très peu exigente simplement pour répondre à ce que vous pouvez produire dans un monde de consommation où les valeurs sont hyperégoïstes et où l’ autorité, tant de l’ institution scolaire comme celle des parents n’ est plus qu’ un vain mot.
        Je terminerai en disant qu’ en tant que pédagogue j’ essaie d’ imaginer mille et une stratégies pour capter l’ attention de mes élèves, pour les séduire, les motiver, exciter leur curiosité et les amener à ce qu’ ils se construisent eux-mêmes un vrai savoir.Et bien il y a une partie d’ entre eux pour qui toutes ces stratégies, pirouettes et tours de passe-passe échoueront lamentablement quand arrivera le moment fatidique où je leur demanderai de fournir un effort...ils sont le fruit de la consommation...et du maternage à outrance...
        Produire un effort n’ est plus un réflexe vital pour eux...c’ est tellement plus rigolo de s’ envoyer des SMS infantiles sur des portables de dernière génération hors de prix...
        La dernière trouvaille pédagogique qui a toutes mes faveurs à condition de l’ utiliser avec discernement : leur apprendre à se servir de leur portable et des nouvelles technologies de manière intelligente (.... ce qui m’ amènera immanquablement à utiliser des méthodes dûment éprouvées par le passé).


        • matthius matthius 2 mai 2014 20:34

          Je ne propose rien de nouveau.
          Tout ce que j’ai écris je l’ai vu autour de moi, via des documentaires sur d’anciennes méthodes mises en place, qui ont fonctionnées, à l’image de la photo de l’article.


        • matthius matthius 2 mai 2014 21:08

          Oui, vous avez raison. Ce que je propose est un changement de paradigme.
          La constatation est simple : Seule une banque nationale permettra de retrouver une éducation utile.
          Les financiers le disent : Plus les taux d’intérêts des banques sont élevés, plus les inégalités se creusent.
          Seulement, il ne s’agit pas de créer une banque nationale pour se serrer la ceinture, comme beaucoup le proposent. Il s’agit de passer de la passivité de la décroissance à la créativité permise par l’opulence. Vous pouvez lire mes articles précédents pour comprendre cela.
          Ces articles montrent notamment la situation dans laquelle nous sommes :
          http://www.economie-reelle.org/Decrire-scientifiquement-des
          http://www.economie-reelle.org/La-centralisation-et-l-association
          L’ensemble des métiers, sauf les métiers techniques, sans opulence, veulent individualiser leur auditoire.
          Le retour aux 30 glorieuses est possible, à l’image de la Russie et de la Chine. Les chinois vont accéder à notre niveau de vie. Ils vont même être de vrais écologistes avec le thorium-uranium, contrairement à nos pseudos-éclogistes. Ils sont en train de verdir les déserts et de développer l’Asie.
          Allons-nous attendre la folie de la décroissance et ses guerres, pour prendre conscience que le développement durable est possible, avec la banque nationale, contrairement à ce que dit le libéralisme ? Le développement durable est possible parce que la vie c’est le mouvement. Cette vie peut cependant nous oublier. La planète peut se passer de nous.
          Nous nous pouvons être suffisamment créatifs pour créer une civilisation qui pourra avec l’opulence, favoriser les esprits plutôt que de s’en servir, comme le fait actuellement la nature ou notre oligarchie occidentale.


        • ALEA JACTA EST ALEA JACTA EST 3 mai 2014 20:21

          J’ ai du mal à partager votre optimisme au sujet de la situation écologique en Chine.J’ avais fait un bref billet sur la question qui montre que le retard qu’ ils ont pris a déjà des conséquences tout simplement catastrophiques..là je pèse mes mots...

          http://62.210.98.10/actualites/environnement/article/la-chine-entre-t-elle-144780
          Tout ce que j’ ai lu depuis la rédaction de ce petit billet montre que malheureusement je suis en dessous de la vérité

        • ALEA JACTA EST ALEA JACTA EST 3 mai 2014 20:30

          Lisez ce court article et surtout allez jusqu’ à la fin du document vidéo....édifiant...le cauchemar a déjà commencé



        • zygzornifle zygzornifle 1er mai 2014 08:47

          On devrait leur apprendre le fonctionnement du pole-emploi car nombreux n’auront jamais de travail ou le perdront rapidement ....


          • zygzornifle zygzornifle 2 mai 2014 08:31

            On devrait leur apprendre une sorte de chasse au trésor ou dans un discours de politique ils devront trouver les mensonges....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès