Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Les paradoxes de la « démocratie » : exemple de l’affaire Charlie (...)

Les paradoxes de la « démocratie » : exemple de l’affaire Charlie Hebdo

Je ne tiens plus, j'ai pourtant essayé de prendre des distances concernant ces sujets, mais après la pelleté d'immondices encore une fois jetée au visage des musulmans il m'a fallu réagir en écrivant un article.

Ce que je ne saisis pas bien dans cette affaire ce n'est pas en soit les caricatures de Charlie Hebdo car en tant que farouche partisan de la démocratie, je pense que ces caricatures doivent pouvoir être publiée même si le but pour moi était simplement de choquer une communauté déjà largement stigmatisée et non pas de plaisanter, mais après tout cela est subjectif. Ensuite, je vois le gouvernement et les divers gardiens de la bonne morale (je pense à des gens comme Zemmour, BHL mais aussi la très grande majorité des médias de masse, et toute la secte laïque et bien pensante...) invoquer la formule de « liberté d'expression ». Admettons, jusqu'ici je dirais : « tout va bien ». Nous pourrions alors nous mettre d'accord sur le fait que la liberté d'expression doit être accordée à tous les niveaux, quand bien même l'avis défendu (du moment qu'il est défendu de façon pacifique et en accord avec le respect des droits de l'Homme) est totalement contraire à notre position. Pour ma part je m'oppose farouchement aux avis contre lesquels je suis, cela dit je serais prêt à me battre pour que ces idées puissent tout de même avoir fenêtre sur cour car c'est pour moi un fondement immuable des démocraties modernes (qui est rarement respecté), c'est certainement ce qui va se passer à travers les réactions et les commentaires de cet article, et mêmes si vos interventions sont un peu musclées, me mettent dans tous mes états, me semblent incroyablement abusives, je ne suis personne pour imposer un monopole de la bonne parole.

« Si l'on ne croit pas à la liberté d'expression pour les gens qu'on méprise, on n'y croit pas du tout » (Noam Chomsky).

Alors pourquoi cette liberté d'expression si fortement clamée ne s'applique pas au droit des musulmans à manifester contre ces caricatures ? Je parle de façon pacifique, je n'appelle pas à brûler des ambassades. Le fait est que les réactions d’extrémistes musulmans à travers le monde entier ne reflètent absolument pas l'islam français et qu'on prend à chaud un débat en accusant les musulmans de ne pas prendre cela sur le ton de l'humour. Tout d'abord c'est un droit de ne pas en rire, ensuite pourquoi dîtes vous cela à une communauté qui n'est absolument pas responsable des réactions encore une fois largement extrapolées par la presse ? Dans la vitesse et certainement une forme de pression idéologique, les médias diffusent des images de violence sans prendre le temps d'expliquer le contexte et surtout de marginaliser ce genre de procédé qui ne reflète absolument pas l'islam dans son ensemble. On montre des images choc, on laisse s'exprimer (très rapidement) les plus extrêmistes, ou des gens qui parlent mal le français ensuite l'amalgame est facilement faisable. On passe toutefois beaucoup plus de temps à parler de l'Iphone 5 et de son mode d'emploi. Triste constat intellectuel, mais je ne serais pas le premier à pleurer de honte devant un Journal télévisé de grande écoute.

Les médias créent et s'emparent d'un faux débat, personne ne prend le temps de démêler le vrai du faux et on sert cette soupe amère à tout le monde. Franchement un tel film et de telles caricatures auraient mieux fait d'être ignorés car sincèrement, ne paniquez pas, l'islam n'est pas un problème, du moins pas en France, même si de sublimes processus de désinformations tentent de nous vendre ce mythe. « L'islam nous est présenté comme une menace interne, par l'exagération systématique du problème de l'immigration, et externe, par une politique étrangère hostile à la Turquie, plus encore à l'Iran, et par l'envoi de troupes "civilisatrices" en Afghanistan. » (Emmanuel Todd).

Ensuite soyons cohérent, les états et les lobbyings financiers pressent le monde depuis trop longtemps, la nouvelle application de la règle d'or va bientôt être appliquée en Europe, après un premier référendum négatif, ils ont fini par nous faire passer le traité de Lisbonne en catimini et se préparent à refaire la même chose sans même nous consulter alors que 72% des français souhaiteraient voter par référendum concernant l’application d'une nouvelle loi d’austérité (sources Lemonde.fr). Et pourquoi ces mêmes médias bien pensants, ce même gouvernement qui ne fait que poursuivre les réformes entamées par Sarkozy, pourquoi ces gens là ne crient pas au scandale et au droit à la liberté d'expression ? Lorsqu'une injustice flagrante va dans le sens de la pensée dominante, personne ne s'émeut, les réformes passent et le reste suit son cours.

Mes amis je vous le dis, ces affaires de caricature sont encore une fois un chiffon rouge agité pour nous distraire des vrais enjeux. On divise pour mieux régner, on pointe une ennemi du doigt, on joue avec les tentions communautaires, on se pose les mauvaises questions mais au final nous serons tous dans le même bateau (et nous le sommes déjà) d'un monde dérégulé par les empires financiers et les états à leur service. Ne tombons pas dans ce vulgaire piège, n'accusons pas les mauvaises victimes et surtout analysons finement ces concepts de liberté d'expression qui ne prévalent que pour certaines personnes et quand cela les arrange. On voudrait nous amener vers le consensus mais le consensus se fabrique.

« Les islamistes radicaux, ou extrémistes, souvent appelés « fondamentalistes », ont été choyés par les États-Unis dans les années 1980, parce qu'ils étaient les meilleurs tueurs au monde. Dans ces années-là, l'ennemi principal des États-Unis était l'Église catholique, qui avait commis, en Amérique latine, le grave péché de prendre « le parti des pauvres » et qui a cruellement souffert de ce crime. L’occident est parfaitement œcuménique dans le choix de ses ennemis. Ses critères sont la soumission et les services rendus au pouvoir, et non la religion » (Noam Chomsky).


Moyenne des avis sur cet article :  3.16/5   (37 votes)




Réagissez à l'article

16 réactions à cet article    


  • frugeky 5 octobre 2012 11:54

    Même les ambassades brûlées ont une drôle de saveur

    Le terrorisme c’est quand ça arrange...
    Après c’est sûr que c’est plus facile pour rafler des personnes au « profil » musulman
    Me sens tout penaud...

    • robin 5 octobre 2012 13:37

      Alors pourquoi cette liberté d’expression si fortement clamée ne s’applique pas au droit des musulmans à manifester contre ces caricatures ?

      Vous pouvez étendre aussi aux catholiques traités de fanatiques quand on trempe un christ dans l’urine.

      La réponse est simple : Parce que les médias obéissent à une commande bien précise venue d’en haut de descendre les religions en général et celles du livre en particulier, A L’EXCEPTION DE LA JUIVE qui n’est quasiment jamais touchée pour cause de terrorisme intellectuel sur la shoah, et ce pour laisser bientôt la


      • robin 5 octobre 2012 13:38

        Une phrase manque : "pour laisser bientôt la seule religion qui vaille aux yeux des maîtres du monde : celle du Veau d’Or.


      • Romain Desbois 5 octobre 2012 14:41

        Comme si les religions n’adoraient pas le même veau .


      • Javascript Javascript 5 octobre 2012 15:55

        Je suis d’accord avec tout ce que dit l’auteur mais je moinsse quand même pour l’expression malheureuse « secte laïque » que je désapprouve totalement. La laïcité est la plus belle chose que nous ayons en France, s’en prendre à elle est d’une stupidité sans nom. A part certains extrémistes pour qui ils n’existe aucune vérité en dehors de leur dogme je ne vois pas qui en France souhaiterait aujourd’hui le retour à une religion d’état quel qu’elle soit !

        La laïcité est le principe de l’égalisation, dans l’État, de la compagnie civile et de la contraintre religieuse. La laïcité est aussi le caractère des institutions, publiques ou privées, qui, selon ce principe, sont indépendantes du clergé et des Églises ; l’impartialité, ou la neutralité de l’État à l’égard des Églises et de toute confession religieuse1.

        http://fr.wikipedia.org/wiki/La%C3%AFcit%C3%A9#Pays_constitutionnellement_la.C3.AFques


        • Romain Desbois 5 octobre 2012 16:26

          Oui la laïcité est la plus belle avancée démocratique concernant le droit de croire ou de ne pas croire depuis Henri IV


        • VICTOR LAZLO VICTOR LAZLO 5 octobre 2012 16:25

          Bonjour JMC,


          1- Vous dites : « mais après la pelleté d’immondices encore une fois jetée au visage des musulmans ». 
          Nulle part je n’ai vu « d’immondices » à propos des musulmans : et pourtant je lis le Figaro, Libé, le Monde, le Point, ...A la télé pas une phrase défavorable aux musulmans (y compris sur TF1, ou M6....).
          La tonalité generale des commentaires c’est : « les musulmans font preuve de maturité », etc....
          Pour le reste c’est comme pour tout, quand un prêtre pédophile se fait prendre , ça fait pas du bien à l’Eglise ; quand une dame se prend une gifle pour avoir marché où il ne fallait pas  ça pose un peu probléme...

          2-Vous dites« les islamistes radicaux, ou extrémistes, souvent appelés « fondamentalistes », ont été choyés par les États-Unis dans les années 1980, »
          Les alliances....Les USA ont aussi aidé et armé les Communistes d’URSS entre 41 et 45. Il s’agissait de contrer les Nazis. Les USA ont aidé et armé les Islamistes pour contrer les Communistes. Les USA ont aidé Castro et bien d’autres avant de s’en mordre les doigts...

          3-Charlie Hebdo, pour lequel je n’ai pas de sympathie, a pour vocation de se foutre de tout. Les Cathos, les Israelites, les religieux en général, les politiques y sont réguliérement l’objet de caricatures et de horions. Tout le monde s’en fout.... Charlie en fait beaucoup moins avec l’islam qu’avec le catholicisme . La vraie question c’est : pourquoi ça fait le buzz quand c’est l’islam, et pas le catholicisme ? 

          4-Il est vraie qu’interdire la manif de protestation contre Charlie Hebdo et le film américain était stupide ; ceci dit ce qui s’était passé à la manif « surprise » de la Concorde ne laissait pas présager le meilleur....Mais la démocratie c’est aussi accepter une décision injuste de l’administration : il y a des tribunaux pour régler ça. 


          • Romain Desbois 5 octobre 2012 18:19

            Le deuxième lien : le parisien viole la présomption d’innocence.


          • simir simir 6 octobre 2012 05:40

            Les USA ont aidé Castro ! Vous voulez rire ou quoi ? Dès Fevrier 1959 Washington a refusé une demande de prêt alors que la clique à Battista s’était enfuit en emportant 424 millions de $ Il s’agissait du 1er signe d’hostilité. En Juin 1959 les USA suppriment les cotas sucriers . Le 27 Aout 1959 l’Americain Foreign Power Company sur les recommandations du gouvernement supprime un financement de 15 millions de $

            Toutes les nations touchées par les nationalisations ont négocié avec le gouvernement cubain et ont accepté les accords de compensation à l’exception des Etats Unis.
            Dès 1960 Eisenhower a pris la décision de renverser le gouvernement cubain : annulation de la quote part sucrière, fin des livraisons de pétrole, embargo sur les armes campagne de terrorisme et sabotage et organisation d’une force paramilitaire destinée à envahir l’île (General Goodpaster Memorandum of a conference with the president 17 Mars 1960, Foreign Relations of the United States 1958-1960, Eisenhower Library, Project Clean Up Records ....)
            Juin 1960 Texaco Shell et Exxon mettent un terme à leurs livraisons à Cuba...
            Quant à l’URSS elle a payé les matériels fournis pas les USA comme tous les pays l’ont fait d’ailleurs ceci expliquant qu’à la fin de la guerre les 2/3 des réserves d’or étaient aux Etats Unis
            Ce n’était pas une aide mais une question de gros sous pour l’industrie US

          • VICTOR LAZLO VICTOR LAZLO 7 octobre 2012 15:18

            Bonjour Staline,

            Mais oui les USA ont bien aidé Castro ! Lisez le lien.
            Effectivement ils s’en sont mordu les doigts trés vite, d’abord quand ils ont assisté aux massacres commis par les Raul Castro, Guevarra et consorts ; puis quand ils ont constaté que tous les démocrates étaient jétés en prison(Matos.... ou disparraissaient mystérieusement (Cienfuegos....). Les nationalisations n’ont été que la conséquence de l’inféodation de Cuba à l’URSS, pas la cause la cause du désaccord avec les USA. 

          • Radix Radix 5 octobre 2012 16:57

            Bonsoir

            En France il n’y a pas de loi qui oblige un musulman à lire Charlie-Heddo et il n’y a pas de loi qui m’oblige à lire le Coran et c’est très bien comme cela !

            Quand vous dîtes : "Alors pourquoi cette liberté d’expression si fortement clamée ne s’applique pas au droit des musulmans à manifester contre ces caricatures ?" vous ne vous rendez pas compte qu’il faudrait dans ce cas m’autoriser à manifester contre le Coran qui choque mon athéisme, ce qui m’est actuellement interdit car assimilé (à juste titre) à du racisme !

            Quand on réclame des droit pour une minorité, il faut faire attention que cela ne se retourne pas contre-elle !

            Radix


            • Stof Stof 5 octobre 2012 17:15

              Ceux qui pleurnichent sur les musulmans calomniés devraient tout aussi bien s’offusquer de celles proférées à l’encontre des riches ou des sionistes, qui prolifèrent, de ci de là...


              • Romain Desbois 5 octobre 2012 18:14

                Vous faites des progrès, vous avez écris : OU


              •  C BARRATIER C BARRATIER 5 octobre 2012 17:43

                Charlie HEBDO n’étant clairement pas laïque a attaqué une religion, - il en a le droit. L’état est laïque mais n’oblige pas tous les gens à l’être. Les intégristres de tous bords ne sont pas laïques évidemment.
                On peut se cacher derrière un paravent laïcité et être anti laïque. Voir dans la table alphabétique des news :

                Riposte à "Riposte (non) laïque

                 http://chessy2008.free.fr/news/news.php?id=127



                • Laurenzola Laurenzola 6 octobre 2012 10:04

                  Si l’auteur utilise volontiers la notion de secte laïque, c’est simplement qu’il ne sait pas de quoi il parle et au fond, je pense que la religion en général est un instrument d’abrutissement des peuples, incapables d’assumer la moindre responsabilité, au profit d’une culpabilité bienveillante.

                  Finissons-en une bonne fois pour toute avec toutes les poligions du monde, un véritable frein au progrès de l’humanité.

                  En douter, c’est faire preuve de déni de réalité, l’histoire nous donne suffisamment d’éléments pour comprendre qu’aucune religion ne peut accomplir de prouesses politiques.

                  Déresponsabiliser pour mieux culpabiliser et manipuler, dure réalité pour tous ces Hommes de peu de Foi, attendant leur salut dans des préceptes dogmatiques. 


                  • philouie 6 octobre 2012 10:30

                    En démocratie, surtout en démocratie moderne, on en devrait pas parler de liberté d’expression sans parler de propagande.
                    l’affaire CH est ici exemplaire.
                    En ceci que la liberté d’expression qui y est défendu est surtout celle de la propagande.

                    Dans une démocratie, l’expression est libre, mais est écrasée par l’expression de l’élite dominante, qui utilisent tous les canaux de diffusion à sa disposition, afin qu’en fin de compte il n’y ai plus qu’elle qu’on entende.

                    la propagande est assourdissante en ceci qu’elle étouffe toute expression qui n’est pas sienne sous la puissance des ses moyens.

                    CH s’exprime dans le sens du vent, son expression est amplifié.
                    un autre s’exprime à contre courant, son expression est noyée.
                    non qu’elle est interdite, mais elle n’arrive pas à destination parce qu’innaudible.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès