Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Les peuples, quantité négligeable

Les peuples, quantité négligeable

De qui cette phrase : « La question est de savoir, maintenant, si le gouvernement grec est capable de présenter un programme de réforme sur lequel il n’a pas été élu ».

De qui cette autre  : « Nous espérons que la France présentera un programme et un calendrier de reformes détaillées, réalistes et d’envergure ».

La première est de l’inénarrable Moscovici, commissaire européen et la seconde de son « tuteur » Jyrki Katainen, Vice-Président de la commission européenne, deux « démocrates » éminents qui ont une fâcheuse tendance à se substituer aux gouvernements nationaux et à s’asseoir sur la volonté des peuples, au nom d’une orthodoxie européenne rendant ainsi illusoire toute légitimité obtenue par le suffrage universel.

Ce n’est pas nouveau !

Le référendum de 2005 sur le traité européen portait en germe l’abandon des souverainetés nationales à terme et les citoyens français malgré le tapage médiatique fait autour du oui avaient répondu non, ce qui n’avait pas empêché le Parlement réuni en congrès d’avaliser ce texte mortifère deux ans après.

Les Irlandais, qui avaient eu l’impudence de répondre non en première semaine ont été sommés de se déjuger quelque temps après, c’est-à-dire après des menaces économiques des talibans de la commission européenne.

Car c’est un fait, aux yeux de ces technocrates totalement asservis au monde économique et financier, quand ils ne sont pas de mèche avec lui, le peuple est con, ignare, et si on l’écoute, pour un peu il empêcherait cette belle machine à faire de profits, à licencier et à polluer et détruire la planète de continuer son travail mortifère.

Dix ans après, la désastreuse Commission européenne a désormais les mains libres et prend peu à peu le pouvoir sur les représentants élus des pays et prépare dans le dos de tout le monde et de manière fort peu démocratique, le fameux Tafta destiné à déréguler encore un peu plus le commerce mondial au profit des Etats Unis.

L’essentiel se passe désormais ailleurs…

…Ailleurs que dans les pays qui constituent l’Union européenne, c’est-à-dire à Bruxelles qui prépare le terrain à Monsanto, Google, et autres vendeurs de viandes bodybuildées aux hormones qui écraseront irrémédiablement toutes velléités de protection des productions nationales auxquelles nous tenons. Le marché européen deviendra pour ces géants, qui œuvrent bien évidemment « pour le bien de la planète » une simple plateforme de distribution pour leurs cochonneries et leurs polluants.

L’essentiel se passe ailleurs, donc, et vous pouvez le constater chaque jour, en France ou en Grèce par exemple, ailleurs que dans les urnes, puisque ce mode d’expression devient de plus en plus « has been » pour la commission européenne et la banque centrale européenne dirigée par un ancien de Goldman Sachs, qui n’était sans doute pas ignorant des magouilles de la banque qui l’employait pour minorer la dette souveraine grecque : un jour on maquille les comptes d’un pays et le lendemain, à la tête de la BCE, on prépare les crises financières à venir qui justifieront encore plus d’austérité et de misère sociale.

Nous avons désormais le choix entre une politique libérale et une politique ultra libérale, c’est-à-dire que la marge est faible et que ni la droite, qui s’est empressée de ratifier le traité européen en 2007, ni la gauche, qui mène la même politique que la droite ou bien le FN qui prédit des lendemains qui chantent avant des surlendemains qui déchanteront irrémédiablement, ne sont à même d’influer sur le sort funeste qui attend les populations européennes.

Et en France, pendant ce temps…

« Mon adversaire n’a pas de nom, pas de visage, pas de parti » disait-il dans son fameux discours du Bourget qui résonne encore dans nos oreilles. Il voulait parler de la finance qui a fini par avoir raison de sa (molle) résistance et de sa conviction électoraliste.

Les banques, les notaires, les avocats, les pharmaciens, les médecins, les actionnaires des sociétés d’autoroute, le Medef, et tant d’autre nécessiteux, ont eu raison – mais ont-ils eu besoin seulement de combattre – de ces promesses illusoires étant entendu qu’elles n’étaient pas compatibles avec l’orthodoxie économique européenne, représentée par la dogmatique commission non élue.

Alors pour masquer l’impuissance face au monstre européen ou l’impuissance tout court de ceux qui nous gouvernent, voire leur incompétence, on nous bricole quelques réformes sociétales qui éloignent le débat des véritables enjeux, on part en guerre sur la seule décision du président de la République, on commémore à tour de bras et on remet des médailles et on continue de faire voter les citoyens, comme récemment pour les départementales, sans qu’ils sachent pour quoi ils votaient.

Les résultats sont là, comme pour les élections européennes, moins de la moitié des électeurs se sont exprimés. Prochaine bérézina démocratique annoncée et prochaine déroute électorale : les régionales.

Mais ça ne fait rien et ça ne changera rien à l’ordre des choses : gauche et droite sont devenues les fondés de pouvoirs d’une hydre supra nationale chargé d’écraser la volonté et le besoin démocratique des peuples au nom du profit.


Moyenne des avis sur cet article :  4.77/5   (52 votes)




Réagissez à l'article

56 réactions à cet article    


  • Fergus Fergus 14 avril 2015 08:49

    Bonjour, Michel.

    « la désastreuse Commission européenne a désormais les mains libres et prend peu à peu le pouvoir sur les représentants élus des pays et prépare dans le dos de tout le monde et de manière fort peu démocratique, le fameux Tafta destiné à déréguler encore un peu plus le commerce mondial au profit des Etats Unis. »

    Vrai ! A un énorme détail près : « dans le dos de tout le monde ».

    Dans le dos des peuples, sans doute. Mais pas dans le dos des chefs d’Etat ou de gouvernement (tous élus dans leur pays). Et pas dans le dos des députés européens (tous élus dans leur pays). Conjointement, ce sont eux qui ont mis en place cette Commission ultra-libérale.

    Une Commission qui agit dans le cadre des orientations données par les élus en question, notamment dans le cadre du Conseil européen, des différents Conseils de ministres, et de l’Eurogroupe.

    En résumé, nous, les peuples européens, sommes schizophrènes : nous voulons plus de pouvoirs pour nous-mêmes et donnons dans les urnes des mandats à des élus qui s’en affranchissent et s’assurent le concours actif de la Commission.

    « Les peuples, quantité négligeable » ? Oui, mais parce qu’ils l’acceptent implicitement en reconduisant les mêmes types de gouvernements !


    • Michel DROUET Michel DROUET 14 avril 2015 09:34

      @Fergus
      Bonjour Fergus
      Oui, il faut toujours des idiots utiles, en l’occurrence des gouvernements et des députés, qui s’octroient quelques privilèges faisant d’eux une entité qui n’est plus représentative que de leurs propres privilèges et surtout pas des peuples.


    • alinea alinea 14 avril 2015 19:49

      @Fergus
      Fergus ; en ce qui concerne TAFTA, il y a au moins cinq ans que Mélenchon en parle, mais il a toujours dit qu’au parlement européen, on n’en disait rien : les députés n’en savaient rien !
      Il y a eu quelques fuites... en anglais !
      Le parlement européen ne sert à strictement à rien, et les parlementaires sont pris pour des billes ; c’est une vitrine qui coûte cher aux contribuables, juste pour faire croire que... l’on est en démocratie !!
      Mélenchon, toujours lui, raconte comment se passent les votes et explique comment il s’est fait b...é quand dans la masse de trucs qui n’avaient rien à voir les uns avec les autres, il a voté pour les farines animales ! ce que ses opposants ressortent comme preuve de son ignominie !
      enfin, bref...


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 14 avril 2015 20:07

      @Fergus

      Il n’y a pas d’alternative democratique. Quel parti offre autre chose que la politique de l’UE ?  Le FN n’offre pas vraiment un programme, mais seulement un rejet de ceux qui sont la ; c’est ce qui en fait un espoir.... Mais le est probable, hélas, que par la corruption, meme une victoire totale du FN sera domestiquée par les « Eurocrates », nommés et non élus...et integralement corrompus.

      Pendant qu’on« blablatere » contre le fascisme, en n’en ayant qu’un vision bien confuse, certains de ses aspects s’imposent insidieusement a la conscience populaire, dont le plus grave qui est de souhaiter une sorte de 18 Brumaire qui sortira a coups de de pied au cul toute la gouvernance actuelles.... à tous les niveaux. Le peuple ne se donnera meme pas la peine d’enfiler une chemise noire ou brune.... Juste des baffes. Un grand défoulement anarchique... Apres, soulagé, le peuple verra si quelqu’un n’aurait pas une idée.....

      PJCA

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 14 avril 2015 20:33

      @Fergus
      « Les peuples acceptent implicitement en reconduisant les mêmes types de gouvernements ».
      Toujours le mythe « Nous, nous pouvons ! ». Vous ne pouvez rien du tout, Junker vient d’expliquer aux Grecs « que les élections ne changent pas les Traités ».


      -1- C’est l’article 121 du TFUE qui permet à la Commission européenne de décider dans le domaine économique. Ses feuilles de route pour chacun des Etats sont publiées chaque année.
      Tous les pays européens étant endettés, ils doivent mettre en place les « réformes structurelles » exigées par la Commission.

      -2- Le Parlement européen n’a qu’un rôle consultatif, et encore pas pour tout.

      -3- Les Chefs d’ Etats ont intérêt à voter comme on leur dit. Quand ils s’opposent majoritairement à l’adoption du maïs OGM 1707, la Commission européenne passe outre !

    • Fergus Fergus 14 avril 2015 20:35

      Bonsoir, Pierre.

      Pas évident ! Même dans les bistrots, où naguère avaient lieu des discussions politiques animées, il ne se passe plus rien de tel, malgré la crise : on n’y parle quasiment plus que météo, football, pêche ou champignons. Avec, de loin en loin, un coup de gueule contre la hausse des impôts locaux ou la voracité révélée d’un patron, mais sans réelle conviction. Espérons quand même !


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 14 avril 2015 21:05

      @Pierre JC Allard
      Comment le FN pourrait -il proposer quelque chose de valable, alors qu’il a au moins 14 versions différentes sur l’ UE et l’euro ?


      L’UPR parie une caisse de champagne pour celui qui trouve une profession de foi du FN sur laquelle est écrite :
      « Sortir de l’ UE, de l’euro et de l’ OTAN, unilatéralement par l’article 50 » !!

      Il suffit de lire les affiches électorales du FN, que du blabla, jamais un mot d’ordre clair par rapport à la sortie de l’ UE.

    • fred.foyn Le p’tit Charles 14 avril 2015 08:50
      Les peuples, quantités négligeables et interchangeables...Quand il n’y en a plus..y en a encore...ça copule comme des lapins..7,2 milliards ça commence à faire du monde non.. ?..et puis ces peuples sont lobotomisés depuis si longtemps qu’ils ne réagissent plus sainement..Endoctrinés souvent par des religions perverties..ou par des politiciens-véreux ils ne savent plus ou se trouve la vérité...ils suivent comme les moutons de Panurge...et (hélas) avec le temps la maladie empire... !

      • Michel DROUET Michel DROUET 14 avril 2015 09:36

        @Le p’tit Charles
        On peut citer également le rôle des médias, pas seulement en ce qui concerne "l’information’ distillée, mais également l’entreprise d’abrutissement qu’ils représentent au travers des programmes indigents destinés à nous vendre n’importe quoi


      • fred.foyn Le p’tit Charles 14 avril 2015 10:01

        @Michel DROUET...Absolument...j’en parle comme étant la boite à cons.. !


      • karibo karibo 14 avril 2015 18:30

        @Le p’tit Charles
        Je ne comprend pas les kon qui vous moinssent, entièrement d’ accord avec vous !


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 15 avril 2015 07:47

        @Le p’tit Charles
        Détrompez-vous, les gens ne sont pas aussi cons que vous croyez...
        La preuve, c’est ce discours du Mondialiste en Chef, Bzrezinski :
        « qui s’inquiète de l’éveil politique des masses »


      • amiaplacidus amiaplacidus 14 avril 2015 08:58

        ...« La question est de savoir, maintenant, si le gouvernement grec est capable de présenter un programme de réforme sur lequel il n’a pas été élu ».

        pcc : Moscovici

        .

        .
        Si un socialiste français faisait la politique pour laquelle il a été élu, cela se saurait !


        • Michel DROUET Michel DROUET 14 avril 2015 09:38

          @amiaplacidus
          C’est pareil pour les autres partis dits « de gouvernement » et ce sera pareil avec le FN


        • amiaplacidus amiaplacidus 14 avril 2015 09:41

          @Michel DROUET
          Je pense même que cela serait pire avec le FN, tant ce dernier avance masqué !


        • foofighter foofighter 14 avril 2015 13:20

          Article fort juste. Certains penseurs comme Bernays, considéré comme le « père de la propagande politique institutionnelle », pensaient il y a déjà plus de 70 ans que le peuple était trop stupide, trop irrationnel, pour qu’on le fasse participer à la démocratie, et qu’il fallait par conséquent confier tout le fonctionnement du système à quelques élites. Nous y sommes de plain pied, et c’est de plus en plus évident aux citoyens. Ca a déjà été expérimenté par le passé, dans les plus grandes dictatures. Goebbels, grand « théologien » du nazisme, s’était notamment largement inspiré des travaux de Bernays.


          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 14 avril 2015 21:00

            @foofighter
            On peut contourner la propagande et se ré-informer en allant sur le site de l’ UPR.
            C’est le 2e site politique le plus fréquenté de France.


          • Allexandre 14 avril 2015 22:00

            @foofighter
            Absolument d’accord. Mais Edward Bernays est très peu connu en France. Il a inventé la propagande en milieu démocratique, en utilisant les travaux de son tonton Freud. Les masses populaires ne présentent aucun intérêt, tout juste bons à servir de vaches à lait et de « chair à canon » quand besoin est. Mais il faut dire que cette masse ne fait pas beaucoup d’efforts pour ouvrir les yeux. Elle préfère la facilité, « des jeux et du pain » disait Juvénal, aujourd’hui, il dirait « du foot, des joujoux électroniques et sa petite personne ». Nos dirigeants le savent et font tout pour endormir les masses, les anesthésier en les occupant avec la télé-réalité, le journal de désinformation du 20h et les plaisirs individualistes d’une société totalement « lobotomisée ». Comment sortir de cette fange ? Ne disait-on pas dans le temps, que l’essence à 10 francs, et c’est la révolution assurée ? Vous avez vu quelque chose ? moi pas !


          • Croa Croa 14 avril 2015 23:29

            À foofighter,
            Quels « citoyens » ? Encore faudrait-il que cette « démocratie » soit véritable !


          • hunter hunter 14 avril 2015 13:31

            Salut à tous,

            que les peuples n’aient plus de valeur pour ces « élites », en fait dans leur façon de penser, c’es logique !
            Pourquoi ?
            Parce qu’ils ne raisonnent qu’en termes économiques, et tout le monde sait via la théorie des économies d’échelle, que plus tu fabriques un produit en grande quantité, plus son coût baisse !

            Le bétail humain suit le schéma : comme l’explique P’tit Charles plus haut, en se prenant au passage une volée de moinssages à laquelle je m’expose (eh oui, il ne fait toujours pas bon de ne pas être lapiniste sur Avox, enfin ça fait des années que ça dure...), à force de se reproduire comm des virus, la bétail humain se dévalorise lui-même !

            Donc la valeur d’une tête de bétail diminue toujours plus, car il y a de plus en plus de têtes !

            Dans la logique de l’époque, ne parle-t-on pas de « ressources humaines » ?

            Eh oui, nous ne somme qu’une ressource, qui celle-ci est en excès et augmente, donc logique qu’ils nous prennent pour des merdes, qu’ils nous traitent comme des marchandises....

            Dans pas longtemps il vont nous obliger à mettre nos morts dans des méthaniseurs, comme ça ils auront du gaz pour mettre dans leurs bagnoles !

            Allez, salut les machines biologiques, qui se fabriquent elles-mêmes !

            Moinssez camarades, moinssez, je suis votre obligé !

            Serviteur

            H /


            • Michel DROUET Michel DROUET 14 avril 2015 15:21

              @hunter
              Oui, le peuple devient une variable d’ajustement


            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 14 avril 2015 20:42

              @Michel DROUET
              Parmi les inventeurs de l’ UE, il y avait un certain Padoa Schioppa, copain de Delors :
               « L’UE ne procède pas de la démocratie, mais du despotisme éclairé »


              C’est la propagande éhontée des européistes qui a mis dans l’idée des gens que « l’ Europe, c’était la paix, la solidarité & la prospérité. » Une colonie de l’ Empire américain ne peut en aucun cas avoir ces caractéristiques.

            • Croa Croa 14 avril 2015 23:33

              À Fifi Brind_acier

              Tu te trompes et en fait de « propagande » ce n’est que de la com, nuance ! smiley


            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 15 avril 2015 07:24

              @Croa
              Salut Croa, et alors, quelle est la différence entre la com’ et la propagande ??
              Regarde le film PSYWAR, la propagande est faite par des boîtes de com’, pardon, ils appellent cela « des relations publiques ». Il y a les salades qu’on nous raconte et il y a ce qu’on nous cache :


              Par exemple, la zone euro a été créée à Washington en 1965, entre les Américains et Robert Marjolin le représentant de la CEE. Dans des documents déclassifiés en 2000, on trouve la note suivante :

              « Une note émanant de la Direction Europe datée du 11 juin 1965, conseille à Robert Marjolin de poursuivre »SUBREPTICEMENT« l’objectif d’Union monétaire. Elle recommande »D’EMPÊCHER TOUT DÉBAT( donc toute information), jusqu’au moment où de telles propositions seraient devenues pratiquement inévitables".

              Je te laisse relire les annonces faites par la classe politique sur les lendemains merveilleux qui attendaient la zone euro...

            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 15 avril 2015 07:57

              @hunter
              Vous racontez n’importe quoi, il n’y a jamais eu autant de richesse accumulée dans aussi peu de mains ! Regardez la répartition de la richesse aux USA, c’est encore bien pire que ce qu’imaginent les Américains dans leurs pires cauchemars !


              Il n’y a que l’Etat qui puisse imposer une répartition des richesses nationales, sous forme de salaires, de droit du travail, de régulations et de biens publics.

              C’est pourquoi l’ Etat est le cauchemar des riches et de tous ces économistes de l’ École de Chicago, qui racontent, depuis Reagan et Tchatcher, que l’ Etat doit disparaître pour que les riches puissent s’enrichir et que la richesse ruisselle... Rêve ! 

            • hunter hunter 15 avril 2015 10:00

              @Fifi Brind_acier
              Je crois que votre aveuglement UPRien et votre psittacisme sur ce site, tendant vers une propagande contre-productive, vous empêche de comprendre un texte simple !

              Je n’ai absolument pas évoqué la problématique de la répartition des richesses ( sujet sur lequel vous avez raison toutefois), mais j’ai parlé de la valeur des individus, car dorénavant la vie d’un humai a une valeur marchende !

              Relisez, ou retournez apprendre à lire, et cessez de vous prendre pour un donneur de leçon ayant rencontré le messie providentiel !

              J’apprécie Asselineau, ses conférences sont plus que passionnantes, c’est un homme de talent, mais il devrait mettre ses aptitudes au service de quelqu’un ayant du charisme, et plus susceptible de faire changer les choses, si toutefois celles-ci peuvent changer, ce que je ne crois pas...en tout cas pas par la voie balisée de la pseudo-démocratie.

              Par la voie du sang, oui peut-être.....

              Adishatz

              H/


            • Iren-Nao 14 avril 2015 14:34

              Je constate qund meme que la plupart de ceux qui gemissent (avec raison) après les abus des élus sont en gros les mêmes qui considèrent la democrasouille comme le but oblige des gens biens.

              Iren-Nao


              • hunter hunter 14 avril 2015 19:36

                @Iren-Nao

                En fait Iren, ce n’est pas incompatible, car ces personnes rêvent d’une vraie démocratie !
                On a encore le droit d’être utopiste non ?

                Adishatz

                H/


              • Croa Croa 14 avril 2015 23:39

                À hunter,
                *
                Ça ne doit pas être un droit mais le devoir et pas devenir une utopie mais rester une illusion... Sinon t’es un mauvais sujet ! smiley


              • Iren-Nao 15 avril 2015 03:01

                @hunter

                C’est vrai.

                Iren-Nao


              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 15 avril 2015 07:35

                @Iren-Nao
                La démocratie, cela commence par l’application de l’article 4 de la Constitution :
                « La loi garantit les expressions pluralistes et à la participation équitable des Partis politiques et des Groupements politiques à la vie démocratique de la Nation. »


                Ce n’est pas exactement ce qu’on constate :
                - BFMTV a consacré 40% de ses émissions politiques au FN.
                On nous a gavés pendant un mois avec seulement 3 Partis politiques : le FN, le PS et l’UMP.

                - Le NPA, qui a deux fois d’adhérents que l’ UPR a bénéficié , entre les élections européennes et départementales, de 2h 20 d’antenne. Sans parler des Verts, qui sont passés de 20 000 adhérents à 4000, qui sont reçus partout.

                - L’UPR, plus de 7500 adhérents, 0 heure, 0 minute, 0 seconde depuis 8 ans.

                - Un tout nouveau Parti mené par un inconnu « Nous citoyens », ou « Nouvelle Donne », une émanation du PS, ont été reçus dans tous les médias, dès leur création.

              • Iren-Nao 16 avril 2015 03:03

                @Fifi Brind_acier

                Soyons clair Fifi, je suis en gros très d’accord avec le discours UPR, et mon fils y est. (Moi, je suis au Siam).
                Mais je m’interroge sur cet inefficacité absolue a faire son trou dans le monde politique, et a l’absence de dialogue avec d’autres souverainistes, car il y en a.
                C’est même une tendance assez forte.
                Peut être Asselineau devrait il faire du « buzz » en posant a poil.

                Iren-Nao


              • SEPH 14 avril 2015 14:36

                les décisions sont prises par les maitres du système capitaliste, ont la nécéssité de choisir des ordures « bien propre » sur eux pour faire leur sale besogne, afin de tromper les électeurs .

                Les peuples sont bernés en occident par la propagande de la pensée unique (forme de censure). Elle est si forte que les occidentaux n’ont le choix qu’entre des partis de droite qui sont plus ou moins camouflés en sociaux démocrates : la démagogie dégouline comme leur fortune qu’ils ont amassées durant leurs mandats. Par exemple, en France Sarkozy et le PS n’ont-ils pas bafoués le peuple français en faisant passer le Traité de Lisbonne, alors que son original le T.C.E (Traité Constitutionnel Européen) avait été refusé par référendum : véritable déni de démocratie. Ainsi en démocratie occidental : quant les peuples votent mal, cela ne compte pas !!!!! et à l’extérieur, si c’est un gouvernement qui est élu, ne plait pas :C’est qu’ il bourré les urnes !!!

                D’ailleurs, les pays occidentaux développent la surveillance généralisée. Ils sont devenus des régimes policiers, près à basculer dans le fascisme : voir le projet de loi que l’Assemblée Nationale s’apprête à examiner en procédure accélérée un texte menaçant nos libertés individuelles : le projet de loi relatif au renseignement prévoit de légaliser le droit pour les services secrets d’accéder à toutes nos données personnelles.

                La démocratie occidentale est un leurre qui anesthésie les peuples. Car, dans ce régime le lavage de cerveaux est permanent par ceux qui détiennent le véritable pouvoir capitaliste : l’argent .

                Les peuples ne comptent pas, s’ils ont un gouvernement qui gênent alors l’occident extermine les peuples : Par exemple la Libye : résultat plus de 100 000 victimes civiles sous les bombes de l’Otan et un pays dans le chaos le plus terrifiant. Pour mémoire la Libye était un des pays les plus riches d’Afrique par son PIB, il est devenu au nom de la « démocratie » un pays à la dérive, où les massacres sont quotidiens.

                On peut rajouter : Syrie,Irak, Yémen, Gaza, l’Afrique, .......Depuis 1945, les USA ont tués plus de 10 millions de civils sur cette planète pour s’approprier des richesses et mettre en place des marionnettes bienveillantes.


                • agauchtoute agauchtoute 20 avril 2015 09:54

                  @SEPH


                  avec l’ AGCS on privatise tous les SERVICES avec TAFTA ET SERA un marché de dupes pour l UE AUX ORDRES DES MULTINATIONALES !!!!!!!!!!!!!!!

                  seule une vraie GAUCHE DURE PEUT SAUVER L UE’ ET pas ce ramassis de « repris de justice »de l UMPFNUDI   


                • SEPH 14 avril 2015 16:43
                  Les peuples, quantité négligeable et on les prends en plus pour des débiles !!!!!!!!!!
                  Exemple : en Irak des preuves concrètes révèlent les aides États-uniennes à Daesh
                  En effet, le président de la commission de la sécurité et de la défense au Parlement irakien annonce qu’il possède des documents concrets concernant le soutien que les forces de la coalition internationale, dirigée par les Etats-Unis, apporte aux terroristes de Daesh.
                  Hakem al-Zameli, Président de la Commission de la sécurité et de la défense, au Parlement irakien, a déclaré que ces documents irréfutables montrent que les avions de la coalition internationale larguent des armes, des munitions et des produits alimentaires, sur les régions occupées par les forces de Daesh.

                  « Je dispose, aussi, de documents, qui prouvent que, dans certains cas, les avions de la coalition américaine atterrissent, dans les régions, qui sont sous le contrôle des terroristes de Daesh. J’ai donné la plupart de ces documents aux responsables du gouvernement », a-t-il ajouté.

                  Il a ajouté que la Commission de la sécurité et de la défense, au Parlement irakien, poursuivra cette affaire, auprès du pouvoir judiciaire. « Les prétentions des Américains concernant la lutte contre les terroristes de Daesh ne sont que des mensonges », a déclaré ce parlementaire irakien.

                  Les représentants des partis politiques et les commandants des forces populaires irakiennes ont révélé, à maintes reprises, la coopération de la coalition internationale avec les terroristes de Daesh. En outre, dans de nombreux cas, les avions de la coalition internationale bombardent les forces populaires irakiennes, en prétendant qu’ils se sont trompés de cible. La Maison Blanche dément bien évidement, officiellement, ces révélations.

                  L’Empire US-Sioniste protège ses mercenaires, les instruit, les arme, les soigne en Israël, les paye (argent de l’Arabie Saoudite et du Qatar.
                  Ensuite il faut croire toutes ses balivernes, ses mensonges.

                  Alors, à quand le réveil !!!


                  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 14 avril 2015 20:54

                    @SEPH
                    Et alors ? Vous proposez quoi ?
                    Si la construction européenne est bien telle que vous la décrivez, qu’attendez -vous pour demander à en sortir ? Vous pensez sans doute que combattre les multinationales, dont le siège est à Chicago ou à Washington, c’est plus simple à combattre que le capitalisme français ?


                    Tous les acquis sociaux pendant un siècle ont été obtenus dans le cadre national.
                    Toutes les régulations, les nationalisations, la Sécurité sociale, les congés payés, le droit du travail, les services publics, tout ce qui assurait la redistribution de la richesse nationale a été acquis en France.

                    Tout ce que les divers gouvernements de Mitterrand et du PS ont dérégulés, privatisé, et on peut compter sur l’ UMP pour achever le boulot !

                    Il n’y a que dans le cadre national que tout cela peut être remis en place.
                    L’UPR a été créée exprès pour rassembler les Français provisoirement et sortir la France de l’ UE.

                  • SEPH 15 avril 2015 11:17

                    @Fifi Brind_acier

                    Aujourd’hui une politique juste serait :

                    - Sortir de l’Union Européenne et de l’OTAN pour être indépendant et non plus être une colonie États-unienne.

                    -Nationaliser les Banques sans dédommager les actionnaires qui se sont suffisamment goinfrés

                    - Créer une nouvelle monnaie sans échange possible avec l’Euro au-delà d’une certaine somme afin d’éviter toute spéculation.

                    - Ne pas rembourser la dette qui représente plus de 80% d’intérêts qui ont été volés au peuple français.

                    - Créer avec l’argent économisé (non remboursement de la dette) des pôles industriels publics ou mixtes, notamment dans les secteurs d’avenir, pour réindustrialiser notre pays pour permettre un progrès dans tous les secteurs.

                    - Développer le secteur public et l’étendre à toutes les fonctions vitales : énergie, transport, médecine,éducation-formation,.....

                    - Réformer les institutions afin de contrôler en permanence les responsables en charge de fonction de direction. Tout responsable qui a failli, doit-être démis.
                    ......

                    Bien des idées de l’UPR sont justes, mais une plus grande critique du capitalisme serait la bienvenue.

                    En effet, ce système est le pire car dans son évolution logique au capitalisme financier, il est devenu ignoble : la pauvreté s’étend partout ( 1 enfant sur 6 à faim, 1 personne sur 3 dans le monde vit dans la pauvreté.), la précarité et l’esclavage ce généralise, une toute petite minorité s’approprie les richesses mondiales aux prix de massacres et de destructions massives : libye, Irak, Syrie, Afrique ,......

                    Détaillons un peu le sujet :

                    Le capitalisme nous mène contre le mur, au fond du trou. En effet, dans sa logique du profit, d’une spéculation de plus en plus délirante, le capitalisme a besoin de mener des guerres coloniales ( en faisant appel au terrorisme et au sabotage économique) pour faire main basse sur les richesses. Il a besoin d’avoir une main d’œuvre la moins chère possible, ainsi il développe la précarité, le chômage, l’esclavage à l’échelon planétaire.

                    Or, Jamais le monde n’a produit autant de richesses qu’à l’heure actuelle. Si cette richesse était répartie de manière égale entre tous et partout dans le monde, une famille avec trois enfants disposerait d’un revenu de 2.870 euros par mois et d’un patrimoine (épargne, valeur du logement…) de 125.000 euros.  !!!!!!!

                    Malheureusement la réalité est toute autre. Ainsi, près de la moitié des richesses mondiales (46%) sont aujourd’hui détenues par 1% de la population, selon le rapport de l’ONG Oxfam (*) intitulé « En finir avec les inégalités extrêmes » (à consulter ci-dessous), qui rappelle que les 85 personnes les plus riches possèdent autant que la moitié la plus pauvre de la population.

                    La richesse de ces 1% s’élève à 110 trillions de dollars soit 65 fois la richesse totale de la moitié la moins riche de la population mondiale...

                    Ces 1% les plus riches ont augmenté leur part de revenu dans 24 des 26 pays pour lesquels des données sont disponibles entre 1980 et 2012. Ce sont près de sept personnes sur dix qui vivent dans un pays où l’inégalité économique a augmenté au cours des 30 dernières années, rapporte Oxfam.

                    La déréglementation financière et l’évasion fiscale, chevaux de batailles du capitalisme triomphant sont les causes principales  :

                    Ainsi, les 1% les plus riches en Chine, au Portugal et aux États-Unis ont plus que doublé leur part de revenus national depuis 1980. Même dans les pays réputés plus égalitaires comme la Suède et la Norvège, la part de revenus allant aux 1% les plus riches a augmenté de plus de 50%.

                    Pour Oxfam, le creusement de ces inégalités est en grande partie dû à la déréglementation financière, aux systèmes fiscaux biaisés et aux règles facilitant l’évasion fiscale.. Cette déréglementation est impérative pour que le système capitaliste se développe 

                    En résumé, le fossé entre riches et pauvres n’a jamais été aussi grand.

                    (*) Oxfam est une ONG qui travaille dans plus de 90 pays pour trouver des solutions durables à la pauvreté, aux injustices et aux inégalités. http://www.oxfam.org/fr/about/offices


                  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 15 avril 2015 18:28

                    @SEPH
                    Relisez le programme du Conseil Nationale de la Résistance, celui de l’ UPR en est la copie.
                    Bien qu’inspiré largement par le PCF, il ne contenait ni la dictature du prolétariat, ni la collectivisation des moyens de production. Pourquoi ?
                    Parce que seuls les Résistants communistes, le PCF et la CGT l’auraient signé.


                    Or le CNR rassemblait l’ensemble des Résistants, l’ensemble des Partis politiques (sauf les collabos) et les deux syndicats CGT et CFTC.
                    Ils avaient tous compris que le sectarisme n’était pas de saison.

                    Pour rassembler largement, un Mouvement de Libération doit être consensuel.
                    L’UPR n’est pas un Parti au sens propre du terme, mais un Mouvement provisoire, exactement comme l’était le CNR, avec les mêmes objectifs : la souveraineté de la France.
                    Il y aura ensuite des élections législatives, et les Français choisiront les Députés qu’ils voudront.

                  • SEPH 15 avril 2015 21:45

                    @Fifi Brind_acier
                    Je suis un lecteur de COMITE VALMY qui est un excellent site d’analyse. J’aimerai qu’un parti politique les reprenne à leur compte pour sortir de la torpeur imposée par PS-UMP-FN.

                    Il manque vraiment un porte voie qui dénonce régulièrement les turpitudes de l’Empire et du libéralisme.

                    Asselineau est trop professoral, c’est dommage, il lui manque la niaque pour faire se lever les foules. Aujourd’hui, il y a trop de choses insupportables pour rester discret. C’est malheureusement le cas de l’UPR .


                  • karibo karibo 14 avril 2015 18:19

                    Mr Drouet, merci pour ce rapport, un petit gout de revenez-y : + souvent.

                    Totalement HS mais je tiens à le souligner pour AV , chaque fois que je me connecte, non seulement le chargement met un temps fou, mais plante souvent mon ordi, ne pouvant plus rien faire, autre qu’ éteindre forcé, et cela depuis plusieurs mois .
                    Pour en revenir au sujet, en effet nous ne sommes que de la denrée consommable, avant périssable, et comme le dit si bien Hunter, ils vont bientot utiliser les cadavres humain pour faire du bio éthanol, ou de l’ énergie, on vend déjà bien les os ...
                    C ’est tout simplement révoltant, une honte !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès