Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Les Robins des Voix

Les Robins des Voix

Nouveaux héros des temps modernes, les lanceurs d’alerte se multiplient, pour le plus grand bonheur des consommateurs.

Ceux-ci constatent les manipulations médiatiques des industriels de tout poil, qui voudraient nous faire prendre nos vessies pour des lanternes, au risque de se brûler.

On attribue à un sociologue, Francis Chateauraynaud l’invention du terme « lanceur d’alerte ». lien

Irène Frachon en fait partie, et s’est fait connaitre récemment dans l’affaire du médiator.

Cette pneumologue, incontestée par ses pairs, s’inquiétait à juste titre de ce médicament.

A titre personnel elle a mené une enquête pendant plusieurs mois, puis a demandé à être reçue par l’APSSAPS, laquelle l’a écouté poliment, puis s’est assis sur le dossier qui ne représentait d’après ces « spécialistes » aucun intérêt. lien

Irène ne s’est pas découragé pour autant, et a publié un livre afin d’alerter les populations.

Peine perdue, Bigpharma a réussi à faire interdire le livre par la justice.

Aujourd’hui, son livre retrouve enfin la liberté (lien) et Irène Frachon commence enfin à être entendue : le vent tourne mal pour les industriels de la pharmacie.

D’ailleurs le « feuilleton » des produits dangereux ne fait que commencer comme on peut le découvrir sur ce lien.

Mais, si Irène Frachon commence enfin à être prise au sérieux, d’autres lanceurs d’alerte n’en sont pas encore là.

Comme par exemple le docteur Jacques Poirier, qui mène un combat difficile contre Sanofi-Aventis en s’en prenant à son Lovenox.

Il réclame qu’en France, les héparines qui entrent dans la composition du médicament soient soumis à des contrôles plus stricts.

Or Sanofi-Aventi utilise des héparines chinoises, porteuses éventuelles de « matériaux à risques spécifiés  ». (maladie de la vache folle). lien

Le cas du docteur  Andrew Wakefield est lui aussi édifiant.

Il s’est attaqué au lobby des vaccins, domaine particulièrement sensible.

Non seulement, il s’interroge sur leur efficacité, mais il essaye de voir s’il y a un lien entre l’autisme et la vaccination. lien

En 1998, il publie dans un journal réputé « Lancet  » une étude dans laquelle il révèle un lien entre le vaccin infantile « R.O.R. » et l’autisme. lien

Mal lui en prend. lien

On s’est organisé dans le camp d’en face, et il se retrouve accusé d’avoir été payé pour bricoler cette étude, et d’avoir détourné 800 000 € d’argent public. lien

Pourtant le professeur Singh a déclaré qu’il était urgent de réévaluer l’usage de ce vaccin.

Le docteur Richard Halvorsen a déclaré que cette étude confirmait les précédentes, montrant le lien entre le ROR et l’autisme.

En attendant, il a été obligé de démissionner.

« Il a abandonné le poste qu’il occupait depuis 14 ans (...) car ses idées étaient « gênantes » pour l’University Collège de Londres qui contrôle le Royal Free Hospital » déclare Lorraine Fraser, journaliste médicale au « Telegraph  ». lien

Une autre lanceuse d’alerte, Marcia Angell, médecin et professeur à Harward, a publié en 2004 un livre « la vérité sur les compagnies pharmaceutiques » qui fait le tour de la question. lien

Elle y évoque les journalistes qui « gobent sans protester  », les médecins qui auraient intérêt à se réveiller, et les professionnels de la santé qui « se sont laissé influencer, pervertir et parfois corrompre ».

On peut lire le résumé de ce livre sur ce lien.

Récemment aussi, Carmen De Jong a perdu sa place au sein d’un laboratoire chambérien pour avoir osé s’attaquer au sacré saint tourisme d’hiver.

Pensez-donc, elle mettait en cause les canons à neige, gros consommateurs d’eau, et producteur d’une neige dure et donc dangereuse.

Le président des « remontées mécanique » a pris ça très mal, d’autant que quelques énervés militent encore pour des jeux olympiques d’hiver à Annecy.

Carmen de Jong a eu moins de chance qu’Irène Frachon et elle est aujourd’hui privé de locaux et de financements.

On peut lire le détail de cette affaire sur ce lien.

Plus médiatisé, Le moustachu du Larzac, José Bové est aussi l’un d’eux.

Contre l’envahissement des OGM, il a courageusement défendu la cause des semences naturelles, attirant l’attention des citoyens sur les risques de l’utilisation de semences génétiquement modifiées, lesquelles mettent en danger notre santé.

Après le démontage d’un fast food, à Millau, il continue inlassablement avec intelligence la cause logique de la défense du vivant.

Plus récemment, il est monté au créneau au sujet des « gaz de schiste », dont on découvre grâce à lui, et à d’autres, les risques que de telles exploitations nous font courir. lien

Il dénonce le danger de ces pratiques qui, à la recherche désespérée de nouvelles sources énergétiques, vont, en polluant nos nappes phréatiques, fragiliser notre bien être quotidien.

Qui verrait d’un bon œil sortir de nos robinets d’eau « potable » une eau tellement chargée en gaz qu’elle s’enflamme spontanément, et qui de plus est polluée par des produits chimiques dont le détail ne nous est pas donné ? lien

On ne peut pas oublier dans la liste des lanceurs d’alerte Gilles-Eric Seralini et Jacques Testart qui mènent tous les deux, et beaucoup d’autres,  un juste combat contre les plantes génétiquement modifiées, ce qui déplait beaucoup à Monsanto.

En face d’eux se trouve aussi l’AFBV, (association française pour les biotechnologies végétales) composée de scientifiques qui n’ont que très peu de connaissance des PGM (produits génétiquement modifiés) et qui fait tout son possible pour discréditer les chercheurs contestataires. lien

Les lanceurs d’alerte sont dans tous les domaines, y compris celui de l’humour.

Stéphane Guillon est l’un d’entre eux.

Licencié pour avoir osé se moquer du chef de l’état, il vient d’obtenir 212 000 € pour licenciement abusif. lien

Jean Luc Hess, le patron de Radio France fait la gueule et aussi appel, se couvrant encore un peu plus de ridicule.

Fort heureusement, le pouvoir n’a pas réussi à faire taire Stéphane Guillon, comme on peut le découvrir dans cette vidéo décapante.

Les lanceurs d’alerte sont dans tous les domaines, même dans le sport, tel ce champion cycliste, Christophe Bassons, qui dénonçait l’usage de produits dopants et dangereux, et qui a du rapidement quitter ce sport, montré du doigt par toute la communauté, ou presque, cycliste.

A l’époque suite à une chronique qui avait été publiée dans « le Parisien », il n’hésite pas à parler du dopage, et va se faire houspiller par Lance Armstrong qui va lui adjoindre fermement de se taire.

Aujourd’hui, il travaille à la direction de la jeunesse et des sports, en charge de la sécurité d’infrastructures et des contrôles antidopage. lien

Pour en rester au sport, comment ne pas évoquer l’idée lumineuse de Cantona qui, pour punir les banques, et les banksters, a proposé récemment de vider ses comptes, afin de placer son argent plus intelligemment. lien

Dans la lutte contre la pollution nucléaire, on ne peut faire s’empêcher d’évoquer le travail remarquable de la CRIIRAD, et de Michèle Rivasi, aujourd’hui député européenne. lien

Sans la création de cet organisme indépendant, il est possible que nous n’ayions jamais appris  les retombées radioactives de la catastrophe de Tchernobyl, pour qui, le pouvoir en place à l’époque, affirmait que les pollutions s’étaient arrêtées à la frontière.

Aujourd’hui la CRIIRAD continue son inlassable travail, proposant aux citoyens des expertises sur les produits de consommation courante, l’analyse de l’éventuelle pollution des nappes phréatiques, et tout ce qui concerne le nucléaire en général. lien

Pierre Meneton, chercheur à l’INSERM, quant à lui s’en prend au lobby du sel, coupable d’après lui, et d’autres, d’être un facteur des maladies cardio-vasculaire.

Il a subi de plein fouet les pressions du Comité des Salines de France qui de lettres d’intimidation, à des procédures en diffamation, lui a mené une guerre scandaleuse.

Même si l’enjeu est de taille (6 milliards €) pourquoi ne pas dénoncer un risque lorsqu’il existe ?

En 2008, le lobby du sel à fort heureusement perdu le procès qu’il avait lancé contre Pierre Meneton. lien

La liste des lanceurs d’alerte pourrait presque s’allonger indéfiniment et touche tous les domaines.

De Julian Assanges et son Wikileaks, à Stéphane Hessel, qui s’indigne fort justement, en passant par Hervé Kempf, Bradley Manning, Edwy Plenel, Fabrice Nicolino, François Veillerette, Paul Ariès, le procureur Serge Portelli, (lien) avec d’autres moins connus comme Annick le Page, dans son combat qu’elle mène contre le pillage organisé de la formation professionnelle, (lien) et tant d’autres que les lecteurs ne manqueront pas de signaler, il faut lever son chapeau aux lanceurs d’alertes qui prennent beaucoup de risques pour nous faire mieux comprendre les dangers qui nous menacent. lien

Car comme dit mon vieil ami africain :

« Petit marteau casse gros cailloux »

L’image illustrant l’article provient de « web-libre com »

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.5/5   (24 votes)




Réagissez à l'article

52 réactions à cet article    


  • Clojea Clojea 4 février 2011 10:55

    Salut Olivier : Merci pour l’article. Les lanceurs d’alertes sont en place depuis au moins trois décennies dans les pays Anglo-Saxons. En France, ce phénomène plus récent, s’amplifie et il faut saluer les personnes courageuses qui osent le faire. Ce n’est pas si simple, car selon ce que l’on dénonce, on risque des ennuis professionnels, familiaux et au pire sa peau.
    Aujourd’hui avec internet, le phénomène des lanceurs d’alertes s’amplifie, et c’est un bien. La preuve, est que par ce biais, on peut dénoncer les agissements de certains. A un moindre niveau, en publiant des articles dénonçant telle ou telle chose, ou en encourageant à signer des pétitions ou en proposant quelque chose de concret, chacun peut contribuer à faire évoluer les choses. Faire une révolution ne sert souvent pas à grand chose, mais faire évoluer les sociétés et les gens rapidement est plus efficace. 


    • olivier cabanel olivier cabanel 4 février 2011 11:16

      Clojea,
      j’espère que la liste des lanceurs d’alerte va s’allonger, et je compte sur les lecteurs pour le faire !
      merci de ton commentaire.
       smiley


    • Gabriel Gabriel 4 février 2011 11:04

      Bonjour Olivier

      Comme tu parles d’alerte un petit cadeau :

      LABO SERVIER et consorts

      Depuis des mois voir des années on nous impose les génériques et le laboratoire Leader est BIOGARAN.

      Il faut savoir que BIOGARAN est une filiale des Laboratoires Servier (Cf Médiator, ...) et le PDG de BIOGARAN n’est autre que François Sarkozy, petit frère de notre Président
        
      « François Sarkozy PDG de Biogaran, et s’occupant directement des recherches sur l’Alzheimer, priorité de santé numéro 1 de la Monarchie Sarko. »
        
      Autres info glanées sur Internet :
        
      « PETIT COMMENTAIRE : BIOGARAN EST LA FILIALE GENERIQUE DE SERVIER A 100 %, ET SERVIER EST LA BOITE QUI PAIE LA LOCATION DES LOCAUX DE L’UMP A PARIS !!! A BON ENTENDEUR..... »
       
      Donc quand on nous vend des génériques Biogaran, on enrichit la famille Sarko. Voilà où vont les fameuses économies de la Sécu...

      Cordialement


      • olivier cabanel olivier cabanel 4 février 2011 11:17

        gabriel,
        superbe info,
        je l’avais en partie, mais pas avec autant de détails,
        merci !
         smiley


      • newphoenix newphoenix 5 février 2011 00:02

        Désolé Gabriel bien que je soit Anti-Sarkozy je doit t’alerter qu’ après recherche ton info est fausse et apparement elle circule sur le net comme le ferait un Hoax. 

        Le PDG des laboratoires Biogaran est Pascal Briere depuis 2006 renseigne toi .

      • Gabriel Gabriel 6 février 2011 09:16

        François Sarkozy, 47 ans, est le petit frère de Nicolas. Pédiatre de formation, il travaille depuis 2001 dans le secteur pharmaceutique. En 2005, il est entré au conseil de surveillance de BioAlliance Pharma en tant que vice-président. 



      • olivier cabanel olivier cabanel 6 février 2011 10:19

        oui Gabriel
        je l’avais aussi évoqué dans un article en décembre dernier, avec d’autres détails :
        http://www.agoravox.fr/actualites/citoyennete/article/trois-freres-84466
        à+


      • sisyphe sisyphe 4 février 2011 11:24

        Bon article, Olivier, sur tous ces gens qui prennent des risques, pour le bien public. 


        Hommage à leur travail d’alerte, à leur pugnacité, à leur courage, et leur sens du respect des citoyens et de la justice. 

        Il faut y adjoindre les anonymous, et leur magnifique travail en Tunisie, en Egypte, et à venir...

        C’est par le biais de ces alertes citoyennes, que peut être effectué l’indispensable défense des citoyens, totalement abandonnée par la presse et les médias aux ordres. 

        Il faut exiger, aussi, du futur nouveau président (de la future nouvelle assemblée, surtout), l’instauration, en France du dépôt de plainte collective, qui permet aux citoyens, aux associations, d’avoir les moyens de combattre juridiquement les grandes firmes. 

        Ce ne sera pas par les partis (sclérosés ou inféodés) que les citoyens pourront se défendre, et faire valoir leurs droits mais par l’intermédiaire de tous ces relais associatifs et grâce aux lanceurs d’alertes, que le net doit relayer. 

        Usons de tous les moyens pour reconquérir nos droits démocratiques. 

        • olivier cabanel olivier cabanel 4 février 2011 12:48

          sisyphe
          merci de ce commentaire,
          il y a des légions d’honneur distribuées à des légions de tout venant, qui mangent « à la gamelle »
          d’autres seraient plus méritants.
           smiley


        • astus astus 4 février 2011 12:16

          Bonjour,


          Il est en effet certainement important de vérifier l’innocuité des vaccins et autres produits pharmaceutiques qui sont l’objet d’un intense et juteux lobbying, mais le lien de causalité entre les vaccins et l’autisme est bien loin d’être accrédité ce que confirment plusieurs études récentes.
          En réalité il ne se passe pas de semaine sans que l’on découvre aussi LE gène de cette maladie, ou d’autres causes (intolérance au gluten etc.), qui ne suffisent pas à expliquer l’apparition de cette pathologie complexe et probablement multicausale.

          • olivier cabanel olivier cabanel 4 février 2011 12:50

            astus
            les vaccins sont manifestement un gros problème, et je ne serais pas surpris qu’ils posent plus de questions qu’ils n’en résolvent.
            à+


          • Pyrathome pyralene 4 février 2011 12:33

            Salut Olivier,
            Nous sommes tous des lanceurs d’alerte à chacun son niveau, il faut amplifier le mouvement, les racailles sont cernés de toutes parts....
            L’affaire Servier fait peur à bigpharma, car c’est tout le système qui est calqué à son image, corruption, mensonge, tromperie et cupidité à tous les étages ( comme le gaz de schiste...)
            Merci de cet article regroupant les grands truthers de notre époque...mais on peut en citer plein d’autres moins connus !!


            • olivier cabanel olivier cabanel 4 février 2011 12:51

              pyralene,
              pas mieux.
               smiley
              et à bientot sur d’autres fils.


            • JL JL 4 février 2011 20:14

              slut à tous,

              pas mieux que pyra !

               smiley


            • Annie 4 février 2011 13:23

              Bonjour Olivier,
              Le cas Wakefield est intéressant. Les recherches publiées dans le Lancet ont porté sur exactement 12 enfants, dont 8 auraient présenté des signes d’autisme juste après avoir été vaccinés. Un peu juste pour généraliser et conclure qu’il y existe un lien entre le vaccin MMR et l’autisme. Le Lancet a depuis publié une rétraction disant qu’il n’aurait jamais dû publier ces recherches en 1998. Depuis lors, aucune recherche n’a été capable d’établir ce lien. Cela ne veut pas dire qu’il n’existe pas mais qu’il n’a pas été démontré à l’aide de protocoles de recherches qui permettent de valider les résultats. Il y a eu aussi des accusations de falsification de documents.
              En 1998, année de la publication de ces recherches, il y avait 56 cas de rougeole en GB. En 2008, il y en avait 1370. Deux enfants sont décédés, le premier en 2006, une première en 10 ans, cela après que les taux de vaccination à la suite de la publication de ces recherches soient passés de 90% à 70%. 
              Sans parler de toutes les complications de la rougeole qui est loin d’être une maladie bénigne. Je ne sais pas si Wakefield fait partie de ces « lanceurs d’alerte » mais baser ses recherches sur 8 cas, me paraît très léger, si ce n’est irresponsable.


              • olivier cabanel olivier cabanel 4 février 2011 15:36

                Annie,
                Wafefield n’était pas seul,
                d’autres scientifiques étaient arrivés aux mêmes conclusions que lui
                j’évoque le cas de quelques uns dans l’article
                j’ai trouvé aussi çà :
                http://www.chaos-mondial-organise-resistance-infos.com/article-le-martyr-du-dr-wakefield-52904688.html
                en attendant, il a perdu son travail...
                il aurait fallu aussi que ses contradicteurs apportent la preuve du contraire , non ?
                merci de votre commentaire.


              • Annie 4 février 2011 15:51

                NonOlivier, Wakefield n’était pas le seul à publier cette étude. Mais il a été le seul à faire une déclaration de presse à ce sujet, ce qui explique pourquoi il s’est retrouvé au centre de la controverse, puisqu’il a déclenché une panique en GB.
                J’ai lu l’article que vous citez dans votre commentaire. Je suis allée vérifier sur le lancet et l’article de Wakefield est toujours présent, et porte la mention Retracted. http://download.thelancet.com/pdfs/journals/lancet/PIIS0140673697110960.pdf ?id=40bade4753939e7f :-19fa8934:12df0c2d5dc:71861296830620746
                Je ne sais pas si vous pourrez lire l’article car il faut s’inscrire sur le site, mais toute personne intéressée peut le faire. 
                Sinon il y a sur le Lancet des pages et des pages de commentaires de médecins en réponse à cet article, que je n’ai pas eu encore le temps de lire, mais je le ferai. Nous en reparlerons peut-être.


              • olivier cabanel olivier cabanel 4 février 2011 16:05

                Annie,
                ce sera avec plaisir,
                je pense que le débat sur le ROR est loin d’être fini, et il serait bon de creuser plus, car s’il y a le risque décrit par Wakefield, et d’autres scientifiques, est confirmé, ce sont nos enfants qui sont concernés !
                à+


              • olivier cabanel olivier cabanel 4 février 2011 15:37

                amaury,
                dans le genre donneur de leçon, vous êtes parfait.
                ne changez rien.
                et tout va bien, dormez tranquille sur vos deux oreilles.
                 smiley


              • Surya Surya 4 février 2011 13:51

                Bonjour Olivier,

                J’ai eu l’occasion de voir l’autre jour le DVD du film « Le monde selon Monsanto », c’est complètement ahurissant ! Ca fait même carrément peur ! Je n’approuvais déjà pas Monsanto, mais alors là... C’est vraiment un film que tout le monde devrait voir.

                J’apprécie aussi beaucoup José Bové, car ce qu’il fait (y compris aller en prison), il le fait pour nous, ce que beaucoup de ses détracteurs semblent oublier. Car sinon, il pouvait tout aussi bien se contenter d’acheter des produits sans OGM, ne jamais aller chez Mac Do, et se dire que les autres n’ont qu’à faire ce qu’ils veulent. C’est vrai que ses méthodes sont radicales, et il ne faut pas oublier que saccager un macdo c’est aussi risquer de mettre plusieurs personnes au chômage (en tout cas provisoirement) mais quand on voit les dégâts que cette nourriture peut faire sur la santé, on ne peut que saluer son action.

                Je pense aussi que le licenciement de Stéphane Guillon est totalement abusif et je prends parti pour lui. Mais d’une part, concernant les humoristes en général, je ne les trouve pas forcément drôles quand ils se mêlent de politiques, mêmes s’ils sont, ou se veulent être, des lanceurs d’alertes. Je ne trouve pas que se contenter d’imiter la façon d’être de quelqu’un, se moquer de ses éventuels tics par exemple, soit drôle en soi, ça n’est pas suffisant, il faut un vrai sketch derrière, un discours électoral caricatural par exemple, des jeux de mots, je sais pas, mais quelque chose qui fasse qu’ils sont aussi des humoristes et pas juste des personnes faisant marrer sur le dos de quelqu’un qu’on n’aime pas et qu’on a envie que les autres n’aiment pas non plus, et puis en plus, donc, j’aimerais bien aussi voir des sketches mettant en scène les autres personnalités politiques, et pas seulement Nicolas Sarkozy sur qui tout le monde s’acharne en ce moment en se contentant de se moquer de lui d’une façon qui de toute façon ne fait pas du tout avancer le schmilblick. Nous ne sommes absolument pas obligés de le réélire en 2012, alors de quoi avons nous peur ? Pourquoi s’acharner sur lui comme ça ? S’il y avait des caricatures (réellement marrantes et pas uniquement méchantes) des autres politiques, au moins ce serait équilibré, et de ce fait, l’humoriste serait vraiment un humoriste.

                En dehors de ces remarques sur l’humour et la politique, je salue le courage exemplaire des lanceurs d’alerte, que les bâtons qu’on leur met dans les roues, que les menaces qu’ils reçoivent, soient pour tous la preuve que leur combat est juste.


                • olivier cabanel olivier cabanel 4 février 2011 15:41

                  Surya
                  le film sur Monsanto est a mettre sous tous les regards,
                  documentaire précis, et lucide, il devrait nous permettre de refuser une bonne fois pour toute cette entreprise d’empoisonneurs,
                  au sujet des humoristes, c’est vrai que les politiques actuellement donnent vraiment du grain a moudre,
                  a tel point qu’ils se caricaturent eux-mêmes
                  et qu’il suffit de les citer pour déclencher l’hilarité,
                  je pense aux déclarations indignées de mam,
                  un grand moment d’humour.
                  merci de ton commentaire.
                   smiley


                • bakounine 4 février 2011 13:52

                  il faut se mefier des alertes ; mais lorsque les medias, les journalistes d’investigations ne font plus leur travail alors il est bon d’avoir ce type de comportement citoyen.
                  Amaury vous etes une fois de plus à coté de la plaque, à se demander pour qui vous roulez.....la collusion des politiques, des medias avec les entreprises cotées en bourse pervertissent la donne, elles ne produisent plus pour le bien de tous mais pour leurs biens personnels.
                  Alors oui il y a ou aura des derives (minimes) mais de la à en faire une généralité c’est plutot un argument pour defendre ces pourris !!


                  • L'enfoiré L’enfoiré 4 février 2011 15:11

                    Olivier,
                     Le titre était bien trouvé.
                     Le corps du texte, la pharmacologie, ne correspondait pas au titre.
                     La conclusion avec Julian Assange et le lien qui pointe vers un ancien de tes articles, là, on s’égare complètement.
                     Quand au vieil africain avec son petit marteau, il s’est trompé d’histoire d’amour....
                     J’ai perdu le fil. Désolé, je me devais de te le dire. smiley


                    • olivier cabanel olivier cabanel 4 février 2011 15:43

                      guy,
                      pas de problèmes,
                      tu as tout à fait le droit de ne pas trouver le titre en adéquation avec l’article,
                      même si d’autres ne le pensent pas, apparemment...
                      à+


                    • krolik krolik 4 février 2011 18:52

                      Ah, avec la Criirad, ça faisait bien longtemps, vous êtes incorrigible !
                      Un exemple de flanqueurs de frousse à pas cher !
                      Il y a un an Arte a proposé un documentaire de Laure Noualhat de « Libé » sur les déchets radioactifs.
                      Documentaire mémorable par certains passages.
                      Enquêtant sur des pollutions nucléaires dans l’Oural, sur la rivière Techa, suite à différents accidents nucléaires historiques. On voit un technicien Criirad gambader avec un compteur Geiger à la main.
                      Il est sensé se balader sur un terrain fortement contaminé. Dans ce cas la moindre des choses est de porter des sur bottes en plastique et une blouse, pour que tout cela puisse ensuite aller dans les déchets nucléaires à retraiter (incinérer-ça se fait- ou laverie spécialisée) cela a surtout l’avantage de ne pas contaminer le voisinage avec ses vêtements et ses chaussures. Point de tout cela. Il ne porte pas de dosimètre, il ne sait pas s’il se fait griller ou non. Il déplace son compteur un peu n’importe où, au sol, plus haut. Alors que lorsque l’on fait une telle mesure il y a une hauteur réglementaire à adopter de telle façon que l’on sache de quoi on parle, en principe c’est 80cm la hauteur des gonades, les parties les plus sensibles aux radiations. Son compteur grésille à fond, l’aiguille est à saturation. Lorsque l’on emploie un voltmètre, on règle le calibre sur une valeur adéquate, si l’on veut mesurer du 240 volts, on se met sur le calibre 600V, et pas sur le calibre 20V, sinon on ne mesure rien. C’est ce qu’il fait, le compteur n’a pas le bon calibre, le technicien ne peut rien mesurer. On voit que l’aiguille est dans le rouge !! Terrible, atroce.. !Sauf que le rouge en question ça ne sert uniquement que pour vérifier la charge de la batterie de l’appareil. Enfin de l’enfumage complet du pauvre téléspectateur.
                      Le technicien fait un prélèvement de terre, il faut cela à mains nues, alors que la moindre des choses serait de mettre des gants. Il met son prélèvement dans un emballage qui n’est conforme à aucun standard. Et il exporte cela de France en Russie, sans demander aucune autorisation. L’importation de déchets nucléaires est interdite en France, c’est la plus grosse amende prévue par le Code Pénal dans les 8 millions d’euros.
                      Arrivé dans son labo du côté de Valence il ressort son prélèvement à mains nues pour analyses. Et là il trouve des becquerels de césium.
                      Mais que devient son prélèvement ? Le remet-il à l’ANDRA comme la Loi le prévoit ? Ou ce prélèvement va-t-il constituer un élément dans un stockage pirate de déchets nucléaires hors du contrôle des autorités, ou finir dans un fossé du coin ? 
                       
                      Mais je vais terminer avec l’histoire fabuleuse du type de la Criirad qui importe des déchets nucléaires en France en provenance de l’Oural.
                      Il faut savoir qu’il y a une réglementation européenne sur la radioprotection, c’est la directive de l’UE publiée au JO de l’UE le 29 juin 1996 (114 pages je peux vous la mettre à disposition), 10 ans après Tchernobyl (les rédacteurs ont fait attention à ce qu’ils écrivaient...), la synthèse de 60 années de recherches en radioprotection et de milliers d’études dans le monde.
                      On peut disposer chez soi, sans déclaration particulière 10kBq de césium 137 à condition que la concentration de ce radioisotope soit inférieure à 10kBq/kg. Et comme cela il y un tableau qui donne les valeurs max admissibles, isotope après isotope. Heureusement qu’il y a une limite inférieure à la déclaration, ça permet d’avoir chez soi un réveil matin avec des aiguilles phosphorescentes, ou un morceau de granite breton., et même s’autoriser soi-même à exister puisque chaque personne fait des 8 à 10 000becquerels..
                      Si l’on reprend la vidéo de l’émission de Laure Noualhat, et que l’on estime la quantité de terre/boue prélevée, de l’ordre à vue de nez de 2 kg, avec une concentration de 4kBq/kg..
                      Soit inférieur à ce qui peut être assimilé à un déchet.
                      Donc ce déchet sensé être ramené en catimini, ce n’était rien du tout !
                      C’est de l’enfumage complet du péquin moyen. Ils instillent de la frousse dans l’esprit des téléspectateurs en même temps qu’ils déconsidèrent les scientifiques russes qui sont sensés ne pas avoir réfléchi à la question, ainsi que des Français et de l’AIEA qui sont en mission là-bas.
                      Et le reste à l’avenant sur ces « lanceurs d’alertes » qui sont des « zozos ».
                      @+


                      • olivier cabanel olivier cabanel 4 février 2011 19:39

                        tiens Krolik
                        il y a longtemps que vous n’aviez pas déposé quelque chose de ce genre sur un article.
                        on a de la peine à le qualifier, c’est pour çà que j’en suis resté à « quelque chose »
                        oh bien sur, les mots ne manquent pas, la langue française est riche.
                        on pourrait être excessif en évoquant cette matière molle et malodorante dans laquelle, marcher du pied gauche pourrait porter chance,
                        sinon, on aurait pu évoquer cette matière que notre foie engorgé relache parfois, une espèce de fiel en quelque sorte,
                        à moins de ce pencher sur ces jets de salives plus ou moins glaireux qu’un individu peut etre tenté de cracher, lorsqu’il est dans le dépit,
                        et pendant qu’on y est , pourquoi ne pas évoquer ce mot, dont l’étymologie du nom du chef de l’état serait à l’origine : la boue ?
                        oui pourquoi pas...
                        j’hésite.
                        bof, je vous laisse le choix.
                        à ce sujet, saviez vous que les cafards sont parmi les rares insectes a s’habituer à de fortes doses de radioactivité.
                        c’est amusant n’est-ce pas, de faire voisiner les cafards, et les promoteurs de cette énergie sale, désuète, et dangereuse qu’est l’énergie nucléaire ?
                        non, vous ne trouvez pas ?
                        pourtant, je trouve que çà fait un excellent mariage.
                        puisque nous sommes enfin tombé d’accord, je lève un verre d’eau pure, à la santé de la CRIIRAD et de Michèle Rivasi, et les remercie au nom de tous les français (ou presque) de nous avoir prévenu des cochonneries que tchernobyl a bien voulu déposer sur notre sol national.
                        à votre santé, et merci de votre visite passionnante.
                        je dois vous avouer que j’ai lu un peu en diagonale votre commentaire, sachant d’avance ce que je pourrais y trouver sans surprise.
                         smiley


                      • krolik krolik 4 février 2011 20:43

                        Vous voyez, ce texte est déjà passé plusieurs fois dans des forums et blogs (y compris sur celui de Laure Noualhat), mais j’attends avec impatience un dépôt de plainte pour diffamation de la part de la Criirad.. Ce serait vraiment amusant..

                        Mais rien.

                        Au lieu de parler de cafards et autres matériaux nauséeux, vous auriez pu corriger en quelques mots les informations données. Des arguments bétonnés..

                        Mais soyez rassuré à chaque fois que vous reparlerez de la Criirad, je remettrai ce couplet pour leur faire de la pub..
                        Ah en sus, Rivasi, la lanceuse d’alerte, celle a qui déclare le gaz comme énergie virginale !!
                        Elle va produire du gaz de schiste dans le Larzac au moins !!!
                        Vraiment rien que des rigolos dans cette équipe.
                        @+


                      • olivier cabanel olivier cabanel 4 février 2011 21:25

                        krolik
                        chacun sait depuis des lustres que vous vous égarez dans le « copié-collé » noircissant des espaces considérables pour répéter toujours les mêmes réfutables arguments,
                        aveuglé que vous êtes dans la défense du lobby dans lequel vous etes tombé, depuis longtemps, défendant l’erreur technologique majeure qu’est l’epr, dont je crois me souvenir que vous en tiriez une fierté.
                        c’est cruel non ?
                        une centrale nucléaire que vous vouliez révolutionnaire, qui n’est qu’un vieux truc en béton, très cher, et encore plus dangereux.
                        elle devait etre inaugurée en 2009
                        maintenant on évoque timidement 2015
                        elle devait couter 3 milliards d’euros, ce qui est déjà énorme,
                        elle va dépasser allegrement le double,
                        essayez de nous faire rêver.
                        mais là, c’est très mal parti, mon pauvre krolik.
                         smiley


                      • olivier cabanel olivier cabanel 4 février 2011 21:57

                        krolik
                        on devrait vous proposer une médaille.
                        si , si, je suis sérieux.
                        celle de la désinformation.
                        Michèle Rivasi défendant le gaz...bien sur.
                        donc vous en concluez qu’elle défend le « gaz de schiste »
                        amusant.
                        on dirait que vous éprouvez un malin plaisir à vous discréditer ?
                        entre le gaz méthane, issu de l’activité humaine, et qui pourrait faire tourner tous les véhicules en france, sans avoir besoin du « sacro-saint » pétrole,
                        et le gaz de schiste, vous n’aurez pas manqué de remarquer une différence notable.
                        l’un est une énergie renouvelable,
                        l’autre est une énergie fossile.
                        je suis sur que vous arrivez à comprendre la différence évidente ?
                        ou alors, vous le faites exprès.
                        vous coiffez le bonnet d’ane pour amuser la galerie ?
                        vous devriez savoir qu’aujourd’hui, il y a d’autres moyens de le faire.
                        mais dans le fond, pourquoi ne pas vous laisser vous ridiculiser ?
                        il y a si peu d’occasions de rire à bon compte, qu’il serait dommage de nous en priver.
                        sinon, le redoux arrive,
                        les squares sont quasi déserts
                        prenez une pelle et un seau, et allez confectionner de jolis chateaux de sable.
                        et je suis sur que vous aurez la délicatesse de nous proposer des photos de vos réalisations.
                        je suis pret à les proposer aux lecteurs,
                        le ciel vous tienne en joie.
                        et n’oubliez pas :
                        plus on va vite, moins on va loin.
                        vous avez eu au départ de votre vie tout le potentiel pour en faire quelque chose,
                        pourquoi ne pas l’utiliser ?
                        dites, vous seriez pas un brin masochiste ?
                        quel gâchis.
                         smiley


                      • krolik krolik 4 février 2011 22:55

                        Les mêmes réfutables arguments, alors contentez vous de les réfuter une fois.

                        Et ainsi de prouver que l’importation de déchets nucléaires tel que le fait la Criirad est légale..
                        Enfin un point pris au hasard..

                        @+


                      • olivier cabanel olivier cabanel 6 février 2011 10:22

                        krolik
                        trop drôle,
                        vous devriez monter un numéro,
                        il pourrait avoir un certain succès.
                         smiley


                      • joletaxi 4 février 2011 19:11

                        On serait tenté de se réjouir de l’apparition, enfin, de « wisselblower » dans notre vieille Europe.

                        A noter que comme toujours ,nous sommes très frileux.Le « wisselblower » anglosaxon peut se placer sous la protection de la justice,rester anonyme,et même bénéficier d’une organisation destinée à le protéger si des menaces persistent.On est loin de tout cela,comme d’ailleurs comme pour la procédure en plainte collective,qui mettra encore combien de temps à être incluse dans notre code ?
                        Cependant,il convient de rester prudent.Les exemples que vous donnez dont soit convaincants,soit contre productifs, notamment en ce qui concerne les vaccins.
                        j’ai souvenir de la réflexion d’un « ponte » en toxicologie, à qui l’on posait la question, entre la poire et le fromage, du danger de l’aspartane:réponse:cela dépend des années,et d’’expliquer que suivant les années, les financements des labos sont soit dépendant des « sucriers » soit des chimistes.
                        On a pas fini de de polémiquer sur le bannissement du DDT
                        Moi la chose qui me sidère dans cette perspective, c’est que normalement, dans une démocratie, nous ne devrions pas avoir besoin de lanceurs d’alerte.Dans cette histoire du médiator, ce qui est consternant,c’est que nous avons les outils pour que cela ne se produise pas, et que cela ne fonctionne pas.
                        Le dernier en date concernant les gaz de schiste,illustre la faillite de notre système.Que des financiers ,en prenant des risques considérables, se lancent dans une nouvelle technologie,c’est l’essence même du capitalisme,celui qui récompense l’innovation,et dont les retombées sont profitables à la société.Mais cela doit se faire dans la transparence.
                        J’ai lu n’importe quoi sur le sujet, comme pour deepwater.Encore une fois,on constate que la puissance publique ne joue pas son rôle,en informant clairement, et en mettant à disposition les informations qui seraient de nature à se forger une opinion.
                        Si la protection de l’environnement et des populations est une prérogative de nos élus, profiter d’une éventuelle source d’énergie nationale à des prix compétitifs est aussi un de leur devoir.



                        • olivier cabanel olivier cabanel 4 février 2011 19:42

                          jo,
                          approche très prudente du sujet,
                          c’est étonnant, a aucun moment vous ne semblez imaginer qu’il puisse y avoir des « conflits d’intérêts » ?
                          les milliards brassés par la vente de vaccins parfois dangereux, et souvent inutiles intéressent beaucoup de porte monnaie, et il y a des relais entre Bigpharma, et les plus hauts sommets de l’état,
                          pourquoi cette timidité à ne pas évoquer cette piste ?


                        • joletaxi 4 février 2011 22:01

                          « et il y a des relais entre Bigpharma, et les plus hauts sommets de l’état,  »


                           c’est bien de cela que je parle quand je dis que le système ne fonctionne pas.On peut applaudir les lanceurs d’alerte,en supposant que leur intégrité l’emporte sur leurs propres intérêts,et par exemple dans le nucléaire, certaines officines « écologistes » sont loin d’être les « oies blanches »que l’on tente de nous convaincre qu’elles sont,mais la vraie réflexion serait plutôt de réfléchir de quelle façon ,ce système pourrait être réformé.
                          Quand vous encensez un Bove,pour avoir discuté de vive voix avec lui, je ne suis pas vraiment convaincu qu’il a une quelconque légitimité pour influencer l’opinion sur des sujets qu’il ne maîtrise vraiment pas.
                          Une façon de tenter d’améliorer ce système serait d’exiger une parfaite transparence à tous les niveaux,mais je ne pense pas que cela soit dans notre culture.j’entends les magistrats par exemple, pousser des cris d« orfraies parce que l’on voudrait leur imposer la présence de »civils« Or ,je crois que l’on a au contraire intérêt à ce que les »civils« soient le plus possible présents,que ce soit dans les tribunaux, que lors de décision aussi importantes que par exemple les gaz de schistes.
                          Aux USA,le jeu est complètement dévoyé par les lobbys.C’est même devenu une profession !
                          On en revient au problème majeur de nos démocraties,c’est la vraie représentativité de nos élus.Si les lanceurs d’alerte ont du succès, c’est justement que le public en général ne fait plus confiance à ses élus,qui sont soupçonnés de ne plus avoir d’intégrité.
                          Il serait temps que nos »penseurs" se penchent sur ce problème 

                        • olivier cabanel olivier cabanel 5 février 2011 05:55

                          jo,
                          l’accumulation des mensonges, qu’ils soient volontaires, ou par omission, a eu raison de la confiance que le citoyen pouvait avoir dans ce qu’on lui affirmait.
                          l’opacité des réseaux, qu’ils soient nucléaires, ou pétroliers, ou pharmaceutiques a provoqué la juste méfiance du citoyen,
                          celui ci avait besoin d’une autre information, de préférence scientifique, relayée par des médias libres, comme AV, par exemple, ou d’autres.
                          c’est bien la mission que ce sont fixés les lanceurs d’alerte.
                          la répression violente dont ils sont l’objet apporte une pierre de plus à leur crédibilité,
                          au lieu d’interdire le livre d’Irène Frachon, au lieu de mettre en prison José Bové, au lieu de priver Carmen de Jong de bureaux et de financement, au lieu de mettre à la porte Wakefield, les lobbys attaqués auraient été bien plus efficace en amenant le débat sur le terrain scientifique,
                          s’ils ne le font pas, ils apportent donc la preuve de leur mensonge, de leur manipulation,
                          C.Q.F.D.


                        • joletaxi 6 février 2011 12:12

                          Ce qui est embarrassant dans votre démonstration, c’est que la plupart des exemples que vous citez concernent des personnalités on ne peut plus polémiques.Je remarque d’ailleurs que ceux-là ne se sont pas gênés pour faire de leur « combat » un fond de commerce et d’en faire carrière, Bove en est la parfaite illustration.

                          N’oublions pas non plus que bien souvent,ils sont manipulés eux aussi à leur insu.
                          D’entendre le fondateur de Green machin déclarer:notre combat contre le nucléaire a été une erreur.Plus récemment ,le grand Al reconnaître que les bio carburants ont été désastreux.
                          Je me souviens pour l’avoir vécu,et de près d’un scandale qui avait ébranlé notre petit royaume.Un in génieur dans une institution publique avait dénoncé les magouilles de son directeur,avérées, et réprimées finalement.Et d’encenser ce chevalier blanc,qui, je ne l’ai su que plus tard, avait été payé par la firme concurrente de celle privilégiée auparavant.
                          Comme quoi, il faut y regarder à 2 fois .
                          C’est pourquoi, j’en reviens à mon propos:nos « penseurs » qui se répandent sur les miracles de Chavez, ou sur des analyses très « pointues » sur l’économie, feraient mieux de se creuser les méninges pour réfléchir à des avancées de gouvernance pour que les robin des bois puissent se cantonner à courir dans les bois

                        • olivier cabanel olivier cabanel 4 février 2011 19:56

                          alchimie,
                          comme vous y allez,
                          ils ne dissuadent pas, ils informent,
                          ensuite chacun fait comme bon lui semble.
                          non ?
                           smiley


                        • sisyphe sisyphe 4 février 2011 21:58

                          En revanche, côté les dangers de bigpharma, y a pas eu beaucoup d’alertes, et, s’il y en a eu, elles n’ont pas été suffisantes.... cf Mediator et les autres à venir....


                          Et question H1N1, là, dieu sait qu’il y en a eu, des alertes, pour les vaccins ; la France entière mobilisée, l’armée, les gymnases, 6 mois d’intox et d’alertes QUOTIDIENNES................. pour que ça nous coûte 1 milliard de vaccin sur les bras, pour une grippe qui a fait moins de morts qu’une grippe saisonnière...

                          Comme quoi, hein, alchimie, y a alerte........... et alerte...
                          Alors, les vaccins............... 

                        • jluc 4 février 2011 19:50

                          Plus que de donner l’alerte, certain agissent carrément. Certains dont vous parlez en font partie, mais je pense aux Anonymous

                          More About Anonymous
                          Quand Wikileaks affole les oligarchie
                          Les Anonymous s’en prennent aux sites web officiels égyptiens

                          leur symbole est le masque de V pour Vendetta


                          • olivier cabanel olivier cabanel 4 février 2011 19:55

                            jluc,
                            oui, ils m’ont aidé pour un article récemment, et font un boulot étonnant, dans la même veine que wikilieaks, mais directement.
                            merci de ces liens.
                            à+
                            (demain, AV publie un article sur la situation egyptienne que j’ai intitulé (l’article) le vieil homme est amer)

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès