Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Les « valeurs » de la société française

Les « valeurs » de la société française

D'après un récent sondage Ipsos, pour près d’un Français sur deux, l'islam est compatible avec les valeurs de la société française. Un chiffre qui a doublé depuis deux ans.

93% des Français trouvent la religion catholique compatible avec ces mêmes valeurs, 81% pour la religion juive, et 47% ont la même opinion pour la religion musulmane.

Mais c’est quoi les « valeurs de la société française » ?

Selon la religion à laquelle on appartient, ou si on se définit comme athée, selon ses origines, son éducation ou ses convictions politiques, ces « valeurs » peuvent être différentes et par conséquent la question posée ne veut rien dire, sauf qu’elle arrive à point nommé après les meurtres de début janvier pour conforter le mouvement d’union nationale. Il serait intéressant sans doute d’aller plus loin dans le détail des sondages pour connaître l’échantillonnage des personnes interrogées et savoir, si avant de répondre, ces notions de « valeurs » et de « société française » était partagée par tous.

Les « valeurs » qui nous unissent sont simples et sont rappelées dans les textes fondateurs de notre république et la jurisprudence. La liberté d’expression en fait partie, l’égalité homme femme également, ainsi que les libertés syndicale ou religieuse. Elles passent également par le respect d’obligations en matière de contributions à la dépense publique, par exemple ou le respect de bornes définies par la loi.

Ainsi donc, à une question générale sur l’adhésion aux « valeurs » de la « société française » par l’Islam, on peut penser, en allant dans le détail, que l’adhésion à toutes ces valeurs déclinées et explicitées serait susceptible de poser problème aux croyants de toutes les religions.

Les religions et les affaires publiques

Si l’Islam est aujourd’hui pointé du doigt pour ses tentatives d’ingérence dans les affaires publiques dans notre pays en réclamant des droits particuliers pour ses membres, n’oublions pas que toutes les autres religions, en France ou dans le monde ont été, sont ou seront, à un moment ou à un autre, attirées par ces dérives visant à établir la primauté du religieux sur le laïc.

Les exemples sont nombreux de différents opposant les religions aux Etats ou les religions entre elles et menant parfois à des guerres civiles ou la prise du pouvoir par une théocratie, imposant, parfois de manière violente, leur dogme aux autres ou obtenant des privilèges particuliers aux vainqueurs et marginalisant les vaincus. 

Heureusement, la France est un pays laïc !

On voudrait se rassurer en disant que le rempart de la laïcité est là pour nous prémunir de tout risque de dérive de ce genre, mais on voit bien que ce principe est de plus en plus contesté, car presque tombé en déshérence à cause des renoncements successifs de ceux qui sont censé le faire vivre. On a progressivement mis en avant un autre concept, celui du vivre ensemble, qui n’est rien d’autre qu’une version édulcorée de la laïcité et on parle de « société française » pour éviter de parler de Nation française.

La laïcité est de plus en plus attaquée et l’installation de crèches de Noël dans des mairies au mépris de la neutralité religieuse dans les bâtiments publics est un symbole du rejet des autres et par conséquent de la négation de la laïcité.

Les extrémistes quelles que soient leurs religions, se font de plus en plus entendre en intervenant de manière parfois musclée dans les espaces public ou privé en voulant imposer leurs codes moraux ou culturels.

La laïcité est enfin caricaturée ou « interrogée » dans certains médias bien-pensants qui n’ont pas encore digéré la séparation de l’église et de l’Etat. On parle alors de « laïcards » ou du concept fumeux de « laïcité positive » destiné seulement à racoler les voix des fameuses « communautés ».

Peut-on faire confiance aux élus ?

Une petite journée annuelle de la laïcité accompagnée d’embauche de référents en milieu scolaire et de crédit destinés à promouvoir la laïcité seront-ils suffisants ? La réponse est non, bien entendu. L’unité nationale autour des évènements tragiques du début janvier commence à s’effilocher et s’efface devant l’impérieuse nécessité de reprendre ou conserver le pouvoir politique. Dans ce domaine, l’exemple des rapports (Aubin en 2004) enterrés parce que non politiquement corrects vis-à-vis des « communautés », ou des plans banlieues ruineux qui se succèdent avec les résultats que l’on connait, sont là pour jeter le doute sur la capacité des hommes politiques à se battre réellement pour imposer la laïcité, seul ferment de l’unité nationale, dans notre pays.

On pourra ajouter également le contorsionnisme juridique des élus désireux d’accorder des subventions à des associations qui s’avancent masquées mais dont le but est de promouvoir des valeurs religieuses en quémandant des fonds publics. Tout cela pour ne pas déplaire aux « communautés » et s’assurer de leur soutien lors des élections. Cela vaut pour toutes les religions, tous les niveaux de collectivités territoriales et les élus de tous bords.

La laïcité, comment ?

Ce n’est pas cela la laïcité. La Laïcité est un principe fondamental et toujours d’actualité de notre république destiné à séparer l’espace public de l’espace religieux tout en reconnaissant le droit à chacun de mener la vie spirituelle qui lui convient à condition qu’il ne cherche pas à l’imposer aux autres.

Tous, religieux ou non, individus et associations devront faire vivre ce principe, c’est-à-dire combattre et écarter de l’espace public les extrémismes et tous devront exiger des élus qu’ils ne soient pas les simples spectateurs de dérives communautaristes ou sectaires en refilant la patate chaude aux autres mais les véritables garants de la laïcité.


Moyenne des avis sur cet article :  3.4/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

43 réactions à cet article    


  • diogène diogène 29 janvier 2015 12:21

    On se demande pourquoi Hollande et Valls portaient la kippa le dimanche 11 janvier à la grande synagogue de Paris !



    • Fergus Fergus 29 janvier 2015 22:49

      Bonsoir, Diogène.

      Que Hollande et Valls ne soient pas sortis de la synagogue après l’hommage aux victimes juives pour laisser l’office religieux se dérouler sans eux peut donner lieu à une légitime critique.

      Qu’ils aient porté la kippa dans ce lieu est en revanche normal. Personnellement, bien qu’athée, je porte une kippa dans une synagogue et j’enlève mes chaussures dans une mosquée : il s’agit là d’une marque élémentaire de respect pour les fidèles d’un lieu de culte.


    • diogène diogène 30 janvier 2015 09:59

      Moi aussi, mais je ne suis pas représentant officiel d’un état laïc.

      Je ne représente que moi-même.
      Hollande et Valls font ce qu’ils veulent en tant qu’hommes.
      Mais le Président de la République et le Premier Ministre doivent rester en—dehors de toute référence religieuse.
      Il y avait aussi des victimes catholiques et musulmanes dans cette tuerie.
      Je ne les ai pas vus participer aux cérémonies des « communautés » concernées !

      Les victimes de l’horrible masscre étaaient des êtres humains au regard de la République.
      Leurs convictions philosophiques et religieuses ne regardent que leurs proches.

      Pas les représentants de l’Etat laïc !

    • diogène diogène 30 janvier 2015 10:12

      Tsipras, lui, a prêté serment sans la bible et sans la présence de l’archevêque d’Athènes, ce qui est une première.


      Question de point de vue et de message à faire passer.

    • Auxi 30 janvier 2015 22:29

      @ Fergus : vous êtes un athée en peau de lapin. Jamais un athée ne s’abaisse à pénétrer dans un lieu de culte. Je suis resté sur le parvis de l’église à l’enterrement de mon propre père.


      Quand à la présence d’un représentant de la République française, et surtout du chef de l’État, dans un lieu de culte, c’est purement et simplement de la haute trahison, une forfaiture qui devrait valoir destitution immédiate et déchéance de la nationalité française. Hollande pouvait communiquer depuis l’Élysée ou, mieux, se rendre sur le parvis de la synagogue ou de la mosquée sans y pénétrer, ce qui est son devoir de président d’une république laïque.

      Comprenons enfin que les culs bénis de toutes les boutiques nous ont déclaré la guerre, et qu’on ne les réduira pas avec des bisous, et encore moins avec de perpétuelles concessions qui nous sont remerciées d’un crachat dans la gueule.

    • eric 29 janvier 2015 12:22

      Belkacem a bien raison, les gauches ne savent pas ou ne savent plus ce qu’est la laïcité....
      http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/hallucinante-revelation-de-162691?debut_forums=0#forum4227883

      C’est pourquoi à vous lire, j’aurai tendance à penser que vous devez voter à gauche, Je pense notamment à ce que vous dites sur les crèches.
      http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/creche-interdite-c-est-la-faute-a-160780

      Pas étonnant si vous confondes état et espace public. La laïcité, c’est la séparation de l’état et des religions. L’espace publique n’appartient pas (encore) à l’état.

      Et donc au delà d’un compréhension vraiment partielle de la laïcité, il y aurait bien aussi de lourdes lacunes concernant les valeurs républicaines dans leur ensemble.


      • Michel DROUET Michel DROUET 29 janvier 2015 13:45

        Cher éric

        Je parle laïcité et vous me répondez « gauche/droite » comme un bon petit soldat qui marche au pas et qui n’arrive pas à voir que la laïcité est au-dessus de ce type de clivage dans lequel vous vous complaisez et que vous reproduisez tout au long de vos commentaires.
        Au fait puisque vous vous définissez comme travailleur émigré en russie, pourriez vous nous éclairer sur le concept de laïcité dans ce pays ?


      • Auxi 29 janvier 2015 15:53

        « Cher » Éric, puisque vous avez eu la présence d’esprit de débarrasser le plancher pour vous réfugier en Russie (?), pourriez-vous désormais vous occuper de vos fesses ? Comprenne qui pourra, il se trouve que l’irréparable perte pour la France que constitue votre départ est passée totalement inaperçue. On peut simplement noter que la France « socialiste » n’a pas construit de mur vous empêchant d’aller vivre votre vie ailleurs, et qu’en cela elle a été bien inspirée. Si seulement tous vos semblables pouvaient suivre votre remarquable exemple, 95 % de nos problèmes disparaîtraient avec eux. Puissiez-vous faire école !


      • eric 29 janvier 2015 18:25

        Cher Michel,tous les débats actuels reflète une forte division gauche droite. Dans tous les discours ( et actes) de droite, on retrouve la laïcité à la française telle qu’elle est définie par ses textes fondateurs.
        Dans une bonne partie de ce que l’on peut lire à gauche, on trouve une conception qui n’a rien à voir avec nos textes. Par exemple qui voudrait bouter le religieux hors de l’espace public et le réduire au privé. Non seulement ce n’est pas dans nos lois, mais c’est en contradiction avec les droits de l’homme.
        Ainsi, on a pu voir Jospin en matière de voile dire que les proviseurs pouvaient faire comme ils le sentaient, avant de se défausser sur le conseil d’État.
        En Russie, les questions se posent très différemment mais cela serait trop long à expliquer ici.


      • eric 29 janvier 2015 18:28

        Cher auxi, je pense que vous gagneriez à me rejoindre. En Russie, on a le droit de fumer et le paquet est à moins d’un euro.


      • Auxi 30 janvier 2015 22:34

        C’est un petit peu juste comme motivation pour émigrer, même si c’est intéressant. Quand à vous rejoindre en Russie, pourquoi pas, je sens que j’adorerais m’engueuler avec vous devant un comptoir. Seulement, voyez-vous, à cinquante-huit ans et, surtout, 900 euros par mois de pension d’invalidité, je crains de n’avoir pas même les moyens de payer le voyage. Vous devriez essayer de « vivre » avec cette somme, c’est très formateur, à défaut d’être juste.


      • foufouille foufouille 31 janvier 2015 09:59

        @eric
        en russie, il y a une grosse pension d’invalidité ?
        le paquet de clope à 2€ avec un smic de 250€ .........


      • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 6 février 2015 10:09

        je croyais que DEPARDIEU se prénommait gérard et non eric !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


      • Piotrek Piotrek 29 janvier 2015 15:51

        Liberté, égalité, fraternité

        Prise à la lettre, aucune religion n’est compatible quoiqu’en pensent les français dans ce sondage volontairement idiot.
        Cependant personne ne peut vraiment respecter une religion à la lettre, il se crée une marge de tolérance plus ou moins grande suivant les valeurs dans lesquelles l’individu baigne. Il se crée avec le temps un consensus tacite et invisible (les cathos divorcent, les athées ne travaillent pas le dimanche...)

        Au premier problème sévère qui survient (une crise par exemple), dans l’urgence de la recherche d’un coupable, on en finit toujours à mettre en lumière les ambivalences, les contradictions de ce consensus.

        Notre laïcité, c’était celle qui préservait les organes de l’état de toute influence sectaire. Le nouveau courant laïciste espère résoudre des problèmes avec un raisonnement binaire : les religions posent des problèmes donc la solution c’est de réduire l’impact religieux tous azimuthes.
        Et les nouveaux laïcs en sont venus à lutter sur le terrain des religions bien en dehors des organes de l’état.

        Le petit problème c’est que les nouveaux laïcs ne comprennent pas un petit détail : plus vous tapez sur une religion, plus elle devient forte.
        Et surtout :
        - Le rêve consumériste devient un mensonge du fait de la crise, les gens se tournent de plus en plus vers des valeurs qui vont les accomplir en tant qu’individu.
        - La presse contrôlée par les oligarques y trouve un nouveau facteur pour vendre, diviser et distraire le peuple des vrais problèmes.

        Le laïcisme à tout prix ? L’anti-religion qui se comporte comme un religion avec ses dogmes, ses règles et qui au final va alimenter ses propres ennemis pour que ses leaders pleins d’importance, investis d’une mission anti-divine puissent survivre et prospérer.

        Tout le monde s’en foutait de la crèche, du voile, de la kippa... c’était tacite. Maintenant la simple évocation de ces éléments fait bondir, hurler, courir vers la police dans les gares.

        Grands bravo aux supposés gardiens de la sainte Logique !


        • Piotrek Piotrek 29 janvier 2015 16:12

          ha et j’oubliais le 3eme point extrêmement important qui va faire que les laïcs-à-tout-prix vont échouer à rallier à leur cause les gens qui se prétendent d’une religion mais modérés :

          - Le modéré qui s’était soumis naturellement et tacitement aux coutumes communes, va être sommé à contre-coeur de rejoindre l’un des nouveaux camps : à sa droite l’extremiste religieux qui lui explique qu’il n’a jamais rien fait comme il faut, à sa gauche qu’il doit sauver l’ordre public agonisant. Il choisira la religion, la coutume de sa mère et de son entourage. Il devra suivre la tête baissée les zélotes qui surenchériront sur leurs justesses d’interprétation...


        • Bubble Bubble 29 janvier 2015 23:03

          A vrai dire, vous participez tout à fait à créer cet échec en prétendant qu’un religieux modéré pratique « mal ». Pas plus qu’un extrémiste vous n’avez le droit de supposer ce genre de choses, et justement ce qui fait une différence entre une religion et une secte c’est qu’il y a un libre arbitre dans la pratique religieuse. Si vous voulez garder une laïcité potable, prenez au sérieux les modérés.


        • Bubble Bubble 29 janvier 2015 23:05

          Je crois que j’ai mal lu et que c’est ce que vous vouliez dire, mes excuses.


        • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 29 janvier 2015 16:14

          @Auteur

          Le seul problème dans tout cela est le titre de votre article « Les « valeurs » de la société française ». D’habitude les Élyséens parlent de « valeurs de la France ».

          Monsieur Drouet quelles sont ces valeurs qui seraient françaises ? Il y a juste de valeurs que la France n’a jamais respectées ; la France doit comprendre quelle ne peut pas s’approprier des valeurs juste en les considérant siennes  !

          La démocratie, la laïcité, la liberté, la fraternité, et toutes les valeurs qu’on voudraient énumérer n’ont jamais eu leur place en France, preuve à l’appui est la situation d’aujourd’hui qui montre qu’en Europe même, seule la France jaccasse autour de ces valeurs qu’elle n’arrive pas à domestiquer ! En europe du Nord les ministres font leurs courses au milieu des foules et se trimballent à vélo alors que la France est en état de siège !!!


          • Michel DROUET Michel DROUET 29 janvier 2015 16:20

            Ce titre c’est la reprise de la question posée par Ipsos aux sondés....
            Pour le reste, il ne s’agissait pas pour moi de comparer la France aux autres pays, mais dites-moi, c’est quand même bien en France que l’on a tué 17 personnes début janvier ? D’où mon billet...


          • Auxi 29 janvier 2015 16:39

            Le laïcisme à tout prix ? L’anti-religion qui se comporte comme un religion avec ses dogmes, ses règles


            On croit rêver ! Les athées, qui sont les principales victimes de l’attentat à Charlie Hebdo, refusent de se voir imposer des règles, des prescriptions ou des interdictions qui ne les concernent pas et qui ne peuvent s’appliquer qu’à ceux qui adhèrent à telle ou telle superstition exclusivement – car, en fait de religion, c’est de cela qu’il s’agit. Si telle ou telle publication choque les crédules, eh bien, ils ne l’achètent pas, ils ne la lisent pas, et c’est là tout leur droit, ce qui nous donne des principes démocratiques parfaitement respectés : ceux qui ne sont pas choqués sont en droit d’avoir accès et de lire ce que bon leur semble, quoi qu’en pensent les crédules. Personne n’a d’ordre ou d’injonction à recevoir d’eux. La France démocratique (enfin, en principe…) et, donc, forcément laïque, ne rejette personne, mais elle ne retient personne non plus.

            Agressés, placés en état de légitime défense, les athées et les laïcs sont en droit d’user de la force pour contraindre les crédules à contenir leurs superstitions dans la sphère privée, et les empêcher d’imposer quoi que ce soit à qui que ce soit, y compris dans leur famille. Bref, croyez au Petit Jésus, aux bananes rouges, à Allah ou aux tables tournantes, grand bien vous fasse, d’autant plus que la laïcité, bonne fille, protège le droit des crédules à croire, mais ne tentez pas de nous imposer ou nous interdire quoi que ce soit, ou il vous en cuira ! Vos prétentions à régenter la vie d’autrui jusque dans la chambre à coucher ne sont pas supportables, elles sont totalitaires et absolument illégitimes. Vos croyances ne sont QUE vos croyances, pas davantage, elles ne vous donnent aucun droit sur autrui, que cela vous choque ou non, c’est ainsi. Et qu’on soit Français « de souche », d’origine étrangère ou immigré, c’est le même tarif : la laïcité, en France, c’est la règle. Vous vous y pliez ou vous vous tirez, bon vent, et bon débarras !

            • Julien30 Julien30 30 janvier 2015 08:15

              « Agressés, placés en état de légitime défense, les athées et les laïcs sont en droit d’user de la force pour contraindre les crédules à contenir leurs superstitions dans la sphère privée, et les empêcher d’imposer quoi que ce soit à qui que ce soit, y compris dans leur famille. Bref, croyez au Petit Jésus, aux bananes rouges, à Allah ou aux tables tournantes, grand bien vous fasse, d’autant plus que la laïcité, bonne fille, protège le droit des crédules à croire, mais ne tentez pas de nous imposer ou nous interdire quoi que ce soit, ou il vous en cuira ! »



              C’est dommage qu’un enragé comme vous n’ai pas vécu au temps de la révolution ou de la Commune vous auriez pu vous faire plaisir et vous défouler de votre haine et de vos frustrations sur des religieux, on sent que ça vous démange en tout cas... Un conseil, respirez un coup et allez voir un médecin pour essayer des trucs du genre lexomil, ça vous apaisera un peu.

            • Auxi 30 janvier 2015 22:56

              C’est dommage qu’un enragé comme vous n’ai pas vécu au temps de la révolution ou de la Commune


              Je confirme, c’est dommage, en effet. Je confirme, ma haine des religieux est rouge flamboyante. Ces gens-là ont pourri la vie de ma famille, je ne vous en dirais pas plus, c’est sans doute trop compliqué pour vous. Pour le reste, vos conseils de psychologue de comptoir, je suis assez bien élevé pour ne pas vous dire où vous pouvez vous les mettre. Quand à mes supposées frustrations, venant d’un enfant de chœur, ça ne manque pas de sel. Je ne perdrais pas mon temps à tenter de vous expliquer quoi que ce soit : quand on pense, on ne croit pas, quand on croit, on ne pense pas. Mais qu’une bande de vieux puceaux célibataires ait la prétention de régenter ma vie, voire, comble du ridicule, de m’apprendre un plaisir dont eux-mêmes ignorent tout, c’est la cerise sur le gâteau. Vous êtes fort aimable de vous préoccuper de ma santé, en dépit de votre totale incompétence en la matière, c’est l’intention qui compte, mais je tiens à vous rassurer : tout va bien, nul besoin de lexomil ou autre, un petit tour au septième ciel en bonne compagnie fait tout à fait l’affaire. Mais, bon, le septième ciel, vous ne savez probablement pas où c’est, c’est caractéristique des culs bénis de toutes les boutiques.

              Mécréantement votre.

            • Baasiste 2 31 janvier 2015 02:43

              mécrant et fierde l’être quel gros con celui là


              « e confirme, c’est dommage, en effet. Je confirme, ma haine des religieux est rouge flamboyante. Ces gens-là ont pourri la vie de ma famille, je ne vous en dirais pas plus, c’est sans doute trop compliqué pour vous. »
              ton athéisme de merde a pourrit al vie de nombreuses familles, en transformant les mômes en des homos, en multipliant les divorces et en faisant de la consommation + l’argent le seul et unique intérêt de chacun. ensuite on s’en bat les burnes de ton petit cas particulier.

               « Pour le reste, vos conseils de psychologue de comptoir, je suis assez bien élevé pour ne pas vous dire où vous pouvez vous les mettre. »
              t’es juste un gros frustré faut pas être psycho pour le savoir, c’est facile. un « curé » t’a enculé quand t’étais petit ?

              « Quand à mes supposées frustrations, venant d’un enfant de chœur, ça ne manque pas de sel. Je ne perdrais pas mon temps à tenter de vous expliquer quoi que ce soit : quand on pense, on ne croit pas, quand on croit, on ne pense pas. »
              penser de la merde c’est pire que pas penser, et penser sérieusement mène à al religion.

              « Mais qu’une bande de vieux puceaux célibataires ait la prétention de régenter ma vie, voire, comble du ridicule, de m’apprendre un plaisir dont eux-mêmes ignorent tout, c’est la cerise sur le gâteau. »
              t’as quel âge ? t’as vu comment tu parles ? on dirait un trou de balle et petit branleur de 20 ans qui envie de baiser à droite à gauche sans et tromper systématiquement sans se culpabiliser. t’es dans ta crise adolescence tes parents sont religieux donc tu t’y opposes ?



              « Vous êtes fort aimable de vous préoccuper de ma santé, en dépit de votre totale incompétence en la matière, c’est l’intention qui compte, mais je tiens à vous rassurer : tout va bien, nul besoin de lexomil ou autre, un petit tour au septième ciel en bonne compagnie fait tout à fait l’affaire. Mais, bon, le septième ciel, vous ne savez probablement pas où c’est, c’est caractéristique des culs bénis de toutes les boutiques. »
              tu vas pas bien ducon quand on est tellement haineux, excité, rageux et frustré face à qq chose c’est qu’il y a un pb psycho
              vaut mieux avoir un cul béni qu’un cul damné n’est ce pas.

              et t’as répondu à côté



            • Baasiste 2 31 janvier 2015 02:52

              « On croit rêver ! Les athées, qui sont les principales victimes de l’attentat à Charlie Hebdo, refusent de se voir imposer des règles, des prescriptions ou des interdictions qui ne les concernent pas et qui ne peuvent s’appliquer qu’à ceux qui adhèrent à telle ou telle superstition exclusivement – car, en fait de religion, c’est de cela qu’il s’agit. Si telle ou telle publication choque les crédules, eh bien, ils ne l’achètent pas, ils ne la lisent pas, et c’est là tout leur droit, ce qui nous donne des principes démocratiques parfaitement respectés : ceux qui ne sont pas choqués sont en droit d’avoir accès et de lire ce que bon leur semble, quoi qu’en pensent les crédules. Personne n’a d’ordre ou d’injonction à recevoir d’eux. La Francedémocratique (enfin, en principe…) et, donc, forcément laïque, ne rejette personne, mais elle ne retient personne non plus. »
              dans ce cas là hypocrite autorises totalement la parole raciste, homophobe, haineuse et antisémite, après là on pourra être d’accord.



              « Agressés, placés en état de légitime défense, les athées et les laïcs sont en droit d’user de la force pour contraindre les crédules à contenir leurs superstitions dans la sphère privée, et les empêcher d’imposer quoi que ce soit à qui que ce soit, y compris dans leur famille. »
              c’est vous qui agressez bande de connards avec votre lavage de cerveau ripoublicain à l’école, en faisant des statues de bites géantes tout en interdisant des crèches ou en agressant les religieux avec votre « liberté d’expression » sans arrêt.

               « Bref, croyez au Petit Jésus, aux bananes rouges, à Allah ou aux tables tournantes, grand bien vous fasse, d’autant plus que la laïcité, bonne fille, protège le droit des crédules à croire, mais ne tentez pas de nous imposer ou nous interdire quoi que ce soit, ou il vous en cuira ! »
              juste un truc ptit quand tu arrêteras d’imposer ton libéralisme de merde, ton socialisme de merde, ton mondialisme ou socialisme de merde par l’Etat on arrêtera d’assiéger les mécréants. et quand on insulte, ne tolère pas et respecte pas (voie vers le fascisme) faut s’attendre à un coup de poing.

               « Vos prétentions à régenter la vie d’autrui jusque dans la chambre à coucher ne sont pas supportables, elles sont totalitaires et absolument illégitimes.  »
              et vos prétentions à régenter la vie des autres avec vos règles : « soyez libres faites n’importe quoi vous êtes libres de faire tous ce que vous voulez » du coup : sexe, adultère, uniformité sexuelle, homosexualité, fornication, drogue consumérisme, individualisme, divorces, aucun enfant, etc... tous le monde est devenu comme ça, vous vous régentez pas et vous êtes pas totalitaires avec vos valeurs, votre morale et votre règle qui est 0 règle !?

               « Vos croyances ne sont QUEvos croyances, pas davantage, elles ne vous donnent aucun droit sur autrui, que cela vous choque ou non, c’est ainsi. Et qu’on soit Français « de souche », d’origine étrangère ou immigréc’est le même tarif : la laïcité, en France, c’est la règle. Vous vous y pliez ou vous vous tirez, bon vent, et bon débarras ! »
              « droit à insulter et faire de la merde » n’est pas un droit.



            • Pascal L 29 janvier 2015 16:40

              Une laïcité qui exclut, ce n’est peut-être pas dans les valeurs de la République…

              Le problème est maintenant qu’il n’existe plus de valeurs morales partagées. Chaque religion a sa propre interprétation des valeurs morales, mais l’Etat n’en n’a plus. Vu que la seule valeur morale encore tenue par la République est « Je fais ce que je veux et j’em… tout le monde », il serait peut-être temps de convoquer les principales religions et de choisir ce qui peut encore faire consensus pour continuer à vivre ensemble.

              • Michel DROUET Michel DROUET 30 janvier 2015 11:09

                Bon courage à vous Pascal !
                Le consensus risque de se faire sur l’addition des principes et les interdits de chaque religion !


              • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 29 janvier 2015 16:43

                Non, je vous dis que ce n’est pas bien de pratiquer la politique macabre en France et partout dans le monde ! Si vous n’êtes plus capables d’émotions, il faut trouver autre choses que de s’égosiller sur le malheur des petites gens de l’Hexagone jusqu’en Chine !!!

                Je vous répète que la France est le dernier pays européen et même au monde quant au respect des valeurs humaines et vous pouvez le vérifier vous même : Qu’en est-il des droits de l’homme quand on sait que la France est le pays le plus centralisé de la planète, des droits de la femme quand on sait que les femmes françaises sont les seules au monde à toucher un salaire inférieur à celui des hommes (même diplôme,même fonction), des droits de l’enfant lorsqu’on voit qu’il est considéré comme un petit animal de compagnie qui peut-être adopté par n’importe quel individu, de la démocratie lorsqu’on a vu plusieurs fois le peuple en entier refuser quelque chose mais que l’État adopte par la force, de la laïcité lorsque la France est le seul pays au monde à disserter à longueur de journées et à longueur d’années sur ce mot sans qu’il soit respecté sur le terrain social et politique, de la liberté lorsque le peuple français n’arrive pas à l’avoir depuis qu’il a inscrite sur le fronton de ses mairies ...

                Un pays qui a des valeurs na pas besoin de les étaler sur les journaux ni de leur faire une réclame politicienne monsieur DROUET parce que ces choses se vient à l’œil nu !


                • Michel DROUET Michel DROUET 29 janvier 2015 17:02

                  Nous ne vivons pas dans le même monde....


                • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 29 janvier 2015 17:13

                  Croyez-vous que nous sommes si distants les uns des autres, allez avouez ...


                • Antenor Antenor 29 janvier 2015 17:56

                  @ Mohammed MADJOUR

                  "Un pays qui a des valeurs na pas besoin de les étaler sur les journaux ni de leur faire une réclame politicienne monsieur DROUET parce que ces choses se vient à l’œil nu !"

                  Pour appuyer vos dires, vous n’aurez aucune difficulté à donner quelques exemples de pays aussi vertueux.


                • Auxi 29 janvier 2015 16:58

                  femmes françaises sont les seules au monde à toucher un salaire inférieur à celui des hommes


                  Exact. Mais il est tout aussi vrai que les femmes saoudiennes ou yéménites seraient bien en peine de recevoir un salaire, même inférieur (on se demande bien pourquoi) à celui des hommes. Du fait de la vérole religieuse – en l’occurrence l’islam –, elles n’ont aucun droit, à commencer par celui de renier une religion imposée par leurs parents, comme toutes les religions.

                  • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 29 janvier 2015 17:10

                    Je n’ai pas fréquenté les femmes saoudiennes pour ma part... Cependant admettez une chose ; Au moins l’Arabie saoudite ne prétend pas détenir le monopole et la paternité des valeurs humaines ! D’’un autre côté le fait religieux ne contraint pas les seules femmes en Arabie saoudite, les hommes non plus ne peuvent se prétendre autre chose que musulmans !


                  • Auxi 29 janvier 2015 18:43

                    Je n’ai pas fréquenté les femmes saoudiennes pour ma part


                    Je n’en ai pas eu non plus l’occasion. Ça vaut sans doute mieux pour vous et moi, car c’est une relation à haut risque, on peut y laisser sa tête…

                    Que la France ait à balayer devant sa porte avant de prétendre donner des leçons de démocratie au monde entier, hélas, ce n’est que trop vrai. Mais s’il est une réussite que nous pouvons revendiquer, c’est bien la laïcité – pour combien de temps encore ? C’est en France qu’est née l’idée de laïcité, laquelle, on ne le répètera jamais assez, protège les droits des crédules qui ont besoin d’un bon dieu pour traverser la vie, comme un enfant a besoin de la main d’un adulte pour traverser la rue. Mais il n’y a pas trente-six laïcités, « moderne », « ouverte », ou que sais-je encore. Les athées ont le droit de dire, de lire, de voir, de manger ce qu’ils veulent sans que nul ne puisse les inquiéter – ou pire – pour autant. Et les violences qu’on leur reproche lorsqu’ils y ont recours ne sont le plus souvent que des réactions légitimes au totalitarisme intrinsèque à toutes les religions. Oublions un moment l’Arabie saoudite et partons aux États-Unis : essayez donc, si le cœur vous en dit, de conchier Dieu au Texas. Je crains fort que nous soyons privés de vos commentaires et réflexions pour un bon bout de temps !

                    Puisqu’il nous faut bien admettre que certains croiront au Père Noël jusqu’à la fin de leurs jours, faisons-leur savoir clairement et fermement que leur lubie est tolérée, sous la réserve impérative et non-négociable qu’il ne tentent jamais d’imposer des lois basées sur leurs croyances, sous peine de s’exposer à une répression aussi justifiée qu’implacable. Je pense notamment aux commandos d’intégristes cathos qui s’opposent physiquement à la pratique de l’IVG, c’est-à-dire se mêlent de ce qui ne les regarde pas, et par la force qui plus est. Ces agissements au nom de leur religion sont intolérables, injustifiables et devraient être sanctionnés de très lourdes peines de prison fermes et incompressibles, ainsi que de plusieurs millions d’euros d’amende part tête de pipe. L’interdiction de l’IVG ne concerne QUE les catholiques, et contrairement à leurs délires, personne ne force à avorter, c’est même un vrai chemin de croix (si j’ose dire !) pour les femmes que d’exercer leur droit.

                    Oui, les lois civiles, ici, en France, sont supérieures aux commandements dits « divins ». C’est à prendre ou à laisser, et ce n’est pas négociable. Il n’y a pas de murs à nos frontières, nous ne retenons personne.

                  • Fergus Fergus 29 janvier 2015 22:57

                    Bonsoir, Auxi.

                    Contrairement à ce qui est souvent affirmé, la France est l’un des pays européens où il y a le moins d’inégalités de salaire entre les hommes et les femmes. Une étude a récemment montré que l’écart est de 21 % en France contre une moyenne de 29 % en Europe. Champions de l’inégalité : la Hongrie avec 47 % et surtout l’Autriche avec 51 % !


                  • Auxi 29 janvier 2015 23:48

                    Fergus, merci pour ces précisions, je m’étais basé, à tort, sur les affirmations de M. Madjour qui disait que les femmes françaises étaient les seules au monde à percevoir, à compétences égales, des salaires inférieurs à ceux des hommes, d’où ma réaction à propos des femmes saoudiennes ou yéménites. Cela dit, le fait que nous fassions « moins pire » que les autres ne change rien au problème : 21 % d’écart, c’est 21 % de trop.


                  • Michel DROUET Michel DROUET 30 janvier 2015 07:21

                    Bonjour Auxi

                    Coup de gueule salutaire que je partage


                  • Baasiste 2 30 janvier 2015 13:58

                    au fasciste auxi : 

                    Je n’en ai pas eu non plus l’occasion. Ça vaut sans doute mieux pour vous et moi, car c’est une relation à haut risque, on peut y laisser sa tête…

                    « Mais s’il est une réussite que nous pouvons revendiquer, c’est bien la laïcité – pour combien de temps encore ? » 
                    hahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahaha

                    « C’est en France qu’est née l’idée de laïcité, laquelle, on ne le répètera jamais assez, protège les droits des crédules »
                    la laïcité permet que les français deviennent comme les loges maçonniques le souhaitent. ensuite les religieux sont discriminés : on peux financer tous les trucs possibles non-religieux ou anti-religieux mais surtout pas la religion, et on peux imposer sa croyance idéologique mais pas possible si elle est religieuse.

                    sinon les droits libéraux on sait que ça fait comme mal

                     « qui ont besoin d’un bon dieu pour traverser la vie, comme un enfant a besoin de la main d’un adulte pour traverser la rue. »
                    vu le niveau de la morale de l’occident athée et vu le niveau de décadence de l’occident athée à ta place je fermerai ma grosse gueule et j’aurai honte de mon athéisme et de ce qu’il engendre ;) sans compter la baisse de qi en occident athée http://www.slate.fr/lien/73045/qi-baisse ensuite personne ne peut avancer sans se référer à rien.

                    « Mais il n’y a pas trente-six laïcités, « moderne », « ouverte », ou que sais-je encore. Les athées ont le droit de dire, de lire, de voir, de manger ce qu’ils veulent sans que nul ne puisse les inquiéter – ou pire – pour autant. Et les violences qu’on leur reproche lorsqu’ils y ont recours ne sont le plus souvent que des réactions légitimes au totalitarisme intrinsèque à toutes les religions. »
                    le droit d’être une merde dans sa life.
                    ah aussi le totalitarisme facho athée, celui socialiste athée ainsi que celui marchand et consumériste provoqué par l’athéisme, sont les pires des totalitarismes ayant existé et apprends al déf de « totalitaire ».

                    « Oublions un moment l’Arabie saoudite et partons aux États-Unis : essayez donc, si le cœur vous en dit, de conchier Dieu au Texas. Je crains fort que nous soyons privés de vos commentaires et réflexions pour un bon bout de temps ! »
                    l’athéisme monte aux us, et soyez heureux la religion protestante us est une religion libérale reconnaissant vos droits ;) us=1er pays occidental laïc car protestant aussi l’élite us=maçonnique


                    « Puisqu’il nous faut bien admettre que certains croiront au Père Noël jusqu’à la fin de leurs jours, »
                    il est plus rationnel de croire en une intelligence créatrice à l’origine de toutes choses, qu’en le néant + le hasard à l’origine de tt choses.

                    « faisons-leur savoir clairement et fermement que leur lubie est tolérée, sous la réserveimpérative et non-négociable qu’il ne tentent jamais d’imposer des lois basées sur leurs croyances »
                    non les religieux face aux mondialistes, libéraux, gauchiasses, nationalistes, franc-maçons et co...n continuerons à essayer d’imposer nos croyances religieuses qui valent autant au moins que vos croyances idéologiques ou anti-religieuses.

                    « sous peine de s’exposer à une répression aussi justifiée qu’implacable.  »
                    toi tu es un sous-kk à éradiquer, en tous cas un vrai facho.

                    « Je pense notamment aux commandos d’intégristes cathos qui s’opposent physiquement à la pratique de l’IVG »*
                    l’intégriste du « progrès » : l’ivg est un meurtre physique de gosses.

                    « c’est-à-dire se mêlent de ce qui ne les regarde pas, et par la force qui plus est. »
                    tous le monde doit défendre les enfants vs le meurtre.

                     « Ces agissements au nom de leur religion sont intolérables, injustifiables et devraient être sanctionnés de très lourdes peines de prison fermes et incompressibles, ainsi que de plusieurs millions d’euros d’amende part tête de pipe. »
                    comme les meurtriers de bébés.

                    « L’interdiction de l’IVG ne concerne QUE les catholiques, et contrairement à leurs délires, personne ne force à avorter, c’est même un vrai chemin de croix (si j’ose dire !) pour les femmes que d’exercer leur droit. »
                    quel menteur


                  • Auxi 31 janvier 2015 01:21

                    @ Baasiste 2 : vos insultes m’honorent, et je vous en remercie. Sincèrement. Toutefois, si d’aventure nous devions nous rencontrer dans la vraie vie, je vous déconseille charitablement de vous abstenir de tels propos à mon égard : ma mansuétude de mécréant à ses limites, et vous pourriez bien vous faire corriger d’importance.


                    Quand on croit, on ne pense pas, et quand on pense, on ne croit pas. Je ne perdrais donc pas mon temps (il se fait tard) à tenter de vous expliquer quoi que ce soit.

                    Vous me faites pitié, et c’est un sentiment qui honore rarement ceux qui en sont l’objet : les matamores de bistrot ne m’ont jamais impressionné. Priez donc, puisque vous êtes crédule, afin que nos chemins ne se croisent jamais. D’autant plus que j’ai l’odorat délicat, et l’odeur pestilentielle de ce qui vous tient lieu de pensée pourrait bien m’indisposer au delà du supportable, ce qui ne ferait que durcir la correction que je serais au regret de vous infliger, pour votre bien : vous m’en saurez gré plus tard, quand vous serez parvenu à l’âge adulte.

                    Mécréantement votre.

                  • Baasiste 2 31 janvier 2015 02:36

                    « @ Baasiste 2 : vos insultes m’honorent, et je vous en remercie. Sincèrement. Toutefois, si d’aventure nous devions nous rencontrer dans la vraie vie, je vous déconseille charitablement de vous abstenir de tels propos à mon égard : ma mansuétude de mécréant à ses limites, et vous pourriez bien vous faire corriger d’importance. »

                    si je te rencontre je t’égorge, c’est clair donc il ne vaut mieux pas qu’on se rencontre.


                    « Quand on croit, on ne pense pas, et quand on pense, on ne croit pas. Je ne perdrais donc pas mon temps (il se fait tard) à tenter de vous expliquer quoi que ce soit. »
                    tu penses mais de la merde c’est ça le pb c’est ce que fait l’athéisme.

                    « Vous me faites pitié, et c’est un sentiment qui honore rarement ceux qui en sont l’objet : les matamores de bistrot ne m’ont jamais impressionné. Priez donc, puisque vous êtes crédule, afin que nos chemins ne se croisent jamais. »
                    c’est toi qui agresse et menace physiquement le 1er, donc tes menaces physiques je m’en bat les reins, car tuer un mécréant de ton genre, ça me sera récompensé ainsi que le martyr je ne crains que Dieu.

                    « D’autant plus que j’ai l’odorat délicat, et l’odeur pestilentielle de ce qui vous tient lieu de pensée pourrait bien m’indisposer au delà du supportable, ce qui ne ferait que durcir la correction que je serais au regret de vous infliger, pour votre bien : vous m’en saurez gré plus tard, quand vous serez parvenu à l’âge adulte. »
                    ce que tu sors pue la merde : 0 argument et répartie de collégien
                    non seulement tu es con mais en plus hautain , arrogant et méprisant, la totale.


                  • Auxi 31 janvier 2015 17:43

                    ça me sera récompensé ainsi que le martyr je ne crains que Dieu.


                    Dépêchez-vous, alors, car, du train où vont les choses, il va y avoir pénurie de vierges, au paradis d’Allah. Notez que la chose est de peu d’importance, finalement : vous ne sauriez pas quoi en faire.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès