Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Les whites

Les whites sont plus intelligents que les autres, cela ne fait plus de doute depuis la dernière coupe du monde, plus petits, moins physiques, moins brut de décoffrage mais bien plus aptes à assimiler une stratégie, une tactique, tout ce qui requiert réflexion et intelligence de jeu. Les Espagnols ont montré la voie à suivre, pour être champions du monde, on a besoin de whites.

De plus les whites ont plus de chance d'être nés Français et de ne pas demander à bénéficier de leur double nationalité. Les whites ne posent pas de problème de langue, on n'a pas à aller les chercher dans leur tribu d'Afrique, on n'a pas à les réduire en esclavage ce qui pourrait éveiller les soupçons. Les whites présentent mieux, après leur carrière de professionnels ils ont toutes les possibilités de se recycler dans la société civile, à être recrutés par des entreprises qui désirent communiquer sur le made in France. Les autres n'ont aucune chance de trouver un autre boulot après, il n'y a qu'à voir les statistiques du chômage, les whites ont déjà du mal à se caser, alors vous pensez les autres, il faudrait en plus leur payer des indemnités et des stages de reconversion.

Les whites nous offrent en plus la possibilité de nous défaire de notre image dégradée qui nous colle à la peau, on dit whites parceque blancs, ça ne se dit pas, on peut dire visages pâles, mais ça garde une connotation raciste et par les temps qui courrent il ne fait pas bon s'engager sur ces chemins sensibles.

Le whites ont des petits attributs mais quand ils réussissent à franchir la barre des 10 s aux cents mètres, les journaux gonflent leurs ventes, d'ailleurs les whites nagent plus vite, on n'a jamais vu un noir nager plus vite que son ombre. Les noirs font dans le félin, dans l'animal, la force et c'est tout, il n'y a qu'à voir les boxeurs, il n'y a plus de whites sur les rings. 

Avec les whites, on n'est pas près de donner la possibilité à l'Afrique de nous battre, il faut trouver des whites dans nos banlieues, des peaux claires qui bronzent au soleil, ça passe mieux à l'écran, il n'y a qu'à voir Ronaldo, pas le Brésilien, le Portugais, d'ailleurs on ne dirait même pas un Portugais, tellement il est beau. 

Bien sur on a gagné avec tous ces noirs en 98, mais les temps ont changé, le Président a clairement donné la voie à suivre, pas de Manouches, pas de Musulmans, pas de Tunisiens, pas de noirs qui risquent de nous faire faux bon, on ne va pas faire tout le boulot pour être ainsi récompensés, pour nous faire dépouiller de nos meilleurs éléments, la sécu est déjà en déficit, on n'a plus les moyens d'accueillir toute la misère d'Afrique, ce n'est pas en plus pour enrichir des noirs. 

Trouvons les élites dans nos rangs, c'est bien le bout du monde si l'on ne peut pas trouver parmi les nôtres, les whites, de quoi constituer une équipe qui gagne. 


Moyenne des avis sur cet article :  2.8/5   (20 votes)




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • Ariane Walter Ariane Walter 7 mai 2011 08:51

    Excellent, Provola. J’ai pris connaissance de votre article en modé où je l’ai bcp appréciée.
    une white qui va désormais sortir sous ombrelle !


    • armand 7 mai 2011 19:19

      Un bien bel article merci à vous


      • gaijin gaijin 7 mai 2011 20:27

        en plus les whites ont de l’esprit
        la preuve on dit white spirit
         smiley


        • Montagnais Montagnais 7 mai 2011 23:47

          Que Dieu protège nos femmes et Carla

          des c... de Provola
          Car icelles tant grandes étaient
          qu’icelles pendaient..
          jusque ès chausses.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès