Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Loin d’être le Centre de leurs préoccupations

Loin d’être le Centre de leurs préoccupations

Pauvre région abandonnée

Le nouveau découpage des régions françaises avait le double objectif de réaliser des économies tout en donnant à ces entités administratives une dimension susceptible de leur permettre d'exister dans le concert européen. Le dosage fut alors du grand art, dans le souci de ne pas réveiller les anciennes provinces, toujours présentes pourtant dans nos esprits quand on aime un tant soit peu l'histoire et la géographie rurales. Mais les élus sont ainsi faits, qu'ils s'attachent avant tout à leurs intérêts et non à ceux des territoires qu'ils sont censés défendre. De Paris, la France est si petite ...

Le découpage eut lieu dans une jolie cacophonie, savant dosage de pas en avant combinés avec des pas sur le côté et quelques belles reculades. Un formidable exercice bureaucratique, loin des habitants qui vivent dans les régions concernées et auxquels il ne fallait surtout pas demander leur sentiment. Même pour les questions régionales, le jacobinisme demeure la règle de fonctionnement d'un état coupé de son peuple depuis toujours.

Quelques jolis lapins sont sortis du chapeau de la mafia des élus territoriaux. Dans le souci permanent de conserver le pré carré des immodestes barons locaux, les départements n'ont surtout pas été touchés alors qu'il fut question, un temps, de les supprimer. C'eût été alors l'occasion de démontrer vraiment la volonté d'économie : une erreur à ne pas commettre en pays de gabegie administrative et de féodalisme continué. Des roitelets régionaux ont joué des épaules et des coudes, les plus forts emportant la mise en pensant, benoîtement, qu'ils échapperaient au raz-de-marée du mécontentement général … La lucidité n'est pas de mise sous les lambris et les dorures.

Puis, quelques territoires, faute de pouvoir réaliser le mariage de la carpe et du lapin, sont restés à l'écart du remodelage. Les explications sont si vaseuses que, par respect pour vous, chers lecteurs, je ne vais pas rejouer la sérénade des arguties et des mensonges. Le violon est l'instrument préféré de nos édiles : ils en jouent à merveille pour nous faire avaler des couleuvres ! Toujours est-il que notre bon Centre n'a pas trouvé de mariée assez belle pour lui. Boudé par les unes, repoussé par les autres, rejeté par sa voisine qui avait des rêves bretons, il reste dans son coin, au cœur de son désert humain et économique.

Avec son plus petit nombre d'habitants, à l'exception de la Corse qui, naturellement, fait encore cavalier seul, le Centre ne fera jamais le poids face aux « landers » allemands (le modèle prétendu). Encore fallait-il croire les raisons avancées par nos menteurs patentés. Avec le plus faible produit intérieur brut, le handicap devient insurmontable d'autant plus que cette pauvre région, placée si près de l'Île-de-France, échappe aux grands projets d'infrastructures qui la traversent par ses côtés pour aller ailleurs sans jamais la desservir en son centre.

Dans cette belle région, à la culture forte, au riche passé historique, aux jolis territoires, au bien manger et à la si belle langue, rien n'a trouvé grâce aux yeux des marieurs parisiens. Le Centre est condamné a devenir un désert intérieur, une réserve bienheureuse de chasse, de pêche, de tourisme et de ploucs pour nos chers voisins, un espace pour résidences secondaires pour nos amis franciliens. Ils viendront nous visiter, l'appareil photographique en bandoulière, avec ce regard méprisant qui leur va si bien.

Dans ce contexte, pourquoi accorder un vote qui validerait cet abandon ? Les gens en place comme ceux qui veulent les remplacer furent bien trop heureux de ne pas subir la concurrence de plus médiatiques qu'eux. Tout le monde trouve son compte dans l'abandon du Centre à son triste sort. Pas moi, qui rêvais naïvement d'une grande région avec la Loire au cœur d'un découpage qui eût fait fi des régions anciennes.

Alors dimanche, je glisserai un bulletin blanc à cette opération blanche. Nous avons été mis sur le côté de la modernité, écartés des grandes ambitions et il faudrait encore donner quitus à ceux dont le silence fut complice ? Jamais ! Ne pas me déplacer serait encore donner raison à ces énarques honteux qui ont considéré que nous étions incapables de sédition, nous, les moutons bêlants du désert français.

Le vote blanc est l'ultime arme légale avant de rejoindre l'immense cohorte de ceux qui ne croient plus en cette République bananière et ont décidé d'abdiquer face à ce système immuable et méprisant. Il dit la colère et le refus, la honte et le désespoir. Il dit encore que plus rien n'est à attendre des gens en place, qu'il est grand temps de changer de République et de règles du jeu. Il dit enfin le refus de l'indifférence en respectant le droit de vote, y compris quand ceux qui sollicitent nos suffrages ont, depuis belle lurette, cessé de nous respecter.

Civiquement leur.


Moyenne des avis sur cet article :  3.14/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

42 réactions à cet article    


  • Jeussey de Sourcesûre M de Sourcessure 3 décembre 2015 12:00

    « Le violon est l’instrument préféré de nos édiles : ils en jouent à merveille pour nous faire avaler des couleuvres ! »


    Ils en jouent de moins en moins bien, et leur répertoire est démodé !
    D’ailleurs, le chef d’orchestre est en train de renouveler le personnel et le style.

    Les percussions couvrent déjà la mélodie patiguée de ces violonistes séniles.
    On croirait un film de Sergio Leone et une musique d’Ennio Moricone :
    il était une fois la démocratie.



    • C'est Nabum C’est Nabum 3 décembre 2015 12:52

      @M de Sourcessure

      Et ils chantent à la Marseillaise au bruit du canon

      Effectivement, les cordes ne vont plus suffire


    • César Castique César Castique 3 décembre 2015 12:40

      « Dans cette belle région, à la culture forte, au riche passé historique, aux jolis territoires, au bien manger et à la si belle langue, rien n’a trouvé grâce aux yeux des marieurs parisiens. »



      Curieux que vous n’ayez pas le sentiment que ce pourrait être sa chance. Pour cette raison toute simple que vous avez « été mis sur le côté de la modernité ». Une modernité dont les aspects positifs sont en passe - si ce n’est déjà fait - d’être surclassés par les conséquences négatives.


      Cela fait qu’à un moment donné il est légitime de se demander s’il n’est pas plus pertinent de se battre pour préserver une qualité de vie que de devenir la proie des investisseurs persiques, indiens et chinois...

      • C'est Nabum C’est Nabum 3 décembre 2015 12:55

        @César Castique

        Vous avez sans doute raison

        Mais comment donner dans ces conditions quitus à des candidats qui s’inscrivent dans le projet économique ?

        Il y a hiatus qui m’interroge.

        Aucune liste se revendique de la rupture totale avec le mouvement. Que faire ?


      • César Castique César Castique 3 décembre 2015 17:35

        @C’est Nabum

        « Aucune liste se revendique de la rupture totale avec le mouvement. Que faire ? »



        Rien. Comme eux smiley


        Il faut s’en remettre à l’aphorisme du père Queuille : « Il n’est pas de problème dont une absence de solution ne finisse par venir à bout », et un beau matin, la population s’apercevra qu’elle vit désormais dans une région privilégiée.


        P.S. - Je n’exclus pas, au portrait que vous en faites, qu’ils soient un certain nombre, ceux qui le pensent déjà.

      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 3 décembre 2015 21:02

        @C’est Nabum
        Mais si, l’ UPR. Qui explique que le redécoupage n’a pas pour but de faire des économies, mais de construire des entités qui auront de plus en plus de pouvoirs, et qui seront ensuite directement gérées par Bruxelles. 


        On fait sauter les communes, les départements, issus de la Révolution pour assurer l’égalité des citoyens, puis on fera sauter l’échelon national.

        Il suffit de voir la Grèce, gérée directement par la Troïka, pour comprendre ce qui nous attend..., que du bonheur !
        « Le démantèlement des Etats par les euro-régions » par Asselineau

        Listes et programmes UPR aux élections régionales"

      • Trelawney Trelawney 3 décembre 2015 12:58

        belles reculades

        Un politique ne recule jamais, il adopte une stratégie d’avancement à potentialité différée. Mr Nabum est trop amoureux de la langue française pour comprendre et appliquer le « causé politique ». 30 ans dans les arcannes du pouvoir à faire de lobbying m’ont donner une très grande pratique de ce patois, mais depuis je fais des fautes d’orthographes et pas qu’un peu.

        Pour ce qui est votre belle région du centre, sachez que pour vivre heureux vivez caché et que le développement et la croissance est le chemin direct vers l’enfer. Il se trouvera un jour pas si lointain ou vous devrez mettre des barrières à vos frontières pour refouler les réfugiés économiques de la région d’en haut


        • Fergus Fergus 3 décembre 2015 13:05

          Bonjour, Trelawney

          « pour vivre heureux vivez caché et que le développement et la croissance est le chemin direct vers l’enfer. »

          Effectivement, plus que jamais, le bonheur est dans le pré ! smiley 


        • C'est Nabum C’est Nabum 3 décembre 2015 13:38

          @Trelawney

          Nous défendrons chèrement notre douceur de vivre eux qui pratiquent la dureté de mourir


        • Fergus Fergus 3 décembre 2015 13:02

          Bonjour, C’est Nabum

          Je ne partage pas du tout votre point de vue pour la région Centre.

          Au contraire de quelques autres qui parient précisément cette « carpe » et ce « lapin » que vous évoquez dans l’article, je trouve à cette région une grande unité, que ce soit sur le plan historique (réunion du Berry, de l’Orléanais et de la Touraine), ou sur celui des terroirs.

          Beaucoup plus d’unité que dans le Grand Est où Alsace et Champagne vont se trouver associées, ou dans ma région d’origine, l’Auvergne, mariée de force avec le Lyonnais et les Alpes du Nord.


          • Fergus Fergus 3 décembre 2015 13:07

            Erratum : lire « Au contraire de quelques autres qui marient précisément cette « carpe » et ce « lapin » »


          • Trelawney Trelawney 3 décembre 2015 13:13

            @Fergus
            Il est vrai que le lien historique entre Sedan dans les Ardennes et Epinal dans les Vosges, ainsi que celui d’Aurillac dans le cantal et Annecy en Savoie est plus qu’évident smiley


          • C'est Nabum C’est Nabum 3 décembre 2015 13:40

            @Fergus

            Elle aurait mérité d’aller de Nevers jusqu’à Angers

            Là était le grand rêve ligérien

            Mais ce n’est qu’un rêve, effectivement


          • Fergus Fergus 3 décembre 2015 13:53

            @ C’est Nabum

            Certes ! Mais le Maine-et-Loire associé à la Loire-Atlantique dans une même région avait également sa logique. Encore qu’à titre personnel, j’étais favorable au rattachement la Loire-Atlantique à la Bretagne. Mais c’eût été la porte ouverte sur un conflit Nantes-Rennes, la capitale ducale contre la capitale parlementaire. Bref, rien n’est simple !


          • C'est Nabum C’est Nabum 3 décembre 2015 14:32

            @Fergus

            Ne pas couper les anciennes régions fut la porte ouverte à toutes les erreurs ultérieures

            à nouveau découpage, nouvelle logique et tant pis pour la Bretagne


          • oncle archibald 3 décembre 2015 14:38

            Deux sujets dans votre billet, le découpage des régions et l’utilité du vote. 


            Mon ex région Languedoc Roussillon est devenue un gros monstre couplé à Midi Pyrénées. On peut s’interroger sur ce qu’ont en commun un paysan des hautes Pyrénées et un viticulteur de l’Aude, la raison de cet accouplement est de garder au PS au moins une région car le Languedoc risquait fort de basculer au FN et le Midi aux Républicains tandis que ensemble il reste possible que l’ensemble reste au PS.

            Et j’irai voter Dimanche pour le groupement des Bleus, non pas parce que je les aime, mais parce que le PS a depuis bien trop longtemps, un siècle en gros, la main mise sur ma région, mon departement, ma commune, et qu’il en a fait son jardin privé, achetant les votes de familles entières par distribution d’argent public à tout va. Donc, sans illusion sur le comportement de ce que feraient les « bleus » à la place des « roses » je vais agir en faisant « comme si » j’y croyais encore, juste parce que le soir du vote, que « c’est Nabum » le veuille ou non, il y aura des élus et des battus et que je ne souhaite pas laisser les amis de Marine décider pour moi.

            • C'est Nabum C’est Nabum 3 décembre 2015 17:10

              @oncle archibald

              C’est le jeu de la démocratie et je ne peux critiquer ou juger votre vote

              Quant aux magouilles, on sait hélas que découpage veut dite calculs honteux, chez les roses pâles comme chez les bleus et les autres feraient de même s’ils avaient la main

              Alors, il est grand temps de changer de république et de virer ces maudits partis


            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 3 décembre 2015 21:04

              @C’est Nabum
              Et changer de république changera quoi à l’ Union européenne ?


            • Dom66 Dom66 4 décembre 2015 10:43

              @oncle archibald

              Pour moi, ma région est Languedoc Roussillon, et pas mon ex, et d’accord avec vous sur l’analyse de la magouille du PS ; Par contre  j’irais voter pour autre que les socialos ou le groupement des bleus, aussi pourris l’un que l’autre, un coup à moi un coup à toi, nous avons le résultat au niveau national des gouvernement UMPS.

              Je voterais pour le diable, pour ne plus subir ces connards.


            • oncle archibald 3 décembre 2015 14:46

              Question pour tout le monde : avez vous lu les « professions de foi » des diverses listes ? Moi oui. 


              À part les copains d’Arlette qui annoncent clairement la couleur, votez pour nous, pas pour nous faire élire mais juste pour dire à tous ceux « d’y système » que nous sommes nombreux à ne pas les aimer, tous les autres nous resservent la même bouillie d’élection en élection et ça donne envie de Gerber. On regrette de ne pas avoir gardé les professions de foi antérieures pour les leur coller sous le nez.

              • C'est Nabum C’est Nabum 3 décembre 2015 17:12

                @oncle archibald

                Profession de foi dans un état laïc, allez donc comprendre ....

                Profession de foi quand on a aucune conscience, ni aucun respect de la parole donné, ça n’a aucun sens

                Profession de foi ? À quoi bon un tel gaspillage ?


              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 3 décembre 2015 21:07

                @C’est Nabum
                A découvrir les nouveaux Partis politiques pour se débarrasser de cette classe politique.
                Par exemple « l’ UPR, le Parti qui monte malgré la censure des médias. »


              • oncle archibald 3 décembre 2015 22:28

                @Fifi Brind_acier : Asselineau le nouveau Messie ? Il est né le divin enfant et toutes ces sortes de bonnes choses ? Franchement, si c’était vrai, ça se saurait ....


              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 4 décembre 2015 06:19

                @oncle archibald
                Mais cela se sait de plus en plus !! Chaque jour, entre 30 et 40 adhésions nouvelles au compteur de l’ UPR. Si on vous écoutait, le FN et l’ UPR c’est pareil.
                Si c’était le cas, le UPR aurait aussi 12 heures par mois dans les médias, ce qui n’est pas le cas.


                L’UPR c’est la Résistance, le FN, c’est l’épouvantail consentant au service du système, pour rabattre les électeurs vers le PS ou les Républicains. Vous allez vous faire SYRISER encore une fois, car 80% des français ne veulent pas du FN. 

              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 4 décembre 2015 06:31

                @C’est Nabum
                Votre culture républicaine laisse lourdement à désirer...Les professions de foi, ce sont les engagements officiels des candidats vis à vis de leurs électeurs. Ce sont les seuls documents politiques officiels conservés aux Archives nationales. Leur lecture permet de mesure le décalage entre les discours et les engagements.


                Par exemple, le FN n’écrit jamais dans ses professions de foi qu’il faut sortir la France de l’ UE, de l’euro & de l’ OTAN. Alors que les journalistes ne cessent de le répéter en boucle.

                Et si vous aviez lu la profession de foi de Hollande en 2012, vous auriez vu qu’il n’est nulle part question de lutter contre la finance ! Contrairement à son discours du Bourget.

                Mais les Français sont des fainiasses, ils disent ne pas faire confiance aux médias, mais à chaque élection, ils préfèrent regarder la télé que lire 20 pages de documents officiels.

              • C'est Nabum C’est Nabum 4 décembre 2015 07:06

                @Fifi Brind_acier

                Les nouveaux partis n’ont aucune chance
                Le nerf de la guerre politique, c’est l’argent et les critères d’attribution favorisent les partis en place

                Une élection c’est d’abord « COMBIEN ! »


              • C'est Nabum C’est Nabum 4 décembre 2015 07:07

                @Fifi Brind_acier

                Je ne supporte pas cet envoi massif dans les maisons
                Je n’y peux rien


              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 4 décembre 2015 10:49

                @C’est Nabum
                Et bien, ne changez rien, continuez à vous mettre la tête dans le sable, c’est la position préférée qu’attendent cette classe politique de vous...


              • supradine 3 décembre 2015 18:44

                Je crois qu’il faut chercher ailleurs que dans le découpage la pauvreté de cette région malgré ses atouts : climat, relief, des rivières, l’autoroute, des gares importantes ou qui le furent, situation centrale dans le pays, histoire... Manque de dynamisme, fuite des jeunes dans des régions àmoindre chômage, desindustrialisation de certaines villes ouvrières ?.Pourquoi cette région est-elle restée à l’écart ? je ne suis pas loin de penser comme d’autres forumeurs, la campagne et le calme ont bien du charme, mais le prix extrêmement bas des maisons et terrains ne va-t-il pas attirer les Chinois ou autres investisseurs plutôt que les riches parisiens en quête de maisons de campagne et d’étangs en Sologne ? 

                s


                • zozoter 3 décembre 2015 20:10

                  @supradine


                  Le problème des chinois se situe au niveau des centaines de milliards de $ de fausse monnaie à dépenser. Projet de lignes ferroviaire entres autres. 
                  La longère de Touraine à 70 000 €, ils s’en tamponne. Ceux qu’on des sous devraient acheter des bien tangibles, or, argent (plata), maison individuelle avec jardin, terres agricoles et forêts. Il ne le font pas, la Bourse avec sa cohorte de faux monnayeurs, fait encore rêver. Ils ne verront pas venir la cata.
                  Ce sera bien fait pour leur tronche.

                  Moi je vends çà, 
                  Et ça se vends pas, alors.

                  Sinon, la Région est bien cool, dommage.




                • Enabomber Enabomber 3 décembre 2015 20:26

                  @zozoter
                  $ de fausse monnaie
                  T’as pas peur du pléonasme.


                • C'est Nabum C’est Nabum 4 décembre 2015 07:09

                  @supradine

                  Faire de Chateauroux un aéroport international et le tour est joué ...

                  Personnellement, je n’y tiens pas


                • Dom66 Dom66 4 décembre 2015 10:52

                  @zozoter

                  Fausse monnaie ??? smiley smiley

                   

                  Le FMI fait du yuan une monnaie internationale


                  Avec votre moteur de recherche tapez :

                  Investissement chinois en France


                • supradine 4 décembre 2015 11:46

                  @zozoter

                  Je crois que les chinois ont déjà bien investi à l’ aéroport de Châteauroux, et veulent créer un axe de livraison de leurs cochonneries direct entre la Chine et l’ Allemagne et la France. Non, les longères ne les intéressent pas encore, mais les terres cultivables si, ils achètent en masse en Afrique, pourquoi pas ici ? Et quelques dictateurs doivent bien posséder des chateaux et des forêts (Bokassa s’était installé un temps près de Neuvy dans le Cher). 

                  Mais vous avez raison, il vaut mieux acheter des terrains, des jardins , et de quoi assurer la soupe que de boursicoter, mes parents et grands parents qui ont vécu une ou deux gurerres me l’ont toujours conseillé !

                  Cet article me fait penser à la chanson de Michel Delpech : Dans le Loir et Cher..rien n’a beaucoup changé en 30 ans.


                • hervepasgrave ! hervepasgrave ! 3 décembre 2015 20:51

                  Bonsoir, Nabum
                  Je comprends que vous soyez en colère.Mais personnellement je ne vois que l’édification d’un retour moyenâgeux, refaire des Duché ? qui sait ?
                  Quand à la région Centre peut-être que cela est une région en chasse réservée ? pour quelques privilégiés de se garder une région ,qui sera préservée de tous les conflits inter-régionaux , une région accessible,aux bons plaisirs, mais oubliée !
                   Je comprends votre chagrin et votre colère pour l’effet non bénéfique pour la petite population.
                  Après ,je me base que sur des régions qui s’agrandissent ,pourquoi ? reprendre la main ? Les parties de tous poils se sont bien taillé leur part du gâteau.


                  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 3 décembre 2015 21:11

                    @hervepasgrave !
                    Mais si, mais si, les euro-régions et la fin de la nation française, c’est le retour à l’ Europe du Moyen âge ! Regardez cette carte publiée que le site des régionalistes bretons. C’est la balkanisation de toute l’ Europe, la même politique qu’au Moyen Orient, diviser pour mieux régner.


                  • C'est Nabum C’est Nabum 4 décembre 2015 07:11

                    @hervepasgrave !

                    J’avoue un immense découragement

                    Je ne crois plus en ces tristes sires
                    Alors Barons et Féodaux peuvent bien s’étriper, je m’en fiche


                  • Trelawney Trelawney 4 décembre 2015 07:00

                    La région centre est à l’image de la France industrielle. Au début du 20ème siècle, toute la technologie de pointe se trouver dans cette région. Comme la France risquait d’être envahi par le Nord et l’Est, il fallait protéger les industries de pointes et pour cela elle ont été placées en région centre (l’armement, Matra etc) dans des villes comme Vierzon, Issoudun, Châteauroux, Bourges.

                    Vous n’êtes pas sans savoir que depuis les années 80, l’industrie française est en plein déclin. Ca a commencé par les secteurs de base (minière, sidérurgie, textile) et ça a continué avec la haute technologie (armement, électronique, mécanique de pointe). la région centre a depuis les années 90 détruit une très grande quantité d’emplois qui n’ont jamais été compensé par les emplois de service, car on ne remplace jamais les emplois industriels par les emplois de services. C’est une ânerie de politique, (une de plus) que de penser cela.

                    La reconversion de cette région se fera sur l’agriculture bio et le tourisme. C’est un peu comme si on disait à un ingénieur qui vient de perdre son emploi : « Bon il n’y a plus de boulot dans ton domaine, mais c’est pas grave tu pourra élever des abeilles et faire du miel »

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès