Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Ma vie a changé par une escroquerie Bancaire

Ma vie a changé par une escroquerie Bancaire

 Nous avons demandé « le remboursement des 19 000 euros de frais bancaires ponctionnés abusivement sur le compte de la société depuis 6 mois ».

« Nous sommes victimes d’un abus bancaire »

« Tout a commencé à la suite de l’escroquerie.

Nous avons demandé une autorisation supplémentaire de découvert pour pouvoir absorber la fraude dont nous avions été victimes. Elle nous a été refusée, alors même que la banque ne nous a jamais prévenus que ces 9 000 euros n’avaient pas pu être effectivement crédités ! »
« C’est quand même dingue, la banque elle-même nous avait proposé un système sécurisé de paiement en ligne, le cyber plus, pour la somme de 50 euros par mois. Logiquement avec ça, les versements contractés par Internet auraient dû être vérifiés. »
Je me retourne donc vers mon assurance. Et là aussi une mauvaise nouvelle : « On nous a répondu que ça ne rentrait pas dans le cadre de notre contrat car il ne s’agissait pas d’un vol direct dans le magasin. »
 
Nous avons contacté une Association a Antibes aucun résultat juste lui il nous a prie 1000€ pour une association a titre non lucratif...
Média en cours : M6, TF1, FR3 et autres
Le Président de la république
 
Manifestation devant la banque aucun résultat : http://www.nicematin.com/ta/escroquerie/185927/cagnes-sur-mer-des-escroqueries-bancaires-font-deraper-planete-quad
 
Et les difficultés vont alors se succéder nous avons investi dans cette première affaire toutes nos économies.
Agio, frais bancaires, frais de dossier, re agio... « En tout, c’est 19 000 euros que nous avons dû débourser en 6 mois. Aujourd’hui nous sommes interdits bancaires et la société est au bord de la faillite. À la base, c’est quand même nous les victimes d’une escroquerie ! Je pensais que la banque était là pour nous aider. Aujourd’hui les choses sont inversées, c’est elle qui s’est acharnée sur la société et a menacé sa pérennité.
« Aujourd’hui, on essaie juste de sauver notre boîte et pour ça on demande qu’on nous rembourse ces frais bancaires. Après on ira voir ailleurs... »
Du côté de la banque, hier matin, on est resté silencieux face à ce mouvement de protestation, nous avons fait une manifestation devant notre banque sans débouché.
 
« Aujourd’hui la société et en cours de liquidation nous avons tout perdu notre temps et notre argent, nous n’arrivons plus à payer notre loyer personnel, électricité et autre charge.
 
Créons des sociétés pour faire des emplois, résultat !
 
Tout ça pour avoir créé une société depuis 3 ans qui génère 30.000€ de bénéfice les 6 premiers mois avec un chiffre d’affaire de 400.000€ la première année.
Nous avons accompli un énorme de travail dans cette société avec un super projet et personne ne nous a suivi…
 
Merci la Banque !
 
Nous sommes dans une détresse extrême nous allons finir à la rue,
Mais je ne vais pas en rester là !
Tant que j’ai internet.
 
 
Mon Blog : http://escroqmavie.blogspot.com/

 
 

Moyenne des avis sur cet article :  4.71/5   (28 votes)




Réagissez à l'article

11 réactions à cet article    


  • Pi@h 17 février 2010 11:54

    Monsieur,

    Travaillant dans le secteur bancaire, je vous avoue que quand je lis ce genre de choses je ne peux être fier de mon métier...

    Néanmoins vous ne pouvez rester comme çà, il y a des solutions et des options !

    Déjà concernant la nature de cette « fraude », qu’en est-il exactement ? Est ce un usage frauduleux de votre carte (paiement en ligne ? retrait distributeur ? ordre de virement ?) Cette information est indispensable car selon la nature du préjudice votre responsabilité peut ou non être engagée ! De toute façon, pour une opération qui n’est pas de votre fait, il faut TOUJOURS porter plainte, mettre votre carte en opposition et déclarer le sinistre le plus rapidement possible à votre banque ! L’important est de dégager votre responsabilité !

    Concernant les systèmes de sécurisation des paiements en ligne, c’est un outil supplémentaire pour lutter contre les actes malveillants, mais en aucun cas une assurance ou une garantie contre une fraude ! 

    Votre dossier est-il encore géré en agence ou dans un service recouvrement ? Avez vous rencontré la direction de l’agence ou vous êtes géré ? Vous êtes maintennant dans une spirale et le temps joue en votre défaveur.

    N’hésitez pas à faire « remonter » l’information, écrire au médiateur, services relations clients, responsables secteurs/régions voir la DG. Tous les courriers AR sont lus et traités peu importe le degré hierarchique qui en est le destinataire.

    Dans votre situation le montant des frais prélevés me parait exorbitant sur une durée aussi courte, sans connaitre le dossier il est toujours difficile de se prononcer mais dans tous les cas de bases de négociations existent toujours !

    Constituez un dossier, écrivez, demander à rencontrer les décideurs et gardez une copie de tout ce que vous envoyez !

    J’espère sincèrement que cette situation va s’arranger !


    • hunter hunter 17 février 2010 14:05

      @ Pia@h,

      L’auteur il me semble, a fait un papier ici il y a quelques temps : il a expliqué qu’il a été victime de fraudes sur le site internet marchand de sa société :en clair, des fraudeurs lui ont acheté du matos cher, utilisant des CB qui ne leur appartenaient pas !
      Quand les vrais titulaires des dites CB ont constaté ces achats qui n’étaient pas de leur fait, ils ont agi comme vous le décrivez (mise en oppo de la carte, plainte, etc...)
      On peut présupposer qu’ils ont été remboursés par leur banque (moins franchise sans doute), par contre l’auteur lui, s’est sans doute vu re-ponctionner les sommes qui avaient été payées par les banques à sa société (en français financier/banquier on dit « charge back » !)

      Du coup l’auteur du papier est dans une merde noire, car il s’aperçoit que toutes les pseudos sécurités vendues par les banques en matières de paiement électronique dématérialisée, sont assez.......disons « faibles », pour ne choquer personne !

      Celli, vous me dîtes si je me suis planté où si j’ai résumé correctement votre situation ? En tout cas, de tout cœur avec vous, je sais ce n’est pas grand chose.....

      Cordialement

      H /


      • plancherDesVaches 17 février 2010 14:57

        « escroquerie bancaire ». Pléonasme.

        Oui, au fait, le rachat de crédit est une escroquerie sur escroquerie.
        Soit, en statistique, un Ki². Une distribution de Gauss appliquée à une plaque carrée.
        En effet, le rachat consistera à étaler votre dette sur une durée beaucoup plus longue en faisant baisser le taux d’intérêt.
        Mais il y a deux choses à voir :
        - le montant total sera beaucoup plus important.
        - la « justice » ne reprend pas les sommes déjà remboursées.
        Vous êtes donc pénalisé deux fois. Magique.

        Ceci dit, gardez des « bonnes » relations avec votre banque en vous présentant en costume et, sans les en informer, contactez un médiateur qui a toutes les informations sur les moyens d’éviter de se retrouver interdit bancaire ou de s’en sortir.
        Ca marche à tous les coups.


        • hunter hunter 17 février 2010 15:33

          @ Plancher,

          Juste une question comme ça : le testt du Ki², on ne l’utilise pas aussi pour vérifier la représentativité d’un échantillon donné ?

          C’était juste pour voir si mes lointains souvenirs de Stats étaient encore bons ?

           smiley

          Merci de votre réponse.

          H /


          • finael finael 17 février 2010 16:29

            La meilleure boite dans laquelle j’ai travaillé a coulé, il y a maintenant 17 ans, suite au refus des banques de lui accorder un prêt pour une « soudure » difficile.

            Elle n’avait jamais connu de problèmes auparavant, sa situation était saine, juste un gros client (une autre banque) qui se faisait « tirer l’oreille » pour payer.

            A une échelle bien plus modeste et individuelle mon ancienne banque a décidé un jour de fermer mon compte (une banque a le droit de fermer un compte sansavoir à se justifier). Mais pendant plus d’un an j’ai continué à recevoir des relevés, avec des « frais de tenue de compte », d’un compte qui n’existait plus, des pénalités, puis ... une interdiction bancaire.

            Il m’a fallu près d’un mois de démarches auprès de la BdF pour faire lever cette interdiction ... et apprendre par la même occasion que c’était à la banque de demander la main levée. C’est le directeur de la BdF qui est venu avec moi au siège de ladite banque pour demander ce qui se passait et obtenir la main levée !!!


            • Terran 17 février 2010 18:23

              @ Finael

              Lcl m’a viré !!!
              Sans motif, du jour au lendemain !

              Les vraies raisons :
              Je n’ai jamais d’argent,
              Mais je ne suis jamais à découvert.

              Je travailles avec mon argent, et cela dérange les banques, aussi, il y a fort à parier que j’étais un client qui leur coutais cher au final.
              Depuis, je suis à La poste, dernière banque nationale !
              Dernier refuge !
              Allez à La poste et faites trembler les banques !
              C’est un geste citoyen.


            • finael finael 17 février 2010 18:35

              C’est ce que j’ai fait.


            • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 17 février 2010 17:37

              « Je pensais que la banque était là pour nous aider ».

              Ben non, ça se saurait.


              • Terran 17 février 2010 18:20

                http://www.solidariteetprogres.org/sp_accueil.php

                @ l’auteur
                Ne nous laissons pas faire !
                Cassons les règles du jeu financier, imposons nos règles et notre monnaie !

                Les mensonges sont partout dans les médias de masse.
                Les banques veulent nous maintenir dans l’esclavage.

                Il y a des portes de sortie, S&P est la meilleure solution pour en finir avec l’usure.
                Vous êtes victime de l’usure !!!


                • Jérôme M. 22 février 2010 14:05

                  Et ce n’est pas près de changer.
                  Voici mon expérience dans mon entreprise :

                  http://www.lebloginfo.fr/?p=1762


                  • Jérôme M. 22 février 2010 14:12

                    Bonjour,

                    Ca vaut ce que ça vaut, mais dans mon cas (Escroquerie qui dépasse les 60 000 Euros), j’ai déposé plainte dans un commissariat, une gendarmerie, puis j’ai écrit à Brice Hortefeux ministre de l’Intérieur et finalement au procureur de la république de mon département.
                    La prochaine étape, consistera à mettre au parfum le journal local, càd le Le Parisien.

                    Bien à vous

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

celli


Voir ses articles







Palmarès