Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Mariage Gay : 339 999 manifestants au plus

Mariage Gay : 339 999 manifestants au plus

300 000 manifestants contre le Mariage pour Tous le 24 mars à Paris (chiffre de la police). 1,4 million (chiffre des organisateurs). Le pouvoir actuel s’inspire-t-il du général Tapioca ou de Léonid Brejnev ?

Les journalistes sont bien embarrassés. Apparemment, ils tablaient sur un essoufflement du mouvement anti-Mariage pour Tous. Moi qui étais favorable à cette Manif, j’avais des doutes sur son succès. Or, si le succès a été reconnu par tous, très étrangement on se contente en général de citer les deux chiffres que je viens de citer moi-même, sans prendre position. En effet, admettre que le chiffre du gouvernement est une pure caricature, ce qu’il est à l’évidence, c’est reconnaître illico que le mouvement est à prendre en considération, et reconnaître que le pouvoir est l’otage de 1 600 activistes LGBT de luxe et qu’il n’a cure de plus d’un million de manifestants qui, c’est indubitable, représentent bien davantage qu’eux-mêmes.

Le gouvernement, otage des LGBT

 Pale Rider peut déjà vous annoncer que le chiffre « ajusté » du nombre de manifestants donné par le gouvernement sera de 339 999 manifestants au plus. En effet, comme il n’en a reconnu que précisément 340 000 lors de la première manif, s’il donne un chiffre supérieur pour le 24 mars, il reconnaît par là que la mobilisation s’est accrue. Cela lui est évidemment impossible.

 Pourquoi dis-je que le gouvernement est l’agent servile des LGBT de luxe ? Parce que tout nous l’indique. Il y a quelque chose d’irrationnel dans le fait que le gouvernement s’accroche à cette réforme contestée et gravissime du mariage et donc de la filiation, alors que, en matière de logement, il ne met toujours pas en place les réquisitions de logements ; alors que, en matière de stock options et de parachutes dorés, ce gouvernement « de gauche » se fait griller par… les Suisses ; alors que, sur le vote des étrangers aux élections locales, il a capitulé avant même d’avoir combattu ; alors que, concernant les grandes industries, il finit par se rendre aux arguments des PDG pour se débarrasser des ouvriers ; etc. Le gouvernement fait preuve de mollesse ou de passivité partout, sauf sur le mariage gay.

Mépris du peuple et populisme

 Il est bien évident que, si le PS continue à mépriser ainsi l’opinion publique, il se prépare des « pâtées » gratinées aux municipales face à une droite en pleine déliquescence et face à un FN qui prospérera sur le terreau du « tous pourris ». L’apéritif vient d’être servi dans l’Oise, avec une défaite cuisante de la candidate socialiste aux législatives partielles de l’Oise, face au choléra Jean-François Mancel et à la peste du FN.

 Il se passe en politique intérieure la même chose que ce que nous observons sur le plan européen : une oligarchie européenne qui ne parvient plus, à Chypre et ailleurs, à se dépêtrer de cet ultralibéralisme pour lequel, en 2005, nous ne l’avions pas mandatée ; nous savons qu’elle est passée outre avec le Traité de Lisbonne.

 Tout cela ne peut que finir mal. Au mieux par une désorganisation aggravée de la gestion des affaires publiques ; au pire, par le retour des dictatures pour remédier à une absence de vision et de respect des peuples.

 Je ne sais pas si les irresponsables-qui-sont-aux-responsabilités sont des « salopards » (le problème, M. Mélenchon, n’est pas de mettre Chypre au pas, mais de l’avoir intégrée dans cette Europe fourre-tout). En tous cas, ce sont des gouvernants à la petite semaine qui se font passer pour de grands stratèges. Ils ne comprennent ni les mouvements de fond de nos sociétés, ni les enjeux économiques à long terme. Le nez dans le guidon davantage que dans les livres, ils ne lisent ni les philosophes ni les économistes. Ils ne protègent plus rien ni personne, sinon leur carrière. Voilà pourquoi se développe un dangereux climat de sauve-qui-peut et de chacun pour soi.

 Pendant ce temps, on rêve en haut lieu d’enfants avec trois ou quatre parents, et du retour de la déesse Croissance…


Moyenne des avis sur cet article :  3.51/5   (70 votes)




Réagissez à l'article

52 réactions à cet article    


  • Fergus Fergus 25 mars 2013 15:57

    Bonjour, Pale Rider.

    Je ne sais pas évidemment quel a été le nombre des manifestants.

    Mais une chose est sûre : le chiffre donné par la police pour la précédente manifestation (novembre 2012) était objectivement nettement plus proche de la réalité que celui, plutôt fantaisiste, donné par les organisateurs. La preuve en a été apportée par des journalistes qui ont comparé les foules du champ de mars lors de la venue de Jean-Paul II pour les JMJ et lors de la manif de novembre. Or, dans le 1er cas, le rassemblement à caractère religieux n’ayant rien de politique, organisateurs et police étaient tombés d’accord sur une participation d’environ... 400 000 personnes.


    • Pale Rider Pale Rider 25 mars 2013 16:09

      @ Fergus : Bonne remarque. Vous voyez d’ailleurs que je ne tranche pas la question. J’avais lu que, pour la première Manif pour Tous, la surface occupée au Champ de Mars, sans compter tout le cortège dont les derniers n’avaient même pas réussi à démarrer, aboutissait à un minimum de 700 000 personnes. Le côté « précis » de 340 000 personnes montrait de manière caricaturale que le chiffre officiel était décidé d’avance.


      • Lieutenant X 25 mars 2013 16:58

        340.000 personnes sur le Champ de Mars... Douteux quand on compare avec les images de concert annonçant 700000 personnes. Mais soit, passons. A présent, comparons la taille du Champs de Mars à la taille de l’avenue de la grande armée + les rues adjacentes qui ont due être ouverte face au nombre de personnes présente. 340.000 personnes, comme pour la précédente voire un peu plus... ?!
        Surtout lorsqu’on sait qu’au moins 700.000 majeurs ont envoyés une pétition contre ce projet de loi !

        Aller, on enlève le c*c* des yeux et ont y met un coup de lacrymo. Ca leur apprendra à ces nazo-raco-phobo-catho à exprimer des idées à coup de biberons molotov, de couches sales, et de tétines au poivre.

      • Robert GIL ROBERT GIL 25 mars 2013 16:23

        La partie de la France qui applaudissait des deux mains le gouvernement Sarkozy, lorsque celui-ci face à cinq millions de personnes qui manifestaient et faisaient grève contre la réforme des retraites déclarait : « Ce n’est pas la rue qui gouverne« , voudrait maintenant imposer son point de vue retrograde a l’ensemble de la population....

        voir : MARIAGE, AMOUR ET TOLERANCE …


        • Pale Rider Pale Rider 25 mars 2013 17:01

          @ robert gil : Remarque tout à fait pertinente. Pour paraphraser Sartre : La rue, c’est les autres.
          Cela dit, je signale que je soutiens la Manif pour Tous, mais que je n’ai jamais soutenu Sarko, que je considère non comme un adversaire mais comme un ennemi. Et je sais que je ne suis pas seul dans ce cas. Il faut sortir du clivage homos-de-gauche / hétéros-de droite. Il n’est pas interdit d’être intelligent au lieu de demeurer servilement dans les cases où on nous case.


        • oncle archibald 25 mars 2013 18:24

          @ Robert Gil : avec une petite nuance toutefois, c’est que l’allongement de la durée de la vie et la baisse des cotisations vieillesse par perte d’activité, ce sont des faits indiscutables et que ne pas reformer les retraites c’est impossible, même François de l’Elysée et ses ministres le reconnaissent maintenant qu’ils sont bien installés, alors qu’il n’y a aucune urgence à légiférer sur un sujet aussi délicat que l’adoption et la filiation automatique qu’elle entraine par des personnes de même sexe ayant accès au même mariage que les couples hétéros, au nom d’une prétendue égalité qui n’existe pas et contre toute évidence physiologique naturelle ... 


        • tikhomir 25 mars 2013 21:04

          @ROBERT GIL

          « face à cinq millions de personnes »

          Non, 150 000 personnes selon la préfecture de police smiley


        • epicure 27 mars 2013 00:29

          @Par Actias (---.---.---.34) 26 mars 14:32
          oui il y a effectivement une différence :
          dans une manifestation on défendait les droit du plus grand nombre co ntre une perte de droit. Bref une manifestation de gauche.
          dans l’autre on manifeste contre les droits d’autres personnes alors que la loi ne fait perdre aucun droit aux manifestants. C’est bien une manifestation de droite.


        • Lieutenant X 25 mars 2013 16:47

          Vouloir revenir à un état de nature comme le souhaitent les socialistes ne vous semble pas réactionnaire ? Tout le monde appartiens à tout le monde, on fait ce qu’on veut surtout sur le sexe et avec tout et n’importe quoi... C’est ça votre « progrès » ?! Mais vous délirez. Ça pue la dystopie de Huxley ou une des brillantes dictatures socialistes à l’allemande ou à la soviétique. Revoyez le français et ses définitions : égalité ne veut pas dire uniformisation, Liberté ne veut pas dire « loi pour tous » et Fraternité ne veut pas dire « enfilons-nous joyeusement ».

          On retrouve toujours les même amalgames obscurantistes. Triste.

          • BlackMatter 26 mars 2013 10:48

            En parlant de nature :

             

            http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/biologie-3/d/homosexualitac-transgenre-des-pratiques-courantes-dans-la-nature_44029/

            L’espèce humaine n’a décidément rien inventé en matière de sexe. Dans le monde animal, les relations homosexuelles ne relèvent pas de l’exception, tandis que la transsexualité existe bel et bien. Reste à comprendre quels pourraient en être les fondements. Futura-Sciences est allé interroger Thierry Lodé, le spécialiste français de la question.
            À voir, la galerie photos sur la sexualité animale 
            Il est des questions qui ne cesseront jamais de faire débat. L’homosexualité est peut-être l’une d’elles. Pourtant bien tolérée dans certaines cultures par le passé, elle reste au cœur de la controverse, comme l’a récemment montré la polémique nationale autour de la loi sur le mariage pour tous.
            Pourtant, d’après l’expert en sexualité animale Thierry Lodé, chercheur en écologie évolutive aux universités de Rennes 1 et d’Angers, les pratiques entre individus du même sexe ne sont pas rares dans la nature et, de ce fait, n’ont rien de strictement humain. Comment la science peut-elle alors les expliquer ?

            L’homosexualité, pas le propre du genre Homo
            Comme nous l’avons déjà évoqué, sexe et reproduction ne sont pas nécessairement liés, y compris chez nos amies les bêtes. Si on les dissocie, l’homosexualité prend tout son sens. « Le premier moment de la sexualité consiste à reconnaître l’autre comme un partenaire potentiel. Sans séduction, il ne peut y avoir de suite, commente l’éthologue. Or, environ 10 % des individus des espèces étudiées ne tiennent pas compte de la variation sexuelle et se laissent guider par leur désir, qui les amène à s’intéresser à des animaux du même sexe. Et cela se vérifie d’autant plus dans les espèces dites à faible dimorphisme sexuel, quand mâles et femelles se distinguent à peine sur le plan morphologique. »
            Après l’apparition du désir et de la séduction vient la phase érotique. Si l’on conçoit que masturbation, fellation ou sodomie sont couramment pratiquées par les animaux, on peut aussi bien accepter le fait que les premiers temps des relations homosexuelles n’ont pas vocation à la reproduction.
            Au zoo de Central Park, à New York, les manchots à jugulaire (comme ceux à l’image) Roy et Silo, deux mâles, se sont rendus célèbres en s’appariant. Face à cette situation, les soigneurs leur ont donné un œuf issu d’un autre couple qui n’avait pas pu le couver, et les deux amants se sont occupés de Tango.
            Au zoo de Central Park, à New York, les manchots à jugulaire (comme ceux à l’image) Roy et Silo, deux mâles, se sont rendus célèbres en s’appariant. Face à cette situation, les soigneurs leur ont donné un œuf issu d’un autre couple qui n’avait pas pu le couver, et les deux amants se sont occupés de Tango. © NOAA, Wikipédia, DP

            L’homoparentalité existe déjà dans le monde animal
            « Une fois la réconciliation sexuelle opérée, lorsqu’un partenaire stable a été trouvé, les animaux peuvent ressentir le besoin d’avoir des descendants, exactement comme dans l’espèce humaine », enchérit Thierry Lodé. Les couples ainsi formés peuvent se mettre en recherche d’une mère porteuse ou, dans le cas des femelles, trouver un mâle pour les féconder. « Dans les couples lesbiens d’oies sauvages, l’une des femelles s’accouple parfois avec un mâle de passage et élève sa progéniture avec sa moitié. »
            Cependant, un débat divise la communauté scientifique. « Pour certains biologistes, l’homosexualité exige pénétration, car dans l’esprit de la plupart des gens, la sexualité se résume à la génitalité avec pénétration. Cela implique, dans leur conception des choses, qu’il n’existe pas d’homosexualité féminine. On parle alors, à l’anglaise, de same-sex practices. Les femelles doivent-elles alors s’acheter des sex-toys ? », ironise l’éthologue.
            La transsexualité, ou la différence entre génétique et psychologie
            Autre question sociétale importante : la transsexualité. Là encore, elle se rencontre dans le monde animal. « Il n’y a pas de corps de mâle ou de corps de femelle. Chez beaucoup d’espèces, les sexes ne se distinguent pas par les gènes. Les crocodiles se sexualisent en fonction de la température d’incubation, les abeilles en fonction du nombre de chromosomes, etc. Même chez les mammifères, la testostérone, l’hormone mâle, est produite par des tissus sous le contrôle du chromosome X, en double exemplaire chez les femelles. » La question du genre ne peut donc se résumer à une histoire de programme génétique.
            Selon Thierry Lodé, c’est même lors du stade subadulte, soit l’équivalent d’une partie de l’enfance et de la première partie de l’adolescence, que le sexe se construit et s’accepte d’un point de vue social. Le petit garçon ou la petite fille doit admettre qu’il fait partie d’un certain genre. Et cela ne colle pas toujours avec les organes que son ADN lui a donnés. « Certains singes n’acceptent pas d’être mâles et se considèrent comme étant des femelles. Parfois, ils sont même acceptés comme tels au sein de leur groupe social. » Il en va de même pour des espèces plus éloignées de la nôtre, comme chez les mangoustes ou les goélands.
            Il n’existe pas deux individus strictement identiques dans la nature, même de vrais jumeaux ou des clones. Cette variété biologique, accentuée par la reproduction sexuée, engendre une diversité des habitudes et des pratiques, laissant à chacun l’opportunité de s’exprimer selon ses désirs, aussi bien pour l’Homme que pour les animaux. Seule la morale propre à chaque espèce approuve ou réprouve des comportements. La nature, elle, n’en a aucune.

             


          • Pale Rider Pale Rider 26 mars 2013 11:09

            @ blackmatter : Merci pour cette intéressante contribution.
            Vos dernières lignes sont intéressantes et résument le problème qui occupe notre espèce : homo sapiens n’est-il qu’un être de nature ? Non, il est aussi un être de culture, et c’est essentiellement en cela qu’il se distingue du règne animal (même si, même dans ce domaine, notamment en ce qui concerne les primates, il y aurait des nuances à apporter).
            Sachant que, dans toutes les espèces sexuées, on naît d’une femelle fécondée par un mâle, le « mariage », sur le plan reproductif, reste l’exclusivité du couple hétérosexuel. Il n’y a pas de couple homosexuel en matière de parentalité. C’est une pure fiction, et c’est cela que nous combattons.
            C’est pourquoi, vous avez raison de le suggérer, l’argument de nature, souvent mis en avant par l’Eglise catholique, ne suffit pas et est à peine pertinent, sauf sur le plan de la biologie. C’est sur un autre terrain qu’il faut argumenter.
            Merci d’avoir contribué à nous faire réfléchir.


          • epicure 27 mars 2013 00:48

            @Par Lieutenant X (---.---.---.202) 25 mars 16:47
            Toujours les mêmes amalgames obscurantistes de la l’extrême droite, triste d’avoir l’esprit aussi étroit.

            IL ne s’agit pas de sauter sur le premier venu, cela s’appelle la license sexueelle, mais la liberté sexuelle c’est à dire que chacun puisse choisir volontairement son partenaire et non être limité par des clichés artificiels réactionnaires. premier amalgame.


            Quelle dictature allemande socialiste ? c’est une dictature d’extrême droite antisoclialiste.qu’il y a eu en allemagne Bref on voit le niveau d’argume ntatyion de tes tristes amalgames. Deuxième alalgame.


            Les partisants de l’uniformisation ce sont bien ceux qui sont comme toi qui vbeuelnt enfermer tout le monde dans le même moule, Alors que dans le cadre de la loi on a bien une égalité de droit qui permet à des personnes de pouvoir choiisir leur conjoint hors du moule uniformisateur réactionnaire homophobe (invertis, con tre nature etc...). amalgame entre une chose et son contraire
            IL y a liberté quand chacun a les mêmes droit de faire ce qu’il veut sans contraidre les autres, donc oui liberté rime avec loi pour tous. Une loi qui est sécifique à un groupe minoritaire ou majoritaire ne relève pas de la liberté si elle n’est pas faite pour donner à ce groupe les mêmes droits que les autres, les droits limités à certains cela s’appelle un privilège.
            La fraternité c’est laisser les autres avoir les mêmes droits et libertés que nous, mêmes s’ils sont différents.
             Donc la fraternité consiste notament à laisser les homos s’enfiler entre eux s’ils le souhaite dans leur chambre, pas à imposer une vision réactionnaire de ce que doit être un couple .
            J’aime le gars de droite qui veut faire une leçon sur ce que sont la liberté, l’égalité et la fraternité , alors que ces trois principes sont étrangers à sa vision du monde, en montrant qu’il n’a rien compris à ce que sont ces principes.


          • voxagora voxagora 25 mars 2013 17:00

            Est-ce que quelqu’un pourrait me dire, sans vous déranger,

            comment on peut insérer 3 liens dans un commentaire,
            plutôt que lancer un commentaire par lien ?

            • voxagora voxagora 25 mars 2013 17:37

              un très grand merci au moinsseur. Je suppose que quand quelqu’un se noie, il (elle) l’insulte.


            • doslu doslu 25 mars 2013 17:34

              Article fourre tout aucun interet


              • voxagora voxagora 25 mars 2013 17:35

                .

                Simone Veil n’est ni homophobe, ni ultracatholique, ni d’extrême droite, 
                comme d’ailleurs la majorité des citoyens français.
                Elle a pourtant fait acte de soutien à la première manifestation du 13 janvier, 
                en y faisant quelques pas, et en s’y laissant photographier avec son mari.
                Qu’à la manif d’hier il y ait eu 300, 500, ou un million de participants,
                ce n’est de toute manière que la partie visible de l’iceberg qui est, de fait, la quasi-totalité du pays.
                Au hasard de mes recherches, j’ai sélectionné ces argumentaires,
                de très grande qualité, de gens de toutes sortes :

                ou
                ou
                ou
                etc etc..

                Et votre analyse du gouvernement otage complètement aveuglé d’une bande, en dépit de tout bons sens, est très pertinente.

                • cevennevive cevennevive 25 mars 2013 18:30

                  Voxagora bonjour, et bonjour aussi à Pale Rider,

                  Il y a aussi un article en modération pour lequel j’ai voté et qui s’intitule :

                  « Message d’un ancien parlementaire à un jeune député »

                  Cet article ne reprend pas les sempiternelles remarques sur les manifs, sur les lobbies, mais donne une vue très juste (à mon avis) sur l’idéologie et les conséquences sociales de la loi Tobira, accompagnée d’une vision politique et philosophique.


                • Pale Rider Pale Rider 26 mars 2013 09:15

                  @ cevennevive : Merci pour votre message, à vous qui venez sans doute d’une terre qui m’est chère, bien que je n’en sois pas originaire (voir ma fiche...)


                • bernard29 bernard29 25 mars 2013 17:40

                  qu’on l’approuve ou qu’on ne l’approuve pas il est clair que cette manifestation est un succès, d’autant plus, comme vous dites que la presse était bien silencieuse voire méprisante pour l’annoncer. ( le Monde ; « la coquille vide », Nouvel obs et Libé, « la manif de trop »...


                  • Yohan Yohan 25 mars 2013 17:47

                    339.999,53 pour être précis. 


                    • Aldous Aldous 25 mars 2013 18:24

                      J’y etait et je peux dire que n’y voir que 300000 personne c’est juste ridicule.


                      C’est sans doute la manif où j’ai vu le plus de monde dans ma vie.

                      Et en plus les gens etaient tasés comme j’ai rarement vu (comme pour un concert)

                      Le pouvoir a tord de minimiser, ça va faire enrager les gens et enflamer la mobilisation.

                      Minimiser c’est comme tirer sur un elastique. Faut pas avoir peur d’avoir mal aux doigts quand ça petera. 



                      • appoline appoline 26 mars 2013 12:45

                        Il est intéressant d’avoir le point de vue d’un participant. Il est affligeant que les gouvernements successifs méprisent à ce point la voix du peuple sur des sujets aussi importants. Badinder d’ailleurs n’était pas dupe, il savait que la loi contre la peine de mort n’aurait jamais été votée si le peuple avait été consulté. C’est une honte, que l’on soit d’accord ou pas, les français doivent être décisionnaires, pas ces fantoches qui nous gouvernent et qui se pensent plus intelligents que le citoyen lambda


                      • flesh flesh 26 mars 2013 13:15
                        Aldous, ne soyez pas malhonnête, ou idiot, ce n’est pas votre genre..

                        Comme je l’ai fait remarquer sur un autre topic, l’avenue de la Grande Armée fait 775m sur 70m, soit 54.250 m²

                        339.999 manifestants, ça représente déjà plus de 6 personnes par m²...

                      • bel95 25 mars 2013 19:06

                        Oui mais cela m’a permis de trouver un Slogan le PS c’est :


                        Taubirat relache les délinquants

                        Valls gaze les enfants



                        • Coalis 25 mars 2013 19:45

                          Occupation de Grande armée et Foch, depuis le haut de l’arc de triomphe :

                          http://www.youtube.com/watch?v=gpUEeW0pNrY&feature=youtu.be

                          Occupation de Grande armée, Foch et De Gaulle, par Zoomzoomzen :

                          http://www.lamanifpourtous.fr/

                          Les chiffres de la police (300.000 manifestants) ridiculisés par un simple croquis :

                          http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2013/03/cherchez-lerreur-.html


                          • tikhomir 25 mars 2013 20:40

                            Vidéo qui donne un léger aperçu de la manifestation des « 300 000 personnes » (hahahaha) : https://www.facebook.com/photo.php?v=10151394358668978

                            300 000... on ne compte pas de la même façon à la préfecture de police...


                          • Redj Redj 26 mars 2013 00:48

                            Désolé mais on ne voit rien !


                          • Daniel D. Daniel D. 25 mars 2013 20:36

                            Les débordements étaient prévisibles, le déni de réalité des autorités est criminel et volontaire. Ils prévoyaient 100,00personnes en dépit de la pétition de 700,000 signatures et les chiffres transmit par les associations. Les « pour » ont péniblement réunis 15,000signatures …


                            Pour la vie publique, la Préfecture de Police pratique elle aussi une « Gestation pour autrui » : elle indique à l’avance le nombre des manifestants ringards qui s’obstinent à contester le Progrès du « mariage Gay ». Selon ses instruments de mesures préconçues, ce sera « 100.000 personnes ».

                            Pourtant, elle disait craindre qu’ils soient trop serrés sur la chaussée, et face au Tribunal administratif, on invoquait une affluence comprise entre 350.000 et un million… Discours à géométrie variable ? Tentative d’avortement de manifestation ?

                            http://www.france-catholique.fr/Pas-plus-de-100-000-manifestants.html#forum12731


                            Selon les informations du Figaro, la police table sur un peu plus de 100.000 personnes dans la capitale dimanche prochain, avenue de la Grande Armée. « Ce sera malgré tout une mobilisation importante, mais différente des précédentes », spécule un haut fonctionnaire, place Beauvau. Les ex-Renseignements généraux croient déceler que la province serait « moins mobilisée ».

                            http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2013/03/22/01016-20130322ARTFIG00472-manif-pour-tous-la-police-table-sur-100000-personnes.php

                            Les débordement sont la suite logique de l’incurie, la démagogie et la tentative de dénigrer et réduire le mouvement. La réalité délirante dans lequel vivent ces gens les empêchent totalement d’admettre que cette loi ne fait pas la majorité.

                            Pétition pour le mariage gay : 15,000

                            Pétition contre : 700,000

                            Elles est ou votre majorité pour imposer les choses ?

                            La suite prendras en compte les débordements violents et totalitaristes des autorités et risque effectivement d’être différente.... surtout maintenant que l’on as pu constater la mauvaise foi crasse des responsables politiques et leur méprit pour l’opinion populaire et pour les enfants.

                            France pays souillé, peuple bafoué et humilié, ton réveil seras un signe fort au reste du monde !

                            Réveillez vous !

                            Daniel D.


                            • Redj Redj 25 mars 2013 22:00

                              C’est toujours le cas lors des manifs : les organisateurs donnent leurs chiffres (gonflés ou non), et les autorités les leurs (sous évalués ou non) ! 

                              Rien de nouveau donc.


                              • Sacotin Sacotin 25 mars 2013 22:32

                                Ah, ces querelles de chiffres !

                                On sait bien que le pouvoir, quelqu’il soit, minimise toujours l’effectif de manifestants qui se rassemblent contre lui.
                                Mais les 1.400.000 manifestants annoncés par les organisateurs sont « du pipeau pur et simple ». 
                                J’ai assisté à beaucoup de manifestations parisiennes et je me demande si l’on s’imagine vraiment ce que représente 1.400.000 personnes dans la rue ?

                                • Aldous Aldous 26 mars 2013 11:33

                                  T’y étais ?


                                  Non. Alor c’est quoi tes sources ? Doigt mouillé et avis partisans ?

                                • 1984 25 mars 2013 23:36

                                  Allez on va dire 500 000, ça représente pas vraiment la France mais ça mérite d’être écouté.

                                  Euh, sinon, vous avez pas l’impression qu’on vous prend pour des couillons ?

                                  L’europe est en train de nous ratiboiser totalement et de détruire les états nations et vous êtes là a vous jetez sur le premier leurre qu’on vous tend !

                                  Je pense que dans deux ans maxi on en rigolera bien du mariage gay quand on bouffera nos semelles de chaussures !

                                  Allez leur parler du mariage gay à Chypre !


                                  • kalagan75 26 mars 2013 08:25

                                    toutes les manifs sont sur-estimées même par la police !
                                    dimension de la rue de la grande armée : Sa longueur est de 775 mètres, et sa largeur de 70 mètres.

                                    soit 54250 m² , avec 2 personnes par m² ( on serait déjà bien serré ) , ça ne fait que 110 000 personnes .

                                    à une manif de la cgt , les organisateurs ont annoncé 120 000 manifestants , la police 21 000 : en prenant des photos haute-résolution couplées à un logiciel de comptage, la véritable valeur était de ... 17500 ...


                                    • Aldous Aldous 26 mars 2013 11:34

                                      Il y avait des gens aussi entré porté maillot et la défense et ça débordait aussi sur les côtés particulièrement avenue Foch.




                                    • Ornithorynque Ornithorynque 26 mars 2013 10:41

                                      Les Prochaines actions de la manif pour tous seront toujours légales, mais plus efficaces.

                                      par exemple, il est questions de pour l’ensemble des opposants au mariage Homo, de VIDER LEUR PEA pour le transférer sur leur compte classique. Rien que du très légal, pas très handicapant en termes de placement...

                                      SI chacun des 700 000 pétitionnaires enlève 5000€ de son PEA, la caisse des dépôts seretrouve avec un trou subit de 3,5 Milliards d’Euros.
                                      Là on va commencer à les écouter

                                      Ce serait un bon moyen d’apprendre à compter ?


                                      • jaja jaja 26 mars 2013 10:45

                                        «  SI chacun des 700 000 pétitionnaires enlève 5000€ de son PEA »

                                        Eh ben.... Des moyens d’action seulement à la portée des friqués.... Heureusement que je ne suis pas d’accord avec les partisans de la Manif pour tous les fachos... je n’aurai pas pu suivre....


                                      • Pale Rider Pale Rider 26 mars 2013 10:53

                                        @ jaja : Je crois que même Mélenchon ne traiterait pas de « friqués » ceux qui ont un simple PEA.
                                        Quant aux fachos, que ceci soit bien entendu : oui, il y avait des fachos dans la Manif pour Tous. Mais y avait-il entre 300 000 et 1,4 million de fachos ? Evidemment que non. C’est super facile de faire des amalgames de ce genre pour discréditer une cause à laquelle on n’adhère pas.


                                      • jaja jaja 26 mars 2013 11:04

                                        Désolé mais pour moi 5000 Euros de côté c’est énorme. Imaginer que 700 000 pétitionnaires disposent d’une telle somme c’est tout simplement dingue ou alors on est conscient du caractère de classe de ceux qui se sont mobilisés...

                                        Pour les couches populaires finir le mois est de plus en plus dur..... pour ceux qui peuvent encore le boucler....


                                      • Pale Rider Pale Rider 26 mars 2013 11:14

                                        @jaja : Oui, vous n’avez pas tort. Mais un PEA, ça commence petit. Il y a eu une époque où je n’avais pas les moyens d’épargner quoi que ce soit, donc je compatis. Mais il n’y a pas les pauvres d’un côté, et les riches de l’autre, sans transition, même si les classes moyennes sont en voie de disparition. C’est un comble que la « gauche » fabrique des pauvres et des riches tout en continuant de paupériser les pas-riches. ça donne à réfléchir.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès