Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Mariage pour tous : la gauche bien-pensante franchit la limite du (...)

Mariage pour tous : la gauche bien-pensante franchit la limite du ridicule

Si la « manif pour tous » de ce dimanche aura servi à quelque chose, c’est bien à faire éclater le ridicule de la gauche bien-pensante qui prétend nous dicter ce qu’il est bon et juste de penser.

Episode 1 : Harlem Désir et l’arroseur arrosé

Voilà qu’un petit malin, en l’occurrence Xavier Bongibault, ouvertement homosexuel mais néanmoins opposé au « mariage pour tous » et plus encore à l’adoption par les couples homos, s’est amusé sur BFM TV à faire un parallèle entre les partisans du mariage gay et la politique des nazis. Bien entendu, un tel parallèle outrancier, tracé dans le feu de l’action et l’enthousiasme un peu débridé d’une manifestation monstre, mérite de justes remontrances, et en premier lieu celles de l’égérie du mouvement contestataire, l’humoriste Frigide Barjot, qui n’aimerait sûrement pas finir au même pilori médiatique que Dieudonné. Mais on croit rêver lorsqu’on lit le communiqué du Premier secrétaire du PS, Harlem Désir, fustigeant des « propos scandaleux et insupportables », y voyant un « dérapage inacceptable » (vu que la manifestation s’est passée dans le plus grand calme, on comprend que la gauche bien-pensante se rabatte sur le seul petit os qu’elle trouve à ronger pour nous faire croire qu’il s’agissait d’une horde de fachos intégristes cathos et homophobes !) et la marque de l’esprit d’ « intolérance » qui, forcément, animait les manifestants (selon la définition de l’intolérance utilisée par la gauche bien-pensante, à savoir « quelqu’un qui ne tolère pas que je lui dise ce qu’il doit penser »)…

http://fr.news.yahoo.com/porte-parole-manif-fait-parall%C3%A8le-hollande-hitler-131446092.html

Harlem Désir, ancien Président de SOS Racisme… une association bien connue pour son usage immodéré de la Reductio Ad Hitlerum ! Harlem Désir, porte-parole de cette gauche bien-pensante et soi-disant « progressiste » qui, si vous ne pensez pas comme il faut, c’est-à-dire comme elle le décrète, vous taxera au choix, selon le thème, de « raciste » (si vous pensez que l’immigration sans limite n’est peut-être pas complètement nécessaire ou bien que le concept d’ « identité nationale » n’est pas totalement dénuée de pertinence), « antisémite » (si vous émettez un doute sur le parfait bien-fondé de la politique israélienne), « islamophobe » (si vous pensez que la Charia, ce n’est pas votre tasse de thé), « homophobe » (si vous avez quelques réticences sur l’adoption par les couples homos), et bien entendu « fasciste » (dans tous les cas précédents) ! Convoquera pour vous les fantômes de Charles Maurras, du Maréchal Pétain, d’Adolf Hitler ! Evoquera les « heures les plus sombres » de la Collaboration, de la Shoah, pourquoi pas de la Guerre d’Algérie, de la Colonisation, de l’Inquisition ! Conspuera la haine et l’intolérance, qui suintent de vos lèvres écumantes ! Vous stigmatisera comme « intégriste catholique » ou « militant d’extrême-droite » (c’est-à-dire nostalgique de Vichy, c’est-à-dire nazi) ! Vous psychanalysera comme un tortionnaire refoulé, un peine-à-jouir !

Harlem Désir : l’arroseur arrosé !

Episode 2 : Christine Taubira et l’ « arithmétique pour tous »

Mais la palme du ridicule revient à Christine Taubira, Ministre de la Justice, lorsqu’elle déclare sur Canal +, avant même la manifestation, que, quel que soit le nombre de participants, le gouvernement restera inflexible : car « ce n'est pas une question arithmétique, c'est une question politique et éthique » ! On pardonnera à notre chère ministre d’écorner le principe de neutralité de l’Etat, déjà sérieusement foulé aux pieds par la Porte-parole du Gouvernement Mme Najat Vallaud-Belkacem, qui s’est auto-investi du devoir d’aller porter la bonne parole du « mariage pour tous » dans les classes de l’Ecole de la République. Mais on ne pourra manquer de s’effarer de sa saillie anti-mathématique : car, quelque part, cette « arithmétique » dont elle parle, n’est-ce pas tout simplement… la Démocratie, c’est-à-dire la décision du plus grand nombre ?

http://tempsreel.nouvelobs.com/topnews/20130111.REU4769/taubira-exclut-toute-logique-arithmetique-sur-le-mariage-gay.html

Car ce que nous dit Mme Taubira, en effet, n’est rien d’autre que ceci : peu importe que la manifestation des opposants à la loi rassemble une foule incomparablement plus massive que ses partisans, peu importe qu’une majorité de français soit contre l’adoption par les couples homos, peu importe qu’une majorité veuille un référendum sur le « mariage pour tous » et que pas loin de la moitié (pourcentage en hausse continue et qui pourrait très bien devenir majorité) soit contre : la loi passera, que vous le vouliez ou non ! Et pourquoi ? Car il ne s’agit pas d’une loi politique ou sociale, mais d’une Loi éthique : d’une question de Bien et de Mal ! Et en matière de Bien et de Mal, la gauche bien-pensante, évidemment, dispose du monopole !

Discours ridicule quand on se souvient de cette noble indignation de la même gauche bien-pensante lorsque l’appareil politique et technocratique avait fait passer en force l’adhésion de la France à l’Europe de Maastricht : que n’entendait-on alors pas : « on construit l’Europe au-dessus des peuples, contre les peuples », « respectez la volonté du peuple » ! Mais par contre, imposer aux peuples le mariage et l’adoption gay, ne pas respecter sa volonté lorsqu’il n’est pas d’accord avec vous, c’est normal ? Respect à géométrie variable : pour la gauche bien-pensante, est « respectable » ce qui est conforme à sa doxa ; est « intolérant » ce qui s’y oppose…

Christine Taubira : la démocratie, quand ça m’arrange !

Episode 3 : Mme Vallaud-Belkacem et la liberté d’expression

Signalons enfin pour la forme, il y a déjà quelques jours, cette velléité de notre Ministre du Droit des femmes (et pourquoi nous, les hommes, n’avons-nous pas droit à notre Ministre ? Je propose Alain Soral) : imposer aux réseaux sociaux l’obligation de censurer tout propos « haineux » (comprendre : « qui n’est pas en parfait alignement avec les idées de la gauche bien-pensante »), et se donner la possibilité légale de les poursuivre s’ils ne font pas correctement ce ménage de la toile.

http://www.lepoint.fr/chroniqueurs-du-point/guerric-poncet/messages-haineux-sur-internet-la-dangereuse-solution-du-gouvernement-07-01-2013-1610576_506.php

Vu le flou volontaire de tout l’arsenal juridique français qui prétend lutter contre les « incitations à la haine » et autres « discriminations », on imagine bien que, pour ne pas prendre le moindre risque, les responsables de ces réseaux sociaux seront obligé d’être plus royaliste que le roi et d’aseptiser totalement leurs médias : un blog comme celui d’Ivan Rioufol sur le site du figaro serait fermé dans la minute (ne parlons même pas du compte facebook d’Alain Soral) et Agoravox ressemblera tôt ou tard au wall d’SOS Racisme !

http://blog.lefigaro.fr/rioufol/

Il ne faut pas voir de hasard dans ce télescopage de l’actualité : c’est bien parce que la contestation contre le « mariage pour tous » gronde et enfle, notamment sur Internet, que notre Ministre se préoccupe tout à coup de censure : comme on dit, c’est vouloir casser le thermomètre… Mais venant d’une Ministre qui utilise les ressources de l’Etat pour censurer une chaîne de télévision, rien ne doit nous étonner !

http://www.lyonmag.com/article/48237/l-equipe-de-najat-vallaud-belkacem-a-voulu-censurer-un-reportage-de-bfm

Najat Vallaud-Belkacem : faite taire cette contestation que je ne saurais entendre !

Conclusion et Reductio Ad Stalinum

Résumons ainsi le discours de la gauche bien-pensante, celle de Mme Vallaud-Belkacem et de M. Désir (et de tant d’autres) : (i) je suis le seul et unique dépositaire du Bien, du Vrai, du Juste ; (ii) donc, ceux qui ne pensent pas comme moi sont dans le camp du Mal (celui de la Bête immonde™) ; (iii) donc, il faut leur interdire de parler (et même de transmettre leurs valeurs à leurs enfants) (et si on peut les mettre en prison pour « incitation à la haine », c’est la cerise sur le gâteau !) ; et (iv), si par malheur ils ont la majorité, il ne faut pas hésiter à utiliser le passage en force.

Discours classique de ceux qui pensent, au fond, que le peuple est ignorant et stupide (beauf, quoi !), si ce n’est franchement méchant (car raciste, colonialiste, homophobe, collabo…), et qu’ils ont pour mission, eux, Elite intellectuelle et morale, Avant-garde de l’humanité, Berger du troupeau, de le guider et de faire son bien, fût-ce contre sa volonté. Discours qui était déjà celui des Philosophes des Lumières, de Voltaire à Rousseau, des Révolutionnaires jacobins (dont on sait que, pas une seule fois, ils n’ont respecté les principes de la Démocratie si chère à leurs cœurs), des meneurs de la Commune, des Bolchévique et des Khmers rouges (si on me pardonne à mon tour cette Reductio Ad Stalinum) !

Le credo de la gauche bien-pensante :

Comparer quelqu’un qui n’est pas d’accord avec nous à Hitler, c’est la moindre des choses ! Comparer quelqu’un de notre camp à Hitler, c’est insupportable !

Respecter la majorité quand elle pense comme nous, c’est la démocratie ! Lui passer dessus lorsqu’elle n’est pas d’accord, c’est éthique !

Faire de la propagande dans l’Education nationale, c’est de la tolérance ! Faire la même chose dans l’Education privée, c’est de l’incitation à la haine !

Disclaimer :

Tout ce qui figure ci-dessus reste strictement valable, que l’on soit à titre personnel favorable ou non au « mariage pour tous » et à l’adoption par les couples homos.


Moyenne des avis sur cet article :  3.41/5   (108 votes)




Réagissez à l'article

140 réactions à cet article    


  • Robert GIL ROBERT GIL 14 janvier 2013 10:23

    si ces gens la étaient autant mobilisé contre la pauvreté , pour defendre les sans abris, aider les personnes qui n’arrivent plus a se soigner...enfin bref penser aux autre at ne pas etre arquebouter sur leurs petits principes, le monde irait peut-etre mieux. En cette nouvelle année, leurs voeux ne s’adressent qu’a une seule categorie...

    voir : BONNE ANNEE POUR LES UNS, GALERE POUR LES AUTRES…


    • bel95 14 janvier 2013 10:58

      @Robert Gil : c’est pas le boulot Normal du gouvernement ??? alors dites à votre Président Normal de s’occuper du territoire avant d’aller créer un deuxième conflit à l’extérieur.


    • Sylvius 14 janvier 2013 13:40

      Robert, si t’étais venu à la manif, t’aurais vu toutes les catégories de français représentées : personnes âgées, gens ordinaires, bref, pas ce que tu crois. Cette question transversale soulève toutes les catégories sociales.


    • NICOPOL NICOPOL 14 janvier 2013 16:56

      M. GIL,

      Se mobiliser contre la pauvreté, c’est d’abord payer ses impôts pour permettre le financement des services sociaux de l’Etat dédiés à cette noble tâche (sans parler de l’aide au développement des pays pauvres). Après, si l’Etat ne fait pas son travail...


    • Robert GIL ROBERT GIL 14 janvier 2013 20:17

      aprés, je m’en lave les main ...c’est cela Nicopol ?


    • NICOPOL NICOPOL 14 janvier 2013 20:36

      Non, M. GIL, je fais ce que je peux à mon niveau et avec mes moyens (sans compter ma modeste contribution via mes activités professionnelles).


    • bel95 14 janvier 2013 10:55

      Au nom de l’Egalité suppression du Ministère du droit des Femmes


      • FERAUD 14 janvier 2013 11:16

        TEXTE REAC

         


        • L’Ankou 14 janvier 2013 11:34

          C’est l’évidence.

          Et que penser d’une article qui commence dans l’indignation d’une bien pensance qui imposerait une façon de penser, et qui se finit par un disclamer qui ne laisse aucune liberté de penser ?

          Si la « gauche » franchit un jour la limite du ridicule, elle y retrouvera l’auteur et ses copains réacs qui y sont depuis longtemps.


        • L’Ankou 14 janvier 2013 12:12

          Et au passage, le respect de la démocratie commence par le respect des trois votes qui ont donnée une majorité présidentielle, une majorité sénatoriale et une majorité à l’assemblée nationale au « camp » qui avait cette réforme à son programme. Au lieu d’aller dans la rue, les opposants n’avaient qu’a pas les perdre ! Ca n’enlève rien au droit de manifester, mais ça ne justifie évidemment pas qu’on appelle « dictature », tout régime où l’on a démocratiquement perdu le pouvoir ! Merci pour votre héroïsme... Moi, j’appelle juste ça : être mauvais perdant.

          Bien à vous,
          L’Ankoù


        • NICOPOL NICOPOL 14 janvier 2013 16:57

          @ FERAUD

          Merci du compliment !


        • NICOPOL NICOPOL 14 janvier 2013 17:00

          @ l’Ankou :

          Franchement, interpréter mon « disclaimer » comme un rejet de la liberté de penser, il faut quand même une extraordinaire dose de mauvaise foi !

          Mais comme toujours, lorsqu’on n’a rien à opposer aux faits exposés dans un article, il ne reste plus que des arguments de cours de récré (« tu l’as dit c’est toi qui est »).


        • NICOPOL NICOPOL 14 janvier 2013 17:08

          @ l’Ankou bis :

          Le PS avait effectivement programmé le mariage pour tous dans son programme. Donc, de ce point de vue là, vous avez raison, c’est en connaissance de cause qu’une majorité de français a élu M. Hollande. Par contre, il n’avait pas annoncé l’adoption pour tous. Il est donc tout à fait légitime de s’opposer à cette nouvelle mesure.

          De toute façon, votre argumentation reste dans un schéma binaire et manichéen déconnecté de la réalité : que faites-vous des gens de gauche qui, bien qu’ayant voté Hollande, sont contre le mariage et l’adoption par tous ? Dans quelle case de votre cerveau compartimenté rentrent-ils, ceux-là ?

          Et puis, lorsque vous parlez de « mauvais perdant »... Là encore, on rigole, parce qu’en matière de « troisième tour social », excusez-moi, mais la droite n’a vraiment rien à envier à la gauche !

          Mais je suppose que lorsque la gauche défile contre une mesure d’un gouvernement de droite démocratiquement élu, c’est de la « résistance » à l’ « oppression » d’une « dictature molle » élue par une majorité de « beaufs » « lobotomisés par TF1 » etc.


        • antonio 14 janvier 2013 17:28

          @ NIcopol,
          Je connais des « gens de gauche  » qui ont voté M Sarkozy au 2 ème tour parce qu’ils ne voulaient pas du mariage homosexuel....et pas des « cathos-réacs » ou quoi ! non ! des gens
          réellement de gauche...


        • lulupipistrelle 14 janvier 2013 17:56

          Le PS n’avait surtout pas parlé de la PMA, qui logiquement devrait aboutir aux mères porteuses... 


          ET puis il n’avait pas été question de nous ravaler tous au rang de parent 1 ou 2...
          Ceux qui sont père ou mère ont-ils envie d’être des parents 1 ou 2 ? moi non. 

        • NICOPOL NICOPOL 14 janvier 2013 18:03

          Antonio,

          S’il vous plait, ne compliquez pas trop les choses, il y a des gauchistes bien-pensants qui vous lisent ! Ca les perturbe déjà qu’on puisse être gay et contre la mariage pour tous...


        • Mmarvinbear Mmarvinbear 15 janvier 2013 01:26

           Par contre, il n’avait pas annoncé l’adoption pour tous. Il est donc tout à fait légitime de s’opposer à cette nouvelle mesure.


          Reprenons maintenant tous en coeur la proposition 31 du candidat François Hollande :

          « J’ouvrirai le droit au mariage et à l’adoption aux couples homosexuels »

          Nico, quel mot tu ne comprends pas dans cette dernière phrase ?

        • NICOPOL NICOPOL 15 janvier 2013 01:59

          @ Mmarvinbear

          Oups, vous avez tout à fait raison, je voulais parler de la procréation médicalement assistée. Je reconnais mon erreur dans ce commentaire (je crois que j’ai fait la même dans un autre commentaire, d’ailleurs...). smiley

          Ceci n’enlevant rien au contenu de l’article et de mes autres commentaires.


        • Anakin Anakin 15 janvier 2013 07:35

          Bonjour monsieur Nicopol

          Je voudrais bien savoir ce qui motive les opposants exactement.

          Qu’est-ce qui justifie que l’on interdise aux homosexuels ce que l’on autorise aux hétérosexuels ?


        • Mmarvinbear Mmarvinbear 15 janvier 2013 13:51

          Oups, vous avez tout à fait raison, je voulais parler de la procréation médicalement assistée. 


          C’est bien de reconnaitre ses bourdes, c’est assez rare ici pour le souligner.

          Maintenant, la PMA n’est pas une proposition du gouvernement. Hollande ne l’avais pas incluse et a fait comprendre à demi-mot qu’il n’y était pas favorable. 

          Cet amendement était du fait des députés, qui y ont renoncé pour le joindre dans un autre texte.

        • Rémy Mahoudeaux 15 janvier 2013 15:05

          vous avez juridiquement tort parce que vous êtes minoritaires 
          belle conception de la démocratie (populaire)



        • NICOPOL NICOPOL 15 janvier 2013 15:56

          @ Anakin,

          Ne faites pas l’ingénu. Les homosexuels ont exactement les mêmes droits que les hétérosexuels, à savoir celui de se marier à un partenaire de sexe opposé. Et les hétérosexuels non plus n’ont pas le droit de se marier avec un partenaire du même sexe.


        • NICOPOL NICOPOL 15 janvier 2013 16:01

          @ Mmarvinbear,

          Si à défaut de mon opinion je vous ai convaincu de mon honnêteté intellectuelle, j’aurais atteint plus que je ne l’espérais smiley

          « Cet amendement était du fait des députés, qui y ont renoncé pour le joindre dans un autre texte. »

          Certes, mais comme beaucoup de commentateurs l’ont souligné, c’est la suite logique du mariage et de l’adoption. En effet, la loi sur le mariage gay revient à ne plus faire de différence entre un couple hétéro et un couple homo. Or, les couples hétéros ont droit à la PMA. Donc, les couples homos auront aussi droit à la PMA. Et ne pas l’admettre de la part de Hollande, c’est soit être hypocrite et manipulateur, soit admettre qu’il s’est laissé entraîné sur un terrain glissant malgré lui.

        • Anakin Anakin 15 janvier 2013 16:42

          Monsieur Nicopol

          Vous démontrez tellement de mauvaise foi qu’il n’est pas utile de poursuivre notre discussion.

          Franchement vous n’avez pas honte de faire montre tant de malhonnêteté intellectuelle ?


        • NICOPOL NICOPOL 15 janvier 2013 16:57

          Et c’est vous qui me dites cela ? smiley

          Vous n’avez pas répondu à un seul de mes arguments, vous n’avez proposé vous-même aucun argument ou contre-argument aux longues réponses que je vous ai faites, vous vous limitez au registre de l’imprécation et de l’affirmation péremptoire. 

          Je vous mets au défi de démontrer la moindre « mauvaise foi » ou « malhonnêteté intellectuelle » dans mes propos. Allez-y, j’attends.

          Et si vous ne voulez plus répondre, drapé dans votre indignation, fort bien, et bon débarras. Bisou.


        • Mmarvinbear Mmarvinbear 16 janvier 2013 10:56

           Les homosexuels ont exactement les mêmes droits que les hétérosexuels, à savoir celui de se marier à un partenaire de sexe opposé.


          C’est exactement l’argument « choc » de l’autre folle du culte.

          Maintenant, qu’est-ce que le mariage pour vous ?

          Une union basée sur les sentiments, ou les intérêts ?

        • Mmarvinbear Mmarvinbear 16 janvier 2013 10:59

          En effet, la loi sur le mariage gay revient à ne plus faire de différence entre un couple hétéro et un couple homo. Or, les couples hétéros ont droit à la PMA.


          La solution est donc simple : supprimer la PMA.



        • TicTac TicTac 16 janvier 2013 11:05

          Les homos ont exactement les mêmes droits que les hétéros.

          Mais cela signifie-t-il qu’il doivent obtenir le changement radical d’une institution pour leur promettre la même union que celle déjà donnée aux hétéros, ou cela signifie-t-il simplement qu’ils peuvent revendiquer des droits identiques à ceux que donne le mariage, dans une union qui consacrerait leur différence ?

          L’égalité, est-ce donner la même chose à tous ou est-ce permettre, malgré les différences, d’avoir des droits identiques ?

        • TicTac TicTac 16 janvier 2013 11:14

          Pour faire un parallèle (qui vaut ce qu’il vaut, j’en conviens), si je suis vieux, mon contrat de travail peut être « aidé » d’une certaine manière pour que je dispose d’un droit au travail, comme mon jeune voisin.

          Si je suis jeune, dois-je, au nom de l’égalité, revendiquer le même contrat « aidé » que mon vieux de voisin ou puis-je me satisfaire, en vertu de ce même droit au travail, d’un autre contrat qui me protégerait tout autant ?

          Le « droit à l’union » procède du même raisonnement. A union différente, cadre juridique et institutionnel différent, mais droits identiques.
          Chacun respecte l’autre dans ses convictions et ses choix.

        • Anakin Anakin 16 janvier 2013 12:31

          Monsieur Nicopol

          Bon débarras ? C’est ainsi que vous respectez les gens ? Vous démontrez là votre vrai visage.

          Je ne vous salue pas.

          Dans mon pays on respecte ceux qui ont eu la gentillesse de lire ce que l’on écrit.


        • NICOPOL NICOPOL 16 janvier 2013 16:21

          @ Mmarvinbear,

          Maintenant, qu’est-ce que le mariage pour vous ? Une union basée sur les sentiments, ou les intérêts ?

          La question n’est pas de savoir ce qu’est le mariage pour moi, mais ce qu’est le mariage civil pour la loi française. Or, comme je l’ai déjà rappelé, le mariage civil, c’est l’union d’un homme et d’une femme qui prennent l’engagement devant la société de fonder une famille, en échange de quoi la société leur octroie un certain nombre de droits. A aucun moment il n’est question de « sentiment » ou d’amour ou de quoi que ce soit de la sorte.

          De sorte que ce que demandent les homos, c’est non seulement qu’on leur permette l’accès au mariage, mais plus fondamentalement encore qu’on change complètement le sens de celui-ci pour en faire une sorte de contrat entre 2 personnes « qui s’aiment ». C’est cela que beaucoup d’hétéros et aussi pas mal d’homos ne veulent pas.

          Mais il est plus simple de traiter tout ce beau monde d’ « homophobe » que d’essayer de comprendre leur point de vue...


        • NICOPOL NICOPOL 16 janvier 2013 16:22

          @ Tic et Tac,

          Bien d’accord avec vous, merci !


        • NICOPOL NICOPOL 16 janvier 2013 16:27

          Anakin,

          Vous ne manquez quand même pas de culot.

          J’ai pris la peine de répondre de la façon la plus argumentée possible à vos questions. Vous n’avez de votre côté pas pris cette peine, vous limitant à m’accuser gratuitement de « mauvaise foi » et « malhonnêteté intellectuelle » (je vous ai invité à étayer cette accusation, ce que vous êtes manifestement bien incapable de faire, dont acte). Et c’est vous qui avez également décrété que cette « conversation » ne méritait pas la peine d’être poursuivie.

          Donc, vos petites jérémiades offensées sont particulièrement malvenues. Et de grâce ne venez pas me parler de « respect » car c’est vous qui le premier m’avez insulté.

          Vous n’êtes qu’un troll, finalement smiley


        • TicTac TicTac 16 janvier 2013 16:28

          @ Nicopol,

          Curieusement, j’ai l’impression que les homos ne revendiquent pas tant les droits que confère le mariage aux hétéros mais bien plutôt ce mariage qu’ils ont et pas eux.

          J’en déduis donc une forme de jalousie déguisée en égalité, et ce tout à fait paradoxalement puisque par ailleurs, ce mariage est bien l’objet de toutes les railleries.

          Si je suis un vieux réac en tenant absolument à ce que l’on conserve le sens des mots et des institutions, que sont donc ceux qui, me jetant ce qualificatif au visage, revendiquent un droit dont ils se moquent ?

          Bilalement vôtre,

        • Anakin Anakin 16 janvier 2013 16:50

          Monsieur Nicopol

          Si j’étais un troll , j’aurais répondu à votre commentaire en alimentant la polémique.

          Manisfestement vous ne semblez pas pouvoir vous comporter comme quelqu’un de fréquentable.

          Ce sera donc mon dernier message vous concernant.


        • NICOPOL NICOPOL 16 janvier 2013 17:01

          @ Tic et Tac,

          Voir ma réponse ci-dessous à un autre de vos posts.

          A bas il choublanquisme fascistique !


        • Mmarvinbear Mmarvinbear 16 janvier 2013 17:02

          . A aucun moment il n’est question de « sentiment » ou d’amour ou de quoi que ce soit de la sorte.


          C’est ta femme qui va être contente de lire cela.

          Mon conseil : pour bien dormir sur un canapé, ne pas lésiner sur les oreillers et la couette.

          Bonne chance...

        • NICOPOL NICOPOL 16 janvier 2013 17:05

          Anakin,

          Vous vous êtes de fait comporté comme un Troll :

          (1) je provoque gratuitement (« mauvaise foi », « malhonnêteté intellectuelle » etc.) une personne qui m’oppose des arguments sérieux,
          (2) je m’indigne de la réaction de celui que j’ai provoqué, et
          (3) j’en tire prétexte pour quitter le débat, drapé dans ma dignité, sans avoir eu à répondre au moindre argument et en ayant fait passer mon adversaire pour un homophobe intolérant.

          Bien joué !


        • NICOPOL NICOPOL 16 janvier 2013 17:08

          Mmarvinbear,

          Ma femme, pour votre gouverne, a également lu les articles du code civil sur le mariage et partage entièrement mon point de vue. C’est bien pour cela que nous nous sommes également mariés à l’Eglise, bien que non-croyants (mais nous aurions tout aussi bien pu nous marier dans une pagode ou un sanctuaire indous).

          Donc, merci de vous garder pour vous vos petits conseils et de vous mêler de vos affaires.


        • Mmarvinbear Mmarvinbear 16 janvier 2013 19:37

          Le mariage est avant tout un acte d’amour et de protection juridique de l’autre.


          Que ce mot soit absent du code civil ne change rien à cela : on se marie avant tout parce que l’on s’aime, à part pour quelques familles dégénérées pour qui cela consiste avant tout en une protection de patrimoine. 

          De plus, n’oublions pas que le mariage religieux n’a aucune valeur. Seul le civil compte, et c’est pour cela que le civil est toujours célébré en premier car une union religieuse est nulle et non avenue.

          Et s’il vous plait, ne portez pas aux nues le mariage religieux. Durant des siècles, le mariage a été une opération patrimoniale et territoriale, et non une question de sentiments. 

          A tous les niveaux, du simple fermier au noble, la femme, le plus souvent, ne pouvait pas choisir son conjoint. il lui était imposé par la famille en fonction de leurs intérêts. Les curés le savaient fort bien et cela ne les gênaient pas d’unir de vieux barbons de 50 ans à des fillettes de 15 qui évidemment étaient consentantes...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès