Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Marseillaise, c’est aujourd’hui que je te siffle (...)

Marseillaise, c’est aujourd’hui que je te siffle !

Un drame a eu lieu au stade de France. Oui, je vais la jouer un peu comme la plupart des médias : d’un fil, je vais faire une pelote de laine. Quelle est donc cette tragédie qui fait la une de tous nos médias ? Les sifflets du public au moment de La Marseillaise lors de la rencontre France/Tunisie de la veille. En effet, malgré les performances vocales de Lââm, impossible de ne pas entendre les énormes huées en bruit de fond. Cela étant, j’étais loin de m’imaginer que ce petit événement serait perçu comme une tragédie pour les politiques. Et si c’en est une, alors peut-être faut-il la relater avec un peu plus de bon sens.

Depuis, je suis révoltée par tous les propos que l’on peut entendre. De la part des politiques, à côté de la plaque, mais également des journalistes, qui osent carrément parler de « racisme anti-français ». Ça, c’est fort. C’est sûr que ce sont les Français de souche qui souffrent de racisme dans ce pays… Tous les médias ont ouvert leurs journaux là-dessus, en rapportant les sentiments de Laporte et Bachelot, qui se disent « choqués ». Encore mieux, voici les propos de Frédéric Lefebvre, porte-parole de l’UMP : « En sifflant les Bleus, c’est aussi des jeunes Français d’origine tunisienne ou algérienne qui sont sifflés. Quand on est adopté par un pays on respecte son hymne national ». Il ose tranquillement parler d’adoption à des gens dont même les parents sont parfois nés en France. Excuse-moi coco, mais mon grand-père a travaillé quarante ans dans ce pays, à reconstruire ce pays bien plus que tu ne l’as jamais fait et ne le feras jamais, donc je ne me sens pas vraiment « adoptée » par la France parce que j’ai des origines. Et si cela doit être le cas, arrêtons tout de suite le droit du sol, ça vaut mieux, au moins, ce sera clair, net et précis pour tout le monde.
 
Il a osé dire ça le porte-parole, oui, il a osé. Ça passe comme une lettre à la poste de nos jours. Et après, on s’étonne que les gens sifflent… En effet, je crois que c’est plutôt dans ce sens-là qu’il faut prendre le sujet : qu’est-ce qui fait que des Français sifflent l’hymne national ? Qu’est-ce qui se passe dans leur vie pour que lorsque la France joue, ces personnes « d’origine » ne soutiennent pas l’équipe du pays dans lequel ils vivent, mais celui de leurs parents ? Ça, c’est la vraie question, et elle fait mal. Elle fait si mal qu’il est plus simple de se cantonner à faire des conclusions de bas étage (oh, mais zut, ils ne veulent pas s’intégrer, zut alors ! encore ces foutus étrangers… racisme anti-français… blablabla). Ben oui, c’est plus facile. Ce qui m’interpelle est que personne parmi ces politiques de tous bords, et tous les journalistes, aucun ne daigne mettre sur la table ces véritables questions. Si cette simplicité d’esprit est tolérable de la part d’un citoyen lambda, cela n’est pas acceptable venant d’un élu ou d’un journaliste. Si dans une démocratie digne de ce nom, les journalistes et les élus ne sont pas capables de proposer de vrais débats sur les questions de fond de notre société, alors je me demande ce qu’est la démocratie. Plutôt que de crever l’abcès, on préfère taire les choses ou alors provoquer une fausse polémique dont on connaît les profiteurs. C’est plus simple en effet. Mais le problème, c’est qu’en agissant ainsi, ils ne font que reculer l’échéance, et nous l’avons bien vu en 2005 lors des émeutes : on peut mettre de la pommade sur l’abcès, si on ne le traite pas vraiment, un jour, il explose.
 
Je dirais également que la simple manière dont a été traitée médiatiquement cette histoire de sifflets en dit long sur l’explication du phénomène malheureux de la veille. C’est paradoxal quand même : on dénonce quelque chose pour lequel on participe activement de façon inconsciente. Rien que dans la façon de traiter l’info, on condamne. Or, quand on est journaliste, il me semble que le métier ne consiste pas à juger, mais à tenter d’expliquer. Ou alors, c’est qu’on s’est trompé de voie et, là, c’est autre chose. Mais quand on est journaliste, on est censé essayer d’apporter un éclairage, en travaillant notamment avec des chercheurs, des sociologues, des universitaires pour essayer de comprendre un événement. Lorsque Fillon dit sur RTL que la France a été insultée, moi, j’ai envie de lui répondre : et tous ces gens qui sont traités de voyous par Pernault, ces autres qui sont tranquillement venus au stade voir un match et qui sont assimilés à quelques fauteurs de trouble, comment les a-t-on traités ? Et si l’acte de ces quelques « voyous » n’était pas uniquement le fruit de la connerie, mais bien un acte politique de personnes qui n’ont plus les mots pour dire qu’ils sont les grands oubliés de la République ? Personne n’y a pensé à ça, trop occupés à « condamner » de tous les côtés.
 
Trop concentrés sur le jugement, le vent nouveau de tolérance zéro qui s’abat sur la France, personne ne s’arrête un instant pour se rendre compte à quel point ce qui se passe est extraordinaire. Plus que d’être répréhensible, c’est surtout fou que des Français sifflent leur hymne national, vous ne trouvez pas ? Personnellement, je ne suis pas « choquée », mais ébahie. A chaque rencontre sportive entre un pays du Maghreb et la France, c’est la même rengaine. Et on voudrait réduire cela à de la simple connerie ? Ou encore mieux, au problème de l’intégration ?
 
Aux Etats-Unis, les Afro-Américains plantent des drapeaux américains devant leur maison. En France, tout le monde vote Obama, mais, quand il s’agit d’embaucher un Noir ou une personne « d’origine maghrébine », là par contre, on n’est plus si Américains que cela. On veut un Noir à la Maison-Blanche, mais pas d’un Arabe comme simple employé de banque. Etrange tout de même. En France, on est au taquet quand il s’agit de critiquer ces « étrangers » qui ne veulent pas s’intégrer et qui sifflent notre glorieuse Marseillaise. Mais est-ce qu’on les a intégrés ? Est-ce que les Français ont admis l’idée qu’un Français n’a pas QUE les cheveux blonds ou les yeux bleus ? A en voir la publicité, le cinéma, la télé, et surtout le Parlement, je ne crois pas non… Mais si, où ai-je la tête, il y a Rachida Dati et Rama Yade, ben oui, génial, hey, y en a deux !
 
J’ai lu çà et là des sottises à longueur de journées. J’ai entendu par exemple Pernault dire dans son JT bucolique « qu’il est difficile de trouver des solutions face aux agissements de voyous pareils  ». Il ne manquait plus qu’il termine sa phrase par « sale race » et on était complet. Moi, j’ai envie de lui dire, que c’est sûr que si on passe sa journée à dire « c’est honteux, c’est inadmissible, I’m shocking oh là là », c’est sûr qu’il ne risque pas de se passer grand-chose. Comme dit la gamine de la pub pour la lutte contre le cancer : si on ne cherche pas, on ne trouve pas. Logique. Ça, on est tous d’accord que ce n’est pas normal de siffler un hymne national, on est tous d’accord pour dire qu’il y a un malaise, mais une fois qu’on a dit ça, on a dit quoi ? RIEN. Cela n’apporte pas de solutions de dire ça et de défoncer des portes ouvertes à longueur de temps. Il ne faut pas se leurrer : ce genre d’attitude arrange bien les politiques. C’est super d’avoir de tels relais simplistes et que personne n’ose poser une seule question qui fâche : le fameux pourquoi du comment. Quand j’y pense, c’est pépère d’être député quand même. Un conflit ? Un incident ? Le directeur de cabinet envoie aux médias un petit communiqué dénonçant ces pratiques avec deux-trois mots-clés, toujours les mêmes : « inadmissible », « indicible », « scandaleux », « honteux »… et, hop, le tour est joué. Les médias, avec leur formidable esprit critique, relayent ça. Du coup, on passe la journée à se palucher sur celui qui aura utilisé le terme le plus fort, on prend des sanctions express qui ne résolvent rien (interrompre le match) et, hop, affaire classée ! Trop cool la vie.

Dalyna.wordpress.com

Moyenne des avis sur cet article :  3.07/5   (137 votes)




Réagissez à l'article

99 réactions à cet article    


  • Souffle Souffle 16 octobre 2008 13:40

    Espérons qu’ils vous écoutes tous ces gros chauvins sur de leur bon droit et accusant des "immigrés" (sic) de bafouer l’honneur national...

    C’est ce qu’on appel donner le baton pour se faire battre, merci d’avoir mis le doigt dessus !


    • cubrad 16 octobre 2008 14:32

      cette sur-réaction de la classe politique et des média - la voix de leur maitres - me semble faire parti de la stratégie du rideau de fumé. On s’interesse moins à ce curieux phénomène des caisses vides dont on sort 340 milliards depuis. Faut-il rappeler qu’on impose depuis des décennies des sacrifices et des restrictions aux salariés de ce pays sur le thème de la crise ? Cela n’émeut pas nos politiciens - ni les journalistes - outre mesure, les sifflets oui. Par ce fait on crystalise plus encore le fossé entre les différentes communautés, et cela aussi n’est pas du au hasard, diviser pour mieux régner est une vielle tactique qui s’est toujours montrée payante.


      • ghost750 16 octobre 2008 21:21

        @souffle : je suis tout à fait d’accord avec toi...

        ébins ???? Pourtant la marseillaise a été sifflée par :
        Les espagnols : http://www.dailymotion.com/video/xab3v_marseillaise-ds-le-stade_sport
        Les italiens : http://www.dailymotion.com/video/x2yn4v_italiefrance-la-marseillaise-siffle_extreme

        les isra
        ëliens
         :http://www.dailymotion.com/video/x7329i_france-tunisie-pas-tant-que-ca_sport
        Les corses
         : http://www.dailymotion.com/video/x2hdwl_siffler-la-marseillaise_extreme

        C’est une question que je me pose !!!

        Avec ce "deux poids deux mesures", je ne suis pas étonné qu’il y ait une telle réation


      • hans lefebvre hans lefebvre 17 octobre 2008 11:32

        Merci de raffraichir la mémoire de nos concitoyens, et, au risque de me répéter, elle est toujours sélective, comme un jouet entre les mains de sa propre subjectivité, puis, in fine, souvent instrumentalisée par les plus mauvais esprits.
        Enfin, dans les réactions les plus ahurissantes, celle du député ump luca, qui ne fait pas cas d’une position digne d’un le pen des plus belliqueux !
        Il faut garder raison, à ce titre, le libé d’hier était tout à fait pertinent.


      • Super resistant de l’islam 16 octobre 2008 14:47

        "Qu’est-ce qui se passe dans leurs vies pour que lorsque la France joue, ces personnes « d’origine » ne soutiennent pas l’équipe du pays dans lequel ils vivent, mais celui de leurs parents ?"

        La vraie question est "qu’est ce qui se passe dans leur tete ?".

        Peu importe comment vous retournez le probleme : siffler l’hymne est une insulte au drapeau donc à la nation.

        Si je roule à 200 km/h sur la route et que j’ecrase une vieille , vous allez vous poser autant de questions ? Ca m’etonnerait. Pourtant je ne fais qu’exprimer mon malaise. Sommes nous encore dans un pays libre ?


        • Souffle Souffle 16 octobre 2008 15:20

          Ca c’est de la comparaison !

          Mettre côte à côte un chauffard assassinant (à 200 km/h on parle bien d’assassinat, pas juste de mise en danger de la vie d’autrui) et des jeunes français sifflant l’hymne national pour des raisons x ou y...

          Franchement, les raisons exactes je ne les connais pas... mais au vu des réactions de certains, je commence à les comprendre...


        • Super resistant de l’islam 16 octobre 2008 15:58

          Les raisons , on s’en fout ! L’hymne de son pays ne se siffle pas !!!
          Ceux qui veulent cracher à la gueule de la france SE CASSENT !


        • roOl roOl 16 octobre 2008 16:24

          Sifflé un chant barbare et raciste, ce n’est pas forcement craché sur la France.

          C’est renié la tournure que prennent les discours de nos politiques et de nos elites, c’est affirmé que l’on est plus dupe.

          C’est l’attitude de gens blessés, par moult promesses non tenues, que se soit a eux directement ou a leur parents, grands parents...



          Quand a dire "que ceux qui veulent cracher a la gueule de la France se cassent" , au moins maintenant ou sait de quel bord vous etes.
          http://www.midiassurancesconseils.com/images/cpFniquelaFranceDegageFNJ.jpg


        • roOl roOl 16 octobre 2008 16:26

          C’est votre vision de la democratie ?
          Pas de dialogue ? Les minorités opprimées ferment leur gueules et se cassent ?

          Et enfin, la seule question qui est important, vis a vis de vous :
          Si on se cotise pour vous offrir un billet d’avion, on a une chance de vous expatrier, vous ?


        • roOl roOl 16 octobre 2008 16:43

          Quand a votre argument sur la conduite a 200Km en fauchant les ptites vielles, voila une definition pour vous :
          http://www.google.fr/search?hl=fr&safe=off&client=firefox-a&rls=org.mozilla:fr:official&hs=cZ9&defl=fr&q=define:fallacieux&sa=X&oi=glossary_definition&ct=title


        • lanoux 16 octobre 2008 22:54

          chant raciste la marseillaise ?????
          Si c’est pour le sang impure, explication de texte : le sang impure est le sang dit "bleu" des nobles, qui prétendait ne pas avoir le meme sang que la populace. Et qui se sont tous cohalisés (monarchies voisinne de la france et les nobles ayant fuit) pour nous tomber dessus !

          revois ton histoire, et je précise qu’à l’époque pouvait être français quiconque soutenait la révolution française et ses ideaux !!!


        • armand armand 16 octobre 2008 23:04

          Je respecte l’hymne national car c’est... l’hymne national. Quant à ses paroles et les circonstances qui l’ont fait naître, je n’ai aucun respect pour les braillards assoiffés de sang et d’alcool qui, en 1793, ont renversé le gouvernement légitime de la France et assassiné ses représentants.

          Mais comme on ne chante plus "Oh Richard" ou "Vive Henri IV", et que le drapeau tricolore, à l’origine un gonfanon d’émeutiers, est venu à se substituer au drapeau fleurdelysé et s’est couvert de gloire et de sacrifice duran deux siècles, il est désormais l’unique symbole de la Nation...


        • roOl roOl 17 octobre 2008 10:46

          "...
          Quoi ! des cohortes étrangères
          Feraient la loi dans nos foyers !
          ..."

          http://fr.wikipedia.org/wiki/La_Marseillaise#Paroles

          Meme la notion de sang impur n’a plus cours aujourd’hui, et est forcement rescenti comme une insulte par gens metissé et issu de diverses origine.

          Il faudrai voir a se sortir la merde des yeux et reconnaitre une fois pour toute que ce texte guerrier est desuet, et qu’on pourrait bien trouver d’autres symboles plus contemporain pour representer notre nation.




        • Avérroès Avérroès 17 octobre 2008 11:45

          Problème, ils sont Français que je saches ! Peut etre faudra-t-il penser à leur créer un Bantoustan, une réserve, voire les regrouper dans un lointain bagne, pas loin des iles Caïman !!! Puis envoyer Brice Hortefeux et JM Le Pen pour les remettre dans le droit chemin !


        • la fee viviane 16 octobre 2008 15:50

          il faut d’abord s’occuper des problèmes de rejet, de racisme, de ghetorisation qui frappent ces personnes. moi-même fille d’émmigrés italien dans les années 30, je me souviens des paroles de mon père qui, ayant un diplôme d’ingenieur n’avait trouvé à faire que des curetage de fosses septiques et ma mère, infimière qui lavait les dalles de l’hopital de la seyne sur mer !! je ne parle pas des insultes, des retournes chez toi sale rital !! car bien entendu l’immigré est sale, inculte et bête, cela de tout temps, mais aujourd’hui la jeunesse exprime son raz le bol, le problème ce n’est pas eux qui sifflent la marseillaise, c’est nous et je vais même vous dire que les paroles de cet hymne qui étient encore bonnes en 1793, ne sont plus d’actualité pour servir à un pays soi-disant démocratique et laïque !!


          • takakroar 16 octobre 2008 15:57


            Quand j’entendais la Marseillaise avant la guerre et dans l’attente de celle-ci (eh oui !), c’était quelque chose.
            Pendant la guerre, Marseillaise et drapeau français c’était interdit.
            Comme à l’époque les résistants étaient appelés "terroristes", on risquait gros à déroger à cette interdiction.
            A la libération les premiers gestes ont été de ressortir ou de fabriquer les drapeaux et de chanter la Marseillaise.
            C’est dire si, pour moi, ces symboles avaient du sens et peuvent le retrouver.
            Puis peu à peu les partis de droite et d’extrème droite on fait de ces symboles d’unité de la nation, un symbole partisan. Cà voulait dire :"Il n’y a que ceux qui sont avec nous qui peuvent valablement se dire français".
            Et puis dans 9 cas sur 10, quand on parle de la France, on parle d’une équipe de foot ou de rugby.
            La Marseillaise est devenue l’hymne d’une équipe de foot.
            Tout celà m’attriste mais je comprends que ceux qui n’entendent cet hymne que pour un congrès UMP, FN ou un match internationnal, ne lui attribuent pas le même sens que moi et je me refuse à m’indigner et à me draper dans un patriotisme de façade qui a, quoiqu’on en dise, de forts relents de racisme.
            Je sais que la mode est aux apparences, mais plutôt que de m’envelopper dans les plis du drapeau, de réveiller nos glorieux morts à la rescousse, de me cramponner à des symboles comme on l’attendrait d’un papy comme moi, j’aimerais mieux qu’on s’interroge sur l’application du programme qui va de pair avec ces symboles, leur donne du sens et qui se résume à "Liberté, Egalité, Fraternité".
            J’ajoute que les réactions épidermiques de nos dirigeants traduisant opportunisme éhonté mais absence de réflexion et de compétence, m’inquiètent beaucoup plus que cette détestable affaire :
            Imaginez un instant, en cas d’annulation du match, un lâcher de 70.000 mécontents à qui on a désigné les responsables de ce qui arrive, c’est facile de les reconnaitre, ils sont plus ou moins basané.
            Je n’oublie pas non plus qu’il n’y a pas d’exception à la règle qui veut qu’en cas de crise économique ou autre, les premiers boucs émissaires sont les "étrangers", juifs ou arabes, peu importe alors qu’ils soient français. Dans ce moments là çà ne compte plus.


            • Gzorg 16 octobre 2008 16:40

              @ L’auteur

              Bravo même si nos idées sont certainement très différentes je "plus" votre texte car il a le mérite d’être juste.

              Même si je fais partis des personnes qui se sentent profondément blessés parce qui c’est passé hier au stade de France , je n’accepte pas pour autant cette hystérie qui saisit la presse aujourd’hui...moi aussi les indignations à géométrie variable ça me gonfle.

              Surtout que ce sont ces même élites et journalistes qui ne cessent de cracher en temps normal sur :

              1°) Le Français moyen (dont je fais partis) => Forcement raciste, bete , idiot et arriéré.
              2°) la France d’une façon générale , qui ne serait qu’un pays de dinosaure , arc bouté sur son système social et incapable de s’adapter au monde merveilleux de la mondialisation dérégulée (c’était encore il y a peu souvenez vous...)
              3°) Que l’histoire de notre Pays ne semble plus que se réduire à la collaboration et la colonisation.

              etc...etc...


              Hors, je fais partis de ces arriérés, qui par amour de leur pays ont servis le drapeau tricolore.
              Je fais partis aussi des Français qui vivent avec moins de 1600 Euros par mois et qui ne pense pas pour autant que la France est un tas de merde sur lequel on peu cracher.
              Je fais partis de ces arriérés qui n’attendent pas qu’une bonne âme gauchiste vienne me dire que je suis la pauvre victime d’une France immonde ( de toute façon il ne le feront jamais avec moi , je suis un blanc pauvre, donc un mec qui vaut rien et qui ne les intéresse pas).

              Ce que ces jeunes ont fait hier au stade de France me blesse au-delà de ce que n’importe quel gauchiste mondialiste de merde ne comprendra jamais...parce que de ma pauvreté il me reste une seule richesse : celle de faire partie d’un pays extraordinaire , tant par on histoire , que ses sciences , sa culture ou ses écrivains...

              Ils crachent la dessus, jusqu’à quand les excuserons nous ? jusqu’à quel sombre tempête ?
              Vous avez raison Mme L’auteur mais vous devriez aussi réfléchir a l’autre réaction , celle qui pourrait un jour surgir de ceux qui en ont marre de courber la tête devant le joug du politiquement correcte.


              • ouallonsnous 16 octobre 2008 16:42

                Et si Mr Sarkozy se rendait à la raison et admettait qu’a travers la Marseillaise, ce n’est pas la France qui est sifflée mais son action internationale présente, sa xénophobie, son néo-colonialisme et son mépris des droits de l’homme et de la constitution française.

                 Si Mr Sarkozy, sa clique et tous les prétendus hommes d’états qui le suivent servilement quittaient le "terrain", c’est à dire la poursuite de la destruction des idéaux unniversalistes des révolutions française et de l’évolution du dévellopement des nations européennes ainsi que la poursuite du pillage des affaires de la France et de l’Europe, au profit de l’oligarchie anglo-usraélienne, camouflée en Union européenne, nôtre pays retrouverait son "aura internationale", et son hymne, objet de fierté pour tous les hommes aspirant à la liberté et au bonheur serait repris en choeur par tous.
                 
                 Ce n’est pas la Marseillaise qu’il faut siffler et expulser, mais d’abord tous ces béni-ouis-ouis prédateurs du bien commun, sans amour propre et sans honneur, faisant mine de ne pas voir ce qui aveugle !


                • pigripi pigripi 16 octobre 2008 17:10

                  Bonjour Dalyna,

                  Je trouve votre article intéressant car il reflète la pensée de beaucoup de jeunes d’origine maghrébine vivant en France, qu’ils soient de nationalité française ou pas.

                  Pour beaucoup de ces jeunes, la France est une destination forcée qui doit payer la "dette coloniale" même si la France a quitté le Maghreb depuis près de 60 ans et qu’elle a acceuilli nombre de familles maghrébines qui bénéficient d’allocations familiales, de logement dans les immeubles du parc social avec des loyers faibles et aidés par des allocations logement, même s’ils bénéficient de la CMU, du minimum vieillesse, du RMI, d’allocations de la Ville de Paris ou de la région.

                  Pendant ce temps-là, l’Algérie ramasse des fortunes avec le pétrole et le gaz, le Maroc s’enrichit avec le tourisme, le cannabis et la construction de logements prisés par les séniors européens, l’implantation de plate-formes d’appel de sociétés françaises et la création d’emplois dans l’agriculture et les télécommunications ainsi que le textile. il en est de même pour la Tunisie.

                  Malheureusement, l’oligarchie au pouvoir dans ces pays ne partage pas avec ses peuples : elle ne créee par d’emplois, ne construit pas d’écoles et d’hôpitaux, ne développe pas de services publics.
                  En même temps elle bourre la tête de ses ressortissants de haine contre la France et sa dette coloniale, histoire de ne pas avoir à rendre de comptes à leurs peuples et d’exporter leur mécontentement.

                  Il serait temps que les gens originaires du Maghreb se retournent contre les véritables responsables de leur misère qui les pousse à quitter leur bled abandonné par le pouvoir pour brouter une herbe plus verte en France.

                  Se plaindre du racisme français pour justifier la haine de la France est un peu court.
                  Pour avoir une vision globale du problème en vue de le solutionner, il faut regarder comment se comportent les deux parties.

                  Tant que les français d’origine maghrébine ne respecteront pas les français de souche, leur culture et leur tradition, ils devront assumer la responsabilité de l’hostilité dont ils sont victimes.

                  Il serait temps que les personnes d’origine maghrébine vivant en France ouvrent les yeux, cessent de meurtrir la main qui les nourrit et se révoltent contre les véritables responsables de leurs malheurs : Boutflika et l’armée algérienne, le roi du Maroc et Ben Ali.


                  • Avérroès Avérroès 17 octobre 2008 12:02


                    A Pigripi
                    Salutaire et intelligente réaction de votre part. N’étant pas concerné, je trouve que malheureusement, les français d’origine maghrébine, et surtout algérienne, avec le poids de l’histoire coloniale et ses déchirements, n’ont pas encore totalement assimilé le fait d’avoir une double nationalité à assumer. Leur difficulté vient à mon sens du fait qu’ils sont encore assis entre deux chaises.

                    Pourtant, on peut très bien se plaire ici et là bas tout en restant vigilants sur ce qui constitue le ciment de leur personnalité ambivalente.

                    Eviter les amalgames inutiles, les dérives faciles et stupides, le chant des sirènes et garder le cap sur cette double richesse. Celle de la culture Française et de  la Mémoire magrébine, tout en regardant plus souvent vers l’avenir sans rien renier du passé.

                    Et Là, excusez moi, la France officielle a beaucoup de retard à rattraper.

                    Comme tous les hymnes, la Marseillaise a droit au respect, y compris au Stade de France, et même lorsqu’une équipe magrébine s’y produit. C’est le début du savoir vivre.


                  • beubeuh 16 octobre 2008 17:45

                    Qui était sifflé : la Marseillaise ou bien Laam ? Parce que franchement, sa version, imitée de celle de Mireille Mathieu, était une véritable insulte à l’honneur national !

                    Bref, sinon comme toute le monde monte sur ses grands chevaux pour mieux se précipiter vers le verre d’eau ou l’on va tous se noyer, je propose la procédure suivante : la prochaine fois que l’hymne national sera sifflé, il suffira de le rejouer en boucle jusqu’à ce que tout le monde ait fermé sa gueule, et le match pourra alors commencer.

                    C’est moins compliqué que de faire évacuer le stade.


                    • Gül, le Retour II 16 octobre 2008 18:02

                      Alors ça, c’est très drôle, plein de bon sens et pas forcément con, beubeuh !....

                      Bien vu, ça fait du bien un peu d’humour.

                      J’ai beaucoup de mal pour ma part à m’exprimer sur ce sujet. Ce que je peux en dire c’est que je trouve qu’il est inadmissible qu’un hymne national soit sifflé et qu’il n’y a aucune excuse à cela.

                      Nous vivons dans un pays où il est (encore) permis de dire son mécontentement sans pour autant bafouer un chant qui n’est peut-être qu’un symbole, certes, mais quel symbole !!!!

                      Il y a d’autres moyens pour cela.

                      Je ne tolère pas que l’on salisse, méprise et moque ce que sont mes racines, mon histoire, ma culture. Je ne me permets pas de le faire vis à vis des étrangers à mon pays, j’aimerais que ce soit réciproque. C’est une question de respect.

                      Je l’ai déjà évoqué à plusieurs reprises dans mes posts, sans respect, aucune société ne peut fonctionner correctement.
                      Et qu’on ne vienne pas me dire : "oui mais les hommes politiques, les patrons, les riches, etc... ne respectent rien...", on n’est aucunement obligé de suivre les mauvais exemples ! Trop facile de se dédouaner de ses vilains actes stupides.... smiley


                    • foufouille foufouille 16 octobre 2008 18:20

                      "qu’on ne vienne pas me dire : "oui mais les hommes politiques, les patrons, les riches, etc... ne respectent rien...", on n’est aucunement obligé de suivre les mauvais exemples ! Trop facile de se dédouaner de ses vilains actes stupides...."

                      j’ai beau pas etre d’accord le sifflement, mais ce sont les gens que tu cites qui represente la france
                      a part voter pour des pourris et des opportuniste ou marionnette, je vois mal ce qu’ils peuvent de mieux


                    • beubeuh 16 octobre 2008 18:31

                      Je ne tolère pas que l’on salisse, méprise et moque ce que sont mes racines, mon histoire, ma culture. Je ne me permets pas de le faire vis à vis des étrangers à mon pays, j’aimerais que ce soit réciproque. C’est une question de respect.

                      Je suis tout à fait d’accord, mais malheureusement tout le monde n’est pas comme vous. Je vais assez souvent voir des matchs de foot et il faut bien dire que conspuer l’hymne adverse est très répandu. Alors effectivement là s’est plus grave parce que ce sont des gens qui ont la nationalité française qui sifflent l’hymne français. Mais si on veut dire "la Marseillaise s’est sacré", il faut bien accepter son corollaire : "un hymne national, quel qu’il soit, ça se respecte". On en est pas là.

                      Je trouve donc qu’il faudrait relativiser et dédramatiser un peu cette affaire. Ces dernières années, on a pu organiser des rencontre Arménie-Turquie, Etats-Unis-Iran ou encore Portugal-Angola (où la problématique est sensiblement la même que pour France-Tunisie : passé colonial, génération issue de l’immigration etc) qui se sont bien passés. C’est quand même dingue qu’en France on ne puisse pas jouer un match avec un pays du Maghreb sans ce que ça tourne au psychodrame.

                      Je suis sûr que la plupart des gens qui ont sifflé avant-hier seront sur les Champs Elysées la gueule peinte en bleu-blanc-rouge si jamais la France gagne la prochaine Coupe du Monde.


                    • beubeuh 16 octobre 2008 18:43

                      @ foufouille : ce que Gül voulait dire, et je suis d’accord avec ça, c’est qu’il faut arrêter de trouver des pseudos justifications politiques à la grossièreté (parce qu’au fond siffler un hymne c’est ni plus ni moins de la grossièreté). Selon certains on sifflerait la Marseillaise à cause de l’injustice sociale, des discriminations voire de la politique "pro-sioniste" de la France... N’importe quoi, s’il y avait vraiment de la revendication politique derrière tout ça ces gens s’engageraient, formeraient des associations, se présenteraient aux élections. Que je sache, ils étaient 80 000 au Stade de France, il n’y pas beaucoup de partis politiques ou de syndicats dans ce pays qui ont autant de militants !
                      Personnellement j’y vois juste un effet de groupe pas très intelligent typique de ce qu’on voit dans les stades tous les dimanches. Simplement là ça touche un symbole national alors ça choque.

                      Par contre je voudrais quand même en mettre une couche à ceux qui s’insurgent contre ceux qui "crachent sur la France", mais qui ferment leur gueule quand des milliardaires à la Johnny Hallyday ou Florent Pagny trouvent que vraiment la France est un pays de merde car on y paye trop d’impôts et qu’il vaut mieux aller voir ailleurs. Et il y en a un paquet parmi ceux qui déblatèrent à la télé depuis 2 jours !


                    • foufouille foufouille 16 octobre 2008 18:52

                      @beuh

                      le foot, ca vole pas haut
                      il vaut mieux siffler ce qui sert de symbole a la plupart des fa, meme si c’est tres con, plutot que cramer des voitures
                      les asso demande une autorisation, un local et du ble
                      quand elle derangent le pouvoir, elles sont interdites
                      tu peut aussi voter, mais que pour des bobos en costards
                      essaient de te mettre dans leur peau totalement


                    • beubeuh 16 octobre 2008 19:10

                      Commentaire inutile, qui en rajoute dans l’amalgame du jeune-de-banlieue/oprimé-précaire/racaille/bruleur de voiture. Pour info le public de mardi soir c’est des gens qui avaient laché 40 ou 50 euros pour voir le match. Du public banlieusard tranquille, pas particulièrement énervé ni violent (il n’y pas eu d’incidents), qui se contente de donner de la voix au stade, contre la première cible qu’on lui présente, parce que sa compense tous les jours au boulot ou en famille ou tu dois la fermer (le supporter de foot commun, quoi !). Pas vraiment le genre qui caillasse la police les soirs d’automne.
                      Ce genre de comportement suiviste est plutot caractéristique d’une foule largement dépolitisée, qui se fiche pas mal de ce que tu racontes sur la non-representation politique et les symboles fasciste.


                    • Yohan Yohan 16 octobre 2008 19:19

                      @ Georges
                      Bah, souvent quand on est pauvre, c’est plus facile d’accuser les riches que de se remettre en question


                    • Yohan Yohan 16 octobre 2008 19:29

                      @ Foufouille
                      Il ne te vient pas à l’idée qu’une partie des siffleurs crament aussi parfois des voitures. Il y a des municipalités qui d’ailleurs distribuent des places gratuites à certaines associations de jeunes en banlieue qui les redistribuent à des jeunes excités, croyant que ça les calmera et qu’ils n’oseront plus mordre la main qui distribue les billets pour le stade. Et ne vient pas me dire que ça n’existe pas....


                    • Yohan Yohan 16 octobre 2008 19:33

                      @ Captain
                      Le problème, c’est quand ils le deviennent ou qu’ils gagnent au loto. Là, ils se mettent à mordre et ils deviennent encore plus méchant....vis à vis des pauvres


                    • foufouille foufouille 16 octobre 2008 19:56

                      @ patton
                      si ce que tu dis est vrai, turemontes dans mon estime
                      il y a des bobos/riches qui font des trucs biens
                      les visibles sont des porcs du PS/UMP/..........
                      le probleme est que vous voter pour des cochons. ou alors vous n’utilisez pas votre pouvoir pour changer les choses


                    • foufouille foufouille 16 octobre 2008 19:58

                      @beuh

                      ce sont les memes, juste plus vieux
                      la revolte est contagieuse comme un "effet de foule"


                    • foufouille foufouille 16 octobre 2008 20:04

                      @ haddock
                      je suis un untermenschen......
                      un sale handi qui galere depuis 16a ds ta societe pourri plein de castes
                      pour connaitre la realite il suffit pas de lire des trucs ploutocrates pour connaitre la realite. il faut soit la vivre, soit lire tout y compris les trucs qu’on aimes pas

                      sinonpour les gars de banlieues, vaut mieux pas que les gars comme moi (en bonne sante) soit a leur place, sinon 1789 est dans un mois


                    • foufouille foufouille 16 octobre 2008 20:27

                      quand je crache sur x ou y, c’est pour prendre le x ou y qui pretend etre ci ou ca
                      ce qui permet de prendre en faute un faux rmiste qui y connait que dalle
                      on est sur internet, le cyberespace, ou n’importe quel aspirant bourgeois et smicard, peut pretendre etre ce qu’il veut...........


                    • foufouille foufouille 16 octobre 2008 20:46

                      @patton
                      Je me fous de ton estime, je ne fais pas les choses pour l’estime des autres, je les fais parce que je les crois justes, honnêtes, sincères, l’avis et le regard des autres je m’en tape !


                      - ca veut juste dire que je suppose que tu es ce que tu pretend

                      Quand je reçois une lettre d’Ali, que j’appelais affectueusement Ali Bouboule, qui fût pour moi comme un frère, je n’ai nul besoin de ton estime.


                      - tu fais ce que tu peut csp++

                      Ta maladie t’empêche d’agir Foufouille ? et bien pense, écris, rends toi utile, fais quelque chose à laquelle tu crois, combats l’injustice de la maladie qui t’accable en montrant ton courage, va dans les hôpitaux encourager des enfants à se battre, emploie ton QI de 23 ans à 130 pour leur montrer qu’on peut les aider, donne des cours, fais les rire, écoute les.


                      - pas autoriser, il faut faire parti d’une asso bien pensante, de toute maniere je peut pas marcher tre longtemps. en plus en tant qu’emmerdeur, je risque de verifier si le gentil medecin fait bien son boulot

                      Que veus-tu que je te dise, parfois à te lire je me demande si tu retiens la leçon d’une souffrance, d’une maladie et que tu cherches à en faire quelque chose qui élève les autres.


                      - elever dans quel sens ? et quel lecon celle du cure ?

                      Putain, bouge-toi si il te reste peu de temps à vivre, car non seulement tu n’auras rien fait mais en plus tu n’auras donné aucun sens à ta vie.


                      - rien de mortel, sauf si je fais le con. la vie a le sens qu’on veut bien lui donner
                      en existant, tu fais quelque chose, meme si ca consiste a survivre le plus longtemps possible


                    • Gül, le Retour II 16 octobre 2008 21:43

                      @ Foufouille

                      J’arrive un peu tard pour te répondre, mais bon...

                      Non, ce ne sont pas les gens que je cite qui représentent la France !!!

                      Ce qui représente la France c’est sa population et ses idées et sa défense des libertés et des droits de tout un chacun.

                      C’est toi, moi, nous, chacun de ceux qui vivent ici et ont la nationalité française. Notre histoire est faite de révoltes contre l’abolition du droit de tous, pour la liberté de vivre de chacun et de s’exprimer.
                       Notre pays, c’est un pays de solidarité sociale comme il n’y en a pas ailleurs !

                      Que nous luttions contre ceux qui veulent détruire ce système, je suis pour !

                      Que nous acceptions la moindre tentative de dédain, de moquerie, d’humiliation de ce même système, de surcroit de la part de gens qui sont effectivement probablement français.....

                      Pardon, mais moi, ça me débecte, ça me révolte et je n’ai qu’une envie, c’est de leur mettre une foutue claque dans la figure pour leur remettre les idées en place !!!!

                      Qu’ils demandent donc à leurs aieux qui ont quitté leur terre natale si tout était "mieux" là-bas ?

                      Si la réponse est oui, alors il faut chercher à s’installerr ailleurs (là où le soleil brille plus fort ! smiley ) et ne pas rester ici, si c’est si pourri la France...

                      Nous avons tous les moyens possibles et imaginables de lutter contre ce qui nous paraît injuste ! Nous avons juste oublié ce qu’est la solidarité, le vivre-ensemble, l’entraide, l’amour et le respect de l’autre.

                      Et c’est ça qui nous affaiblit face à des politiques que nous n’apprécions pas forcément !!!!

                      Alors avant d’aller dire : "c’est la faute à l’autre" ! Regardons-nous bien en face et réapprenons à être des humains au-delà de toute considération matérielle, ...cela nous sera rendu...


                    • 000 16 octobre 2008 21:59

                      Bonsoir Gül et tout le monde,
                      Je suis étonnée, la rubrique sciences et technologies n’est plus dans les rubriques !
                      Est-ce que c’était comme ça avant ?
                      Mes commentaires disparaissent au fur et à mesure, dans l’historique aussi...
                      Est-ce que c’est un problème de stockage ou un changement de politique des "manipulateurs" de ce site ?
                      C’est vraiment triste quelle qu’en soit la raison.
                      Enfin, je parle de l’accès direct aux derniers articles de science et techno. qui datent du début du mois... smiley
                      Je voulais les relire et je me dis que même si en cherchant bien, on peut peut-être les trouver, un visiteur croiera qu’il n’y en a pas !


                    • foufouille foufouille 16 octobre 2008 22:31

                      @gull
                      desole
                      si demain, je gueris, je me teint en brun et je vais leur apprendre la strategie
                      on vit pas dans le meme monde
                       y en a marre de voter pour des ploutocrates et des opportunistes
                      no futur

                      d’ailleurs, ils ont fait un progres, au lieu de cramer des bagnoles, ils ont attaque un commissariat


                    • foufouille foufouille 16 octobre 2008 22:35

                      je conseille a ceux qui veulent ou peuvent pas se battre, de se planquer dans le morvanou un autre endroit difficile d’acces


                    • Gül, le Retour II 16 octobre 2008 22:43

                      @ Foufouille


                      Je ne sais pas ce que tu insinues, mais en tous cas je peux te dire que je vis bien dans ce monde !!!

                      Mon mari est turc, mes beaux-parents sont turcs, vois-tu ? Et je peux te dire que jamais, jamais, ils n’accepteraient une telle offense, rien qu’en pensant à l’hymne de leur propre pays...

                      Voilà !!! Je crois ne pas avoir grand-chose à ajouter...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Dalyna

Dalyna
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès