Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Messieurs les politiques, pourquoi l’abstention, pourquoi le vote (...)

Messieurs les politiques, pourquoi l’abstention, pourquoi le vote blanc

Les électeurs ont encore fait le choix de ne pas se déplacer vers les urnes le week-end dernier… et nos hommes politiques qui continuent à ne pas faire leur mea culpa, qui continuent à chercher dans des analyses calculées des raisons qui ne les punissent pas.
 
Messieurs, si vous voulez faire revenir les électeurs vers les urnes, arrêtez de ne pas reconnaître l’évidence, arrêtez de tenir des discours de façades pour ne pas prendre le risque d’être exclus du jeu … c’est la crédibilité de la politique qui est en jeu, c’est votre réelle valeur dans le fonctionnement dans notre société, votre place dans les décisions.
 
Il faut être courageux pour être un homme politique, un vrai, une personne qui défends réellement et concrètement un modèle de société, des idées… un homme politique doit être créateur, médiateur, pragmatique et communicateur, aujourd’hui, l’électeur lambda dont je suis le qualifierai malheureusement de calculateur, d’opportuniste, de carriériste et non de serviteur de la nation.
 
Le constat de chacun se lit à travers l’actualité, qui raisonne chaque jour de la perte de la valeur d’exemplarité. Notre quotidien est constamment marqué et déçu, par des faits et des mesures inappropriées en terme d’économie ou de justice, par le fait de lobbying ou simplement d’absence de réelle force politique. Toujours ces calculs, ces petits arrangements…qui transmettent à notre société des valeurs basées sur l’individualisme, le profit à court terme, ce comportement qui coûte très cher à notre société, qui la ruine alors que son système est le bon…c’est le comportement de chacun qui pénalise la France et on ne peut malheureusement jeter la pierre à personne puisque c’est comme ça que ça fonctionne !
 
La violence (qui a ici un sens très large) engendre la violence…de bas en haut de l’échelle.
 
Les exemples ne manquent pas, et chacun pourrait en rajouter à ceux que je vais citer pèle-mêle… le paquet fiscal et les cadeaux aux « évadés », les bonus, les parachutes dorés pour des échecs notoires, les cumuls de mandats, les licenciements validés pour des entreprises qui réalisent des profits, une politique européenne inexistante (monnaie, lois, salaires, délocalisation des entreprises …), les excès de zèle en matière de renvois aux frontières, les retournements de veste sous couverts d’ouverture (très grave erreur politique de donner un pouvoir d’extrême droite à une personne théoriquement de gauche !), des débats sur le respect des droits de l’homme alors même que l’on ouvre nos portes à des hommes et des gouvernements qui ne les respectent pas, sur la nationalité Française pour engendrer d’autres sentiments de rejet …
 
Il faut très souvent mettre en phase nos idées et nos actes ou se taire.
 
Que dire alors de ces élections régionales avec une multiplication de listes et autant « d’ajustements possibles » avec des programmes ou s’affichent bien entendu les mêmes priorités : l’emploi, l’éducation, la recherche … la belle affaire, que dire de toutes ces personnes que l’on essaie de placer sur le terrain en vue d’élections futures, sur ces personnes plus importantes que des programmes parce qu’ils ont tissé leur toile de proximité…
 
Cette politique n’intéresse pas les électeurs parce qu’ils n’y trouvent pas d’intérêts, pas d’enjeux réels pour eux … pour la majorité de ceux qui ne vont pas voter bien sûr !
 

Moyenne des avis sur cet article :  4.79/5   (19 votes)




Réagissez à l'article

13 réactions à cet article    


  • florent1968 florent1968 18 mars 2010 16:07

    Le mieux si vous n’êtes satisfait d’aucun candidat c’est le vote nul :
    vous allez voter avec bulletin bien à vous sur lequel vous mettez des mots bien sentis adresses aux candidats , ça peut tenir en 3 mots, trois lettres ou vous faites tout un poëme !
    Mais allez voter !
    La République nous a apporté cette Liberté précieuse , puis il a fallu attendre que le vote ne soit plus censitaire, puis il a fallu attendre que les juifs puissent voter.
    Souvenons nous que le vote n’est ouvert à tous que depuis 1945...65 ans c’est peu et les femmes, certains jeunes, des noirs ne vont pas voter !
    Quelle honte !
    Allez voter est un minimum même quand on n’est pas satisfait des candidats qui se présentent.
    Le mieux si vous voulez changer les choses est de créer des partis, des mouvements et de vous présenter !
    Mais déjà allez voter !

    Si la politique que l’on vous propose n’interesse pas les électeurs...vous saurez sans doute en proposez une qui les interressera !


    • ddacoudre ddacoudre 18 mars 2010 16:59

      bonjour florent

       tu as raison, mais en l’espèce l’on ne peut soutenir sans mauvaise foi que l’abstention est un refus du vote ni un désintéressement de la politique.
       mais en l’espèce voter nul en inscrivant les raisons de son vote serait certes long à analysé mais instructif. j’ai d’excellents souvenir de cela lors de dépuillement.

      cordialement.


    • nico34 18 mars 2010 17:56

      Cher Florent1968... pour ma part je vote, mais il faudra peut-être un jour trouver le moyen de tenir compte de l’abstention. Bien sur je pense qu’il faut aller voter mais comment être entendu quand l’abstentionisme ou le vote blanc ne sont pas pris en compte, et même considérés à l’identique...
       Immaginons alors que tout le monde vote... pour un candidat ...et vous aurez des politiques qui se gargariseront de satisfaction alors qu’une partie des électeurs aura voté par défaut (ce qui est déjà une vérité il faut bien le dire), car il ne faut pas s’y tromper, je pense que si c’était le cas les résultats seraient assez proche de ce que l’on obtient aujourd’hui. On ne va pas changer le monde bien entendu, mais on peut signaler notre présence et notre mécontentement parce que justement c’est important de voter et que les premiers à ne pas respecter cette chance ce sont les élus !


    • Franky31 18 mars 2010 21:10

      Oui, il faut absolument voter !!!

      Et tant qu’on y ait, il faut aller à l’église le Dimanche. C’est vrai pensez à tous ces martyrs qui sont mort dans l’arène bouffés par les lions pour que l’on puisse prier le seigneur.
      Franchement, c’est pas bien. Bouh
      Et puis c’est qu’une fois par semaine, vous pourriez faire un effort tout de même.

      Plus sérieusement, si les gens ne croient plus au système en place, il est normal qu’ils s’en détournent. Donc pas de morale à 2 balles.

      La réalité est que les abstentionnistes envoient un message au système qui est le suivant :
      « Changez les règles actuelles, soyons une vrai démocratie avec un vrai contrôle du peuple sur les élus. On a essayé de vous le dire par le vote sanction au cours des 20 dernières années mais vous n’avez rien voulu entendre et avez continué vos pratiques anti-démocratiques. Ceci est un énième avertissement »

      Voilà malheureusement où l’on en ai. Et j’ai bien peur que cela ne s’arrange pas avec une élite politique incapable de se remettre en question.

      PS : Désolé, si j’ai pu choqué des chrétiens dans mes propos smiley


    • anny paule 18 mars 2010 16:58

      Je partage tout à fait la remarque de Florent... L’important, c’est de voter. c’est un droit qui a été arraché au prix de vies humaines... S’abstenir de ce droit est offensant pour ceux qui ont payé de leur vie cet acquis.
      Par contre, que la politique telle que nous la vivons en France depuis quelques décennies soit devenue une véritable honte propre à détourner les citoyens des urnes, j’en conviens. En cet instant, nous détenons la palme ! Mais que les gens qui râlent (et dieu sait si l’on en trouve !) ne fassent pas l’effort de déposer un bulletin dans une urne, une fois tous les « 36 » du mois (c’est tout de même assez rare, les élections !) c’est désolant.
      Il y a toujours une liste qui s’approche le plus de l’intérêt général. C’est pour elle qu’il faut se déplacer. Tant que le vote blanc ou nul n’est pas comptabilisé, il sert à peu de chose...
      Et, si nos politiques, tous bords confondus, avaient un peu de sens de l’honneur et de respect pour les citoyens qui les ont élus ou sont en passe de les élire, ils dénonceraient comme nulles des élections pour lesquelles plus de la moitié des électeurs ne se sont pas déplacés... au lieu de faire et dire n’importe quoi et de continuer à polluer le paysage politique qui n’en a guère besoin ! Ils se discréditent encore davantage... peut-être est-ce voulu ? Le jour où plus personne ne se déplacera, nous serons totalement dans une tyrannie ! Les « Gros » feront tout ce qu’ils voudront ! Et les abstentionnistes ou adeptes du Nul pourront pleurer ! 


      • gimo 19 mars 2010 04:50

         nny paul

        L’important, c’est de voter. c’est un droit qui a été arraché au prix de vies humaines... S’abstenir de ce droit est offensant pour ceux qui ont payé de leur vie cet acquis.
        même si c’est pour rien et on va aller sur le murs 
        même si rien ne change !!!
        même politique et corruption  !!!!
        l’important n’est de voter pour voter mais de savoir pourquoi ?
         des fatalistes QUI REFUSENT de voire la réalité en face
        qui s’ accrochent à une branche même pourrie
        en croyant que c’est une solution ou que les choses vont changer !!!
        sous prétexte nul de cet argument
        c’est un droit qui a été arraché au prix de vies humaines.

        ils n’ont pas donner leur vie pour ça Mais d’avoir cru au mensonges 
        de LA folies des hommes des vaniteux gradés et politiques
        quel piteux et lamentable prétexte
        paix à leurs âmes et laisser les en paix honte a vous de vous en référez à eux
        n’est plus esclave que celui qui se croit libre sans l’être
        manque de maturité  ? OU INCULTE


      • paul 18 mars 2010 17:30

        Chacun peut voir dans l’abstention beaucoup de raisons , selon l’angle politique d’analyse .
        J’ en vois deux principales :

        - L’enjeu du scrutin des Régionales ne motive pas l’électeur par rapport à ce qu’il considère
        comme des priorités : l’emploi , les services publics ,le niveau des salaires ,sujets nationaux .
        De plus, les élus de la Région n’ont pas pas la même proximité que le maire ou le député .
        La structure régionale peut paraitre une entité un peu abstraite , bien que démocratique .

        - Une conséquence de la défiance vis à vis des élus nationaux dont l’élection n’a pas apporté
        les améliorations promises ou espérées ,au contraire depuis 2007 .Le plus grave est le déni
        de démocratie qui a imposé le traité de Lisbonne en 2008 , contraire au référendum de 2005 .


        • Laury 18 mars 2010 18:41

          Bonsoir a tous bien sur cela peu paraitre abstrait quand on voie que de plus en plus ce n’ai plus
          le politique qui fait marcher nos pays occidentaux mais bien le capital et les corruptions alors il ne faut pas en vouloir aux jeunes et aux dégoutés la faute a qui ???a partir de la semaine prochaine tout
          ses représentants d’eux-même vous ne les trouve ré plus sur les marchés ou dans les gares
          Pour certain la place est bonne pour 4 ans et les gens du bas rien a foutre casse toi pauvre c...
          Mon la vrai réforme s’est le vote obligatoire et la prise en compte du vote blanc et nul mais pas
          a la Sarközy ,si le vote ne convient pas on revote mais pas les même ceux a la solde les ânes du parlement !!!!


          • Voris 19 mars 2010 10:56

            Vous les politiciens
            Vous êtes vraiment très très méchants

            A part François Mitterrand qu’est un bon président
            Charles Pasqua qu’a pas toujours fait n’importe quoi
            Et Giscard et Lecanuet, ils ont quand même leurs bon côtés
            Et pour Chirac faut dire aussi qu’il a fait beaucoup pour Paris
            Quant à Jean-Marie le Pen, il dit pas que des conneries.

            C’est pour ça que je vous le dis
            Même si j’y risque ma vie
            Vous, les politiciens
            Vous êtes vraiment très méchants.

            (Les Inconus « Casser les couilles »)


            • lord_volde lord_volde 19 mars 2010 11:15

              Nos anciens se sont battus pour quoi faire ? Pour quel résultat ? Ils ont été dupés tout autant que nous le sommes. Le système a introduit le suffrage universel citoyen sur la base de la nationalité qu’après avoir finalisé les instruments de la domination d’une élite suprémaciste. Ces instruments ont été, au fil du temps, étoffés, améliorés et déshumanisés au point qu’ils relèvent aujourd’hui de la catégorie « Police de la pensée et Arme Neuromédiatique ».
              Voter c’est soutenir et cautionner un système puant d’hypocrisie et légitimer les représentants de l’ordre établi. Les conditions ne sont pas encore réunies pour nous permettre de participer à de véritables élections politiques. Les partis mainstream sont très avantagés, ne serait-ce que par le financement des groupemnts politiques. Se ruiner pour rien, n’offre aucune perpective potentielle pour les autres qui souhaiteraient se lancer dans la politique. Qui pourrait prendre le risque de créer un mouvement avec ses deniers personnels au risque de tout perdre ? Tout est joué d’avance car les moutons tonsurer ne sont pas prêts à relever la tête alors que d’autres ont choisi de faire l’autruche et de plonger la tête dans le sable. Dimanche prochain, je m’abstiendrai car je refuse de me soumettre à ces jeux de dupes. 


              • lord_volde lord_volde 19 mars 2010 11:17

                correction : groupements, moutons tonsurés.


              • lord_volde lord_volde 19 mars 2010 11:22

                Le droit de s’exprimer dans les urnes procède de la même illusion d’optique que la révolution Française. Dans les deux cas, il y a eu bataille et morts d’hommes, et dans les deux cas, l’élite bourgeoise rêvant de supplanter les barons ou inféodée à la grande aristocratie anglo-saxonne, tire seule (avec une certaine aristocratie d’épée) les marrons du feu. 


                • bernard bernard425 20 mars 2010 18:02

                  Bien sur qu’il faut aller voter, c’est encore un droit qu’il nous reste, même s’il parait illusoire à certain, alors utilisons le. Dans les 53.65% d’abstentionnistes, il y a des gens qui n’ont jamais voté et d’autres qui ne votent plus, parce que pas entendus, pas écoutés, et déçus qu’ils sont par les agissements de nos politiques de tout poils et ce depuis des décennies. La France ne compte quand même pas 65 millions d’abrutis mais il faut reconnaitre qu’actuellement une très forte concentration se trouve parmis nos dirigeants ou prétendus tels, auxquels on peut rajouter les partis politiques en présence. A voir le cirque qu’a représenté cette campagne nul doute que la ferme célébrité ait encore de beaux jours devant elle. Il y a des candidats. Alors oui, allons voter et demandons . . . non, exigeons des futurs élus, qui devraient être nos représentants et non pas de peoples, la prise en comptes des bulletins blancs. Les résultats seraient très sensiblement différents. Mais est-ce que la pillule ne serait pas trop difficile à avaler ? 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

nico34


Voir ses articles







Palmarès