Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Mobilisation pour la votation citoyenne sur l’avenir de La Poste à (...)

Mobilisation pour la votation citoyenne sur l’avenir de La Poste à Fréville (seine-maritime)

En octobre 2008, à Fréville (seine-maritime), petite commune rurale du Pays de Caux d’environ 900 habitants située à côté de chez moi, les services de la poste avaient décidé de fortement diminuer les horaires d’ouvertures de celle-ci qui auraient dû passer des 24,5 heures hebdomadaires à 16 heures. Suite à une forte mobilisation des élu(e)s, habitants de Fréville et ses alentours, cette décision a été suspendue pour le moment.

Suite a une réponse négative de Sylvain Bulard, maire UMP de Blacqueville commune où je réside, avec Aurélien Bateux (animateur fédéral du Mouvement des Jeunes Socialistes de seine-maritime) nous avons contacté Sylvain Garand, maire de Fréville, afin de savoir si une votation citoyenne allait être organisée dans sa commune, la réponse fut positive. De notre côté, comme de nombreux citoyens dans toute la France , nous avons distribué des tracts dans notre commune afin d’appeler les habitants de Blacqueville à participer à cette votation citoyenne sur l’avenir de la Poste

Une consultation a ainsi été organisée le samedi 3 octobre à la mairie de Fréville entre 8h et 13h mais également dans la communauté de commune du Plateau Vert où cette commune est située à Betteville, Croix-Mare et Ecalles Alix.

Les résultats à Fréville ont été de 297 votants pour 292 non ; 4 oui et 1 nul avec 35% de votants pour Fréville intra muros.

A la question pourquoi organisez vous une votation citoyenne à Fréville, M.Garand a répondu au nom de son Conseil Municipal : « Si nous (décision unanime du Conseil Municipal) avons décidé de participer à cette votation citoyenne, c’est que nous sommes très inquiets pour les conséquences sur le fonctionnement futur de notre bureau. Déjà, actuellement vous connaissez les menaces qui pèsent sur ce dernier et sans une mobilisation de tous nous parlerions d’un point poste ; Alors une privatisation déguisée, est-ce que ce sera une logique purement financière ? Que deviendra le volet aménagement du territoire ? Voilà les questions qui à notre avis appellent des réponses claires et dans le projet proposé nous ne trouvons pas les réponses attendues ».

Belle initiative pour tenter de maintenir La Poste en milieu rural.

En Seine-Maritime, comme partout en France où plus de deux milions de personnes ont voté, la votation citoyenne a été forte avec environ 70.000 votants (dont 98% ont dit non à la privatisation de La Poste).

Arnaud MOUILLARD - http://hern.over-blog.com


Moyenne des avis sur cet article :  3.8/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

3 réactions à cet article    


  • Le péripate Le péripate 7 octobre 2009 00:05

    2 % de oui ! C’est trop, impossible. Il n’y a pas autant de mauvais Français.


    • K K 7 octobre 2009 11:20

      Heureusement que vous êtes là pour apporter la contradiction ;) .


    • titi 7 octobre 2009 13:55

      Question à propos de ces votations : les frais d’organisation seront ils intégrés dans les frais de campagne pour les régionales ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès