Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Mon voisin, ce voleur de Vélib

Mon voisin, ce voleur de Vélib

Comment voler un Vélib ? Une requête insolite qui semble pourtant courante sur Google. De nombreux sites Internet proposent des conseils pour s’approprier gratuitement la fameuse bicyclette grise. Mais gare aux revers de la médaille.

 En pénétrant dans la cour de mon immeuble hier soir, je fus surprise de voir un Vélib échoué le long du mur. Le lendemain, il n’avait pas bougé. Les jours suivants non plus. J’ai dû me rendre à l’évidence. Ce Vélib avait rejoint le triste club des 7800 Vélib dérobés à Paris, un an et demi après leur mise en service.

Pourtant voler un Vélib coûte cher : 150€ de caution. Alors sur les forums, les internautes rivalisent d’imagination pour éviter de payer la prune. On a tout d’abord la méthode à l’ancienne : scier l’attache en acier qui retient le vélo à la borne. Encore faut-il de bons outils, une rue tranquille et une nuit bien noire pour exécuter son larcin sans être dérangé. On trouve également la méthode du petit chimiste : il suffirait d’asperger l’accroche avec du déodorant pour la démagnétiser. L’histoire ne dit malheureusement pas quelle marque utiliser. Enfin, la technique la plus facile : attacher son Vélib à la borne avec un simple anti-vol. Histoire de le retrouver sans problème le lendemain matin. Cette technique a l’avantage de soulager la conscience de l’utilisateur qui pense que monopoliser à son profit un équipement public « ce n’est pas vraiment du vol Monsieur l’agent ».

Je me permettrais alors de donner un petit conseil à mon voisin, ainsi qu’à tous ces brigands des temps modernes. Depuis 2008, JC Decaux (le papa des Vélib), la CNIL (le Big Brother français) et la mairie de Paris se sont associés pour créer un fichier qui recense toutes les personnes impliquées dans le vol ou la détérioration d’un Vélib. Si l’on rajoute à cela une peine de trois ans de prison pour vol ou dégradation, être pris la main dans le sac peut coûter très cher. Alors Messieurs (ou Mesdames) les voleurs, au lieu de risquer votre peau pour un simple vélo, prenez plutôt un abonnement. 


Moyenne des avis sur cet article :  3.77/5   (39 votes)




Réagissez à l'article

37 réactions à cet article    


  • JL JL 6 mars 2009 10:30

    Deux choses : l’auteur se propose de "faire comprendre et découvrir le monde qui nous entoure" ... et présente la CNIL comme ""(le Big Brother français).""   smiley

    L’autre chose : je suppose que les voleurs de vélib sont les premiers à râler contre les impôts.  smiley


    • Le péripate Le péripate 6 mars 2009 17:34

       smiley Je pense tout au contraire qu’ils se racontent à eux mêmes qu’ils n’opèrent qu’une modeste redistribution à leur profit en toute innocence : un comportement typiquement socialiste. smiley


    • JL JL 6 mars 2009 18:54

      Encore un qui confond redistribution et abus de biens sociaux. Sans commentaire !


    • Philou017 Philou017 6 mars 2009 19:20

      LP : les capitalistes, eux, c’est pas une modeste redistribution à leur profit qu’ils pratiquaient. Ils se rattachaient à la doctrine libérale, sans doute..


    • Le péripate Le péripate 6 mars 2009 22:58

       La formule est habile : "abus de biens sociaux". Sauf que cette dénomination sert à désigner tout autre chose, normalement l’entrepreneur qui utilise à des fins personnelles les fonds ou biens de l’entreprise.

      Une manière en les mettant sur le même plan de légitimer l’une par l’autre. Rigolo.



    • Le péripate Le péripate 6 mars 2009 23:00

       Philou. Je ne comprends rien à ce que vous dîtes. Un langage codé ? Le rapport avec le sujet ?


    • K K 6 mars 2009 10:50

      La CNIL ne fait qu’autoriser ou non un fichier. Elle n’a pas pouvoir d’aider une entreprise privee (Decaux) a surveiller son patrimoine.
      Voler un velib est de l’incivisme, c’est clair. Ce comportement est assez revelateur.


      • bob 6 mars 2009 13:09

        Ben pas vraiment, le vol est de la delinquance et non de l’incivisme. Ne pas offrir son siege a une femme enceinte est de l’incivisme et non pas de la delinquance.


      • K K 6 mars 2009 14:59

        Je ne pensais pas uniquement au vol mais aussi a ceux qui mettent un antivol sur le velib lorsqu il est a la station. Ils se reservent un Velib a plein temps. C’est en tout cas ce qui est marque dans l article (je ne suis pas parisien)


      • cybre 6 mars 2009 11:26

        je trouve toujours étonnant de voler quelque chose de gratuit !


        • abdelkader17 6 mars 2009 11:31

          Cet engin pour bobo Que Delanoé a su imposer au nom d’un paris plus écologique est en fait un des éléments d’une plus vaste entreprise de gentrification de la capitale parisienne , vidé les quartiers populaires les détruirent, en expulsé sa population en périphérie dans le but d’une thomogénéisation des profils socio professionnels.
          3 ans de prison pour un petit larcin et de la petite trangression, ca relève vraiment de la farce, quand on s’imagine le préjudice imputable à la finance internationale et soyez sur qu’il ne sera pas question de prison, on à envie de rire, pire on trouve ca d’un grotesque inouie, la sentence est inversement proportionnel au délit commis selon que l’on soit riche ou puissant ou son contraire.


          • jakback jakback 6 mars 2009 13:52

            (propos effacés)


          • abdelkader17 6 mars 2009 15:02

            Ou voyez vous donc que je fais l’apologie du vol , ce ne sont que les fruits de vos propres clichés, je trouve simplement absurde qu’on puisse prétendre à 3 années de prison pour un vol de bicyclette, quand la délinquance en col blanc ne risque rien ou pas grand chose.


          • Zalka Zalka 6 mars 2009 11:41

            La CNIL serait le big brother français ? Mince alors, ils sont vraiment pas doués ! Big brother qui dénonce les bases de données de la police ou de la ratp, c’est pas banal !

            Voila en tous cas une critique des plus étrange puisque j’avais l’impression qu’il s’agissait de mettre en place un outil permettant de lutter contre les vols et dégradations que vous dénoncez (avec raison).


            Personnellement je n’ai pas de solutions pour les vols, à part peut être signaler un velib volé à la police, mais je crains de passer pour un nazi dans ce cas. En revanche, j’ai une solution interressante pour les cadenas et autres antivols sur les bornes velib : la tenaille. Non seulement cela permet libérer le moyen de transport indumment réservé, mais je trouve jouissif d’utiliser des méthodes de voleurs dans ce contexte, puisque le voleur, c’est bien celui qui met le cadenas.


            • maxim maxim 6 mars 2009 11:45

              faut vraiment avoir envie d’un vélo pour voler une horreur pareille ..

              lourd comme un canasson mort ,moche en plus ,guidon bien trop haut par rapport à la selle ,ce qui bousille les reins en moins de deux ,et repérable entre tous biclounes !

              même pas revendable !

              bref ,c’est pas une affaire !


              • K K 6 mars 2009 12:18

                Bien d’accord avec vous Maim, je pensais ces velos a l abri du vol... Mais non, l’aspect pratique (quoique ils sont vraiment tres lourds) suffit a faire que des personnes veulent se les approprier


              • morice morice 6 mars 2009 12:33

                au lieu de parler du vélo, maxim, parlez de cet exemple parfait des limites à s’imposer : faut-il sanctionner ? oui, car sinon il n’y aura plus de service vélib. Aussi lourdement ? Non, plutôt tenter de soigner les gens, leur faire comprendre leur RESPONSABILITE pour les AUTRES, comme par exemple ici : faut-il supprimer des comptes ou se laisser injurier tous les jours ? Depuis quand l’injure et le mode de communication sur le Net ?


                • maxim maxim 6 mars 2009 13:25

                  je ne vois pas où vous mêne cet amalgamme de venir règler vos comptes personnels en venant sur un article concernant le vol de vélo ,mais bon ..

                  vous voulez faire supprimer mon compte ? mais faites donc Morice ,quand vous voudrez !


                  voilà ! satisfait ?


                • A. Nonyme Trash Titi 6 mars 2009 14:54

                  Morice, docteur es-injures se fout de la gueule du monde !


                • bob 6 mars 2009 13:08

                  Comment pouvez-vous penser que le velib est un equipement public ???
                  Regardez si JC DECAUX n’en est pas le financier ( et par la le legitime proprietaire). Voler un velib signifie voler JC DECAUX et non pas l’etat.

                  Enfin, vous avez tout a fait raison d’appeler a respecter la loi.


                  • jakback jakback 6 mars 2009 14:01

                    @bob,
                     vous êtes ... ou vous le faites exprès ! JCD est payé par vos impôts, lui ce fout complètement que vous voliez un vélib, vue qu’il lui seras remboursé par le loueur, votre conseil municipale donc.
                    compris. !!


                    • iris 6 mars 2009 15:09

                      un peu moins de........... svp
                      tout le monde n’a pas votre intelligence et vos connaissances....


                    • bob 6 mars 2009 18:30

                      Quelque soit le sentiment que vous eprouvez a mon egard, il en reste que JC DECAUX est le seul proprietaire des velib. J’ajoute que la garantie offerte par Paris est une clause du contrat.
                      Par ailleurs, je n’ai aucun sympathie pour cette entreprise, il est neanmoins souhaitable de souligner la differenciation entre l’etat et une entreprise privee ( differenciation qui ne semble pas marquee ni dans le post, ni dans les commentaires y afferants).


                    • bob 6 mars 2009 18:32

                      De plus, l’etat verse un viatique a cette entreprise qui n’a aucun privilege pour lever des impots comme vous le faites comprendre. A tout moment peut-il arreter son contrat.


                    • Zurgo 6 mars 2009 17:30

                      On chope un voleur de Vélib’ et on l’humilie en place publique. Genre le pilori. Ou bien à la chinoise, on le fait défiler dans les rues avec une pancarte "Je suis un enculé de voleur de Vélib" autour du cou. 

                      Les enfants seraient invités à lui jeter des fruits pourris, et les adultes à lui cracher dessus.

                      Ce serait super dissuasif. :->


                      • Le péripate Le péripate 6 mars 2009 17:41

                         C’est un xième démonstration de ce que l’économiste Hardin a décrit comme étant "la tragédie des biens communs".
                        Ce qui est à tous (ou à personne, ce qui est pareil) subit prédations multiples et irresponsables. 

                        Et s’il n’y avait que les pertes, mais en contrepartie la loi et la police se dote de nouveaux outils de lutte. La collectivisation des biens aboutit au flicage généralisé.

                        Génial. Il fallait l’inventer. smiley


                        • K K 6 mars 2009 18:24

                          Vu l’etat general dans lequel onl’a mise, la terre devait etre un bien commun smiley

                          Mais en fait, ceux qui l’ont le plus degradee, ne serait ce pas les compagnies minieres, les industries, les gros agriculteurs qui surxploitent.... ? Et les rares zones preservees ne sont elles pas des reserves et parcs nationaux qui sont le plus souvent des biens communs puisque appartenant aux etats ou aux regions ?
                          Il y a une faille dans le raisonnement. smiley


                        • Le péripate Le péripate 6 mars 2009 22:39

                           Regardez vous par la fenêtre quand vous partez en vacances ?

                          Ce paysage méditerranéen est le résultat de l’action de l’homme à l’âge du Fer, ces alpages le résultat de siècles de pastoralisme, la forêt des Landes était une ...lande, etc..... si vous n’aimez pas cela, ni moi ni personne ne peut rien pour votre pessimisme incurable.

                          Même nos montagnes de calcaire sont le résultat d’une pollution, gigantesque. 



                        • Le péripate Le péripate 6 mars 2009 22:42

                           J’oubliais : même l’Amazonie est un jardin sculpté par l’homme, la "répartition" des espèces comestibles en îlots suggère l’influence humaine.


                        • Redj Redj 6 mars 2009 19:43

                          Mentalité bien française : on met un bien en commun et il y a toujours des abrutis qui se permettent de se les approprier parce qu’ils pensent qu’eux sont dans leur bon droit, et privent ainsi d’autres de s’en servir.

                          Pitoyable.


                          • Reinette Reinette 6 mars 2009 19:55


                            DERNIERES SORTIES DU BELATRE FREDERIC LEFEVRE

                            Parlant de Elie Domota, « on voit bien que c’est un indépendantiste et il a sans doute l’impression qu’il a été élu président de la République de la Guadeloupe. Il faut qu’il se calme ».

                            « Je pense qu’aujourd’hui il faut faire cesser ces opérations d’intimidation qui ressemblent plus à des opérations de type mafieuses », a confié le Bêlâtre, « des sortes de tontons macoutes du LKP ».



                            Petit rappel  : les tontons macoutes sont le triste nom des miliciens paramilitaires qui assuraient la protection du dictateur d’Haïti François Duvalier. Et, surtout, commettaient viols, tortures, meurtres, arrestations arbitraires et extorsions contre les opposants politiques et les populations civiles de l’île.

                            Frédéric Lefebvre - Racaille des Hauts-de-Seine


                            • Alberto 6 mars 2009 21:09

                              Bah, ca ne coute pas bien cher un abonnement ; mieux vaut le payer ! (à Lyon, je paie 10€ par an pour une heure gratuite à chaque utilisation !)


                              • TSS 7 mars 2009 00:08

                                j’aime bien la phrase :(à Lyon, je paie 10€ par an pour une heure gratuite à chaque utilisation !)


                                • Christoff_M Christoff_M 7 mars 2009 00:23

                                   le problème c’est la dégradation d’objets mis à la disposition du public !!

                                  je vois fréquemment des roues avant de vélo tordues de manière aberrante !!

                                  pour parler d’autre chose essayez d’aller dans des chiottes de TGV au bout de cinq heures...

                                  le français n’est pas nordique !! toutes ces dégradations à droite à gauche expliquent peut etre des prix excessifs au bout du compte...

                                  le civisme n’est pas une qualité française, normal des angélistes l’ont supprimé... et ceci finit toujours par plus de règles, des taxes ou des assurances en hausse, pour ceux qui payent !!

                                  uun petit effort de civisme et d’intelligence serait tellement simple, mais ceux qui dégradent et ne payent pas n’ont aucune limite, tout leur est du, jusqu’au petit truc de trop... bien sur il y a les compulsifs ou les kleptomanes, mais ils ne sont pas majoritaires, ce serait trop simple...

                                  en dehors des vélibs, je suis étonné de voir danx certains uniprix dans Paris que les voleurs sont souvent tres bien habillés et ont beaucoup de culot, les loden sont bien remplis... encore une fois des gens qui se croient intouchables jusqu’a la convocation devant proches ou petit(e) ami(e)...

                                  en tous les cas sous le Sarkozysme ce n’est paut etre pas vraiment le moment de se livrer à ces exactions, le tarif des fraudeurs récidivistes a changé aussi, pénal et amende majorée donc il faut bien réfléchir avant de croire gagner quelques euros !!


                                  • JLS 7 mars 2009 01:18

                                    Pourquoi nous conseiller de prendre un abonnement ? Pour cautionner le geste écologique d’une maire de Parie soi-disant de gauche payant son tribut à l’environnement en sous-traitant la gestion des Vélib à une société réputée pour exploiter ses employés ? Faire du tort à JC Decaux serait de l’incivisme ? Quelle morale pitoyable !


                                    • Christoff_M Christoff_M 7 mars 2009 03:24

                                       dégrader ou voler, cela n’a plus grand chose à voir avec Decaux ou la mairie de Paris...

                                      celle ci ne l’a pas fait pour les beaux yeux des parisiens, au moment ou on juge en façade les Tiberi cela permet d’oublier quelques frais extravagants de piscines classées et un petit contrat bien juteux entre Delanoe et ses sbires et Decaux réputé pour ses primes au monopole... Le Point avait fait un tres bon article sur ce monsieur et ses fils qui vaut bien les Mulliez dans les grandes surfaces...

                                      pour ce qui est de s’en prendre aux vélos, je crois que c’est comme les caddies dans les grandes surfaces, la dégradation est payée par les clients...

                                      la morale de l’histoire c’est que les petites dégradations de certains sont payées par les utilisateurs, casser des vélos, des voitures ou abri bus ça ne fait que faire rentrer de l’argent en frais facturés dans les gros porte feuille et lèser les "petits utilisateurs"... le civisme décidémment vu les commentaires de certains petits individualistes a du mal à toucher certains, il ne s’agit pas de morale il s’agit de respect des utilisateurs payants !! vous ne touchez pas des gens qui ont des véhicules de fonction ou des chauffeurs !!


                                    • Emmanuel Aguéra LeManu 8 mars 2009 21:37

                                      Cette circulaire émane de quel commissariat ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès