Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Ne pas les tuer une seconde fois

Ne pas les tuer une seconde fois

Deux larmes coulent sur mes joues au moment où j’écoute Pelloux, ravagé par la douleur, décrire l’horreur à laquelle il a été confronté. Il fallait que ça sorte à un moment ou à un autre, juste pour passer de l’état de sidération à celui de la réflexion et des questions et du partage.

Mon étonnement concerne la manière dont chacun s’est approprié le slogan « je suis Charlie ». Combien parmi les porteurs de pancartes ou de badges reprenant ces mots, connait réellement Charlie-Hebdo, son combat contre l’intolérance, la connerie, et sa verve anti cléricale, pour ne parler que de cela ?

Ne boudons pas notre plaisir, ce slogan est fédérateur et c’est vrai que nous avions besoin d’un symbole pour nous rassembler, mais passé le temps de l’union, de l’émotion, certains qui n’ont jamais lu un numéro de ce journal, nous diront sans doute : « ils allaient tout de même un peu loin » à l’instar de politiques ou d’intellectuels frileux qui avaient oublié ce qu’est le droit à la caricature et à l’impertinence maintes fois consacré par les tribunaux, et qui accusaient Charlie de « mettre de l’huile sur le feu ».

Passons sur ce manque de recul et d’analyse pour nous attarder sur ceux qui nous gouvernent ou ceux qui y aspirent, qui décrètent aujourd’hui « l’union nationale » après avoir accepté depuis des décennies de s’asseoir progressivement sur la laïcité française, pourtant seule garante de notre vivre ensemble. De reculs en renoncements ou de diatribes sur la « laïcité positive », concept créé opportunément pour faire allégeance à certaines catégories d’électeurs, nous en sommes arrivés à considérer la nation comme une juxtaposition de communautés avec des revendications, des positionnements et exigences propres portés par leurs extrêmes, alors même qu’il n’existe qu’une seule communauté française.

Ce sont les mêmes et les calamiteux pédagogues qui les conseillent qui ont organisé la faillite de l’enseignement et amené des cohortes d’élèves vers l’échec et surtout ont gommé tout ce qui était susceptible de fâcher « les communautés » dans les programmes en particulier l’apprentissage de valeurs communes qui ont fondé notre nation et aussi l’esprit critique et l’esprit d’analyse qui font cruellement défaut dans la société libérale dans laquelle on n’a guère besoin de gens éduqués. Pas étonnant que des dessins puissent dès lors être considérés comme des agressions pour certains.

Le contexte économique et ses bataillons de chômeurs, ajoutés à l’échec pédagogique sont le plus sûr moyen de fabriquer de la délinquance et de la récupération malsaine de la part d’illuminés, et c’est ce qui s’est passé.

J’espère simplement que le grand mouvement auquel nous assistons aujourd’hui jouera le rôle d’électrochoc par une singulière et violente leçon d’éducation civique de rattrapage et que Charlie Hebdo pourra revivre et continuer à distiller sa pensée, mais je n’en suis pas certain. Le combat pour la laïcité et « nos valeurs » promu par le Premier Ministre dans son discours d’Evry ne sera-t-il qu’un effet d’annonce ?

Faisons crédit au gouvernement et au Président de la République d’avoir su gérer techniquement la crise de ces derniers jours, mais la tentation de récupérer cet épisode uniquement pour remonter dans les sondages et passer les échéances électorales, et ne rien faire à côté, est grande. 

J’ai encore en mémoire les manifestations de 2002 pour faire barrage au Front National, qui depuis progresse sans cesse, étant entendu que Chirac, bénéficiaire de cette fameuse union nationale, s’était empressé de ne rien faire pendant son mandat pour élever le niveau de conscience des français.

Dans quelques jours, chacun retournera à ses occupations et cette belle unité nationale que l’on nous vend aujourd’hui risque fort de devenir un slogan creux qui pourrait se traduire uniquement par un renforcement des textes sécuritaires, et un vote de crédits d’équipements supplémentaires pour les forces de police, une sorte de « patriot act » à la française en quelque sorte…. Il ne faut pas se satisfaire de ce service minimum

Je serais très déçu que l’assassinat 17 personnes ne débouche sur rien d’autre que quelques mesurettes électoralistes destinées à brosser l’électeur dans le sens du poil. La réflexion à mener doit être plus globale et concerner au premier chef l’environnement économique du pays pour qu’il cesse d’être la fabrique de l’exclusion, terreau de dérives. La relecture ou la réécoute des chroniques de Bernard Maris, victime parmi les autres, s’avère indispensable. La laïcité doit être promue et réexpliquée et les principes constitutionnels de notre pays rappelés à tous. Le droit d’exprimer ses idées librement et le droit à la critique en font partie.

Ne rien faire serait une insulte à la mémoire des victimes. Ce serait comme les tuer une seconde fois.


Moyenne des avis sur cet article :  3.6/5   (20 votes)




Réagissez à l'article

29 réactions à cet article    


  • César Castique César Castique 11 janvier 2015 15:35

    « ... après avoir accepté depuis des décennies de s’asseoir progressivement sur la laïcité française, pourtant seule garante de notre vivre ensemble. »

    Comment pouvez-vous écrire cela alors que le terme de laïcité n’a aucun sens en Islam ? La laïcité est un principe que les institutions dominantes (républicaines) imposent à la religion dominée (l’Islam, en l’occurrence) qui depuis quelques années prétend à l’égalité de traitement, c’est-à-dire le droit d’être pleinement ce qu’elle est.


    • Pere Plexe Pere Plexe 11 janvier 2015 19:50

      La laïcité n’a aucun sens pour toutes les religions.
      Heureusement pour leurs fidèles, musulmans catholiques ou juifs,le plus souvent elle en a.
       


    • izarn 11 janvier 2015 20:14

      Le sujet laicité on s’en branle. Ce n’est pas le problème.
      On essaie de traumatiser les peuples pour faire la guerre.
      Il est évidement totalement débile que des islamistes du Moyen-orient viennent nous attaquer pour ensuite se faire détruire ! Les forces ne sont pas à leur avantage !
      C’est tellement con !
      Il suffit d’écouter le Hamas ou le Hezbollah.

      Hassan Nasrallah, chef du Hezbollah, avait déclaré que les terroristes « offensent davantage l’islam que ceux qui ont insulté le Prophète dans des films ou dans des caricatures », et que les musulmans doivent « s’efforcer d’isoler, d’assiéger, et disons le ouvertement, d’éradiquer » ces groupes takfiristes.

      i24 fait du mensonge en utilisant sur facebook problement un faux site .

      http://www.i24news.tv/fr/actu/international/moyen-orient/57251-150110-chef-du-hezbollah-les-massacres-nuisent-plus-a-l-islam-que-les-caricactures

      Signalons que Facebook n’est absolument pas fiable ! Ni les réseaux sociaux !
      C’est américain, ok ?


    • ETIENNE 12 janvier 2015 11:58

      Le laïc ne s’oppose pas au religieux.

      Un laïc peut être croyant ou athée.
      Ça n’a rien à voir.
      Une société religieuse a besoin de laïcs pour travailler quand les religieux prient.

    • Michel DROUET Michel DROUET 11 janvier 2015 17:22

      Bonjour César

      La laïcité est un principe qui s’impose à tous, y compris les religions, c’est à dire qu’il n’y a pas de religion d’Etat et que cela consacre le pluralisme religieux. On ne peut donc pas parler de religion dominée en France.


      • César Castique César Castique 11 janvier 2015 18:39

        « On ne peut donc pas parler de religion dominée en France. »


        Allez donc expliquer cela à des musulmans qui sont empêchés de faire leurs cinq prières quotidiennes, qui n’ont pas de carré confessionnel dans le cimetière de la ville où ils habitent, ou dont les filles sont obligées de participer aux leçons de gymnastique, dont tous les enfants sont soumis à l’enseignement de l’évolutionnisme, etc., etc., etc.

        Du point de vue de celui qui en est affecté, être dominé ou se sentir dominé, c’est exactement la même chose.

      • Xenozoid Xenozoid 11 janvier 2015 18:50

        qui tourne en rond ?....pas toi bien sur


      • Pluchou Pluchou 11 janvier 2015 19:15

        Pardonnez sans doute mon ignorance mais quel est le rapport avec la gymnastique. Les filles ne sont pas supposées faire de gymnastique ? quel est le rapport avec la laïcité et les religions ?


      • Aimé Diéval Aimé Diéval 11 janvier 2015 20:29

        Les filles ne sont pas supposées faire de gymnastique ? quel est le rapport avec la laïcité et les religions ?"

        Le rapport n’est pas avec les religions, mais avec l’Islam, et les filles ne sont pas supposées faire de gymnastique, mais sommées de ne pas faire de gymnastique :

        « La question est complexe, estime Jean-Philippe Acensi, délégué général de l’Agence pour l’éducation par le sport. D’un côté, on observe une demande croissante de dispenses de cours de gym, d’horaires spécifiques de piscine, d’entraîneuses de la part de sportives qui souhaitent vivre leur religion tout en pratiquant leur discipline. "


      • Michel DROUET Michel DROUET 12 janvier 2015 09:10

        Bonjour César
        Prenons les choses comme vous semblez le souhaiter et acceptons toutes les prescriptions religieuses catholiques, islamiques, juives, dans toutes leurs composantes, sans oublier les mormons, les témoins de jéhovah et pourquoi pas la scientologie et les diverses autres "communautés que je ne connais pas encore, mais qui ne devraient pas tarder à se manifester et appliquez les dans toutes les strates de notre société : école, justice police, nourriture, habillement , médecine, etc...

        ...Et observez le bordel que cela susciterait, déjà entre religions elles mêmes.

        L’autre manière, c’est de prendre la question autrement avec un corpus législatif et réglementaire s’appuyant sur la laïcité, et c’est ce qui existe en France et qu’il faut préserver


      • César Castique César Castique 12 janvier 2015 12:57

        « Prenons les choses comme vous semblez le souhaiter… »

        Vous m’avez mal compris, je ne souhaite rien du tout. 

        Je constate simplement que les musulmans subissent de multiples entraves dans la pratique de leur religion - au nom d’une laïcité totalement étrangère à leur identité - alors qu’ils se considèrent comme les seuls dépositaires de la Vérité révélée par Allah à Mahomet son prophète.

        De ce point de vue, ils ont de bonnes raisons de se sentir dominés, ce qu’ils supportent quand ils sont en position de faiblesse, mais dont ils cherchent à se libérer dès qu’ils ont le sentiment que l’ascendant mollit.


        P.S. - Merci à Nicolàs G.D, je n’aurais pas mieux expliquer.


      • Michel DROUET Michel DROUET 12 janvier 2015 13:41

        Bonjour César

        Je n’empêche personne de penser ce qu’il veut, je dis simplement que prendre en compte toutes les exigences de chaque « communauté » nous conduirait immanquablement à la guerre civile.
        Les croyances des uns et des autres doivent prendre en compte la laïcité seul vecteur de paix civile.
        Ce n’est pas être dominé, c’est simplement accepter de faire des concessions pour le vivre ensemble.


      • César Castique César Castique 12 janvier 2015 18:23

        « Ce n’est pas être dominé, c’est simplement accepter de faire des concessions pour le vivre ensemble. »



        Ce qui importe, en ces matières, comme en beaucoup d’autres, ce n’est pas ce qui est, mais la manière dont les gens ressentent les choses. 


        D’une manière générale, la réalité est secondaire pour l’analyse, et si l’on fait une fixation sur elle, on ne comprend pas grand-chose à ce qu’il se passe.


        Les gens de Charlie-Hebdo se croyaient, et se croient pour les survivants, des antiracistes purs et durs, mais, à la suite du massacre, j’ai découvert, un peu amusé quand même, qu’un tas de gens de leur famille politique, en Europe et pas seulement en France, les considéraient comme de nauséabonds racistes (pléonasme)...

      • Michel DROUET Michel DROUET 12 janvier 2015 18:54

        Bonjour César

        La réalité est secondaire pour l’analyse....

        Sur quoi vous basez vous alors ?


      • César Castique César Castique 12 janvier 2015 20:10

        « Sur quoi vous basez vous alors ? »


        Sur ce que les gens ressentent, ou sont susceptibles de ressentir, parce que c’est cela l’origine et la motivation de leurs comportements et/ou de leurs actes, pas la vraie réalité. 

        Il peut arriver que ce qu’ils ressentent corresponde à la réalité, mais le plus souvent, ils s’en remettent à leurs impressions et à leurs sentiments bien plus qu’à leur raison.

        C’est mon impression et mon sentiment smiley

      • Antenor Antenor 11 janvier 2015 18:07

        On peut toujours rêver au retour des hussards noirs de la République dans nos écoles...mais on risque de se faire traiter de fascistes laïcards. Parce que dixit le chef de l’UMP l’instituteur est moralement inférieur au prêtre.

        Entre la gauche qui a honte de tout et la droite qui n’a honte de rien, j’ai juste envie de gerber.


        • Pere Plexe Pere Plexe 11 janvier 2015 19:53

          L’abandon de l’éducation à des religieux est la plus scandaleuse atteinte à la laïcité.
          La plus dangereuse aussi !


        • zygzornifle zygzornifle 11 janvier 2015 18:27

          Crime horrible et odieux mais que dire si ce n’est HONTE aux médias et au gouvernement qui concentrent tout sur ceux qui avaient une carte de presse reléguant les autres victimes au rang « d’anonymous » , une fois de plus c’est toujours les mêmes qui tirent la couverture à eux .....


          • Le421 Le421 11 janvier 2015 19:56

            Vous dites que le FN progresse sans cesse. Je vois surtout l’abstention progresser car toutes les composantes du paysage politique français ne sont pas représentée ou ce, de façon sporadique et tronquée.
            Si nous avions autant de droit aux médias, au FdG, qu’au FN, je pense que la donne ne serait pas la même.
            Mais voilà !! On est moins vendeurs, moins spectaculaires, plus anti-conventions...


            • Pere Plexe Pere Plexe 11 janvier 2015 20:06

              Il est bien certain que le slogan « je suis Charlie » n’a pas le meme sens pour tous ceux,et ils sont nombreux , qui l’arboraient aujourd’hui.
              Il y a ceux qui y voient l’appel au vivre ensemble.
              Mais aussi ceux qui y voient un appel à la mise au pas de l’islam pour ne pas dire une désislimisation du pays.
              Il y a ceux qui en appel à la liberté de parole y compris (surtout ?) pour Dieudonné.
              Reste qu’on peut espérer une réelle base commune d’attachement à la République et à ces valeurs.


              • Pere Plexe Pere Plexe 11 janvier 2015 20:18

                Ils étaient sans doute nombreux ci qui s’affirmant « être Charlie » ont été un moment ou un autre choqué ou du moins en désaccord avec l’hebdo satirique.
                Mais ils savent que la liberté d’expression est à ce prix.


              • Crab2 12 janvier 2015 11:35

                Un 11 Janvier contre l’angélisme

                Il y aura toujours des fanatiques, des antisémites ou des fous de dieu aussi longtemps que l’on traitera d’islamophobes tous ceux qui critique le raciste, sexiste coran et ses annexes – pas sûr que la classe politique dans son ensemble, qu’une large partie de « l’élite » dans la société civile l’ai bien compris – à vérifier dans les jours ou semaines à venir [ ??? ]

                Suites :

                http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/01/charlie-nest-pas-fait-pour-faire.html

                ou sur

                http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/01/12/charlie-n-est-pas-fait-pour-faire-illusion-5532115.html


                • Crab2 12 janvier 2015 13:13

                  Le droit de penser c’est le droit de ne pas se soumettre

                  Tant que tous les démocrates n’auront pas compris que combattre les athéophobes, les antisémites, les homophobes et les anti égalité femmes - hommes passe par la critique ( le droit de penser pour ne pas se soumettre ) des religions phallocrates, prônant ( entre-autres ) une société exclusivement hétérosexualisée, l’ensemble de ces maux sacralisé par les textes des monothéismes, il y aura toujours des fous de dieu ou des inconscients pour refuser, les droits des femmes, l’égalité des droits institutionnalisés par le biais des lois civiles pour toutes les populations d’un pays

                  Suites :

                  http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/01/charlie-nest-pas-fait-pour-faire.html

                  ou sur

                  http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/01/12/charlie-n-est-pas-fait-pour-faire-illusion-5532115.html


                  • Crab2 12 janvier 2015 15:41

                    La meilleure façon de parler des caricatures de Mahomet c’est de donner la parole à Mahomet

                    http://laiciteetsociete.hautetfort.com/changelejeu-et-mahomet/


                    • Crab2 12 janvier 2015 15:42

                      La meilleure façon de parler des caricatures de Mahomet c’est de donner la parole à Mahomet

                      http://laiciteetsociete.hautetfort.com/changelejeu-et-mahomet/


                      • Alexis_Barecq Alexis_Barecq 12 janvier 2015 20:53

                        Dolorisme et tyrannie de l’émotion...
                        Le degré zéro de la réflexion et de la conscience politique.


                        • Michel DROUET Michel DROUET 12 janvier 2015 22:28

                          Bonsoir

                          J’attends avec impatience votre premier article (encore que...)


                        • Garance 13 janvier 2015 08:08
                          @ Drouet alias Balzagoravox

                          « J’attends avec impatience votre premier article ( encore que...) »

                          Sous-entendu : 

                          « T’es bien trop con pour en faire pauvre naze : alors que Moi !!!  » 

                          On est pas sorti de l’auberge avec des zauteurs pareils

                          D’un autre coté cela explique la situation d’Agoravox et de ses zauteurs qui se regardent écrire leurs âneries

                          Ne cherchez pas l’auteur : moi non plus je n’ai pas commis

                          Je suis si naze et content de l’être après vous avoir lu 

                          • Crab2 13 janvier 2015 08:47

                            Tant que tous les démocrates n’auront pas compris que combattre les athéophobes, les antisémites, les homophobes et les anti égalité femmes - hommes passe par la critique...

                            Suites :

                            http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/01/fabius-lhomme-qui-aimait-les-carottes.html

                            ou sur :

                            http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/01/13/fabius%C2%A0-l-homme-qui-aimait-les-carottes-rappees-5532757.html

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès