Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > NuitDebout : 6 arguments libertaires contre l’exclusion

NuitDebout : 6 arguments libertaires contre l’exclusion

Du blogueur Sylvain Baron à Paris à Étienne Chouard à Marseille, en passant par deux militants FN « partisans de la démocratie directe » à Chambéry ou des adhérents d’Égalité & Réconciliation à Lyon, les menaces d’exclusion voire les exclusions tout court font bon train à Nuit Debout.
 
Voici six arguments contre ce type d’exclusion pour lancer le débat aux Nuits Debouts par chez vous.
 
1- La censure est l’arme du fascisme.
Le fascisme est une doctrine qui a notamment pour caractéristique d’exclure physiquement des individus sur la base de leur opinion. Par conséquent, exclure physiquement autrui sur la base de son opinion revient à se rendre fasciste à son tour en utilisant la même méthode qu’eux et surtout POUR LA MÊME RAISON – à cause de ce qu’il pense ou avec qui il peut s’inspirer ou échanger.
 
2- L’expression d’une opinion est à distinguer de l’acte.
La majorité des personnes désignées comme « fascistes » aux Nuits Debouts n’ont en réalité jamais été violents dans leurs actes. Il est nécessaire de dissocier les actions des paroles, parce que sinon on rentre dans un flou dont il est difficile de sortir sans entraver la liberté d’autrui et de créer à son tour une injustice.
 
Marat
 
3- Dans un état de droit, Nuit Debout est public.
Les Nuits Debouts prennent place dans l’espace public. Personne n’est donc légitime pour priver quiconque de l’accès à cet espace, ou à la parole au sein de ce lieu.
 
4- Le débat public et contradictoire est un moyen d’éducation populaire.
Pourquoi avoir peur d’une opinion contraire à la nôtre ? Empêcher quelqu’un de s’exprimer parce que son opinion est différente, voire choquante pour nous, est une insulte à notre esprit critique. Il n’y a pas d’aveu de faiblesse à avoir, nous sommes adultes, c’est-à-dire être assez murs nous pour ne pas nous laisser embrigader par un discours de rejet ou de haine envers autrui, personne ou groupe.
 
5- Le danger : essentialiser l’adversaire.
Ce n’est pas en excluant ceux que l’on considère comme « méchants » ou « dangereux » pour leurs opinions que leurs positions évolueront positivement. Au contraire, le sentiment de persécution les renforce et leur donne une légitimité par elle-même « si on me censure c’est que je dis vrai ! ».
 
6- Quatre étapes préalables à l’exclusion.
Quand bien même ces 5 arguments ne vous ont pas convaincu, il faudrait que les censeurs :
a) définissent le fascisme : choisir arbitrairement ceux qu’on désigne comme fascistes nécessite une définition rigoureuse et employant des critères bien précis. ;
b) donnent des preuves de ce qu’ils avancent ;
c) laissent la personne accusée se défendre publiquement ;
d) n’exercent aucune pression ou menace sur la personne incriminée pendant qu’elle défende ses droits.

 


Pour termine ce réquisitoire, quelques images relatives à la liberté d’expression :
 

liberté d'expression DUDH 19

liberté d'expression Paine
liberté d'expression orwell.png
robespierre cit
robespierre citation

liberté d'expression censure say

Conseil de lecture sur le sujet : Jean BricmontLa République des Censeurs.

Article paru initialement sur mon blog.


Moyenne des avis sur cet article :  3.14/5   (44 votes)




Réagissez à l'article

314 réactions à cet article    


  • leypanou 19 avril 09:28

    Etant essentiellement d’accord avec l’article, le plus important à mon avis est le point 3 :Personne n’est donc légitime pour priver quiconque de l’accès à cet espace, ou à la parole au sein de ce lieu.

    N’ayant jamais entendu parler de Sylvain Baron jusqu’aujourd’hui, le peu que je sais de lui sur le lien qui a été donné m’a donné l’impression que c’est quelqu’un d’intéressant dont je partage les idées que j’ai lues.

    Les prétendus antifas ont de vrais comportements de fachos, ce n’est pas la première fois : LGS, Jean Bricmont ont été victimes de prétendus chasseurs de rouges-bruns (mais pas que, un maire FdG exclus, F Asselineau calomnié par une prétendue journaliste, etc, etc). C’est exactement de la même idéologie que ceux qui cassent les vitrines des magasins aux alentours de la Place de la République.


    • izarn 20 avril 21:01

      @leypanou
      Allez plus loin : Nuit deout, une stratégie du Système ?
      Une révolution de couleur ? Un truc à la Soros ?
      Bref de la merde ?


    • Alpo47 Alpo47 19 avril 10:07

      Les « antifas » sont des débiles:décervelés (l’un entraine forcément l’autre) qui font toujours le jeu du pouvoir en place. C’est pour cela qu’on les laisse agir.

      Je n’apprécie certainement pas Finkelkraut, qui éructe , assène ... à l’encontre de ses contradicteurs, il n’a que des certitudes, aucune humilité, mais comment peut on parler « d’espace démocratique » et empêcher quelqu’un de venir voir , sinon de s’exprimer. Et pourtant les quelques représentant de cette opération nocturne ne voient rien de contradictoire à censurer la libre expression. Cela doit suffire à les décrédibiliser définitivement.

      J’avais une approche mitigée de ce mouvement, « attendre et voir ». On a vu, il n’y a rien à garder.

      Et comme dans notre monde, rien n’arrive par hasard, il est probable que ce mouvement sert à installer l’idée que tout mouvement populaire est voué à la violence, la récupération et à l’excès et à éviter tout autre mouvement réellement populaire et libre.

      « Circulez , bonne gens, il n’y a rien à faire » ou « Restez donc chez vous à regarder la TV »


      • l'Ane Artiste l’Ane Artiste 19 avril 17:46

        @Alpo47
        Finki est resté plus d’une heure avant de se faire « jeter » en plus il n’était pas venu pour parler.
        Il n’a donc pas été censuré. La liberté d’expression n’a donc rien à voir dans cette histoire.
        Est-ce qu’il laisse les autres s’exprimer ? Non, il suffit d’aller le demander à la jeune prof d’anglais Wiam Berhouma (ICI)
        A ma connaissance Il n’a jamais dit qu’il était pour ce mouvement mais maintenant on sait pourquoi il est contre (ICI) Et la on est sûr qu’il va utiliser SA liberté d’expression.
        Il ne s’attendait pas à être bien reçu. Sa présence n’avait que le but de la provocation !
        Ça a bien marché. Chapeau l’académi-chien de garde ouah ouah 


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 19 avril 19:28

        @l’Ane Artiste
        S’il était venu pour écouter, « Nuit Debout » vient d’inventer un nouveau délit :
        « Interdiction d’écouter ce qui se dit dans un lieu public ». Erdogan va adorer !


        Il a l’habitude de choisir soigneusement ses contradicteurs, c’était l’occasion de lui faire entendre ce qu’il n’a pas l’habitude d’entendre, et/ ou qu’il ne veut pas entendre.
        Bref une belle occasion de débat contradictoire ratée !

      • hervepasgrave hervepasgrave 19 avril 21:21

        @Alpo47
        bonjour si la conclusion de ton commentaire me convient.Je ne suis pas d’accord sur le reste.Premièrement les partis politiques n’invitent pas les contradicteurs à leur tribune. Deuxièmement
        l’auteur de cet article a beau avoir une carte de visite impressionnante,mais au lieu de placarder autant d’affichettes sur la révolution,il faudrait qu’il réétudie la chose de fond en comble. Et puis tout cela est encore une manière de faire tourner les esprits. Car si comme l’on se réfère à des choses de la révolution Française,la contradiction était dans les tribunes et les têtes par terre.Alors sur ce coup là l’arnaque actuelle a bien fonctionnée,car s’il avait laissé parler certains personnages ,ils auraient peut-être été débordé par la foule ,qui peut-être auraient jeté des pavés dans la g. des gens qu’ils détestent. Alors bla !bla ! et je reviens a ta conclusion que je trouvais juste.


      • l'Ane Artiste l’Ane Artiste 19 avril 21:22

        @Fifi Brind_acier
        Fifi je constate que vous n’avez pas lu les liens que j’ai mis en ligne. Je sais, cela prend du temps et moi-même je ne le prends pas forcément.
        Je vais donc vous livrer juste un extrait tiré de l’ouvrage de Paul Nizan :

        « il se trouve que depuis un peu plus d’un siècle, la philosophie française, à quelques francs-tireurs près, est une façon d’institution publique. Les idées philosophiques sont dans une situation privilégiée. Elles possèdent pour s’exprimer et se répandre un véritable appareil d’état. Comme la justice. Comme la police. Comme l’armée. Elle sont une production de l’université, si bien que se passe comme si la philosophie toute entière n’était rien d’autre qu’une philosophie d’état ». Paul Nizan « les chiens de grade » 1936 
        Et oui ça date !

        Est-ce que Finki estt un de ces Francs-tireurs ? Cela se saurait. Il ne faut donc pas s’étonner (et jouer les offusqués) qu’il ne soit pas le « bienvenu ». Il occupe suffisamment ( trop ! ) cet espace de liberté.
        Ceci dit même ce site ne permet pas la totale liberté d’expression la mention « signalé un abus » en est le signe (Louis Lépine en son temps appelait cela Un arbitraire bienveillant (les dossiers du canard enchainé avril 2016) .
        Hier j’échangeais avec Isga sur la légitimation du meurtre dans la révolution. L’un était pour l’autre contre (je ne vous dirai pas qui). Tous nos commentaires ont été retirés sans aucune explication.
        Dois-je crier à la censure ?


      • l'Ane Artiste l’Ane Artiste 19 avril 21:25

        @hervepasgrave

        Entièrement d’accord !


      • l'Ane Artiste l’Ane Artiste 19 avril 21:30

        @l’Ane Artiste
        désolé j’ai oublié un mot dans la citation
        Si bien que tout se passe


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 19 avril 21:40

        @l’Ane Artiste
        L’image que cet incident à renvoyée : sectaire contre sectaire.
        Si cela vous convient, tant mieux, ce n’est pas l’idée que je me fais de la démocratie que prétendent renouveler les Noctambules, ni de ce que doit être un débat contradictoire.


        Maintenant, si le but de Nuit Debout, c’est la lutte contre la loi Khomri, alors qu’ils se réunissent dans un des multiples châteaux dont disposent nos chers Syndicats. Je dis « chers », car ils bouffent à tous les râteliers, Etat, Patronat et Bruxelles et vivent comme des nababs.
        ( Je ne parle pas de la base syndicale qui en prend plein la figure).

      • l'Ane Artiste l’Ane Artiste 19 avril 22:12

        @Fifi Brind_acier

        Oui c’est ça : L’imaaaage ! idolum
        C’est pour cela que j’ai mis des liens parce que l’image est trompeuse.
        Mais si vous ne les avez pas lus, alors tant-pis.
        Bonne nuit ...debout ! couché  ! assis... Finki ! AU PIED ! (faut bien rire un peu quand même)


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 21 avril 08:49

        @l’Ane Artiste
        L’image est peut-être trompeuse, mais c’est celle qui a été donnée par les médias.
        Vous apprendrez à vos dépends que ce sont les médias euro-atlantistes qui créent la réalité.


        Un conseiller de Georges Bush :
        "«  Nous sommes désormais un empire, et quand nous agissons, nous créons notre propre réalité. Et pendant que vous étudierez cette réalité — de manière judicieuse, sans aucun doute — nous agirons à nouveau, créant d’autres nouvelles réalités, que vous pouvez étudier également. »

      • l'Ane Artiste l’Ane Artiste 21 avril 10:38

        @izarn

        Poussons plus loin la réflexion. LE PHILOSOPHE S’EST FAIT AGRESSER ! Mais qu’est-ce qu’un philosophe ? C’est un amoureux de la sagesse. Donc on est en droit d’espérer qu’il va nous amener une réponse poussant dans ce sens ?
        Rappelons que cet ancien soixante-huitard a l’expérience de la colère. Qui sait. Il a peut-être balancé de la caillasse sur les flics à l’époque !?
        Depuis sa mésaventure est-ce qu’il a cherché à analyser ce qu’il lui est arrivé ? Est-ce qu’il cherche à comprendre la colère des Nuit Debout qui a été la sienne il y a bientôt 50 ans et qui l’a amené à la place qu’il occupe aujourd’hui * ? NON !
        Pas d’analyse, pas de recul. Depuis il occupe les médias (comme prévu) pour condamné cette « Kermesse de gauchiste sous cloche » qui ont voulu le lyncher . Ou dit autrement depuis qu’il est retourné derrière les grilles de la maison de ses maitres il aboie comme un chien enragé : Finki, ATTAAAQUE !
        Ce Respectable Monsieur ne cherche pas à partager son « immense » savoir, il s’en sert uniquement comme instrument de pouvoir. Ce qui est inadmissible de la part de quelqu’un qui se dit Philosophe.

        * (de l’idéal révolutionnaire de 68 il est passé à l’idéal bourgeois. Sans aucun complexe ! trop fort le mec)


      • jaja jaja 21 avril 10:41

        @l’Ane Artiste

        A ma connaissance Finkelcrotte n’a jamais été 68tard... Mais réac depuis son plus jeune âge...


      • jaja jaja 21 avril 10:46

        @jaja

        Après vérif il était maoïste... Ce qui m’a trompé c’est quil était dès 1973 un supporter de l’entité sioniste pendant la guerre dite du « kippour »...
        De Staline à Ben Gourion pour arriver aujourd’hui là où il en est... une belle vie de philosophe-girouette smiley


      • Pomme de Reinette 21 avril 10:53

        @jaja

        La vulgarité et l’ignorance sont le propre des décérébrés ...
        Non seulement Monsieur Finkielkraut a participé à mai 68 mais il était mao à cette époque !

        Comme toute personne intelligente, il en est revenu fort heureusement !

        Alain Finkielkraut est admis en khâgne au prestigieux lycée Henri-IV. Lorsqu’éclate Mai 1968, il est en train de potasser le concours de Normale sup, en Sologne. Il décide de monter à Paris. "La parole était merveilleusement libre, mais, sauf exception, la langue était une langue de bois, raille-t-il dans une interview à Philosophie magazine. Je suis donc devenu gauchiste en un tour de main, et plus précisément mao. N’avoir personne à sa gauche, c’était le bonheur de pouvoir intimider tout le monde." Sans grande conviction, au fond. Admis à Normale sup, il décroche l’agrégation de lettres modernes.

        http://www.francetvinfo.fr/culture/le-philosophe-alain-finkielkraut-entre-a-l-academie-francaise_568835.html


      • l'Ane Artiste l’Ane Artiste 21 avril 11:02

        @Fifi Brind_acier
        Ce que vous me dites n’est pas nouveau.
        Ça s’est construit sur les pensées de Walter Lippmann et de Edward Bernays (j’ai lu le livre de ce dernier (terrifiant ) !, je l’ai dans ma bibliothèque si ça vous intéresse)


      • l'Ane Artiste l’Ane Artiste 21 avril 11:11

        @jaja

        "Alain Finkielkraut est admis en khâgne au prestigieux lycée Henri-IV. Lorsqu’éclate Mai 1968, il est en train de potasser le concours de Normale sup, en Sologne. Il décide de monter à Paris. "La parole était merveilleusement libre, mais, sauf exception, la langue était une langue de bois, raille-t-il dans une interview à Philosophie magazine. Je suis donc devenu gauchiste en un tour de main, et plus précisément mao. N’avoir personne à sa gauche, c’était le bonheur de pouvoir intimider tout le monde.«  Sans grande conviction, au fond. Admis à Normale sup, il décroche l’agrégation de lettres modernes. »

        http://www.francetvinfo.fr/culture/le-philosophe-alain-finkielkraut-entre-a-l-academie-francaise_568835.html


      • franc 21 avril 11:11

        @hervepasgrave

        les vrais révolutionnaires de 1789 n’étaient pas contre la liberté d’expression mais contre les traitres qui aident les puissances étrangères à envahir la France et ceux qui ont eu la tête coupée ce sont qui sont du côté des puissances d’argents et contrerévolutionnaires vendues aux forces étrangères et donc des traitres


      • franc 21 avril 11:18

        @l’Ane Artiste

        -

        Oui vous devez crier à la censure.


      • Pomme de Reinette 21 avril 11:21

        la fiotte sioniste
        finkielcrotte

        Toute la vulgarité des petites merdes racistes de ce forum ..
        Des anonymes et des ratés qui le resteront à tout jamais.


      • franc 21 avril 11:23

        @franc

        Il ya une nuance et une nuance de taille entre un appel au meurtre comme un ordre et un débat sur la légitimité du meurtre dans telle ou telle condition sans qu’il y ait un ordre queconque explicite ou implicite de tuer comme par exemple sur la légitimité de la peine de mort.


      • ETIENNE 21 avril 16:52

        @franc
        L’acte de naissance de la république est le massacre des vendéens.
        Les Vendéens étaient soumis à la pression étrangère ? Ils méritaient donc d’être massacrés ?
        LA révolution fut majoritairement celle des bourgeois et des faubourgs des villes. Mais la plus grande partie de la population était paysanne et vivait loin de cette agitation.
        Croyez-vous que les français modestes et pauvres ont plébiscité l’abolition des corporations et l’interdiction des rassemblements ouvriers apportée par la révolution française.
        Rien n’est aussi simple dans l’Histoire des Hommes, il n’y a généralement pas de bien contre le mal.
        Les vrais révolutionnaires, qui étaient pour la liberté d’expression ont été assassinés par la Terreur.
        Les opposants ont été qualifiés de traitres soumis à des intérêts étrangers comme en URSS ou aux USA à l’époque du maccarthysme.


      • Pomme de Reinette 21 avril 17:35

        @el photon - l’astre éteint qui n’a pas appris la politesse

        Quelques adresses où il pourra se faire soigner et qui accueillent les urgences :

        http://www.hopital.fr/annuaire-des-activites/France/Psychiatrie


      • franc 21 avril 20:09

        @ETIENNE

        les vendéens étaient monarchistes et contrerévolutionnaires et se sont alliés aux autres monarchies européennes pour faire la guerre à la France révolutionnaire

        c’est donc normal que l’armée révolutionnaire écrase l’armée vendéenne ;

        Que vous soyez contre la Révolution française c’est votre droit ,mais la Révolution française a existé et fait partie de l’Histoire.


      • l'Ane Artiste l’Ane Artiste 21 avril 22:44

        @Pomme de Reinette

        "N’avoir personne à sa gauche, c’était le bonheur de pouvoir intimider tout le monde« .
         ????
        Mais alors, puisque qu’il est de droite, ne pourrait-on pas réactualiser sa phrase ainsi ?

         »N’avoir personne à sa droite, c’est le bonheur de pouvoir intimider tout le Monde« 

        Espérons que cela soit »Sans grande conviction"
         smiley


      • Pomme de Reinette 21 avril 22:57

        @l’Ane Artiste

        C’est inapproprié. Il n’est pas spécialement de droite, et en tout cas pas du tout d’extrême droite.
        C’est quelqu’un de libre, avec une pensée personnelle et profonde, qui analyse très finement les évolutions et les enjeux sociétaux, philosophiques et moraux de notre époque.
        Avec une intelligence et une sensibilité peu commune.
        On n’a pas beaucoup de penseurs de cette trempe en France.

        Tout le contraire des moutons de Panurge aux idées courtes et pré-formatés qui ne savent même pas de qui et de quoi ils parlent.


      • l'Ane Artiste l’Ane Artiste 21 avril 23:35

        @Franc

        Visiblement Étienne n’a pas compris votre commentaire puisqu’il s’agissait de parler de la légitimation du meurtre.
        Dans la discussion que j’avais avec Isga (et qui a été supprimer dans sa totalité) je disais que toutes les Révolutions échouaient parce qu’elles avaient fini par adopter le principe contre lequel elles avaient lutter. C’est à dire l’oppression et le meurtre exercé par un pouvoir tyrannique.
        C’est ce que Albert Camus analyse très bien dans « L’homme révolté ».
        D’ailleurs vous remarquerez que l’auteur (qui ne se manifeste pas beaucoup) a usé des illustrations de Marat et de Robespierre avec de très belles citations. Mais il ne faudrait pas oublié qu’ils ont été de grands coupeurs de têtes.

        Avez-vous remarqué que le com de El photon a aussi été enlevé  ?
        Là je crie donc « Censure » et demande à Agoravox les motifs de ce retrait !


      • Pomme de Reinette 21 avril 23:52

        @l’Ane Artiste

        Ce Respectable Monsieur ne cherche pas à partager son « immense » savoir, il s’en sert uniquement comme instrument de pouvoir. Ce qui est inadmissible de la part de quelqu’un qui se dit Philosophe.

        Ridicule et ingrat. D’une part il n’était pas venu Place de la république pour parler mais simplement pour écouter ce qui se disait aux assemblées et ateliers. Comme n’importe quel quidam curieux.
        Pour ce qui est de « partager son savoir », il fait une excellente émission toutes les semaines sur France culture qui s’intitule « Répliques » et dont vous pouvez écouter les dizaines de postcast sur le site de la radio, depuis des années !
        C’est incroyable comme les gens peuvent parler sans savoir ici ....


      • Pomme de Reinette 21 avril 23:55

        Et je ne parle même pas de ses nombreux livres ....
        Qu’est-ce donc si ce n’est du partage ?


      • l'Ane Artiste l’Ane Artiste 22 avril 00:09

        @Pomme de Reinette

        J’espère que vous avez compris que je plaisantais ? C’est de l’humour à la Diogène !
        Ceci dit, l’analyse qu’il fait de sa mésaventure est fausse et indigne pour un homme de sa qualité
        ( ou trempe si vous préférer). Lui qui aime tant citer Camus (par contre il n’aime pas Paul Nizan et pour cause )
        Je peux vous donner le nom d’un autre philosophe contemporain dont la pensée est tout aussi pertinente voire plus. Il s’agit de Dany-Robert Dufour. Je vous conseillerai deux de ses livres :
        « Le Divin Marché » et « La Cité perverse » . Je peux vous assurer qu’il ne fait pas dans le sophisme.

        Et pour en finir avec « Moi, Alain.F philosophe lynché et humilié ». S’il veut tâter l’opinion du citoyen lambda il peux toujours venir débattre avec nous sur cette plateforme , j’en serai vraiment heureux.

        Bien à vous


      • Pomme de Reinette 22 avril 00:18

        @l’Ane Artiste
        J’ai compris que vous avez essayé de plaisanter, mais cette plaisanterie tombait à faux.
        De même, vous n’avez pas compris son récit car il n’y a pas la moindre trace de plainte, au contraire, il est assez caustique et ironique.
        De plus, son compte-rendu est honnête car il fait remarquer qu’il a été bien accueilli par certaines personnes sur certains stands.
        Maintenant cela me semble un peu tard pour rattraper le coup .... ou alors il faudra « briefer » toute la petite compagnie pour que l’accueil soit meilleur !
        Je connais DR-D, je l’ai croisé à des conf, et il ne m’a laissé aucun souvenir marquant. Désolée.
        Bon courage à vous


      • Pomme de Reinette 22 avril 10:01

        @l’Ane Artiste (suite)
        Je me permets de repréciser en quoi la plaisanterie sonnait mal : elle pouvait laisser entendre qu’il était tombé dans une radicalité politique inverse à celle de mai 68. Or non, justement. : A.F. c’est une pensée de la nuance, qui n’est ni extrême ni caricaturale.
        C’est aussi, contrairement a beaucoup de lacano., une pensée complètement subjectivée, fruit de sa propre expérience de vie,et qui invente son propre langage, qui ne s’appuie pas sur un « système d’explication » ou une théorie prêt à penser unique (marxiste, psycha ou autre ....) mais se nourrit et dialogue avec tous les penseurs qui ont pu apporter quelque chose à la culture française, et c’est en cela qu’il est à mon sens un exemple de liberté et de probité intellectuelle.


      • l'Ane Artiste l’Ane Artiste 22 avril 10:44

        @Pomme de Reinette

        Une pensée de nuance ? ça se discute. Je viens de relire quelques passages de son livre « l’imparfait du présent » dans lequel il se fait l’avocat de Papon et de Mitterrand*. Certes tout homme accusé à le droit à un avocat. Mais il s’en prend aussi petit peuple qu’il réduit à un troupeau aveugle. Il y a un vrai choix chez lui et ce n’est pas pour rien qu’il est maintenant académicien !
        Je préfère encore Michel Onfray et pourtant je ne suis pas toujours d’accord avec ce qu’il dit.

        Désolé mais il est devenu un chien de garde. Lisez Paul Nizan et vous allez comprendre.

        *oui j’ai lu au moins un de ces livres, j’écoutais même son émission sur France cul. j’écoute toujours cette chaine mais plus son émission.


      • Pomme de Reinette 22 avril 11:21

        @l’Ane Artiste
        J’ai bien l’impression que comme beaucoup de contemporains vous ne savez pas lire et préférez les procès d’intention à toute argumentation ....
        Quant au troupeau aveugle, vous feriez bien d’y réfléchir justement puisque vous êtes impliqué dans ses « Nuit debout » : or précisément, si la mésaventure de A.F. est bien porteuse d’un enseignement c’est sur ce point : la manière dont un collectif qui se voudrait de pensée révolutionnaire se transforme vite en un troupeau aveugle .... excluant, stigmatisant et violent.
        Car il en faut souvent un pour prendre les coups, dans le but d’unir un collectif (Freud, Malaise dans la culture)
        Il n’y a pas d’autres « révolutions » que la révolution personnelle qui vous détache à jamais de toute « masse compacte ».

        PS : je n’ai pas besoin de conseil de lectures ni d’aucun dogme.


      • l'Ane Artiste l’Ane Artiste 22 avril 12:19

        @Pomme de Reinette

        Détrompez-vous je ne fait pas de procès je constate qu’il a choisi le camp des maître et non celui des esclaves. ça le regarde et c’est son choix ! Et je ne suis pas impliqué dans les Nuit Debout.
        Je suis comme vous, assis derrière mon ordinateur (et je vais bientôt aller au boulot). Si A,F a défendu M.Papon je peux bien défendre les Nuit debout en leur donnant quelques circonstances atténuantes. Le troupeau est aveugle et c’est dramatique. Mais ce qui est tragique c’est quand le berger et son chien le son aussi.
        Vous remarquerez que contrairement à vous je n’ai eu aucun mot infamant ni à l’endroit du philosophe ni à l’endroit de ceux qui ont posté des commentaires insultants.
        Certes j’ai dit que c’était un chien de garde mais en rien cela n’est insultant.
        Nous avons fait le tour du cercle et ce de manière diamétralement opposé. La rencontre ne se fera pas.
        Adieu mon frère, je ne vous hais point.

        p.s je suis toujours preneur de conseil de lectures, mais pour cela il faut m’en donner. C’est un partage qui ne coûte rien.


      • Pomme de Reinette 22 avril 12:34

        @l’Ane Artiste
        Je ne me trompe pas, c’est vous qui vous trompez quand vous dites qu’il a choisi le camp des « maîtres » d’autant qu’il n’y a pas de « lutte des classes » mais seulement lutte des places (traduire : pousses-toi de là que je m’y mettes) et c’est bien pour ça qu’il a été « chassé » par la meute.

        La différence entre vous et moi, c’est que l’ignominie (et la prétention) des propos infamants à l’endroit de ce philosophe ne vous révolte pas. Vous restez passif face à la violence de la meute, voire complaisant.
        Or précisément ce sont ces aboiements (réels) qui signent l’impasse de ce mouvement.

        Je me garderai bien de vous donner des conseils de lecture, chacun son chemin.
        Bonne continuation dans le vôtre.


      • l'Ane Artiste l’Ane Artiste 23 avril 07:50

        @Pomme de Reinette

        Sur France cul un journaliste rapportait un jolie mot d’un chef d’entreprise : « La lutte des classes existe est nous l’avons gagné ». Alors oui, vous avez raison il n’y a plus que la lutte des places et vous semblez accroché à la votre comme une moule à son rocher.
        Le mot d’ordre de ceux qui sont pour cette lutte est « Surtout ne rien partager » c’est sans doute pour cette raison que vous ne voulez pas me donner de conseil de lecture ? Ou alors c’est simplement parce que vous n’en avez pas à me donner ?

        La différence entre vous est moi est que vous préférez faire l’aumône à quelqu’un qui a tout plutôt qu’à quelqu’un qui n’a rien.

        Comme je suis quelqu’un de généreux avec les indigents du cerveau je vais vous donner un lien qui vous permettra de savoir à qui donner votre sentiment de révolte.
        https://www.youtube.com/watch?v=nK3ov-okSZY


      • Pomme de Reinette 23 avril 09:48

        @l’Ane Artiste

        Et dire que vous vous vantiez d’être courtois ! smiley
        Je suis déçue, déçue, déçue ....

        En fait, c’est un peu comme pour la lecture de A.F. et « Papon » (sic) : vous ne comprenez rien à ce que vous lisez ... donc pourquoi voudriez-vous que je donne des conseils de lecture à un « indigent du cerveau » (sic) qui déforme tout et comprend tout de travers ?

        Ce qui est certain c’est que les contempteurs ne sont pas des lumières et que leur pseudo « révolte » est des plus infantiles.


      • Pomme de Reinette 23 avril 11:18

        ah ah ah !
        Comble de l’infantilisme : s’auto-décerner 3 étoiles et bloquer le compteur pour les « ennemis de classe » ....
        Ca vole vraiment très très bas .....

         smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès