Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Pauvre mais écolo !

Pauvre mais écolo !

 L’UFC Que choisir est en colère : pendant un mois, en mars, dans toute la France, armés d’un stylo et d’un carnet, les bénévoles de l’UFC ont fait des relevés de prix et d’étiquettes énergétiques, sur des appareils électroménagers, dans les magasins.
Le tout sur les deux produits qui à eux seuls, représentent 50 % de la consommation d’électricité spécifique (hors chauffage, eau chaude et cuisson) : le réfrigérateur-congélateur, et le sèche-linge.

Des résultats décevants

En premier lieu, les associations locales ont constaté que les appareils les plus performants étaient presque totalement absents des rayons. Seuls quelques rares réfrigérateurs de classe A++, la moins consommatrice d’énergie, ont été trouvés. Idem pour les sèche-linge, où moins de 10 % du parc s’avérait peu énergivore. De plus, l’étiquetage n’est plus adapté : les appareils des classes les plus consommatrices (de B à G), ne sont plus proposés en magasin, comme l’impose à partir du 1er juillet prochain, la nouvelle directive européenne.
Pour faire la différence, désormais, des + ont été ajoutés à la lettre A donnant ainsi du A+ ou A++. Mais toutes les catégories, dans leur ensemble, apparaîtront toujours sur l’échelle des étiquettes, ce qui induira les consommateurs en erreur, le laissant croire à un geste écologique, en achetant un réfrigérateur de classe A, alors qu’en fait c’est le plus consommateur d’électricité désormais.
Pour les sèche-linge, les catégories A à G vont perdurer sur l’étiquetage, alors que les D à G n’existeront plus.

Des différences de prix exorbitantes

Autre constatation, le français qui achète un appareil électroménager peu énergivore n’est pas payé en retour de son geste écocitoyen.
Imaginez que vous ayez besoin d’un réfrigérateur ; vous l’avez choisi tout beau, tout blanc, avec un congélateur en bas, et comme vous êtes soucieux d’environnement et que vous surveillez vos factures d’électricité de près, vous prenez un frigo classe A+, censé faire partie des moins gourmands en énergie. Vous avez fait une bonne affaire ? Et bien non ! L’appareil aura coûté 135 euros de plus qu’un classe A, et vous n’économiserez que 90 euros d’électricité en 10 ans ! Le frigo sera vraisemblablement « mort » avant d’avoir amorti son surcoût. Si vous achetez un A++, il vous faudra rajouter 243 euros de plus, soit une différence de 378 euros entre la classe A et la A++.
Pour les sèche-linge, il vous faudra 548 euros de plus pour accéder à la classe la moins énergivore. Il n’existe aujourd’hui, selon l’UFC Que choisir, aucune incitation pour les consommateurs, à acquérir des appareils électriques peu énergivores.

Un bonus-malus sur l’électroménager

D’où l’idée d’un bonus écologique sur les appareils électroménagers les moins consommateurs en électricité. Cette initiative fait son chemin en Europe où plusieurs pays testent actuellement la formule, dont les Pays Bas, l’Italie, la Belgique, et la France en région Poitou-Charente.
L’UFC Que choisir veut aujourd’hui aller plus loin et généraliser le système à l’ensemble de l’hexagone, en lui ajoutant un système de malus pour les produits les plus gourmands en énergie. Une lettre a été envoyée cette semaine à l’ensemble des parlementaires pour les sensibiliser au problème, et les inciter à passer à l’action. Mot d’ordre de Robert Bréhon, président de l’UFC Que choisir Nord Pas-de-Calais : « Etendons le dispositif du bonus/malus qui a fait ses preuves pour l’automobile aux appareils électroménagers ».

L’inverse de l’écotaxe sur les voitures

Sauf que l’écotaxe ( lire ici : La pastille verte (écotaxe) écologique auto ), taxait les voitures les plus polluantes, donc les plus puissantes, et donc les plus chères. Le bonus était essentiellement attribué aux petites cylindrées, moins génératrices de CO2. C’est donc ici, tout l’inverse que l’on propose, car si pour l’automobile, les plus chères sont taxées, et les moins chères détaxées, pour l’électroménager, il va s’avérer que c’est le strict contraire. Les appareils les plus chers ouvriront droit à des bonus, et les moins chers à des malus. Ce n’est socialement pas un système équitable.

On appauvrit les pauvres et on donne des ristournes aux riches…

L’écologie, telle qu’elle est promulguée actuellement, n’est donc réservée qu’à la bourgeoisie. Le gars qui dort sur des lingots va payer moins cher son réfrigérateur de luxe, alors que le pauvre qui saigne son SMIC pour remplacer son appareil bas prix en panne, va désormais payer plus cher. Et d’autant plus que les prix de base auront déjà augmenté, vu que les catégories les plus « polluantes » auront été retirées du marché (B à G pour les frigos, et D à G pour les sèche-linge), suite à l’entrée en vigueur de la directive européenne.
Messieurs de l’UFC Que choisir, avec tout le respect que j’ai pour vous, pouvez-vous nous dire quel sera, désormais, le prix du réfrigérateur le moins cher du marché, et quel était-il avant cette pantalonnade ?
Partant du principe que ces deux produits ont été les seuls contrôlés, mais que tout l’électroménager doit être à la même enseigne, on peut facilement déduire que l’on va encore pomper les pauvres, et, à l’image du bouclier fiscal, ou des traders, redonner de l’argent aux riches.
Non messieurs, ce n’est pas l’écologie que nous voulons, nous le peuple ; nous ne l’accepterons jamais, car sous prétexte de sauver la planète, elle favorise la paupérisation.

Source : Pauvre mais écolo !


Moyenne des avis sur cet article :  4.54/5   (26 votes)




Réagissez à l'article

17 réactions à cet article    


  • foufouille foufouille 27 mai 2010 11:48

    la vraie ecolo taxe ou ecoloboborlo


    • LE CHAT LE CHAT 27 mai 2010 12:53

      oui , ces salauds de pauvres qui achètent pas bio sous l’excuse bidon que c’est trois fois plus cher !  smiley


      • voxagora voxagora 27 mai 2010 16:02

        Non seulement nous n’achetons pas bio
        parce que c’est trois fois plus cher,
        mais vivement la fin de la prime à la casse,
        que je puisse enfin acheter une vieille voiture à 800 euros !


      • jesuisunhommelibre jesuisunhommelibre 27 mai 2010 18:57

        La prime à la casse est une vrai escroquerie : elle a sauvé, parait-il, deux ou trois mille emplois dans l’industrie automobile. Elle en a détruit quinze mille dans les petits garages de réparation. Elle a privé de voiture tout ceux qui n’ont pas les moyens de rivaliser financièrement contre cette prime : des étudiants, des chômeurs.

        Et il ne faut jamais oublier que l’argent distribué d’un coté, est toujours pris d’un autre.


      • jymb 27 mai 2010 13:19

        Petite correction, le bonus malus automobile est destiné d’abord à vendre des voitures francaises grace à un pseudo critère de pollution bien choisi, ensuite de manière sournoise et progressive, baisser les seuils pour taxer à terme le maximum d’acheteurs, et ristourner un minimum.
        Dés le jour ou une voiture électrique ( l’arlésienne ...) apparaîtra sur le marché, le bonus de 5000 E disparaitra sans avoir jamais (quasiment ) été versé et une TIPP sur l’électricité auto faira son apparition
        Seuls les gogos peuvent croire à une autre motivation, à terme, qu’un nouvel mais éternel étrillage fiscal, même si la première année le coup de fouet du renouvellement auto, pour ceux qui en ont les moyens, a fait vendre pas mal de véhicules « à bonus » 


        • Chien Guevara Chien Guevara 28 mai 2010 20:55

          Merci jymb pour cette précision, avec laquelle je suis tout à fait d’accord. Je suis en effet contre le bonus/malus automobile, mais pour appuyer mon démontage de ce projet sur l’électroménager, je cherchais un contre-exemple, et me suis contenté du moins pire en citant l’écotaxe auto. 


        • Michel DROUET Michel DROUET 27 mai 2010 14:27

          Eh oui ! l’écologie est devenue un « marché » comme les autres, destiné à faire du fric !


          • jesuisunhommelibre jesuisunhommelibre 27 mai 2010 19:02

            Les A+ et A+++ sont des arguments marqketing.

            Les appareils qui répondent à ses normes, le font dans des conditions particulières. Par exemple, un lave-vaisselle est très économique en eau et en électricité, mais vous avez intérêt à laver la vaisselle avant de la mettre dans la machine. Puis, de lassitude, vous utilisez un programme plus énergivore, pour un résultat de meilleure qualité.

            L’économie d’électricité d’un réfrigérateur àl’usage peut aussi être obtenu en augmentant l’énergie pour le produire : plus de matière et plus de travail. Résultat, le solde n’est pas nécessairement positif.


          • Chien Guevara Chien Guevara 28 mai 2010 20:45

            Oui, exactement !

            J’ai remarqué lors d’un changement de machine à laver que ma nouvelle cosommait moins que l’ancienne en kwatt/heure ; sauf qu’avec l’ancienne, un cycle 60 ° durait 40 minutes, et avec celle-là, il dure plus de 1h30 !
            Et oui, toujours penser à l’annonce tape à l’oeil qui cache souvent l’arnaque qui traine.


          • HELIOS HELIOS 27 mai 2010 15:41

            Un bon conseil donné a UFC Que choisir (comme son nom l’indique bien) serait de permettre au citoyen de faire un choix...

            Prenons l’exemple cité sur les refrigerateurs... on attends d’UFC Que choisir qu’il nous donne un tableau combinant le prix d’achat plus le prix d’usage sur 10 ans, en tenat compte des renouvellements. Comme cela un frigo premier prix consommant une tranche nucleaire a lui tout seul et en panne deux ans apres aura moins de chance de se vendre. Bon, vous me direz que si on supprime la carte Pass et son credit revolving, le pauvre l’achetera quand même ce frigo 1er prix, vu qu’il n’a pas les moyens de faire autrement... On ne s’en sortira pas....

            Puisque c’est comme ça, il ne reste qu’une solution... rendre contractuelles les caracteristiques et obliger les fabriquants a indiquer justement la durée de vie de l’appareil et son cout d’usage, entretien compris, sur cette durée de vie indiqué en Cout d’usage a l’année (comme le prix au kilo)

            exemple :
             
            FRIGO Duschmoll prix 800 euros, duree de vie 5 ans cout d’usage normal 500 euros donc prix unitaire a l’an : 260 euros

            FRIGO Dutruc prix 900 euros duree de vie 7 ans cout d’usage 800 euros donc prix unitaire a l’an : 242,8 euros....

            on voit tout de suite que le frigo le plus cher est le plus economique meme d’ailleurs s’il consomme plus... ou s’il dure moins !

            Les parametres prix / duree de vie / consommations sont indissociables !!! qu’attendez vous, messieurs de l’UFC Qhe choisir ? vous n’avez pas Excel ?


            • faxtronic faxtronic 27 mai 2010 17:21

              Oui pourquoi pas, mais je ne pas sur du tout qu un frigo plus cher soit plus fiable. Par contre un frigo avec un periode de garantie plus longue est plus cher, du fait du cout de la garantie...


            • TSS 28 mai 2010 10:05

              Le gars qui dort sur des lingots va payer moins cher son réfrigérateur de luxe, alors que le pauvre qui saigne son SMIC pour remplacer son appareil bas prix en panne, va désormais payer plus cher.

              un frigo A+ moins la prime ecolo = un frigo C ! donc le prolo ne paiera pas plus cher !

              par contre effectivement le boboecolo ,lui,y gagnera !

              peut être une solution :

              les impots deduiront ou reverseront aux smicards la prime et rien au dessus d’un certain

               revenu(à determiner)


              • Chien Guevara Chien Guevara 28 mai 2010 20:49

                Es-tu vraiment sûr de ton « A+ moins la prime = C » ?
                Dans la mesure où, dans un mois, le bas de gamme devient le A, c’est le A qui aura un malus, le A+ n’aura rien, et le A++ du boboecolo sera le seul à avoir le bonus. 


              • marie 28 mai 2010 11:20

                et est-ce que vous pensez au hirondelles, aux papillons, aux oiseaux, lors de votre rejet (pas vraiment réfléchi) du bio ? vous étes donc pour les firmes capitalistes de la chimie ? alorts d’acc ! vive monsanto, bayer, pionner qui vont bientôt vous faire bouffer de la merde....mais attention : PAS CHERE DU TOUT ! evidemment les bons petits plans (bio) ils se le garderont pour eux et leur famille-clique).

                quel monde de merde.


                • Chien Guevara Chien Guevara 28 mai 2010 20:54

                  On ne parle pas de bouffe, et encore moins de la « bio » (qui, au passage, n’engraisse pas Monsanto, mais d’autres rapaces capitalistes du marché ... ou comment payer très cher un petit logo vert !).


                • Chien Guevara Chien Guevara 28 mai 2010 20:24

                  Merci jymb pour cette précision, avec laquelle je suis tout à fait d’accord. Je suis en effet contre le bonus/malus automobile, mais pour appuyer mon démontage de ce projet sur l’électroménager, je cherchais un contre-exemple, et me suis contenté du moins pire en citant l’écotaxe auto. smiley


                  • loco 31 mai 2010 21:09

                    Juste un petit bémol à propos du bonus (voire super-bonus) pour l’achat d’une auto avec mise à la casse d’une autre : il faut que la poubelle détruite ait entre 8 et 10 ans, astuce connue des lecteurs des tous petits caractères de toutes petites lignes en bas de la pub. Avec la longévité des bagnoles, aucun mal pour trouver une bonne vieille tire sauvée de la destruction par son trop grand âge.
                    Question : pourquoi cette clause qui semble aller contre l’argument « d’assainissement du parc » ? .Quel(s) vice(s) possèdent en commun les modèles 2000, 2001 et 2002 ? Une fabrication reconnue dégueulasse ? Une majorité de ces Diesel que seule la France trouvait acceptable en terme de pollution ? Un nombre immense , trace de effets jupette ? Ou une simple astuce pour attirer le challand chez le concessionnaire et profiter de son rêve pour lui refiler la voiture neuve sans prime pour conditions (hélas, mon pauvre monsieur) non remplies ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Chien Guevara

Chien Guevara
Voir ses articles







Palmarès