Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Pétition contre le projet actuel du Port du Diben, Plougasnou (...)

Pétition contre le projet actuel du Port du Diben, Plougasnou (29)

A l'intention de Communauté d'Agglomération du Pays de Morlaix.

 

Ce projet étant porté par la mairie de Plougasnou et Morlaix Communauté, nous, collectif citoyen, nous opposons à sa réalisation pour les raisons suivantes :

LE LIEU CHOISI

- Ne serait pas fiable pour la navigation,car chenal de 800 M encombré, et pouvant s'envaser.
- Est une zone humide remarquée par NATURA 2000 pour sa biodiversité.
- Nécessite le dynamitage jour et nuit durant 3 à 4 mois, au gré des marées, de 200 000 tonnes de gabbro, roche d'une extrême dureté et plus dense que le granit.
- Possibilité d'un port à moindre coût financier et environnemental plus au nord de cette anse.
- Existence d'un nouveau port de plaisance à Roscoff, et d'un plus ancien à Trébeurdun.

LE COÛT DE CE PROJET (Estimation de 23 Millions d'euros)

- Extraction de la roche à prix sous estimé par Morlaix Communauté.
- Infrastructures routières non comptabilisées dans ce coût.
- Vu la conjoncture actuelle, les 14 millions de subventions et 11 millions d'emprunts envisagés, pourraient servir à bien d'autres choses, qu'à faciliter la vie de 4 à 500 privilégiés possédant des bateaux de 8 à 16 mètres.
- Probabilité d'explosion du budget à 40 ou 50 millions d'euros !

 

LE MANQUE DE DEMOCRATIE LOCALE
 

  • Manque d'information et de consultation des citoyens.
    - Pas de consultations des associations et collectifs contre ce projet.
    - Projet ne concernant pas le quart des communes de la CAPM (mais remboursable par toutes).
    - Refus du président et de sa majorité à la demande d'un référendum.
    - Soupçons de soumission de la part d'élus qui étaient contre ce projet auparavant.
    - Refus de débat contradictoire.
    - Conseillers communautaires votant des décisions pour l'intérêt du peuple, et non élus par celui-ci.

    Nous demandons donc une étude de l'autre projet de port de plaisance, projet plus raisonnable et mieux adapté aux besoins des citoyens, et bien sûr, l'abandon de ce projet faramineux pour notre communauté d'agglomération.

    Veuillez accepter, mesdames et messieurs les conseillers, nos citoyennes salutations.


    Les Irréductibles Indignés du Pays de Morlaix

  • Pétition en ligne : http://www.mesopinions.com/petition/politique/projet-actuel-port-diben-plougasnou-29/3020


Moyenne des avis sur cet article :  4.38/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

17 réactions à cet article    


  • Fergus Fergus 1er septembre 2012 09:39

    Bonjour aux membres du Collectif.

    Ce projet est d ’autant plus insensé qu’il saccagerait visuellement le superbe site allant de la pointe Analousten à celle de Primel. Je signe sans hésiter un instant.

    Fergus
    Ancien habitant de la baie de Morlaix.


    • joletaxi 1er septembre 2012 10:38

      qu’à faciliter la vie de 4 à 500 privilégiés possédant des bateaux de 8 à 16mètres

      un rapide calcul :

      5000 « privilégiés »(à vue de nez ,ils sont nombreux, car il n’y a pas une place à trouver nulle part, c’est un véritable casse-tête), au coût moyen de location de ,ne crions pas fort, 2.000 euros,cela fait 10 millions de recettes par an.
      Ajoutez que chaque plaisancier(oups privilégié) dépense sur place au moins la même somme, c’est un vrai jackpot.
      De plus, un port de plaisance, contrairement à vos balivernes habituelles, n’a pratiquement aucun effet négatif sur l’environnement,mais est au contraire un pôle d’attraction,pour les touristes, ces salauds qui contre de l’argent viennent polluer gaia

      Toujours les mêmes antiennes.


      • bernard29 bernard29 2 septembre 2012 00:02

        vous n’y connaissez rien. Demandez à la municipalité de Morlaix si le port de plaisance ne leur coûte rien. Les plaisanciers refusent de porter leur contribution au niveau nécessaire pour financer le dévasement annuel de la ria de Morlaix, qui coûte les yeux de la tête. C’est la municipalité donc les contribuables qui paient la facture.

        la question des ports de plaisance à flot est dépassé. Si on veut des parkings à bateaux , on peut les faire à terre. Les équipements légers de plaisance existent. Seulement on préfére faire des digues, qui modifient les courants marins , barrer des rias et abers, combler des marais littoraux (trés importants pour luttter contre les nitrates et algues vertes), détourner la législation sur les es^paces remarquables de la loi littoral, pour satisfaire des gens qui ne sortiront qu’une ou deux fois par mois en mer et encore. 


      • bernard29 bernard29 1er septembre 2012 10:52

        moi aussi , je signe. L’enquête publique est’elle commencée. ??


        • YVAN BACHAUD 1er septembre 2012 16:09

          C’est curieux de signer une pétition sans avoir eu une information fiable et contradictoire sur le projet et le contre projet.
          Si au moins les 46 millions de Français peuvent signer la pétition il faudra comparer le score aux 46 millions de signataires potentiels..

          Je vais proposer aux initiateurs de la pétition une procédure assez légère qui leur permettra d’apporter la preuve du soutien populaire dont bénéficie le projet des élus dans la communauté de commune. Mais en consultant exclusivement les inscrits de la communauté.

          Je peux envoyer le fichier à tous ceux que cela intéresse qui on un sujet faisant polémique dans leur commune ou communauté de commues.
          Les initiateurs pourrons nous donner des nouvelles ici où sur un blog...
          Cordialement


        • bernard29 bernard29 1er septembre 2012 23:50

          Mr Bachaux , je vous connais bien et je peux vous dire que vous êtes un vrai clown . 
          Je connais trés bien la situation des ports de plaisance en Bretagne , leur coût pour les collectivités , je me suis battu contre plusieurs projets qui ont eu pour conséquence de mettre en péril des zones remarquables au titre le loi littoral ( Trébeuden, la ria du port Rhu à Douarnenez, le port de la fôret fouesnant, j’en passe et des meilleurs...) Il suffit de me dire que le site préconisé est une zone Natura 2000 ou un marais littoral ou un espace remarquable du littoral pour que je sois contre.
          Si vous aviez autant travaillé que moi sur le sujet de la loi littoral ( en 1986, j’ai organisé la premiere Université d’Hiver du Littoral à Douarnenez avec toutes les associations de Bretagne concernées.). Parce que figurez vous le littoral est en danger en Bretagne comme ailleurs par le mitage urbanistique et la construction de ports de plaisance.


        • aberlainnard 1er septembre 2012 10:53

          Directement concerné, je me joins à la colère de Fergus de voir encore un site promis au saccage, après celui qu’a subi Trébeurden en son temps.

          Voilà un exemple type de projet auquel il faut renoncer en cette période de grande incertitude économique pesant sur l’avenir d’une société en fin de vie. La société des loisirs a peu de chance de survivre aux contraintes qui vont peser de plus en plus sur nos ressources énergétiques. Il faut bien comprendre que tous nos acquis sociaux (y compris les congés payés même s’il a fallu se battre pour les obtenir) reposaient sur les progrès de productivité que nous devions à des énergies abondantes et bon marché.

          Ce temps-là est fortement et durablement hypothéqué. Le bateau de plaisance privé pour tout le monde est désormais un rêve appartenant au passé. Il faudra plutôt se tourner vers des formules de partage du temps d’utilisation et de réduction de la flotte si l’on veut continuer à rendre ce loisir accessible.

          Ce projet, tout comme celui de l’aéroport de Notre Dame des Landes, repose sur l’idée que nous pourrions perpétuer la civilisation des loisirs et des voyages pour tous, après ce que l’on nous fait prendre pour une simple crise passagère.

          C’est de l’argent public jeté par les fenêtres qui serait mieux utilisé à l’adaptation des infrastructures des villes et des campagnes pour leur permettre de résister au stress énergétique qu’elles vont devoir affronter.

          Je signe donc la pétition.

           


          • easy easy 1er septembre 2012 11:25

            Jusqu’en 1840, les gens ne ressentaient pas le besoin ou désir de naviguer pour naviguer. Ils n’avaient même pas envie de rouler pour rouler, ni envie de courir pour courir. Ils aimaient marcher pour marcher, boire pour boire, baiser pour baiser, écrire pour écrire.


            Depuis, stress de la vie quotidienne et nouvelles transcendances maritimes faisant, voilà que lancés à corps perdu dans la civilisation des loisirs qui exige d’en avoir sous une allure signifiante, les Français ne peuvent plus se passer de naviguer.

            C’est cher un bateau et ça demande, quand on aime le confort et qu’on ne supporte pas les aléas des tempêtes, des ports sûrs pratiquables 24h/24h, nonobstant les marées. 

            Au bilan, la navigation de plaisance représente une composante significative de la croissance économique. Composante qui entraîne son lot de voracités et nuisances.

            Les aqualands avec leur parking défigurent le paysage. Les centres commerciaux avec leur parking défigurent le paysage. Les stations de ski avec leur parking défigurent le paysage. Les autodromes avec leur parking défigurent le paysage. Les aéroports avec leur parking défigurent le paysage. Les ports de plaisance avec leur parking défigurent le paysage.


            Chacun, las de ne plus voir que béton et bitume, cherche à s’évader en envahissant un nouvel espace qu’il va bitumer et bétonner.


            Bitume et béton font désormais le sens.


            • Grattounette 1er septembre 2012 12:30

              Je pluche pluche, forcément et des 2 mains connaissant bien ce coin, tout a été bien dit par Fergus and Co. 

              Et puis en effet économiquement j’en connais qui commencent à les revendre, leurs bateaux qui ne servent que 15 jours dans l’année...


              • Radix Radix 1er septembre 2012 12:57

                Bonjour

                Une question qu’il faudrait se poser : quel est l’intérêt d’un nouveau port de plaisance dont 80% des unités ne navigueront que 20 jours par an ?

                Une petite cale et une grue couplée à un stockage à sec serait une solution plus intelligente pour l’environnement.

                Mais c’est vrai, j’oubliais les confortables bénéfices que vont faire les promoteurs du projet !

                Radix


                • colza 1er septembre 2012 13:16

                  Vous avez raison Radix, sans compter que si on se met à promouvoir le bateau en temps partagé, à qui l’industrie nautique va bien pouvoir vendre des bateaux.
                  On marche sur la tête, j’avais un bateau sur lequel j’ai vécu près de 10 ans. Je peux affirmer que la plupart des bateaux (mis à part les petits pointus, canots, pêche-promenade servant à la pêche) ne sortaient pratiquement jamais et surtout pas de Septembre à Juin.


                • Radix Radix 1er septembre 2012 13:24

                  Bonjour Colza

                  J’aime naviguer à la voile en famille et je n’ai jamais acheté de voilier, je loue lorsque j’ai défini mon programme. Ce qui me permet d’adapter la taille du voilier à la navigation envisagée.

                  Cela revient beaucoup moins cher et économise beaucoup de soucis !

                  Radix


                • colza 1er septembre 2012 13:19

                  Qu’on puisse vouloir dénaturer ainsi ce site magnifique qu’est le Diben est stupéfiant.
                  Dans quelle cervelle dérangée un tel projet a-t-il pu naître ?
                  Je vais de pas signer.


                  • colza 1er septembre 2012 13:19

                    Oups, de ce pas... of course !


                    • joletaxi 1er septembre 2012 14:39

                      J’aime naviguer à la voile en famille et je n’ai jamais acheté de voilier, je loue lorsque j’ai défini mon programme. Ce qui me permet d’adapter la taille du voilier à la navigation envisagée.

                      Cela revient beaucoup moins cher et économise beaucoup de soucis !

                      ah, si tout le monde était aussi malin que vous, je vous admire...une démonstration de plus que les écolos sont profondément égocentriques et présomptueux.

                      A part eux, tous les autres sont des crétins,ils savent ce qui est bon, utile, indispensable.

                      Comme les éoliennes par exemple, un plus certain pour nos magnifiques paysages.Sans compter que pour qu’elles délivrent (quand cela arrive) leur courant, c’est des milliers de kms de lignes HT de plus.

                      Ne parlons même pas du carnage des oiseaux et chauve souris.

                      Mais le petit port, qui pourrait tout aussi bien être sympa, qui permettra de créer quelques emplois peinards, n’y pensez pas.


                      • amipb amipb 2 septembre 2012 09:17

                        Depuis quand vous souciez-vous des oiseaux et des souris ?

                        Votre démagogie ostentatoire ne fait plus rire personne.


                      • exocet exocet 1er septembre 2012 20:37

                        Moi aussi, je suis pour qu’on n’oblige pas les femmes à porter le diben en Bretagne.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès