Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Planète : chaud devant

Planète : chaud devant

Le climat de notre planète se réchauffe. Responsable : l’activité humaine principalement. Conséquence : les conditions de vie sur Terre, celle de l’Homme en particulier, vont être de plus en plus tragiquement bouleversées.

C’est sur la base de ce constat simple, objet aujourd’hui d’un consensus des scientifiques, des dirigeants politiques et des opinions publiques, que la communauté internationale s’est retrouvée à Montréal ce lundi. Elle va débattre, pendant dix jours, de la réduction future des émissions de gaz à effet de serre. La conférence de l’ONU sur le réchauffement climatique abordera la question de l’après-protocole de Kyoto, dont les signataires ont pris des engagements à l’horizon 2012. Mais ni les États-Unis

(principal émetteur actuel de ces gaz) ni la Chine ou l’Inde (principaux émetteurs futurs) ne l’ont signé.

Une fois le constat du réchauffement planétaire et de sa cause humaine posé, tout se complique. Les pays riches ayant signé le protocole (Union européenne, Canada, Japon) ne rempliront pas leurs promesses d’ici 2012, les États-Unis affirment qu’ils font mieux que les signataires de Kyoto, et les nouvelles puissances industrielles (Chine et Inde, mais aussi Afrique du Sud ou Brésil) refusent d’entraver leur développement accéléré.

Faire du président américain actuel le "Bush émissaire" de l’apocalypse écologique annoncée ne résoudra donc rien. Car son attitude unilatérale - et éminemment critiquable - ne doit pas devenir l’arbre qui cache la forêt.

L’application du protocole de Kyoto par tous les pays de la planète ne retarderait que de quelques décennies le réchauffement en cours. Il ne suffira donc pas d’entraver à la petite semaine, et à un coût financier prohibitif, la croissance des pays riches et des économies émergentes. Il faudrait leur donner un coup d’arrêt brutal pour avoir un véritable impact à long terme sur le climat. Inimaginable au vu des conséquences sociales.

La communauté internationale devra donc trouver un terrain d’entente pour concilier l’approche de Kyoto (priorité à la réduction des gaz à effet de serre) et celles de l’Amérique (priorité aux nouvelles technologies limitant ou supprimant les émissions polluantes) ou de la Chine et de l’Inde (priorité à la sortie de leur population de la pauvreté). Sans hypothéquer l’activité économique. Et, surtout, sans se faire d’illusion : quoi que nous fassions, sauf à retourner à l’âge pré-industriel, la planète se réchauffe.

Car, même si elles arrivent à contrôler ou à ralentir ce phénomène, les sociétés humaines du Nord comme celles du Sud doivent se préparer à des changements fondamentaux de leur environnement physique, pour réorganiser leurs modes de vie en conséquence.


Moyenne des avis sur cet article :  1/5   (2 votes)




Réagissez à l'article

5 réactions à cet article    


  • Scipion (---.---.149.195) 29 novembre 2005 14:17

    Enfin un texte raisonnable sur un sujet catastrophisé par les médias. Plutôt que de dire aux pays dits émergents : « Le progrès, c’est pas pour vous, il vous faut faire une croix dessus ! », il convient, dès maintenant, de se préparer à amortir au maximum les conséquences du réchauffement.

    Ce sera plus intelligent et plus efficace que de tenter de renverser une tendance qui n’est pas forcément inversable.


    • Serge (---.---.178.113) 29 novembre 2005 18:14

      Il est faux d’affirmer qu’il y a consensus sur le fait que l’activité humaine soit la cause principale du réchauffement de la terre. C’est de la désinformation. Il n’y a pas de consensus des scientifiques, ce qui est la 1ère chose à signaler. Pas de consensus des politiques. Et sûrement pas des opinions publiques ; la preuve : je ne suis pas d’accord et je ne suis loin d’être le seul.


      • Sylvio Sylvio 29 novembre 2005 21:00

        pfff ce qu’il ne faut pas entendre : il y’en a qui crois encore que l’homme n’est pas responsable du rechauffement de la planète. Il faut vraiment être nier l’évidence.

        1er exemple : Il a été prouvé par analyse des glaces en antartique que le taux de CO² a augmenté de 25% en environ 1 siècle. Une hausse aussi brutale n’est jamais arrivé sur Terre, ceci a été montré aussi par ces analyses.

        2e exemple : Les glaciers des Alpes ont diminué de moitié (!) depuis les années 50. Etats des glaciers dans le monde.

        Les exemples, les faits, les preuves scientifiques, on ne les compte plus aujourd’hui. On envoi même des satellites pour étudier ce réchauffement climatique.

        Dans mon cas personnel, je viens de Savoie, les stations de ski de basse altitude ont moins en moins de neige, elle s’équipe en canon à neige pour ne pas fermer (les plus basses ont fermés or le ski se porte bien). Lorsque j’étais gamin, il y’avait presque un mois de neige (à 450m) ou nous faisions de la luge pendant les récrés maintenant, c’est à peine si il y’a une semaine de neige). En Savoie, bientôt on aura des cigales (ce n’est l’affaire que d’une dizaine d’années) !

        Enfin, il ne faut pas être aveugle pour voir tout ce que l’homme rejette dans l’atmosphère, cela se chiffre en millard de tonnes (estimation : 22 milliards de tonnes de CO² rejetés par ans par les combustibles fossiles). Il ne faut vraiment se fermer les yeux pour ne pas voir comment l’homme a envahit la Terre et la dutruit à vitesse grand V.

        Enfin bref, c’est sur il vaut mieux ne pas regarder ça si on veut vivre serainement et ne pas avoir peur pour ses enfants. Il vaut mieux ne pas en parler pour ne pas augmenter les dépenses nécéssaire pour « limiter » la pollution. Il ne vaut mieux pas évoquer ce sujet qui est contre « le progrès », contre « la consommation » sans limite.

        Que l’on soit anti-écolo ou pro-écolo, c’est pareil, les faits sont là, tout les scientifiques prédisent en étant optimiste une augmentation de température déjà conséquente en un 1/2 siècle, alors l’homme si il continue comme ça combien lui donnez-vous ? 1 siècle ? 1 millénaire ? trouvez-vous cela long par rapport à l’existence de l’humanité ?

        Concernant l’article, Bush n’a pas fait beaucoup d’efforts quand même vis à vis de l’environnement. Sa passion est quand même plus proche du pétrole que de l’environnement (il sera mort avant le rechauffement). Je pense que les USA qui ne sont aps à plaindre devrait montré l’exemple en quelques sortes, là au moins, d’autres pays serait plus motivé pour faire attention. Maintenant, si la priorité est l’économie, eh ben ok mais c’est une vision à court terme car le dérèglement climatique va nous couté de plus en plus cher (financièrement).

        Sur ce je vous remercie, j’ai 26 ans et j’ai pas envie de vivre dans un sauna dans 50 ans...


        • Sylvio Sylvio 29 novembre 2005 21:14

          L’allemagne a réussit à faire baisser de 19% les rejets de CO2 entre 1990 et 2002 et ce sans avoir de « catastrophe économique ». Les énergies renouvelables ont en outres apportés 130 000 emplois et affaiblit la dépendance vis à vis du pétrole (ressource que ne possède pas ou très très peu l’Allemagne) (source). L’UE enregistre depuis 2004 un recul des émissions de gaz à effet de serre (source)

          Comme quoi ce n’est pas si inintéressant d’oser s’engager dans cette voie tant décriée et tant vu comme anti-progressiste et anti-économique.


          • Rémy (---.---.237.115) 30 novembre 2005 09:49

            Enfin, un peu de bon sens dans un monde de fous. Les média utilisent de façon éhontée les peurs grégaires des hommes. Ils exploitent l’irréflexion du public, son ignorance et sa vertigineuse incompétence, le manque de jugement personnel de l’individu pour mieux avoir de l’audimat ou des lecteurs. La peur paye. Nous développons une civilisation de la peur. L’opinion publique, c’est-à-dire la foule, est menée par les média comme le taureau est travaillé par le matador. Olé ! Oui la planète se réchauffe et ce n’est pas un scoop ! D’ailleurs si elle ne se réchauffait pas elle se refroidirait ce qui ne serait sans doute pas mieux. Notre planète est vivante, elle change, c’est l’homme qui voudrait la gardée comme elle lui convient. Parce que ça l’arrange. Il y a cinquante ans déjà les paysans fustigeaient la Caravelle (le nouvel avion à réaction de ligne) et l’accusait de tous les changements climatiques. « D’mon temps y avait un printemps et un été. D’nos jours tout a été tourneboulé.... » . Tout ça n’est pas nouveau ou plutôt si c’est nouveau pour ceux qui ne l’ont pas vécu. Oui il y aura une évolution des températures dans les années à venir comme il y a eu une pendant ces derniers siècles et ces dernières décennies. De là à dire que c’est l’humanité qui en est seule responsable c’est à la fois bien prétentieux et un peu tôt pour conclure. La vraie science demande plus d’humilité. L’homme joue sans doute un rôle dans ce réchauffement, mais lequel ? Le terme « scientifique » est trop exploité pour faire passer une opinion souvent erronée. Souvenez-vous ! Pendant longtemps les « scientifiques » ont pensé que la terre était plate. Et si on appliquait aussi le principe de précaution aux idées ? A propos savez-vous que la calotte glaciaire de la planète Mars se réduit depuis quelques années parce que la température augmente sur cette planète ? Une autre conséquence du comportement de l’homme ? Arrêtons un peu de dire n’importe quoi. Soyons sérieux et ne fonçons pas toujours dans l’information comme le taureau dans la cape du matador. Perdons le respect du papier imprimé et de l’information radiodiffusée. Ce n’est pas parce que je l’ai vu à la télé que c’est vrai (même les photos eh ! oui). Et tant pis si l’on vous traite de taureau vicieux (le taureau qui ne fonce pas dans la cape). Et si vous voulez trouver nombre de scientifiques de haut niveau qui pensent de même mais qui ont des difficultés à se faire entendre ce n’est pas bien difficile. Ce n’est pas nouveau, il y en a eu aussi dans le passé, souvenez vous de Galilée !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès