Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Politique de l’immigration, le PCF se besancenotise

Politique de l’immigration, le PCF se besancenotise

Votre reporter citoyen s’est rendu lundi soir 5 décembre au débat organisé par le Parti communiste français dans le XIe arrondissement de Paris : « Quelle politique de l’immigration ? »

Madame la sénatrice, dirigeante du Parti communiste français, membre de la Haute Cour de Justice, Nicole Borvo Cohen-Seat, à partir des récentes modifications de la loi Reseda en loi Ceseda, est venue élégamment vomir sur la mauvaise république, et désignait des lois racistes promulguées ces dix dernières années : les lois Pasqua-Debré-Chevènement-Sarkozy. De la part de la présidente du groupe communiste citoyen et républicain, on pouvait se demander si ça ne flinguait pas un peu, à gauche du PS ! Bref, c’était du niveau : tous dans le même panier, et votez Marie-Georges ! On aurait dit un placard de la LCR.

Sauf que pour faire plein, le Parti communiste français et le Réseau éducation sans frontière, fins organisteurs, avaient fait venir aussi des Asiatiques qui ont fini le débat entre eux, puisqu’aucun ne parlait le français, à part leurs enfants de trois à sept ans qui ne comprenaient pas ce qu’ils faisaient là si tard, il y avait école le lendemain. Brouhaha permanent. Et de politique de l’immigration, et de droit du travail, et de valeur du travail, rien. Sinon que les quotas sont de retourn et que l’on voit à l’horizon le droit du sang dominer le droit du sol.

Et puis, j’y ai entendu la litanie de tous les cas personnels des personnes venues de l’Afrique, avec ou sans papiers, dont l’un était légalement sur le territoire, payait des impôts, comme tout bon citoyen, mais se sentait discriminé dans son logement, et il avait bien raison.

Pour sortir de l’exposition des cas personnels, douloureux bien entendu, il était de bon ton de dénigrer la France, quand on est fonctionnaire et membre du Réseau Education Frontière , de cristalliser sur la France tout ce que nos sociétés ont de martial et d’ethnocentrique, de désigner d’un doigt vengeur ce pays de colonisateurs arrogants qui dénie aux autres le droit d’exister, qui fait semblant d’ignorer son histoire et ce qu’elle doit à l’Afrique.

Comme on assistait naguère à la lepénisation de la droite, on voit la besancenotisation de la gauche.

Le PCF prône la régularisation systématique de toute personne sur le territoire. Mais pourquoi donc l’Italie peut-elle, comme elle vient de le faire, régulariser 500 000 sans-papiers, alors que la France, pays au moins aussi pauvre qu’elle, ne le voudrait pas ? Parce qu’elle est raciste, comme le Hongrois Sarkozy, disent les édiles converties à l’extrême-gauchisme...

Mais la réponse qu’il vaut mieux taire dans un débat du PCF est que l’Italie, naguère sous la férule communiste, a une natalité plus faible que la France. Aussi et surtout que l’Italie ne paie pas d’allocations de chômage ou très peu, qu’en Italie il n’y a pas d’allocation-logement, qu’il n’y a pas d’allocations familiales, pas de RMI, et pas de couverture maladie universelle. On voit donc bien que l’Italie, pays raciste pour le coup et de façon perverse, devient l’eldorado des sans-papiers d’Europe de l’Est, à moindre frais. Le système de protection social italien n’est pas menacé par un demi-million de travailleurs indigents, car il n’existe pas. Il resteront pauvres et malades. Comme, de plus, le travail au noir est là-bas encadré par une loi qui l’autorise (à condition de payer son employé 6,90 euros de l’heure), la valeur du travail horaire n’est pas menacée.

Dans le mauvais rôle du Français avec papiers, j’ai dit à ces personnes venues d’Afrique que tous les Français ne sont pas à jeter avec l’eau du bain, que la majorité n’est pas raciste, antisémite ni xénophobe, et qu’un bon Français bien rose, comme moi, né sur le territoire, pouvait aussi avoir été victime de discriminations à l’emploi, au logement, à l’éducation. Pour les subir, seule la géographie suffit. Il suffit d’être né au "Pigeonnier", une cité ouvrière d’Amiens de 25 000 logements, tenue par le PCF pendant quarante ans (comme c’est pratique d’avoir des circonscriptions où les électeurs sont entassés dans le sens de la hauteur...).

Il n’y a qu’à venir de là pour savoir ce que les Français et le Front national doivent au Parti communiste.

Il vaut donc mieux émigrer en Italie qu’en France, puisque là-bas, on est tellement évolué et ouvert qu’on vous donne des papiers, ce qui n’est pas le cas dans notre pays rétrograde et rabougri, dont on ferait bien de dissoudre la nation...

Besancenot n’aurait pas dit mieux mais, hier soir, il n’y avait pas de caméras pour parader.

Et on ne compte pas sur Mme la Sénatrice du groupe communiste, républicain et citoyen, pour expliquer que la loi Reseda, initiée par Jean-Pierre Chevènement, loin d’être une loi discriminante, instituait la régularisation de tous les enfants scolarisés, et donnait, enfin, un vrai statut aux réfugiés.


Moyenne des avis sur cet article :  3.99/5   (170 votes)




Réagissez à l'article

70 réactions à cet article    


  • Marsupilami Marsupilami 5 décembre 2006 11:30

    Bon article, bon reportage, bien écrit et en plus marrant. Les cocos et les gauchos sont vraiment ravagés du bulbe.

    En parlant de l’Allemagne d’avant la chute du mur de Berlin, Mauriac disait « J’aime tellement l’Allemagne que je suis content qu’il y en ait deux ». J’aime tellement l’extrême gauche que je suis content qu’ils soient six candidats virtuels que le gaucho-bobo ayatollah athéiste Onfray n’a pas réussi à fédérer.


    • Bill Bill 5 décembre 2006 11:53

      @ Marsupilami

      Flute, tu ma l’as enlevé de la bouche ! « Les cocos et les gauchos sont vraiment ravagés du bulbe. » Je ne dirai pas mieux ! Ce qui est amusant, c’est que ce sont vraiment des caricatures ces gens-là !

      Bien à toi !

      Bill


    • anthony (---.---.69.253) 5 décembre 2006 20:46

      Que de haine pour ce petit parti de « dérangé du bulbe » dont plus personne ne parle, qui n’ a plus d’avenir (c’est les politologues qui le disent) mais qui a toujours su, malgré ses erreurs et errances comment déclencher l’hystérie des cons réacs qui ont pondu ce commentaire et les suivants, et dont la haine du bolcho n’a d’égal que leur haine du « niacoue ou du bougnoul qui vient manger notre pain et nos allocs » comme ils n’osent probablement plus dire. Pas de doute que, puisqu’ils évoquent l’allemagne et mauriac, on les aurait retrouvé en 40 là encore contre les communistes, dans des kommandaturs ou a n’en pas douter ils auraient eu leurs entrées


    • ANTIBOBO (---.---.203.7) 6 décembre 2006 09:18

      En attendant les bobos, les vrais voteront Sarko et surtout Royale, ne détournons pas la vérité. Plus sérieusement je ne suis pas entièrement d’accord avec Nicole Borvo pour les motifs cités dans l’article assez bien argumenté. Mais il faut préciser qu’une régularisation massive ne peut s’inscrire que dans une politique volontariste de coopérationn avec les pays du tiers monde (ce qui implique une remise en cause du libre-échangisme à tout prix) ainsi qu’une aide au développement dans la paix (ce qui suppose une action au sein de l’ONU et uniquement en son sein) et sans conditions. Ce sont les conditions indispensable mais pas les seules, alors arrêtez de simplifier, vous n’êtes pas si bien informés que ça. Mais votre commentaire me rassure sur mon opinion : la gauche a tout intéret à s’unir, sinon elle tendra la perche aux railleries de votre genre sur les six candidats dont les libéraux n’ont rien à craindre, tandis qu’unis nous ferons un carton dans les cités populaires.


    • jak (---.---.219.136) 5 décembre 2006 11:35

      Qu’attendre d’autres de la part des communistes, sinon un discours diffamatoire sur leur pays, et l’international tube d’un autre siècle.Bravo pour votre abnégation citoyenne.


      • LE CHAT (---.---.75.49) 5 décembre 2006 12:03

        Les clandestins travaillant au noir en Italie n’iront certainement pas se plaindre à leur capo mafioso , c’est la veste en beton assurée !

        d’accord avec marsu et Bill pour dire que ces gauchistes sont ravagés du bulbe ,voir l’article sur les idiots inutiles de vendredi.......


        • schroen (---.---.202.60) 5 décembre 2006 12:08

          C’est bête à dire mais on la l’impression que parfois être françois de souche nous dessert.

          Je me souviens à paris, il y a quelques années j’étais en sous location dans un studio et je voyais à la télé des africains beuglé parce que on leur proposait des logements en banlieu. Moi j’en aurai bien voulu un même en banlieu de plus un logement social à bas coût !!!

          Je me suis donc rendu à la mairie du 14 ème où l’on m’a gentillement dit que vu que je n’étais pas « arabe » ou « sans papier avec une famille nombreuse » il me faudrait environ 10 à 12 ans pour obtenir un logement social !!!! Pourtant, l’endroit ou j’étais en sous location appartenait à la mairie de paris via une société anonyme de gestion immobilière, il y avait bien des appartements de libre, mais en 4 ans je n’ai jamais vu une famille de souche française emmenagée !!!!

          Des appatrides ou des refugiés politiques ça oui, je ne met d’ailleurs pas en doute les qualités intrasèques de ces gens car la plupart étaient très poli et respectueux mais il y a quand même de quoi se poser des questions ? ( bon je parle pas des enturbannés et barbus sinon le laic style 1900 que je suis va voir rouge)

          Lorsque je me retrouvé en fin de droit alors que j’avais travailler 16 mois sur deux ans, sans rmi, que le salaire de ma compagne ( vous n’êtes pas sans savoir que l’avoine manque au ratellier les chevaux se battent smiley ) je suis allé demander des explications :

          Comment un jeune de 25 ans chez ses parents touchent le RMi meme si ses parents travaillent alors que moi même suis sans aucune ressource !!! Finalement en étudiant mon dossier le gentil monsieur des assedics m’indiqua comment pouvoir toucher au moins 150 € en titre d’APL, c’est pas grand mais c’est déjà ça.

          Alors oui la gauche se besansnoise et celà depuis bien des années. La franche extrème gauche de l’éducation nationale est d’ailleurs très active avec le Réseau Education Sans Frontière dont le responsable était affilié à la lcr... ne fait qu’empirer le poblème en gangrénant l’éducation, si les professeurs garant de la république désobéisse à l’état ou va t on, à c’est vrai c’est de la désobéissance civile dixit l’extrème gauche.

          J’entends désormais proche de moi, certaines connaissances avoir des paroles dérangeantes, style : Tout les vieux cons de fonctionnaires on les pique a 65 ans après 10 ans de retraite et bien d’autres encore... Sarko y va passer et les racailles vont tout peter on va pouvoir s’en débarasser... Pourtant ces gens de la génération 80 devraient être sensibilisé au combat contre le pen mais il n’en est rien... En effet, ces individus n’entendent que les rengaines sadomasochistes sur le devoir de mémoire envers la colonisation, les méchants français porteur de Carte d’identité qui doivent se flageller parce que certains de leurs aieux prenaient des bateaux pour des RER A donc il ne faudrait pas s’etonner si ça péte en France l’année prochaine... Je ne partage en aucun cas les idées de ces connaissances, je les comprends, mais ne les accepte pas... Il faut arreter la gabegie de l’extrême gauche en commençant par le facteur (si il l’est vraiment) puis les communistes (enfin ce qu’il en reste) et les barjos (anarchiste et autres lcr) dont les textes fondamentaux, je vous le rappelle sont contre la démoncratie autant que l’extrème droite....

          Schroen

          Ps : Afin de couper court à toute interprétation érroné de mon discours, je tiens à préciser que je n’ai jamais voter dans les extrèmes, cela doit être certainement du à la lecture du Livre Noir du Communisme et son pendant dans le nationale socialisme qui regroupent toutes les tueries et autres holocautes (y a pas que les juifs qui se sont fait gazer mais la diaspora amricaine aimerai qu’on le pense)perpetuer par ces grands malades.... Re Ps : Ces pauvres immigrés clandestins qui travaillaient mais manifestaient en horaires de bureau on finit par avoir des logements sociaux et moi j’habite désormais en Picardie à 1 heure de train grandes lignes de Paris CQFD


          • space_cowboy (---.---.57.23) 5 décembre 2006 14:55

            Oui vous avez raison, c’est bête à dire... je dirai même plus, c’est con !

            Si vous croyez qu’en n’attibuant pas les apparts aux étrangers, on va vous les attribuer à vous... ben vous croyez aux marmottes qui mettent du papier allu autour des tabllettes de chocolat...

            J’aime bien votre article qui se résume « je suis pas raciste, je suis de gauche ! mais quand même hein... »...

            Ben même moins à gauche que vous, quand dix gamins ont un toit au dessus de la tête plus grand que le mien on ne vit qu’à deux, ça me chatouille pas à l’extrême droite !

            Autrement, y a une autre solution pourquoi ne pas travailler tout el temps au lieu de 16 mois sur 24 !


          • Menico (---.---.217.108) 5 décembre 2006 16:30

            Well done Mr. Space-Cowboy !

            Avez-vous remarqué que plus ils sont franchouillards, plus ils sont nuls en orthographe ???

            Celui-là, il dit plus loin qu’il dirige une boîte ou il n’y aurait que des Français d’origine étrangère et des étrangers...

            S’il avait commencé par là, on ne se serait même pas attardés. C’est sûr qu’il doit avoir les boules, si son arrière grand-père n’avait même pas besoin de les payer... ça force à la nostalgie.


          • JeretourneMaVesteToujoursDuBonCôté (---.---.153.98) 5 décembre 2006 17:45

            Oui vous avez raison, c’est bête à dire... je dirai même plus, c’est con !

            JE DIRAI MEME PLUS C’EST JEANMARIE


          • domdi (---.---.194.44) 5 décembre 2006 12:12

            celà dit ils ne sont pas les seuls à laisser l’europe sur le carreau... on attend toujours leur plan Z... ah oui... le rien c’est de la grande utopie smiley

            allez signer l’initiative pour l’initiative

            http://www.citizens-initiative.eu/


            • LE CHAT (---.---.75.49) 5 décembre 2006 12:32

              faire venir des immigrés pour concurencer les bas salaires est le voeu le plus cher du medef ,qui accentue ainsi les pressions à la baisse ; les cocogauchistes pronent une politique qui va à l’encontre des intérêts de leurs électeurs ,ce qui s’apelle se tirer une balle dans le pied ! les verts , autres gauchistes, ne savent pas que l’introduction en masse d’espèces hallogènes perturbe gravement tout ecosystème..........


              • julien.gavroche@gmail.com (---.---.247.92) 5 décembre 2006 12:58

                Cet article défend une idée qui est ce qu’elle est... Par contre illustrer encore en 2006 des communistes par une image montrant une sale bolchévik avec un couteau entre les dents, cela me parait disons décrédibiliser le fond de l’article contenant peut etre quelques bonnes idées...

                Argumenter ok, ce genre de caricature des années vichistes est par contre malvennu selon moi...

                Julien.


                • Bef (---.---.205.80) 5 décembre 2006 13:26

                  Désolé, Julien, regarde mieux l’affiche : c’est tout le contraire ! Il s’agit d’une caricature incitant à voter communiste pour contrer le nazisme.


                • thomas (---.---.153.54) 5 décembre 2006 13:04

                  Pcf lcr, ils sont a coté de la plaque sur l immigration, c est d ailleurs pour ca que le pc ne fait plus aucun score.

                  Mais les trouduc de droite et d extreme droite sont encore plus con de croire que ces courants feront qqchose pour eux.

                  La droite c’est le pays aux bourgeois, l extreme droite c’est le pays à CERTAINS bourgeois. Dans les deux cas le peuple trinque.

                  Aujourd hui en france il n’ya pas de gauche republicaine ou nationaliste qui puissent representer d’alternative.


                  • Bef (---.---.205.80) 5 décembre 2006 13:30

                    « trouduc de droite » : ça c’est de l’argument !

                    « La droite c’est le pays aux bourgeois » : es-tu vraiment sûr de n’être pas encarté au PCF ou à la LCF, avec de tels propos qui fleurent bon la « lutte des classes » ? Salut, camarade !


                  • Menico (---.---.217.108) 5 décembre 2006 18:08

                    T’as raison, pour faire de la lutte des classes, fallait en avoir un peu, de la classe... et toi, t’es persuadé de l’avoir gagnée...

                    C’est affligeant, ce qu’on lit de la part de prolos qui se croient arrivés parce qu’ils ont un 4x4 à crédit.

                    ça me fait penser aux petits nazillons qui n’ont jamais eu un vrai führer pour leur botter le cul... ils parlent sans savoir.


                  • Sam (---.---.195.193) 5 décembre 2006 13:22

                    i>est fonctionnaire et membre du Réseau Education Frontière , de cristalliser sur la France tout ce que nos sociétés ont de martiales et d’ethnocentriques, de désigner d’un doigt vengeur ce pays de « colonisateurs arrogants quidénie aux autres le droit d’exister, qui fait semblant d’ignorer son histoire et ce qu’elle doit àl’Afrique ».

                    La France désignée comme néo-colonialiste, c’est avant tout l’Etat colonisateur et ses moyens d’imposition et de coercition pour des politiques de pillage organisé, qui perdurent, même si la Françafrique a perdu de son lustre.

                    Voilà ce que dénoncent RESF et bcp d’autres organisations, comme tout simplement énormément de personnes. Voir, à ce propos, le succés de RESF qui a fait reculer SDNB.

                    La France n’a rien à voir dans ce légitime rejet. La France dont tu parles, c’est quoi d’ailleurs ?. Le peuple ? Une idée fumeuse, militaro-élitiste type St Cyr ?..

                    Le peuple français, la seule réalité importante en regard de cette notion fourre-tout de Nation de France fleurant bon la vieille France et ses nobliaux.

                    Nobliaux qui n’ont jamais manqué d’envoyer les français se faire tuer en vain. Pour défendre les très profitables usines et territoires qui n’étaient pas leurs.

                    Quant à l’objet grassement souligné de ta vindicte, les fonctionnaires. Pourquoi, les fonctionnaires ?..Le refus et le mépris actuel du colonialisme n’est pas réservé aux fonctionnaires.

                    Encore une fois,le succés de RESF, mais également le rejet immensément majoritaire, de ces tentatives du Parti de la Mort pour légitimer « le bon temps des colonies » (tentative qui devrait - entre nous - faire dégueuler n’importe quel démocrate et lui faire rayer de la carte politique cette clique rance) montre qu’on est bien au-delà d’une catégorie particulière de population.

                    Il ya des nostalgies rances, il y a des causes légitimes, il y a des français qui ont du coeur et de la tripe. Qu’ils soient coupables aux yeux n’en est que plus honorable pour eux.


                    • Marie Pierre (---.---.163.211) 5 décembre 2006 13:47

                      Bon article, qui remet bien le rôle joué par les collectifs de tout poil. Derrière le mot « collectif » je cherche toujours le manipulateur.


                      • Cris Wilkinson Cris Wilkinson 5 décembre 2006 13:57

                        Il y a toujours eu un truc qui m’étonne à gauche (la vraie), c’est la « victimisation » du sans papiers et autres immigrés.

                        Je suis peut-être à côté de la plaque, mais pour moi, le gochau, le vrai, le tatoué, le rouge, c’est un nationaliste pur sang. Le peuple pour le peuple.

                        Et à la première occasion, on les vois défendre « les autres » ceux qui ne sont pas du peuple, ceux que le patronat est allé chercher pour faire produire à la place du peuple qui a osé demandé des augmentations, des meilleurs conditions de travail ....

                        Après il ne faut qu’ils viennent pleurer car ils n’ont plus d’électorat. Ils l’ont abandonné, au grand bonheur du breton.


                        • Germain (---.---.196.126) 5 décembre 2006 21:12

                          Le gaucho, le vrai n’est pas essentiellement intéressé par le destin du peuple travailleur ou immigré, il est d’abord animé par la haine, le ressentiment contre la société, dans laquelle il est souvent bien installé... A l’origine, sans doute des facteurs personnels qu’il serait intéressant d’étudier cas par cas, mais le résultat est là.

                          Pour assouvir cette passion et dans le meilleur des cas mettre à bas le système, le gaucho a besoin d’un instrument qui lui donne la puissance nécessaire et la force morale dont il est lui-même dépourvu. Hier, c’est dans l’ouvrier qu’il mettait son espoir. Grande déception ! (« Unité étudiants ouvriers » !) Aujourd’hui, c’est l’immigré qu’il s’efforce d’instrumentaliser, l’immigré musulman paraissant le plus prometteur par l’énergie sous-jacente et la détermination qui lui sont prêtées.

                          Le plan est donc d’attirer le plus grand nombre possible de ces futurs combattants espérés, de s’en faire les tuteurs, les manipulateurs, tout en exacerbant les tensions sociales qui hâtent l’écroulement désiré.


                        • Pete Bondurant Pete Bondurant 5 décembre 2006 14:00

                          Depuis qu’on a accepté l’idée que pour des raisons d’égalitarisme on créait d’autres inégalités, on assiste à des situations ubuesques à l’égard desquelles mieux vaut se garder de toute réaction sous peine d’être étiqueté. La Picardie est un joli pays ! De quoi vous plaignez-vous ?! (2nd degré) De la même manière, on exige de régulariser des personnes qui ne se sont pas conformées aux lois du pays dans lequel elles arrivent - avant même d’être sur le territoire... c’est un bon début, non ? Et l’on arrive à trouver intolérable et révoltant qu’on les menace de reconduite, sanction prévue par la loi qui n’a pas été respectée.

                          D’une façon générale, le système actuel est un nivellement par le bas. Travailler ne rime pour ainsi dire plus à rien.


                          • Pete Bondurant Pete Bondurant 5 décembre 2006 15:25

                            La preuve de l’intelligence et de la tolérance, c’est l’argumentaire à coups de « fainéant », « fumiste » et autre « franchouillard ». Pourquoi ne pas accepter tout simplement un échange d’idées plutôt que de noms d’oiseau ?


                          • maxim maxim 5 décembre 2006 14:08

                            on a bien vu ce que sont devenus tous les paradis ouvriers....

                            pays des lendemains qui chantent,de la repartion égale du bien commun....pays sans vipères lubriques...sans bourgeois assoiffés du sang ouvrier.....notre patrie qui marche vers le soleil levant..pays ou les travailleurs meritants avaient droit à un frigo....ou l’on roulait en TRABANT la voiture ecolo-fumante.....cette interdiction de lire et d’écouter de la musique occidentale.

                            et pour protéger ces paradis,des murs des miradors ,des mitrailleuses ;

                            presque tous sont tombés ,il en reste quelques uns,en insistant,un peu on doit bien pouvoir obtenir un visa !


                            • Bill Bill 5 décembre 2006 14:09

                              Et oui... C’est triste à dire mais le patronat s’accomode très bien de la gauche : les immigrés coutent moins cher que nous autre, qui voulons un bon salaire.

                              @ Pete Bondurant

                              Tout à fait d’accord avec vous ! Nous sommes si bien manipulés que nous révoltons sur commande, mais rarement dans le bon sens !

                              Bill


                              • seb59 (---.---.180.194) 5 décembre 2006 14:09

                                Un bon article, qui denonce bien l’attitude racoleuse de certains partis politique à cette veille d’election.

                                Tous les moyens sont bons pour trouver de l’electorat, et les partis de gauche, donc du ’peuple’, deviennnent de plus en plus les partis de ceux qui savent profiter du systeme.

                                j’adore : « Le PCF prône la régularisation systématique de toute personne sur le territoire » Ouais, bonne idée, dans 2 ans on est 80 millions.... smiley

                                Mais ca va etre dur de financer nos retraites avec des rmis !


                                • Sam (---.---.195.193) 5 décembre 2006 14:28

                                  Seb59

                                  Le PCF prône la régularisation systématique de toute personne sur le territoire" Ouais, bonne idée, dans 2 ans on est 80 millions....

                                  Statistique aussi con que le Pen est borgne.

                                  Et même si, au paradis des paranos, elle s’avérait exacte, la France a besoin d’enfants, la natalité s’étiole. Mais, évidemment, y aura quelques basanés dans le lot, c’est clair.

                                  Dernière pique sur le cul de l’âne : l’Espagne, on me dit qu’ils ont régularisé tous leurs sans pap. Ca fait bientôt un an. Ils sont quarante millions de plus ?

                                   smiley


                                • gem gem 5 décembre 2006 15:36

                                  Ne mélange pas tout, Sam.

                                  En espagne les immigrés c’était surtout des sud-américains tout ce qu’il y a de plus hispaniques. Et comme par hasard ils ont régularisé puis fermer la porte juste comme les maghrébins et les noirs ont commencé à pointer le nez...

                                  C’est sur que Seb59 exagère, les 80 millions ça prendra plus de deux ans.

                                  Ce qui me sidère, c’est ce discours comme quoi il faut ce réjouir de l’augmentation de la population. Comme s’il n’y avait déjà pas assez d’hommes sur terre ! Et quand ce sont des gens qui nous serinent en permanence que l’économie doit être au service des hommes et pas le contraire, ça devient de la schizophrénie smiley


                                • seb59 (---.---.180.194) 6 décembre 2006 12:12

                                  @ Sam

                                  Ouais, toi aussi t’as raison !

                                  Ok, on regularise tout le monde (regulariser des gens qui vivent illegalement, sans papier en france, bonjour le respect des lois de la part de nos « futurs » citoyens).

                                  Et quand on les a regularisé , je propose qu’on les mettent tous chez toi ! Et comme tu as l’air sympa , je te laisse les nourrir ....


                                • Menico (---.---.217.108) 5 décembre 2006 14:15

                                  Ne vous tracassez pas, minables sarko-ségolénistes, vous l’aurez bientôt votre système à l’italienne, surtout si vous continuez à vous tromper d’ennemi...


                                  • benjamin (---.---.162.89) 5 décembre 2006 14:39

                                    Oui, vous avez vraiment raison. Quel bon article ! Et puis complètement objectif hein. Que de l’information. Ca c’est du journalisme. Les commentaires qui suivent aussi. Quelle tenue, quelle rigueur dans les propos, quelle prise en compte de tous les points de vue ! AgoraVox n’a que des participants de droite ? La France va mal, vous avez raison, c’est la faute à RESF, et puis à l’extrême gauche. C’est vrai que c’est eux qui sont aux commandes. Brisefer, vous avez interrogé des sans papiers lors de cette réunion, vous avez essayer d’établir un dialogue ? Ou d’entrée de jeu il s’agissait de décrédibiliser la cause de RESF soutenue heureusement par beaucoup de gens apolitiques. En tous cas, qualifier ce genre de brûlot de reportage, ça me fait doucement rigoler. D’accord avec le dernier commentaire. Vous vous trompez d’ennemis. Et comme disait le président Senghor « le raciste est quelqu’un qui se trompe de colère » (là je ne parle pas de l’article mais de certains commentaires).


                                    • Menico (---.---.217.108) 5 décembre 2006 15:39

                                      Merci Benjamin, je m’étais senti un peu seul à la lecture de cet article et des premiers commentaires.

                                      J’ai lu hier, sur un autre article que l’ensemble de ces bien pensants, de gauche comme de droite, ne représentaient que 41% des Français.

                                      D’ailleurs, je me fous complètement du PC, d’Artlette, de Besancenot et autres (l’autre extrême, je n’en parle même pas), mais le jour inévitable ou ça va péter, c’est quand même sur eux qu’on pourra compter.

                                      Pour preuve, au moment même où cet article était vomi par son auteur, Besancenot se faisait matraquer par les flics de Sarko.


                                    • Ben Ouar y Villón Brisefer 5 décembre 2006 17:53

                                      Un point à partir de ce commentaire.

                                      Oui, j’ai interrogé des sans-papier lors de cette réunion, et les plus aptes à discuter comprennent parfaitement les inquiétudes des citoyens du pays qui les accueille. Ils comprennent parfaitement qu’ils sont dans un pays d’europe qui ne va pas si bien qu’on leur disait au village, et l’entrée sur le territoire pas si facile que leur disaient les marchands de rêve à qui ils ont donné leur « fortune » pour passer les frontières. Le tableau n’est pas si rose.

                                      Mon article n’est pas objectif , c’est vrai, mais le niveau de la réunion publique était, lui, vraiment très mauvais. J’ai été ulcéré par le disocurs démagogique d’élus totalement irresponsables. Si dans 20 ans nous sommes 85 millions le SMIC sera à 400 € d’aujourd’hui. C’est simple. Et ce n’est pas la droite qui va réorienter cela -non bien sûr, le néo-libéralisme financier s’accomode très bien de l’abaissement des coûts de main-d’oeuvre- mais une gauche responsable.

                                      LE PCF veut faire de Jeff Babadunde une icône. Il est montré en exemple comme un étranger très bien intégré fréquentant une classe d’un lycée parisien (cependant le « chat » en direct du Nigéria montrait ses lacunes en français, et il a dû couper sa liaison internet au bout de 10 minutes de ratés techniques, car il paye très cher sa connection du Nigéria) les organisteurs, en bons français de la gauche parisienne, n’avait pas en tête ce genre de détail...

                                      D’entrée de jeu, pourquoi « décrédibiliser » la cause de RESF, qui n’est même pas suivi par nombre de parents d’élèves,(je suis représentant dans un conseil d’école) parents d’élèves qui, tout en acceptant la loi Chevènement (scolariser tous les enfants), s’élèvent contre les banderoles apposées sur les murs des écoles. L’Ecole ne doit être en aucun cas le lieu d’un activisme, politique, religieux etc.

                                      Un commentateur a raison de préciser que le RESF est bouffé par la LCR, comme ATTAC d’ailleurs ou la CGT-Spectacle, et on voit où ça mène une belle idée de départ, à l’affrontement et -in fine- à la décridibilisation.

                                      Le PCF entretient l’IMAGE d’une France du plein-emploi, de la générosité sans limite (alors que trop de générosité tue la générosité), et ça n’est pas pour rendre service aux immigrants qui débarquent à Marseille ou à Hendaye, avec du rêve plein de leur bagage, et le desespoir de toute l’Afrique.

                                      Une immigration saine pour les deux parties consiste à réguler celle-ci en fonction de la natalité du pays, des besoins en ouvriers spécialisés ou en techniciens, et non en continuant de s’aveugler de façon doctrinaire sur un pays pourvoyeur de chômeurs clandestins, mal logés, mal vêtus et mal soignés. cosciet que nous sommes face à l’un de senjeux majeurs du XXI° siècle, Je me tournerai vers un candidat à l’élection qui proposera une réorientation de l’Europe pour un développement équitable des Pays du Sud. Cherchez-le, il n’est pas si loin.


                                    • Menico (---.---.217.108) 5 décembre 2006 18:14

                                      SON NOM ?????????????? VITE !!!!!!!!!!!


                                    • mondohahajean (---.---.13.229) 5 décembre 2006 14:40

                                      Je penses qu’il est tout a fait normal que la france passe à 80 millions d’habitants puisqu’il faudrait bien faire venir des personnes travailler, pour tout simplement faire le travail :
                                      - des 6 millions de fonctionnaires qui ne fouttent rien ;
                                      - des 2 millions de chomerurs qui ne veulent pas travailler
                                      - du 1 million de rmistes..............
                                      - et des tas d’autres fumistes


                                      • Ronron (---.---.110.3) 5 décembre 2006 14:52

                                        Et les crétins dans ton genres, on les karcherise comment ?

                                        - passe un concours de la fonction publique si tu envies les fonctionnaires. Au moins, ils ne passent pas la journée devant agoravox comme toi. Ah mais non, j’oubliais, pour passer un concours il faut avoir un cerveau, ce dont tu as l’air de manquer.
                                        - s’il y a 2 M de chômeurs qui refusent le travail, alors qu’attends-tu pour les rejoindre ?
                                        - si tu envies tant que ça les RMIstes, ne te gène pas, va vivre avec leur 500€ par mois, qu’on rigole !

                                        Et s’il est un fumiste, c’est bien toi. Fumiste de l’intelligence, fainéant de la réflexion, fégnasse de l’analyse.


                                      • space_cowboy (---.---.57.23) 5 décembre 2006 15:01

                                        +1

                                        +1

                                        +1

                                        ça me fait plaisir les gens qui parlent comme ça... un peu véhément sans doute mais c’est vrai que le propos agace smiley


                                      • Ronron (---.---.110.3) 5 décembre 2006 14:46

                                        Purée, l’article est mauvais, subjectif et complétement à la masse (comme son auteur je suppose). Et puis ça fleure bon le racisme franchouillard, le petit blanc qui pleure devant les hordes étrangères plus mélanoïsées que lui qui viennent manger son pain et squatter ses logements, et y’a bon la sécu, et toute autre connerie de droite extrème et d’extrème bêtise.

                                        Mais alors quand on lit les commentaires, franchement, y’a de quoi pleurer.

                                        AgoraVox n’est plus rien d’autre qu’une officine réac, lue et trollée par racistes sectaires et pingres.

                                        Bravo ! Si c’est ça les supporters de Ségolène, on va être nombreux à aller militer pour la « vraie gauche », même en désordre de bataille. Au moins elle, même quand elle dit des connerie, on a pas l’impression que ça sent la cave au gros Pen.

                                        Bon vent les borgnes !


                                        • (---.---.51.237) 5 décembre 2006 15:08

                                          POLITIQUE DE L’IMMIGRATION, l’UMP SE LEPENBETISE !?


                                          • CAMBRONNE (---.---.124.190) 5 décembre 2006 15:18

                                            BONJOUR A TOUS

                                            Je voudrais tout simplement rappeler aux plus jeunes d’entre nous que le parti Communiste « français » est le parti qui en 1940 a pu republier le journal « L’Humanité » avec l’accord des allemands avec à charge de revanche le devoir de soutenir l’Allemagne Nazie .

                                            Lez PCF a fourni des cadres au Viet Minh en Indochine et des commissaires politiques dont l’infame BOUDAREL qui a sévi au Camp N°1 dans lequel les trois quarts des officiers prisonniers sont morts de mauvais traitements .

                                            Le PCF en Algérie PCA a participé à la Guerre contre la France et son armée . C’est le parti des porteurs de valises .

                                            Comment s’étonner que ce parti systèmatiquement prenne position contre la france et ses autorités . Quand ils ne savent pas quoi faire ils prennent le parti de nos ennemis et là ils sont surs de répondre à leur vocation .

                                            Le procés du communisme international n’ayant pas eu lieu contrairement à ce qui a été fait pour le Nazisme ils auraient tort de se priver et de ne pas compter sur les capacités infinies d’oubli des français .

                                            Vive la république quand même !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès