Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Portrait officiel : François Hollande depardonisé pour l’histoire

Portrait officiel : François Hollande depardonisé pour l’histoire

Raymond Depardon a tiré le portrait officiel du nouveau Président de la République. C’est tout nouveau et cela va rester pendant cinq ans.

C’est tiré ! Le portrait officiel du septième Président de la Ve République, François Hollande, est désormais public ce lundi 4 juin 2012. Il arrive avec deux semaines de retard par rapport à son prédécesseur Nicolas Sarkozy.

Le portrait officiel est une photographie importante puisqu’elle va se retrouver dans toutes les mairies de France, et on sait que le pays en compte beaucoup, dans les trente-six mille six cent soixante-quatre communes de France, ainsi que dans toutes les institutions nationales, commissariats, écoles, préfectures, ambassades etc.

La séance de photographie a eu lieu dans la matinée du mardi 29 mai 2012 dans les jardins de l’Élysée et le cliché a été réalisé par Raymond Depardon (bientôt 70 ans) qui a été le premier réalisateur, en France, à avoir filmé un documentaire de campagne électorale, celle de Valéry Giscard d’Estaing en 1974, à la demande du candidat de l’époque, et le film n’a pu être diffusé, toujours à cause du devenu Président, qu’en février 2002. Il fut ensuite l’inspirateur des excellents documentaires politiques de Serge Moati (notamment dans les campagnes présidentielles depuis plusieurs décennies).

blogDepardonRaymond

François Hollande est sans doute, dans ce portrait officiel, le Président le moins pompeux et celui qui a le moins posé. Comme Jacques Chirac, photographié en mai 1995 par Bettina Rheims (42 ans à l’époque, une artiste du nu féminin), il a été pris dans les jardins mais avec un arrière-plan plus flou et confus, représentant son palais. Comme pour Jacques Chirac (et ses prédécesseurs), aucun drapeau n’est visible. Bettina Rheims a été un peu déçue par sa photo qui ne lui ressemblait pas beaucoup.

blogChiracPortraitOfficiel1995

Son prédécesseur direct, Nicolas Sarkozy, avait étonné lorsque son portrait officiel a été rendu public le 22 mai 2007. Réalisé dans l’après-midi du 21 mai 2007 par le photographe dit people Philippe Warrin (44 ans en 2007), très fier de son travail présidentiel, le portrait était très conventionnel, très classique pour un Président qui se plaisait à vouloir transgresser. En effet, le cliché le représentait debout dans la bibliothèque de l’Élysée, et la seule innovation correspondait au fait que deux drapeaux étaient placés à l’arrière-plan, le drapeau tricolore, bien sûr, et le drapeau européen.

blogSarkozyPortraitOfficiel20070521li

À part Nicolas Sarkozy, seul Valéry Giscard d’Estaing s’est fait, lui aussi, photographier devant un drapeau tricolore. Valéry Giscard d’Estaing a été probablement le plus novateur dans son portrait officiel en mai 1974. La première nouveauté qui sera conservée par tous ses prédécesseur, ce fut son habit. Il a définitivement abandonné l’habit de cérémonie avec le cordon rouge de Grand Maître de la Légion d’honneur pour garder un costume de ville simple. Mais une autre innovation qui ne sera reprise que par deux autres de ses prédécesseurs, c’est le fait de faire le portrait à l’extérieur du Palais. Réalisé par Jacques-Henri Lartigue (1894-1986), qui avait presque 80 ans à l’époque, le cliché a été raté, mal cadré sur le perron de l’Élysée, à tel point qu’il a fallu rajouter à la main le rouge du drapeau tricolore et le visage en trop gros plan. Lartigue, qui n’était pas un portraitiste, voulait avant tout saisir un mouvement dans la photo.

blogGiscarddEstaingPortraitOfficiel1974

Cette mésaventure a replacé François Mitterrand dans le plus grand classicisme des portraits officiels. Voulant toujours imiter le comportement de De Gaulle, François Mitterrand fut donc photographié en mai 1981 par Gisèle Freund (1908-2000), qui avait 72 ans à l’époque, dans la bibliothèque de l’Élysée. Les originalités majeures furent que le Président tenait dans ses mains un livre ouvert, le livre était, je crois, "Les Essais" de Montaigne, et qu’il n’était visible qu’en buste et pas en pieds.

blogMitterrandPortraitOfficiel1981

Les deux premiers Présidents de la Ve République, Charles De Gaulle (photographié en janvier 1959 par Jean-Marie Marcel qui l’avait déjà pris en photo en 1945 dans une pose décontractée, avec une cigarette aux lèvres) et Georges Pompidou (photographié par François Pagès, de "Paris Match"), avaient réalisé des portraits officiels très classiques dans la stricte continuité des deux Républiques précédentes depuis 1871, à l’instar de René Coty.

blogDeGaullePortraitOfficiel1959

À l’innovation près que les clichés étaient désormais en couleurs et que les Présidents ne portaient plus l’habit présidentiel officiel tout en portant toutefois les décorations officielles, au contraire de leurs successeurs.

blogPompidouPortraitOfficiel1969


Revenons au portrait officiel du nouveau Président François Hollande.

Il étonne par sa relative spontanéité. On a l’impression qu’il est pris en action, en train de marcher. Le cadrage est relativement mauvais, le fond n’est pas bien défini et surtout, aucune symétrie n’est décelée. Bien que de taille assez moyenne, François Hollande ne semble pas savoir quoi faire de ses deux mains qu’il installe parallèlement à ses jambes si bien qu’on pourrait croire qu’il va dégainer dans un duel de western, avec la musique d’Ennio Moricone. Son seul prédécesseur à avoir adopté la même atmosphère champêtre, Jacques Chirac, avait maladroitement résolu ce problème en mettant ses mains derrière le dos, ce qui faisait un peu le genre touriste qui se fait photographier devant un monument historique ou encore épicier posant devant son épicerie.

La grande étendue de verdure derrière lui paraît renforcer l’impression qu’il est désormais seul aux commandes, dans cette solitude voire cet isolement du pouvoir suprême. Peut-être que ce vert persistant est également un clin d’œil à ses remuants alliés gouvernementaux pour leur assurer qu’il entendait prendre en compte l’environnement dans son action et sa réflexion. La position à l’ombre des arbres, meilleure qu’en plein soleil pour le visage, donne également une impression de pique-nique dans les champs.

Au final, François Hollande ne s’est pas senti le besoin, comme Nicolas Sarkozy, de parfaire sa stature présidentielle en se mettant dans une position de Musée Grévin, avec la grande solennité des dorures élyséennes. Mais on pourrait cependant regretter l’absence de drapeaux national et européen, lui qui, pourtant, à tous ses nombreux meetings de campagne, pendant trois mois et demi, n’avait pas lésiné à reproduire sans cesse une tribune présidentielle avec ces étendards.

Ce choix de l’extérieur est clairement une attention portée à Jacques Chirac, qui fut, comme lui, député de Corrèze et président du conseil général de Corrèze. Bizarrement, les rivaux de juin 1981 (François Hollande s’était confronté à Jacques Chirac aux législatives) ont su, au fil de ces trois décennies, nourrir une estime réciproque à tel point que certains proches auraient affirmé que Jacques Chirac aurait voulu voter pour le nouveau Président.

À la vision de ce portrait, comme avec Jacques Chirac, le citoyen français a maintenant envie de dire à François Hollande, nouveau locataire pour un bail de cinq ans : bienvenu à l’Élysée !

Et maintenant, au boulot !


Aussi sur le blog.

Sylvain Rakotoarison (4 juin 2012)
http://www.rakotoarison.eu


Pour aller plus loin :
Portrait officiel de François Hollande (29 mai 2012).
Portrait officiel de Nicolas Sarkozy (21 mai 2007).
François Hollande.
Nicolas Sarkozy.
Jacques Chirac.
François Mitterrand.
Valéry Giscard d’Estaing.
Georges Pompidou.
Charles De Gaulle.
René Coty.


Moyenne des avis sur cet article :  2.18/5   (17 votes)




Réagissez à l'article

22 réactions à cet article    


  • kall kall 5 juin 2012 08:49

    « Mais on pourrait cependant regretter l’absence de drapeaux national et européen, lui qui, pourtant, à tous ses nombreux meetings de campagne, pendant trois mois et demi, n’avait pas lésiné à reproduire sans cesse une tribune présidentielle avec ces étendards »

    N’est-ce donc pas ce qu’on apperçoit au fond à gauche sur la photo ?


    • Fergus Fergus 5 juin 2012 10:31

      Bonjour, Kall.

      Avec un côté draps mis à sécher aux fenêtres, comme l’a souligné avec humour et pertinence une journaliste ce matin à la radio.


    • Massaliote 5 juin 2012 17:22

      kali, au fond à gauche, la nouvelle place de la France. Très symbolique. Merci Flamby.


    • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 5 juin 2012 22:41

      « Portrait à nous faire regretter celui de Sarko... »

       smiley smiley

      Notre malheureux ami Calmos est en deuil et il serait de bon ton de respecter son immense douleur. Son maître, l’ex-président des riches, lui manque cruellement. Plus de Yacht, de gros mots, de bouclier fiscal, de dégradation de la note souveraine de la France, de débat national sur les beefsteaks hallal, plus de Nadine Morano, plus de Jean Sarkozy ni d’Eric Woerth.

      Courage Calmos, tu peux compter sur notre compassion et notre amitié dans ces moments douloureux.

       smiley smiley


    • caramico 5 juin 2012 09:38

      On s’en fout...


      • Fergus Fergus 5 juin 2012 10:29

        Bonjour à tous.

        Cette photo est pour le moins médiocre. Mais cela n’a strictement aucun intérêt car, contrairement à l’auteur, je ne pense pas que le portrait officiel ait une quelconque importance. Au même titre que le buste de Marianne, il fait partie de la déco des mairies, certes, mais le lieu ne serait pas moins officiel sans ce gadget suranné


        • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 5 juin 2012 22:48

          Salut Fergus.

          Ceci dit ça soulage de ne plus voir la tête hideuse de l’autre homoncule à talonnettes affichée dans les mairies.


        • chantecler chantecler 5 juin 2012 10:38

          C’est vrai : la photographie du PR est un évènement secondaire .
          Celle ci je la trouve tout à fait valable et puis un hommage à R. Depardon, c’est appréciable .
          La photographie de J Chirac prise aussi dans les jardins de l’Elysée est assez réussie .
          Lui a les mains derrière le dos .
          Les autres : De Gaulle, Pompidou , Mitterrand devant une bibliothèque pas mal non plus : tous étaient de fins lettrés .
          Celle de N Sarkozy par contre , devant des rayonnages de livres est discutable : la culture n’était pas son fort .
          Il aurait pu choisir un autre thème : sautant dans une voiture officielle , plus sportive , enfin correspondant davantage à sa personnalité ....
          Mais bon !


          • OneCroco OneCroco 5 juin 2012 18:42

            Oui, ou un salut de la main en montant dans l’hélico, arborant fièrement une paire de lunettes fumées, chaîne en or sortant de la chemise, cheveux au vent... Il avait le choix finalement...


          • spartacus spartacus 5 juin 2012 11:25
             Selon Ségolène Royal et Martine Aubry, le préservatif représentera désormais, en lieu et place de la rose, le premier parti de gauche de France.

             Les socialistes estiment que le préservatif reflète mieux l’image actuelle du PS.

             En effet, le préservatif :- tolère l’inflation,- vide les bourses,- ralentit la production,- détruit la prochaine génération,- protège les glands,- et vous donne un sentiment de sécurité alors que vous vous faites baiser !

            • panpan 5 juin 2012 11:45

              J’ai toujours fait de très mauvaises photos. Mais là, je crois qu’on aurait dû me demander à moi de la faire.
              Ça n’aurait pas été pire, j’aurais gagné un peu de sous et ça aurait couté moins cher à la République...
              Affligée je suis...


              • Ronald Thatcher rienafoutiste 5 juin 2012 13:49

                cette photo a ete faite au Rolleiflex, un appareil format 120mm des annees 60, un appareil mythique dans le domaine de la photo.
                Je trouve interessant de faire le portrait officiel a l`argentique dans le regne du numerique, mais aussi que ca colle achement bien avec l`image de ringard que vehicule flamby.


              • spartacus spartacus 5 juin 2012 11:57

                Que vous inspire la position de Hollande sur la photo ?

                 réponse A -cornichon
                  réponse B - cucul la praline
                 réponse C - Cruche
                 réponse D - Flamby

                Gagnez une soirée avec Trierweiler pour la bonne réponse !

                • LE CHAT LE CHAT 5 juin 2012 12:56

                  @spartacus

                  vu la saison , un type normal qui fait son barbeuke  ! smiley 


                • Massaliote 5 juin 2012 17:18

                  On peut cocher les 4 ?


                • Pelletier Jean Pelletier Jean 5 juin 2012 14:05

                  Bon cela fait couler beaucoup d’encre.... pourquoi pas, pendant cela on ne parle pas de l’essentiel.
                  en quelques mots, j’ai été déçu car j’admire Depardon, mais là je ne trouve pas ce portrait extraordinaire même si j’en comprends bien les intentions cachées.
                  mais il n’y a pas de quoi en faire un plat laudateur ou destructeur...
                  http://jmpelletier52.over-blog.com/ 


                  • Massaliote 5 juin 2012 17:20

                    Calmos, reste à savoir si on nous permettra d’y survivre. smiley


                  • Roubachoff 5 juin 2012 21:38

                    Laissons la droite débille se défouler avant de se faire (encore) botter les fesses aux prochaines élections. Décidément, la sarkozyte aiguë est une maladie qui tourne assez facilement à la chronicité.


                    • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 5 juin 2012 22:07

                      Salut Sylvain,



                      Tiens ça me fais à la blague de notre regretté Fernand Reynaud, et son sketch « Y’ a comme un défaut », surtout sa conclusion : « Réussir un si beau costume sur un type si mal foutu » ! 



                      http://www.ina.fr/video/I06268518/fernand-raynaud-y-a-comme-un-defaut.fr.html


                      @+ P@py


                      • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 5 juin 2012 22:28

                        « Le portrait officiel est une photographie importante puisqu’elle va se retrouver dans toutes les mairies de France... »

                        Oups ! Rako nous offre un beau poncif.

                        Dans le même genre il y a aussi « Nos ancêtres les gaulois vivaient dans des huttes en bois ».

                         smiley


                        • Roubachoff 6 juin 2012 00:05

                          @Peachy

                          Ca doit défriser ceux qui avaient accroché la photo du Nain au-dessus de leur lit...


                        • Tetsuko Yorimasa Tetsuko Yorimasa 6 juin 2012 00:33

                          Accrocher le portrait du président dans les mairies n’est pas obligatoire.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès