Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Pour l’égalité...

Pour l’égalité...

L'ouverture du droit au mariage pour les couples de même sexe.

Depuis la séparation de l'Eglise et de l'Etat, en 1905, la France est un pays laïc. L'ouverture au mariage pour les couples de même sexe, engagée par François Hollande lorsqu'il était candidat, est une question d'égalité des droits. Les homosexuels ont les mêmes devoirs que les hétérosexuels. Il payent également leurs impôts. On ne parle pas "d'impôts hétérosexuels" et "d'impôt...s homosexuels", non ? Alors pourquoi faire une différence pour le mariage ?

La société dans laquelle nous vivons est républicaine et laïque. Tous les arguments avancés par les opposants au droit au mariage pour les couples de même sexe le sont que sous prétexte d'une "moralité". Les arguments religieux, souvent mis en avant, n'ont pas leur place dans ce débat.

J'entends souvent "les homosexuels veulent se marier, mais il y a déjà le PACS". Et alors ? Les hétérosexuels ont également droit au PACS. Pourquoi nous ne pourrions pas avoir le choix de l'union qui nous convient le mieux ? Les hétérosexuels l'ont. PACS ou mariage, nous voulons avoir le droit de choisir !

Le PACS ne donne pas les mêmes droits qu'une union conclue sous le régime du mariage.

Ainsi, le mariage ouvert aux couples de même sexe n'est qu'une question d'égalité. Rien d'autre. Cette égalité qu'on nous refuse depuis trop longtemps !


Moyenne des avis sur cet article :  2.33/5   (39 votes)




Réagissez à l'article

110 réactions à cet article    


  • Rounga Roungalashinga 2 juillet 2012 10:42

    L’ouverture au mariage pour les couples de même sexe, engagée par François Hollande lorsqu’il était candidat, est une question d’égalité des droits

    Non, ce n’est pas une question d’égalité des droits. Les homosexuels ont le droit de se marier exactement comme les hétérosexuels, selon les mêmes modalités. C’est simplement que ces modalités conviennent au hétéros et pas aux homos.


    • bnosec bnosec 3 juillet 2012 08:16

      Pour l’égalité, je propose également de greffer un vagin sur l’anus de tous les nourissons mâles, ce qui règlera enfin l’épineux problèmes du droit de procréer honteusement refusé aux homosexuels !


    • gordon71 gordon71 2 juillet 2012 11:04

      Si les mots ont un sens


      il est intéressant de suivre l’évolution récente du mot sexualité :


      a l’origine le mot désigne la « coupure » originelle et radicale entre les « sexes », la différence absolue entre la statut de mâle et celui de femelle, on voit aussi que le mot sexualité nous renvoie illico à notre statut d’animal.


      de plus en plus dans les articles utilisant ce mot, la sexualité évoque bien plus souvent les pratiques érotiques, y compris les aspects techniques voire acrobatiques du sujet, ainsi c’est l’aspect ludique sensuel, hédonique des pratiques « sexuelles » qui est mis en avant évacuant du même coup la dimension « procréation ».


      Cette évolution du mot signe pour moi une évolution de « civilisation », où le rapport à la nature réelle, est sans cesse plus ténu, même si la nature virtuelle, rêvée et imaginaire est sans cesse plus médiatisée et mise en avant.


      là aussi les mots lorsqu’on les tord et qu’on les associe en oxymores toujours plus acrobatiques peuvent bien donner naissance à toutes sorte de chimères conceptuelles ;





      ainsi la promotion de l’homosexualité", (mot ô combien lourd de contre sens) lorsqu’elle est mise en avant par les associations gay, signe pour moi une quintuple négation :


      négation de l’altérité


      négation de la différence sexuelle


      négation de notre animalité


      négation de la procréation


      négation de la mort


      on donne souvent l’« homosexualité » comme exemple de tolérance, et d’ouverture pour moi c’est exactement le contraire que cet univers et surtout sa mise en scène me suggère :


      , pour moi ce qu’évoque l’homosexualité, et encore une fois la propagande qui l’accompagne, c’est avant tout une sorte de refus de la différence, refus de l’autre et de son altérité radicale, les officines de propagande pro gay peuvent bien rivaliser de créativité dans les maquillages et les déguisements colorés pour masquer ce fait , l’homosexualité c’est d’abord vouloir vivre avec son identique donc sur le mode séparé.


      cette dimension de refus et de la négation du sexe opposé chez l’homosexuel est marqué dans le dégôut qu’inspire l’appareil génital, de l’autre sexe ; qu’on retrouve notamment dans les expressions et les plaisanteries péjoratives sur l’organe génital qu’on ne possède pas


      deuxième évidence l’homosexualité me semble nier radicalement une autre réalité celle de la procréation et du caractère animal de notre reproduction


      d’où les contorsions sémantiques et techniques pour trouver le moyen de se reproduire sans avoir recours au rapport sexuel


      dernière dimension celle de la mort : l’homosexualité dans ses mise en scène et les « gays » sont plus encore que les humains à sexualité normale, angoissés par le vieillissement et la mort, d’où

      la promotion d’une vie de plaisir et de loisirs, le monde de la fête, et l’obsession de la jeunesse perpétuelle



      ce que signe la promotion de l’homosexualité et de son corollaire le mariage homosexuel c’est donc avant tout la progression de notre société vers l’artificialité et le virtuel et l’éloignement accru de nos vies du réel.


      Que cette tendance soit voulue et organisée par le monde économique et son marketing, ne me surprend pas ce qui ,me surprend c’est la facilité avec laquelle ce discours est accepté y compris "et surtout«  par les  »élites intellectuelles"


      "Le spectacle en général, comme inversion concrète de la vie, est le mouvement autonome du non-vivant.

      Dans le monde réellement renversé, le vrai est un moment du faux."

      Guy Debord "la société du spectacle"






      • Matthhou 3 juillet 2012 10:03

        Votre message est étonnant.
        Mais vais-je être frappé par la foudre pour autant ? Tonnerre !
        Si les mots restaient figés, nous ne parlerions pas des langues « vivantes »...
        Vos considérations historiques, étymologiques et philosophiques sont très intéressantes mais datent selon moi de quelques siècles.


      • anty 2 juillet 2012 11:13

        Les homos peuvent se marier s’ils respectent les formalités

         à savoir le couple c’est une femme et homme

        • anty 2 juillet 2012 11:22

          un homme....


        • epicure 2 juillet 2012 16:06

          "

          couple, nom masculin
          Sens 1 Un mari et une femme, un homme et une femme vivant ensemble. Synonyme époux Anglais couple Sens 2 Deux personnes liées par un sentiment, un intérêt commun... Synonyme duo"

          Au sens 2, deux hommes ou deux femmes qui s’aiment forment un couple.


        • jocelyne 2 juillet 2012 11:13

          C’est un nartik ?


          • frank Danvers 2 juillet 2012 11:51

            Je suis d’accord avec Giuseppe, et j’approuve son texte sur l’égalité à 100% ! L’égalité des Droits pour touTEs les citoyenNEs n’est plus qu’une question de mois, et les cinglés, les intégristes religieux, les néo-nazis, les fascistes de tous poils, les réactionnaires, les pseudo puritains, n’y changeront rien !

            Vous, les homophobes, transphobes, racistes, sexistes, vous n’aurez jamais le dernier mot, car nous, militantEs, progressistes, humanistes, sommes bien plus nombreux que vous et parfaitement organisés et soutenus.

            Nous, militantEs, humanistes, progressistes, sommes prêts aux pires abjections, aux tentatives d’intimidations, aux violences verbales, voire physiques, et nous résisterons aux fous qui se réclament de leur Dieu que vous êtes, nous sommes prêts à l’affrontement, que nous gagnerons !


            • non667 2 juillet 2012 14:15

              à frank

              qu’ils le veuillent ou pas les personnes de même sexe ne peuvent former que des  PAIRES , des brelan ,des carrés ...etc ....   
              parler a leur propos de couple est pervertir le sens des mots , pervertir le langage ,pervertir les esprits
               .
              le but de cette perversion est d’en faire passer d’autres !
              demander le mariage pour des couples homosexuels passe mieux que demander le mariage pour des paires d’ homosexuels !
              mais on voit bien que la demande de mariage (y a plus que les prêtres et les homos qui le demandent ! ) n’est qu’une étape avant d’exiger l’adoption avec des arguments tout aussi fallacieux !
               à ce propos je rappelle que l’adoption doit se faire dans l’intérêt exclusif des enfants frappés par le malheur de n’avoir pas de parents naturels ! c’est leur ajouter une double peine que de les confier à des paires homosexuelles pour le plaisir de celles-ci !

              je rappelle que le comportement des « parents » n’est pas sans influencer sur celui des enfants et que ceux- ci élevés dans un milieu homos soient formatés pour un comportement homos qui ne corresponde pas forcément à leur patrimoine génétique !


            • frank Danvers 2 juillet 2012 18:29

              Je lis votre niveau de bassesse et votre esprit tordu et perturbé !!!

              Les COUPLES de gays et de lesbiennes existent depuis toujours, ce sont des personnes qui s’aiment et qui veulent pouvoir, pour certainEs, concrétiser leur amour par un véritable engagement qu’est le MARIAGE. Le MARIAGE et l’adoption pour tous seront votés, et tous les textes homophobes et moyennageux comme le vôtre, toutes les menaces, toutes les intimidations n’arrêteront rien !

              Concernant l’adoption, sachez qu’il y a près de 200 000 enfants vivant dans des familles homoparentales en France, que les VRAIES études démontrent que ces enfants sont épanouis et équilibrés, et qu’ils ne deviennent aucunement homosexuels !!!

              D’ailleurs, 99% des homosexuelLEs adultes sont issus de familles hétéroxuelles, qu’en pensez-vous ????

               


            • louphi 2 juillet 2012 23:59

              Frank Danvers

              Vous délirez et vous dites des faussetés. Contrairement à ces faussetés, l’homosexualité n’a pas toujours existé parmi les humains, le « couple homosexuel » n’a pas toujours existé.. Le premier couple humain, Adam et Eve, n’était pas homosexuel, ni sa famille, et ainsi de suite jusqu’à ce qu’une génération, celle de Noé, se pervertisse, provocant la colère du créateur sur les humains. Cà c’est une chose.

              Ensuite, il faut être un écervelé pour voir le sexe dans le fion que le fion.


            • louphi 3 juillet 2012 00:22

              Babylon

              Vous avez raison sur un seu point. La procréation a souvent connu des erreurs, des ratés.

              L’homosexualité est l’une de ces erreurs, l’un de ces ratés. Et les erreurs on les élimine si on ne peut pas les corriger et les ratés, on n’en tient pas compte ou on les mets à la poubelle.

              Non, l’homosexualité n’existe pas depuis la nuit des temps. L’homosexualité n’a pas toujours existé parmi les humains, le « couple homosexuel » n’a pas toujours existé.. Le premier couple humain, Adam et Eve, n’était pas homosexuel, ni sa famille, et ainsi de suite jusqu’à ce qu’une génération, celle de Noé, se pervertisse, provocant la colère du créateur sur les humains. Cà c’est une chose.

              Ensuite, il faut être un écervelé pour voir le sexe dans le fion ou le « god ».


            • louphi 3 juillet 2012 00:49

              Frank Danvers

              Homosexuel = Zombisexuel = Fionsexuel

              Depuis quand le fion est-il devenu un sexe. Il faut être psychopathe pour le penser.


            • epicure 3 juillet 2012 03:05

              louphi :

              Chez les primates les plus proches de l’homme, il peut y avoir des relations homosexuelles, chez les humains il peut y avoir des relations homosexuelles.
              Et en dehors de notre lignée de primate on peut trouver des relations homosexuelles.
              Tu veux nous faire croire que l’homosexualité serait apparue indépendamment dans chaque espèce ces dix milles dernières années ?
              L’abus de bible ou de coran est dangereux pour la réflexion.
              Tu était là pour constater qu’il y a 100-200 000 ans certains hommes préhistoriques n’avaient pas des relations homosexuelles ?
              Sur quel fait concret te bases tu pour dire que cela n’a pas existé du temps des premiers hommes ? Qu’il n’y avait pas 5-10% d’hommes ou femmes préhistoriques homo par génération ?

              Dans une population primitive vers la Papouasie, les relations homo servent de rite d’initiation masculine....
              Bref tu ne décris pas la réalité, et tu ne cherches pas à la comprendre d’ailleurs, tu te contentes d’annoner des pensées dogmatiques.


            • anty 2 juillet 2012 11:51

              Qu’on le veuille ou non, l’Etre Humain est un mammifère à reproduction sexuée et vivipare, et l’Homme et la Femme sont complémentaires dans un couple.

              Un couple homosexuel qui adopte un enfant est donc CONTRE NATURE ( au sens propre du terme ; sans aucun sens péjoratif. )

              D’accord pour le tolérer ( il y a déjà le PACS ) ; pas d’accord pour le légaliser..


              • cancrela 2 juillet 2012 11:58

                Je ne suis pas d’accord avec le texte de l’auteur car il faut aller plus loin.
                On devrait supprimer la parité homme-femme qui est totalement discriminatoire pour les homosexuels et la remplacer par la stricte égalité du nombre de femmes, d’hommes, de lesbiennes et homos dans nos assemblées.

                Tiens, j’aimerais bien voir la gueule de leur livret de famille !


                • epicure 2 juillet 2012 16:11

                  Sauf que les homos sont aussi des hommes ou des femmes, donc intégrés dans la parité.
                  La parité n’est là que pour distordre une inégalité flagrante concernant la moitié de la population, et non diviser la France en catégories minoritaires.


                • anty 2 juillet 2012 11:59

                  un référendum devrait être proposé aux Français car c’est une question trop importante pour être réglée par quelques uns.
                  je suis contre ce mariage - qui est contre nature - comme une grande majorité de Français

                  .

                  • epicure 2 juillet 2012 16:12

                    Ce n’est pas une question de référendum, puisque c’est du domaine de la législation civile courante.
                    Les référendums sont faits pour les questiosn institutionnelles de la république.


                  • louphi 3 juillet 2012 01:01

                    epicure

                    C’est bougrement plus qu’une question institutionnelle de la république. C’est même une question institutionnelle de la société.

                    C’est un paradoxe. L’homo sexualité qui ne peut pas engendrer une société vient disputer à l’hétérosexualité la société engendrée par l’hétérosexualité. Cà s’appelle le parasitage ou l’escroquerie.


                  • epicure 3 juillet 2012 03:11

                    @louphi

                    a) C’est simple ce n’est pas une question institutionnelle politique, donc pas de référendum, c’est une question de droit civil . Le mariage homosexuel ne remet pas en cause ta souveraineté politique, donc pas de référendum.

                    b) l’homosexualité est minoritaire, la nature fait assez bien les choses pour que cela reste le cas de génération en génération. Que le mariage soit autorisé ou pas, cela ne rendra pas les couples homo plus ou moins procréatifs. Donc en interdisant le mariage homo tu n’augmentes pas la fécondité de la population.
                    Par conséquent ce que tu avances ne peut être un argument puisque la mesure que tu préconises ne vas pas à l’encontre du phénomènes que tu justifies pour interdire le mariage homo.


                  • louphi 3 juillet 2012 09:47

                    epicure

                    Les homos sont des incultes négationistes fantasmeurs pédants par excellence. Voilà qui est édifiant : « le droit civil » n’est pas « une question institutionnelle politique ». Vous avez appris çà où ? Le droit civil en tant que droit, c’est même la question centrale de l’institution politique. Mais tout çà ne peut avoir de sens que si la société existe d’abord.

                    Et l’homosexualité militante attaque, non pas simplement l’institution politique, mais la société elle-même dans son fondement. L’homosexualité militante, c ’est le sida qui cherche à paralyser la société en niant la nécessité du référendum par exemple. Avant de s’intéresser à augmenter ou à diminuer la fécondité, il faut d’abord préserver le fondement même de la société. Et ce fondement, il est unique, c’est l’hétérosexualité.

                    Vous avez cependant raison sur un point : l’homosexualité est minoritaire, ultra-ultra minoritaire et le restera de génération en génération. En tout cas c’est mon souhait. L’homosexualité en soi n’est pas trop inquiétante. Ce qui est inquiétant, nocif, dangereux, attentatoire à la société, c’est l’homosexualité idéologique et organisationnelle qui s’insurge contre la société en tant que puissance, l’homosexualité militante. C’est l’homosexualité militante qu’il faut anihiler, c’est-à-dire réduire à néant.

                     


                  • tf1Goupie 3 juillet 2012 09:54

                    L’homosexualité attaque la société « dans son fondement » ... ouïe, ouïe, attention aux dérapages !


                  • stanh 3 juillet 2012 10:53

                    L’ordinateur sur lequel tu tapes, louphi, est l’invention d’Alan Turing, homosexuel , qui a été harcelé par la justice britannique (pour son homosexualité), castré chimiquement il finit par se suicider.
                    « c’est pas leur société blablabla » tape t-il sur l’invention d’un homo qui a révolutionné l’histoire humaine .

                    Ridicule.


                  • louphi 3 juillet 2012 21:31

                    stanh

                    Les homos sont des godiches qui prennent leurs crétinisme pour de l’intelligence. Chacun de leur souffle est une grosse éclaboussure de merde ! En voilà une vraiment grosse : « l’ordinateur est l’invention d’Alan Turing, un homosexuel ». Pauvre crétin, l’ordinateur n’est pas l’invention d’un seul homme. L’ordinateur est une somme d’inventions humaines scientifiques et technologiques qui se succèdent depuis la nuit des temps.


                  • louphi 4 juillet 2012 00:33

                    tf1Goupie

                    Prennez d’abord la peine de bien lire et comprendre votre interlocuteur avant de réagir. Je n’ai pas écrit : « L’homosexualité attaque la société dans son fondement ». Jai écrit ceci : « L’homosexualité militante attaque la société dans son fondement ». C’est une grosse différence. Je ne parle donc pas de l’homosexualité en général. Je parle de l’homosexualité militante.

                    L’homosexualité humaine en général, l’homosexualité en soi, l’homosexualité tout court, n’est pas un phénomène trop inquiétant pour la société tant qu’il reste individuel, discret, marginal et épisodique. L’homosexualité est alors un virus presque inoffensif pour la société. Et la société peut, à la limite du possible, s’en accommoder.

                    Mais, lorsque des personnes atteintes de ce virus comportemental et leurs souteneurs s’organisent, élaborent une doctrine, se mobilisent et se déploient pour répandre ce virus comportemental et l’inscrire sur le fronton des institutions de la société, en prônant le communautarisme sexuel, l’apartheid sexuel, les hommes d’un côté et les femmes de l’autre, cela est une agression délibérée contre la société. J’appelle cette agression délibérée : l’homosexualité militante.

                    Maintenant à vous de voir de quel côté se trouve le dérapage que vous insinuez.


                  • louphi 4 juillet 2012 00:36

                    tf1Goupie

                    Prennez d’abord la peine de bien lire et comprendre votre interlocuteur avant de réagir. Je n’ai pas écrit : « L’homosexualité attaque la société dans son fondement ». Jai écrit ceci : « L’homosexualité militante attaque la société dans son fondement ». C’est une grosse différence. Je ne parle donc pas de l’homosexualité en général. Je parle de l’homosexualité militante.

                    L’homosexualité humaine en général, l’homosexualité en soi, l’homosexualité tout court, n’est pas un phénomène trop inquiétant pour la société tant qu’il reste individuel, discret, marginal et épisodique. L’homosexualité est alors un virus presque inoffensif pour la société. Et la société peut, à la limite du possible, s’en accommoder.

                    Mais, lorsque des personnes atteintes de ce virus comportemental et leurs souteneurs s’organisent, élaborent une doctrine, se mobilisent et se déploient pour répandre ce virus comportemental et l’inscrire sur le fronton des institutions de la société, en prônant le communautarisme sexuel, l’apartheid sexuel, les hommes d’un côté et les femmes de l’autre, cela est une agression délibérée contre la société. J’appelle cette agression délibérée : l’homosexualité militante.

                    Maintenant à vous de voir de quel côté se trouve le dérapage que vous insinuez.


                  • EricB 7 août 2012 09:06

                    Autrement dit, Louphi, « pour que je reste heureux, vivez cachés »....


                  • frank Danvers 2 juillet 2012 11:59

                    Je constate que les homophobes qui écrivent ici sont toutes et tous des de lamentables lâches, qui utilisent pseudos et avatars, vous êtes une véritable honte, une ignominie !!!!


                    • cancrela 2 juillet 2012 12:02

                      Ben vi, si on préfère les femmes, on est déviant et homophobe


                    • frank Danvers 2 juillet 2012 12:05

                      C’est votre discours de merde qui est homophobe !


                    • Leo Le Sage 2 juillet 2012 12:15

                      @Par frank Danvers (xxx.xxx.xxx.110) 2 juillet 12:05
                      Vous dites : « C’est votre discours de merde qui est homophobe ! »
                      Insulter ne changera pas le discours...
                      C’est l’arme du faible....
                      D’habitude vous demandez de la tolérance et là, c’est vous qui n’êtes pas du tout tolérant.

                      Si vous voulez un jour que cela puisse se faire correctement, il vaut mieux que vous montriez l’exemplarité.
                      Je vous rappelle que ceux qui veulent adopter des enfants galèrent et doivent montrer patte blanche, garanties de toute sorte, etc.

                      Il est donc logique qu’il y ait des réticences à vous donner tout alors que d’autres ont du mal...


                    • frank Danvers 2 juillet 2012 12:24

                      « discours de merde » n’est pas du tout une insulte mais une vérité ! Quand je lis les commentaires homophobes ici ou sur d’autres pages, je n’ai qu’une envie, dégueuler !!!

                      Et votre exemplarité, vous vous la gardez !


                    • non667 2 juillet 2012 22:12

                      à frank
                      vous êtes une véritable honte, une ignominie !!!!
                      va te faire considérer chez les grecs ! smiley smiley smiley smiley


                    • tf1Goupie 3 juillet 2012 09:08

                      Marre de l’hétérophobie !!


                    • gordon71 gordon71 3 juillet 2012 09:09

                      maman, maman

                       ils me « traitent »....


                    • frank Danvers 2 juillet 2012 12:00

                      66% des français sont favorables au mariage POUR TOUS !!!!!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès