Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Pour le droit de vote à 16 ans

Pour le droit de vote à 16 ans

Les françaises obtiennent le droit de vote et la citoyenneté en participant à l’effort de guerre pendant la seconde guerre mondiale. Pourquoi pas les jeunes ? Il faut rappeler que nombre de jeunes ont aussi participé à la résistance et que l’âge pour partir à la guerre avait été baissé. Parfois il faut prendre ses responsabilités plus tôt et c’est ce qu’on fait les plus jeunes résistants. En France le droit de vote est passé de vingt-cinq ans jusqu’en 1848, puis 21 ans jusqu’en 1974, 18 ans depuis. Le droit de vote à 18 ans était une des principales revendications de mai 68. Les mouvements étudiants dénonçaient alors une jeunesse bâillonnée et sans liberté politique.

Depuis, des pays comme l’Argentine, l’Autriche, certains länder allemands ont abaissés la majorité électorale à 16 ans et ces pays ne sont pas devenus anarchiques !

La législation actuelle est une injustice anti démocratique, et elle va à l’encontre du principe de l’égalité des droits de tous. A 16 ans, on a le droit de travailler mais pas de voter. Si on travaille, alors on paye des impôts. Or, le fait de payer des impôts est un devoir de citoyen. Il y a donc une contradiction. A 16 ans, on est pénalement responsable. Ainsi, les jeunes sont considérés comme responsables lorsqu’ils commettent des crimes, mais ils sont jugés irresponsables quand il s’agit de mettre un bulletin dans l’urne.

Environ 1.5 millions de français ont 16 ou 17 ans. Ne pas leurs donner le droit de vote c’est les ignorer, les négliger et les oublier. La démocratie réunit un peuple entier et doit rechercher l’intérêt général. Comment est-ce possible si les jeunes sont écartés du débat public, alors même qu’ils sont concernés ? Aujourd’hui, la jeunesse est dépossédée de tout pouvoir politique et de moyens d'expression.

affiche mai 68 {JPEG} Mais cela est justifié par des faux arguments. Les jeunes seraient immatures, influençables et même naïfs. Mais n’est-ce pas la principale caractéristique de toute la population ? Nous sommes tous influencés par les médias quel que soit notre âge. Ce n’est parce que l’on est plus jeune que l’on ne s’informe pas ou qu’on ne s’intéresse pas à la politique. Au contraire, les jeunes d’aujourd’hui sont de plus en plus connectés et l’accès à l’information est presque instantané.

Bien souvent, les jeunes sont plus au fait de débats philosophiques, de questions économiques et ont une grande connaissance historique car ils sont en période d’apprentissage. On nous éduque à avoir une conscience politique (ECJS) alors donnez-nous les moyens de l’exprimer ! Les jeunes voteraient comme leurs parents ? C’est parfois vrai mais pas plus que pour les autres citoyens : les opinions politiques des citoyens se transmettent la plupart du temps dans la famille et cela ne remet pas pour autant en cause le droit de vote. A 16 ans on est déjà un adulte raisonnable, capable de choisir intelligemment. La preuve : les lycéens s’impliquent dans les syndicats lycéens, les associations caritatives et les partis politiques. Ils sont aujourd’hui la figure de proue du mouvement social qui s’oppose à la loi El Khomri et à son monde.

De plus, abaisser la majorité électorale est une avancée démocratique. C’est rendre les jeunes plus autonome et indépendant. C’est renforcer l’éducation à la citoyenneté. C’est un coup de karcher pour nos dirigeants et un pied de nez à nos institutions. Actuellement, l’âge moyen des députés à l’Assemblée nationale est de 55 ans, et celui des sénateurs est de 65 ans. Nos dirigeants ne sont représentatifs que d’eux-mêmes !

Alors, les jeunes doivent se réapproprier la politique. Il faut enterrer le paternalisme. Les clichés associés aux jeunes (naïveté, puérilité, etc.) révèlent en réalité la méfiance et le mépris que le pouvoir a toujours eu envers le peuple. Pourtant, nous sommes prêts à prendre des responsabilités. La jeunesse est l’avenir de l’humanité, confions lui les clefs du présent avant qu’il ne soit trop tard. Avant que la fleur de l’âge se détourne vers des formes de contestations plus violentes.

Source : http://www.la-croix.com/Actualite/France/Faut-il-abaisser-l-age-du-droit-de-vote-a-16-ans-2014-01-23-1095314


Moyenne des avis sur cet article :  1.38/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

17 réactions à cet article    


  • straine straine 23 avril 12:22

    Citation :
    « A 16 ans, on a le droit de travailler mais pas de voter. »
    Oui, pourquoi pas, mais en limitant ce droit uniquement à ceux qui travaillent  !
    http://pix.toile-libre.org/upload/original/1461406728.png


    • fred.foyn Le p’tit Charles 23 avril 12:31
      Le droit de vote à 16 ans..oui, mais avec un préservatif pour éviter la con tagion... !

      • sarcastelle 23 avril 12:48

        Droit de vote à 14 ans, et au-dessous une voix supplémentaire à donner aux parents. 

        Plus le chat.

        • colere48 colere48 23 avril 12:58

          Ouiiii !! et pourquoi pas 14 ans ? encore plus facile à manipuler !!

          Propaganda ....  smiley


          • Ben Schott 23 avril 13:20

             

            Le droit de vote à seize ans ! Et puis quoi encore ? Va passer la nuit debout et revient ranger ta chambre !
             


            • non667 23 avril 15:15

              à benjamin
              Mais cela est justifié par des faux arguments. Les jeunes seraient immatures, influençables et même naïfs.

              benjamin/ jeune serait mature,pas influençable et pas naïf

              il me fait penser a un puceau qui parle d’amour !

               Mais n’est-ce pas la principale caractéristique de toute la population  ?

               là il a raison : le vieux degaulle disait : les français sont des veaux

              Va passer la nuit debout et revient ranger ta chambre !
              ces mots de ben schott sont même trop gentils .
              casse toi .......


              • njama njama 23 avril 16:42

                le droit de vote, vous l’avez déjà dès le collège ... pour des élections de délégué de classe

                revendications pour des élections locales ? droit de vote, donc droit de se présenter comme candidat.
                Est-ce compatible avec le fait d’être mineur ? la majorité électorale n’est pas la majorité civile en terme juridique.

                ou droit de vote sans éligibilité ? c’est restrictif, j’en conviens, mais c’était envisagé pour les femmes avant guerre puis après, par la droite comme par la gauche. (sic)
                Si les femmes ont obtenu le droit de vote complet, elles le doivent à la farouche persévérance de Fernand Grenier député communiste (logique, travailleurs, travailleuses donc même droits)

                merci de mieux préciser vos revendications


                • Albert123 23 avril 18:46

                  La jeunesse son romantisme, son manque de lucidité et son inculture crasse qui vient me parler de progrès, 


                  fuyons, les idiots utiles du 4eme reich arrivent et ils réclament le droit de vote evidement.

                  Hollande et son gouvernement nous aura tout fait en 5 ans.

                  Jeune apprends surtout l’automie réelle et obtiens un vrai travaille autosuffisant plutot que de vouloir a tout prix veauter le plus vite possible pour montrer ton allégeance à la connerie.

                  • thomas abarnou 23 avril 19:06

                    Je ne sais pas si c’est une bonne idée ou non. Ce que je constate c’est qu’à 16 ans on bien des choses à penser autre que les turpitudes de la politique. Voter c’est se heurter à l’insupportable incurie de nos institutions et de nos politiques. Peut-être que rester à l’écart de tout cela c’est mieux. D’autant plus qu’il me semble que les jeunes sont ceux qui s’abstiennent le plus. 


                    Après, il y a des jeunes tout à fait apte à voter, bien plus que certains vieux totalement demeurés et qui votent comme des idiots. Mais je ne suis pas sûr que ce soit une revendication essentielle. A 16 ans je ne me posais pas la question et aucun de mes amis et même 10 ans plus tard je suis loin encore de m’estimer mûr pour voter. Ca ne m’intéresse pas des masses en fait, vu ce que le vote représente de nos jours. 



                    • foufouille foufouille 23 avril 20:13

                      " A 16 ans, on a le droit de travailler mais pas de voter. Si on travaille, alors on paye des impôts. Or, le fait de payer des impôts est un devoir de citoyen. Il y a donc une contradiction. A 16 ans, on est pénalement responsable. Ainsi, les jeunes sont considérés comme responsables lorsqu’ils commettent des crimes, mais ils sont jugés irresponsables quand il s’agit de mettre un bulletin dans l’urne."
                      pour le boulot, c’est soit avec beaucoup de chance ou merdique, soit pour une france d’en haut.
                      tu es majeur à 18, en dessous seuls les crimes graves sont pénalement responsable.
                      tu ne peut pas non plus te marier, etc


                      • jacques jacques 24 avril 00:25

                        moi ,je suis pour que le vote serve à quelque chose même après 16 ans .Le pourcentage de votants diminue. Croyez vous que rajouter quelques voix vont mieux légitimer les élections quand leurs ainés ne se déplacent plus.
                        En 1968 on pensait changer le monde ,on a réussit, c’est la merde !!!


                        • lerenard lerenard 24 avril 08:07

                          giscard en espérant avoir des voix supplémentaires l’a descendu de 21 à 18 mais c’est pas pour ça qu’il a gagné contre mittérand
                          pour quand le droit de vote à 10 ans ?


                          • oncle archibald 24 avril 13:32

                            " A 16 ans, on a le droit de travailler mais pas de voter. Si on travaille, alors on paye des impôts"

                            Pourcentage des jeunes de 16 ans qui travaillent autrement qu’en apprentissage ou stages de formation ?? Pourcentage des jeunes entre 16 et 18 ans qui payent des impôts ???

                            Il se fout de notre gueule le boutonneux qui a écrit cet article. Il n’y a peut être même pas une majorité de jeunes de 16 à 18 ans qui souhaitent voter dès 16 ans.

                            A 16 ans ce sont les hormones qui commandent, on est surtout préoccupé par ses amourettes, par le choix d’un métier qui va conditionner toute la suite de notre vie, par les examens à passer pour y arriver. A 16 ans on apprend, on essaye de savoir qui l’on est vraiment et ce que l’on veut vraiment. On a des jugements à l’emporte pièce sur à peu près tous les sujets et c’est l’expérience qui permettra de modérer et peaufiner toutes ces pensées bouillonnantes pour en faire plus ou moins intelligemment le tri.

                            D’ailleurs à 18 ans a-ton vraiment fini cet apprentissage de la vie ? Moi je trouve que 21 ans c’était bien l’age minimum pour voir à peu près clairement les tenants et les aboutissants de ses choix, politiques ou autres .... Mais Giscard qui était obsédé par le fait d’être le plus jeune président de la République jamais élu, et il croyait que les leunes de 18 à 21 ans le suivraient .. Quel orgueil et quelle erreur ! A 18 ans on est tout sauf centriste !

                            Aujourd’hui on nous dit les jeunes veut voter à 16 ans mais on constate qu’ils restent chez papa maman jusqu’à 30 !


                            • René Bellérophon René Bellérophon 25 avril 10:57

                              @oncle archibald
                              Pourcentage des jeunes de 16 ans qui travaillent autrement qu’en apprentissage ou stages de formation ??
                              c’est dans le png du 1er commentaire 0,65% de moins de 18 ans travaillent


                            • zygzornifle zygzornifle 26 avril 12:59

                              pourquoi 16 ans alors qu’a 18 ils ne se déplacent pratiquement pas ?


                              • zygzornifle zygzornifle 26 avril 13:00

                                les fétus vont voter pas échographie .....


                                • Marie73 (---.---.194.232) 13 mai 23:11

                                  Le droit de vote a 16 ans ? Pourquoi pas . Mais le droit vote va avec toutes les responsabilites liees a la majorite civile : plus de traitement penal specifique, plus de protection pour conclure des contrats, responsabilite civile totale autrement dit tout comme les grands. Ben oui, ca s appelle l egalite de traitement entre les citoyens.

                                  Alors evidemment la c est moins drole. Ne plus pouvoir compter sur papa et maman pour amortir les chocs, pouvoir etre mi a la porte avant le bac, devoir payer une assurance responsabilite civile, faire de la prison avec les plus de 18 ans, ou encore etre soumis au regime de droit commun des conditions de travail, ca change un peu la perspective non ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès