Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Pour une révolution économique, pacifique et mondiale

Pour une révolution économique, pacifique et mondiale

Nos esprits seraient-ils à ce point appauvris, que nous soyons prêts à livrer nos âmes sans même essayer de combattre ? Nous écoutons les sirènes corrompues faire l’apologie de la fatalité, accrochés à nos costumes de servants lobotomisés ; prenez ceci est mon sang, asservissez ceci est mon engeance.

Citoyens sans substance, nous sommes devenus la sous-catégorie des mammifères ; la seule en définitive qui ne se sente plus aucun devoir vis-à-vis de sa descendance. Après moi le déluge et advienne que pourra ! Quand je pense à tous ces millénaires d’acharnement, à tous ces combats menés, à ces hommes et ces femmes qui, partis d’un silex, allumèrent un grand feu... Serons-nous le siècle qui soufflera la flamme ? Laisserons-nous une poignée de prédateurs, barbares cupides et orgueilleux, anéantir le devenir de l’humanité, au nom d’intérêts particuliers pour le moins puériles ?

Regardez notre monde, il n’a jamais été aussi violent, ni les hommes aussi lâches, ce qui, a priori, peut paraître paradoxal. Mais à bien y réfléchir, la violence n’est-elle pas la première des lâchetés ? Le male frustré ne frappe t-il pas sa femme, juste pour se donner l’illusion de la virilité et donc de la force ? Le fondamentalisme religieux ne tente t-il pas lui-même, d’imposer ce qu’il est en définitive incapable de prêcher ? Le totalitarisme n’est-il pas de fait un aveu d’impuissance politique ? N’est-il pas temps par ailleurs, de réapprendre à réfléchir par nous même ? N’est-il pas temps de nous déconnecter enfin, des médias dominants qui tentent de nous convaincre, jour après jour, que nous n’avons pas le choix ? Ce qui par définition est un non-sens ! Toute notre vie est composée de choix, la vie politique également…

Quelle est cette horde d’affairistes névrosés qui tente de nous imposer un modèle de société contre nature et homophage ? Qui sont ces fous furieux qui tentent de construire un nouvel olympe dont ils seraient les maîtres absolus. Des dieux pitoyables en vérité, car sommes toutes, de simples mortels. J’imagine avec délectation le nouveau Zeus sur son « trône », tordu et grimaçant, mis en souffrance par une simple colique… Car ne vous y trompez pas, aussi puissants qu’ils soient, les ennemis de la démocratie ne sont que des hommes ; peu nombreux de surcroit, quelques milliers à peine, face à une armée citoyenne composée de près de 7 milliards d’individus ; et si cette armée n’est pour le moment que virtuelle, il ne tient qu’à nous de la former. Imaginez, une chaine humaine gigantesque, la plus puissante arme de dissuasion jamais conçue, la seule en vérité capable de réussir une révolution pacifique.

 Je fais souvent ce rêve, où un matin différent des autres, l’aube se lèverait enfin sur une civilisation digne de ce nom. Ce n’est ni une utopie, ni même difficile à réaliser. Il suffit juste de le faire. L’oligarchie financière internationale est en train d’annexer toutes les démocraties du monde et les hommes politiques qui la servent n’ont jamais fait preuve d’autant d’arrogance et de cynisme. Nous ne pouvons, comme un troupeau résigné, laisser se perpétrer le plus grand crime jamais commis contre l’humanité. Nous devons réagir, ou à défaut nous disparaitrons dans une lente agonie. Sans armes citoyens ! Nous n’en avons nul besoin, car nous représentons à nous tous une force colossale. Notre bulletin de vote n’a plus aucune valeur ; nous votons à gauche, à droite, démocrate ou républicain, et en définitive, nous enlisant dans la pensée unique, nous élisons un système qui dévore l’humanité aussi sûrement que la lèpre. Donnons-nous rendez-vous un jour et une heure dite. Invitons tous les intellectuels de bonne volonté à nous rejoindre, afin qu’ils puissent établir une charte économique citoyenne, que tout état devrait respecter pour avoir le droit d’intégrer la société des nations. En ce jour de libération et tout le temps qu’il sera nécessaire, cessons de travailler, de servir, de consommer ; descendons dans les rues, investissons le siège de toutes les sociétés et institutions spéculatrices et exigeons la revalorisation du travail. Eradiquons les parasites voraces de l’économie virtuelle. Obligeons nos gouvernements respectifs à rétablir la démocratie. Face à la violation perpétuelle des droits de l’homme, face à l’assassinat des démocraties et des états de droit, la désobéissance civile devient un devoir. Nous n’avons aucune raison d’avoir peur, car nul n’est en mesure de résister à l’union sacrée des peuples. Il n’est plus temps de manifester, par petits groupes contestataires pour des causes disparates ; il faut ensemble, s’attaquer aux racines du mal.

Ne nous laissons pas diviser pour des raisons politiciennes, ethniques ou religieuses. Qui que nous soyons, nous sommes tous des citoyens du monde et la mondialisation nous interdit le concept même de l’individualisme primaire. Cette magnifique « orange bleue », comme la nommait Aragon, a besoin d’une humanité une et indivisible. Le 21ème siècle nous invite à l’évolution et nous vivons certainement la période la plus importante de notre histoire. Nous avons la capacité de faire renaitre le phénix de ses cendres. Nous avons la capacité de rebâtir une société humaine dont la valeur fondatrice serait l’intérêt général. Nous avons la capacité de dire à nos enfants : le bonheur est possible ! Demain, soit nous écrirons une page civilisatrice, soit nous jouerons notre propre requiem ; ce n’est qu’une question de choix, d’engagement et de volonté.

Pascal GEOFFROY.

Je vous invite à retrouver les sources de cet article sur : http://revolution-pacifique-21.over-blog.com/ . Ce blog à pour vocation de devenir le plus grand forum citoyen international. Il réunira un collège de sages, composé d’économistes, de scientifiques et d’intellectuels, qui rédigeront ensemble, un projet économique alternatif, respectueux des droits de l’homme, de la femme, du citoyen et des impératifs écologiques.


Moyenne des avis sur cet article :  4.08/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

33 réactions à cet article    


  • claude-michel claude-michel 25 novembre 2013 10:42

    Beau texte...mais j’ai quand même un doute sur la révolution pacifique..enfin sur les humains qui la ferait.. ?

    Quand on regarde en arrière sur le résultat de tous ces millénaires..on peut se poser des questions sur la nature humaine face a son destin.. ?
    Ce qui manque (a mes yeux) c’est de la cervelle pour penser par soi même sans écouter les sirènes... !
    L’espoir fait vivre il parait..En plus si c’est gratuit sans TVA... !

    • Pascal GEOFFROY Pascal GEOFFROY 25 novembre 2013 13:05

      bonjour claude,

      merci pour le « beau texte ».
      Cordialement,
      Pascal


    • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 25 novembre 2013 16:13
      Par Pascal GEOFFROY (---.---.214.194) 25 novembre 13:05
      « Je vous invite à retrouver les sources de cet article sur : http://revolution-pacifique-21.over-blog.com/  ».
      Quelles sources ? Il s’agit du même texte que sur Agoravox.
      « Ce blog à pour vocation de devenir le plus grand forum citoyen international. Il réunira un collège de sages, composé d’économistes, de scientifiques et d’intellectuels, qui rédigeront ensemble, un projet économique alternatif, respectueux des droits de l’homme, de la femme, du citoyen et des impératifs écologiques.
       »
      Comment procédez-vous pour réunir autant de contributions attendues ?


    • Pascal GEOFFROY Pascal GEOFFROY 25 novembre 2013 19:19

      A Jean pierre :

      C’est le même texte que sur le blog ? Et pour cause j’en suis l’auteur ! Si vous aviez été un peu plus attentif vous auriez constaté qu’il y a sur le blog d’autres articles. Pas encore suffisamment nombreux , mais les renforts arrivent ! Le blog n’a que quelques jours d’existence...Quand aux contributions attendues, pour vous citer, juste un peu de patience et vous serez surpris par le nombre et la qualité de celles-ci. Le comment est assez simple, des échanges de par le monde et ce depuis de nombreuses années. Le mouvement des indignés, entre autres choses, vous aurez t-il échappé ?


    • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 25 novembre 2013 20:18
      Par Pascal GEOFFROY (---.---.214.194) 25 novembre 19:19
      « C’est le même texte que sur le blog ? Et pour cause j’en suis l’auteur ! »
      Je sais.
       « Si vous aviez été un peu plus attentif vous auriez constaté qu’il y a sur le blog d’autres articles.
       »
      Deux.
      « Le mouvement des indignés, et cætera... »
      Gage de qualité de proposition ?...


    • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 27 novembre 2013 10:38

      « Ce blog a vocation à devenir le plus grand forum citoyen international.
      Il réunira un collège de sages composé d’économistes, de scientifiques et d’intellectuels qui rédigeront, ensemble, un projet économique alternatif respectueux des droits de l’homme, de la femme, du citoyen et des impératifs écologiques.
       »

      Nous sommes le 27 novembre. Deux jours après la parution de votre article.
      Les contributeurs ne semblent pas se bousculer au portillon...



    • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 27 novembre 2013 10:43

      Addendum :

      FLOP ? ? ? ...



    • Pascal GEOFFROY Pascal GEOFFROY 27 novembre 2013 11:29

      Jean-Pierre,

      Le blog est en construction et vous savez fort bien...Je n’ai pas le temps de divertir votre ennui en participant à une joute stérile. Vous semblez vous complaire dans le démontage systématique des initiatives citoyennes. Qui êtes-vous et quel est votre but ? Qui servez-vous ? Si vous êtes l’apôtre de la vérité, alors éclairez-nous...


    • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 27 novembre 2013 11:38
      Par Pascal GEOFFROY (---.---.214.194) 27 novembre 11:29

      Je me contente de constater...


    • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 27 novembre 2013 11:47
      Par Pascal GEOFFROY (---.---.214.194) 27 novembre 11:29
      « Vous semblez vous complaire dans le démontage systématique des initiatives citoyennes. »

      Nenni. En commentaire ci-dessous (Par Jean-Pierre Llabrés (---.---.45.82) 25 novembre 16:19),
      je vous ai fait une proposition citoyenne de Projet économique alternatif.

      Par exemple :

      Refondation du Capitalisme & Instauration d’un Dividende Universel financé par l’Épargne.

      Lire, SVP :
      http://ddata.over-blog.com/xxxyyy/3/40/ ... cerite.pdf

      Le Parti Capitaliste Français ( PCF ) propose une synthèse socio-économique permettant d’instaurer une authentique compatibilité entre compétitivité et cohésion sociale ; entre compétitivité et solidarité.

      Ce projet de « Refondation du Capitalisme et de création d’un Dividende Universel » se compose d’un Objectif Principal et de deux Objectifs Spécifiques qui découlent de l’objectif principal.

      Objectif Principal :
      Acquisition Citoyenne & Collective du Pouvoir Économique
      Par un effort préalable d’épargne soutenu, les « démunis » (par opposition aux « nantis ») acquerront collectivement des actions du capital des entreprises du secteur marchand, banques incluses.
      Cette participation au capital pourra être minoritaire (minorité de blocage) ou majoritaire.

      Objectifs Spécifiques :
      I)
      Transformer le « capitalisme ordinaire » en un véritable 
      Capitalisme Écologique, Anthropocentrique, Philanthropique et Équitable.
      Les représentants des « démunis », démocratiquement élus, géreront ce patrimoine financier de manière à infléchir Recherche, Développement, Production & Commercialisation des entreprises contrôlées : Refondation du Capitalisme.
      II)
      Faire bénéficier chaque citoyen, même mineur, d’un 
      Dividende Universel évolutif qui, de facto, éradiquera définitivement le concept même de chômage ainsi que celui de la « lutte des classes ».
      II.1)
      À terme, les profits des entreprises sous contrôle des « démunis » seront partiellement distribués à l’ensemble des « démunis » sous forme de Dividende Universel.
      II.2)
      a) Ceux qui le souhaiteraient pourraient s’arrêter de travailler et se satisfaire du Dividende Universel.

      b) Ceux qui souhaiteraient gagner plus que le seul Dividende Universel pourraient travailler dans l’économie marchande et, éventuellement, y gagner des rémunérations faramineuses sans être accusés d’exploiter qui que ce soit.
      II.3)
      Si plus personne ne souhaitait travailler dans l’économie marchande, celle-ci s’effondrerait totalement et, avec elle, le patrimoine accumulé des « démunis » deviendrait stérile et interdirait le bénéfice du Dividende Universel.




    • Pascal GEOFFROY Pascal GEOFFROY 27 novembre 2013 12:51

      Jean-pierre,

      que faut-il pour vous satisfaire, accepter en bloc toutes les propositions du PCF ? Je défends sur le blog les thèses de Maurice ALLAIS, qui ne sont pas tellement éloignées de votre vision, avec en plus l’avantage qu’elles proposent des moyens clairs et efficaces, à la porté des constitutions en place, si tenté qu’elles reprennent la direction des états. Il est dommageable que les forces progressives passent plus de temps à se combattre entre elles, qu’à combattre l’oligarchie financière internationale, que se nourrie de nos divisions. Nous vivons actuellement sous le joug d’un totalitarisme inversé, ou l’économie virtuelle soumet l’économie réelle et le politique. Donc la priorité absolue, au delà des projets particuliers, c’est de rétablir les démocraties dans leurs prérogatives et de rendre aux peuples cette voix qu’ils n’auraient jamais du perdre.


    • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 27 novembre 2013 14:49
      Par Pascal GEOFFROY (---.---.214.194) 27 novembre 12:51
      « Je défends sur le blog les thèses de Maurice ALLAIS »
      Excusez-moi. J’avais naïvement cru que votre blog ayant  vocation à devenir le plus grand forum citoyen international serait ouvert à tous contributeurs désireux de participer à un collège de sages composé d’économistes, de scientifiques et d’intellectuels en vue de rédiger, ensemble, un projet économique alternatif.
      Mais si, pour vous, seules comptent les thèses d’Allais... alors...



    • Pascal GEOFFROY Pascal GEOFFROY 27 novembre 2013 16:09

      C’est un dialogue de sourd que je vous soupçonne d’entretenir...La vocation même de ce blog est de réunir, donc par essence il est ouvert à tous les citoyens du monde désireux de bâtir un projet alternatif. Mais votre part vous n’êtes ni dans l’échange, ni le débat, mais dans la négation systématique. Tous les contributeurs, que se soient le PC, ALLAIS, et tant d’autres font avancer le débat. Cessez de détourner les phrases de leurs contextes, juste pour le plaisir d’avoir le dernier mot, car si c’est là votre seul raison d’être, je vous le laisse volontiers...


    • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 27 novembre 2013 16:16
      Par Pascal GEOFFROY (---.---.214.194) 27 novembre 12:51

      ... « à la portée des constitutions en place, si (tenté) tant est qu’elles reprennent la direction des états. Il est dommageable que les forces (progressives) progressistes passent plus de temps » ...



    • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 27 novembre 2013 16:30
      Par Pascal GEOFFROY (---.---.214.194) 27 novembre 16:09
      « La vocation même de CE BLOG est de réunir, donc par essence il est ouvert à tous les citoyens du monde désireux de bâtir un projet alternatif. »
      Bien. C’est ainsi que je l’avais perçu initialement. C’est pourquoi je vous ai fait une proposition de projet économique alternatif susceptible de faire l’objet de discussion.
      Alors, pourquoi me répondre :
      « Je défends [exclusivement ?] sur le blog les thèses de Maurice ALLAIS » ?
      Cela limite considérablement le champ de VOTRE BLOG dont vous voulez faire  le plus grand forum citoyen international. 
      Vous me faites donc un mauvais procès en m’accusant de n’être « ni dans l’échange, ni le débat, mais dans la négation systématique ».
      Je suis pleinement dans le débat pour autant que je rencontre des interlocuteurs. Ce que vous n’êtes pas jusqu’à présent.


    • spartacus spartacus 25 novembre 2013 13:34

      Chiant a lire mais en plus contradiction sur contradiction. 


      Le balayeur qui ne balaye pas devant sa porte !

      Question posée : 
      « Quelle est cette horde qui tente de nous imposer un modèle de société contre nature et homophage » et de l’autre sa proposition bien totalitariste y répond par « Eradiquons les parasites voraces de l’économie virtuelle, et toute une suite de coupables factices ».
      Comme quoi tout ce bla bla pour nous expliquer que des fumeux ont une liste de coupables et veulent les tuer parce que eux « savent » qui sont les bons et les méchants. 

      Une joyeuse promesse de rebatissage de l’idéologie au 100 millions de morts...

      • julius 1ER 25 novembre 2013 14:27

        quand De Gaule rencontrait le Général Massu, il lui disait :« alors Massu toujours aussi con ?

        et celui-ci de répondre : » toujours Gaulliste mon général !!!!!
        je constate que tu es toujours aussi pieusement libéral, sans rien remettre en question , c’est grave et assez pathétique ..........

      • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 25 novembre 2013 16:05

        À H. Turner :
        Par Hervépasgrav (---.---.229.154) 25 novembre 15:33
        « Le but de mon article est que les gens se questionnent, je n’émet aucun conseil, ni d’idées particulières. J’ai, il est vrai mon idée pour y parvenir. Dans celle-ci, il n’est pas question de s’approprier le bien d’autrui, de détruire... Mais de mettre devant le fait accompli tout le monde. Cela ne bouleversera pas l’esprit d’entreprise d’indépendance. Mais par contre le but est de rééquilibrer la société, rétablir la justice, l’égalité.
        Voila simplement mon but. ‭ 
        La révolution sans révolution c’est possibl‭e !
         »

        Dommage que la suite de votre commentaire n’indique pas qu’elles sont vos idées pour parvenir à une révolution sans douleur.



      • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 25 novembre 2013 20:26
        Par Hervépasgrav (---.---.229.154) 25 novembre 18:41
        « Dévoiler des idées serait les tuer avant même que cela se mettent en place ! »
        Mais, dans votre premier commentaire, vous avez dit ceci :
        « Mais de mettre devant le fait accompli tout le monde. »
        Si je vous comprends bien, vous ne dévoilerez pas vos idées mais vous mettrez tout le monde devant le fait accompli, à savoir l’application de vos idées.
        Cela s’appelle un complot, me semble-t-il...


      • Stof Stof 25 novembre 2013 15:49

        Ah oui, le monde est tellement violent. Je regrette le temps béni des raids vikings et des croisades.


        • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 25 novembre 2013 16:19

          À l’auteur :
          Projet économique alternatif ?
          Par exemple :

          Refondation du Capitalisme & Instauration d’un Dividende Universel financé par l’Épargne.

          Lire, SVP :
          http://ddata.over-blog.com/xxxyyy/3/40/ ... cerite.pdf

          Le Parti Capitaliste Français ( PCF ) propose une synthèse socio-économique permettant d’instaurer une authentique compatibilité entre compétitivité et cohésion sociale ; entre compétitivité et solidarité.

          Ce projet de « Refondation du Capitalisme et de création d’un Dividende Universel » se compose d’un Objectif Principal et de deux Objectifs Spécifiques qui découlent de l’objectif principal.

          Objectif Principal :
          Acquisition Citoyenne & Collective du Pouvoir Économique
          Par un effort préalable d’épargne soutenu, les « démunis » (par opposition aux « nantis ») acquerront collectivement des actions du capital des entreprises du secteur marchand, banques incluses.
          Cette participation au capital pourra être minoritaire (minorité de blocage) ou majoritaire.

          Objectifs Spécifiques :
          I)
          Transformer le « capitalisme ordinaire » en un véritable 
          Capitalisme Écologique, Anthropocentrique, Philanthropique et Équitable.
          Les représentants des « démunis », démocratiquement élus, géreront ce patrimoine financier de manière à infléchir Recherche, Développement, Production & Commercialisation des entreprises contrôlées : Refondation du Capitalisme.
          II)
          Faire bénéficier chaque citoyen, même mineur, d’un 
          Dividende Universel évolutif qui, de facto, éradiquera définitivement le concept même de chômage ainsi que celui de la « lutte des classes ».
          II.1)
          À terme, les profits des entreprises sous contrôle des « démunis » seront partiellement distribués à l’ensemble des « démunis » sous forme de Dividende Universel.
          II.2)
          a) Ceux qui le souhaiteraient pourraient s’arrêter de travailler et se satisfaire du Dividende Universel.

          b) Ceux qui souhaiteraient gagner plus que le seul Dividende Universel pourraient travailler dans l’économie marchande et, éventuellement, y gagner des rémunérations faramineuses sans être accusés d’exploiter qui que ce soit.
          II.3)
          Si plus personne ne souhaitait travailler dans l’économie marchande, celle-ci s’effondrerait totalement et, avec elle, le patrimoine accumulé des « démunis » deviendrait stérile et interdirait le bénéfice du Dividende Universel.




          • LAUREN 25 novembre 2013 17:05

            Beau texte et bel article, bravo !


            • tf1Groupie 25 novembre 2013 19:18

              « Regardez notre monde, il n’a jamais été aussi violent .. »  ????

              Quand on balance ce genre de contre-vérités c’est qu’on ne connait pas grand-chose à la société.

              Eteignez la télé et le PC, sortez, voyagez et apprenez un peu l’histoire.


              • Soann 25 novembre 2013 19:46

                Beau texte, on aimerait tout simplement pouvoir y croire ! Certes, les islandais, et sans qu’aucun média ne le répercute, sont parvenus à faire quelque chose de concret..... c’est vrai ! Vrai aussi que le monde et le système sont voués à leur perte s’ils continuent sur cette voie, c’est mathématique, et pas la peine d’avoir fait math sup ! Mais comment arriver à croire que la population puisse enfin ouvrir les yeux et se bouge ??? On parle de ces millions de personnes qui s’accrochent à la une et à la six dès qu’ils ont un tant soit peu de temps libre devant eux !!! A suivre citoyen ........


                • ddacoudre ddacoudre 25 novembre 2013 20:21

                  bonjour pascal

                  "L’oligarchie financière internationale est en train d’annexer toutes les démocraties du monde et les hommes politiques qui la servent n’ont jamais fait preuve d’autant d’arrogance et de cynisme.« 

                  Cette oligarchie s’organise en groupement d’intérêts économiques qui petit à petit supplante les états nation. C’est ce qu’il est advenu avec l’idée d’une Europe des peuples, elle a disparue avec le traité de Lisbonne et se prépare sur la même base le grand marché transatlantique avec les USA.
                  Et oui pendant que des citoyens regardent plus belle la vie, d’autres s’organisent pour qu’elle soit plus belle ma banque.
                  Ce que tu décris nous le retrouvons à tous les siècles, la plus grande masse de la population soutient toujours le régime en place, c’est une condition sine qua non pour qu’une société structuré existe. Son évolution est assuré par les 1/3 qui transgressent. c’est donc lent pour que ces »transgressifs« entrainent la masse, d’autant que cette masse est soumise à l’éducation des transgresseurs de hier qui sont devenus les »lobotomiseurs" d, et ne pouvons l’arrêter faute de se poser les bonnes questions.
                  EX si l’on veut supprimer la puissance des banques il faut retirer ses dépôts et son épargne, c’est leur tendon d’Achille. Pourquoi nous ne le faisons pas, parce que nous avons notre existence régi par des dominants Systémiques tel le plan comptable que personne ne remet en question et qui permet à un autre dominant systémique qu’est le capitalisme de survivre et de traverser toutes les épreuves.
                  Nous nous pensons notre temps à croire qu’il suffit de changer les hommes, or les structures que nous avons élaboré qui sont devenus des dominants systémiques cooptent ceux qui les servent et écartent ou suppriment tous leurs adversaires ou ennemis.
                  Il n’y a pas de révolution à faire seulement réduire les fractures actuelles particulièrement celle intellectuelle qui devient un paradoxe où dans un monde qui n’a jamais était aussi instruit l’on a ceux qui se référent à des structures archaïques comme le fondamentalismes et ceux qui intruits pour être des clès à mollettes ne saisissent pas la complexité du monde qui se développent sans eux.
                  http://ddacoudre.over-blog.com/pages/le-capitalometre-8441227.html.http://vicno.web4me.fr/orage-de-plumes/ .
                  cordialement.


                  • Pepe de Bienvenida (alternatif) 26 novembre 2013 07:48

                    Bonjour ddacoudre,
                    les 1/3 transgressifs, ça m’a l’air très, très optimiste.


                  • Xenozoid Xenozoid 25 novembre 2013 20:24

                    ce qui m’émeux dans tous ca, c’est que personne n’évoque le fait d’être esclave.....pourquoi ?


                    • Pepe de Bienvenida (alternatif) 26 novembre 2013 07:46

                      Bonjour l’auteur
                      "Demain, soit nous écrirons une page civilisatrice, soit nous jouerons notre propre requiem ; ce n’est qu’une question de choix, d’engagement et de volonté." Les mots ont un sens. Tout dépend de ce qu’on appelle civilisation. Mais jusqu’à présent, en dehors d’une amélioration du niveau de confort, le bilan de la civilisation, dans son sens néolithique, est plutôt celui d’une réduction des droits de l’homme. Tout ben pesé, les abeilles ont pris un chemin plus harmonieux.


                      • lloreen 27 novembre 2013 10:47

                        Il existe déjà une solution,le contributionisme et ce système sans argent a vocation à rassembler ceux qui ont fait ce choix de vie.Ils seront sans doute de plus en plus nombreux au fil du temps vu les problèmes insolubles dont les 90% de la planète font les frais.

                        http://www.ubuntuparty.org.za/p/contributionism-part-1-introduction.html?m=1


                        • christophe nicolas christophe nicolas 27 novembre 2013 19:41

                          Oui, une société équilibrée, bonne et véridique est possible mais quant on part du fond du trou pour aller vers un ciel clair, il faut tout renverser les choses et ça, je crois que cela ne se fera pas sans grincements de dent. L’’article commence par « économie » c’est déjà une tare, il faut penser « justice, bonté, vérité » et non « économie et paix ». La justice et la vérité n’apporte pas la paix mais l’épée, le temps de la bonté est passée

                          La richesse n’est pas au rendez de la promesse Européenne parce qu’ils ne vous ont pas aimé et se sont comportés comme des pasteurs insensés pensant « économie ».

                          Les spéculateurs de Londres et les pédophiles de Bruxelles seront heureux de vous entendre vouloir l’économie et la paix. Vous en saurez bientôt plus mais faites preuve d’intelligence, Voilà où mène la forme intentionnelle « argent et domination » : Ingrédients de la politique belge : Magouilles, corruption, pédophilie, ...

                          Ne confondez plus la motivation (forme intentionnelle de l’esprit) et le résultat.

                          • Jésus pense en vérité (bonté et intelligence), le résultat sera la richesse et la paix
                          • Satan pense en « économie et paix, le résultat sera l’asservissement et souffrance de l’esprit

                          En partant d’une situation médiocre, vous devez avoir le courage des premiers chrétiens car pour la vérité, on tentera de vous ruiner et de vous traiter de pervers. Qui ? Les unions économiques qui dominent les nations et servent la bête, le Dieu argent, Babylone qui est Bruxelles, la prostituée qui est l’union européenne.

                          Le temps de penser »bonté« est passé, vous pouvez penser Justice... telle est la vérité.

                           »Payez-la comme elle a payé, et rendez-lui au double selon ses œuvres. Dans la coupe où elle a versé, versez-lui au double" Apocalypse 18.6


                          • mu93 28 novembre 2013 18:18

                            Joli texte et belles idées ...
                             j’adhère à la ligne principale : notre société fous le camp, nos conditions de vie se dégradent de jours en jours et nous pensons ne rien y pouvoir car le pouvoir est aux mains d’intouchables graissant les rouages de la Grande Machine qu’est devenu notre société.

                            « En ce jour de libération et tout le temps qu’il sera nécessaire, cessons de travailler, de servir, de consommer »

                            L’idée est belle : faisons en sorte par nos petits moyens, tous ensemble, que leur Grande Machine ne tourne plus.
                             Le souci dans l’histoire est que leur Grande Machine est aussi la seule en état de marche actuellement, et que si on casse la machine, y a plus de machine ... donc leur Grande Machine est aussi notre Grande Machine ...

                            Exemple : J’arrête de travailler, mes collègues aussi, pour mettre des grains de sable dans la machine. Conséquences : Les demandeurs d’emploi ne sont plus indemnisés ... Ballot !
                             Si les collègues de la CAF font pareil ... Je vous laisse imaginer la suite ...

                            Je ne consomme plus : J’embête les intouchables car leur économie ne fonctionne plus. OK, mais je mange quoi ? La production de mon balcon de 6m2 ?
                            Combien de petites PME pourront survivre à une non consommation (donc 0 client ) de plus de 2 semaines ? Les plus gênés dans l’histoire ne seront pas les intouchables ...

                            Donc belle idée que de casser la Grande Machine et j’y adhère pleinement mais je pense que le temps sera long de préparer dans l’ombre une machine de remplacement et pouvoir être prêts enfin à prendre un grand plaisir à saboter la leur.


                            • Pascal GEOFFROY Pascal GEOFFROY 30 novembre 2013 17:15

                              Cher MU93,

                              La vraie question est : avec plus de 5 millions de demandeurs d’emplois pour 110 000 offres sur votre site, combien de temps vous faudra-t-il pour disparaitre ? Les leviers de la peur sont là pour nous tenir au silence à l’inaction. Je pense sincèrement que face à un vrai mouvement populaire de masse les gouvernements seraient obligés de céder rapidement. Voyez l’exemple de l’islande et reprenez confiance...


                              • Pascal GEOFFROY Pascal GEOFFROY 30 novembre 2013 17:16

                                Cher MU93,

                                La vraie question est : avec plus de 5 millions de demandeurs d’emplois pour 110 000 offres sur votre site, combien de temps vous faudra-t-il pour disparaitre ? Les leviers de la peur sont là pour nous tenir au silence à l’inaction. Je pense sincèrement que face à un vrai mouvement populaire de masse les gouvernements seraient obligés de céder rapidement. Voyez l’exemple de l’islande et reprenez confiance...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès