Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Pourquoi la fermeture de prisons vétustes fait débat ?

Pourquoi la fermeture de prisons vétustes fait débat ?

prison_cellule.jpg

C’est par un communiqué publié sur le site du Ministère de la Justice que la Garde des Sceaux, Michèle Alliot-Marie, a annoncé la fermeture définitive de 23 prisons -jugées trop vétustes- entre 2015 et 2017.

Cette mesure est une conséquence de la nouvelle Loi Pénitentiaire adoptée en 2009, et qui vise à mettre la France en conformité avec les recommandations du Conseil de l’Europe qui sanctionne notre pays depuis plusieurs années pour ses mauvaises conditions de détention.

Dans ces 23 établissements de taille moyenne, 14.000 places succèderont aux 9.000 actuellement en service. Ce bénéfice de 5.000 places devrait satisfaire syndicats et autres organisations qui luttent contre la surpopulation carcérale, mais visiblement des réserves sont émises car ce « bénéfice » ne permettrait qu’une mise en conformité « partielle » puisque aspiré par le principe d’encellulement individuel des détenus.

Par ailleurs, dans la liste communiquée du Ministère, on note que les nouvelles prisons seront majoritairement construites sur des sites excentrés de leur positionnement actuel. Les syndicats pénitenciers pointent du doigt les conséquences pour leurs personnels, sur le futur transfert des détenus et sur la taille des nouveaux établissements.

PRISONS A « TAILLE HUMAINE »

Les syndicats émettent les plus grosses réserves sur les points suivants :

« Américanisation » des prisons françaises : à l’image du docu-fiction Prison Valley diffusé récemment sur Arte, un risque de développement de super-prisons modernes certes, mais où les effectifs de surveillance sont réduits et où les détenus seraient gérés par caméras et interphones, n’est pas à exclure.

Sous-population de personnel contre surpopulation carcérale : ces nouvelles prisons pourraient accueillir près de 700 détenus contre des unités de 200 souhaitées par les syndicats. Ils évoquent le fait qu’un surveillant actuel est censé avoir 60 détenus à sa charge. Ce chiffre serait en réalité de 90.

La concentration ennemie de la réinsertion : comment tenir les engagements de réinsertion (surveillance sous bracelet électronique comprise) si l’on décide d’augmenter la capacité d’accueil des détenus sans tenir compte des besoins en personnel censés les accompagner.

Ces réserves ne sont pas négligeables. Elles n’abordent pourtant pas certains problèmes explosifs.

La Cour des Comptes a rendu le 20 juillet son rapport « Prévenir la récidive, gérer la vie carcérale ». L’institution juge dans ce rapport, la santé et l’accès à la formation professionnelle comme des points noirs. Nos établissements ne sont pas adaptés à une bonne prise en charge des détenus souffrant de problèmes psychiatriques, de même qu’ils ne permettent pas d’envisager de bonnes conditions de sortie (et donc de réinsertion) à des détenus souvent privés d’enseignements et de formations qualifiantes.

Comment faut-il interpréter la volonté affichée du Gouvernement à vouloir avancer rapidement sur le dossier de nos prisons ? Cet empressement vise-t-il à apporter des solutions aux recommandations et autres avertissements visant la France ?

Le débat est lancé et ne manque pas d’agiter le petit monde des commentateurs. Certains n’hésitent pas à conseiller une réouverture des bagnes d’antan ou mieux, de laisser à nos détenus les joies du pain sec et à l’eau…

Au final, la conclusion du rapport de la Cour des Comptes répond à ces questions : donner la priorité à un service public pénitentiaire qui gagne d’abord en efficacité et en dignité. S’il faut rattraper des lacunes considérables, la précipitation n’est toutefois jamais bonne conseillère. Pour redonner à la France ses lettres de noblesse en matière de dignité humaine, il convient avant tout de garder à l’esprit que les décisions prises aujourd’hui engagent notre pays pour l’avenir.

A la manière de Mencius : « Ceux qui s’avancent trop précipitamment reculeront encore plus vite ».


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

18 réactions à cet article    


  • Fergus Fergus 31 juillet 2010 11:18

    Bonjour, Régis, et merci de pointer du doigt les limites, pour ne pas dire les dérives, des nouvelles orientations de la pénitentière.

    Moderniser, c’est bien - c’était même une urgente nécessité - mais pas au prix d’une déshumanisation d’autant plus dangereuse qu’une forte proportion de détenus sont de santé mentale ou psychologique déficiente.

    Non à la détention à l’américaine !


    • Germain de Colandon 31 juillet 2010 12:13

      Bonjour quelques chiffres et quelques réflexions :

      http://lecaennaisdechaine.over-blog.com/article-prison-44287604.html

      GdC


      • Papybom Papybom 31 juillet 2010 13:51

        Bonjour l’auteur,

        Nous pourrions également souligner les conditions de «  détention  » des vielles personnes. Les maisons de retraite sont plus qu’une honte. Des « innocents » doivent payer pour moins de services (sévices ?) qu’en milieux carcérales…

        Cordialement.


        • Régis Sada Régis Sada 2 août 2010 12:06

          Bonjour Papybom,

           

          Il est effectivement nécessaire de prendre conscience de la manière dont les personnes âgées sont considérées et traitées dans les maisons de retraite.

           

          De récents scandales ont pointé du doigt les graves carences en matière de surveillance de la part de services sociaux chargés de les contrôler, et le niveau de formation des personnels de ces établissements.

           

          Toutefois c’est sujet différent qui doit être suivi avec une bienveillance toute particulière et, à mon sens, ne pas être placé au même niveau que celui des prisons françaises. Les populations accueillies et les cadres étant différents.

           

          Tout problème doit être résolu, et vouloir répondre à un sujet par un autre sujet, c’est repousser un peu plus les problèmes et au final : ne rien changer du tout aux pratiques actuellement en vigueur.

           

          Cordialement,


        • non666 non666 31 juillet 2010 14:15

          L’auteur , qui affirme avoir quitté le PS car il serait peu apprecié pour ses tendances liberales socialistes nous fait donc rire dès son CV...

          Comme DSK etait mis au ban du PS...
          Comme si segolene royal, qui s’affirme Blairiste etait vilipendée
          Comme si Dray le bling bling et Fabius l’affairiste du sang contaminé etait des seconds couteaux !

          Bref on se demande pourqyuoi ce gouvernement veut avancer aussi vite sur le dossier des prisons et pourquoi la commission europeenne qui suit TOUJOURS les decisions du conseil de l’Europe a rencheri sur cer point.
          Or le Conseil de l’Europe c’est le soviet des chef d’Etat et de gouvernement europeen.
          Donc Sarkozy et ses confrères font donner le la a la commission piour qu’elle « exige » d’eux l’amelioration des prisons dans un contexte de difficultés burdgetaires.

          Mon Dieu mais comment faire quand on a moins d’argent pour avoir plus de places de prisons ?

          Et si on privatisait ?
          Cela tombe bien, en france Bouyghes et vivendi sont sur le pied de guerre pour proposer des prisons privatisées....
          Et puis c’est cool, avec des prisons publiques , on a des fonctionnaires (forcement français) alors qu’avec des prisons privées on peut faire venir encore plus de gardes chiourmes africains pour garder leurs freres de sang pris sur le fait....
          Car 90 % des prisonniers sont d’origine africaine, faut il le rappeler ?

          On montrera du doigt les « couts » et le rendement des mechants autochtones gaulois syndiqués et on "oubliera de communiquer sur le cout reel (par place de detenu que les privés facturerons à la societé française c’est a dire nous  !
          On amorce la pompe un peu plus pour en faire venir toujours plus.
          Et ce qui est cool, c’est que ceux qui ne s’integrerons pas finirons dans les prisons qui rapportent tant.

          Vive la commission europeenne.
          Vive les collabos du PS liberalisé qui se taisent sur ce sujet....


          • Mmarvinbear Mmarvinbear 1er août 2010 15:23

            « Car 90 % des prisonniers sont d’origine africaine, faut il le rappeler ? » : Tiens, le FN est déjà rentré de vacances ?


          • Massaliote 2 août 2010 10:35

            Commentaire très juste. La privatisation est annoncée depuis des décennies, on y vient. « On amorce la pompe un peu plus pour en faire venir toujours plus. » Le clou, c’est faire de Mayotte un département français. smiley


          • Régis Sada Régis Sada 2 août 2010 12:20

            La lecture de mon CV vous a semble-t-il donné une occasion de rire. Grand bien vous fasse.

            Le début de votre commentaire, s’il faut appeler celui-ci comme cela, n’appelle de ma part aucune réponse puisque sans lien avec l’article à commenter.

             

            Sur le chiffre des populations actuellement incarcérées dans notre pays à savoir : « Car 90 % des prisonniers sont d’origine africaine, faut il le rappeler ? » il tient au mieux du mensonge et au pire de l’hérésie.

            La lecture des statistiques officielles délivrées par le Ministère de la Justice révèle qu’en 2009, sur un peu plus de 66.000 détenus, 20% des détenus sont d’origine étrangère et 80% sont français. Un chiffre constant depuis une bonne décennie.

            Bien entendu votre rhétorique vous amènera sans doute à nier ce chiffre, c’est pourtant la seule et unique vérité, ne vous en déplaise.

            Mmarvinbear a révélé la justesse de votre propos, il n’y a pas grand-chose à ajouter.

             

            Enfin, vous faites un lien obscur entre mon appartenance détachée aux idées défendues par le PS et le mot de collaboration. Sachez pour votre culture historique que les « collabos » étaient lors de la dernière guerre, plus généralement attachés aux principes négationnistes et révisionnistes que ceux défendus par des socialistes. Votre représentation de l’échiquier politique est étrangement déformée, faut-il en rire ou s’en étonner ?


          • Régis Sada Régis Sada 2 août 2010 12:25

            @Massaliote : la prochaine départementalisation de Mayotte semble vous attrister, est-ce lié au sort des détenus dans nos pays ou au fait que nos compatriotes mahorais soient majoritairement musulmans et un peu trop bronzés à votre goût ? Soyez sérieux, vous amusez la galerie avec des commentaires aussi petits.


          • Massaliote 2 août 2010 14:23

            « La lecture des statistiques officielles délivrées par le Ministère de la Justice révèle qu’en 2009, sur un peu plus de 66.000 détenus, 20% des détenus sont d’origine étrangère et 80% sont français. » Français de papiers ? Citer les statistiques « officielles » ne manque pas d’humour involontaire. Et de quelle confession ? Pour un pays voisin à l’immigration moins massive :en Suisse. Les statistiques fédérales confirment que près de 60% des détenus sont des étrangers. (source) • Statistiques de 2008 pour la prison de Champ-Dollon de Genève (source)



          • Massaliote 2 août 2010 14:27

            Selon une enquête du Wahington Post du 29 avril dernier, entre 60 et 70% de la population carcérale en France est de confession musulmane. smiley


          • Massaliote 2 août 2010 14:33

            Et j’ajoute que le Washington Post minore la réalité. smiley


          • Régis Sada Régis Sada 2 août 2010 14:36

            @Massaliote : vous reprenez des chiffres qui concernent la Suisse et non la France. Ils ne sont donc pas recevables.
            Par ailleurs, vous renvoyez vers un article du Washington Post publié sur le site (de référence) Fdesouche qui se contente d’arroser le net d’informations détournées, non vérifiées et orientées sur des thématiques d’extrême-droite.
            L’Administration pénitentaire ne tient aucune statistique sur les croyances des personnes dont elle a la charge. Conformément à la loi et même si vous vous complaisez dans vos mensonges coutumiers.
            Bas les masques vilain !


          • Massaliote 2 août 2010 16:36

            Quand le Parti communiste français était traître, collabo et… antisémite : "Le Parti communiste français a donné en 1939 et 1940 à ses militants, qui travaillaient dans les usines d’armement, des consignes de sabotage. Des faits de trahison qui sont attestés de la main même de Maurice Tréand, responsable des cadres français du PC, subordonné de Maurice Thorez (secrétaire général), et de Jacques Duclos, l’homme au « bonnet blanc et blanc bonnet ». La chose est clairement établie par le travail de deux historiens, Claude Pennetier et Jean-Pierre Besse, qui dans « Juin 40, la négociation secrète », éclairent les marchandages entre le Parti communiste et les occupants nazis pour obtenir, dès juin 40, la parution de L’Humanité entre autres activités militantes. Ils produisent les notes saisies sur Denise Ginollin, la secrétaire de Maurice Tréand, en fait l’argumentaire officiel destiné à la négociation avec Otto Abetz, le représentant à Paris de Joachim von Ribbentrop, ministre des Affaires étrangères du IIIe Reich. La simple transcription du texte est assez incriminante pour se passer de commentaire :
            « Vous avez laissé paraître journaux communistes dans autres pays Danemark, Norvège, Belgique. Sommes venus normalement demander autorisation. Sommes communistes avons appliqué ligne PC sous Daladier, Reynaud, juif Mandel […] Juif Mandel après Daladier nous a emprisonnés. Fusillé des ouvriers qui sabotaient défense nationale. Sommes PC français pas eu peur […] Pas cédé face dictature juif Mandel et du défenseur des intérêts capitalistes anglais Reynaud […] Sommes une force, […] nous représentons une force qui dépasse les frontières françaises, vous comprenez, derrière nous l’URSS/c’est une force l’URSS/vous en avez tenu compte/pacte germano-soviétique le prouve. On ne fait pas un pacte avec des faibles mais avec des hommes forts […] Notre défense du pacte cela vous a avantagé… Pour l’URSS nous avons bien travaillé par conséquent par ricochet pour vous… » smiley


            • Massaliote 2 août 2010 16:38

              VOIR MON COMMENTAIRE CI-DESSUS POUR VOTRE CULTURE HISTORIQUE

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès