• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Pourquoi le chêne est-il symbole d’autorité étatique ?

Pourquoi le chêne est-il symbole d’autorité étatique ?

Saint Louis rendait la justice sous un chêne, nous rappelle régulièrement François ASSELINEAU dans ses conférences.
Les druides cueillaient, paraît-il, le gui sur les chênes avec une serpe d’or dans la Gaule chevelue.

Les origines symboliques du chêne remontent sans doutes aux fondamentaux anthropologiques du peuple français frondeur, épris d’égalité, de liberté et de débats.
Je suis persuadé que le respect du chêne date de nos ancêtres les gaulois.
Pourquoi ?

On peut distinguer trois grandes périodes historiques de la forêt française.
1) La période gauloise préindustrielle ou la forêt était autogérée, pérenne et considérée comme inépuisable.
2) Le début de la période industrielle, gourmande en charbon de bois, pendant laquelle la forêt a été ruinée. A la révolution française de 1789, même les artisans et autres bourgeois aisés ne trouvaient plus de bois d’œuvre à acheter. Suite à la révolution, les bois derniers bois qui appartenaient au clergé et à la noblesse ont été prélevés…
3) Enfin nous arrivons à l’ère des énergies fossiles, période dans laquelle nous sommes et qui a commencé avec l’exploitation des mines de charbon. A l’échelle du temps forestier la réhabilitation de la forêt est donc récente. Néanmoins les forestiers ont l’habitude de marquer le début de la période de reforestation par la politique étatique de Colbert qui avait pour but d’inventorier les bois de marine et d’en pérenniser la production. Disposer des matériaux pour construire des navires de guerre était un impératif stratégique.

Bien avant, à l’époque préindustrielle, la population majoritairement rurale et païenne a autogéré sa forêt sans tutelle pendant de nombreux siècles.
Les peuples celtiques et gaulois débattaient, prenaient des décisions collectivement et pratiquaient la démocratie comme Jourdain faisait de la prose.
La tenue des débats, la solidarité, l’art de la guerre, l’artisanat, et le maintien de l’équilibre agro-sylvo-pastoral reposaient sur des coutumes transmises oralement de génération en génération.
Parmi les choses sacrées, le respect des gros chênes a dû traverser de nombreux siècles en raison des qualités de cette essence.
D’abord c’est l’arbre le plus longévif de nos contrées. De plus les glands du chêne étaient appréciés par les porcs des ruraux qui pratiquaient le panage.
Le chêne donne un bois de construction de qualité, durable, qui résiste à la pourriture sans traitement même avec quelques petites fuites dans la toiture.
Ce bois se travaille bien plus mieux que d’autres. La tonnellerie en est un fameux exemple.
C’est un matériau que l’on trouvait partout, même dans les zones qui ne disposaient pas de pierres de construction à proximité. On peut voir des maisons à ossature bois pluriséculaires dans de nombreuses régions.
Enfin le chêne produit un excellent bois de marine.

On peut donc penser que le chêne a symbolisé le respect indiscutable qui va de soi, un plus petit dénominateur commun du peuple depuis des siècles, y compris dans les communautés autogestionnaires.
Il était donc aisé pour le pouvoir royal d’asseoir son autorité en reprenant la défense du chêne à son compte comme la religion catholique a pu reprendre des dates et des lieux païens bien établis depuis des siècles pour asseoir son autorité nouvelle.

Aujourd’hui le chêne a le tort de croître moins vite que d’autres essences. De nouveaux usages du bois et de nouvelles techniques de transformation, de protection comme de mise en œuvre ont affaibli sa suprématie même s’il reste une valeur sûre, bien rémunérée par unité de volume.
Quant à l’autorité de l’Etat…


Moyenne des avis sur cet article :  3.25/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

16 réactions à cet article    


  • zygzornifle zygzornifle 31 mars 16:22

    Bientôt plus de chênes, par contre les glands eux sont en nombre ....


    • Leonard Leonard 31 mars 16:35

      @zygzornifle

      En même temps si il n’y a plus de chênes, il ne peut plus y avoir de glands qui en tombe... non ? ^^


    • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 31 mars 17:42

      @zygzornifle

      Vous savez, le plan de Gaule ne tombe pas de la Chine qui est bien en peine !

    • oncle archibald 31 mars 18:48

      @Jeussey de Sourcesûre

      Ah ! J’ignorais que Paule en avait un ! Dans ces conditions je me demande même si elle n’en a pas deux. 

    • Jeekes Jeekes 31 mars 16:42

      « Ce bois se travaille bien plus mieux que d’autres. »
       
      Alors que les autres se travaillent bien plus moins bien ?


      • jesuisdesordonne 31 mars 16:52

        Oups ! C’était pour voir si vous lisez avec intérêt jusqu’au bout...  smiley


        • oncle archibald 31 mars 17:17

          La construction de l’Hermione, réplique du bateau de La Fayette, a été l’occasion de retrouver des gestes oubliés, comme d’aller choisir en foret les chênes d’où pourront être tirées certaines pièces de formes particulières, naturellement courbes.


          • phan 31 mars 19:38
            Zapping : Et si vous changez de chêne ? votez futile, votez roseau !
            Si ton labeur est dur, et si tes résultats sont minces, rappelle toi qu’un jour le grand chêne a été un gland comme toi - Paroles d’un galérien dans la marine étrangère, pré-Colbert.


            • mmbbb 31 mars 19:45

              le chene est utilise pour la vinification du vin puisqu il lui donne son tanin et permet une lente maturation Impossible de faire des tonneaux en hetre puisque ce bois se deforme avec l humidite Le chene est le bois pas nature pour le vin non pas qu il se travaille mieux mais parce qu il presente des qualites que les autre bois n ont pas Quant aux cathedrales, leurs charpentes sont en chene en particulier celle de notre dame de paris qui resssemble a un vaisseau renverse Ce bois seche longuement a l air est tres peu sensible et ne ne bouge pas . Quant au travail du bois il est liée a chaque region et par exemple le hetre est un bois qui se courbe aisement a la vapeur il est utilse dans les sieges En lutherie c’ est de l’ épicéa qui presente un long tronc regulier et dont le séchage pendant au mois 30 ans donne au violon sa musicalité C’est un bois qui chante naturellement et apte a reproduire les sons . En Montagne le toit des chalets traditionnels est en tavaillon, tuile de meleze clouee et imputrescible . Louis Vuitton utilise dans ces malles du peuplier seul bois a reprendre sa forme apres avoir recu un choc A chaque bois sa fonction A chaque region son utilisation


              • LE CHAT LE CHAT 31 mars 21:32

                La feuille de chne est galement associe aux uniformes et insignes du 3eme Reich ! Certains vont moins aimer.... smiley


                • jesuisdesordonne 31 mars 22:03

                  @LE CHAT
                  Oui le 3ième Reich avait lui-même recyclé des symboles d’autorité antérieurs.
                  Le chêne semble avoir toujours été symbole de l’autorité à respecter.
                  Par ailleurs le Fameux « Gott mit uns », qui ornait les ceinturons des nazis , existait déjà en 1709 voire en 1631 d’après wikipedia et notamment pendant le saint empire germanique.
                  De même le slogan « Arbeit macht frei » au fronton des portes des camps de concentration était une devise antérieure du patronat allemand et ce slogan aurait été utilisée par la société allemande IG Farben au-dessus du fronton de ses usines.
                  Il y avait bien une vie avant le 3ième Reich et n’en déplaise aux tenants de l’histoire forestière française officielle, il y avait bien de la forêt avant Colbert et sa production avait déjà été orientée par les habitants pour produire ce qui les intéressait.


                • Jean Pierre 31 mars 22:32

                  Si le chêne est symbole d’autorité c’est aussi parce que ses larges et solides branches en faisaient un excellent gibet comme en témoigne une chanson de Brassens, « le verger du roi Louis ». 




                  • jesuisdesordonne 31 mars 23:41

                    @Jean Pierre
                    Eh oui, Saint Louis c’est Louis IX et le verger du roi Louis concerne Louis XI, deux rois, un même pouvoir à deux faces, pouvoir à déléguer le moins possible et toujours à contrôler...


                  • Emile Mourey Emile Mourey 12 avril 21:29

                    Excellent article. Voyez ce chapiteau dans l’église du Crest, près de Clermont-Ferrand, dont je dis que c’était le temple gaulois des Arvernes et que c’est au Crest qu’il faut situer la Gergovie de Vercingétorix. Cela fait 30 ans que je le dis, mais il n’y a pas pires sourds que ceux qui ne veulent pas entendre.


                     

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès