Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Primaire

En état second …

Voilà le nec plus ultra de la politique nationale : les primaires, aveu incontestable de la pauvreté du discours, nos chers politiciens reconnaissent implicitement qu’ils n’en sont qu’à l’âge de pierre de l’évolution intellectuelle. Car, à n’en point douter, les primaires en question ne sont que la bataille des ego, la foire aux vanités qui imposent un choix fait uniquement sur la bonne mine du candidat, ce choix devant se faire, qui plus est dans la négation absolue des droits citoyens qu’impose l’état d’urgence.

Curieusement, avec un tel critère de sélection, on peut s’étonner que les postulants soient majoritairement des hommes d’âge certain et parfois sur le déclin. Il en faut une belle dose de vanité pour ainsi s’exposer sur sa seule trombine sans prendre le temps de proposer une vision personnelle et originale de la société. Ces pauvres gens me feraient pitié s’il s’agissait d’un concours de beauté !

Mais, gardons nous de les plaindre outre mesure. Ces pantins ne sont pas démunis, bien au contraire. La bataille des apparences suppose des moyens financiers, de l’argent au delà du raisonnable. Il serait judicieux avant de participer à la farce en glissant un bulletin dans une urne non officielle, de savoir qui finance le guignol, comment et pour combien. C’est alors que les masques tomberaient !

La primaire est le degré zéro de la démocratie, un choix sans débat, un tirage au sort sans raison. C’est le grand concours des miss, le défilé de mode des orgueilleux de service. Tout n’est qu’apparence, posture, présentation. C’est la plus pitoyable des sélections, celle de la gueule de l’emploi. Aucune analyse, aucun débat réel, le vide intersidéral d’un personnel politique à l’agonie.

La primaire ne propose rien de primordial, c’est bien là le paradoxe des mots. C’est l’exposition des futilités, des fatuités, des ambitions égoïstes. Le peuple est rejeté à l’arrière plan, considéré comme de simples voyeurs, incapables de se fonder une opinion et à qui on ne demande qu’un sentiment, une appréciation de pure forme. J’enrage d’un tel piège insupportable qui permet aux vieux gredins de la fonction de durer encore et encore alors qu’un grand coup de balai s’imposerait dans l’état de déliquescence générale de notre société.

La primaire n’est en ce sens que le concours de beauté des primates vaniteux. Nous n’avons rien à gagner à considérer cette farce, à participer à cette escroquerie qui place le choix uniquement sur la bonne mine de marionnettes impuissantes. Il est grand temps de couper les fils, de casser le castelet. Cette République est celle des illusions et du miroir aux alouettes. Il est grand temps de changer de système pour mettre en avant les idées, les valeurs et non des pantins pathétiques et cacochymes.

Une société qui évolue doit changer de principe, de braquet. L'ère secondaire est un préalable à notre évolution. Les idées doivent supplanter les têtes d’affiche. Les programmes devraient être affichés et non le sourire niaiseux des candidats. Le choix ne porte pas sur un faciès mais bien sur une vision de la société. Le temps des vanités devrait laisser la place à celui des idées.

Mais justement, c’est en cela que se situe le problème. Tous ceux qui se présentent à ce concours de beauté ne sont que des façades vides. Ils ont démontré depuis si longtemps leur incapacité à changer le réel qu’ils sont ravis de n’avoir rien d’autre à vendre que leur triste trombine. Balayer cette odieuse galerie de portraits trop lisses, il nous faut un grand chamboule-tout cathartique pour enfin nous émanciper de ces êtres creux et sans valeur.

La primaire n’est pas la réponse au défi de notre société. Le jeu de cette course à l'échalote à des milliers de lieues de nos attentes, de nos besoins, des réponses qu’imposent ce Monde sans repère, sans idéaux, sans génie. Oubliez les rois grimaciers, tournez vous enfin vers une véritable démocratie participative sans tête de gondole !

Sixièmement vôtre.

348s.jpg


Moyenne des avis sur cet article :  4.36/5   (25 votes)




Réagissez à l'article

70 réactions à cet article    


  • juluch juluch 22 juillet 12:14

    Comme vos illustrations.......des guignols, d’affreux Gnafron qui ne nous font meme pas rire !  smiley


    Pitin de leur r*** comme on dit de par chez nous !!

    merci Nabum pour le billet. smiley

    • C'est Nabum C’est Nabum 22 juillet 13:15

      @juluch

      Ne dites pas de mal de Gnafron
      L’heure n’est plus à la moquerie de la gendarmerie

      Quant aux autres, faites comme bon vous semble, de toute manière, ils ne valent rien


    • C'est Nabum C’est Nabum 22 juillet 18:45

      @clone sampiero

      J’ignore ce que c’est ?


    • Daniel Roux Daniel Roux 22 juillet 12:15

      Le mode d’élection à deux tour de candidats pré sélectionnés sur des critères exigeants, est en lui-même une arnaque. Les partis politiques, de simples associations fonctionnant de façon opaque et clientéliste, détiennent le monopole de sélection des candidats.

      http://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/l-illusion-democratique-181445

      Après le premier tour, seuls les deux premiers pourront participer au 2ème tour.

      Pourquoi ce mode de scrutin inique qui élimine d’un coup tous les autres alors que l’ensemble des voix qu’ils avaient réunis était sans doute supérieur à celui des deux premiers ?

      http://elections-en-europe.net/institutions/modes-de-scrutin/

      Parce que le système électorale est contrôlé et verrouillé par les partis dominants.

      La majorité des citoyens se voit ainsi privée de candidats et enjointe de choisir entre ceux qu’elle n’avait pas retenus en premier choix.

      D’autres pays utilisent des modes de scrutins plus justes et plus honnêtes, mais pas la France.

      Alors un avant premier tour pour sélectionner un candidat parmi d’autres dans un processus volontaire organisé par les partis, pourquoi pas ?


      • C'est Nabum C’est Nabum 22 juillet 13:16

        @Daniel Roux

        Que la peste soit des partis politiques

        Ils sont l’essence même de tous nos maux


      • j.michel j.michel 22 juillet 16:27

        @Daniel Roux
        de Gaulle fustigeait le système des partis qu’était la 4ème, aussi il a fondé la 5ème.


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 22 juillet 18:18

        @C’est Nabum
        Oui, c’est vachement mieux quand ce sont les Institutions européennes non élues (BCE et Commission européenne), ainsi que le FMI (non élus itou) , qui prennent les décisions pour les peuples ! Le miracle grec, sans doute ?


        Vous rejetez les partis politiques, sans vous rendre compte que s’ils ne décident de plus rien d’important dans l’ Union européenne, c’est que les Traités européens en ont fait des exécutants, et que les vrais décisions se prennent ailleurs, sans l’accord des peuples et contre les peuples.
        « Qui gouverne vraiment la France et l’ Europe ? » La France n’est plus un pays souverain, mais une colonie de l’ Empire américain. 

        Si les Partis politiques dans les pays souverains ne servaient à rien, on se demande pourquoi les USA ont destitué, ou fait assassiner, plus de 50 Chefs d’ Etats qui s’opposaient à leur politique prédatrice ? Cela va de Gaulle en Mai 1968, à Allende, en passant par Mossadegh en Iran et actuellement plusieurs pays d’Amérique latine.
        « Rapport anti empire n° 140 de William Blum »

      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 22 juillet 18:30

        @Daniel Roux
        La Constitution de la Ve République n’est pas responsable du fait que les Traités européens ont vidé la démocratie de son sens et de ses prérogatives. Les discours sont vides, car les décisions économiques sont prises par la Commission européenne (article 121 du TFUE) .


        Voici les articles des Traités européens qui empêchent n’importe quel gouvernement de faire des politiques d’intérêt général, quelle que soit la Constitution.

        Les primaires servent juste à savoir quel est le pingouin qui les fera appliquer le mieux et avaler aux Français....Il est désormais interdit de faire des politiques intérieures nationales, mais uniquement des politiques européennes. Les Chefs d’États européens ne sont pas là pour décider dans le domaine économique, mais pour appliquer. Capito ?

        Vous pouvez modifier tant que vous voulez la Constitution, (d’ailleurs les autres pays européens n’ont pas la même), vous n’échapperez pas aux décisions économiques de la Commission européenne.
        Sauf si vous décidez de sortir de cette usine à gaz. 

      • C'est Nabum C’est Nabum 22 juillet 18:47

        @Fifi Brind_acier

        Je pense qu’il existe une autre voie ...

        Mais c’est facile pour moi, je ne suis pas encarté, donc libre de penser


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 23 juillet 07:46

        @C’est Nabum
        Mais encore ? Quelle autre voie que la souveraineté pour que ce soit le peuple qui décide, et pas les lobbies des multinationales ? La Commission européenne passe 90% de son temps avec eux. Le Parlement européen n’a aucun pouvoir décisionnel, il est consulté et pas sur tout. Le pouvoir appartient à la Commission européenne, ses compétences sont de trois ordres :

        • Pouvoir d’initiative législative : la plupart des actes législatifs du Conseil (Conseil des ministres) exigent au préalable une proposition émanant de la Commission. Le Conseil ne peut amender une proposition qu’en statuant à l’unanimité, la Commission peut modifier sa proposition tant que le Conseil n’a pas statué. Toute proposition de la Commission doit se justifier au regard du principe de subsidiarité. Concernant la PESC, la Commission peut soutenir le haut représentant pour les affaires étrangères et la politique de sécurité lorsqu’il soumet une initiative au Conseil (art. 30 TUE).
        • Gardienne des traités : la Commission veille au respect et à l’application du droit européen et du droit dérivé (règlements, directives, décisions) sous le contrôle de la CJUE. Elle s’informe, prévient et sanctionne les États membres en cas de non-respect des traités européens. Elle peut saisir la Cour de justice de l’Union européenne si l’État ne suit pas l’avis qu’elle lui a préalablement envoyé.
        • Pouvoir d’exécution : la Commission est, par délégation du Conseil, l’organe d’exécution des politiques et des actes adoptés par le Conseil. Elle exécute le budget, gère les politiques communes et les Fonds européens. Le Conseil contrôle son activité au moyen de différents comités, plus de 200 (procédure de comitologie).

        L’UPR propose en plus de la souveraineté, le Referendum d’initiative populaire, comme en Suisse, pour que les citoyens puissent peser sur les décisions législatives. Vous pouvez bidouiller tout ce que vous voulez, sans sortir définitivement de l’ UE, tout ce que vous pouvez faire = peanuts

      • Fergus Fergus 23 juillet 08:14

        Bonjour, Daniel Roux

        « un avant premier tour pour sélectionner un candidat parmi d’autres dans un processus volontaire organisé par les partis, pourquoi pas ? »

        En effet, et l’on pourrait appeler une « primaire ». smiley

        En réalité n’est pas mauvais, loin de là. Il constitue même un incontestable progrès par rapport à la ragougnasse antérieure des appareils de parti. Encore faut-il affiner le processus afin que les idées prennent le pas sur les ego.


      • Croa Croa 23 juillet 08:28

        À Daniel Roux,
        Tu as un peu raison. Mais ajouter des primaires c’est encore pire au contraire. Le but est bien de recreuser le clivage droite-gauche alors que les français commençaient à se rendre compte à quel point c’est bidon et de marginaliser encore plus les éventuelles réelles alternatives.


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 23 juillet 08:37

        @C’est Nabum
        « Mais c’est facile pour moi, je ne suis pas encarté, donc libre de penser ».
        Quelle prétention imbécile, et quel mépris ! Vous croyez que vous êtes le seul à avoir un cerveau ? et que les citoyens sont incapables de comparer les analyses aux faits ? On mesure la valeur d’une analyse au fait qu’elle est confirmée ou pas, par la réalité des faits.


        En Janvier 2015, lors de l’ élection de Syriza, l’ UPR écrivait :
        « Les Grecs vont pouvoir constater que Syriza est un Parti leurre »
        Mais Pierre Laurent, responsable du Parti de la Gauche européenne, avait une autre analyse :« L’Europe est un atout pour Syriza, Syriza, un atout pour l’ Europe. »

        Six mois plus tard, qui avait raison ? L’ UPR.
        « Syriza était bien un leurre européiste »

        Et pire, 1 an plus tard, en mai 2016, nouveau train de mesures d’austérité.

        --------------------------------------------------------------
        Sur le terrorisme, en 2013, l’ UPR écrivait :
        « Al Qaïda serait une émanation des services secrets américains dans le cadre d’une gigantesque opération Gladio B »


        C’est bien la réalité que tous les politiques et les médias nous cachent depuis des années. « Opération Timber Sycamore, la guerre secrète de la CIA en Syrie ». Confirmé par des articles du New York Times et du Washington Post. Bonne journée.

      • j.michel j.michel 23 juillet 10:29

        @Fifi Brind_acier
        Vive l’UPR,

        l’UPR à la Présidence de l’Union Européenne

        Avec l’UPR, une Europe qui gagne !

        L’UPR, le seul parti qui vous dit la vérité.

        quel autre slogan encore ?


      • gogoRat gogoRat 23 juillet 13:22

        Le vocabulaire utilisé jadis pour désigner ce que nous appelons maintenant des ’partis’ aurait semble-t-il privilégié le mot ’brigues’ : amusant !
         
        cf Du contrat social - de JJ Rousseau - Livre II  Chapitre 2.3 Si la volonté générale peut errer :
        Si, quand le peuple suffisamment informé délibère, les citoyens n’avaient aucune communication entre eux, du grand nombre de petites différences résulterait toujours la volonté générale, et la délibération serait toujours bonne. Mais quand il se fait des brigues, des associations partielles aux dépens de la grande, la volonté de chacune de ces associations devient générale par rapport à ses membres, et particulière par rapport à l’État : on peut dire alors qu’il n’y a plus autant de votants que d’hommes, mais seulement autant que d’associations. Les différences deviennent moins nombreuses et donnent un résultat moins général. Enfin quand une de ces associations est si grande qu’elle l’emporte sur toutes les autres, vous n’avez plus pour résultat une somme de petites différences, mais une différence unique ; alors il n’y a plus de volonté générale, et l’avis qui l’emporte n’est qu’un avis particulier.

        ( à rapprocher, sur le plan mathématique, du théorème du jury(*) de Condorcet - autre ’Lumière’ d’antan ayant cherché à dépasser un obscurantisme dont notre nouveau millénaire naissant n’est pas encore délivré ...

        théorème du jury (ATTENTION ! ce n’est pas seulement une conjecture, mais une vérité mathématique démontrée !) :
        traduction (trahison ? smiley en langage de vulgarisation non mathématique :
        il démontre que plus il y a de votants, plus les chances que le résultat du vote aboutisse à une décision correcte sont importantes. (Il faut aussi : - que chaque votant ait une probabilité supérieure à 0.5 de savoir opter pour la bonne solution / - qu’une bonne solution existe / - que les votants ne se fondent que sur leur propre entendement, sans se concerter entre eux pour un queconque ’calcul’ électoral ... )
        )


      • Robert GIL Robert GIL 23 juillet 20:22

        @Fifi Brind_acier
        Sortir de l’euro sans sortir du capitalisme c’est encore un slogan de droite pour éviter que les salariés s’en prennent au système en place … Asselineau manipule les gens au profit du Medef et de l’ordre établi ! L’UPR est l’une des composantes créées au service des droites européennes. Dans chaque pays de l’union il y a son équivalent (lister toutes les formations plus ou moins marginales de droite et d’extrême droite qui fleurissent dans les divers pays de l’UE) pour canaliser la colère des gens et les empêcher de pencher trop à gauche ! Leur but est que si l’Europe explose, dans chaque pays le capitalisme sera préservé et les affaires pourront continuer …avec comme partenaires les autres capitalistes européens … tout changer pour que rien ne change !
        ..
        voir :
        ASSELINEAU et l’UPR ou l’imposture anti-européenne


      • Ar zen Ar zen 25 juillet 09:31

        @j.michel

        Pas de slogan : un programme, un programme de libération nationale ! 

        La suppression de la procédure du congrès, cela vous dit quelque chose ? Sans procédure du congrès nous n’aurions pas eu le traité de Lisbonne ! Vous comprenez la portée gigantesque de la suppression de la procédure du congrès ? Supprimer la procédure du congrès c’est retirer une grande partie de son pouvoir aux élites financières qui dirigent la France. A titre personnel, êtes vous pour ou contre cette procédure du congrès ? Qui, dans le corps électoral, a conscience de l’existence d’une telle saloperie que la procédure du congrès ?

        L’instauration dans la constitution de l’initiative populaire et du référendum. Pourquoi ? Si ceci avait été inscrit dans la constitution, la loi « El Khomri » aurait été désavouée sans difficulté par le peuple. 

        L’UPR propose de redonner la main au peuple. Etes vous contre ? Vous parlez de « slogan » ? Prenez le temps de la réflexion et critiquez le programme de l’UPR comme bon vous semble, mais présentez des arguments et non pas des mots vides de sens. Débattons des idées pour, au moins, sortir des sentiers battus des « merdias ». Quelles sont les idées que vous voudriez amener à la surface ? De quelles idées voudriez vous débattre ? Voilà bien le rôle de site comme AV. 

      • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 22 juillet 13:05

        Bonjour Nabum 


        «  »La primaire est le degré zéro de la démocratie, un choix sans débat, un tirage au sort sans raison...«  »

        Si ce n’était que cela....Il me semble avoir dit précédemment suite à un autre article que ces danses précoces étaient le fait d’une « contagion politique ». La France singe les Visages Pales d’Amérique, la-bas où précisément la démocratie du Pendule US avait toujours broyé du Noir au nom d’une sombre démocratie occidentale ! Heureusement que cette contagion est relativement tardive, elle est arrivée au moment ou le Leurre démocratique rendait déjà l’âme... Les peuples ont tout compris.

        Comme je l’avais donc expliqué auparavant, ces « précoces » qui ne mûriront pas cette fois, sont organisées par les partis morts dans le but inavoué « d’une préchauffe électorale » avant de dresser le chapiteau du Cirque, mais le peuple ne semble pas apprécier la qualité du zoo ...

        • C'est Nabum C’est Nabum 22 juillet 13:17

          @Mohammed MADJOUR

          La copie ne vaut jamais l’original

          0 ne pas le comprendre, nous sombrons dans le ridicule


        • Ratatouille Ratatouille 22 juillet 14:38

          ils sont encore à l’école primaire,mince alors
          je ne pensai qu’il en était ainsi ,zondurtard les bouffons


          • C'est Nabum C’est Nabum 22 juillet 15:15

            @Ratatouille

            C’est pour ça qu’ils aiment tant redoubler et qu’ils le réclament


          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 22 juillet 18:37

            @C’est Nabum
            Si vous saviez les privilèges dont disposent les Mamamouchis européens pour décider à notre place ... " L’ Europe, c’est la PAIE !


          • alberto alberto 22 juillet 16:09

            Bonjour Nabum,

            N’oublie cependant pas que ces concours de pitres sont risqués : les peaux de bananes et les chausses-trappes sont nombreuses et rendent le parcours périlleux !

            Ceci dit, je ne les plains pas : ils sont volontaires...

            Qu’est ce qui les motive ? Le pouvoir, l’argent, les conquêtes...J’y vois surtout une incommensurable vanité.

            Bien à toi.


            • C'est Nabum C’est Nabum 22 juillet 18:48

              @alberto

              La vanité à défaut de qualité ...

              C’est exactement ça


            • j.michel j.michel 22 juillet 16:21

              Puisque les hommes qui nous gouvernent ont failli, et que ceux qui leur succèderont sont du même moule, donnons plutôt le pouvoir aux robots.


              • eau-du-robinet eau-du-robinet 22 juillet 17:48

                Bonjour,
                .
                « Voilà le nec plus ultra de la politique nationale : les primaires,... Car, à n’en point douter, les primaires en question ne sont que la bataille des ego »
                .
                Déjà le mot primaire me fait frémir, car le mot « primaires » est liée au mot « sélection » ... qui rime avec « restriction de choix » hors n’oublions pas de la mise en place récente de la loi URVOAS visant à empêcher les candidats des partis hors système de se présenter à l’élection présidentielle, c’est une loi qui veut entre autres supprimer l’égalité de temps de parole des candidats !
                .
                La loi URVOAS vise à installer le tripartisme PS/LR/FN dans le paysage politique français !
                .
                Ceux qui ont mis en place le barrage contre les partis politiques hors système sont les partis politiques du système (pro mondialiste, pro atlantiste, ...)
                https://www.upr.fr/actualite/voici-liste-299-deputes-ont-vote-loi-urvoas-visant-a-empecher-candidats-partis-systeme-de-se-presenter-a-lelection-presidentielle
                .
                La loi URVOS « c’est le même parti (PS) qui veut luter contre le chômage et qui favoris les licenciements »
                https://www.youtube.com/watch?v=hdwypyzVk-E
                .
                Alors les primaires pour moi signifié le fait de maintenir au pouvoir les parties politiques traditionnelles LR (Ex-UMP), PS, FN ...
                .
                Les primaires sont basé sur la présélection des candidats, donc une restriction des candidats au part avant présélectionné et imposé aux électeurs, une présélection des candidats pro système une présélection des candidats qui sont atlantistes et qui permettant/acceptent l’ingérence des puissances étrangères, un regard / levier des puissances étrangères (États-Unis et Israël) sur la politique de la France.
                .
                La France est aussi affaiblie en ce qui concerne sa défense militaire
                Conférence de Régis Chamagne : « Où va la défense de la France ? »
                https://www.youtube.com/watch?v=FcVbCoxynRA
                .
                Comme dit Regis Chamagne en début de cette vidéo (conférence) :
                « La défense est à un état ce que les défenses immunitaires sont au corps humain ... on repère un rapprochement de deux forces de police hors dans une démocratie il faut deux forces de police distinctes avec des chaines de commandements distinctes ... une seule force de police ça ne marche pas ... inévitablement il y une dérive vers une police politique ... et la le livre blanc de 2008 introduit ce biais ... cela présente un danger pour la démocratie ... 4ème livre blanc en 2013 ... nous n’avons plus d’argent pour payer nos défenses immunitaires »
                .
                L’intérêt général doit primer sur l’intérêt public, hors comme évoque en début de cet article, tout commence par une bataille de l’égo des candidats ou l’intérêt général n’est pas le soucis de candidats des partis politiques traditionnelles.
                .
                Ses « candidats présélectionné » ne sont pas des serviteurs du peuple, des serviteurs de l’intérêt général, les candidats des partis politiques traditionnelles sont devenue des serviteurs du monde de la finance, monde qui se sert dans les poches des français. Les hommes politiques reçoivent leurs ordres de la commission européenne qui défend les intérêts de l’oligarchie financière.
                https://www.youtube.com/watch?v=c0IqaAhF_YA
                .
                On parle des GOPE’s ou Grandes Orientations Politiques et Économiques.
                https://www.upr.fr/actualite/europe/les-gope-grandes-orientations-politique-economique-feuille-route-economique-matignon
                .
                .


                • C'est Nabum C’est Nabum 22 juillet 18:49

                  @eau-du-robinet

                  ceci n’est pas un commentaire mais une analyse fine et éclairée

                  Je ne suis pas assez pointu en la matière pour vous répondre
                  Je me contente d’exprimer la colère d’un simple citoyen


                • beo111 beo111 22 juillet 18:23

                  Mouais, mon père qui est encarté quelque part à l’UMPSCentreVert participe à l’organisation d’une primaire. Que dire, j’ai honte, mais c’est pas évident de parler « politique » en famille.


                  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 22 juillet 18:39

                    @beo111
                    Parlez leur de l’ UPR, ça les changera de TF1 !


                  • C'est Nabum C’est Nabum 22 juillet 18:50

                    @beo111

                    On ne choisit pas sa famille et sa famille politique pas plus !


                  • beo111 beo111 22 juillet 18:54

                    @Fifi Brind_acier

                    C’est sûr qu’en dépit de mon peu d’appétence pour les partis politiques ce serait sans doute un pas dans la bonne direction. Maintenant, vu que c’est un fan de l’OTAN ça risque d’être un peu compliqué.


                  • beo111 beo111 22 juillet 19:05

                    @C’est Nabum

                    Ouais comme chantaient les Pixies en leur temps qui n’est pas si lointain « it’s educationnal » !!!


                  • eau-du-robinet eau-du-robinet 22 juillet 20:57

                    Bonjour beo111,
                    .
                    « Maintenant, vu que c’est un fan de l’OTAN ça risque d’être un peu compliqué.  »
                    .
                    Essaye, peut être, à lui montrer les vidéo suivantes :

                    Michel Collon - L’OTAN est une association de criminels
                    https://www.youtube.com/watch?v=dZmUhw9CtJ8
                    .
                    Charlie, USA, Daesh : les 7 médiamensonges
                    https://www.youtube.com/watch?v=kq5q17DDzJk
                    .
                    réseau Gladio, OTAN, Franc-maçonnerie - Nouvelles révélations CHOC d’un juge italien
                    https://www.youtube.com/watch?v=PeNzwQmWlzk
                    .
                    Documentaire : Le réseau Gladio - L’ Armée secrète de l’OTAN
                    https://www.youtube.com/watch?v=T_YO9qIUOE4
                    .


                  • C'est Nabum C’est Nabum 22 juillet 21:18

                    @beo111

                    Je ne chante qu’en français


                  • beo111 beo111 22 juillet 21:57

                    @C’est Nabum

                    Dommage.


                  • C'est Nabum C’est Nabum 22 juillet 22:15

                    @beo111

                    Non c’est un honneur


                  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 23 juillet 07:51

                    @beo111
                    L’UPR fan de l’ OTAN, vous avez vu ça où ? Vous devez confondre ! D’abord, l’UPR n’est pas un Parti politique. C’est un rassemblement provisoire pour sortir de l’ UE, de l’euro et de l’ OTAN, sur un programme copié sur celui du Conseil National de la Résistance.


                  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 23 juillet 07:55

                    @beo111
                    Excusez moi, je n’avais pas compris que vous parliez de votre père...
                    Mais peut-être votre père n’est-il pas d’accord avec les attentats terroristes ?
                    Il est peut-être intéressé à savoir qui a créé Al Qaïda et Daesh ?


                  • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 22 juillet 19:56
                    @beo111 22 juillet 18:23

                    «  »Mouais, mon père qui est encarté quelque part à l’UMPSCentreVert participe à l’organisation d’une primaire. Que dire, j’ai honte, mais c’est pas évident de parler « politique » en famille.«  »


                    Je ne peux pas résister à ne pas vous répondre... Mais c’est comme à chaque fois je dois me répéter car j’ai déjà dit suite aux nombreux articles consacrés à Sarkozy qui aimait parler justement de « famille politique » ... Que cette expression est à classer dans les lapsus les plus coupables. Quand un parti politique devient ou se propose d’être une famille politique, il exclut nécessairement la population qui n’adhèrent pas : C’est une ségrégation partisane, sociale et politique qui lorsqu’elle est assumée provoque la dislocation de la structure ! Les partis politiques de France qui ne comprennent plus leur rôle et leur mission au sein de la société, un rôle qui est tout sauf familial, sont morts ! 


                    • Vipère Vipère 22 juillet 20:45

                      @Mohammed MADJOUR

                      Très juste ! le vocable « famille politique » sous entend que les individus qui se réunissent en parti n’ont pas de liens du sang, mais des liens politiques, et qu’une telle association d’individus qui se réunissent pour créer une force contre d’autres groupes d’ individus, plus nombreux, le font par intérêt, celui d’exercer le pouvoir afin d’asservir le plus grand nombre, c’est nous dit-on démocratique. Une fois élus, qu’est ce qui les différencient de la famille régnante d’avant la révoLution ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès