Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Prix Nobel de la Farce

Prix Nobel de la Farce

Mais, où la paix niche dans cette Europe ?

Vidéo à contre-pied : 

De qui se moque-t-on encore dans cette farce indécente et dérisoire ? Une institution internationale qui, depuis quelques temps, nie les peuples qui la composent, se met uniquement au service d'une doctrine néo libérale, exige des sacrifices financiers pour les seuls travailleurs étranglés de toutes parts et dont beaucoup sont contraints au suicide, est récompensée pour sa capacité à apporter la paix et la prospérité.

Voilà l'insulte supplémentaire, le crachat au visage que nous reçûmes en direct d'Oslo, nous les pauvres damnés de cette économie ignorant désormais ceux qui cherchent vainement à conserver encore une minuscule part de gâteau. Même les miettes nous seront désormais comptées ! Pourtant le jury norvégien, avec un sens de l'humour qu'on ne lui connaissait pas, honore la machine communautaire qui nous broie.

L'Europe a apporté la paix. Nul ne contredira cette affirmation. Les guerres rituelles et tribales entre Allemands et Français, Français et Anglais ont désormais choisi des formes plus symboliques que les boucheries de naguère. La CEE fut construite sur ce désir de mettre enfin en application le célèbre et si peu opératoire « Plus jamais ça ! » de nos poilus d'antan.

Mais cette noble institution fut impuissante face au drame bosniaque et on peut légitimement s'interroger en se demandant si elle ne consentit pas par lâcheté à un génocide au cœur de sa zone d'influence géographique. Belle institution pacifique aussi qui participa, pour quelques-uns de ses états, à des conflits armés, activités peut-être nécessaires mais fort éloignées de ce qu'on attend d'un prix Nobel de la paix.

Pour parachever l'hypocrisie de cette distinction, n'oublions pas que dans le lot, il y a un joli tir groupé d'états marchands d'armes, activité on ne peut plus pacifique aux yeux embrumés de nos honorables électeurs norvégiens. Si cette élection n'est que de la poudre aux yeux, alors ce sera aussi de la poudre à canon !

Il y a une étonnante facétie de l'histoire dans ce vote norvégien. N'oublions pas que par deux fois, le peuple si fier et si indépendant de cette patrie scandinave a repoussé les sirènes de l'Europe contre l'avis même de ses élites. C'est peut-être là l'explication de cette farce, la vengeance des notables sur la populace qui refont ainsi les yeux doux à une Communauté qui est d'abord celle des élites et des possédants, des notables et des financiers.

Enfin, accorder cette récompense à un organisme qui est en train de jeter dans la rue des milliers de ses membres, acculés à la misère et au désespoir au nom d'une convergence monétaire sans âme et sans raison, au nom d'une idéologie imposée par des décrets et des règlements, au nom d'une rigueur qui se fait austérité uniquement pour les plus humbles est une abjection sans nom.

Demain, ornés de ce label pacifique, les états membres de la CEE n'hésiteront pas une seule seconde à faire donner les forces répressives ou bien l'armée pour mater le peuple qui s'indignera, les exclus qui se révolteront, les petits gens qui n'en pourront plus de tant d'injustice et d'inégalités, de privations et de restrictions. De ci, de là, ils ont déjà usé d'expédients indignes et parfaitement démesurés.

Prix de la paix aujourd'hui, bourreau demain. La CEE est une entité artificielle et non démocratique, entièrement vouée à la mise en place autoritaire d'une idéologie du profit et de l'exploitation des masses. Fichez-nous la paix, n'honorez pas cette Europe qui n'est pas la nôtre, ce monstre administratif qui nous impose le joug de marché, les lois de la mondialisation, nous livrant pieds et poings liés à la folie agressive des spéculateurs.

Dans ce contexte, la distinction actuelle est une insulte aux millions de chômeurs, une offense aux peuples grecs, italiens, espagnols et bientôt français, une provocation supplémentaire pour une opinion publique européenne niée par ses propres dirigeants. Ce prix Nobel de la paix est une déclaration de guerre des élites contre les opprimés, des oppresseurs contre leurs victimes. Il discrédite durablement une récompense qui a trop souvent servi de colifichet pour des personnages si peu respectables.

Pour quelques personnalités incontestables et magnifiques récompensées pour des années d'engagement et parfois de souffrance, combien de guignols ou de pantins, de tromperies ou de grimaces ? Que cette farce cesse, elle ne fait décidément plus rire personne.

Pacifiquement leur.


Moyenne des avis sur cet article :  4.35/5   (55 votes)




Réagissez à l'article

122 réactions à cet article    


  • Robert GIL ROBERT GIL 16 octobre 2012 09:35

    Les puissances européennes ne sont pas devenues des puissances de paix ni pendant la guerre qui a mis à feu et à sang l’ancienne Yougoslavie, ni en Irak, ni aujourd’hui en Afghanistan ou en Afrique. Et elles sont les principaux marchands d’armes du monde..........

    voir :
    http://2ccr.unblog.fr/2012/10/14/prix-nobel-leurope-vous-salue-bien/


    • C'est Nabum C’est Nabum 16 octobre 2012 09:49

      ROBERT GIL


      C’est véritablement une honte sans nom ...

      Quel message envoyons-nous au Monde ?

      • Romain Desbois 16 octobre 2012 10:12

        Et bien agissons ! écrivons aux députés européens , signons cette pétition :

        Pétition en ligne pour ou contre offrir le million à Malala


      • C'est Nabum C’est Nabum 16 octobre 2012 11:02

        Romain


        Pétition Manifestation indignation ...

        Rien ne les atteint plus !

        Ils sont coupés du Monde réel et d’un mépris total.

        Un seule r »ponse, les virer. Leur retirer un pouvoir usurpé et désormais sans contrôle

      • Traroth Traroth 16 octobre 2012 14:03

        L’Europe n’est pas démocratique. Les députés européens ont très peu de pouvoir réel. Ce ne sont pas eux qui prennent les décisions et ils n’ont pas non plus le pouvoir de les combattre.


      • Romain Desbois 16 octobre 2012 20:38

        nabum

        Faux les pétitions sont efficaces si elle sont relayées par les médias et pour qu’elles le soient il faut au moins qu’elles soient conséquentes .

        Mais je sais que tu es d’un naturel défaitiste .

        Traroth

        Pas si , ce sont les députés et les électeurs qui l’ont voulu ainsi non ?


      • Pierre-Yves Martin 17 octobre 2012 17:33

        Ce serait parfait de « les virer », mais les virer comment ? Dans l’U.E., tout est archi-verrouillé, à tous les niveaux, pour que les peuples, les électeurs ou les masses (appelons les comme nous voulons) n’aient aucun moyen d’agir.

        La seule possibilité qui subsiste est nationale : EN SORTIR.

        Personne ne prétendra que c’est facile, mais c’est possible. A condition de s’y atteler et pas de se borner à râler.



      • Caroline Courson Caroline Courson 16 octobre 2012 09:53

        En tout cas, cette sinistre farce fait couler beaucoup d’encre (virtuelle, les médias officiels, aux ordres, applaudissant à l’unanimité) ! J’ai failli casser ma télé en entendant, hier soir, le satisfecit bienheureux décernés à cette hypocrisie par « ces journalistes qui comptent » à « C’est dans l’air ».


        Heureusement, certains européens restent lucides et ne sont pas décidés à s’en laisser conter. Peut-on y voir un signe d’espoir ?

        Difficile... Il faudra tant et temps avant que les réflexes conditionnés habituels ne se transforment en pensée critique !

        • Romain Desbois 16 octobre 2012 10:18

          Caroline
          Je pense qu’il y a une telle rancœur vis à vis de l’UE que quoiqu’on dise dessus, cela déclenche la colère. Et il ne faut pas être dupe, il y a beaucoup qui ont d’autre raisons non dites de se scandaliser de ce prix Nobel.

          Tout ceux que l’UE contraint à élever leurs animaux dans de meilleures conditions par exemple.

          Tout n’est pas tout négatif ou tout positif mais la colère des gens empêche d’avoir un regard objectif.

          En période de crise, il faut toujours un bouc émissaire. Alors je préfère quand même qu’on accuse l’UE que d’autres (quoique des fois ca transpire quand on parle des banksters)


        • C'est Nabum C’est Nabum 16 octobre 2012 11:04

          Caroline


          J’ai pourtant entendu plus que d’habitudes des étonnements des indignations parmi les journalistes. Quand trop c’est trop, ils finissent pas tourner dans le sens du vent ...

          Ça aussi c’est un signe nouveau et plein d’espoir

        • L'enfoiré L’enfoiré 16 octobre 2012 11:06

          Romain,

           Je suis de votre avis.
           Lisez ceci, vous comprendrez pourquoi.
           J’attends un peu plus pour sortir mon billet sur la question du prix Nobel de la paix.
           smiley

        • Romain Desbois 16 octobre 2012 20:34

          Merci l’enfoiré j’irais le lire et si je le trouve en modé, je le validerais.


        • Devo Devo 16 octobre 2012 22:00

          Vous auriez bien fait de casser votre Télé ;)


        • Romain Desbois 17 octobre 2012 02:18

          L’enfoiré
          J’ai lu votre billet dense. C’est intéressant un regard extérieur. Et tellement plus instructif qu’un miroir.


        • L'enfoiré L’enfoiré 17 octobre 2012 11:08

          Romain,

           Ce sera pour demain jeudi.
           Je ne sais pas si cela vous plaira.
           Mais il y aura quelques « vérités troublantes ».
           smiley

        • Romain Desbois 17 octobre 2012 12:18

          je guette et suis impatient !!!

          Vous savez vous vendre vous smiley


        • C'est Nabum C’est Nabum 17 octobre 2012 12:30

          Romain


          Je sais me vendre !
          Serai-je alors un vendu ?

        • Romain Desbois 17 octobre 2012 19:56

          Nabum

          Je répondais à l’enfoiré !!?!!

          Et savoir se vendre n’a rien à voir avec être vendu.

          Mais je croyais que vous étiez enseignant ???


        • Leo Le Sage 18 octobre 2012 07:24

          @Par Caroline Courson (xxx.xxx.xxx.107) 16 octobre 09:53
          Vous dites à Nabum : « J’ai failli casser ma télé » [...]
          Quand on a un problème de maîtrise de soi c’est sûr qu’on a envie de casser sa télé.
          Vous confirmez ? [Oui c’est une question au cas où vous n’auriez pas compris]

          @Par Romain Desbois (xxx.xxx.xxx.102) 17 octobre 19:56
          Vous dites : « Je répondais à l’enfoiré !! » [...]
          Il faut préciser pour qui vous répondez cela vous évitera des remarques du genre que vous avez lu.

          NB : un enseignant ne comprend pas tout...

          @enfoiré
          Vos articles surpassent toujours ce qui se fait de mieux sur agoravox...
          Alors lorsque quelqu’un vous moinse c’est à mon avis plus de la jalousie qu’autre chose n’est-ce pas ?
          Vous savez ce que j’en pense nous en avons longuement discuté depuis longtemps déjà...

           
          Cordialement

          Leo Le Sage
          (Personne respectueuse de la différence et de la pluralité des idées)


        • L'enfoiré L’enfoiré 18 octobre 2012 12:49

          Je me devais de répondre à cet article.

          Ma réponse sera celui-ci « Prix Nobel de la paix ou de la guerre ? »
          Mais comme je le dis je comprends parfaitement la version de cet article-ci.
           smiley

        • Caroline Courson Caroline Courson 16 octobre 2012 09:55

          décerné, sans s évidemment


          • Le péripate Le péripate 16 octobre 2012 10:01

            C’est étonnant comment ce sujet divise socialistes et ultra-socialistes.

            Parce que dans le fond ça n’a pas plus d’intérêt qu’un concours de beauté.


            • C'est Nabum C’est Nabum 16 octobre 2012 11:06

              Le péripate


              Je vous décerne le Nobel de l’indifférence ironique

            • Le péripate Le péripate 16 octobre 2012 11:09

              Tant que je ne suis pas forcé de venir le chercher, faites ce que vous voulez.


            • C'est Nabum C’est Nabum 16 octobre 2012 12:23

              Le péripate


              Bravo vous voilà désormais dans l’ordre de ceux qui refusent les récompenses ...

              Nous sommes enfin d’accord sur un point !

            • Le péripate Le péripate 16 octobre 2012 12:26

               smiley Pas seulement sur un point : je vous l’ai déjà dit, j’apprécie le regard que vous portez sur votre métier, même si je pense que vous avez le jugement prisonnier de vieilles idées.


            • C'est Nabum C’est Nabum 16 octobre 2012 12:33

              Le péripate


              J’essaie d’ouvrir les yeux à votre contact !

            • Le péripate Le péripate 16 octobre 2012 12:38

              Ironisez si vous voulez. C’est une assez bonne défense.

              Mais pour reprendre la métaphore lumineuse, j’ai bien plus l’impression de tenir une petite bougie fragile par gros temps que d’éclairer la fonction publique de mes lumières.


            • C'est Nabum C’est Nabum 16 octobre 2012 13:04

              Le péripate


              Je n’ironise pas 

              Le service publique doit changer sa gouvernance et je n’en disconviens pas
              Par contre je maintiens que les agents, pour leur majorité ont un sens du devoir qui ne mérite pas l’ironoe et le mépris qu’on leur accorde si généreusement dans des milieux qui sont loin d’être exemplaires.

              C’est peut-être notre nuance ...

            • Le péripate Le péripate 16 octobre 2012 13:16

              Le sens du devoir est-il l’apanage du service public ?

              J’ai connu des ouvrières qui avaient aussi une idée du devoir, une idée de leurs responsabilités envers leur travail, leur entreprise.
              J’enseigne à temps partiel dans une école privée (complètement privée), je n’ai pas de contrôle, je suis pourtant lourdement impliqué et ceci parce que j’ai une idée du service que l’on attend de moi. C’est aussi un devoir.

              La différence c’est que nous, on ne peut pas faire semblant.


            • C'est Nabum C’est Nabum 16 octobre 2012 13:26

              Le péripate


              Bien sûr que non 
              Mais le discours ambiant dit exactement le contraire

              Tous des fumistes, des incompétents, des bons à rien ...
              Alors je rectifie un peu le tir sans réclamer d’exclusivité.

            • Le péripate Le péripate 16 octobre 2012 13:36

              D’ailleurs je pense que des gens de valeur, comme vous, auraient tout à gagner à tenter leur chance dans un établissement privé.
               smiley Mais là je vous flatte. C’est un peu fait exprès smiley

              Bonne journée.


            • Traroth Traroth 16 octobre 2012 14:06

              « J’ai connu des ouvrières qui avaient aussi une idée du devoir, une idée de leurs responsabilités envers leur travail, leur entreprise »


              Elles ont dû vraiment se sentir flouées quand on leur a dit d’aller voir chez Paul Emploi si on y était...

            • 1984 16 octobre 2012 17:32

              Le péripate enseigne et on s’étonne que le monde aille à sa perte !


            • appoline appoline 16 octobre 2012 17:44

              Je vais gratter la plage de La Rochelle, peut-être vais-je y trouver un peu de paix mais pas sûr ; je voudrais bien savoir quels sont les ultra-cons qui ont décerné cela à l’Europe. Ceux qui ne l’ont pas volé doivent se retourner dans leur tombe


            • C'est Nabum C’est Nabum 16 octobre 2012 17:49

              appoline


              Ne leur accordons plus aucun crédit

              Ils se sont tous décrédibilisés sur cette affaire

              Creusez quand même ... qui sait ?

            • C'est Nabum C’est Nabum 16 octobre 2012 21:41

              Traroth 


              Que dire à cette triste vérité

              Qu’il faudrait que les fonctionnaires suivent le même chemin ?

              Si ça peut améliorer leur détresse, pourquoi pas ..

            • joletaxi 16 octobre 2012 10:24

              Quel fatras de contre vérités !

              L’europe serait responsable des horreurs en ex Yougoslavie ?
              Déjà cet état ne faisait pas partie de l’Europe que je sache,mais de cette merveilleuse union des peuples de gauche,qui avait étouffé dans la répression les aspirations autonomistes de ces peuples.
              Et il a fallu que l’OTAN intervienne pour mettre fin aux horreurs sans nom qui se sont perpétrées et qui, si les forces de paix n’étaient pas sur place, continueraient encore.
              L’europe serait intervenue en Irak ? où avez-vous vu cela.Les beaux discours du flamboyant ministre de Chirac étaient des déclarations de guerre ?Les Allemands ont envoyé leurs panzers ?
              En Afganistan, que faire d’autre ?Continuer à financer des stades de foot pour que les joyeux talibans y livrent des matchs avec les têtes des condamnés ?On aurait aussi financer des pistes de pétanque(oups de lapidation) tant qu’à faire.

              L’Europe réduirait les peuples à la misère ?
              Le véritable bond en avant de l’espagne, de l’irlande, du portugal, financé par l’europe, c’est la misère d’après vous ?µ
              Et même aujourd’hui,alors qu’une crise majeure fait rage,où croyez-vous qu’ils en seraient ces pays sans l’europe ?
              Idem pour la grèce,qui survit sous perfusion des fonds européens.
              Pas étonnant que la France soit une nation sur le déclin, si ses citoyens portent des discours aussi mensongers et délétères.


              • C'est Nabum C’est Nabum 16 octobre 2012 11:07

                 joletaxi


                Prix nobel du mensonge partisan, de la bêtise crasse et de la mauvaise foi systématique à Nabum

                Merci mais je refuse toute distinction !

              • Ronald Thatcher Ronald Thatcher 16 octobre 2012 12:56

                joletaxi +1



                le rejet de la fédération Europe, comme le rejet de la nation France, est typique d’une certaine classe du politique (les pros et les partisans) qui ne voient que l’internationnalisme socialocommuniste comme schéma de gouvernance... malheureusement pour eux (heureusement pour les autres) les exemples où celui-ci a été installé disparaissent du monde à vitesse grand V et les derniers à défendre cette doctrine sont les plus arrogants et les plus ridicules dans leurs analyses. R.I.P.

                Vive l’Europe, vive la paix !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès