Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Quand ces écoliers de ZEP font le cirque !

Quand ces écoliers de ZEP font le cirque !

Non, il ne s'agit pas d'actes de violence ou d'incivilité(s).... Aujourd'hui il s'agit d'un projet positif exceptionnel émanant d'enfants de toutes origines dans une ZEP à Melun...

La presse n'en parlera pas, d'ailleurs elle n'en a pas parlé ! ?

Vendredi soir 8 avril, cent écoliers de l'école Almont 1 de Melun, accompagnés par leurs parents ont assisté à un spectacle de cirque exceptionnel sous un chapiteau dressé à cet effet...

Il s'agissait d'un vrai spectacle avec les gymnastes, les jongleurs, les équilibristes, les trapézistes et même les clowns....

Tout ceci est bien banal me direz vous !

Pas tout à fait puisque les artistes avaient tous moins de onze ans. Elèves à l'école Almont 1 de Melun, ils s'étaient entraînés avec de vrais professionnels durant une semaine.

Il fallait voir ces parents un peu inquiets au début et très vite conquis et enthousiastes...Il avait de la « gueule » ce cirque avec tous ces jeunes talents.

On brode beaucoup sur les quartiers difficiles, les zones d'éducation prioritaire, les quartiers perdus de la République comme disent certains....

Eh bien là, les journalistes auraient été médusés devant ces enfants très attentifs, attendant patiemment comme de véritables vedettes que leur tour vienne...

Il est vrai que les enfants étaient motivés et qu'il s'agissait d'un projet, de leur projet construit avec des adultes...Le succès de cette manifestation en revient aux élèves qui ont produit un véritable travail sur eux mêmes, à leurs enseignants qui ont su les motiver et les encadrer et surtout au professionnalisme de la troupe des Alciati qui a su transmettre ses connaissances et ses valeurs, sur le travail, en particulier.

Le coût par enfant, entrée comprise pour la famille a été pris en charge par moitié par la ville et par moitié par les familles et la coopérative scolaire...

L'organisation d'un loto a permis d'alléger la charge des familles …Il fallait ensemble préparer une soirée conviviale et dégager quelques fonds.

Rien n'est gratuit, tout se conquiert et si aucun enfant n'a été mis sur la touche pour des raisons financières, les familles ont toutes versé leur quote part, quitte à faire plusieurs versements...

Comme l'exprime avec force et conviction un enseignant de l'école :
« L'objectif d'une école de ZEP serait d'en sortir. Travailler tous ensemble de telle façon que ces élèves et leurs Familles n'en aient plus besoin. C'est une utopie, bien sûr... »
Effectivement, en ZEP, on ne "gaspille" pas l'argent public...Il est quand même dommage que pour avoir « trois francs six sous » , il soit obligatoire de remplir des « tonnes de papier » à adresser à des administrations différentes.

Quant à l'intérêt pédagogique, il est évident : les enfants ont pu apprendre à coordonner leurs gestes, à répondre à des consignes, à respecter des règles de sécurité et à se montrer totalement solidaire...

Rien ne sera pareil demain dans cette école car enseignants, parents et enfants auront vécu quatre temps inoubliables : la présentation du projet, la découverte du métier du cirque, l'apprentissage et le spectacle et sa grande parade comme pour les grands..

« Travailler, ça rapporte, ça marche, ça fait grandir. Les élèves ont donc le goût du travail, ce genre de projet le révèle. Le travail, le vrai, celui qui épanouit l'individu et donc la société qui l'entoure l'individu et pas celui qui consiste à tout écraser pour "avoir sa rolex avant cinquante ans" ... »

Jean-François Chalot


Moyenne des avis sur cet article :  4.33/5   (6 votes)




Réagissez à l'article

3 réactions à cet article    


  • Leo Le Sage 27 avril 2011 18:47

    @CHALOT (auteur)
    Le titre à lui tout seul mérite un plus !
    Je constate que ce sont les petites innovation [j’appelle çà comme çà] qui fait la différence.
    En effet, c’est toujours mieux que de rien faire.

    N’oublions pas que les associations peuvent difficilement aider les cités car nous savons tous que l’état a fait des coupes sombres, une véritable erreur.

    Savez vous que dans un article que j’ai écris, j’ai été traité par morice de raciste ? smiley


    • CHALOT CHALOT 27 avril 2011 19:02

      On entre dans la mode du : on balance n’importe quelle caractérisation comme raciste !?


      • french_car 28 avril 2011 11:07

        Merci pour ce témoignage rassurant : il existe encore des enseignants motivés et motivant qui intègrent les familles au projet pédagogique. Villach ne s’abaisserait pas à lire un article qu’il n’a pas écrit lui-même, mais il pesterait contre le « ludique », contre le fait que l’on ne met pas le savoir au centre de l’école etc etc ...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès