Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Quand la France d’en bas se réveille

Quand la France d’en bas se réveille

PRESENTATION DU MANUSCRIT DE BERNARD GONEL, FONDATEUR DU MOUVEMENT

ACTION CITOYEN SOLIDAIRE

Certaines propositions des candidats à la présidentielle étant très proches de celles contenues dans le livre "Quand la France d'en bas se réveille", il semble utile de préciser que le manuscrit ayant été enregistré à la SGDL en août 2010 (soit plus d'un an avant que les candidats fassent connaître leurs programmes), il était impossible à l'auteur d'avoir connaissance de leurs programmes. Les sujets abordés portent sur une réforme des institutions (donc de la constitution), l'économie et la fiscalité, l'environnement, le logement social, l'emploi, le social, la santé, la sécurité sanitaire et phytosanitaire, la justice et la sécurité, ainsi que la politique européenne et internationale. Nous ne verrons ici que les grandes lignes et les principales propositions. Il serait en effet impossible de tout résumer en un article, aussi pour plus de détails, l'ensemble des propositions est visible sur le site ACS : http://acs.eg2.fr/ Les propositions principales peuvent se résumer à quatre idées directrices :

- Encadrer l'action des politiciens, mettre hors d'état de nuire ceux qui sont corrompus et dissuader les autres de se laisser corrompre.

- Relancer notre économie (donc l'emploi), en encourageant les entreprises à produire en France et les consommateurs à acheter prioritairement des produits fabriqués localement.

- Au niveau international, user de toute notre influence pour passer d'une société du profit maximum (au détriment du plus grand nombre), à une société plus équitable, plus solidaire et plus humaine (profitable à tous).

- Sauvegarder notre planète par des pratiques plus respectueuses de l'environnement.

LES PRINCIPALES MESURES PROPOSÉES :

- L'instauration d'un véritable contre-pouvoir et d'une véritable démocratie participative par un recours obligatoire au référendum pour certaines décisions (par exemple pour toute modification de la constitution, pour tout accord international remettant en cause la souveraineté nationale et même pour toute modification de la rémunération des élus et ministres) ; La création d'un véritable référendum d'initiative populaire ; La redéfinition de la fonction présidentielle, du rôle du Conseil d'État et la réforme de l'Assemblée Nationale (pour une meilleure représentativité) ; La réduction du nombre d'élus, notamment grâce au remplacement du Sénat par une autre institution moins coûteuse.

- L'obligation pour les élections de présenter un programme clair, avec des mesures précises et établi selon un échéancier annuel. La possibilité de dissoudre le Gouvernement ou l'Assemblée Nationale en cas de non respect des programmes électoraux (sauf cas de force majeure bien sûr), soit à l'initiative du Conseil Constitutionnel, soit à la demande du peuple par voie de pétition.

- Une justice réellement indépendante du pouvoir, la fin de l'immunité parlementaire et la création d'un tribunal chargé spécifiquement de juger les écarts de nos représentants.

- Un pouvoir plus large pour la Cour des Comptes qui, outre ses fonctions actuelles de contrôle, doit également être doté d'un pouvoir de sanction (gaspillage des fonds publics).

- La redéfinition de la composition et du fonctionnement des collectivités territoriales.

- Une réforme de la fiscalité des entreprises. Leurs taux d'imposition, calculé selon le principe du bonus/malus, seraient alors variables d'une entreprise à une autre, en fonction de divers critères : L'emploi ; Les salaires ; La répartition des bénéfices ; Les marges sur le marché intérieur ; Le respect de l'environnement ; La provenance des produits commercialisés.

- Le rétablissement d'une banque publique, placé sous un statut de "régie citoyenne" (voir plus loin). Un soutien aux acteurs de l'économie sociale et solidaire.

- La neutralisation des paradis fiscaux. Il s'agirait purement et simplement d'interdire toute transaction commerciale ou financière, en provenance ou à destination de ces pays.

- La création de "régies citoyennes". Ces régies seraient chargées de la gestion de l'ensemble des services publics. Concrètement, elles seraient gérées paritairement par les représentants des usagers, ceux des personnels et des directions de chaque régie.

- La création de "coopératives citoyennes", gérées par les représentants des fournisseurs ou producteurs, des consommateurs et des salariés (non plus seulement syndicaux, mais désignés par l'ensemble du personnel). Des aides leur seraient attribuées afin de leur permettre la maitrise de l'ensemble du circuit, de la production à la distribution.

- Une autre conception du travail et la possibilité pour les salariés de reprendre l'entreprise ou l'unité de production en cas de fermeture ou de délocalisation.

- La garantie, pour chacun de nous, tout au long de la vie, d'un revenu permettant de vivre dans des conditions décentes, quelque soit sa situation.

- L'accès aux soins pour tous.

- Et surtout un effort prioritaire en direction de l'environnement.

Action Citoyens Solidaires acs.eg2.fr

Le 27 octobre 2011, une radio locale, ALTERNATIVE FM, située à Persan dans le Val d'Oise nous a donné la possibilité de nous exprimer. Merci pour leur accueil chaleureux.

Le lien vers l'interview de Bernard Gonel : http://www.dailymotion.com/video/xma3q0_alternative-fm-27-10-2011


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

8 réactions à cet article    


  • pino69 pino69 6 juin 2012 14:50

    Chers Morlaisiens irréductiblement indignés,


    Les solutions à la grande majorité des problèmes actuels sont connues de tous.
    Le problème réside dans la volonté des minorités au pouvoir de les appliquer, volonté d’autant plus réduite que ces solutions amputeraient considérablement leurs privilèges.

    Il n’existe pas de problèmes ce jour. Il n’existe que des solutions et des gens qui ne souhaitent pas les mettre en oeuvre.

    Condoléances.

    • pino69 pino69 6 juin 2012 14:56

      PS : et la France d’en bas comme vous dites, ne risque pas de se réveiller, elle qui vient de voter à 49.5% pour Nicolas Sarkozy - l’autre moitié votant à quelques voix près pour Mr Hollande dont l’action sera conforme à celle du précédent - après les cinq années que nous avons connu... Dans 5 ans, compte-tenu des programmes scolaires et de l’action des médias, ce sera 60%.
      Cette France d’en bas est bien nommée, étant véritablement en-bas et peu désireuse - ou ne disposant pas des moyens - de s’élever.


      • C’est à nous de réveiller les endormis par le fait de leur faire savoir qu’ils ont une responsabilité citoyenne. Si non ça deviendra le chaos ! Une révolution de la jeunesse complètement désorganisée et dangereuse ! Les différent états européens sont déjà sur le qui vive avec leur « forces spéciales manifestations », au cas où ça deviendrait trop long et trop violent !
        Soyons responsables et réfléchis,formons des collectifs citoyens pour encourager le peuple endormi à nous rejoindre,associations ou simples collectifs citoyens,luttons pour la démocratie locale,la nation s’en réfèrera à nos revendications.


      • kriké 6 juin 2012 15:54

        bon article

        « les consommateurs à acheter prioritairement des produits fabriqués localement. »

        Je m"efforce de boire que du local, cidre,calvados,liqueur de pomme et calva (pour le sucre)
        et aussi un peu de côte du Rhône quand même.(pour le fer) c’est bon pour les globules rouge.
        et du sancerre avec les moules,pour tuer les bactéries.
        avec des patates du jardin c’est top.


          • lloreen 6 juin 2012 17:11

            Ce qui est quand même hilarant (il faut bien rire quand même, de temps à autre), c’est de voir comme les tyrans et apparatchicks co-optés nous prédisent tous les malheurs du monde au cas où nous nous échapperions de leurs griffes, sans même se rendre compte (c’est dire le degré de leur clairvoyance...)que rien dans le futur ne peut être pire que ce que nous avons vécu depuis l’imposition de la dictature du traité de Lisbonne...

            Le formidable est que nous avons déjà toutes les solutions : jeter le traité de Lisbonne à la poubelle et reprendre là où ces dictateurs patentés ont commencé à tout pourrir.


            • lloreen 6 juin 2012 17:22

              Il faut savoir qu’une arnaque financière sous-tend toutes les constructions financières depuis la création de la FED, toute cette escroquerie étant exposée brièvement dans la plainte de Neil Keenan devant le tribunal de New York.

              Le dossier de la plainte

              http://www.myspace.com/evaanarion/blog/544871310

              Résumé de l’affaire en français.

              http://adscriptum.blogspot.fr/2011/12/134-milliards-de-dollars-le-proces-i.html

              Au Canada, une plainte est déposée contre la reine d’Angleterre

              http://sovcom.net/wp-content/uploads/2011/12/KREHM-Statement-of-Claim-11-10-111.pdf
              http://cas-ncr-nter03.cas-satj.gc.ca/IndexingQueries/infp_queries_e.php

              En Afrique du Sud un citoyen porte plainte contre la Banque de réserve et le ministre des finances pour complicité

              http://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=UlHuJI5-PNc

              Chez nous en France, une plainte a été déposée contre Nicolas Sarközy de Nagy Bocsa, alias Sarkozy devant le tribunal de grande instance de Nice le 9 février 2012.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès