Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Quand se ferment les portes de l’humanité

Quand se ferment les portes de l’humanité

Le transport en commun …

Je ne suis pas un habitué des transports en commun. J'avoue ma honte et l'inconséquence de mon inconduite routière, préférant aller librement sur mon deux roues plutôt que d'œuvrer pour la survie de la planète. Nous sommes tous ainsi constitués de quelques contradictions avec lesquelles il nous faut composer pour faire semblant de conserver la tête haute. Mais ceci est une autre histoire …

J'allais donc dans ce tramway à la poursuite d'une destination qui me permettait cette entorse à mes habitudes. Je montai dans une rame relativement bien remplie. Il restait une place assise que je me permis de prendre, ayant une lecture à faire. Je saluai mon voisin qui ne me répondit pas. Sans doute avait-il des soucis en tête ?

Quelques arrêts plus loin, ce monsieur voulut se lever ; il le fit sans rien me dire, me contraignant à me lever pour lui faire place. Si la manœuvre est légitime, il aurait pu se fendre d'un pardon ou bien d'un « excusez-moi » qui aurait indiqué que nous étions entre gens de bonne compagnie. Hélas, il n'en fut rien et notre taiseux s'en alla sans même un petit « Merci » pourtant si agréable à entendre.

Je lui fis remarquer aimablement que le remerciement ne coûtait rien et faisait grand plaisir. Il ne releva pas et descendit sans un regard pour cet impertinent qui pense encore que les voyageurs peuvent avoir des attentes sociales. La suite fut, hélas, d'un autre tonneau et je vis alors que c'était votre serviteur qui constituait désormais l'exception dans ce monde en déliquescence.

Un arrêt plus loin, j'avais replongé dans le poème de Maurice Hallé, ce merveilleux auteur patoisant oublié, qui fera partie de notre prochain spectacle, quand je levai la tête pour découvrir sur le quai un homme bien emprunté. Il avait une poussette devant lui, un enfant assis dans celle-ci et personne sur le quai pour lui venir en aide.

Il parvient toutefois à entrouvrir la double porte du tramway au moment même où retentit le signal du départ. C'est à cet instant que je lève la tête, me lève précipitamment et traverse la wagon pour lui venir en aide. Trop tard : le véhicule s'ébranle ; le chauffeur indifférent sans doute, n'ayant pas daigné arrêter son train pour ce père et son enfant.

J'arrive à la porte, je ne peux que constater qu'elle s'est refermée, le départ du tramway repoussant la poussette pour que se poursuive l'inexorable marche de ce transport collectif. Je suis en colère que personne n'ait bougé le petit doigt pour venir maintenir la porte à cet homme et son enfant. J'exprime mon désarroi à haute voix : « Vous auriez pu aider ce monsieur avec la poussette ! »

Le « Vous » est collectif, il s'adresse aux six personnes à proximité directe de la porte. C'est un seul individu qui se sent directement agressé par ma remarque, une sorte de brute épaisse, bas de plafond, costaud et sans doute prompt au coup de poing. Immédiatement ce quidam réplique de manière véhémente, le tutoiement s'impose à lui et le ton respire la distinction.

« Mais de quoi il parle celui-là. Je te parle pas moi ! Tu me fiches la paix, j'ai pas besoin de tes remarques de m... ! » Je reste calme ; la brute n'a pas bougé, elle est appuyée contre la paroi et ne fera pas le moindre geste en dépit de ses rodomontades. Je précise alors que ce candidat passager avec une poussette aurait apprécié qu'on lui tienne la porte ouverte.

Que n'avais-je pas dit ! Le bas de plafond me réplique que ce n'est pas ainsi qu'on monte dans un tramway avec une poussette. L'homme me semble être un spécialiste de la chose, il n'a manifestement pas le profil du père de famille, mais je me garde de le tancer sur ce point de détail. Le ton monte et monsieur-muscle réitère : « Tu me parles pas ! Tu n'as rien à me dire ! J'ai pas à te parler ; pourquoi tu me parles ? »

J'apprécie la richesse de son vocabulaire, sa maîtrise de notre langue et la variété de son argumentation. Malgré l'agressivité du propos et le regard haineux qu'il me lance, je le devine sur la réserve. J'en rajoute un peu. « J'aurais simplement souhaité que vous fassiez preuve d'un peu de compassion pour ce passager ! » Je reconnais que le coup était mesquin ….

Mon interlocuteur s'énerve ; il en bafouille et reste en boucle sur son argumentation. « Tu me parles pas. Arrête de me prendre la tête. Pourquoi tu me parles ? » Cette fois l'occasion est belle et je porte l'estocade. Je suis sans pitié pour ce triste sire, j'avoue user sans discernement de ma supériorité du moment. « Je m'adresse à votre conscience, c'est à elle que va cette remarque ! » Cette fois il est sonné. Il ne bouge plus, il ne répond rien.

Le temps que ce mot prenne sens dans son pauvre esprit, je suis arrivé à destination. Je descends en lui laissant un sonnant « Au revoir ». Naturellement je ne reçois aucun écho. J'ai pu observer du coin de l'œil le regard des autres passagers. Ils m'ont lancé des signes discrets d'approbation, oubliant, eux aussi, qu'ils n'avaient pas bougé. Sommes-nous donc tous devenus ainsi, pleutres et couards, vulgaires et égoïstes ? Pourquoi suis-je le seul chevalier blanc dans cette rame de l'indifférence ?

J'avais envie de vous restituer cette tranche de vie, cette algarade sans importance ni conséquence. Le pauvre type ne changera sans doute jamais : sa manière de comprendre le monde est bien trop limitée. Les autres, ils adhèrent à distance, sans rien dire, lâchement et mesquinement. Pas un mot d'encouragement, pas un sourire : tout s'est passé en catimini. La peur de la montagne de muscles qui n'a pas bougé un cil. Pauvre nation ; le courage manque singulièrement à mes concitoyens !

Chevaleresquement vôtre.

cl_orleans-400x299.jpg


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

35 réactions à cet article    


  • Spartacus Spartacus 27 janvier 09:30

    A Hong Kong, les trams sont sur 2 étages, et le principe d’écoulement des gens est différent d’en Europe ce qui évite les sorties de trams bouchées.

    https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Hong_Kong_Tram_170.jpg

    Une porte à l’arrière avec un tourniquet fait entrer les gens. La sortie de fait devant la porte à coté du chauffeur. 

    Au fur et à mesure des arrêts les gens changent de place dans le tram et s’approchent du chauffeur.

    Au niveau du chauffeur les gens payent en liquide ou passent leur carte « octopus » devant le lecteur. Il n’existe pas de tickets en papier dans les transports en commun.. 
    Carte rechargeable qui permet de prendre le métro ou les bus.
    Les sorties de station sont plus propres et pas parsemées de tickets usagés comme devant mes stations de tram Françaises.

    • C'est Nabum C’est Nabum 27 janvier 12:28

      @Spartacus

      Voilà un système qui semble plus sage que notre joyeux entassement de bétaillère
      Mais il est vrai que De Gaulle l’avait dit : les français sont des veaux, les transporteurs appliquent cette remarque à la lettre


    • juluch juluch 27 janvier 09:54

      Bienvenu dans les transports en communs.


      Bizarre quant meme ce Tram, normalement si les portes s’ouvrent et que quelqu’un « bloque » le train ne peut pas partir.

      Quant à votre énergumène au vu de ces réponses il a des problème dans sa petite tete.....

      vous devriez faire un tour sur Marseille.....  smiley

      • C'est Nabum C’est Nabum 27 janvier 12:29

        @juluch

        À Marseille, vous n’y pensez pas
        Je m’y ferai étripé


      • Fergus Fergus 27 janvier 14:29

        Bonjour, juluch

        Votre remarque est exacte : sur quasiment tous les réseaux de tramway et de métro (au moins en France et en Europe), il suffit qu’un écart de 1 cm subsiste entre les deux pans d’une porte pour que le tram ou le métro ne puisse repartir. Si tel n’est pas le cas, c’est un dysfonctionnement grave, pouvant être à l’origine d’un grave accident de voyageur.


      • Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 27 janvier 21:54

        juluch 27 janvier 09:54

        Bienvenu dans les transports en communs.

        Bizarre quant meme ce Tram, normalement si les portes s’ouvrent et que quelqu’un « bloque » le train ne peut pas partir.

        Quant à votre énergumène au vu de ces réponses il a des problème dans sa petite tete.....

        vous devriez faire un tour sur Marseille

        @juluch

         À Marseille, vous n’y pensez pas
         Je m’y ferai étripé
        °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
        @Nabum
        Incroyables vos jérémiades de petit donneur de leçon et grand privilégié !
        Il y a longtemps déjà que le français et assimilé roulant voiture, n’a que mépris pour
        les transports en commun ; ainsi vous vous satisfaites allègrement
        de tous les inconvénients -je suis gentil- du transport individuel qui pourrit la vie des
        citadins !
        En plus pour ne pas être en reste vous renchérissez sur Marseille, ville
        que probablement vous ne connaissez ni l’un, ni l’autre, si ce n’est par oui-dire
        des gens de votre espèce !

        Merci

        CQFD CQFD


      • Shawford Shawford 27 janvier 09:59

        Le tram bordelais, c’est le top !!

        On a même des navettes fluviales, les batibus (trop moche comme nom) y’a ça sur la Loire ?


        • révolQé révolQé 27 janvier 11:39

          @Shawford
          La Loire est interdite à la navigation ,à part quelques barques à fond plat au nom que j’ai oublié et des kayaks qui s’ébrouent dans les remous.
          C’est absurde mais à l’avoir creusée sur plusieurs décennies pour en extraire du sable elle est devenue extrêmement dangereuse à la navigation et la baignade,même si gosse,j’y passais mes après-midi d’été....( chuuuuuttt....pô bien... smiley ) sur la digue et côté ’’petite Loire’’.

          Pour ce qui est de l’incivilité dans les transports en commun (comme partout ailleurs) il faut juste se dire que dans la tête des nouvelles générations,la politesse et la gentillesse sont des marques de faiblesse,tout doit passer par l’agressivité et l’intolérance,les valeurs d’antan ne reviendront pas car désignées comme archaïques et réac (bouuuuuh....pas bien... !!! ) par les parents de ces associables,
          parents qui pour la plupart sont responsables de ce genre de comportement.
          Combien de fois ai-je vu ou entendu des parents ne pas reprendre leur progéniture quand celle-ci fait preuve d’incivilité,mais il parait que c’est pour l’épanouissement de l’enfant alors tout va bien.
          Ces mêmes parents que vous verrez peut être se plaindre et pleurer un jour à la TV dans une émission poubelle car leurs mômes ne sont (à leur avis ) plus gérables. :_))
          Je sais je ne suis qu’un vieux couillon élevé à la méthode 1 fois...2 fois...Paf... !!! Jamais le temps pour le 3...  smiley Et ça marche... !!!!


        • C'est Nabum C’est Nabum 27 janvier 12:30

          @Shawford

          C’est impossible sur la Loire
          C’est bien dommage


        • Gabriel Gabriel 27 janvier 10:21

          Cher Nabum, concernant cette indifférence vis-à-vis d’autrui, nous en sommes plus à ce stade. Nous l’avons largement dépassé aujourd’hui, nous en sommes à jalouser le voisin pour les avantages qu’il a acquit et pour lesquels nous espérons qu’il en soit privé par contre, nous refusons que l’on touche aux nôtres. Dernièrement un sondage disait que 78% des français étaient pour l’ouverture des magasins le dimanche par contre, près de 80% refusaient de travailler le dimanche comme quoi, les contraintes et les emmerdes c’est bon pour les autres. Tous cela est le résultat des politiques libérales successives depuis 30 ans prônant l’individualisme et le communautarisme, le chacun pour soi, on en voit les résultats aujourd’hui…


          • C'est Nabum C’est Nabum 27 janvier 12:31

            @Gabriel

            L’individu est roi pour les libéraux, roi des C... comme le dirait encore Brassens


          • gaijin gaijin 27 janvier 11:22

            @ nabum
            et oui ...........
            ce que a quoi nous assistons est tout simplement la fin de la notion de société


            • C'est Nabum C’est Nabum 27 janvier 12:32

              @gaijin

              Plus que la fin de la société, c’est le début de la barbarie organisée


            • révolQé révolQé 27 janvier 11:44

              Je constate une énoooooooorme différence entre ville et campagne niveau incivilités et éducation.
              Etant citadin la semaine (250 000 Hab ) et campagnard le w.e ( 400 Hab),je vois vraiment l’accélération des villes de ce côté là.
              Çà va se dévorer à une vitesse le jour où ’’ ils ’’ arriveront à leur fin et que les clampins édentés vont se déchirer entre eux au lieu de remonter à la source du problème. 


              • C'est Nabum C’est Nabum 27 janvier 12:33

                @révolQé

                Il est urgent d’autorisé le port d’arme pour résoudre le problème du chômage


              • JBL1960 JBL1960 27 janvier 13:26

                @révolQé Vous savez que des clampins édentés sont tout à fait capables de remonter à la source du problème ? Ce n’est pas d’être édentés qui oblige à la brutalité. Femme d’un Sans Dents pour cause de maladie et pas très bien lotie moi-même de ce côté là, j’appelle à un éveil des consciences pacifique. Parole d’une Superflue notoire, édentée, mais debout ; https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/01/13/les-superflus-parlent-aux-indispensables/ Et puis, en campagne aussi, y savent vous faire la gueule, avec le sourire et en vous disant Bonjour, mais en vous poignardant le cul quand même, par derrière... smiley


              • révolQé révolQé 28 janvier 09:29

                @C’est Nabum,
                je ne suis pas pour le port d’arme libre (mais peut être était-ce du 2eme degré de votre part smiley  ??? ) par contre un retour à la réglementation d’avant 1995,détention libre pour les armes d’épaule et certains armes de poing,pas uniquement les PN.
                Ce n’est pas demain la veille vu que la détention d’armes a feu fait extrêmement peur à vos élus et tout est fait pour que même le lance-pierres et le ceinturon à grosse boucle soit prohibé à la détention. smiley


              • révolQé révolQé 28 janvier 09:38

                @JBL1960,
                je suis moi même même pacifiste et ne comprend pas trop le sens de votre réponse ,désolé.
                Par clampins et sans dents (expression à la mode...) j’entendais les ’’charlies’’ et autres ’’paris« qui EUX ne sont pas près de remonter à la source REEL de problème,de ses VRAIES causes et ce n’est pas en hurlant comme des veaux après ceusses que leurs maitres désignent que les choses changeront.
                Maintenant à part se généraliser,pour ne pas dire se »mondialiser« ,la merdasse qui arrive ici ne me concerne plus vraiment car je quitte sous peu feue la france pour des contrées plus joyeuses et surtout moins sécuritaires et paranoïaques.
                Un vieil adage dit :
                 »Ce sont les plus gênés qui s’en vont ",moi, je me sens plus étouffé que gêné,donc...
                 smiley


              • Hector Hector 27 janvier 12:44

                Eh dis donc, le Nâbum, t’es qui tôi pour parler câ-côm ? Nal-dyn-mouk, NTM etc...
                Le tout emphatisé comme il se doit à la mode des quartiers.

                Ah, Ah j’ai bien ri. Un peu jaune malgré tout. Vous l’avez échappé belle il me semble.
                C’est la raison pour laquelle les « honnêtes gens » ne prennent pas ces moyens de transport et je pense sérieusement que nous serons un jour surement obligés de nous armer pour nous défendre de ce genre d’individu.
                Au fait, Français la brute, du moins d’apparence ?


                • C'est Nabum C’est Nabum 27 janvier 13:03

                  @Hector

                  Je ne recule devant rien et un jour il faudra déplorer mon départ sur l’autel de la vérité


                • mimi45140 27 janvier 14:55

                  Article sympa ( un peu d’humour ne fait pas de mal) Aussi sympathique que le tram ORLEANAIS qui permet une grande visite d’ Orléans, pour qui n’ est pas pressé car les détours il aime bien . Ne vous désolez pas cher Nabum , je suis aussi peu enclin que vous à l’utiliser, le 2 roues (motorisé), si je dois faire le moteur ,j’attend l’arrivée de pistes cyclable , est plus adapté a cette ville. Habitant la banlieue je peux vous assurer que le tram qui à remplacé en partie les bus, à remis un bon nombre d’ Orléanais derrière leur volant . Le plus dur pour les gestionnaires de l’époque a été de faire en sorte que le bus fonctionne moins bien que le tram , pour moi banlieusard ouest il me faut le double de temps en tram pour me rendre a l’hôpital de la source, merveille du progrès je reprend ma voiture . Par contre pour ce qui est de votre sympathique rencontre, cette dernière met en évidence l’ erreur de jugement d’un grand nombre de citoyens quant aux compétences de nos politiques . Vous nous décrivez exactement ou ils veulent nous emmener et donnez la preuve qu’is y arrivent, belle progression de l’ anonymat et de l’individualisme , il reste encore dans certains cas la cellule familiale. Et oui l’anomalie dans ce monde ce n’est pas le tas de muscles, l’anomalie maintenant c’est vous.


                  • C'est Nabum C’est Nabum 28 janvier 07:29

                    @mimi45140

                    J’éviterai le sujet des transports en notre bonne ville
                    Ils ont trop servi à instrumentaliser les élections pour croire qu’ils sont d’abord au service des citoyens

                    Notre société est malade d’un virus qu’on lui a instillé pour satisfaire aux attentes de la société libérale L’individualisme forcené étant nécessaire à son épanouissement, la haine en sera son corolaire


                  • Abou Antoun Abou Antoun 27 janvier 18:06

                    « J’aurais simplement souhaité que vous fassiez preuve d’un peu de compassion pour ce passager ! »
                    Nous avons déjà parlé de l’emploi du subjonctif. Dans ces circonstances, et à l’oral, c’est une vraie provocation. Ne jouez pas avec le feu ...
                    Vous pouviez vous en tirer à moindre coût ; la formule adaptée en la circonstance est :
                    « Scuse moi, mec, j’déconne ! ».
                    Enfin si vous aimez vivre dangereusement, ASSIMIL vient de sortir son « Guide conversationnel pour transports en commun ».


                    • C'est Nabum C’est Nabum 28 janvier 07:30

                      @Abou Antoun

                      Le subjonctif est un souvent un coup décisif
                      Je ne compte pas m’en priver


                    • sleeping-zombie 27 janvier 19:38

                      Choc culturel entre 2 mentalités bien distinctes :
                      -celle de l’auteur qui se fait un devoir de prendre son environnement en compte, et qui attend en retour réciprocité.
                      -celle de son interlocuteur qui se protège d’un mur d’indifférence, et qui attend en retour réciprocité.

                      Chaque attitude est cohérente. Leur cohabitation est toutefois presque impossible.

                      A titre perso, j’ai arrêté de dire bonjour à mes voisins, fatigué du regard bovin que j’obtiens à chaque fois.


                      • C'est Nabum C’est Nabum 28 janvier 07:32

                        @sleeping-zombie

                        J’aimerais que l’on respecte un peu nos mais les bovins

                        S’ils ont l’œil vitreux, c’est qu’ils ne se sentent pas bien dans leur assiette


                      • Griffon Jaune johnconnaurd42 28 janvier 09:42

                        Salut Na Boom

                        tu comprends rien à rien, c’est toi qui me le dit à chacun de mes passages, mais au moins, tu sais qui c’est Quiche Squaw quand même, non ? (ou au moins ce à quoi je me réfère)


                        • C'est Nabum C’est Nabum 28 janvier 10:37

                          @johnconnaurd42

                          Ce n’est pas dans mes cordes ...

                          Mais j’essaie quand même de suivre la partition


                        • Griffon Jaune johnconnaurd42 28 janvier 10:40

                          @Na boom

                          Pas de panique, y’a un moment pour la poire, un moment pour le fromage + douceurs si affinités smiley

                          Just Stay tuned ( = reste en ligne bourrique, traduction certifiée gogol smiley )


                        • C'est Nabum C’est Nabum 28 janvier 21:27

                          @johnconnaurd42

                          Ne pas en faire tout un fromage La gloire finit par couler elle assi


                        • Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 28 janvier 11:50

                          C’est Nabum est un rigolo dont les analyses sociologiques, en manque « d’anthropologie moderne », s’instruit, comme au café du commerce, sur des impressions !
                          Le résultat des courses : quelques trains de retard !

                          En effet, et sans vouloir amplifier les paradoxes, force est de constater, que mes articles et mes divers commentaires sur AVTv, analysent depuis toujours le comportement du banal bipède, dont nous sommes tous plus ou moins frères ; ce bipède prend sa véritable dimension, quand nous parlons de notre réalité profonde qui est celle d’une dégénérescence généralisée dont l’approche métaphysique, seule valable ici, au delà des impressions instantanées, s’appelle le Kali-Yuga !
                          Pour beaucoup, ces propos péremptoires sont de la tchatche de bistro pédant ; effectivement ils ne peuvent être tenus qu’accompagnés d’exemples décisifs !
                          Or je peux recommander au camarade
                          C’est Nabum, comme à tout homme de bonne foi, à supposer qu’il existe toujours par ici, de lire le témoignage suivant publié ici-même :
                          http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/que-penser-du-recul-de-l-esperance-176766#forum4486054

                          ----------------------------------------------------

                          ’Lalita 24 janvier 17:08
                          « La précarité touche aussi les personnes âgées et elles sont concernées au premier chef par le délitement du système de santé... »
                          °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
                          ... vous ne pouvez mieux dire !
                          En début de 2015, à près de 77 ans, ayant consulté le 15 suite à un malaise, une ambulance me convoya aux urgences à 5H du matin ! Là les médecins -écoutez bien- me reprochèrent dès mon arrivée d’avoir appelé le 15 ; à 11H se présenta le cardiologue qui me fit le même reproche, avant « consultation » !
                          Je lui demande alors : que fallait-il faire ?
                          Il me répond : appeler votre cardiologue -à 5H du matin !- alors que comme la plupart, que je sache, je n’ai pas son numéro de téléphone !
                          Maintenant je sais pertinemment que « les personnes âgées » nous sommes en danger de mort ou d’accidents graves avec des lascars pareils ! N’oublions pas que nous ne pouvons choisir le service des urgences ; c’est le 15 qui décide !
                          Sur les péripéties vécues avec le « système de santé » comme vous dites, je pourrai écrire plusieurs livres ; mais là ça a dépassé pour moi les limites imaginables !

                          CQFD’

                          ----------------------------------------------------

                          Vous voyez C’est Nabum, on est là d’évidence, bien au delà, du comportement de « la brute épaisse » vedette de votre article !

                          Pour quelle raison mon commentaire ne vous a nullement intéressé ???!!!

                          Merci

                          CQFD CQFD


                          • C'est Nabum C’est Nabum 28 janvier 21:29

                            @Mao-Tsé-Toung

                            Ne perdez pas votre temps avec un imbécile de mon espèce


                          • Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 28 janvier 22:26

                            C’est Nabum 28 janvier 21:29

                            @Mao-Tsé-Toung

                            Ne perdez pas votre temps avec un imbécile de mon espèce

                            °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

                            @C’est Nabum

                            Grand merci pour ce conseil d’un bonimenteur bon à rien !

                            CQFD


                          • hervepasgrave ! hervepasgrave ! 28 janvier 15:38

                            Bonjour,
                            Eh ! oui ,c’est le monde ? Combien de fois,ou plutôt a chaque fois que je rentre quelque part je dis bonjour. Je crois que c’est un minimum ?Ma femme,est souvent gênée car ,par exemple si je rentre quelque par et que les gens ne réagissent ,pas un malheureux mouvements devant un bonjour.Il m’arrive de parler fort(certainement très fort,plus que je ne l’imagine)Dans le style « merci pour la politesse » ou « je suis sur quelle planète » enfin n’importe quelle connerie qui me passe par le cerveau.
                            Et oui c’est édifiant ! Mais ce qui m’interpelle et me fais grogner ce ne sont pas les jeunes qui sont comme cela bien souvent.Et cela me porte sur les nerfs. Quand au transport commun,wouh ! c’est autre chose ?! Quand j’étais plus jeune ,je préférais marcher pour aller à l’école ou au boulot une heure que de l’emprunter(je l’utilisais quand j’étais vraiment trop fatigué)
                            Il suffit d’aller dans le métro parisien ,pour voir là, le maximum de l’horreur.Mais il me faudrait plusieurs pages pour donner des détails croustillants d’humour et d’horreur.
                            Mais évidemment je ne peux qu’être en accord avec toi. Mais il ne faut jamais se relâcher.Il n’y a pas besoin d’être Schwarzy pour remettre les choses a leurs places. Brutosse ou grosse co...
                            ce n’est pas grave.Il suffit d’être honnête avec soi même.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès