Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Que se passe-t-il sur « nous le peuple » la plateforme du mouvement pour la (...)

Que se passe-t-il sur « nous le peuple » la plateforme du mouvement pour la 6ème république

Le mouvement pour la 6ème république a lancé il y a un mois et demi une plateforme collaborative ouverte à tous les citoyens pour préparer l’organisation d’une constituante pour la 6ème république. Où en est-on aujourd’hui ?

Le M6R est encore loin de ses objectifs

Lancée le 10 septembre 2014 la pétition pour l’élection d’une assemblée constituante qui fonde avec les citoyens la 6e République avait pour objectif de recueillir plus de 100 000 signataires. Nous sommes aujourd’hui, 4 mois plus tard, à 75 000. Le premier mois à permis d’atteindre les 50 000, les deux mois suivant les 70 000.

Un point clé est l’accès aux médias pour dépasser le cercle des militants du sujet qui se mobilisent lors des 3 ou 4 premières semaines de l’opération. En effet, on a pu observer que chaque passage médiatique de Jean Luc Mélenchon suscite, sur deux ou trois jours, quelques centaines de signatures supplémentaires par rapport à la simple extrapolation des quatre premières semaines. L’effet étant plus fort quand est combiné un passage dans un média d’information avec une tribune ou une interview dans un journal national (le passage sur BFM chez Bourdin le 15 octobre a été le plus efficace avec plus de 1500 signatures recueillies).

Néanmoins depuis 1 mois le nombre de signatures se stabilise à 300 par semaine, il faudra donc encore plus d’un an et demi au rythme actuel pour atteindre les 100 000 !

 

Nous le peuple combien de combattants ?

La plateforme collaborative « Nous le peuple » a été ouverte le 10 décembre soit 3 mois exactement après l’ouverture de la pétition m6r qui avait à cette date 71 600 signataires. Un mois et demi plus tard que peut-on observer ? 1285 articles, écrits par 591 auteurs, qui ont générés plus de 5000 commentaires et 20 000 votes ainsi que 128 groupes de citoyens créés par 88 personnes regroupant 897 membres. On peut observer, à l’instar de la dynamique de signature, que 80 % de l’activité de ces 6 semaines s’est concentrée dans les 15 premiers jours.

 

Nous le peuple quelle organisation ?

La première limite de la plateforme est qu’elle est structurée comme un simple mur d’articles courts que l’on peut trier par catégorie. Les 4 clés d’entrées sont :

Dans l’actualité (120 articles),

La 6ème république (757 articles), comprenant 6 sous thèmes :

 - Assemblée constituante (91)

 - Droits nouveaux (130)

 - Écologie (67)

 - Institutions (156)

 - Partage des richesses (98)

 - Souveraineté populaire (114)

Propositions pour M6R et Nous le peuple (320 articles) comprenant 5 sous thèmes :

 - Pour M6R - Actions et évènements (34)

 - Pour M6R – Matériel (12)

 - Pour Nous le Peuple - Proposer une nouvelle catégorie de discussion (67)

 - Pour Nous le Peuple - Propositions d'évolution du réseau (76)

 - Pour Nous le Peuple - Signaler un bug (37)

Actions locales (87 articles) décomposé par régions et départements.

 

Cette structuration ne permet pas de faire le point sur toutes les contributions sur un sujet donné. Il est étonnant que cette plateforme n’ait pas été organisée comme un wiki car le parti de gauche avait déjà expérimenté cette solution lors de la création du programme partagé du front de gauche. De même, il est étonnant que la section actions locales ne se soit pas structurée autour d’une carte comme celle des assemblées citoyennes sur le site de place au peuple. Cela est tellement évident que des contributeurs ont créé un Wiki pour pouvoir mieux visualiser les sujets clés ainsi qu’une carte sur open street map pour situer les groupes et les évènements.

 

L’autre limite est l’absence de visibilité sur l’organisation de la plateforme et du mouvement du à une attente schizophrénique de JLM et du front de gauche : se faire dépasser par une auto-organisation spontanée des non militants ! La seule trace sur le site de ce positionnement et des débats correspondants est dans un unique compte rendu d’une réunion du comité d’initiative du m6r le 18 novembre dernier. Cette incompréhension d'internet est décrite dans un atelier d’un master de science po où l’intervenant fait une analyse des limites d’un projet englobant face à des militants d’une cause précise en citant le m6r face aux militants du tirage au sort : http://vimeo.com/113794701

 

Nous le peuple quels thèmes de débat ?

Il est d’abord à noter qu’avant la mise en place de la plateforme, un mur citoyen avait été installé sur le site M6R et avait recueilli 936 contributions avant d‘être fermé le 9 décembre à la veille de l’ouverture de nous le peuple. Ces contributions n’ont pas été reprises sur la plateforme mais une synthèse est disponible sur les 500 premières contributions et a donné lieu à ce nuage de mots

 

Si l’on réalise le même type de graphique sur les 1285 articles de nous le peuple on obtient le nuage de mots suivant. On observe que, parmis les principaux mots du mur citoyen, deux mots ont quasiment disparus dans les articles ; écologie et TAS (tirage au sort).

 

On trouve sur le Wiki une classification des articles au sein des 3 catégories assemblée constituante, droits nouveaux et écologie. Si l’on prend l’exemple des droits nouveaux il y a 7 articles sur l’éducation, 5 sur la culture, 9 sur la communication, 3 sur les biens communs, 5 sur l’humanisme, 7 sur l’environnement, 7 sur la liberté, 5 sur les initiatives citoyennes, 6 sur les votes, 7 sur les élus et les institutions, 4 sur la laïcité, 4 sur les transports, 5 sur le logement, 10 sur les conditions et le temps de travail, 19 sur les revenus, 9 sur la santé, 5 sur la fin de vie, 4 sur les drogues, 5 sur la famille.

 Au-delà de cette liste à la Prévert on observe que beaucoup des suggestions apportées relèvent plus de la loi que de la constitution. De même, alors que le but premier de M6R est d’organiser les conditions de mise en place d’une constituante, la majeure partie des articles, soit concernent l’actualité politique, soit concernent le contenu de la constitution …

 

Nous le peuple quel avenir ?

Aujourd’hui la dynamique s’essouffle clairement, et un seul site internet sans animation, ni visibilité sur l’activité et le rôle des acteurs réels derrière celui-ci semble une impasse. Est-ce que la création de groupes locaux « IRL » pourront rallumer la dynamique et « autonomiser » ce mouvement du front de gauche, seul l’avenir nous le dira.

Curieusement, depuis le lancement de ce mouvement, Claude Bartolone a mis en place un groupe de travail à l’assemblée nationale sur l’avenir des institutions, Constitué de députés et de personnes de la société civile celui-ci va se réunir jusqu’à fin juin 2015 pour réfléchir sur l’avenir de la 5ème république… On peut espérer que cette initiative aura un écho médiatique à cette date.

Finalement, si M6R permet, même de façon indirecte, de mettre à l’agenda médiatique le rôle et l’avenir de nos institutions c’est toujours ça de gagné…

 

 

Liens

 

Site officiel :

Le site du conseil constitutionnel : http://www.conseil-constitutionnel.fr/

 

Autres initiatives diverses et variées autour de la rénovation démocratique :

C6R : http://www.c6r.org/

Association pour une constituante : http://www.pouruneconstituante.fr/

Mouvement pour une 1ère démocratie : http://www.mouv1d.fr/

Projet Constituant des Citoyens français : http://collectifconstituant.fr.gd/

Le blog du plan C (Etienne Chouard) : http://chouard.org/blog/

Les gentils virus : http://gentilsvirus.org/

Le wiki des GV : http://wiki.gentilsvirus.org/

La vraie démocratie : http://lavraiedemocratie.fr/

Les citoyens constituants : http://lescitoyensconstituants.com/

Les maitres ignorants : http://www.lesmaitresignorants.org/

Démocratie réelle : http://www.democratiereelle.eu/

1789plus : http://www.1789plus.org/

Article 3 : http://www.article3.fr/

Objectif démocratie : http://objectifdemocratie.org/


Moyenne des avis sur cet article :  4.2/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

7 réactions à cet article    


  • Robert GIL Robert GIL 28 janvier 2015 17:38

    Faut-il vraiment payer toute la dette ?

    Parfois, une dette se règle… en mettant le créancier en prison. Écoutez cette émission de Polémix et la voix Off autour des articles du Monde Diplomatique d’octobre 2014 …


    • eric 28 janvier 2015 19:15

      Nous le peuple à 897 personnes ? Mais alors au culte de la paroisse protestante de la porte ouverte à Mulhouse c’est l’humaninté entière ! ( 4000 participant en moyenne tous les dimanches, sans compter la participation aux différentes activités et notamment au travail social des paroissiens).

      Je vais leur proposer d’écrire aussi une constitution mais plus ambitieuse, pas limitée à la France


      • SDM 94 SDM 94 28 janvier 2015 20:44

        @eric

        897 inscrit qui se sont abonnés à des groupes, je n’ai pas de données le nombre total des inscrits sur la plateforme ni le nombre de visiteurs uniques du site. je sais simplement qu’il y a 591 auteurs d’articles. Sur AV il y a 83409 inscrit pour 9510 auteurs d’articles... et cela ne compte pas le nombre de visiteurs non inscrits qui correspondent à vos 4000 participants...


        • eric 28 janvier 2015 21:50

          Moi non plus, je ne compte que ceux qui participent et qui payent....Et puis je ne parle que d’une paroisse. je pense que la démocratie voudrait que l’on ait des sortes de quotas de temps de parole en fonction d’un représentativité contrôlée par les cotisations. AInsi on aurait l’église catho, puis les protestants, quelque part loin derrière, les 5% de syndiqués, moins les 3% de fontionnaires tenus à un minimum d’obligation de réserve peut être.

          A 897, et compte tenu du passé héroïque de certains vieux communistes, on pourrait vous laisser parler genre une heure par an ?
          Enfin bon, temps que vous ne prétendrez pas sérieusement être le peuple...


        • SDM 94 SDM 94 28 janvier 2015 22:35

          Dans le fond on est d’accord sur l’aspect un brin pathétique de la situation...
          Néanmoins devant la faillite de la démocratie représentative, il me parait important d’avoir un minimum de bienveillance devant les expérimentations de participation citoyennes aussi minimes et maladroites soit-elles


        • eric 29 janvier 2015 12:09

          D’accord, c’est mieux que de ne rien faire. C’est juste que les gens qui s’auto nomment le peuple, il y des précédents historiques qui sont tous catastrophique.


        • neuneu57 neuneu57 29 janvier 2015 19:29

          le sigle est pas terrible je trouve, M6R.fr , c’est pas de la télé !!! trop proche de M6.

          Trop d’éparpillement sur le net , on a le FDG, le blog de JLM, Nous le peuple et j’en oublie, un sac de noeuds !!
          JLM ne parle jamais de la corruption, des affaires politiques sans suite, le pire des fléaux.
          Parfois je me demande si ce ne serait pas volontaire.... ? pourtant je voudrais y croire à ce FDG, mais maintenant avec les félons de Vert opportunistes, rien qu’à écouter leur porte parole je fuis, un arriviste de première.
          Ensuite il faut savoir se mettre à la portée du « petit » français qui entrave pas grand chose à la politique, une constituante c’est quoi ça ? qu’il dirait..
          C’est triste à dire mais le FN parle plus simplement au peuple et se fait mieux comprendre, hélas...
           





Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès