Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Quel sera le nom des futures Régions ?

Quel sera le nom des futures Régions ?

La campagne des régionales est lancée et le premier souci des médias est de faire des sujets et des débats sur le futur nom de ces collectivités territoriales, c’est dire leur désir de promouvoir la citoyenneté dans notre pays.

Il y avait peut-être autre chose de plus urgent…

Je ne sais pas, moi, par exemple informer les français sur les compétences de ces Régions. Combien d’électeurs connaissent-ils les missions des régions et sont capables d’expliquer leur vote en fonction d’un programme clairement établi sur la base de ces compétences ?

Que va faire telle ou telle majorité pour les lycées, la formation, en matière de développement économique, d’aménagement et de développement durable ou bien encore de transports scolaires ou de transports interurbains ?

La bonne démarche pour des médias sérieux aurait d’abord été d’informer les citoyens sur ces compétences afin qu’ils puissent exiger des engagements clairs de la part des candidats sur l’ensemble de ces points au lieu d’aller voter pour la plus belle gueule, pour celui qui parle le plus fort, ou qui proposera le plus beau nom de Région, ou aveuglément pour un parti qui de toutes façons les trahira.

Un débat hystérisé

Les médias fainéants servent la soupe aux partis politiques qui nationalisent la moindre élection locale en obligeant les électeurs à se prononcer sur des thématiques hors sujet, c’est-à-dire l’immigration, la sécurité, par exemple ou qui globalisent la thématique des impôts qui mériterait à elle seule un cours particulier d’instruction civique, au lieu de débattre sur ce qui fait le quotidien de la gestion locale.

Un débat par défaut

Gauche et droite ont fait la preuve de leur incapacité à redresser le pays et à donner une vision au peuple. Ils se trouvent en face d’un troisième larron, le FN, qui ne fera rien d’autre que les deux autres.

Le FN prend une place de plus en plus importante dans le débat actuel et les médias sont là aussi en première ligne. Nous sommes quasiment sommés d’entrer dans le moule du « vote républicain » qui fait désormais office de programme à gauche comme à droite, sans oublier le durcissement du ton des leaders de ces deux partis sur la thématique sécuritaire, preuve s’il en était de la vacuité des programmes et propositions politiques locales.

Ce débat dure depuis près de 15 ans et on nous demande de voter non pas « pour » un parti et son programme, mais « contre » le troisième larron : ça suffit !

Qui seront les vrais patrons des collectivités après les élections ?

Il faut savoir que toute assemblée élue est la proie des lobbies de tous genres qui attendent tous les contrats, les marchés, les aides ou les subventions. Le système est complètement perverti. La réelle marge de manœuvre financière des collectivités locales, compte tenu de cet environnement contraint, est très faible.

Question : doit-on continuer à goudronner, à bétonner uniquement pour répondre à « l’amicale » pression des entreprises (les entreprises du BTP, prévoient 15000 suppressions d’emploi en cas de baisse des commandes publiques), sans examiner les réels besoins des citoyens en ces domaines, ou dans d’autres ? Des communes, des Départements ou des Régions se sont endettés ou ont augmenté les impôts au-delà du raisonnable uniquement pour répondre à ce chantage à l’emploi. Ce n’est rien d’autre qu’une politique de fainéants destiné à favoriser la réélection. On devrait être en droit d’exiger autre chose….

En augmentant régulièrement les impôts locaux des particuliers, les collectivités ont ainsi asséché d’autres secteurs économiques. 

Quel intérêt à aller voter en décembre ?

On a du mal à voir ce que ce scrutin changera : les partis et leurs programmes (ou plutôt leur absence de programme), sont interchangeables. Ce qui changera, c’est que des élus devront quitter leurs fauteuils confortables et se recycler ailleurs (ne vous inquiétez pas pour eux), et que d’autres qui attendaient la place, seront ravis et mettront tout en œuvre pour la garder.

Question compétences et moyens financiers, le vote récent de la dernière loi sur les compétences respectives des collectivités a fait en sorte de ne pas changer grand-chose afin de ne pas diminuer le nombre « d’emplois » d’élus (pas de plan social à craindre chez les élus) et le gouvernement qui souhaitait diminuer le nombre de collectivités a dû reculer devant le Parlement qui voulait les maintenir, utilise désormais l’arme de la baisse des dotations financières.

Enfin, le choix a été fait de conserver des départements croupions qui ne sont plus que des administrations et dont certaines sont déjà au bord du gouffre financier, alors même que les Régions ou d’autres institutions (sociales, notamment) auraient été à même de gérer leurs compétences résiduelles. On aurait pu ainsi éviter de continuer à « nourrir » inutilement plus de 4000 conseillers départementaux et leurs conseillers politiques, c’est-à-dire faire des économies.

Pour finir

Le débat sur le nom des futures Régions est un formidable enfumage. La diminution de leur nombre n’a été qu’un tour de passe-passe gouvernemental qui fera des économies en diminuant le nombre de fonctionnaires et de services d’Etat dans les Régions, alors que ces dernières vont se trouver confrontées à des surcoûts que vous devrez payer (construction de nouveaux palais régionaux pour loger les élus, alignement des primes des fonctionnaires territoriaux, explosion des frais de déplacements,…).

En ce qui me concerne, je ne cautionnerai pas cette mascarade : je n’irai pas voter.


Moyenne des avis sur cet article :  3.67/5   (3 votes)




Réagissez à l'article

27 réactions à cet article    


  • fred.foyn Le p’tit Charles 9 novembre 2015 08:23

    La France découpée en « Landers » comme en Allemagne...c’est le voeu de Merkel alors Hollande en bon toutou obéissant coupe le pays comme un camembert de super marché sans goût ni saveur...La trahison comme en 40 avec Mitterant...


    • Fergus Fergus 9 novembre 2015 09:54

      Bonjour, Le p’tit Charles

      Aucune trahison : ce découpage n’est pas moins pertinent que le précédent. Notez d’ailleurs qu’il n’a suscité, comme je l’avais prédit lorsque la réforme a été annoncée, aucune protestation significative des populations concernées, exception faite de la seule Alsace pour cause d’identité forte.


    • Michel DROUET Michel DROUET 9 novembre 2015 10:03

      @Le p’tit Charles
      Bonjour Le p’tit Charles
      Vous confirmez ce que je dis à propos de cette « réforme » qui est avant tout celle des services de l’Etat. Elle ne s’inscrit en aucun cas dans un processus de décentralisation dont les citoyens pourraient éventuellement tirer profit.
      Et comme les élus se sont bien gardés d’exposer les enjeux, les citoyens en sont réduits à donner leur avis uniquement sur le côté folklorique de la réforme, à savoir le nom des Régions.
      Triste démocratie...


    • fred.foyn Le p’tit Charles 9 novembre 2015 10:08

      @Fergus...Primo..les populations sont des « VEAUX » dixit De Gaulle...

      Secondo...venant de votre part fervant défenseur de la gauche aucune surprise donc...
      mais n’oubliez pas qu’un jour il faudra peut être rendre des comptes sur cette gabegie-mafieuse...
      bonne journée.

    • fred.foyn Le p’tit Charles 9 novembre 2015 10:10

      @Fergus...+++++J’espère que fergus vous aura entendu.. !


    • Michel DROUET Michel DROUET 9 novembre 2015 10:17

      @Le p’tit Charles
      Je vous invite à lire l’article de Fergus publié aujourd’hui sur les fusions de communes.
      Il se livre précisément à une critique de la gabegie financière générée par le mille feuille territorial.


    • fred.foyn Le p’tit Charles 9 novembre 2015 10:30

      @Michel DROUET...Vou savez avec lui il faut lire entre les lignes...
      toujours assis entre deux chaises..c’est mon avis personnel...


    • fred.foyn Le p’tit Charles 9 novembre 2015 10:58

      @Le p’tit Charles...Pour preuce ses moins à répétition..supporte pas la contradiction...la pensée inique dans toute la splendeur du PS...Après eux le déluge.. !


    • Fergus Fergus 9 novembre 2015 13:00

      @ Le p’tit Charles

      Je suis d’accord avec Michel Drouet sur ce que la réforme régionale a engendré, autrement dit pas grand chose d’utile, et sur la réduction de cette réforme à son seul aspect folklorique : le nom des régions.

      « venant de votre part fervent défenseur de la gauche aucune surprise donc... »

      Défenseur de la gauche, certes, mais pas de celle qui est aux manettes. Qui plus est, j’étais un partisan convaincu de la réforme territoriale voulue par... Sarkozy et enterrée par le PS. Comme quoi, lorsqu’on veut coller des étiquettes aux intervenants, il convient d’être plus circonspect . 


    • fred.foyn Le p’tit Charles 10 novembre 2015 07:47

      @Fergus...Comment voulez vous être lucide en défendant un parti politique qui casse notre pays depuis des années.. ?

      Vous êtes forcément endoctriné par des dogmes dépassés...Regardez notre situation onomique..sociale..etc
      Défendre un parti dénote un manque de liberté de point de vu et surtout une morale envers le peuple qui laisse à désiré..Vous n’êtes pas LIBRE tout simplement..même si quelques commentaires de votre part tenten,t de faire la part des choses..La liberté c’est de ne pas appartenir à un parti..pour garder les idées claires...
      Vous n’êtes pas le seul sue Agora dans cette situation ubuesque... !

    • sarcastelle 10 novembre 2015 08:18

      @Le p’tit Charles


      Länder étant le pluriel de land (avec majuscule en allemand), « länders » est infondé. 
      Donc, en français : des lands ou des länder, mais pas les deux à la fois. 

    • fred.foyn Le p’tit Charles 10 novembre 2015 08:22

      @sarcastelle...petit rappel..je sui d’origine américaine..donc le Français ma seconde langue..et je trouve que je me débrouille pas trop mal...et vous qu’en est il de votre Anglais.. ?

      Commentaire « Simpliste » d’une personne en manque de reconnaissance..Un cas intéressant pour un Psy.. !
      bonne journée...(pas de majuscule..)

    • sarcastelle 10 novembre 2015 12:40

      @Le p’tit Charles


      Je suppose qu’en anglais la faute est la même à additionner deux pluriels. 

    • fred.foyn Le p’tit Charles 10 novembre 2015 13:34

      @sarcastelle...
      I couldn’t think of a reply., I didn’t know what to say....Please in English next time.. !


    • oncle archibald 9 novembre 2015 11:14

      Un certain Georges Freche avait décidé de renommer la région Languedoc Roussillon dont il était Président la Septimanie. C’était sans compter sur la susceptibilité des catalans et aussi de l’opposition qui ont empeché cette modification inutile d’aboutir. Observation : il aurait pu et surtout du s’assurer avant de décider que ça allait bien coller .... 


      En parlant de dû : coût de la fantaisie pour le contribuable. Un délire ... les papier à en tête étaient imprimés, les panneaux à poser sur les routes fabriqués etc etc ... 

      Cette anecdote « banale » donne une idée des préoccupations de ceux qui nous dirigent. D’ailleurs Freche qui était extrêmement intelligent et cultivé avait osé dire sur la fin de sa vie qu’il avait vue venir : moi je fais campagne pour les cons, parce que les autres, ceux qui réfléchissent avant de voter ils sont 10% et se partagent à peu près moitié moitié. Pas de temps à perdre pour ramasser quelques 1 ou 2 % de voix si on arrivait à les faire changer d’avis. Tandis que les cons, tu leur tape dans le dos, tu les fait rire en disant une grosse connerie, tu leur paye un pastis et c’est gagné, ils sont flattés, ils t’aiment et ils votent pour toi.

      La démocratie est elle au bout du rouleau ? Peut être bien ....

      Anecdote concomitante à l’affaire de la « Septimanie » : un journaliste qui commentait le fiasco de ce changement de nom pour la région que j’habite avait ironisé sur cette volonté de Freche. Il avait ajouté que Freche voulait aussi rebaptiser la Méditerranée pour la nommer désormais « la mer de Freche ». On en est là .... 

      Pendant ce temps personne ne réfléchit aux conséquences qu’aura son vote et le voudrait-on qu’on aurait bien du mal. Les programmes ne sont qu’un ramassis de fausses promesses très vagues et cent fois ressassées. Si vous les avez conservées relisez donc les professions de foi des candidats aux élections régionales précédentes et cochez ce qui a été réalisé et ce qui ne l’a pas été .. C’est très amusant !

      • Michel DROUET Michel DROUET 9 novembre 2015 13:37

        @oncle archibald
        Très bon commentaire !
        En fait, de démocratie à démagogie, il n’y a qu’un pas


      • zygzornifle zygzornifle 9 novembre 2015 13:26

        on va leur donner des noms Syriens comme cela le vice chancelier et sa patronne Allemande seront content ....


        • zygzornifle zygzornifle 9 novembre 2015 13:30

          @zygzornifle

           et nos « touristes » ne seront pas dépaysés .....


        • zygzornifle zygzornifle 9 novembre 2015 13:29

          "Ce qui changera, c’est que des élus devront quitter leurs fauteuils confortables et se recycler ailleurs (ne vous inquiétez pas pour eux)".........c’est sur qu’eux ne seront jamais touchés par l’obsolescence programmée.....


          • Michel DROUET Michel DROUET 9 novembre 2015 13:39

            @zygzornifle
            Si tout de même, ils s’endormiront définitivement dans leur fauteuil de l’assemblée qui les aura vu vieillir.
            Un point positif : nous ne paierons pas de retraite.


          • Et hop ! Et hop ! 9 novembre 2015 14:18

            Ce projet apparaît pour ce qu’il est, innomable.

            On ne peut pas comparer ces régions créées de toutes pièces et complètement dépourvues d’identité politique, avec les landers allemands qui sont tous des anciennes principautés multiséculaires possédant leurs gouvernements, leurs parlements, leurs chancellerie, presque des anciens États nations, avec une tradition forte d’autonomie politique dans une Allemagne qui n’était pas un État nation centralisé, le Saint Empire romain germanique, une fédération informe, dirigée par un empereur tournant, élu et sans pouvoir.


            • Michel DROUET Michel DROUET 9 novembre 2015 14:44

              @Et hop !
              En fait, il ne s’agit pas de créer une identité, mais de délimiter des circonscriptions administratives, d’où la vacuité de la démarche de dénomination des « régions »


            • Henry Canant Henry Canant 9 novembre 2015 14:26

              On ne nomme pas ces machins, on les numérote.


              • Michel DROUET Michel DROUET 9 novembre 2015 14:44

                @Henry Canant
                Cela ne serait pas plus bête !


              • Antenor Antenor 9 novembre 2015 18:15

                En dessous de l’échelon étatique, deux niveaux administratifs sont suffisants. Fusionner les régions sert à camoufler le fait qu’aucun échelon n’a été supprimé.


                • Michel DROUET Michel DROUET 9 novembre 2015 20:09

                  @Antenor
                  Exact Antenor, et tout cela pour faire plaisir aux élus qui ne voulaient pas qu’on casse leur jouet.


                • sarcastelle 10 novembre 2015 08:26

                  On peut donner aux nouvelles régions n’importe quel nom, même ridicule. C’est sans importance puisqu’elles dureront le temps d’un changement d’idée au gouvernement. Bientôt il y aura un autre découpage.

                  Seules les appellations de nos provinces d’ancien régime conservent quelque classicisme, c’est-à-dire quelque pérennité. Le reste est du bavardage de cornichon dans le vent. 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès