Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Quelqu’un peut dire à Sophie Marceau qu’elle peut voter (...)

Quelqu’un peut dire à Sophie Marceau qu’elle peut voter blanc...

 Sophie fait beaucoup pour le septième art, c’est apparemment le point de vue d’Aillagon en tout cas, elle fait également beaucoup pour le développement de la bêtise, c’est moins souvent évoqué. Pourtant l’actualité lui rend enfin Justice grâce au JDD qui publie une interview dont la teneur donne la juste mesure des dispositions citoyennes et politiques de l’actrice...

"En 2007, j’ai été très embarrassée. Je ne voulais pas voter Sarkozy et encore moins Royal. Alors j’ai eu la tentation Bayrou, qui aurait été un non-choix, un vote lâche. Finalement, dans l’isoloir, j’ai choisi à l’aveugle, en disposant les bulletins devant moi, et ma main est tombée sur celui de Sarkozy ». 

Une question se pose immédiatement, en 2002, elle a fait comment ? C’est pas pareil, Si c’est pareil, personnellement je ne voulais pas de Chirac, je ne voulais pas de Le Pen mais j’ai quand même été capable de faire la différence entre l’extrême droite et la droite, alors il me semble qu’on doit pouvoir faire une différence entre la droite et la gauche. Mais je suis le genre de femme assommante à faire des tas d’histoires pour des détails.

Mais avant qu’elle réalise un nouveau film partiellement financé par l’avance sur recette et le Centre National de la Cinématographie, signalons utilement à cette icône de la république, cette image de la femme française parfaite** que si elle travaille librement, s’il existe en France un système de financement de la culture et des arts, c’est qu’avant elle des hommes et des femmes politiques se sont battus démocratiquement. 

Et que grâce au vote, donc au choix, les citoyens ont fait porter à leurs représentants leur ambition de voir naître des lois autorisant les femmes à voter, à travailler librement sans autorisation de leur mari, à favoriser l’émergence d’une culture plurielle et libre et d’une éducation permettant d’envisager une certaine mobilité sociale. 

En politique, quoi qu’en pense Mademoiselle Marceau, l’ordre économique et social d’un pays sont différents selon les hommes qui gouvernent et la gauche et la droite ont une vision très différente de la façon dont doit s’organiser la société. Les mots utilisés sont les mêmes : liberté, égalité et fraternité mais ils ne recouvrent pas les mêmes enjeux économiques et sociaux. 

Signalons à cette jeune femme moderne qu’elle devrait prendre conscience de l’importance du droit de vote pour la liberté, et du caractère affligeant de ses propos pour ceux qui aujourd’hui encore n’ont pas la moindre possibilité d’exprimer librement leur souhait de faire émerger le modèle de société et de vie auquel ils aspirent.

Rappelons lui que jusqu’en 1944 le droit de vote avait été refusé aux femmes en raison d’arguments misogynes : celles-ci seraient faites pour être des mères et de bonnes épouses. Certains hommes politiques redoutaient l’influence qu’aurait pu avoir le vote des femmes sur l’évolution de la société. Heureusement Sophie n’était pas née.

Sophie Marceau n’est pas seulement une actrice c’est une citoyenne. Elle gagne beaucoup d’argent certes, cela ne fait pas d’elle un être autonome et indépendant du reste de la société car elle bénéficie comme tout un chacun d’une organisation sociale et économique qui résulte d’un choix politique. Ce sont ces choix qui conduisent à la création d’infrastructures collectives publiques lui permettant de travailler, d’élever ses enfants, de les scolariser librement, de se soigner, de circuler sur des routes…

Qu’elle ne puisse percevoir la différence entre la droite de Sarkozy, la gauche de Ségolène Royal et le centre d’un Bayrou est peut-être compréhensible mais qu’elle méconnaisse à ce point la façon de l’exprimer au cours d’un vote est proprement affligeant.

La démocratie prévoit un mode constitutionnel d’expression du non-choix : ce n’est pas le vote Bayrou (un vote lâche ?), ni le vote à l’aveugle, c’est un acte simple, qui est comptabilisé et qui permet aux politiques de mesurer le décalage entre leurs propositions politiques et l’attente des citoyen ou leur déception : le vote blanc. 

Le vote d’une Sophie Marceau influence peu mais en revanche son expression contribue à l’intensification de la bêtise, à la négation de la démocratie, et au développement du « tous pareils » rapidement suivi du « tous pourris » si utiles à l’effondrement de l’engagement républicain des citoyens et à l’émergence d’une considération qui donne aux élites l’impression qu’ils sont les seuls à être suffisamment éclairées s’autorisant ainsi à s’affranchir de l’avis des populations qu’ils gouvernent.

De surcroît, oublier ainsi ce que recouvre le vote et le geste du vote, c’est oublier parallèlement que les femmes n’ont pas toujours eu ce droit politique et social d’expression, et que le droit de vote est un moyen pacifique de faire changer la société en en confiant le gouvernement d’un pays à certains plutôt qu’à d’autres

Que les médias relaient les propos aussi stupides fait réfléchir car notre système démocratique est certes imparfait mais il a un mérite qui ne saurait être réduit à la portion congrue de l’analyse : c’est qu’il met en concurrence des modèles politiques et sociaux qui ne signifient en aucun cas la même chose au regard de l’organisation économique et sociale d’un pays.

Quand une femme, actrice médiatisée, qui s’exprime librement et incarne pour certains la modernité, qui est considérée et récompensée par des Ministres de la République profère de telles aberrations, il y a des raisons objective d’indignation.

Alors accessoirement, rappelons pour sa gouverne à « la femme conquérante et l’actrice ambitieuse » qui « (incarne) la liberté et la révolte « et « l’image de la femme parfaite, et qui « mérite pour cela la gratitude de la République »**, qu’il existe une excellente manière de s’exprimer quand on n’a rien d’intéressant à dire : se taire.

** Discours de Jean Jacques Aillagon lors de la remise de la médaille d’officier des arts et lettres à Sophie Marceau


Moyenne des avis sur cet article :  3.42/5   (76 votes)




Réagissez à l'article

75 réactions à cet article    


  • Fergus fergus 4 février 2009 18:31

    Avec ses déclarations grotesques (j’ai choisi au bonneteau), Sophie Marceau a ridiculisé la citoyenneté et donné un déplorable exemple aux jeunes. Honte sur elle !


    • plume plume 5 février 2009 09:00

      de quel droit pouvez vous jugé son choix ?
      elle à le droit de voter blanc , nul, sarko , royal , lepen et de faire son choix à la fléchette ou par tirage au sort : C’EST SON VOTE PERSONNEL
      qui étes vous pour dire c’est une honte ou elle ridiculise le citoyens

      MAIS QUI ?



    • Fergus fergus 5 février 2009 10:11

      Vous avez raison : c’est son choix personnel, fût-il issu du hasard. Ce n’est donc pas ce que je lui reproche (encore qu’il vaudrait mieux dans un tel cas rester chez soi), mais la médiatisation de cette attitude pour le moins désinvolte et qui ne peut que desservir la pratique électorale.


    • R.L. 5 février 2009 10:42

      L’invitation à venir sur les plateaux de tv concernait la sortie d’un film, d’ailleurs sans importance alors que l’interview fut (trop) long.
      Au non de quoi le journaliste lui a demandé d’exprimer ses opinions politiques ? Au nom de quel légitimié, a-t-elle répondu ?
      Pourquoi ne suis-je pas invité, moi ? Je pense pouvoir affirmer que j’ai beaucoup plus de choses (vécues et anlysées) qu’elle ?

      Remarques  :
      "un acte simple, qui est comptabilisé et qui permet aux politiques de mesurer le décalage entre leurs propositions politiques et l’attente des citoyen ou leur déception : le vote blanc".
      Pas tout à fait d’accord :

      1- comptabilisé : les bulletins blancs sont traités comme les bulletins annulés. Ils n’entrent pas dans le calcul pour être élu. Ainsi un candidat peut être élu, au second tour (cas le plus souvent où il n’y a plus que 2 candidats), avec largement moins que 50 % des voix exprimés.
      Exemple : 3% de bulletins annulés, 39 % de bulletins blancs, 27% pour le candidat A et 28% pour le candidat B. Ce dernier sera élu au deuxième tour avec plus des 2/3 de gens qui n’auront pas voté (se seront déplacés pour s’exprimer) pour lui.
      Ne pas en tenir compte, c’est un déni énorme de démocratie et encourager l’abstention. Mais c’est ce que veulent les tenants du pouvoir...

      2- "Aux élus" (seulement) : justement, c’est le problème. La grand majorité des citoyens ne voient rien, fatigués, usés, inquiets... au quotidien, par tous leurs soucis. Et le travail du dimanche (entre autres) en rajoutera une couche. Ils ont d’autres chats à fouetter que de mieux connaître les traités européens ou le droit économique et financier que leurs élus
      Quant à en prendre la mesure, les politicards s’en foutent depuis longtemps puisque ça ne change rien !

      Avec le charcutage des circonscriptions et le battage médiatique par une presse à l’unisson pour le service des puissants, on mesure toute la dichotomie entre les apparences et le fond, de la farce des élections dans les pays dits démocratiques...


    • plume plume 5 février 2009 10:58

      c’est une actrice de cinéma , pas une femme politique ( et quand bien même )
      le journaliste lui a pauses une question elle a répondu comme n’importe qui dans la rue , point barre
      je ne comprend vraiment pas pourquoi vous lui tombez dessus avec autant de violence
      vous donnez au personne médiatique trop d’importance et de crédit
      moi ce qui me fait bondir c’est plutôt le contenu du journal de 13h ou 20h aucun information pertinemment voir aucun informations
      10 minutes sur le sport ou le monde de spectacle , 10 sur la vie merveilleuse d’un tailleur du pierre vivant au fin fond du massif central , 5 minutes sur la météo 5 minutes sur la vie au états unis et 2 minutes sur la politique formidable de notre grand , beau et fort président : et ça ça m’énerve bien plus

      mais si non détendez vous un peu  smiley , vous allez vous fatiguer pour rien , la route est longue smiley


    • dom y loulou dom 5 février 2009 12:42

      ben voyons plume... alors le devoir civique ya qu’à en faire de la choucroute et tirer à pile ou face ...

      étrange conception de la liberté de choix

      Mademoiselle Marceau, dont j’étais très amoureux lors de la boum qui l’avait révélée, sisi, sans doute comme tous les ados de ma génération, lol, accepte sans broncher le fait que notre société est en dérive complète et que cela provient essentiellement du désistement et de l’abdication à être des hommes et des femmes entiers des pieds jusqu’à la tête...

      et non des objets dont on servirait le sexe et le ventre tandis que le coeur est étouffé par le nombre haineux et la tête lobotomisée par une telle affluence de stupidité que tous les neurones n’arrivent plus à se connecter, tant ils sont envoyés de berzerk et affolés par les menaces. 

      faites l’invocation, protégez-vous des démons qui ravagent les esprits et nourrissent nos mauvais penchants. Axez-vous. www.ludus.ch



      Merci Sophie, t’es belle et encore aujourd’hui je te porterais bien les globes. lol  smiley

      sans vulpir offnser notre cher Christophe... enfin si vous êtes encore ensemble ... sinon... je vous proposerais bie une soirée aux chandelles en mini-jupe... promis je ne parlerai pas de politique.



      il n’y a apparemment pas grand chose d’autre à dire. miam... smiley




      heureusement que les élections ce n’est qu’une fois tous les cinq ans... tellement c’est fatigant de réfléchir...

      parce qu’avec des votes pareils on pourrait aisément se croire à la foire aux immortels.  smiley


    • plume plume 5 février 2009 14:03

      quel rapport entre le devoir civique et ce que pense sophie marceau du devoir civique ?

      êtes vous si faible d’esprit , que n’importe quel parole ou écris d’un homme (ou femme )de paillettes vous fasse changer d’avis ou vous ébranle dans vos grande conviction  ?


    • dapeacemaker911 5 février 2009 14:43

      a vous entendre toutes les miseres du monde sont causé par une "star"... c est un peu ridicule.
      Sophie Marceau n est qu une actrice ce qui n en fait pas un exemple en soit il me semble.

      Ce cas est juste et malheureusement, juste revelateur de la betise massive qui attaque notre pays.
      Entre ceux qui ont voter pile ou face, ceux qui ont voter pour "gagner plus" ceux qui ont voter pour que "la france bouge" etc etc....

      tout ceux qui votent sans rien comprendre... en resumé tout ceux qui votent ; sont aussi honteux que cette bonne femme./

      Tous les gouvernements suivent grosso modo la meme ligne depuis la 2nd guerre mondiale. de gauche comme de droite.

      Manque de curiosité chez les gens... donc manque d apprentissage et de comprehension !

      Dam


    • geko 4 février 2009 18:38

      Procès d’intention qui me semble un tantinet excessif !

      1) Le vote blanc est compté comme abstention mais pas reconnu !

      2) Au deuxième tour point de Bayrou !

      3) J’ai aimé sa franchise et elle m’a plutôt fait rire ! Perso j’ai voté par défaut la populiste du Poitou pour voter contre le populiste actuellement locataire de l’Elysée !

      4) Vous vous faites l’écho des merdias qui ont fait le "buzz" sur cette anecdote alors que l’actrice venait parler de son film !

      Finalement vous auriez aussi pu vous abstenir, j’avais déjà oublié cette peopolerie qui n’a d’autre objectif que l’audience et qui n’est pas de la volonté de l’actrice !

      Vous avez un article quand Cécilia n’a pas été voté ?


      • Grasyop 5 février 2009 10:09

        Quelqu’un peut dire à l’auteur de l’article qu’il se plante car le vote blanc n’a pas d’existence légale en France ? Ah ça y est, c’est fait, merci Geko !

        Ceci dit, c’est vrai que c’est regrettable de voir une personnalité, quelqu’un qui peut servir de modèle pour beaucoup de gens, déprécier publiquement un acte citoyen tel que le vote.


      • geko 5 février 2009 15:03

        Tout à fait Grasyop !

        Le fond de ma pensée : L’auteur qui est une femme ne peut pas "encadrer" l’actrice, ce qui est son droit. Mais étriller l’actrice sur son manque de moralité pour éxuter sa jalousie et d’une laideur vraiment insupportable ! Ou quand AV se transforme en défouloir...


      • Kalki Kalki 4 février 2009 20:20

        Et 7 ans apres ?


      • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 4 février 2009 19:38

        	 	 	 	 	 	

        Eh ! à une actrice de cinéma... faut quand même pas trop en demander !!!!

         

        @+ P@py


        • Céline Ertalif Céline Ertalif 4 février 2009 21:00

          Non, Ludo, mais les actrices de cinéma, même de talent, ont un droit imprescriptible à être aussi conne que toute autre (et même que tout autre !). Soyons démocrate, que diable !


        • Tonton Tall 5 février 2009 00:21

          sois pas jalouse, Céline, t’es belle aussi, tu sais ... smiley


        • Radix Radix 4 février 2009 19:47

          Bonjour

          Vous avez écrit  : "En politique, quoi qu’en pense Mademoiselle Marceau..."

          Et là, je m’insurge : cette comédienne ne pense pas Madame, elle communique !

          Radix


          • appoline appoline 4 février 2009 20:07

            Madame donc, commence à avoir des heures de vol mais quand on naît avec un demi poids chiche dans la tête, hélas c’est irrémédiable. Alors, je ne suis pas étonnée qu’elle joue à "pique-pique" dans l’isoloire. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elle ne fait pas grand étalage de son intelligence et pour cause, la bécasse en est démunie, mais bon, pour faire ce qu’elle fait, pas besoin d’avoir fait l’ENA.


            • abdelkader17 4 février 2009 21:43

              C’est ca le mode de raisonnement du peuple élu par les médias , le néant.


              • Zalka Zalka 5 février 2009 12:31

                Le peuple élu par les médias ?

                L’intérieur de votre crâne doit être dans un foutoir pas croyable...


              • claireopale claireopale 4 février 2009 21:44

                vos critiques sont lamentables !!
                elle a le mérite d’etre honnete.... une valeur peu présente sur ce site !
                vos bassesses sont mesquines et machistes


                • abdelkader17 4 février 2009 21:49

                  @claireopale
                  On s’en contre fou de Sophie Marceau et de toutes ses conneries c’est insignifiant.


                  • abdelkader17 4 février 2009 21:57

                    @Claireopale
                    Les femmes pour qui j’ai de l’admiration son tles suivantes Germaine Tillion, DJamila Bouhired Dulcie sptember, Giséle Halimi.... pas cette espèce de clique de nombriliste sans cervelle.


                    • claireopale claireopale 4 février 2009 22:08

                      pour quelqu’un qui s’en fout...vous etes plutot épidermique sur ce sujet !!!
                      puis comme il faut vous mettre les point sur les I
                      sachez que Melle Marceau ou Melle Machin c’est pareil..... L’honneteté surtout médiatique est plutot courageuse quand on connait comment on peut etre lynché pour avoir donné son opinion
                      ex  : Mr Faudel....
                      L’hypocrisie est encouragée....triste pays !


                    • abdelkader17 4 février 2009 22:41

                      @claireopale
                      "L’honneteté surtout médiatique"
                       les gens qui se couchent comme des larves devant le pouvoir politique et médiatique pour en tirer quelques subsides ou reconnaissance ca semble être un titre de gloire aujourd’hui.
                      Prime aux félons et aux renégats ainsi va la société Française sous l’ére Sarkozy.


                      • claireopale claireopale 4 février 2009 22:52

                        si la societé francaise vous déplait vous savez ce qui vous reste à faire !!! non ?
                        Mais ailleurs c’est pas mieux et vous le savez, pour vos opinions on vous emprisonne !!! mais de ces pays je n’entends jamais des critiques de leurs ressortissants....bizarre tout ca !!!! non ?
                        c’est tellement facile de critiquer un état de droit et de le salir, n’est ce pas abdel kader !!!!
                        la lacheté est courante et je vous excuse


                      • abdelkader17 4 février 2009 22:59

                        @
                        La critique quand elle est constructive est saine pour la démocratie.

                        "La démocratie est le pire des régimes à l’exception de tous les autres"
                        Churchill
                        Dois je vous rappelez que nous sommes des nationaux Français, si c’était une invitation au voyage je vous en remercie.



                        • claireopale claireopale 4 février 2009 23:11

                          je souligne votre étroitesse d’esprit en faisant des généralités.....
                          les démocraties périront par leur molesse et faiblesse
                          je vous laisse méditer sur les charmes de melle marceau pour apaiser vos velleités
                          bonne soirée cher mr kader


                          • Tonton Tall 4 février 2009 23:15

                            M’en fous .... Sophie a de beaux yeux et de beaux lolos.... et le reste n’a aucune importance... smiley


                            • Tonton Tall 4 février 2009 23:17

                              En clair ... je l’aime !

                              Touche pas à ma copine ! :->


                            • COLRE COLRE 4 février 2009 23:26

                              Tiens ?! on se retrouve sur de saines réactions !… smiley


                            • Tonton Tall 5 février 2009 00:19

                              salut Colre
                              c’est comme ça que les hommes doivent être, n’est-ce pas ?


                            • COLRE COLRE 4 février 2009 23:23

                              "il existe une excellente manière de s’exprimer quand on n’a rien d’intéressant à dire : se taire".
                              Que n’avez-vous suivi ce bon conseil… !

                              J’ai un peu honte que ce soit une femme (Louisa ?) qui lâche les chiens sur une actrice. Vous êtes fière du fil que vous avez sécrété ? : "grotesque, ridicule, conne, menteuse bourgeoise, demi-pois chiche, bécasse, démunie d’intelligence, nombriliste sans cervelle…"

                              Tout ça pour ça ! hésiter entre Sarko ou Ségo, il y a des millions de gens qui ont hésité… Tous ont participé au développement de la BÊTISE ?


                              • claude claude 5 février 2009 17:57

                                bonjour tout le monde !

                                j’avais relevé moi aussi le moyen peu banal pour sophie marceau, de se décider pour tel ou tel candidat.
                                cela m’a foutu en boule, mais je me suis ravisée ensuite, car tout ce qu’on demande à cette dame, c’est de faire correctement son métier de comédienne, pas d’être une référence intellectuelle, politique ou spitituelle.

                                qu’elle ait un pois chiche en guise de cervelle est son problème.

                                je crois que si on interrogeait les citoyens sur la démarche suivie pour mettre un bulletin dans l’urne, nous risquerions d’avoir de grosses surprises sur les méthodes employés pour fixer leur choix !!!

                                avant de mettre mon bulletin dans l’urne, même après avoir pesé le pour/contre de chaque candidat, j’ai toujours cette impression bizarre de jouer à la roulette russe...

                                alors, on n’est pas loin du bonetto de sophie marceau...


                              • abdelkader17 4 février 2009 23:38

                                @colre
                                un peu de gymnastique n’a jamais fait de mal à personne bien au contraire.


                                • Yohan Yohan 5 février 2009 00:28

                                  Dites ! La bretelle qui glisse à Cannes, ça entre dans le Q.I ?

                                  Les bonheurs de Sophie font le malheur de certaines. Pourquoi s’attarder sur elle et franchement, est-ce qu’on a besoin de ses lumières. ?


                                  • Gül 5 février 2009 00:39

                                    M’enfin !!!

                                    Mais on s’en tape complètement de ce qu’a fait Sophie Marceau ! smiley

                                    Après, ben c’est une super jolie femme, à qui à mon avis il manque un côté mystérieux (j’aime pas trop l’aspect adolescente éternelle), mais bon, y a rien à dire, c’est une bombe !!!

                                    Pour le reste, je le répète, on s’en tape !!!


                                    • Fergus fergus 5 février 2009 10:17

                                      Salut, Gül. Globalement, vous avez raison, mais je persiste à penser qu’elle n’aurait pas dû aborder (ou répondre à) cette question, eu égard à l’influence qu’elle peut avoir sur les jeunes, influence dont j’ai pu constater l’impact hier les discussions de gamines parties voir Lol.
                                      Sur un autre plan, d’accord avec le côté éternelle ado qu’elle gagnerait peut-être à estomper. 


                                    • Le péripate Le péripate 5 février 2009 00:46

                                       Comme quoi le hasard fait parfois mieux les choses que les fidélités, les habitudes, les espoirs infantiles, les calculs maniaques. La prochaine fois, je fais comme elle, sauf s’il y a quelqu’un qui vaut vraiment le coup, genre un modeste. Mais comme c’est pas demain la veille ! 
                                      Quant au vote blanc, vous vous voyez devant la télé : Blanc a été élu ! Aucune chance. Il n’est pas inscrit sur les listes.
                                      Mieux, on pourrait tirer quelques noms au hasard dans l’annuaire. Ca peut pas être pire.


                                      • iomej 5 février 2009 07:35

                                        Le droit de vote est un DROIT, pas un DEVOIR.
                                        Et chacun fait de son droit ce qu’il veut. Il se détermine comme il veut. Il vote, il ne vote pas, il vote blanc.


                                        • SALOMON2345 5 février 2009 12:17

                                           à IOMEJ
                                          D’accord avec vous, à la condition que celui qui n’a pas participé au "CHOIX" - usant de son DROIT qui n’est pas un DEVOIR, dites-vous - n’émette ensuite aucune critique à l’encontre d’un pouvoir (de gauche, du centre ou de droite) dont il a ignoré volontairement l’avènement au prétexte que rien au menu ne convenait à ses aspirations personnelles !
                                          Notre république permet à tout citoyen (je sais, c’est difficile), de prétendre recevoir les suffrages de ses concitoyens et, la perfection nexistant pas - sauf chez les dingues qui malheureusement ont ensanglanté l’Histoire - nous bénéficions du "meilleur" système parmi les pires !
                                          Que celui à qui cela déplait se présente : peut-être aura-t-il mon suffrage...si....
                                          Salutations.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

louisa jasmin

 


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès