Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Qui cache qui ?

Qui cache qui ?

L’affaire Woerth-Bettencourt, me disais-je l’autre fois, a été vraiment bien étouffée durant les vacances, et la diversion sécuritaire a fait son petit effet… les lois désirées sont loin d’être applicables et appliquées, et j’imagine que la déchéance de la nationalité ne va pas faire baisser le nombre d’habitants de sitôt : et pendant ce temps-là,” l’ a-justice” fait son travail.

En même temps, c’est que depuis la rentrée politique l’affaire Woerth refait surface, et sa position est tellement intenable que l’on commence à en rire doucement… et oui, il y a quelqu’un ici qui cherche à faire tomber ce pauvre homme…à moins que ce ne soit pour mieux cacher autre chose : alors peut-être la réforme des retraites ? Il est vrai que le jour approche, et que cette réforme n’a pas vraiment, on peut le dire, bénéficié d’une campagne d’information et d’explication (enfin de propagande) à la hauteur de ce qu’on peut voir habituellement. On n’entend absolument rien concernant cette réforme, et j’imagine qu’on va bien vite oublier cette histoire d’insécurité -à moins qu’on en ait encore besoin d’ici-là !

Bon, mais la réforme arrive le 7 au parlement, et elle ne sera pas votée (c’est étrange cette démocratie où l’on connaît d’avance le résultat des votes) avant plusieurs semaines. En attendant il y aura une grande manifestation à cette date, et qui devra donner au gouvernement la température du climat social. Et puis entre temps l’Iran remplit son combustible, les troupes américaines se déplacent d’Irak vers on ne sait où, les « négociations » entre Israël et Palestine doivent reprendre à Washington….

Il y a tellement d’évènements importants qui se cachent mutuellement dans la sombre mélasse médiatique qu’il est impossible de s’y retrouver et surtout de lutter sur tous les fronts… qui cache qui ? la bourse prend presque quatre pourcents, le prix de l’or atteint des sommets, le Pakistan est inondé et il y a des soupçons qui naissent quand à la réalité du bouchage du puits de BP dans le Golfe du Mexique.

Parallèlement, on apprend que les entreprises du CAC40 ont vu leurs profits augmentés de 85%, que les prix des céréales et de la viande vont augmenter, qu’une femme va être lapidée en Iran, que le PIB des palestiniens a chuté de 30% par rapport à l’année 2000, et que Laurent Fignon est mort…

Que faut-il retenir de tout cela ? Comment relier toutes ces informations entre elles, leur donner un sens ?

En quelques mois, la machine mondiale semble être devenue folle, et nous ne savons plus où nous situer dans ce labyrinthe : certains perdent pied, et se dirigent peu à peu vers des tensions extrêmes… les uns veulent « faire la guerre » contre les délinquants (enfin aux étrangers surtout), et les autres veulent faire la guerre contre ceux qui veulent la faire (la guerre)… tout le monde veut sortir de ce labyrinthe, et n’y parvient pas. Enfin quand je dis tout le monde, je parle des pays « du nord », ceux qui sont en train de tout tenter pour ne pas voir leur pouvoir remis en cause ; car ailleurs, dans les pays « du sud », la crise est au mieux une aubaine, au pire une petite déprime. et le fait qu’ils aient compris (ou pas) ce qui se trame ne change rien au fait qu’ils préfèrent accumuler aujourd’hui ce qu’ils peuvent sans penser à demain.

Penser à demain, et savoir ce qui va se passer, c’est pourtant ça le boulot de nos chers dirigeants. un monde meilleur est tout de même difficile à envisager, et on hésite plutôt entre le meilleur des mondes ou 1984… “on n’établit pas une dictature pour sauver une révolution, on fait une révolution pour installer une dictature”, disait Orwell. comment ne pas y penser ? comment ne pas voir quels changements sont en train de se mettre en place ?

Il semble que nos gouvernants y pensent, eux, mais et nous ?

Caleb Irri

http://calebirri.unblog.fr


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (15 votes)




Réagissez à l'article

8 réactions à cet article    


  • Alpo47 Alpo47 3 septembre 2010 12:33

    Nos dirigeants sont dépassés et se contentent de donner l’illusion qu’ils sont toujours à la barre.
    Oui, le monde change, de tout point de vue, et le « cyclone » ne fait encore que nous effleurer.
    Les diverses facéties de la communication du Pouvoir ne sont là que pour masquer l’essentiel : Nous sommes arrivés à un moment charnière de l’histoire de l’humanité.


    • slipenfer 3 septembre 2010 13:08


      Penser à demain, et savoir ce qui va se passer, c’est pourtant ça le boulot de nos chers dirigeants.

      Ils ne pensent pas et ne sont pas nos dirigeants !
      l’ordre règne mais ne gouverne pas

      RE.
      Cette vidéo tente de démêler les fils « discrets » qui relient dans l’ombre « nos » élites politiciennes aux élites financières néo-mondialistes. (LLP:Le Monde Souterrain)


      )

      • Kalki Kalki 3 septembre 2010 20:25

        « Penser à demain, et savoir ce qui va se passer, c’est pourtant ça le boulot de nos chers dirigeants. »

        Je ne pense pas qu’ils aient ingurgité ensemble, avec leurs conseillers les informations que je vous ai donné : ou alors il les ont colorés de leurs aprioris, menant a une position d’autodéfense : tout en ne comprenant déjà pas la réalité actuelle ( ni sa propre réalité psychologique ). Ils ont surement fait leur groupes et leur réunions « secrètes » sur des sujets : technique, économique et éthique qu’ils n’ont pas pu appréhender : et ils ont eu peur, peur du miroir de la réalité qui n’est plus spectacle

        Mesdames et messieurs, le spectacle est terminé

        Quelque soit la voie qui sera prise dans l’histoire de l’humanité : La voie de la paix, ou la voie du contrôle : ce sera la machine qui gagnera encore la guerre

        Échec et mat


      • Kalki Kalki 3 septembre 2010 21:00

        Dans une partie d’échec, entres personnes civilisés : quand le « roi » est échec et mat, la parti est terminée : c’est courtois, le « roi » se rend, le « roi » ne peu pas être pris.

        A vous de choisir votre voie, la raison ou la déraison


      • Kalki Kalki 3 septembre 2010 13:48

        Je peux vous décrire le processus en cours pour une société de contrôle :

        a) Peur, peur du chaos, qui en fait existait depuis toujours dans la société : mais les dirigeants n’en avaient pas conscience ( car l’information ne leur arrivait dans leur espace cognitif )
        1) la réel liberté des gens ( les lois sont aussi faites pour ne pas être totalement suivi, en haut comme en bas de la société : l’échange libre existe depuis toujours ).
        2) La peur de perdre propre la place dans la société de l’élite : peur de perdre le contrôle (dans un système qu’il croyait simple : alors qu’il est complexe ).

        b) D’ou la volonté de contrôler le monde, l’internet, les esprits, et les SHADOCKS(la populace, qui ne doit servir a rien, mais qui doit travailler même pour rien, et surtout pour rien) ;

        Les shadocks doivent pomper bien sur ... ils ne sont fait que pour pomper n’est ce pas ? , c’est à dire le peuple n’ai fait que pour travailler, c’est ca place ( pensent t’ils tous )

        Cela n’a JAMAIS ÉTÉ LE CAS : la technologie ne fait que révéler cela :
        1) il n’y a jamais eu que le travail dans la vie d’une personne, et il n’y a jamais que l’économie capitaliste ou le chiffre PIB dans la société
        2) le travail EST MORT

        Vous n’y changerait rien en vous battant contre cette idée : car c’est UNE RÉALITÉ : c’est un fait

        Maintenant construisez votre nouvelle société, et je vous dis une seconde chose à tous : le contrôle, ca ne fonctionne pas : ce n’est pas la bonne méthode

        Le contrôle est voué à l’échec, la société de contrôle n’a jamais fonctionné, et la société de controle n’a jamais existe comme dans la tête de ceux qui en rêvent : la nature humaine, sociologique, psychologique sera toujours incontrôlable. IL Y AURA TOUJOURS PLUSIEURS NIVEAUX DE VÉRITÉS. La volonté de contrôle est le refus de la société en tant que TOUT : ce tout qui est PLUS que la somme des parties : CE TOUT qui est nécessaire plus que JAMAIS : ce tout est la solution

        il est temps de faire la paix économique, ce n’est pas une révolution, c’est une évolution : que vous vouliez ou non

        Evolution Nécessaire, plus que jamais


        • Kalki Kalki 3 septembre 2010 13:50

          Un été financier pourris ? ou la réalité qui se met à jour ?

          "L’économie mondiale, qui double maintenant tous les 15 ans, environ, et elle va bientôt doubler toutes les semaines ou tous les mois." Economics Of The Singularity, Robin Hanson / Juin 2008 IEEE

          L’économie, comme la société, est fait pour les êtres humains.

          « Rien n’est plus puissant qu’une idée dont l’heure est venue »

          Cette citation de Victor Hugo s’applique selon Götz Werner au « Revenu de Base » qui a le vent en poupe en Allemagne. C’est Olivier Auber, créateur du concept (génial) de « perspective numérique », et germanophile enthousiaste qui nous a twitté ce matin un lien vers une traduction d’une interview , publiée sur Médiapart de cet entrepreneur Allemand à succès fondateur de la chaîne de magasins « DM ».

        • Deenye Deenye 3 septembre 2010 19:49

          “on n’établit pas une dictature pour sauver une révolution, on fait une révolution pour installer une dictature”

          L’une des meilleures phrases d’Orwell.

          Avec celle-ci : « Personne ne prend le pouvoir avec l’intention d’y renoncer. »

          Et celle-là, très actuelle :

          « Le discours politique est destiné à donner aux mensonges l’accent de la vérité, à rendre les meurtres respectables, et à donner l’apparence de la solidité à ce qui n’est que vent. »

          Bien à vous


          • BA 4 septembre 2010 10:15

            Samedi 4 septembre 2010 :

            Légion d’honneur : Maistre a écrit à Woerth pour le remercier, selon le JDD.

            Deux lettres de remerciements de Patrice de Maistre à l’actuel ministre du Travail Eric Woerth, qui a reconnu jeudi être intervenu pour l’attribution de la Légion d’honneur au gestionnaire de la fortune de Liliane Bettencourt, ont été saisies par les enquêteurs, assure samedi le JDD.

            Le premier courrier, daté de juin 2007, est un message manuscrit dans lequel l’homme d’affaire s’adresse à Eric Woerth, alors ministre du Budget en l’appelant « cher Eric », et le « remercie » de « son soutien » pour l’obtention de la décoration, selon la même source.

            Dans une seconde missive dactylographiée, le gestionnaire de la fortune de la milliardaire, renouvelle ses remerciements tout en demandant au ministre de lui remettre la Légion d’honneur, ce que M. Woerth fera en janvier 2008 alors que sa femme Florence venait d’être embauchée par Patrice de Maistre au sein de Clymène, la structure financière chargée de gérer le patrimoine de Mme Bettencourt.

             

            http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5hvlJRXLE0ZBH_8hPbrFKEBzs QaKg

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès