Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Qui veut la peau des lanceurs d’alerte ?

Qui veut la peau des lanceurs d’alerte ?

D’Hervé Falciani à Bradley Manning, en passant par Julian Assange, Michèle Rivasi, Edward Snowden, Irène Frachon, Edwy Plenel, Hervé Kempf et tant d’autres, on tente en vain de comprendre cette justice qui poursuit ceux qui alertent, plutôt que de traquer ceux qui sont montrés du doigt.

Dès 2008, jacques Testart, dans les colonnes du journal « la décroissance » évoquait ces citoyens qui viennent sur la place publique pour alerter les populations du danger qui les menacent : « Ils sont souvent au premier rang de l’innovation (chercheurs, ingénieurs), ou de la production (ouvriers, paysans, …mais parfois témoins par hasard (riverains, consommateurs,…). Leur alarme est systématiquement contrée par les institutions, industriels, commerçants qui estiment leur intérêts menacés et utilisent tous les moyens pour faire taire le gêneur (menaces, harcèlement, mise au placard, licenciement, procès…) et souvent ça marche ! Alors l’alerte s’éteint, chacun peut circuler, il n’y a plus rien à voir ». lien

On pourrait, comme le fait remarquer judicieusement Edwy Plenel, évoquer le travail essentiel des journalistes, dont il déclare : « le journaliste à pour mission d’être un lanceur d’alertes » (lien), mais la presse, à quelques exceptions près, est plus suiveuse, que suivie.

Plenel à démontré, avec l’affaire Cahuzac, qu’il mettait ses actes en cohérence avec ses paroles. lien

C’est l’occasion de rappeler que Cahuzac avait été informé, dès l’été 2010, des activités illicites de la banque HSBC, et que son frère Antoine était à l’époque l’un des responsables de la filiale française de cette banque. lien

Mais revenons à nos lanceurs d’alerte.

Les sujets de s’inquiéter ne manquent pas : nucléaire, grands projets inutiles, (lien) OGM, vaccins tueurs, médicaments dangereux, fraude fiscale, dioxine, amiante, (il aura fallu près d’un siècle pour en confirmer son danger) chemtrails, lasagnes au cheval, saumons d’élevage toxiques (lien) tensio-actifs, (lien) gaz de schiste (lien), esclavage dissimulé (lien), harcèlement au travail, espionnage des populations, réchauffement climatique (lien), pesticides…etc.

Les lanceurs d’alerte le payent souvent cher : souvent licenciés, comme André Cicollela, puni pour avoir dénoncé les dangers des éthers de glycol, privé de moyens de travail comme Carmen de Jong, pour avoir dénoncé l’abus des canons à neige, ou comme Christian Vélot, dénonçant les OGM et du coup privé de tous ses crédits de recherche en 2008lien

Citons aussi le docteur pneumologue Irène Frachon qui s’est battue pendant des années, quasiment seule contre tous en tentant d’alerter l’opinion des dangers du Médiator.

Dès 1990, François Brenot, son chef de clinique avait mis en cause un « coupe faim », diffusé par Servier, l’Isoméride provoquant une HTAP (l’hypertension artérielle pulmonaire), pouvant déboucher sur la mort du patient.

En 1996, le « New England Journal of Medicine  » confirme le diagnostic du docteur, et l’Isoméride est enfin retiré du marché en 1997.

Or en 2006, Irène Frachon découvre dans le journal « Prescrire  » un article qui déplore que le Médiator, proche de l’Isoméride, continue d’être prescrit. lien

Il faudra attendre 3 longues années pour que ce médicament dangereux soit finalement interdit, mais en attendant cette logique décision, près de 2 millions de français l’auront utilisé, et certains l'auront payé de leur vie. lien

Une autre femme courageuse, Michèle Rivasi a réussi à démontrer que la catastrophe de Tchernobyl avait bien pollué durablement une bonne partie du territoire français, (lien) alors qu’en haut lieu, Valéry Giscard en tête, on avait affirmé sans scrupules, qu’il n’y avait aucun danger. lien

Au chapitre des femmes qui alertent, comment faire l’impasse sur ces Femens, qui en arborant leur poitrine, viennent dénoncer soit le despotisme d’un Poutine, (vidéo) ou soutenir leur sœur tunisienne, et qui en payent le prix fort ? lien

Et quid de José Bové qui, avec quelques autres, s’est illustré en fauchant les parcelles plantées en OGM ? lien

Personne n’a oublié Hervé Falciani, qui, découvrant que les contestables pratiques de sa banque, (HSBC) s’en était ouvert à ses supérieurs, lesquels n’en avaient pas tenu compte.

Du coup, il quitta sa banque, mais en emmenant avec lui les preuves des délits : 130 000 comptes clients, parmi lesquels, 8993 exilés fiscaux français, qui y avaient déposé leur pécule afin d’échapper à l’impôt.

On sait aujourd’hui qu’Eric Woerth, ministre du budget à l’époque, ayant eu communication de cette liste, avait modestement obtenu la « régularisation » de 20 fautifs, ce qui avait permis tout de même à l’Etat de récupérer 500 000 euros (lien) alors que la somme récupérable est de l’ordre de 50 milliards d’euros, que les paradis fiscaux recèlent près de 10 000 milliards d’actifs financiers (lien) et que les 21 paradis fiscaux liés à l’Europe provoquent plus de 100 milliards annuels de perte de recettes fiscales. lien

En attendant, Falciani qui aurait pu au moins espérer un remerciement, a d’abord été arrêté en Espagne, s’est retrouvé en prison, et il est toujours recherché par la Suisse qui le menace de 7 ans et demi de prison. lien

Il a été libéré depuis, et devrait revenir sous peu en France, sous haute protection, pour travailler avec le fisc (lien) puisqu’une loi française le protège dorénavant, grâce à un amendement écologiste voté par l’assemblée nationale le 11 juin dernier. lien

Par contre Bradley Manning est en prison, et il semble bien que ce soit pour longtemps, menacé par la justice américaine de 20 années de détention pour avoir communiqué les fameux 250 000 câbles diplomatiques, et les 500 000 rapports militaires américains, documents transmis au site WIKILeaks, que Julian Assange a pu exploiter avec succès.

Quid du calvaire subi par Manning ? Détenu depuis plus de 1000 jours, tenu au secret, dévêtu, privé d’intimité, contraint de dormir sans obscurité, le rapporteur spécial des Nations Unies évoque à son sujet un traitement inhumain et dégradant. lien

Julian Assange, depuis le 16 aout 2012, est toujours dans sa prison dorée de l’ambassade d’Equateur, pour avoir mis sur la place publique les documents de Manning. lien

Officiellement sous le coup d’une demande d’extradition portée par la Suède pour un viol qui n’en était pas un, d’autant que les 2 « plaignantes » ont retiré leur plainte.

L’accusation est appelée « sexe par surprise », ce qui est en Suède la qualification du refus de mettre un préservatif, (lien) alors que d’après Assange, le rapport sexuel était consentant. lien

Finalement, on a appris qu’aucune des 2 jeunes femmes impliquées dans cette affaire n’avait porté plainte, et que la procureure suédoise avait en fin de compte laissé tomber la plainte pour « viol » ne conservant que celle « d’attentat à la pudeur ». lien

Toujours est-il que Julian Assange est encore menacé, conscient que derrière la justice suédoise, c’est le gouvernement américain qui tente de le mettre en prison.

Aujourd’hui, c’est Edward Snowden qui est menacé (lien), pourtant, son geste citoyen aurait dû être récompensé, puisque c’est lui qui à révélé le scandaleux programme PRISM, mis en place par le gouvernement américain, lequel programme espionne, dans la pure tradition du roman de Georges Orwell, les populations, en surveillant les mails, les messages skype, les publications facebook, et les appels téléphoniques en toute illégalité.

Les groupes de défense des libertés numériques se multiplient, et sous la bannière de l’EFF (Electronic Frontier Foundation), avec l’aide de Tor, un logiciel qui permet de surfer anonymement (lien), la résistance s’organise afin de maitriser des technologies, refusant l’autorité, voire contestant les conventions sociales. lien

Stéphane Hessel n’avait-il pas affirmé : « …et donc quand il y a des valeurs légitimes et qui ne sont pas appliquées légalement, il faut savoir désobéir ». lien

Désobéir, c’est donc entrer en résistance.

D’autres parades à l’espionnage gouvernemental existent : le site « wikistrike  » en propose quelques-unes : Eviter les smartphones, préférer comme boite mail certains services de messagerie à d’autres, idem pour les moteurs de recherche, certains, comme le Réseau Privé Virtuel (VPN) permettent de se connecter anonymement. lien

Le détail des conseils est sur ce lien, ou celui là  :

La meilleure nouvelle est peut-être pour les héritiers de Georges Orwell, puisque son livre, 1984, retrouve un regain de popularité, et sur les sites de vente en ligne, dès le lundi 10 juin, les ventes étaient en augmentation de 126%. lien

Comme dit mon vieil ami africain : « celui qui t’enseigne vaut mieux que celui qui te donne ».

L’image illustrant l’article vient de « devismutuelle.com ».

Merci aux internautes de leur aide précieuse

Olivier Cabanel

Articles anciens

Cette terre qui crie Non Santo

Des sous et des déçus

Faire sauter la banque

Il fait trembler les paradis fiscaux

On a marché sur la thune

Les enfants d’Hessel

Hackers Battants

Les Robins des voix

La résistance sur un plateau

Journalisme servile ou opprimé ?

Quand on a Cantona

Wiki the leaks

Gêneuse pour la neige

A découvrir le blog « stop paradis fiscaux  »


Moyenne des avis sur cet article :  4.56/5   (27 votes)




Réagissez à l'article

41 réactions à cet article    


  • clostra 17 juin 2013 10:19

    Olivier, merci.

    quasi 1 million de morts depuis qu’on tente de dire notre système de santé (dit le meilleur au monde, mais pour qui ?), en particulier les prescriptions mais également le refus de la diversité dans les pratiques médicales.

    Juste pour donner un exemple de la responsabilité (ou plutôt, l’irresponsabilité) :

    J’avais 14 ans en 1963 quand on m’a prescrit du Pondéral (une amphétamine isoméride interdite seulement en 1997), et je viens de me souvenir d’une chose : il m’a également été prescrite une radiologie du coeur cette année-là. Alors, vous ne croyez pas qu’« ils » savaient bien déjà à l’époque les risques encourus !

    Voilà la médecine de la preuve où elle nous mène, nous les cobayes.

    Pourtant, il y a le CODE DE NUREMBERG, ça vous dit ?


    • olivier cabanel olivier cabanel 17 juin 2013 11:51

      clostra

      je ne pensais pas que ça remontait à si loin.
      ce sont des assassins.
      qu’est-ce qu’on attend pour qu’ils soient jugés ?
       smiley
      merci de ton témoignage

    • clostra 17 juin 2013 12:22

      Bonjour Olivier,

      en avançant avec l’âge, on comprend que même les grands procès et ce code rédigé avec soin n’ont pas enrayé une certaine tournure d’esprit et ce que j’appelle « la médecine thomasienne » qui ne croit que ce qu’elle voit.

      Pourquoi croyez-vous que le vieux Servier nous fait tourner en bourrique ?

      Dans l’attente de méthodes moins guerrières, je propose ceci :

      - S’abonner en masse à la revue PRESCRIRE pour obliger cette équipe à créer avec nous, la revue PRESCRIPTION à l’usage des patients

      - Si votre médecin montre qu’il a 3 secondes pour vous écouter, peut-être que tout n’est pas perdu. Posez-lui alors la question suivante : « prescririez-vous ces médicaments à votre famille ? » s’il n’a pas ces 3 secondes : changez-en ! (s’il vous répond « oui » scrutez son visage lors de sa réponse)


    • Radix Radix 17 juin 2013 11:07

      Bonjour Olivier

      Ton article m’a remis en mémoire un épisode troublant de la seconde guerre mondiale.

      Le 21 juin 1941, un soldat allemand déserte sur le front russe et prévient les russes que l’attaque allemande est prévue pour le lendemain.
      Les officiers russes préviennent Staline qui leurs ordonnent de... Le fusiller immédiatement en disant que c’était un provocateur !
      Il suffisait d’atteindre le lendemain pour vérifier ses dires, pourquoi cette précipitation ?

      Radix


      • clostra 17 juin 2013 11:31

        C’est un peu avec le même cynisme qu’on pourrait se demander si ce système de santé tant vanté à l’étranger, ne l’est pas de laisser les français tester leurs médicaments sur eux-mêmes.

        C’est d’ailleurs le même cynisme qui, inconsciemment ou consciemment, amène ceux qui savent à ne pas lancer d’alerte*...

        Pour chacun y réfléchisse (dans l’objectif que « on y arrivera tous ensemble en dénonçant les pratiques des »méchants« ) quand »il sait« mais ne le dit pas à son voisin qui, lui, va servir »la preuve« 

        *nonobstant, une seule suffit : écoutes téléphoniques, diverses »surprises« (qui n’en sont pas d’ailleurs) et autres intimidations. C’est d’ailleurs pourquoi je pense être sur la bonne voix car depuis, bien des affaires sortent enfin ! grâce finalement au »tous ensemble« sur Internet. Ces personnes qui savent très bien ce qu’elles font feront tout pour vous faire passer pour »fou« ou pour vous rendre »fou" (parade masculine contre les femmes qui en général portent un grand intérêt à la santé des leurs et par extension, à tous)


      • olivier cabanel olivier cabanel 17 juin 2013 11:58

        bonjour Radix

        ton témoignage est effectivement important.
        je ne connaissais pas cette phase de l’histoire.
        et ça explique pas mal de choses !
        merci.

      • robin 17 juin 2013 11:22
        Qui veut la peau des lanceurs d’alerte ?

        Tout ceux qui ont des cadavres dans leurs placards et qui se la joue démocrates alors qu’ils ne sont que des dictateurs comme les autres.

        • olivier cabanel olivier cabanel 17 juin 2013 11:55

          robin

          et pas seulement eux...
          mettons dans le lot ceux qui se sentent menacés dans leurs place de dirigeants dans le public, comme dans le privé...


        • robin 17 juin 2013 11:25

          Sur ce M. CABANEL méfiez vous quand vous citez des noms entre les vrais et les faux lanceurs d’alerte, ceux qui sont payés pour des donner des os à ronger aux gens qui doutent, mais qui ne cassent pas 3 pattes à un carnard.

          Il existe une martingale infaillible pour séparer le bon grain de l’ivraie : leur demander publiquement ce qu’ils pensent de la version offcielle des attentats du 11 septembre.


          • olivier cabanel olivier cabanel 17 juin 2013 11:56

            robin

            il est vrai que certains lanceurs d’alerte sont peut-être moins importants que d’autres...
            mais parfois leur geste, leur action, aussi modeste soit-elle, porte des fruits beaucoup plus tard.

          • alinea Alinea 17 juin 2013 11:29

            Vous avez oublié Paul Watson ; personnellement je le trouve plus utile, plus courageux et plus pourchassé que les Femen ! smiley


            • olivier cabanel olivier cabanel 17 juin 2013 11:52

              Alinea

              oui, je crois qu’il y en a beaucoup d’oubliés !!!
              j’en suis conscient.
              je compte sur les lecteurs pour compléter la liste.
              merci !

            • ZEN ZEN 17 juin 2013 11:39

              Relire Albert Londres :
              «  Je demeure convaincu qu’un journaliste n’est pas un enfant de chœur et que son rôle ne consiste pas à précéder les processions, la main plongée dans une corbeille de pétales de roses. Notre métier n’est pas de faire plaisir, non plus de faire du tort, il est de porter la plume dans la plaie »


              • pens4sy pensesy 17 juin 2013 11:47

                La tactique de Bush a été d’effrayer les populations avec des menaces fantômes et des guerres réelles.

                Maintenant que les gens ont peurs (de l’islam, de perdre leur job, de la guerre, de la crise, de l’autre tout simplement), le Nobel de la Paix Obama joue le le couillon en reliant la sécurité a la vie privée .
                Il dit en substance : « On ne peut pas avoir 100 % de sécurité sans aliéner une partie de sa vie privée ».

                https://www.youtube.com/watch?v=QNEmRexKPrA

                Mais c’est de dictature qu’il s’agit, ni plus ni moins.

                Merci aux lanceurs d’alertes (même si personnellement je ne mettrais pas les Femens dans le lot).


                • olivier cabanel olivier cabanel 17 juin 2013 11:54

                  pensesy

                  je m’interroge.
                  vous n’êtes pas le premier à contester la présence des femens dans cette liste.
                  pourtant ce qu’elles font est courageux...
                  s’en prendre à Poutine ! dénoncer cette pseudo démocratie...
                  ce n’est pas rien.
                  non ?

                • Shade 17 juin 2013 12:01

                  « Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité, ne mérite ni l’une ni l’autre, et finit par perdre les deux. » B.F

                  « Vous avez voulu éviter la guerre au prix du déshonneur. Vous avez le déshonneur et vous aurez la guerre. » W.C

                • alinea Alinea 17 juin 2013 13:08

                  Olivier ; au fond je m’en fous mais j’ai envie de dire quand même : s’en prendre à Poutine à Notre-Dame de Paris ? À Rome ? À Tunis ? Elles sont bien riches ces femen ! et si leur rêve c’est l’Amérique, je leur souhaite d’y aller !!


                • olivier cabanel olivier cabanel 17 juin 2013 13:18

                  Alinea

                  tu t’en fous, pourquoi pas ? 
                  mais je trouve (une fois de plus) assez gonflé de s’en prendre à Poutine. le dernier numéro du Point, racontant les liens étroits entre les mafias des ex-pays de l’europe de l’est, et le pouvoir en place est particulièrement éclairant.
                  tous les grands travaux inutiles, tous les exils fiscaux, les entreprises du btp, la drogue, etc sont liés a ces mafias...
                  elles se mettent donc à dos ces voyous, des états...c’est pas négligeable.
                  non ?

                • olivier cabanel olivier cabanel 17 juin 2013 13:21

                  merci d’avoir rappelé cette phrase de Churchill, 

                  elle devrait être gravée sur le fronton des mairies...et serait peut etre plus efficace, pédagogiquement parlant, que les mots « liberté, égalité, fraternité » qui semblent avoir perdu beaucoup de sens.

                • alinea Alinea 17 juin 2013 13:50

                  Je m’en fous parce que je ne pense pas que c’est comme ça qu’on peut s’en prendre à Poutine ! Mais je respecte ton respect !


                • pens4sy pensesy 17 juin 2013 14:43

                  Les Femens sont un groupuscule au financement opaque.
                  Leurs buts sont clairement anti russes dans une configuration internationale de tensions entre les russes et les américains.
                  Leur couverture médiatique est planétaire (a cause de leurs - jolis, remarquez bien - seins ?) ou/et parce qu’elles servent en sous-main une idéologie (laquelle ? celle de l’Empire ?).
                  C’est du buzz qui sert qui ?
                  Je me pose des questions


                • ZEN ZEN 17 juin 2013 12:03

                  Bonjour

                  Les femens n’auront pas égratigné beaucoup le tsar Poutine...
                  Il faut lire de que disent là-dessus des féministes tunisiennes, qui s’interrogent aussi sur les riches financeurs de ce féminisme de pacotille. Ce que dit Mona Chollet mérite le détour :
                  "Les Femen sont parfaitement adaptées à la société du spectacle : elles ne conçoivent pas de doctrine, elles n’élaborent pas de plan : elles produisent du show et des produits dérivés . Elles en sont récompensées. Mais cela ne peut durer qu’une seconde. Car, comme le dit George Steiner, pour gagner à ce jeu-là, tout doit être calculé pour avoir « un impact maximal et une obsolescence instantané ».


                  • olivier cabanel olivier cabanel 17 juin 2013 13:19

                    Zen

                    pour ne pas faire doublon, je te propose de lire la réponse que j’ai fais à Alinea au sujet de ces femens.
                    et on en reparle ?
                     smiley

                  • rycrol 17 juin 2013 13:29

                    bonjour olivier,
                    pourquoi ne pas cibler plus profond ?
                    voici un wiki......(pas de moi).....qui permet de se proteger....
                    http://free.korben.info
                    @+


                  • olivier cabanel olivier cabanel 17 juin 2013 13:30

                    merci de ce supplément d’information que les lecteurs mettront à profit.

                     smiley

                  • COLRE COLRE 17 juin 2013 19:42

                    Attention aux infos faussées à ne pas colporter sans creuser la question. Non, « les » féministes tunisiennes n’ont pas déclaré que l’action « seins nus » relevaient d’un féminisme de pacotille (D’ailleurs, Mona Chollet n’est pas tunisienne, c’est une journaliste suisse). Certaines, oui, ans un premier temps, avant de se raviser parfois, honteuse d’avoir été trompées.

                    Ainsi, relaté par M. Gozlan : « La bloggeuse Lina Ben M’Henni, symbole de la jeunesse révolutionnaire, s’est finalement déclarée solidaire d’Amina, après avoir longtemps hésité. Trop longtemps, dit-elle. Elle s’en veut. Le reflet des atermoiements de celles, de ceux qui ne pouvaient imaginer qu’on puisse aller aussi loin, aussi vite dans la dénonciation de l’affolante hypocrisie »


                    « Prisonnières mais libres ! » écrivait à propos des Femen prisonnières la cinéaste tunisienne Nadia el Fani dans une tribune récente.


                    « Radhia Nasraoui, l’avocate ultra-célèbre et ultra-courageuse qui, sous Ben Ali, a connu la prison et fait tant de grèves de la faim, était aux côtés d’Amina, hier à Kairouan. Radhia Nasraoui a reconnu » les vieilles pratiques, toujours les mêmes, celles qui étaient du reste utilisées contre les islamistes".


                    Lors du procès d’Amina, « une avocate féministe célèbre, Leila Ben Debba, figure de la révolution tunisienne, aurait chanté l’hymne national avant l’arrivée des juges. Elle aussi a été agressée par des manifestants à l’extérieur du bâtiment. Quelques minutes plus tard, elle confirme qu’elle fait partie officiellement des défenseurs d’Amina. Leila Ben Debba était allée protester le 30 avril à l’aéroport de Tunis contre l’accueil fait à un prédicateur intégriste saoudien. »


                    Sur une tribune sur Le Monde, Abdelwahab Meddeb écrit : « Amina a explicité sa mise en scène en inscrivant sur son corps les mots qui justifient son geste. Elle a écrit en arabe sur sa poitrine et ses seins : »Ce corps m’appartient, il n’est l’honneur de personne."
                    Ainsi abolit-elle le crime d’honneur dont se croient investis les mâles qui ont un lien de sang avec le sujet féminin."


                    A la suite de sa tribune, 28 écrivains maghrébins signent une lettre pour Amina.
                    « Nous, écrivains maghrébins… reconnaissons en elle un sujet qui clame haut et fort la double revendication de la liberté de conscience et de la liberté de disposer de son corps. Au moment où elle est arrêtée, condamnée, toujours incarcérée, de nouveau poursuivie, maltraitée, menottée, voilée du voile de l’opprobre, passant encore devant le juge, menacée d’un autre procès inique, nous réclamons sa liberté immédiate et lui réitérons notre soutien »


                    etc.


                  • olivier cabanel olivier cabanel 17 juin 2013 20:47

                    Colre

                    merci de cette nécessaire mise au point.
                     smiley
                    c’est ce que j’aime sur internet : le débat est ouvert, chacun donne ses infos, et finalement on arrive a se faire une idée précise de la réalité.

                  • joletaxi 17 juin 2013 13:53

                    Bonjour Mr. Le mage ,Robin des bois d’internet

                    salut les enclumes.
                    en préambule, je voudrais vous signaler une assertion honteuse d’un de vos lecteurs assidu, qui commet un article on ne peut plus critiquable sur le cancer :
                    il écrit :
                    Quelqu’un a-t-il cherché une corrélation entre l’augmentation du nombre de cancers du poumon, il y a une génération, et l’universalisation de la radiographie pulmonaire ? S’est-on demandé, si les pays sous-développés où il y a moins de cancers, n’en auraient pas moins, en partie, parce qu’on en cherche moins ? ..

                    c’est une honte, car tout le monde sait grâce à vous que l’augmentation des cancers a pour origine les bequerels baladeurs de Tcherno,les OGM, les pesticides, les lignes HT, les ondes Wifi, la pluie’acide) le vent(mauvais) etc...
                    Vous devriez protester auprès de cet auteur car cela va ruiner votre commerce ce genre d’idiotie.

                    Sur le fond, se pourrait-il que vous ayez oublié Serafifi ?
                    Citer Rivasi, qui s’est monstrueusement « fusillée » en vol sur l’ablation préventive des seins est un peu curieux non.De même votre lien sur le RCA conduit à un de vos articles, on n’est jamais si bien servi que par soi-même.

                    Sur le plan des dénonciations financières, et autres,je reste dubitatif.
                    L’état,se sert, favorise, rémunère la délation des gens qui quelque part, avaient conclu un contrat moral avec leur employeur, le cas du majordome de Meme shampoing est exemplaire.
                    Moi je veux bien, mais quelles société cela nous réserve à l’heure des super ordinateurs ?
                    Un article de LLb posait la question ?Faut-il encourager la dénonciation de la fraude sociale ?
                    Un ami de mon père me racontait cette anecdote :
                    A force de voyager en DDr pendant les années 50, pour affaires,il avait noué des contacts avec des directeurs d’industrie locale.Invité à un souper en famille, seshôtesl’avaient mis en garde de ne pas parler devant les enfants, qui risquaient de rapporter leurs propos.

                    Mais pour des écolos, qui encouragent les enfants à dénoncer les comportements déviants(ou qualifiés comme tels par la mouvance),cela ne devrait pas poser de problèmes ?


                    • olivier cabanel olivier cabanel 17 juin 2013 16:44

                      mon petit jo

                      votre attaque honteuse contre le rédacteur de l’article sur le cancer est le type même de ce qui est répréhensible. 
                      d’abord parce qu’il serait plus judicieux de le faire sur l’article en question.
                      du coup, l’auteur ne peut vous répondre.
                      ce qui n’est déjà pas très brillant.
                      ensuite parce qu’il fausse le débat en enduisant le fait que "comme le cancer serait du (d’après moi (c’est vous qui l’affirmez) ) aux bequerels baladeurs de Tcherno,les OGM, les pesticides, les lignes HT, les ondes Wifi, la pluie’acide, il ne pourrait avoir d’autres origine.
                      j’ai une mauvaise nouvelle pour vous : on ne sait pas encore greffer un autre cerveau.
                      je veux dire : un cerveau en état de marche.
                       smiley

                    • gaijin gaijin 17 juin 2013 17:17

                      olivier
                      t’ inquiète il y est aussi
                      .....jo est omniprésent dès qu’il est question de radioactivité
                      ( l’autre jour il était même sur un forum de radios amateurs c’est dire ...... smiley )


                    • joletaxi 17 juin 2013 17:17
                      votre attaque honteuse contre le rédacteur de l’article sur le cancer est le type même de ce qui est répréhensible. 
                      d’abord parce qu’il serait plus judicieux de le faire sur l’article en question.
                      du coup, l’auteur ne peut vous répondre.
                      ce qui n’est déjà pas très brillant.

                      allez lire l’article, et vous pourrez constater que l’auteur a tout loisir de répondre à mes critiques,que d’autres ont reprises.
                      Sur ce point, vous auriez mieux fait de vous en tenir à vos sempiternelles « plaisanteries » idiotes.

                      ensuite parce qu’il fausse le débat en enduisant le fait que "comme le cancer serait du (d’après moi (c’est vous qui l’affirmez) ) aux bequerels baladeurs de Tcherno,les OGM, les pesticides, les lignes HT, les ondes Wifi, la pluie’acide, il ne pourrait avoir d’autres origine.

                      d’abord, je me garde d’enduire des faits, cela est déjà assez polémique comme cela.
                      et que je sache, vous avez commis des dizaines(centaines, allez savoir ? d’articles qui mettent en évidence un lien présupposé de la survenance du cancer avec les causes non limitatives citées.Vous vous offusquez même régulièrement du Fuku, zéro mort, car vous n’avez aucun doute que cette catastrophe fera des millions de morts.
                      Là aussi, un petit coup de balai devant la devanture du mage s’impose

                      j’ai une mauvaise nouvelle pour vous : on ne sait pas encore greffer un autre cerveau.
                      je veux dire : un cerveau en état de marche.
                       
                      je ne vois pas où est le problème, dans le mesure où il ne serait d’aucune utilité pour lire vos« articles »


                    • olivier cabanel olivier cabanel 17 juin 2013 17:28

                      gaijin

                      que de temps perdu !
                      quand je pense qu’il serait tellement mieux au bord de la grande bleue pour nous faire ces châteaux de sable dont il a le secret.
                       smiley

                    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 18 juin 2013 21:13

                      Bonjour Olivier


                      Le sort qu’on fait aux lanceur d’alertes est à la mesure du mal qu’ils font au Systeme, alors que le peuple se limite a se plaindre et que l’internet nous a été laissée comme seule arme de destruction massive. Normal. Raisonnable... Mais le débat pourrait juste commence, car on ne sait plus ce qui est deuxieme, troisieme ou quatrieme degré d’attaques et de parades, dans ce monde de combats virtuels qu’on a substitué à la réalité...

                      Tenez, ces Femens,... Bien sûr, quelqu’un doit les payer, mais est ce un milliardaire qui en veut à Putin, les USA pour égratigner l’image de Putin (ou celle de la Russie !) , Putin lui-meme pour se faire une image de tolreance et gommer cette histoire des 3 Pussy Riots en prison. ? 

                      Peut-être un Putin plus subtil faisant découvrir que les USA ont financé les Femens, insinuant que le USA ont donc aussi financé les  Pussy Riots et qu’il il etait donc lustifié de les mettre en tôle.... Montez d’un étage. Les USA pour donner des Russes une image de culs-bénis qui, en Europe leur ferait, plus de mal que celle de tyrans... 
                       
                      Sur un champs de bataille, les morts ne faisaient pas semblant... du moins pas longtemps. Sur le Web, toute les querelles deviennnent alambiquées, les têtes coupées repoussent en double. On soupçonne que tout ça est pour rire, un décor derrière lequel l’exploitation par le 0,0001% peut contiruer tranquille, puisque, abondance aidant, elle porte sur du pouvoiret que même la misère devient bien relative. Un ersatz de misère, sauf pour les vrais paumés,,, auxquels personne ne s’interesse puisqu’ils ne viennent pas sur le Web...

                      Je ne suis plus sûr que l’on sonne de vraies alertes et que le tocsin ne s’ébranle pas uniquement sur commande, quand on veut faire un peu de bruit. De temps en temps, on peut ajouter une vraie victime comme Manning, comme on permet un petit % de vraie pertes au cours d’un exercice militaire... mais la victime est sans doute triée d’avance sur le volet, en fonction de son profil, et sachant trois décimales près l’impact sur la psyché populaire. En Iran, les victimes sont toujours de très belles jeunes femme, Mannins n’a pas pas l’image que que veut se donner l’Américain moyen.
                      ,

                      PIerre JC 

                       p.s Merci pour la petite taloche èJo, mais SVP, renvoyez-moi mon détracteur sans trop l’abimer ; les Miuras se font rares, et même un novillo qui charge dans les planches est encore bon à garder pour la prochaine lidia, smiley



                    • olivier cabanel olivier cabanel 18 juin 2013 21:59

                      je suis bien sur d’accord avec cette approche, jc, et promis, comme d’hab, je tacherais d’être bienveillant avec les petits trolls.

                      comme je l’écris souvent, ils sont une bouffée d’oxygène dans ce monde de « bruts »
                       smiley

                    • rycrol 17 juin 2013 14:01

                      Aarrghh.....JoeLeTaxi.. !....Pas Comblé par Vanessa........FRUSTRé un joue, frustré touj’OURS..........


                      • rycrol 17 juin 2013 14:03

                        @joletaxi je suppose que ça rapporte ?


                        • rycrol 17 juin 2013 14:11

                          MR Joele taxi ?
                          votre culture m’inspire le pot de confiture....ma conscience me demande de ne pas vous condamner tout de suite......cependant je m’autorise à vous signaler que vous etes un (con !!!!)oups, PARDON !


                            • soi même 18 juin 2013 08:50

                              Bonjour Olivier, il y a, lanceur d’alerte pour les nuls, genre scandale médiatique, cela ne serra jamais tarie tellement que les médias en sont friandes et puis il y a les autres, un Gandhie, un Mandela, un Martin Luther King, un Wallenberg, un Soljenitsyne , un Sarhkarov, un Ziegler, un  Liu Xiaobo etc ..... qui sont prêt à payer au prit de leur vie, un engagement qui dépasse leur préoccupation personnel, car sans leurs combats, il se pourrait bien que notre vie serrait un peut plus inconfortable ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès