Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Radars : sommes-nous libres de les signaler ?

Radars : sommes-nous libres de les signaler ?

Peut-on signaler les radars fixes ou mobiles ? Apparemment non depuis la récente mise en examen de plusieurs personnes pour avoir publié une page sur un réseau social qui signalait les contrôles de vitesses dans leur département : l'Aveyron.

Une quinzaine d'automobilistes a été condamnée à 1 mois de suspension de permis pour avoir signalé à plusieurs reprises ou non, où étaient placés les contrôles de vitesses. Pourquoi ?

Ces automobilistes n'ont finalement rien fait de plus que certaines radios locales ou certaines applications disponibles sur smartphones : ils ont signalé la position des contrôles de vitesses temporaires. Leur tort ? Ne pas signaler de zones dangereuses mais des emplacements précis. Ceci est interdit par la loi depuis 2013.

La décision du tribunal reste cependant hypocrite. Pourquoi ne pas condamner les radios locales ? Pourquoi ne pas condamner les autres pages du même style ? Pourquoi ne pas condamner les forces de l'ordre de Versailles qui font les mêmes pratiques ? Il semble effectivement plus simple de s'en prendre à quelques automobilistes plutôt honnêtes. Cela fait du bruit et cela effraye les moins téméraires. Rangez donc tous vos smartphones, tablettes et ordinateurs !

Le gouvernement veut-il nous faire croire à de la prévention ? Personne n'est dupe. Le gouvernement exerce, sur les automobilistes, une politique de répression. Plusieurs reportages ont montré, lorsqu'il était encore possible de signaler des positions précises de contrôles de vitesses, que la vitesse moyenne passait de 135 à 125km/h sur un tronçon limité à 130km/h à partir du moment où le contrôle de vitesse était signalé. N'est-ce pas le but de notre gouvernement ? Augmenter la sécurité, réduire le nombre de morts sur la route ? A croire que non... Plus de répression pour plus d'argent dans les caisses de l'Etat. En se cachant, en interdisant ces pratiques, la vitesse ne diminue pas, la sécurité n'augmente pas mais on attrape beaucoup de vilains chauffards. N'oublions pas que les radars automatiques rapportent chaque année près de 600 millions d'euros. Le gouvernement nous expliquera que si les recettes diminuent tous les jours, c'est parce que les radars sont moins bien maintenus ou que le vandalisme augmente. Il est important de signaler que le nombre de morts sur la route diminue et que le nombre d'infractions diminue lui aussi. L'enjeu est très important et les recettes ne doivent donc pas régresser, peu importe la sécurité...


Moyenne des avis sur cet article :  4.29/5   (17 votes)




Réagissez à l'article

25 réactions à cet article    


  • rocla+ rocla+ 10 décembre 2014 09:11

    Faut mettre des radars partout .


    Sur les routes dans les magasins dans les ascenseurs , sur les rivières 
    fleuves et mers . 

    On est jamais assez  prudents . 

    Et inventer la ceinture de sécurité pour les piétons .

    Limiter la vitesse des youpalas à 4 km /heure .



    • totor101 totor101 10 décembre 2014 21:54

      la seule vitesse totalement sans danger c’est O km/h !
      dons : TOUT LE MONDE RESTE IMMOBILE !


    • JL JL 10 décembre 2014 09:37

      La répression des signalements de radars est une réponse idiote à un comportement idiot.

      Signaler un radar aux autres automobilistes est doublement idiot : ces radars ont une utilité, et nous les payons de notre poche.

      La répression est le fait d’un pouvoir totalitaire. Il faut valoriser ces radars et éduquer les automobilistes.


      • Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 10 décembre 2014 09:54

        « ces radars ont une utilité, et nous les payons de notre poche. »


        C’est du second degré ?

      • JL JL 10 décembre 2014 11:16

        A votre avis ?

         smiley

        Sans radars les limitations de vitesse deviennent caduques. Moi je suis d’accord avec les limitations de vitesse, donc avec les radars. C’est ça un comportement responsable : ça consiste à assumer ses choix.


      • G.Teisseire 10 décembre 2014 12:03

        Vous avez raison sur ce point ! Je pense que peu de gens contestent votre affirmation. Cependant, je pense qu’en signalant les contrôles de vitesses, vu que notre gouvernement ne met des radars que dans les zones dangereuses smiley, cela pousse à faire ralentir les conducteurs qui seront obligés de respecter les limitation dans ces zones dangereuses smiley


      • Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 10 décembre 2014 12:15

        « vu que notre gouvernement ne met des radars que dans les zones dangereuses »


        Ca au moins, c’est clairement ironique.  smiley

      • JL JL 10 décembre 2014 12:30

        ’’Vous avez raison sur ce point ! Je pense que peu de gens contestent votre affirmation’’

        Apparemment, il y en a au moins trois ici.

         smiley


      • Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 10 décembre 2014 13:19

        Il faut être singulièrement naïf pour penser que la prolifération des radars est une mesure de sécurité routière. 


      • JL JL 10 décembre 2014 13:26

        Est-ce que c’est une raison pour les boycotter ?

        Pour ma part, je ne signale jamais aux autres leur présence : s’ils roulent trop vite, leurs amendes seront toujours les bienvenues dans les caisses du Trésor public.

        Su autoroute ce n’est pas tant la vitesse qui est dangereuse : ce sont les trop grandes différences de vitesse. Voilà pourquoi les limitations sont utiles, c’est notamment vrai aux abords des bretelles de raccordement.


      • Gollum Gollum 10 décembre 2014 14:07

        ce sont les trop grandes différences de vitesse.


        J’aurai tendance à penser l’inverse. Avec une vitesse, très basse, sur autoroute à 130 on obtient des agglomérats de voitures toutes collées les unes aux autres… et cela me fout la trouille à chaque fois que j’y suis confronté.

        Ce qui est dangereux ce sont les vitesses vraiment trop rapides, disons après 160, ou trop lentes, en dessous de 80. Je parle sur autoroute.

        Sur route l’habitude des usagers à conduite très lentement aboutit aussi à des agglomérats. Résultat : il y en a toujours un qui s’énerve et tente le coup. Mais alors que ce serait relativement faisable avec des files pas trop longues cela devient hautement anxiogène avec des files de types qui dorment tous à la queue leu leu et qui sont collés pare-choc contre pare-choc

        Non. Le but de ces vitesses limitées basses est bien évidemment d’augmenter considérablement la probabilité de l’effraction et donc de faire retentir le tiroir-caisse… et le tout bien évidemment présenté comme une mesure de santé publique.

        Une autre conséquence peut-être voulue aussi est de créer un climat psychique collectif d’apathie de bons moutons bêlants et trouillards… ça peut être utile aussi.

      • Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 10 décembre 2014 14:11

        « Pour ma part, je ne signale jamais aux autres leur présence : s’ils roulent trop vite, leurs amendes seront toujours les bienvenues dans les caisses du Trésor public. »


        Pouvez-vous songer que pour certains foyers, deux amendes de 90 euros (tarif pour un petit dépassement de la limite à 50 km/h en zone urbaine même sur un axe sans danger ni même d’habitation) peuvent représenter une telle somme que le budget alimentaire ou santé de la famille en est fortement diminué ? Bien sûr que les amendes seront toujours les bienvenues dans les caisses du Trésor public. La question est celle de la justice, de la proportion de l’amende par rapport à la nuisance réelle, pas du bienvenu dans les caisses du Trésor public.

      • Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 10 décembre 2014 14:25

        « Une autre conséquence peut-être voulue aussi est de créer un climat psychique collectif d’apathie de bons moutons bêlants et trouillards… ça peut être utile aussi. »


        Exactement. Surtout quand on sait que l’on peut recevoir les amendes jusqu’à un an après le constat, pour des infractions que l’on aura pas forcément remarquées soi-même. C’est ainsi que des personnes ont reçu d’un seul coup des amendes cumulées d’un montant démentiel, uniquement pour des défauts de tickets de stationnement (plusieurs milliers d’euros) qui ne lui avait pas été indiqués par un constat sur le pare-brise. 

        Bref, tout le monde vit désormais dans l’angoisse de recevoir une amende salée par la poste. Cela crée un climat de terreur sourde et une culpabilisation larvée, avec l’idée que nous sommes tous des délinquants potentiels puisque personne ne peut être certain de ne pas avoir une ou plusieurs amendes en cours (par exemple 4 ou 5 amendes de 90 euros que l’on va recevoir d’un coup). 

        De retour de vacances, où quand on travaille avec son véhicule loin de chez soi, c’est une angoisse très importante. 

        Et surtout sachez bien qu’il n’existe aucun moyen de savoir si vous avez une amende en cours. J’ai contacté les autorités à ce sujet. Réponse : « Il n’y a aucun moyen de savoir si c’est votre cas, Monsieur, attendez-vous toujours à recevoir une amende pour un dépassement de vitesse que vous n’auriez même pas remarqué vous-même (par exemple un endroit où ça passe de 50 à 30 sans raison et mal signalé), nous avons un an pour vous les envoyer. »

      • Le421 Le421 10 décembre 2014 18:33

        Ce qui est bien, alors, c’est de passer la limitation de 90 à 80...
        Perso, je pensais plutôt 60, parce que je peux vous certifier qu’à 60, il y aurait moins d’accidents mortels qu’à 80 !!
        Pensez, 80, face à face, ça fait 160 Km/H !!
        C’est démentiel !!
        Les crash-test sont fait à 50 Km/H
        Il faudrait donc, pour être vraiment efficace, limiter à 25Km/H.

        C’est pas vrai ??
        J’ai dit une connerie ??

        Et puis aussi, interdire les lits.
        C’est très dangereux, les lits !!
        80% des gens y meurent...

        Hips !

        Le jour où les radars vont détecter la connerie, il va y avoir du boulot au centre de Rennes !!


      • JL JL 10 décembre 2014 20:12

        P’tain les gus, quand on voit votre individualisme forcené et votre manque de sens de l’intérêt collectif (j’ai la plus grosse, dégagez la route !),

        on ne voit vraiment pas pourquoi les dirigeants politiques et les oligarques se gêneraient pour se faire plaisir en nous traitant comme des nases !

         smiley


      • Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 10 décembre 2014 09:57

        « Le gouvernement veut-il nous faire croire à de la prévention ? Personne n’est dupe. Le gouvernement exerce, sur les automobilistes, une politique de répression. »


        C’est encore plus simplement une politique de taxation. Le but est de prendre votre pognon de toutes les manières possibles, sous n’importe quel prétexte. 

        • rocla+ rocla+ 10 décembre 2014 12:14

          c ’est exactement cela , c ’est une politique de taxation .


          C ’est drôle que l’ on puisse être d’ accord pour une chose dont personne
          jamais , ne nous a demandé notre avis . 

          Les moutons de Panurge comptez vous .

          • Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 10 décembre 2014 12:20

            Mais voyons, tous les bons conducteurs qui se font photographier à 55 km/h à la sortie de leur village sur une route rectiligne au moment où ils doublent un vélo, sont d’accord pour payer 90 euros, ils voudraient même payer le double si on les laissait faire !  smiley


          • ahtupic ahtupic 10 décembre 2014 14:35

            Détruire un radar est mieux que de le signaler.


            • Le421 Le421 10 décembre 2014 18:25

              Entre le prix du carburant et les risques sur la route (perte du permis ou amendes diverses, sans oublier un toujours possible accident), beaucoup de français ont, comme moi, réduit tout déplacement inutile ou pas réellement justifié à néant. Je ne vois quasiment plus ma famille éloignée comme je le faisais autrefois. On se téléphone, point !
              La conséquence sur l’économie du pays est bien réelle. Cela participe du malaise ambiant.
              Finalement, on pourrait pertinemment prendre les risques avec les forces de l’ordre comme une certaine forme d’insécurité. Se sentir visé en permanence par un radar laser caché ressemblant à une arme peut stresser des personnes émotives.
              Certains, d’ailleurs, circulent dans des zones radarisées à 20 voir 30 Km/H en dessous du seuil.
              Créant, de fait, un agacement des autres automobilistes les conduisant parfois à des comportements agressifs et dangereux.


              • rocla+ rocla+ 10 décembre 2014 19:00

                Je les aime bien les radars , ça nous ramène au moyen-âge , du temps où

                les coupes-bourses agissaient . 

                Bon d’ accord les radars sont plus modernes , on sent rien et il regarde pas 
                de façon menaçante . Les bandits de grands chemin hurlaient , eux , 
                en faisant d’ abominables grimaces effrayantes . 

                Là , maintenant c ’estv confort et sécurité , si on est pas d’accord pour payer 
                juste on fait une bafouille au gangster des radars en lui disant ceci ou cela . 

                Et comme réponse c’ est environ le double à payer . Si on veut vraiment 
                pas payer du tout le mieux est de décéder entre-temps .

                je trouve c’ est quand-même bien plus courtois que ces grimaces édentées 
                des années 1500 .

                Vivent les radars , les bandits modernes et les couillons que nous sommes 
                tous ( à part ceux qui se font racketter avec plaisir ) d’ allonger l’ oseille 
                dans ce jeu  de bonneteau photographique .

                • didiou 10 décembre 2014 20:39

                  Allés sur le site de la ligue de défense des conducteurs il y a une excellente vidéo.

                  http://info.liguedesconducteurs.org/enquete-securite-routiere/


                  • ben_voyons_ ! ben_voyons_ ! 10 décembre 2014 21:51

                    Je ne comprends pas votre problème ; soyez rebelle, faites comme moi, ne roulez plus et vous ne risquerez plus d’amende.

                    Marchez, vous serez en meilleure santé.

                    Le mode de vie moderne est une totale aliénation.
                    Tout le monde le reconnaît mais presque personne ne veut en sortir.

                    Arrêtez de parler, de discutailler, de gémir, de se plaindre, agissez, BON SANG !


                    • G.Teisseire 10 décembre 2014 22:57

                      Certains ne peuvent se passer de voitures... C’est mon cas.

                      Peut-on répondre alors en montrant notre mécontentement ? Casser du radar ?... 
                      Cela semble peu intelligent... smiley

                    • ralph 10 décembre 2014 23:54

                      (moi je fais comme vous...pris par un nouveau radar à 54 Km/h dans une ligne droite à 23h...
                      j’ai payé 90 euros d’amende.
                      Depuis j’ai mis la voiture à la casse : plus d’assurance, plus d’essence, plus de radars, plus de stress et en plus je participe au developpement des transports en commun !!!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès